Entre chien et tigre [ft. Amanda]



InformationsContact
avatar
Messages : 105
Points : 624
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 1:14

Les premiers rayons du soleil, ainsi qu'un vent glacial, se glissait dans l'appartement par les carreaux fendus de la fenêtre. Derrière cette fenêtre, un salon dévasté. Les placards ont été sauvagement éventrés, et la moquette est trempée. Un canapé trônait fièrement un peu en retrait, et un nain était endormi dessus, vaguement recouvert par son manteau. Ses tremblements laissaient entendre qu'il n'était pas assez épais pour combattre le froid.

Un jeune chien, jusqu'ici occupé à faire sa toilette, se faufila jusqu'au petit homme pour le forcer à se lever. Colin ouvrit péniblement les yeux, maudissant son chiot, selon lui bien pire qu'un réveil matin. Il descendit du canapé, et commença à remballer ses affaires en dressant le programme de la journée. Pas question de perdre une seule minute à rêvasser dans un environnement aussi peu sécurisé.

Pas grand-chose d'important à faire aujourd'hui. Trouver de la nourriture, un lieu sûr pour entraîner Nessie et si possible essayer de retrouver son fils. Il sortit une carte de son sac, et se mit à la recherche d'une destination pour la journée. L'écossais avait vite compris que la mobilité était la clef de la survie en temps d'apocalypse. Une usine de voiture, où plutôt son entrepôt attira l’œil de Colin. Si elle n'était pas trop occupée par des rôdeurs, cela va de soi. Un dernier coup d’œil dans l'appartement lui permit de repérer un tournevis abandonné, assez affûté pour servir de poinçon. Il le fit glisser dans sa poche, on n'est jamais trop prudent.

Il tapa deux fois sa main contre sa cuisse, et les oreilles de son chiot se dressèrent. Il accouru immédiatement, et se plaça au coté de son maître. C'était bien la seule chose que Colin avait réussi à lui apprendre jusqu'ici. L'étrange duo sortit dans la cage d'escalier, puis se retrouva bientôt dans la rue.

Le froid mordait les mains du petit homme, qui se crispait sur son arbalète. D'un air décidé, il se mit en route vers l'entrepôt. La route ne devait pas être très longue, au plus une heure si le sort lui était clément et qu'un élément perturbateur ne venait pas bousiller tous ses plans.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 642
Points : 402
Date d'inscription : 12/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Amanda Reyers
Matricule n°001
I walk a lonely road
Sam 8 Avr - 20:57

Le froid était présent ce matin. Elle avait dormis hors de la bibliothèque une fois encore. Mais la tigresse n’était pas du genre a ce formaliser pour ça elle avait dormit au chaud. S’enfermant dans un ancien placard intégré. Elle avait eu juste la place pour elle et Adam. Et sa chaleur corporelle ainsi que celle du singe avaient permis de la maintenir relativement au chaud. Elle s’était relevée aux petites lueurs du jour. Elle sortit de sa cache et s’étira tel un félin sortant de son sommeil. Adam la suivit et lui grimpa sur le dos. Elle avait faim. La maison ou elle avait passé la nuit avait déjà été visitée depuis longtemps dont deux fois par elle. C’est aussi pour cela qu’elle savait ou se mettre pour dormir.

Elle remonta sur le toit. Elle avait laissé un morceau de jambon qu’elle avait récupéré dans la maison ou les arme pour le docteur britannique avait été découverte. Elle en mangea un morceau Adam aussi et garda une partie pour plus tard.

Reprenant son chemin elle partit droit devant elle pour une exploration aléatoire. En vérité Amanda ne cherchait rien en particulier. Sinon de quoi se nourrir et boire pour la journée. Eventuellement si elle trouvait quelque chose d’intéressant pour le docteur elle le ramenait aussi. Mais pour une fois il y avait une chose qu’elle aurait aimé trouver une couverture de laine ou un poncho. Quelque chose qui puisse lui servir de couverture la nuit de vêtement chaud anti-vent et pluie.

Sa promenade ne lui pris pas longtemps avant qu’elle ne soit confronter au premier obstacle. Obstacle qu’Adam fut le premier à voir. Elle était sur un balcon a tenter de passer sur une autre façade lorsque le primate émis des cris dans la direction de la rue. Les mordeurs ne lui faisaient pas cet effet. Il prévenait aussi mais plus quand ils étaient sur le même « plan » d’horizon qu’elle. Et se l’était un vivant. Avec une arme à distance en plus. Comme celle de l’archer rencontrer lorsqu’elle avait trouvé ses vêtements. Sauf qu’elle avait l’impression que cette arme était différente de celle de l’archer. Elle se reprit prenant une station plus équilibrée que celle qu’elle avait au part avant. Et observa l’homme de puis sa position surélevée. De là où elle était-elle pouvait voir quelque rampant non loin. Elle ne dit rien attendant de voir s’il serait menaçant ou non. En attendant elle calma Adam, et attrapa juste le manche de son fouet au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 105
Points : 624
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 1:10

Colin leva la tête en direction des cris de singe. Là haut, une jeune femme et ce qui semblait être son animal de compagnie le toisait. Elle devait être plutôt agile, car elle avait l'air parfaitement dans son élément, accrochée au balcon. Il n'osait pas les appeler ou faire le moindre bruit, de peur d'attirer tout les rôdeurs de la région. Il hésitait, devait il charger son arbalète ? Pouvait il la toucher à cette distance ? Il avait beau s'entraîner de temps en temps, il restait plutôt mauvais sur les grandes distances.

Quitte à être vulnérable, il décida de lever les mains, histoire de montrer son absence d'intention agressive. Nessie commençait à couiner, sentant la tension de son maître. L'écossais scruta la rue, vérifiant qu'il n'y avait pas de morts. Il n'était pas rare qu'il doive se faufiler entre quelques zombies hagards, et leur présence ne posait pas de réel problème tant qu'il était en mouvement. Mais être au milieu d'une rue, les mains tendues vers le ciel risquait de l'exposé à une situation dangereuse.

Heureusement, aucune créature ne se trouvait dans les environs, à part lui, elle et leurs animaux respectifs. C'était la première fois depuis longtemps que Colin croisait un autre être humain, et il hésitait sur la manière de se comporter à adopter. Fallait il aller à sa rencontre, ou bien passer son chemin sans se retourner ? Ne risquait il pas un tir dans le dos ? Tant de questions qui se bousculaient dans sa tête. Lui qui n'était déjà pas bien fort avant l'apocalypse socialement savait encore moins bien comment se comporter maintenant.

Il recommença à avancer à pas lents jusqu'à la personne qui le toisait, et lui fit un petit signe de la main. En réduisant la distance, il se rendit compte qu'elle ne transportait pas d'armes à feu visibles, ni d'armes à distance.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 642
Points : 402
Date d'inscription : 12/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Amanda Reyers
Matricule n°001
I walk a lonely road
Lun 17 Avr - 17:26

La tigresse le laissa avancer main en l’air en signe de paix. Son chien semblait avoir peur d’elle. Kali en jubilait. Mais Amanda n’avait pas vraiment calculé cela. Elle se pencha un peu plus en avant encore cherchant a comprendre pourquoi en se rapprochant, l’homme ne semblait prendre plus de hauteur de masse. Elle se laissa tomber du balcon se rattrapant au sol de celui-ci pour ensuite rejoindre d’un mouvement ample la gouttière et se laisser glisser vers le sol. Elle bougeait rapidement glissant sur les parois. Elle atterrit au sol et s’approcha lentement de l’homme. Elle pencha la tête de côté découvrant le handicap de son homologue du jour.

Adam l’avait suivie mais grimpa sur ses épaules restant ainsi hors d’atteinte du chien. La féline se mit a observer le petit homme. Lui tournant autour comme intriguée. Elle avait son attitude animal et peu humaine dans son expression corporelle. Cependant elle restait a bonne distance. Elle était intriguée. Puis elle finit par s’assoir devant lui en tailleur. Les morts étaient bien trop lents pour elle. Et elle n’avait aucuns doutes pour sa fuite éventuelle. Qui plus est Les seul qui restaient dans les environs étaient trop mal en point et trop loin pour lui empêcher cette bizarrerie. Un tigre se serait assis devant lui dans la même situation. Et bien qu’elle le fixe de son regard interrogateur, ses sens était au aguet et ses muscle bandé, prêt à toute éventualité.

Après quelques instant d’observation elle lâcha non châlement une phrase.

Bonjour. Je suis Amanda. Et vous ?

S’était étrange comme situation. Mais en même temps le monde était étrange aujourd’hui. Elle tendit la main vers le chien. Et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 105
Points : 624
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Avr - 7:11

La jeune femme glissa souplement de son perchoir jusqu'au sol. Outre le fait qu'il enviait son habilité que son âge, et ses membres trop courts, lui interdisait, elle lui faisait terriblement penser à un animal sauvage. Bien qu'elle soit plus féline que canine, avec sa musculature sèche et sa fluidité dans le déplacement, il avait du mal à ne pas laisser certains instinct professionnels prendre le dessus. Son attitude changea radicalement quand son regard se porta sur Nessie.

Il n'avait pas encore appris au petit chien à se montrer agressif, se dernier semblait baigner dans un sentiment quelque part entre l'incompréhension, la curiosité et la peur. Sentiment qui pouvait aussi bien être causé par la jeune femme que par le singe posé sur ses épaules, d'ailleurs. Le maître chien était passé de la méfiance envers l'étrangère à l'inquiétude pour son protégé en très peu de temps, et son visage avait du le montrer à celle qui lui faisait face.

Amanda, puis que tel était son nom, s’assit devant Colin pour se présenter. À cet instant, plus aucun doute n'était permit, il était en face d'une tigresse. La voix très maîtrisée de son interlocutrice tranchait beaucoup avec son attitude, mais il ne perdit pas sa contenance et lui répondit poliment :

« Colin MacFarlane. Et lui, c'est Nessie. »

Il avait appuyé sa dernière phrase d'un balancement de tête en direction du chiot. Elle tendit la main, et le petit animal se précipita pour avoir des caresses. Colin se rendait compte qu'il allait être vraiment difficile d'enseigner l'agressivité à ce chiot, un peu plus à chaque jour qu'il passait en compagnie de Nessie. Il l'avait beaucoup trop cajoler lorsqu'il l'avait récupéré, et n'avait aucune envie de se montrer plus dur avec le petit animal. Mais il n'aurait pas d'autre choix. En attendant, il le laissait profiter des câlins de la tigresse.

Désireux de se remettre le plus vite possible en route, il proposa :

« Je vais vers la zone industrielle, vous pouvez vous joindre à moi si l'envie vous en prends. »

Un peu de compagnie humaine ne lui ferait pas de mal. Une pensée furtive lui traversa l'esprit : et si elle essayait de le tuer pour lui voler ses affaires ? L'envie de compagnie était plus forte, mais il tenta tout de même une légère remarque, avec un demi sourire :

« Je n'ai rien de valeur sur moi, mais je peut vous offrir le plaisir de ma compagnie, et celle de Nessie. »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 642
Points : 402
Date d'inscription : 12/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Amanda Reyers
Matricule n°001
I walk a lonely road
Sam 22 Avr - 17:11

La tigresse sourit a l’évocation du nom de la petite personne. Elle était intriguer par sa taille mais n’en dit rien. Adam se montrait attentif et sur le qui-vive mais pas agressif non plus. Le chiot lui était peu agressif. Mais la tigresse sentait une sorte d’inquiétude émaner de l’animal. Mais aussi du maitre. Puis une sorte de dépit de celui-ci lorsque le chien s’approcha pour recevoir des caresse et se faire ensuite épousseter par le primate.

Amanda laissa le macaque jouer avec le chiot. Adam était un jeune mâle adulte, mais avait l’avantage de savoir se montrer agressif envers les bons adversaires et pas envers ceux qui se montrait amicaux. Chose que la tigresse imitait. L’instinct du primate étant souvent très juste. Le petit homme lui précisa qu’ils allaient vers la zone industrielle. Elle leva la tête vers lui abandonnant du regard les deux animaux. Son regard émeraude laissait apercevoir celui de la prédatrice cannibale, Kali. Bien que ce ne fut pas elle qui parla, Amanda lui annonça ce qu’elle savait de la zone.

Il y a peu de mordants là bas. Il y en a. Masi les plus redoutable sont les vivant. Des prédateur sur deux roues, des pillards indépendants, et autres humains néfastes  

Ses paroles étaient comme une alerte anti humain. Il est vrai que le genre humains vivants n’était pas l’espèce que la féline préférait. Le chiot et Adam repassèrent devant elle et elle se mit a quatre patte laissant ses main jouer avec le jeune chien. Jouant dans sa gueule le laissant la mordiller elle claquait des dents parfois devant lui, elle lui offrait ainsi une attitude plus agressive. Mais joueuse. Adam semblait s’en amusé. Et imité sa maitresse.
La dernière phrase de Collin lui fit à nouveau relever la tête vers le maitre de Nessie. Qu’aurait elle fait des affaire qu’il possédait. Elle avait tout ce dont elle voulait sur elle et bien plus encore. Elle lui sourit essayant ainsi de le rassurer.

Si vous voulez de notre compagnie a nous on viendra avec vous. On est jamais trop de quatre quand il s’agit de se promener et de trouver des choses.  

Elle était toujours au sol accroupie elle maitrisait d’une main Nessie sans l’écraser. Cette fois le chiot cherchait a se dépêtrer de la tigresse en grognant et en se montrant un peu moins joueur. Comme si il voulait mettre un petit rapport de force avec elle. Mais au vu de la tigresse sa restait une sorte de jeu de dominance ou elle avait actuellement clairement le dessus.

HRP a écrit:
Si tu souhaite que je modifie quelque chose n'hesite pas a me le dire ;-)
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 105
Points : 624
Date d'inscription : 28/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 13:14

Colin ne savait pas dire pourquoi, mais il trouvait la compagnie de la tigresse très agréable. Elle avait un peu le même type de contact que les maîtres chiens, et tous ceux du milieu. Probablement le lien aux animaux. Elle avait, en plus, l'air de connaître pas mal d'information sur Detroit, ce qui pourrait servir à étayer sa carte un peu plus tard. Pour le moment, il fallait ce mettre en route sans tarder. Avec un air sympathique, il lui répondit :

"Vous excuserai ma vitesse, je suis un peu court."

Il fit cependant un effort pour forcer le pas. Même si la prudence aurait voulu qu'il ne bavarde pas sur le trajet, le père MacFarlane était d'humeur loquace, et il n'oubliait pas la raison qui l'avait fait venir à Detroit.

"Vous n'auriez pas croisé un Duncan MacFarlane ? C'est mon fils, je le cherche partout. Il a vingt ans, il est plutôt grand avec un bonnet rouge et..."

Colin ne finit pas sa phrase, interrompu par un obstacle qui le fit s'étaler de tout son long. La chute fut un peu rude, et son poignet gauche avait tout encaissé. Il sentait la douleur irradié depuis ce point, et se répandre dans tout le bras. Il ne pu retenir un gémissement plaintif, assez faible pour ne pas être dangereux. En se relevant, il avait presque les larmes aux yeux à cause de la douleur. Il attrapa son poignet blessé dans son autre main, et leva la tête vers Amanda pour lui demander d'une voix étranglée :

"Si vous avez la moindre idée, je suis preneur."

L'écossais n'était pas douillet, mais sa chute ne présageait rien de bon. Le poignet commençait déjà à gonfler, et la douleur ne se dissipait pas. Il n'était plus tout jeune, et savait pertinemment qu'une fracture du poignet, avec immobilisation donc, pourrait lui couter la vie dans un contexte apocalyptique. Les dents serrées, il regardait la tigresse en priant silencieusement pour qu'elle ai des compétences médicales.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 642
Points : 402
Date d'inscription : 12/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Amanda Reyers
Matricule n°001
I walk a lonely road
Sam 29 Avr - 21:47

Amanda sourit a la remarque du petit homme sur la vitesse en rapport a sa courte taille. Elle se remémora sa rencontre avec le grand monsieur. Et sourit de plus belle en les imaginant lui et son nouveau compagnon du jour cote a cote. Elle ne lui en voulait pas que du contraire. Cela lui permettait d’avancer plus rapidement de chercher des trace dans la neige pour une proie afin de manger ou quelque chose d’intéressant pour plus tard. Et de revenir ensuite vers le petit monsieur. Elle avait étrangement et rapidement tissé un lien avec le chiot. Alors qu’elle revenait une nouvelle fois au côté de l’homme il lui demanda si la féline n’avait pas rencontré son fils le décrivant avant de chuter lourdement au sol. En le voyant tomber elle avait fait un bond de côté et attraper la hampe de son fouet se ramassant sur elle-même .si son acolyte avait été touché par un adversaire elle se devait de se protéger et de protéger le blessé. Elle grondait sourdement les muscles bandé près a se jeter sur l’adversaire a venir. Masi rien Pas une ombre pas un mouvement. Les seuls mouvements qu’elle aperçut étaient des corneilles se repaissant d’un cadavre. Les charognards avaient trouvé la pitance du jour. Et Amanda se dit que dans quelque instant les volatiles seront la sienne. Mais l’homme se relava. Il se tenait le poignet et lui demandait son aide.

Des compétences médicales elle en avait. Mais elle fut apeurée de les mettre en pratique. Pourtant le docteur britannique lui avait enseigné et réexpliquer les rudiments de sauvetage et plus encore. Mais tout n’avait été que théorique et pratique sur des morceaux de cadavre que Barry leur avait ramené a la demande du gentleman british. Elle n’avait jamais vraiment fait de bandage ou de soin. Si une fois sur Leia qui était revenue avec Barry et une femme. Ce avant qu’elle ne quitte définitivement la bibliothèque et la ce fut juste pour écraser un linge remplis de glace sur le visage tuméfier de la brunette et lui mettre des agrafe adhésive pour refermer une cicatrice. Et n’étant pas une grande admiratrice de la brune la tigresse n’en avait pas eu grand-chose a faire de lui faire mal ou pas. Ici le compagnon du jour était bien plus agréable de compagnie. S’était donc très différent.

Elle se ressaisit en voyant le poignet se gonfler rapidement. Elle lui remonta la manche afin d’observer un peu plus. Apres avoir posé le poignet blesser dans sa main elle appuya en divers endroit avec son autre main pour voir les réactions du petit monsieur. La douleur semblait assez forte. Pourtant en tentant de lui faire faire quelque mouvement elle découvrir que il ne s’agissait pas d’une fracture. Par contre une foulure important surement. Peut-être même avec une inflammation tissulaire ou du tendon. C’est plutôt douloureux. Elle regarda autour d’elle et s’en alla un moment.

Elle grimpa a l’étage d’une façade et entra dans le local. Il y avait la un cadavre affamé qui se jeta sur elle. Adam fut le plus rapide. Se jetant en criant sur le visage du mort il passa rapidement derrière la tête de celui-ci se retirant de la voracité de la mâchoire. Il imita sa maitresse en attrapant un morceau bois qu’il avait a sa portée et frappa avec force le crane putréfier qui finit par exalter sous les assauts puissants du primate. Kali exaltait face au spectacle que le macaque lui offrait. Alors qu’Amanda soulager de voir le singe s’en sortir indemne reprit sa fouille pour trouver de quoi faire une attèle provisoire. Elle attrapa un essuie de bain et le trancha en lanières grâce à son couteau. En redescendant elle alla ramasser des morceaux de bois dans le jardin sur un arbuste. Puis elle revint près du petit monsieur. Elle plaça l’attelle et serra les lanières en essuie autour pour immobiliser le poignet. Elle ramassa ensuite de la neige et lui en mit autour du poignet. Elle espérait que le froid de la neige ferait un peu dégonfler le poignet.

Voila je ne pense pas que ça soit très grave. Mais vous risquer d’avoir mal un moment. Et vous allez devoir garder votre main fixe comme ça quelques temps. Je ne suis pas experte. Mais de ce que j’ai vu ce n’est pas casser. Si vous voulez je connais un vrai médecin qui lui est très compètent je pourrais vous menez à lui tout à l’heure, après avoir été dans la zone industrielle, si vous voulez. Ou maintenant. Je cherchais de quoi manger pour nous justement. Au moins vous auriez des soins plus sûr et plus approprier.
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Entre chien et Humain [Autumn]
» Entre chien et loup [Combat Liana vs Sven]
» Entre chien et loup [Livre II - Terminé]
» Entre chien et loup.
» Entre chien et loup ? Le meilleur moment de la journée ! [Feat Kodaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum