Beauty and the Beast [Kelsey]



InformationsContact
avatar
Messages : 4231
Points : 4212
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Jan - 5:40

23 Novembre 2015
Doucement, Logan déposa un baiser sur le front brûlant de sa fille, endormie dans un lit à l'étage de la maison qu'ils avaient transformé en infirmerie. Cela faisait quelques jours maintenant que la fillette de dix ans se sentait mal, mais son cas empirait de plus en plus, rendant le père de famille totalement fou de rage face à l'impuissance de sa situation. Trois médecins vivaient ici, trois femmes en qui il avait toute confiance, à qui il n'aurait jamais hésité à confier la vie de sa progéniture et pourtant, la petite Eulalie ne guérissait pas encore, sans que ce ne soit la faute de personne. Il aurait voulu accuser Katherine ou Kelly de ce qui arrivait en ce moment, mais elles n'y étaient pour rien et elles prenaient soin de la fillette comme si elle était la leur. Il n'y avait qu'une seule chose à faire : attendre. Continuer de la soigner et attendre simplement que ça passe.

Malheureusement, pour le père, c'était une torture de chaque instant. Il faisait de son mieux pour passer autant de temps que possible au chevet de sa fille, mais il n'arrivait pas à rester en place à la regarder souffrir sans rien faire, contrairement à Juliet allongée à côté d'Eulalie depuis des heures, pas sortie de cette chambre depuis que leur fille y avait été installée. Il ne comprenait pas comment elle supportait ça et après une heure passée avec elles, il commençait à sentir la frustration le prendre aux tripes et le rendre irritable. Il fallait qu'il sorte d'ici, qu'il trouve quelque chose à faire pour s'occuper l'esprit, se changer les idées.

« J'vais rendre visite à la nouvelle. » lâcha-t-il en croisant le regard de son ex. Ce ne serait certainement pas suffisant pour faire taire son inquiétude, mais se concentrer sur son rôle de leader l'occuperait certainement assez longtemps pour qu'il parvienne à ne pas exploser tout à coup. Juliet acquiesça d'un simple signe de la tête et il quitta la chambre rapidement, se retenant de lancer un regard en arrière en sortant.

À toute vitesse, Logan dévala les escaliers et sortit de la maison. À toute vitesse, il remonta la rue pour rejoindre la maison dans laquelle la nouvelle venue s'était installée trois jours plus tôt. Pour l'instant, elle ne dérangeait personne, se faisait discrète et restait dans son coin la plupart du temps. En grande partie, sans doute, parce que le chef du groupe insistait très lourdement pour qu'elle reste cloîtrée dans sa demeure. C'était même plutôt un ordre qu'un conseil amical. Cette fille avait débarqué chez eux sans crier gare, en essayant de s'infiltrer dans le camp en grimpant par dessus la rambarde et même si elle ne semblait pas très dangereuse et qu'elle jurait ne pas leur vouloir de mal et être seule... Il préférait se montrer prudent avant de lui offrir sa pleine confiance. Pour le moment, il ne s'était même pas approché d'elle depuis le soir de son arrivée. Juliet ou Joy se relayaient pour lui apporter de quoi manger, les autres étaient sûrement passés la voir aussi, mais lui s'était concentré sur d'autres sujets jusque là. Sauf qu'aujourd'hui, à part veiller sa fille, il n'avait rien de spécial à faire, alors...

Rapidement, le géant arriva devant la porte blanche de cette petite maison couverte de lierre mort dans laquelle ils séquestraient plus ou moins cette pauvre jeune femme. Cela faisait déjà quelques semaines qu'ils vivaient sur Grand Marais Street, mais ça lui faisait encore étrange de frapper à la porte d'une maison pour atteindre la personne à laquelle il voulait parler, un peu comme s'il payait simplement une visite de courtoisie à un voisin. L'apocalypse ne disparaissait pas derrière la palissade, mais ça restait si différent de ce qu'ils avaient vécu par le passé, au dehors de ce camp surprotégé. Enfin, qu'importe, une brève hésitation plus tard, il eut quand même la politesse de frapper au lieu de s'inviter dans la maison et attendit patiemment que la jeune femme vienne lui ouvrir.

Son air était neutre, il se tenait droit et tâchait de ne pas sembler trop menaçant quand elle se présenta enfin devant lui.

« Bonjour, Cassie, c'est ça ? » la salua-t-il poliment. « Logan. Je peux entrer ? » Elle avait plutôt intérêt à dire oui et elle devait le savoir, mais il continuait quand même de jouer le jeu du voisin un peu bougon qui venait accueillir une nouvelle venue dans le quartier.

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Invité
Matricule n°001
Invité
Jeu 16 Fév - 20:51


Cela faisait déjà trois jours qu’elle était enfermé entre les murs de cette si grande maison qu’elle abritait seule. Dès son arrivé dans ce groupe, elle avait la très grande certitude qu’elle n’était pas vraiment la bienvenue. Peut-être qu’elle l’avait encore une fois cherché, en tentant d’escalader leur plus grande protection pour s’y infiltrer ? En réalité, elle n’avait pas plus envie qu’eux de se retrouver ici. Elle pensait seulement souffler un peu à la tranquillité, loin des rôdeurs, mais elle s’est retrouvée devant un chef aux airs autoritaires et ses p’tits soldats. Voyant son état pitoyable, ils lui ont tout de même offert un toit, lui faisant croire à une grande hospitalité de leur part. Mais elle se sentait tout de même prisonnière, surtout que l’homme l’obligea de rester enfermer dans sa demeure le temps que les choses se calmes autours de son arrivé.

Kelsey dormait finalement plus paisiblement qu’avant, alors qu’elle avait trouvé enfin un lit confortable et douillet. Ça faisait si longtemps qu’elle n’avait pas profité d’un matelas qu’elle en avait oublié à quel point elle pouvait si bien dormir. Sa première fut la plus difficile, car elle vivait avec une certaine crainte, avec tout ces gens à l’extérieur qu’elle ne connaissait pas et qui, elle ne le savait pas, aurait put s’en prendre à elle pendant qu’elle avait les yeux fermé. Mais la nuit d’après, elle décida de pousser sa peur et de profiter un peu de la sécurité que lui apportaient les murs de cette maison et dormit finalement comme un bébé. Elle dormit si bien qu’elle dormit plus d’une journée. Tant de sommeil à rattraper et qui faisait tant de bien.

Les rideaux de la chambre étaient grandement ouverts, voulant se réveiller avec la lueur du soleil qui se lèverait aux petites heures. Mais l’épuisement la retint plus longtemps au lit et se réveilla que lorsqu’on cogna à la porte de la maison, se redressant dans un grand sursaut. Balayant la pièce du regard, elle réveilla doucement et réalisa peu à peu que le bruit venait de la porte d’entrée. La jeune rousse repoussa son énorme chevelure vers l’arrière tout en posant son pied nu sur le sol froid de la chambre. L’hiver approchait et il se faisait déjà sentir.

Kelsey enfila alors son soutien-gorge sous sa camisole et attrapa en chemin ses leggings bourgogne et sa chemise à carreaux qu’elle s’en habilla maladroitement tout en descendant jusqu’à la porte d’entrée. Par la fenêtre qui se trouvait tout à côté, elle reconnu la silhouette de l’homme imposant, ce qui la fit aussitôt soupirer. Voilà trois jours qu’elle était ici et il n’avait même pas eut l’audace de venir la voir pour seulement lui souhaiter la bienvenue.
Elle s’approcha doucement de la porte et posa la main sur la poignée, hésitant encore un instant avant de l’ouvrir grandement. Son regard se posa dans celui de l’homme, le soutenant le plus possible, voulant lui montrer qu’elle pouvait être aussi stricte que lui. Elle se croisa les bras alors qu’une certaine rage s’empara d’elle lorsqu’il fit erreur sur son prénom. La jeune femme arqua le sourcil tout en gardant son regard sur lui et s’écarta de l’embrassure de la porte pour le laisser entrer, fermant la porte derrière lui. Elle ne dit rien, frayant un chemin jusqu'à la cuisine pour s'installer au comptoir central et attendit qu’il lui dise l’objet de sa venue, insistant suffisamment du regard pour qu'il décide de cracher ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4231
Points : 4212
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 2:34

Pas un seul mot. La nouvelle annonçait la couleur dès le départ. Elle ne disait rien, pas un bonjour, pas un « va te faire foutre », rien du tout, elle se contentait de soutenir le regard de Logan en ayant l'air assez peu sympathique, il fallait bien l'avouer. Le géant conserva tout de même son calme et son air neutre, il n'avait pas trop envie de commencer cette foutue journée avec une dispute avec elle et même s'il considérait avoir de très bonnes raisons pour ça, il devait admettre que la retenir prisonnière dans cette maison depuis son arrivée pouvait sembler assez peu amical. Il était le chef, il avait pris cette décision, il ne pouvait pas s'étonner de se prendre le mépris de la jeune femme dans la tronche.

« Merci. » murmura-t-il quand même dans sa barbe en la suivant à l'intérieur de la maison. Rien ne semblait avoir vraiment changé, c'était le même endroit décoré par d'autres dans une autre vie, qui n'inspirait rien de plus à Logan qu'une envie de se tirer au plus vite. Mais c'était pratiquement la même chose chez lui, alors... Il poussa plutôt un soupir en se heurtant au silence de la jeune femme qui s'était perchée sur le comptoir de la cuisine et continuait de le regarder avec cette même dureté. Il se serait presque senti gêné s'il n'en avait pas eu rien à faire. Elle pouvait bien ne pas être contente, elle était ici chez lui, merde, et il l'aidait sans rien demander en retour à part qu'elle prouve sa bonne foi.

« Désolé de ne pas être passé plus tôt. » commença-t-il tranquillement, se faisant violence pour continuer de paraître aussi amical et inoffensif que possible. Bon, d'accord, son petit air renfrogné n'aidait pas, mais il faisait de son mieux. « Ma fille est très malade et... Enfin, peu importe. » Mince, il allait se justifier maintenant ? « Et désolé aussi d'avoir demandé à ce que vous restiez là, on préfère éviter les mauvaises surprises, vous comprenez. Par les temps qui courent, il vaut mieux être prudent. » Parce que non, il ne l'avait pas séquestrée pour le plaisir, il y avait des raisons à ça, même s'il n'avait pas eu le temps de lui expliquer.

« Est-ce que... vous vous sentez mieux ? » Elle allait peut-être finir par accepter de lui parler tranquillement. Il ne ressemblait pas au mec le plus sympa du coin, mais il n'était pas si méchant non plus, fallait juste être un peu ouvert pour y arriver avec lui et en ce moment, il faisait des efforts.

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Invité
Matricule n°001
Invité
Mer 19 Avr - 5:13

(énorme retard, je le sais, mais je ne veux pas supprimer ce rp Sad alors voilà ma réponse qui j'espère va te plaire )

Du haut de son trône de quartz, Kelsey écouta attentivement les paroles de l’homme qui avait finalement décidé d’ouvrir la bouche et s’exprimer. Il fallait croire qu’il n’était pas totalement un homme des cavernes comme il faisait paraitre avec son allure de pouilleux. Bien sûr, il s’excusa de ne pas avoir passé plus tôt, de plus il se lança dans les grandes justifications. Il expliqua rapidement que sa fille était très malade, espérant que la jeune femme comprenne son mal et qu’elle ait une quelconque compassion. Bien sûr, la jeune rousse ne pouvait pas rester de marbre devant ces propos et commença doucement à s’adoucir, mais sans tout de même baisser sa garde face à l’armoire à glace. Malheureusement, elle ne put s’empêcher d’avoir le cœur qui lui serre en apprenant la présence d’enfants parmi cette colonie, faisant revivre de mauvais souvenirs, mettant le doute en elle en se demandant si elle ne devrait pas plutôt partir avant que tout bascule et qu’elle se remet à faire du mal. Elle avait beau adorer plus que tout les enfants, mais elle restait tout de même une bombe à retardement devant ce nouveau groupe qu’elle venait tout juste de faire leur rencontre, sans pour autant avoir fait la connaissance de tous de façon respectable. Et s’il y avait une amorce pour la déclencher parmi eux ? Une simple personne aux idées rebelles contre les règles de socialisations.

Sans avoir dit un seul mot encore depuis qu’il ait mit les pieds dans sa ‘’Maison’’, il ajouta qu’il était aussi désolé de l’avoir isolé des autres. Elle comprenait tout à fait son point de vue, car elle-même aurait certainement fait la même chose. Il serait stupide de faire confiance à une personne comme elle. La jeune rousse hocha simplement de la tête en signe de compréhension.

Kelsey lâcha finalement le silence lorsqu’il lui demanda si elle allait mieux depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus, ce qui veut dire, depuis qu’elle s’était pétée la gueule en essayant d’escalader la forteresse qui servait de sécurité autour de leur petit village improvisé.

''Ça pourrait aller mieux.’’ Dit-elle de la façon la plus amicale qu’elle pouvait s’exprimer. ''Le lit est confortable. C’déjà mieux que d’la boue ou l’ciment d’un entrepôt abandonné. Mais j’n’arrive pas à m’rentrer dans la tête que j’ne suis plus à l’extérieur. Ça doit passer avec le temps.’’ Elle prit une pause, jetant un œil par la fenêtre pour regarder à l’extérieur, avant de reposer son attention sur le gorille (oui j’ai envie de lui donner plein de surnom pff). ''Je vais être franche avec toi, attend-toi pas à ce que j’sois la personne la plus aimable et sociable que tu vas rencontrer. Moins de gens je vois, mieux c’est.’’

Elle descendit du comptoir, contournant Logan pour se rendre au salon où elle ramassa son manteau militaire. Elle l’enfila tout en se retournant vers l’homme et soupira. Elle voulait connaitre la suite, ce qu’elle allait devoir supporter pour rester ici, car oui elle aimerait ne pas retourner à l’extérieur de ces murs, elle sait très bien ce qu’elle allait à nouveau y trouver.

''Je fais quoi maintenant… ou plutôt on fait quoi ?’’ demanda-t-elle en avançant de quelques pas vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4231
Points : 4212
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 17:24

L'ambiance était électrique. Vraiment pas agréable, à tel point que Logan commençait à se demander ce qu'il faisait là. Ils avaient quand même accepté d'aider cette fille alors qu'elle s'introduisait dans leur camp sans y avoir été invité. D'autres auraient tiré à vue sans chercher à comprendre. Il avait espéré un petit effort de la part de la jeune femme, mais elle ne semblait pas y être encore prête. Soit. Il serrait les dents pour éviter de dire un mot de travers, préférant plutôt s'enquérir de son état. Elle avait eu droit à des soins médicaux, à de la nourriture, à de l'eau. Un petit merci aurait été de circonstances, non ? Clairement, Logan n'était pas de la meilleure humeur aujourd'hui et sa patience menaçait de s'envoler au moindre écart.

Elle accepta quand même de prendre la parole, de lui affirmer qu'elle allait bien. Finalement, c'était lui qui ne savait plus trop quoi répondre à ses paroles. Il avait un sale pressentiment en regardant cette fille. Son côté sauvageonne ne le laissait pas tout à fait serein. Elle n'avait rien fait de gênant pour le moment, mais... Pour combien de temps ? Au moins, elle ne s'en cachait pas. Logan fronça les sourcils en l'observant une seconde, hésitant sur la manière de lui répondre. Jouer les gros durs comme elle ou se la jouer plus doux ? Non, cette option ne lui convenait pas tellement. « Ça me semble compliqué de croiser personne dans une communauté comme la nôtre, mais on devrait pouvoir trouver un arrangement. » lâcha-t-il en la regardant se relever pour disparaître dans une autre pièce. Elle ne l'avait pas invité à le faire, mais il la suivit quand même.

La question qui les préoccupait tous les deux réellement tomba enfin. Une fois de plus, Logan se permit quelques secondes de silence pour jauger la jeune femme avant de tenter une réponse. Il ne cherchait pas à trouver la meilleure réponse, cette fois, il savait exactement ce qu'il attendait d'elle pour la suite. Il se demandait plutôt si ça fonctionnerait entre elle et le reste du groupe. Ça semblait déjà mal parti avec lui et il n'était pas le plus virulent du groupe, loin de là. Mais bon, la raccompagner à la porte et lui souhaiter bon courage pour la suite ne l'enchantait pas plus que ça. Il s'était un peu durci avec le temps, sans conteste, mais pas encore à ce point là. « T'es la bienvenue pour rester si tu le souhaites, mais ce ne sera pas totalement gratuit. On te fournit un toit, à manger, la sécurité, mais tout le monde doit travailler un minimum pour aider. » Rien de plus normal, il ne se sentait pas coupable le moins du monde de lui présenter les choses ainsi. Tout le monde participait, elle aurait à le faire aussi. « La violence est strictement interdite entre nos murs. En cas de problème avec un habitant, tu viens me voir et on règle ça comme des gens civilisés. À part ça, t'as pas de raison de t'en faire, si tu veux rester dans ton coin quand t'as fini tes heures de travail et ne parler à personne, c'est ton problème. C'est toujours plus agréable de connaître les gens avec qui tu vis, mais du moment qu'on peut te faire confiance, que tu ne te tires pas avec la moitié de nos réserves ou que tu ramènes pas une petite armée à nos portes pour chercher les embrouilles, tu devrais trouver ton compte à nos pratiques. » Il marqua une légère pause, le temps de lui laisser avaler un peu les infos, mais reprit la parole rapidement, ajoutant un autre détail aillant son importance. « Oh, et tu peux sortir tant que ça te chante, y a seulement un registre à remplir avant de sortir, seulement pour qu'on ait une idée du temps que tu vas passer dehors et d'où tu vas, au cas où faudrait envoyer une équipe de secours si tu reviens pas. Et une inspection médicale au retour, pour s'assurer que tu t'es pas fait infecter pendant ta balade. » Voilà, il avait fait le tour, du moins pour le plus important. Elle avait déjà sa maison, ses livraisons de repas en même temps que les autres. « Ça te convient ? »

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Beauty and the Beast [Kelsey]
» The Beauty & the Beast
» [CLOS] [Robyn/Marsh] Beauty & the Beast
» Team Beauty & The Beast en avant :super:
» Beauty and The Beast ▬ BeaSius (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum