FB first step ft. Logan <3




Aller à la page : Précédent  1, 2
InformationsContact
avatar
Messages : 4225
Points : 4199
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 23:16

Entre les grimaces à chaque nouvelle gorgée et cette façon de s'exprimer tellement... insouciante, Joy arrivait au moins à rappeler à Logan qu'il était en présence d'une quasi enfant. Il l'écoutait d'une oreille assez distraite lui expliquer pourquoi elle n'avait jamais pris l'occasion de saouler avant, ses doigts jouant sur le volant de sa Aston et ses pensées divaguant loin de ce garage et de cette soirée des plus étranges. Si on lui avait dit un jour qu'il se retrouverait dans ce genre de situation, il ne l'aurait probablement pas cru. Cette fille était vraiment particulière et il n'arrivait pas encore à décider si ça lui plaisait ou non. Il la trouvait surtout bavarde, mais au moins, elle l'occupait et il préférait sûrement ça à se retrouver plongé dans le silence de sa chambre à ressasser l'itinéraire qu'il ferait le lendemain, en essayant de se convaincre tout seul que ça ne serait pas totalement inutile.

Au moins, les bavardages de la rouquine sur sa routine passée parvenait à le faire penser à autre chose que le lendemain et il se replongeait dans le sien aussi, ses doigts délaissant le volant pour venir attraper la licorne pendue à ses clés sur le contact. Mais tout ce dont il arrivait encore à se souvenir, c'était d'Eulalie et de la dernière fois qu'il l'avait vu, bien trop longtemps auparavant. Elle aurait sûrement adoré Joy, d'ailleurs, elle aurait été heureuse d'avoir quelqu'un avec qui s'agiter vu comme la rouquine semblait être une vraie pile électrique et pas seulement à cause de l'alcool visiblement. Même si le rhum devait commencer à lui monter à la tête vu ce qu'elle venait de dire ! Il récupéra la bouteille et prit le temps de boire un peu et de dévisager la jeune femme d'un air perplexe avant d'oser lâcher un petit rire amusé. « Je veux pas briser tes rêves, mais y a vraiment peu de chances que t'arrive à me faire boire assez pour ça... » Ce n'était clairement pas avec ce qu'il restait d'alcool dans cette bouteille qu'il allait soudainement se mettre à faire du yoga ou Dieu ce que l'esprit de cette nana pourrait inventer d'autre pour s'amuser. Elle, en revanche, elle semblait plutôt joyeuse, elle devait probablement avoir déjà assez bu comme ça. Ce qui n'empêcha absolument pas Logan de lui tendre de nouveau la bouteille. C'était mal, d'accord, il n'aurait pas du encourager une gosse à se saouler sans aucune foutue raison, mais en fait, ça l'amusait peut-être un peu beaucoup. Et puis, elle ne risquait rien avec lui, de toutes manières...

« Alors, qu'est-ce que tu penses de cet endroit ? » demanda-t-il en s'appuyant contre la portière dans son dos. « Tu penses rester avec nous ? » Il était clair qu'elle n'avait rien à voir avec les autres habitants de cette caserne, mais d'un autre côté, peut-être était-ce exactement ce dont ils avaient besoin en ce moment... Autre chose que de la morosité et des combattants, juste quelqu'un pour leur rappeler qu'il fallait prendre une seconde pour rire de temps en temps. « C'est pas le meilleur endroit du monde, mais on est mieux ensemble que chacun dans notre coin dehors, tu crois pas ? Et puis, si tu t'emmerdes la nuit, tu sais où me trouver, maintenant. » Il lui adressa un petit sourire et tendit la main pour récupérer la bouteille. C'était une soirée vraiment étrange pour lui, mais il s'imaginait assez bien en passer d'autres comme ça.

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 1206
Points : 2488
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
@ We have ashes, fire and hope
Joy Cameron
Matricule n°001
@ We have ashes, fire and hope
Jeu 1 Juin - 3:59

Mais oh, elle était une adulte monsieur non mais oh! Juste qu’elle n’était pas encore tout à fait accomplie, mais on s’en fichait, elle allait bien réussir un jour à se sentir comme tel. C’était tout à fait faux en plus, elle n’était pas encore saoule, pas trop, en fait… elle n’en avait aucune idée parce qu’elle n’avait jamais bu du rhum sans être dilué et en grande quantité et ce, presqu’à jeun. Parce que c’était l’un des problèmes du moment, son petit estomac n’était pas très plein. Les chips du géant étaient loin maintenant. L’image du géant faisant du yoga était plus que plaisante. En fait, elle était surtout vraiment très drôle et elle adorait cela. Sauf qu’il n’avait pas l’air tout à fait d’accord avec l’idée. Eh oh monsieur, c’était bon pour l’âme le yoga, fallait s’entretenir. Bref, il ne voulait pas briser mes rêves, mais ça n’arriverait jamais, alors… aussi bien répondre aussi rapidement :

-Si tu ne veux pas les briser, va falloir en faire avec moi.

Et joint à sa phrase le plus beau regard du monde, pour bien souligner qu’elle était mignonne, adorable et que lui faire plaisir était quelque chose de positif dans la vie. Allez monsieur le géant, il fallait rendre la gamine heureuse, tout le monde savait ça ! Elle attrapa de nouveau la bouteille qu’il lui tendait, ne sachant pas vraiment si elle osait une nouvelle gorgée ou pas. Allez, pourquoi pas ! Alors, aussi bien accepter et boire une autre et cette fois, pas de grimace ! Ou pas… parce que son visage n’était pas d’accord. Au moins, ça brûlait un peu moins dans la gorge, c’était déjà ça.

Elle l’observait, sourire aux lèvres, cherchant une réponse à sa question, à ses questions en fait. Ce qu’elle pensait de l’endroit, si elle comptait rester. Elle ouvrit la bouche en mode poisson avant de la refermer quand il continua. Ce n’était pas un endroit parfait, mais c’était mieux qu’être seul. Son sourire s’étira un peu plus quand il lui proposa de passer le voir la nuit pour discuter si l’ennui lui prenait. Elle aimait bien cette idée. Elle était excellente pour discuter sans arrêt de plein de chose. Sauf que là, il y avait des questions à répondre et tout et c’était quoi déjà ? Ah oui, l’endroit et rester ou pas. Elle n’en savait absolument rien.

-J’aime bien l’idée de venir te déranger. Pour l’endroit c’est, hm… grand ? Non mais genre, vide. Espacé ? Je sais pas comment l’expliquer…

S’il y avait des gens claustrophobe dans la vie, elle… elle n’aimait pas les grands espaces. Pas depuis l’apocalypse du moins.

-Et je ne pense pas être le genre de personne à vivre ici… je suis pas comme vous. Je ne suis pas Rambo, je ne suis pas un géant barbu capable de tuer n’importe quelle créature en éternuant, je suis juste… moi. Je ne pense pas que les gens vont aimer ce coller un poids mort, même si je suis douée pour encourager et que ma tenue de cheerleader est vraiment mignonne tu vois ?

Elle souriait, prenant une autre gorgée avec la même litanie. Genre, gorgée, espoir, goût terrible, grimace de moins en moins prononcé, mais toujours aussi visible. Bref, rester avec eux…

-Si tu veux, je peux bien rester un peu, mais… je ne me fais pas trop d’illusion, je parle tellement que d’ici une semaine… tu me mettras toi-même à la porte pour un peu de calme et de sérénité.

Et elle riait toute seule à l’image qu’elle s’en faisait. Parce que c’était clairement ce qui allait arriver. Heureusement pour elle, elle ne l’imaginait pas trop la pousser sous un rôdeur… oh et une autre gorgée pour la route, mais elle lui rendit la bouteille ensuite, parce que le monde allait finir par valser et sans partenaire, la valse c’était un peu bizarre hein.



_________________


Joy Cameron

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4225
Points : 4199
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 23:32

Grand ? C'était supposé être un problème, ça ? Logan appréciait plutôt l'espace dont ils disposaient ici, lui qui avait eu l'habitude de vivre seul pendant des années et avec un coloc pas vraiment gênant par la suite... se retrouver tout à coup avec trois personnes sur le dos sans arrêt, c'était un changement qu'il n'était pas encore tout à fait prêt à vivre. Non pas que les autres habitants de la caserne soient particulièrement gênant, en fait ils appréciaient tous autant les uns que les autres d'être tranquilles, raison pour laquelle ils se plaisaient sûrement autant ici. Alex apprécierait sans doute un peu moins de devoir partager son dortoir avec Joy, mais ils finiraient bien par trouver une autre solution, un jour ou l'autre.

« L'espace, c'est plutôt bien, je trouve. L'intimité, c'est devenu une denrée rare...Et Dieu sait qu'il y a des trucs que j'aimerais faire sans que tout le monde ici soit au courant ! » Comme de s'envoyer en l'air, par exemple... Mais juste à entendre ce qui se passait dans la chambre du dessus entre Roman et Katherine, c'était probablement quelque chose à éviter pour le moment. D'un autre côté, les occasions manquaient aussi. Dieu ce que Maxine pouvait lui manquer ces jours-ci... Peut-être bien que l'alcool commençait à l'atteindre lui aussi, finalement, pour qu'il en vienne à penser un truc pareil. Heureusement que Joy était là pour le ramener à la réalité. Elle lui fit relever les yeux assez précipitamment en avouant ne pas être le genre de personne à vivre ici. Et la description qu'elle faisait des gens vivants ici n'était pas tellement représentative de la réalité. Ça le faisait rire, mais il ne trouvait pas que Katherine, pour ne citer qu'elle, corresponde réellement à cette image. « Tu sais que je suis le seul barbu ici, pas vrai ? Et j'te jure que j'ai encore jamais tué quelqu'un en éternuant. T'as vraiment pas à t'en faire, on te mettra pas dehors parce que t'es pas une warrior, bien au contraire. Et puis, si t'as l'intention de me faire faire du yoga un jour, t'as plutôt intérêt à être dans le coin ! » Il avala une bonne rasade de rhum avant de se décider à reprendre la parole. En fait, il se pencha aussi devant la jeune femme pour ouvrir la boite à gants et fouiller dedans. Il en ressortit l'un des rares Cds qu'il avait encore avec lui et le glissa dans l'autoradio. « Mais en attendant que ce jour béni ne se présente, j'accepte de danser avec toi. »

Il lui adressa un sourire et ouvrit la porte alors que « The End » des Doors démarrait doucement. Probablement pas son genre de musique, pas assez énergique pour une fille comme elle, mais il n'allait pas non plus se mettre à devenir un grand danseur tout à coup. Et puis bon, il ne possédait pas grand chose de mieux. C'était un énorme effort qu'il faisait là, elle allait devoir s'en contenter. Du moins, si elle arrivait à se mettre debout, ce qui n'était pas encore tout à fait gagné.


_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 1206
Points : 2488
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
@ We have ashes, fire and hope
Joy Cameron
Matricule n°001
@ We have ashes, fire and hope
Lun 5 Juin - 4:33

Oui, trop grand. Il y avait  trop de porte, trop d’endroit que personne ne pouvait surveiller. C’était stressant, vraiment. Elle détestait le principe. Bon d’accord, elle n’était pas certaine non plus d’arriver à trouver sa place dans tout ça. Lui, il appréciait l’espace, il aimait aussi l’intimité que ça donnait. Sauf que ça n’en donnait pas réellement, c’était juste une fausse illusion d’intimité. Genre, Alex ne pouvait rien faire sans que Joy la voit, le couple… ça n’avait pas l’air discret. Le seul qui avait surement de l’intimité, c’était Logan vu sa chambre à part et c’est lui qui voulait plus d’intimité ? Pour faire quoi? Oh ‘tain, fallait pas imaginer, nope, nope, nope. Elle espérait ne pas être devenu rouge pivoine vu les images qui lui venait en tête, mais ce n’était pas chose facile. Bref, dériver la conversation ! Elle n’était pas un barbu, pas une survivante, pas utile, à quoi bon. Elle lui fit un sourire à sa réponse. Il n’avait jamais tué en éternuant, c’était bon signe.

-Pas nécessaire, tu te filmeras et me laissera la cassette dans la maison de mon choix ! Avec du popcorn, parce que c’est trop bon le popcorn. Bon en même temps… si je ne te montre pas comment faire, tu n’y arriveras jamais… Zut, va vraiment falloir que je reste pour te montrer alors… c’est pas très juste. Bon, peut-être que oui, ou non. Ça reste quand même trop grand en fait. Va me falloir du temps pour m’habituer à cette chambre…

Une chambre trop grande, trop de lit, même collé au plafond elle détestait ça. Elle avait besoin d’être entouré de quatre murs pour survivre, voilà.  Quatre murs très rapprochés et visible. Et là, il acceptait de danser avec elle, elle n’avait pas capté, mais ouais, totalement ! Oh ! Oh! Danser ! Danser ça elle aimait ! Elle était la fille la plus heureuse du monde et ça se voyait sur son visage.

Alors, elle ouvrit la porte pour sortir et tenta clairement de ne pas se vautrer en route, mais sérieusement… pourquoi ses jambes ne voulaient rien savoir d’obéir simplement ? Ce n’était pas très juste tout ça ! Elle se tint donc solidement à la portière, attendant que le monde entier cesse de tourner. Genre… ce n’était pas elle, c’était clairement la faute du monde. Elle relâcha pas porte, s’avançant lentement et ça allait. Presque. Elle ne se vautrait pas jusqu’à ce qu’elle s’approche de Logan et manque de se tuer, le percutant de plein fouet. C’est qu’il était douloureux le géant ! Mais elle c’était accrochée à lui solidement pour ne pas tomber plus bas et elle éclata de rire.

-D’accord, je ne sais pas ce que j’ai fait, mais clairement que c’est toi qui mène la danse, mes pieds ont un peu de mal à suivre… c’est bizarre.

Elle riait toujours en parlant, ne s’éloignant pas vraiment de monsieur. Pas qu’elle aimait la proximité, sa chaleur, son corps.. juste parce que là, maintenant, si elle s’éloignait, elle se vautrait et le sol était en ciment et le ciment, ça faisait des bobos aux rouquines un peu saoule… Juste à cause de ça.

-J'adore The doors, cette chanson est trop bien.

_________________


Joy Cameron

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4225
Points : 4199
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 0:04

Oscillant entre désespoir et amusement, Logan attendit patiemment que Joy ne parvienne à s'extirper de la voiture, l'observant vaciller, les bras croisés sur la poitrine en souriant. Mince, elle n'avait quasiment rien bu, en plus... Est-ce qu'il devait se sentir coupable, maintenant ? En fait, il s'inquiétait clairement plus à l'idée que les autres les entendent plutôt que d'avoir fait boire une gamine. Elle s'en remettrait, avec un méchant mal de crâne, peut-être, mais il n'y avait pas de quoi s'en faire. Il espérait juste qu'il n'aurait pas à lui tenir les cheveux pendant qu'elle irait vomir.

« Ça va aller ? » demanda-t-il en se retenant difficilement de rire. Sérieusement, il avait rarement vu quelqu'un avoir autant de mal à faire juste quelques mètres ! Et ils allaient devoir danser, maintenant ? Quelle idée stupide lui était passée là. Joy trébucha finalement en arrivant devant lui et il la rattrapa de justesse, glissant une main sur sa hanche. Ça allait être drôle, ça, tiens... Enfin au moins, elle n'avait plus aucun pas à faire. C'était... Intime, tout à coup. Arf, pourquoi fallait-il que ce soit une gosse ? C'était parfaitement injuste, mais cela n'empêcha pas Logan de poser sa seconde main dans celle de la rouquine. Heureusement pour elle, il pouvait peut-être parvenir à mener la danse sans que ça ne soit trop ridicule. Bon il n'était pas le plus grand danseur du monde, mais il n'était pas un cas désespéré non plus, pas vrai ? La dernière fois qu'il avait dansé commençait à remonter à un sacré bout de temps, quelque chose comme au mariage de son meilleur ami, presque huit, neuf ans plus tôt... Oui, bon, ça allait le faire ! « Essaye de ne pas me marcher sur les pieds, d'accord ? Je m'occupe du reste. »

Heureusement, la chanson n'était pas trop violente, plutôt pas du tout en fait, il se contentait donc de bouger doucement, sans perdre son sourire en observant Joy. La pauvre, elle risquait de se chopper le tournis, même à cette vitesse. « Content que ça te plaise, parce que j'ai rien de mieux à t'offrir. Comment ça va, pas trop chaud ? » Elle avait les joues un peu plus rouge que d'habitude, mais ça lui allait bien. La parfaite panoplie de l'adorable jeune femme toute naïve. Dans quel cauchemar était-il en train de s'enfoncer ? En tout cas, pour la première fois depuis des mois, il ne pensait à rien d'autre qu'à ce qui se passait devant lui en ce moment et c'était une pause bienvenue. Il laissa glisser la main posée sur les reins de Joy pour la poser sur sa taille et demanda, souriant : « Tu peux tourner ? Il serait peut-être temps d'aller dormir pour toi ! » Quoi que, hum... Il n'avait pas trop envie de la monter là-haut, dans la chambre qu'elle partageait avec Alex.

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 1206
Points : 2488
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
@ We have ashes, fire and hope
Joy Cameron
Matricule n°001
@ We have ashes, fire and hope
Dim 11 Juin - 4:15

Elle ne faisait pas exprès rho ! Ce n’était pas de sa faute, elle n’était pas vraiment habitué de boire de l’alcool à même la bouteille, pas sans avoir mangé en prime, avec un poids moindre… Dieu qu’elle avait été bête de tenter d’avoir l’air adulte et capable. Maintenant, elle avait dû s’extirper de la voiture.

-Toujours.

Avec un magnifique sourire. Parce qu’elle était Joy Cameron, elle était née avec le syndrome de la bonne humeur contagieuse, qu’elle allait toujours bien, même dans les moments difficiles. Elle arrivait à être heureuse en pleine apocalypse, à danser sous la pluie, profitée du soleil, de la vie. Elle évitait les morts, elle courait parfois, mais elle était heureuse. Elle avait foi en la vie, elle retrouverait un jour sa famille et ils survivraient ensemble. Tout irait bien. Elle avait marché et c’était emmêlée les pieds avant d’arriver à Logan. Heureusement pour elle, il était fort lui. Elle éclata de rire, sans vraiment se soucier du bruit. Ils étaient en sécurité, non ? Elle manqua finalement une respiration, relevant les yeux vers lui, sourire aux lèvres. Oh. C’est qu’ils étaient très près là en fait. Elle senti sa main contre sa hanche. Elle glissa délicatement sa seconde main dans celle de l’homme. Cherchant comment elle c’était retrouvée dans cette position des plus… nouvelle. Elle recommença à respirer, souriante, s’empourprant un peu, redescendant les yeux. Elle avait l’excuse ! Elle devait regarder leurs pieds, parce qu’elle n’avait pas le droit de les écraser !

-Promit que non.

Elle le laissa mener la danse, le suivant doucement. Lorsqu’elle se sentie assez à l’aise, elle releva les yeux vers lui de nouveau, toujours aussi souriante. Elle aimait la chanson et c’était tout ce qu’il avait. C’était une chanson triste, mais elle était belle, c’est ce qui comptait au fond.

-Ne me déconcentre pas, sinon je vais t’écraser un pied.

Et elle riait de nouveau, parce qu’elle avait chaud oui, mais que si elle répondait, elle ferait une mauvaise blague sur les vêtements et elle n’osait pas, elle n’osait pas non plus qu’il le fasse. Il aimait bien les rouquines, c’était bien assez pour elle. Elle ne voulait rien gâcher. Elle ne voulait pas qu’il veuille quoique ce soit et elle ne voulait pas vouloir quoique ce soit. Avec de la chance, ils seraient amis. Il était capable d’avoir un ami de 20 ans ? Hein ? Euh ? Quoi ? Tourner ? Si elle pouvait tourner ?

-Comme ça ?

Et elle tourna, sans tomber, mais s’accrochant un peu à lui au passage. Elle rigola. Elle trébucha un peu après, mais personne ne remarquerait rien !

-Déjà ? Mais je suis pas fatiguée ! Encore 10 minutes. On a même pas fini la bouteille… Siteuh plait, c’est trop grand en haut. J’aime pas ça.

Et elle lui fit un petit regard suppliant par en dessous, la mine déconfite qu’il veuille déjà se débarrasser d’elle. Elle était adorablement suppliante, comme toujours. Elle avait vingt ans d’expérience dans le domaine, aussi bien s’en servir une fois de plus. Gagner du temps, c’était tout ce qu’elle voulait.

_________________


Joy Cameron

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4225
Points : 4199
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 23:51

Ça n'était probablement pas très humble de sa part, mais pour le coup Logan était impressionné par la maîtrise dont il faisait preuve en ce moment. Il parvenait même à ne pas se moquer de Joy, ce qui était vraiment un exploit compte-tenu de la situation actuelle. Non mais c'est vrai quoi... Qui aurait pu imaginer un jour Logan Carter dansant dans un garage glacial avec une rouquine de vingt ans tellement ivre qu'elle passait plus de temps à regarder ses pieds qu'autre chose, au son d'une chanson des Doors ? C'était... très étrange pour lui en ce moment, mais dans le fond, il s'amusait pas mal. Assez, en tout cas, pour proposer de rajouter un peu de difficulté. Parce que bon, c'était drôle de la voir se cramponner à lui tellement elle semblait avoir peur de tomber, juste comme ça, mais bon... Et puis, il pourrait tester un peu son état d'ébriété. Il avait l'impression qu'elle était pas mal faite, là, que le moment de la ramener dans son lit approchait à grands pas, mais sait-on jamais. Bon, et puis, il avait peut-être pris goût à se moquer d'elle. Juste un peu.

Et elle fut vraiment décevante jusqu'à la fin. Même pas une petite hésitation, elle ne manqua pas de tomber et il n'eut aucune occasion de lâcher un petit rire, se contentant tout juste de raffermir sa prise quand elle revint près de lui, histoire de s'assurer que ça se passerait bien jusqu'au bout. Le sourire de Logan revint quand même ensuite, quand il proposa d'aller dormir. Dire qu'il ne tentait rien, même pas une petite ambiguïté dans sa proposition, tellement que Joy elle-même n'envisagea pas une seule seconde qu'il parle d'autre chose que de la ramener dans son lit à elle, dans la chambre du dessus. Nombreux auraient été ceux de sa vie d'avant qui n'auraient pas voulu croire à cette scène. « D'accord, encore dix minutes. » concéda-t-il devant l'air suppliant de la rouquine. Elle aurait pu être adorable s'il n'était pas vraiment convaincu qu'elle soit trop ivre pour son propre bien. Et elle voulait finir la bouteille, en plus ? C'était une idée lamentable, vraiment, il le savait parfaitement mais... Et alors ? Elle aurait mal au crâne demain, mais rien ne l'empêchait de rester au lit toute la journée, en fait. Et puis, c'était une grande fille après tout. Bon, elle n'en donnait pas l'impression vue comme ça, mais... Eh bien, il n'était pas son père, voilà. « Mais on va rester hors de la voiture, si tu veux bien. Si tu vomis sur les sièges en cuir, y a de grandes chances que j'te tue. Tu peux tenir debout toute seule ? »

Là, il se fichait clairement d'elle, mais il s'assura quand même qu'elle ne se mette pas à vaciller dans tous les sens alors qu'il s'éloignait doucement pour la laisser plantée là pendant qu'il retournait à la Aston pour récupérer la bouteille de rhum. « Tiens. » dit-il en lui tendant la bouteille. Dès qu'il eut les mains libres, ce ne fut que pour en poser une dans le dos de la jeune femme et l'emmener tranquillement vers le coin du mur qu'ils avaient abandonné un peu plus tôt. Il l'aida à se rasseoir et s'installa à côté. « Alors, dis-moi, Joy Cameron...Qu'est-ce que t'as contre les grands espaces ? »

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 1206
Points : 2488
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur
@ We have ashes, fire and hope
Joy Cameron
Matricule n°001
@ We have ashes, fire and hope
Mer 14 Juin - 4:24

Être absolument mignonne, ça fonctionnait sur les vieux non ? Genre, sur ses parents, ça fonctionnaient en tout cas. Surtout quand elle devait demander 10 minutes de plus pour n’importe qu’elle raison et ça semblait encore fonctionner aujourd’hui, alors… elle lui offrit un sourire radieux de gamine de vingt ans qui a gagné et elle en était fière plus que de raison.

Il voulait qu’elle tourne et elle le fit par habitude. C’était une cheerleadeur, tourné… c’était limite son métier hein ! Fallait lui demander de marcher sur les mains, elle aurait peut-être du mal là, un peu. Oui bon, beaucoup et elle vomirait peut-être. C’était une possibilité, ok, ne lui demande pas ça. Il rajoutait qu’ils n’allaient pas retourner dans la voiture. C’était signé son arrêt de mort de faire du mal à la voiture. D’accord, pas bobo sur le toto. C’était une belle auto, pas vomir, promit. En fait, elle n’allait pas vomir, voilà, c’était sa résolution. Elle se redressa pour se tenir toute seule debout, rajoutant un simple et rapide :

-Oui m’sieur.

Sauf qu’une fois fait, elle chancela dangereusement, mais il l’avait aidé et elle c’était stabilisée comme une championne ! Ouais, totalement grâce à son talent naturel ou pas. Il retourna vers la voiture et elle l’attendit sagement. Pas parce qu’elle était docile, juste parce qu’elle doutait arriver à bouger sans lui… Genre, sans tomber en tout cas. Elle attrapa la bouteille avec un autre sourire tout aussi radieux et se laissa entrainer vers le mur sagement. Une fois assise, le monde dansait doucement, mais pas elle. Elle, elle était immobile, c’était juste le restant du monde qui aimait la danse. Elle ouvrit la bouteille de nouveau, l’écoutant lui demander pourquoi elle n’aimait pas les grands espaces. Elle prit une gorgée. Grimaça et lui tendit la bouteille. La réponse était facile.

-Bah… parce que c’est grand et j’aime pas ce qui est trop grand.

Se retenir de rire… ou pas. En fait, elle tenta, mais éclata de rire quand même. Elle n’y pouvait rien. C’était très drôle dans sa tête. Elle tenta de reprendre son souffle, le fil de sa pensée. C’était quoi déjà la question ?

- Non, pour de vrai, je ne sais pas. C’est juste… Si je ne sens pas les murs près de moi, j’ai l’impression que n’importe quoi pourrait sortir du noir pour me manger ou me faire du mal… Quand c’est petit, les murs sont gentils, euh… rassurant ? Oui c’est ça. Si y a un mur, y a pas de méchants. Du coup, je suis fan de tout petit, encore plus pour dormir. Les portes qui se verrouilles aussi, les greniers… ce genre de truc.

Elle avait parlé lentement, parce que quand elle tournait sa tête vers lui, son regard ne suivait pas. Elle tentait d’avoir une réponse clair, mais les mots tournaient dans sa tête.

-Je dois être la seule personne au monde à aimer les placards et ne pas aimer en sortir…

Et encore là, elle riait un peu toute seule de ses bêtises, mais elle avait beaucoup de plaisir. Alors, ça allait. C’était parfait comme ça.

-Sauf que toi… tu dois pas aimer les placards… en fait… t’es trop grand pour les placards… pourquoi tu m’as ramené ici ?

BAM, une question, sans plus de fioriture que ça. Elle n’allait pas faire dans la dentelle, elle n’y arrivait déjà pas dans la vrai vie, alors avec de l’alcool…

_________________


Joy Cameron

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4225
Points : 4199
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Juin - 14:20

D'un œil perplexe, Logan regarda ce qu'il restait d'alcool dans la bouteille que Joy venait de lui rendre une fois de plus, après avoir avalé une gorgée dans une nouvelle grimace. Il doutait sérieusement que cette bouteille ne soit vidée d'ici dix minutes si elle y allait à ce rythme-là. Enfin bon, il ne reviendrait pas là-dessus, dans dix minutes elle allait dormir, que ce soit terminé ou non. D'ici là, elle avait une question à laquelle répondre et elle le faisait. Avec des centaines, des milliers de mots, dont Logan doutait qu'ils soient tous réellement nécessaire. Il se fit la réflexion qu'il ne devait plus jamais la faire boire, pas avant qu'elle soit devenue une grande fille en tout cas, le genre de grande fille qui n'a pas peur des monstres qui se cachent dans les ombres, par exemple. Mais dans le fond, elle le faisait quand même rire avec ses bêtises. Et Dieu ce qu'elle pouvait en dire ! Quel monstre faisait-il de laisser boire une gosse et de se marrer quand elle se mettait à raconter tout et n'importe quoi sous l'effet de l'alcool...

« Je viens de te laisser boire la moitié de ce qu'il me restait d'alcool et c'est seulement maintenant que tu me dis que tu n'aimes pas ce qui est grand ? » demanda-t-il, en prenant un air faussement blessé. « Enfin bon, si c'est ce que tu veux, on pourra te trouver un placard et un ami un peu plus petit demain, quand il fera jour... »

Il n'eut même pas le temps de profiter un peu de sa blague qu'elle se mettait déjà à lui poser une question vraiment agaçante. Probablement très légitime, mais... Il n'avait pas de bonne réponse à donner à ça. Sérieusement... Elle ne pouvait pas juste le remercier sans chercher à comprendre ? Il lui avait sûrement sauvé la vie, non ? Mais il se reposa quand même contre le mur, levant la tête pour regarder le plafond tandis qu'il cherchait comment répondre à cette question. Pourquoi l'avait-il ramené ici ? Parce que c'était ce que ferait quelqu'un de bien, plutôt que de la laisser traîner dehors en plein hiver, à attendre la prochaine fois qu'une horde lui tomberait sur le coin du nez et qu'elle n'aurait aucun moyen de s'en sortir...

« J'en sais trop rien... J'imagine que j'aurais eu du mal à me regarder dans le miroir si j'avais laissé une gosse sans arme et sans placard où dormir avec ce qui se passe dehors. Je sais que tu crois que courir vite et savoir grimper dans les arbres suffit à te tenir à l'abri, mais tout le monde n'est pas aussi civilisé que moi, de nos jours. »

Il se permit de reprendre une bonne rasade d'alcool avant de reposer la bouteille sur le sol entre eux, retrouvant le silence et le cours de ses pensées pas très joyeuses. Il venait probablement de casser un peu l'ambiance. Quoi que... Cette fille lui semblait tellement ailleurs, dans sa petite bulle, qu'il se disait peut-être un peu qu'elle devait être persuadée de ne rien risquer toute seule. « Je ne vais pas t'obliger à rester si ça ne te plaît vraiment pas, mais pour au moins quelques jours, tu pourras dormir dans un vrai lit, c'est pas si mal, si ? Je suis à peu près certain qu'il n'y a aucun monstre en-dessous, mais si jamais c'est le cas, tu peux me croire, Alex lui réglera son compte en un rien de temps. » Bon, il n'allait quand même pas lui conseiller de demander à sa nouvelle camarade de chambre d'aller vérifier avant de dormir, mais l'image le faisait sourire. Quand il réalisé qu'il était en train d'imaginer la scène depuis deux bonnes minutes sans plus rien dire, Logan décida quand même qu'il était fatigué plus que nécessaire et il s'intéressa de nouveau à Joy. « Tu peux dormir dans ma chambre, cette nuit, si tu veux. C'est plus petit que le dortoir. En tout cas, faut vraiment que j'aille dormir, moi. »

_________________


Makau mea naʻaupō. Pela ka mihi nui ihola
Keep calm and let Logan handle it
Mes Awards **:
 
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Présentation de Logan Echolls
» One step ahead
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Logan(X)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum