Rencontre particulière (Colin)



InformationsContact
avatar
Messages : 34
Points : 343
Date d'inscription : 29/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Carter Goudy
Matricule n°001
I walk a lonely road
Sam 8 Avr - 0:13

Un arrêt à la station
Carter & Colin


La journée avait été longue et le trajet en voiture avait été un peu ennuyant, la pluie n'avait pas arrêter et d'ailleurs, la pluie continuait de tomber et ne semblait pas être sur le point de s'arrêter, ce qui fit soupirer le scout qui devait conduire sous cette température qui n'était vraiment pas clémente. Ne voyant rien de bien intéressant en chemin, Carter se demanda s'il allait finir par trouver un endroit où s'arrêter et trouver de l'essence, car sa voiture commençait à ne plus avoir beaucoup d'essence pour continuer à rouler et honnêtement, il n'avait pas le goût de passer ses journées à marcher. Après un moment à rouler, Carter vit une station d'essence qui se trouvait un peu plus loin devant lui et il roula vers cette dernière. Regardant autour, il ne vit pas de mort, ce qui était étrange, car il se trouvait dans le centre ville de Détroit...enfin, ils devaient être ailleurs et Carter ne comptait pas rester trop longtemps.

Restant un court instant dans sa voiture, le scout ferma le moteur et mit la clé dans ses poches et soupira. La pluie tombait encore, mais il n'avait pas le choix, il devait se rendre dans la station, il devait bien y avoir quelque chose qui était encore bon dans tout ce qui se trouvait à l'intérieur. Ouvrant la porte de sa voiture, le jeune sortie à l'extérieur et même s'il n'était pas le genre à se plaindre du froid, il devait bien avouer que sortir dehors en short de scout n'était pas sa meilleur idée. Refermant rapidement la porte, il se mit rapidement à courir en direction de la station et entra à l'intérieur et ne vit pas grand chose, personne ne se trouvait à l'intérieur.

Regardant autour de lui, le scout fouilla la station à la recherche de quelque chose qui pourrait être intéressant, genre de la nourriture, mais de ce qu'il vit, il y avait beaucoup de chose qui était passer date et qu'il ne voulait pas prendre le risque de manger. Allant vers les boissons, il vit une vitre briser et presque toute les liqueur avait été prise et les seule bouteilles de boissons qui était encore là était vide, donc il soupira. Après un moment, il vit quelqu'un approcher de sa voiture, alors il sortie et dit. ''Hey! Tu fais quoi là?'' Il regarda l'homme et attendit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 146
Points : 758
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 1:09

La pluie qui avait commencée à tomber en début de matinée glaçait le petit homme jusqu'aux os, et il commençait à regretté d'être partie de sa cachette du matin. Mais il essayait au maximum d'éviter de rester trop longtemps au même endroit, et partait toujours à l'aube. C'était ainsi qu'il avait survécu depuis son arrivée à Detroit, et il espérait pouvoir retrouver son fils, à force de déplacement. L'objectif du jour était le campus universitaire de Detroit, où il aurait peut-être la chance d'en apprendre plus sur le sort de son fils.

Le chiot qui marchait à ses cotés se lassait de sa promenade, et Colin craignait que le froid et l'humidité ne le fasse tomber malade. Une station service, abri providentiel, se dressait un peu plus loin sur la route. Colin pressa le pas pour pouvoir s'y abriter.

Une voiture était garée, un peu anarchiquement, derrière la station. Il s'en approcha, et l'examina attentivement. Elle n'était pas dans le même état de délabrement que celles qu'il avait trouvé jusqu'à présent, et avait même l'air d'avoir servi très récemment. Une voix de jeune homme l'interrompit brusquement. Il sursauta et se retourna vers le scout, qui venait de sortir de la station. C'était le propriétaire de la voiture, qui s'inquiétait de la présence du nain près de sa propriété. L'écossais s'avança vers le jeune homme et lui répondit d'un ton détendu : « Je cherche un abri, mes vieux os ne supporteront pas la pluie plus longtemps. »

Le chien de Colin était sur ses gardes prêt à attaquer, comme son maître le lui avait appris. Colin ne pu s’empêcher de sentir une bouffée de fierté en voyant le petit border colley, mais le siffla pour le faire venir vers lui. Ce n'était pas le moment de se montrer agressif avec la seule chose qui se dressait entre lui et un endroit sec. Il désigna le chiot, et repris avec un air un peu désespéré : « Je suis avec Nessie, et j'aimerai pas qu'il tombe malade, tu peux nous laisser rentrer ? »


Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 34
Points : 343
Date d'inscription : 29/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Carter Goudy
Matricule n°001
I walk a lonely road
Ven 19 Mai - 21:52

Un arrêt à la station
Carter & Colin


Faisant encore un tour dans la station d'essence, le jeune ne trouva rien de bien intéressant et finalement, après un moment, il remarqua quelqu'un qui se trouvait près de sa voiture, alors il sortit rapidement de la station et fixa l'homme qui se trouvait tout près de sa voiture. Ne quittant pas ce dernier du regard, le jeune scout fini par prendre la parole et il attendit une réponse de la part de l'inconnu. ''Comment je peux savoir que je peux te faire confiance?'' Il le regarda, il est vrai que la pluie était intense et que cette température pouvait rendre malade. Finalement, Carter soupira, il n'allait pas laisser quelqu'un tomber malade, surtout que sur le coup, ce dernier avait un chien et fini par prendre une chance. ''Allez entrer!'' Il le regarda, s'écartant du chemin pour laisser l'homme entrer dans la station d'essence. Jetant un coup d'oeil autour, le jeune scout se demandait s'il allait avoir d'autre visiteur, mais il espérait que non.

Ne voyant personne venir dans leur direction, le jeune scout fini par reprendre la direction de la station où venait tout juste d'entrer l'homme. Une fois à l'intérieur, il referma la porte derrière lui et il observa l'homme qui se trouvait un peu plus loin. Restant à bonne distance de l'homme, Carter ne le quitta pas du regard, bien qu'il lui avait laisser la chance de se retrouver à l'abri de la puit, il n'avait toujours pas confiance en ce dernier et ne savait pas s'il pouvait lui faire confiance. ''Alors? Tu vien d'où?'' Il le regarda, il ne comprenait pas pourquoi il était encore en vie, son chien devait attirer l'attention, surtout s'il se mettait à aboyer, il ne devait pas être très discret, alors Carter était un peu intrigué. ''Vous n'avez pas été suivit toi et ton chien?'' Il jeta un coup d'oeil par la vitrine, mais son regard se reporta bien vite sur l'homme.

S'adossant à un mur vide, le jeune scout observa le chien un instant, il n'avait pas l'air menaçant...enfin, il semblait surtout être épuiser, cela devait faire des heures qu'ils marchaient, mais Carter ne le savait absolument pas, donc il espérait que l'homme lui raconte son voyage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 146
Points : 758
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 3:17

Colin ne savait pas quoi répondre. Il mit en évidence son attelle, en regardant le scout avec pitié. Ce dernier l'autorisa finalement à s'abriter. Nessie le suivit en trottinant jusqu'à l'intérieur et s'ébroua une fois à l'abri. L'écossais essaya de chasser un peu de son humidité, sans grand succès. Il se tourna vers le scout qui entrait, et lui dit d'un ton franc : « Merci. »

La conversation s'engagea entre les deux hommes. Le scout arborait un air un peu méfiant, et ne dirait probablement pas grand-chose tant que Colin n'aurait pas commencé à délier sa langue. Il répondit patiemment aux questions de l'adolescent. « Je viens de Livingston, en écosse, mais je vit dans la banlieue de Detroit depuis mes sept ans. ». Peut-être que l'autre voulait tout simplement parler de sa localisation plus tôt dans la journée ? Dans le doute, il compléta sa réponse. « Mais si tu veux tout savoir, je traîne sur Detroit à la recherche de mon fils. Tu l'aurais pas vu ? Il s'appelle Connor MacFarlane, il me ressemble, en plus grand. Au fait, Colin MacFarlane, enchanté. »

Il tendit l'un de ses petits bras pour serrer la main de l'adolescent. Il ne pouvait s'empécher de demander à tout les passants s'ils avaient vu son fils. Quand il lui demanda s'ils avaient été suivi, Colin se montra bien incapable de répondre. « Et bien… Je ne pense pas. Enfin, si quelqu'un nous avais suivi je l'aurait peut être remarqué à un moment. »

L'écossais fit quelques pas dans le magasin, prêt à fouiller les environs. Nessie suivi son exemple, fourant son nez partout où il était possible. Voyant qu'il s'intéressait à une bouteille, Colin la souleva. C'était du détergeant. Il ne savait pas bien à quoi cela pourait lui servir, donc il se tourna vers le scout : « Est ce qu'une bouteille de détergent t'intéresse ? »


Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 34
Points : 343
Date d'inscription : 29/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Carter Goudy
Matricule n°001
I walk a lonely road
Sam 10 Juin - 19:22

Un arrêt à la station
Carter & Colin


Carter ne savait toujours pas s'il pouvait faire confiance à l'homme qui se trouvait devant lui, mais il n'était pas sans coeur non plus, donc c'est pourquoi il accepta que ce dernier vienne se réfugier au sec dans le petit dépaneur où Carter avait trouver refuge et il regarda l'homme, il ne voulait pas que ce dernier en profite pour l'attaquer quand il aurait le dos tourner. En plus, l'homme était propriétaire d'un chien et si ce dernier était bien dressée, l'homme pouvait lui demander d'attaquer Carter à la moindre occasion, donc le jeune Goudy gardait un oeil sur les deux qui venait de le rejoindre. Quand l'homme le remercia de l'avoir laisser entrer dans le dépanneur pour se réchauffer, le jeune en dit rien, mais il lui fit simplement un signe de la tête amical, même si pour le moment, l'homme n'avait toujours pas gagnée la confiance du scout.

Allant derrière le comptoir du dépanneur, Carter trouva un tabouret et décida de s'assoir sur ce dernier en gardant l'homme à l'oeil et écouta finalement ce que lui dit ce dernier. L'homme venait tout juste de répondre à sa question qui était de savoir d'où il venait. Ne disant rien, Carter le regarda et sans un mot, il entendit finalement l'homme se présenter et lui demanda également s'il n'avait pas vue son fils, alors Carter baissa la tête un bref instant avant de prendre la parole à son tour. ''Carter et non, je ne pense pas l'avoir vue, honnêtement, je fais tout pour éviter les rencontres imprévue le plus possible, car on ne sais pas sur qui on peut tomber.'' Il parlait de rencontre impérvue en parlant de celle qu'il venait de faire, mais après tout, peut être que l'homme n'était pas menaçant, mais cela restait à voir et surtout, c'était à l'homme de lui montrer.

Lorsque Carter demanda à l'homme s'Il avait été suivit, il entendit ce dernier reprendre la parole sans attendre, mais sa réponse ne rassura pas Carter qui s'empressa de se relever et alla vers la porte en s'assurant qu'elle était verrouiller et il dit. ''Où peut être pas, les gens évolue depuis le début de ce chaos, certains on apprit à être discret.'' Il regarda à l'extérieur, puis il reporta son attention sur l'homme. ''Je ne pense pas que ce serait utile pour le moment, mais pourquoi pas.'' Il le regarda un bref instant. ''Tu es absolument certain de ne pas avoir été suivit?'' Carter préférait être certain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 146
Points : 758
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 0:15

 Colin afficha une petite mine déçue quand Carter lui avoua ne pas avoir vu son fils. Il n'était pas étonné, mais chaque personne qu'il croisait semblait l'éloigner un peu plus de son Connor. Le ton du scout était d'une méfiance rare. Ce n'était pas du tout le genre de l'écossais, qui continuait à répondre aux question de son interlocuteur avec optimisme.

« Au contraire, les rencontres sont une joie pour moi. J'aime encore à croire que les hommes sont bons. Même si je préfère les chiens, naturellement. Ce sont des compagnons bien plus sûrs. »

En parlant, il passa ses mains autour du crâne de son petit chien. Il lui fit un petit bisou entre les oreilles, puis releva la tête.

« Tu devrais pas être aussi méfiant, pas à ton âge. Les choses arrivent, laisse les venir. »

Au fond, il avait peut-être peur que son propre fils est perdu tout son caractère enjoué. Qu'il soit devenu aussi cynique et méfiant que le reste du monde. Et cela rendait le petit homme triste. Quand Carter lui demanda de nouveau si il était réellement sûr de ne pas avoir été suivi, Colin s'emporta.

« Je t'ai déjà dit que je ne savait pas ! Juste fait avec ! »

Puis il se calma aussitôt, horrifié. Il détestait profondément s'énerver, mais repenser à son fils, et l'insistante du scout avait eu raison de sa patience. Il se confondit immédiatement en excuses, ne sachant plus vraiment où se mettre.

« Je… Vraiment désolé. Je ne m'énerve pas d'habitude, excuse moi. »

Un silence gêné suivi sa déclaration, et il enchaîna :

« Bon, on doit passer un bon moment tous les deux, tu veux pas me raconter un peu comment t'en es arrivé là ? »

Colin n'aimait décidément pas le silence, et la pluie tombait toujours drue dehors. De plus, il avait très envie d'en savoir plus sur Carter et ce qui l'avait amené à se comporter de la sorte.


Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Colin Crivey
» Colin Powell endorses Obama
» Signature de contrat - Colin Greening
» Le retour de Colin Crivey [LIBRE]
» Colin O'Donoghue as Nólas Hawkfern - [Elfe]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum