A tide of crap | ft. Bruce Cameron

Survivor #001
avatar
Messages : 47
Points : 299
Date d'inscription : 05/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
InformationsContact
Fort Hope Community
Fort Hope Community
Dim 19 Fév - 4:26


Il n’y a toujours pas de retour en arrière lorsque tu décides de foutre la merde par toi-même. Tu dois malheureusement y faire face et vivre avec. Kelsey n’avait pas l’air de comprendre ça et n’arrêtait pas de s’enfoncer de plus en plus dans ce faussé d’excrément. À chaque fois, elle regrettait ses gestes, mais c’était trop tard.
Maintenant, elle devait faire face à cette horde de rôdeurs qu’elle avait volontairement attirés dans l’amphithéâtre de cette ancienne école de la LeMay Street.

Quelques heures plus tôt, elle tentait de se faire discrète alors qu’elle avait décidé de sortir hors de cet enclos à chattes. Il était vrai de dire que le trois quart des habitants de cette communauté était des femmes, c’était très difficile à cacher.
Elle ne savait pas si elle allait revenir, mais une chose qu’elle était certaine, c’était qu’elle ne laisserait rien derrière elle. La jeune rousse choisi de tout paqueter dans son sac pour ne prendre aucune chance. Elle descendit par la suite deux par deux les escaliers et sortit de la maison en direction du mur où bien certainement il y avait un gardien comme à chaque moment de la journée. C’était normal. Elle n’avait rien contre, au contraire elle en était heureuse pour leur sécurité. Étrangement, elle n’eut aucune difficulté à sortir, n’ayant aucun besoin de dire où elle allait précisément. On lui ouvrit tout simplement et elle put mettre les pieds hors de l’enceinte sécuritaire que lui apportaient ses murs. La grande porte se referma derrière elle et elle décida de partir à l’aveuglette avec l’envie d’avoir des sensations forte.

Elle marcha sur plusieurs kilomètres, tuant chaque rôdeur qui croisait sa route, mais rien de bien plus grave. La jeune femme cherchait un endroit, plus en retrait de leur planque, pour pouvoir se défouler un peu. Être enfermé pendant plusieurs jours parmi trop d’étrangers la rendait folle et commençait à lui donner de l’urticaire. Elle n’avait jamais vraiment aimé être en présence d’autant d’inconnus depuis cette fameuse apocalypse, elle avait du mal à s’y faire. Rien n’empêche qu’un jour elle n’aura pas le choix. Elle allait peut-être vivre avec eux pendant un moment.

Kelsey laissa échapper un long et pénible soupir qui la fit revenir à la réalité. Elle vit aussitôt une ancienne petite école catholique qui semblait déjà être en décrépitude bien avant que tout ça éclate. Un sourire satisfait vint se former sur son visage pendant un court instant, ce qui fit rapidement ressentir une sensation étrange à la jeune rousse qui le fit rapidement disparaitre. Elle entra par la suite dans l’immeuble, fessant gaffe à où elle mettait les pieds et se dirigea vers l’amphithéâtre des lieux. L’endroit était assez grand et pas d’encombrement pour une plus grande facilité de mouvement. Elle déposa son sac dans un coin et en sortit son lecteur mp3, débranchant ses écouteurs qu’elle fourra dans la poche de son veston militaire. Elle balaya quelque chanson avant de tomber sur la bonne, une chanson du groupe Riot, Swords & Tequila, qu’elle sur répétition. Elle monta tranquillement le son et attendit. Après quelques minutes, les premiers grognements se firent entendre et les rôdeurs commencèrent à faire leur entré de leur démarche maladroite. Voyant qu’ils se rapprochaient de plus en plus d’elle, elle respira un bon coup pour se donner du courage, attrapa son athamé et se jeta sur les premiers.

Au début, il y en avait qu’une dizaine, mais plus qu’elle en tuait, plus nombreux ils se faisaient. Kelsey commençait à manquer d’énergie à force d’en repousser pour pouvoir en tuer un seul, qu’elle se mit à réaliser dans quel merdier qu’elle venait de se mettre. Elle était maintenant dans la merde jusqu’au cou, elle qui avait tant le don de s’y enfoncer très profondément depuis un certain temps. Réalisant l’ampleur de sa gaffe et voyant qu’ils commençaient à être trop nombreux pour qu’elle les combatte tous, elle décida de se replier et de trouver une nouvelle issue de sortie. La musique jouant toujours en fond, et n’ayant aucun temps d’aller l’arrêter, elle se jeta sur la porte qui se trouvait derrière la scène. Serrant fortement sa lame dans la main, elle donna de forts coups de pieds dans celle-ci pour tenter de la débloqué, mais elle ne fit que de la poussière. Ces gens l’avaient si bien barricadé ! ‘’Merde, merde ! Putain de Merde !’’ jura-t-elle avant de se retourner et voir arriver trois rôdeurs sur elle, les bras tendus pour l’agripper. L’un d’eux réussi, elle tenta de l’écarter alors qu’un autre essaya de la morde part la droite. Ils l’avaient rapidement coincé dans un coin, l’empêchant de s’extirper. Elle réussit d’en poignarder un dans la tronche, mais un autre prit immédiatement sa place. Elle était sur le point de lâcher prise, voyant que ses forces se faisait de plus en plus rare.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Survivor #001
avatar
Messages : 914
Points : 719
Date d'inscription : 06/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
InformationsContact
The Gravedigger
The Gravedigger
Dim 26 Fév - 0:20



A tide of crap
Feat. Kelsey Lawless




Quel est le plus gros danger de cette vie apocalyptique? Pour beaucoup, il s'agissait bien sûr des rôdeurs ! Ces créatures, autrefois humaines pourtant n'avaient que pour but principal d'insérer leur dents dans la chair d'un autre humain pour y injecter leur salive venimeuse ! La morsure était douloureuse mais la transformation était encore pire ! Pourtant, à Detroit, il y avait quelque chose de beaucoup plus menaçant que ses sans cervelles de rôdeurs... Un gang à la réputation douteuse commençait à semer la terreur dans les camps avoisinant. Porté par un homme que l'on appelait "Le Fossoyeur", ce gang ne laissait en général aucune chance à l'ennemi... Nombreux étaient les personnes qui voulaient à tout prix la tête du Fossoyeur sur le bout d'une lance ! Il inspirait la peur mais aussi la soif de vengeance ! Même si le gang des Punishers avaient pour habitude de toujours sortir "en meute", Bruce adorait de temps en temps partir seul, sans réelles destinations connues... Il enfourchait simplement sa moto et s'en allait à l'instinct, là ou le vent et le destin l'emmèneraient...

Il était à seulement quelques kilomètres de son camp et il était déjà sous la menaces de quelques rôdeurs, pas franchement effrayant il faut le dire. S'armant de sa batte, il s'amusait à leur fracasser le crâne à coup de batte de Baseball customisée aux barbelés tout en roulant bien sûr, histoire de faire ça avec classe ! Il suivait les rôdeurs et prit donc des routes qui lui était jusque là encore inconnu ! Mais d'où pouvait venir cette horde? Les rôdeurs marchaient en général toujours en meute, sans réellement réfléchir. C'est comme ça que l'on pouvait deviner si quelqu'un se faisait poursuivre ou non. Bruce slalomait entre les monstres sans réellement craindre quoi que se soit mais son regard se détournait peu à peu vers cette école catholique, complètement entouré de rôdeurs ! Il y avait quelque chose qui les attirait dedans, c'était certain ! Pourquoi tenter le diable vu la meute présente devant celle-ci? Simplement parce que ça pouvait être drôle c'est tout...

Il prit la direction de l'école et roulait autour de celle-ci à une faible allure pour attirer le rôdeur tel du bétail qu'il fallait ranger dans une grange... Il les attiraient plus loin, en tuait quelques uns au passages puis une fois l'entrée de l'école bien libéré, il y entrait avec prudence. C'est étrange, l'endroit semblait désert pourtant mais en même temps il était grand ! Batte sur son épaule, il avançait tranquillement dans les couloirs à la recherche de ce qui aurait bien pu intéresser cette horde. Plus il s'approchait de l’amphithéâtre et plus il entendait les raclements de gorges des rôdeurs. Ah ! Enfin ! Ils étaient là ses petits garnements ! Rien qu'au son, il pouvait déjà deviner qu'ils étaient très nombreux ! Ouvrant les portes battantes de l’amphithéâtre quelques secondes après, le voilà en face d'une scène à faire froid dans le dos... Une jeune femme, écouteur aux oreilles semblaient déjà se résigner à mourir ici malgré tout les efforts qu'elle faisait pour tenter de s'extirper de la horde ! Bruce continuait de marcher, l'air confiant alors que la belle semblait complètement dépassé ! Sifflotant doucement, il se permit de s'assoir sur l'un des fauteuils, comme ci il regardait une pièce de théâtre, souriant à la demoiselle

« J'adore ce genre de spectacle ! Alors... Qui va gagner? La jolie demoiselle en détresse ou la méchante horde de pas beau tout méchant? Huuuum comme c'est excitant ! Mais zut ! Où sont les pops corns?" »

Déposant ensuite ses chevilles sur le siège devant lui pour se détendre, s'armant de son colt ensuite et le faisant tourner sur son index tel un cowboy toujours en sifflotant. Les quelques rôdeurs attiraient par Bruce se prennent rapidement une balle en pleine front, ce qui libéra Kelsey de quelques mâchoire menaçantes en moins. Pourtant, il avait toujours un œil sur elle et dès qu'un mordeur s'approchait un peu trop prêt d'elle, il finissait lui aussi avec une balle dans la tête ! Son expérience militaire faisait qu'il ne ratait pour le moment jamais sa cible même si le visage de la rouquine était à quelques centimètres de l'objectif de tir. Finissant ensuite par se relever de son siège, il partait en direction de la jeune femme, alternant les phases de tirs et de coup de batte. La regardant ensuite dans les yeux quand il était tout proche, il lui souriait même si les rôdeurs étaient encore nombreux...

« Bon ma belle, on a trois possibilités... La première, tu crèves ici sur place et les rôdeurs se feront une joie d'avoir comme plat de résistance une jolie femme... La deuxième, on fait une mission suicide pour rejoindre ma moto dehors... Et enfin la troisième, tu me couvres pendant que je crochète la serrure de cette porte et on s'enfermera dans la pièce rien qu'à deux, en espérant que ça soit un simple placard comme ça on devra se serrer... »

Lui lançant un clin d'œil tout en bloquant la mâchoire d'un rôdeur qui s'était approché trop prêt de lui, venant fracasser son crâne contre le mur situé devant lui...

_________________
Who's next ?! ...


------

Awards 2016 - Meilleur RP - Ft. Logan


Awards 2016 - Survivant le plus méchant
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
A tide of crap | ft. Bruce Cameron
 Sujets similaires
-
» Bruce Harper
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]
» you're full of crap ▲ Cheryl
» Hommage à Bruce Lee pour le 40ème anniversaire de sa mort
» Bruce Banner - Hulk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Your Flesh :: Walking on the streets :: Détroit-
Sauter vers: