Be our Guest




Aller à la page : Précédent  1, 2
InformationsContact
avatar
Messages : 4784
Points : 4373
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 22:35

Un sourire satisfait étira les lèvres de Logan à l'exclamation de la jeune femme. Il trouvait ça plutôt cocasse qu'elle donne à son arme le même nom que lui donnait Isha, mais il était surtout content qu'elle reconnaisse enfin qu'il n'avait pas besoin d'une baby-sitter pour survivre en territoire zombie. Il était arrivé jusque là, après tout... « Tu crois que j'ai survécu tout ce temps juste parce que je suis sexy ? » demanda-t-il en refermant la porte de la remise derrière lui. C'était totalement inutile et elle tapa même dans le seau qui lui était tombé dessus, mais bon... Il voulait seulement oublier ce qui venait de se passer et il fut plus que ravi de se tirer de ce magasin avec ses cadeaux pour Juliet sous le bras pour retrouver sa belle voiture.

Il joua le rôle qu'on attendait de lui en s'offusquant que Maddie ose demander à conduire et il était presque certain que le retour se passerait mieux que l'aller, assez pour se permettre de remettre de la musique, toujours trop bas au goût de la jeune femme sans doute. Jusqu'à ce qu'elle ne se décide à reprendre la parole. Fallait toujours qu'elle pose des questions auxquelles les gens ne voulaient pas répondre, celle-là... ça devait être un don. Ou une malédiction selon où l'on se plaçait vis-à-vis de cette question. « Personne ne m'a collé d'étiquette de quoi que ce soit. » lui assura-t-il pourtant. Ça, il en était certain, elle se faisait des idées. S'il en était là, c'était simplement parce qu'il était le plus grand, le plus poilu et le plus entreprenant de la bande. Mais probablement la jeune femme ne connaissait-elle pas encore assez le reste du groupe et les quelques personnes appartenant au conseil décisionnel de Fort Hope pour réaliser qu'aucun d'entre eux n'était du genre à se reposer sur les épaules de Logan pour gérer leur vie.

Ça avait quand même quelque chose de pesant de tenir ce rôle. Pas tant d'avoir le poids de tant de vies sur les épaules, il savait pouvoir compter sur chacun d'entre eux pour éviter les ennuis, mais plutôt d'avoir une image assez... il n'aurait pas su le dire et sans doute se rajoutait-il de la pression pour un rien, mais il n'en restait pas moins le chef et il n'avait pas le droit de sombrer devant les autres. Pas s'il voulait conserver sa place dans le groupe. La plupart du temps, ça allait, mais quand il devait faire le deuil de sa fille, gérer son fils junkie ou ses problèmes de couple, ça devenait un tout petit plus compliqué. « Mais faut pas t'en faire pour moi, va. Je suis exactement là où j'ai envie d'être. » Peut-être qu'il aurait du, mais il ne dirait rien de tout ça à Maddie. Elle faisait partie du groupe maintenant et elle avait déjà une tendance vraiment trop agaçante à le prendre pour un incapable ou à le défier pour s'amuser. Hors de question qu'il lui donne encore plus de raisons de le prendre pour un minable. « Bon, j'aurais peut-être aimé que ce soit plus simple avec Juliet, mais c'est pas ça qui va m'abattre. »

Il lui adressa un sourire et monta un peu le volume de la musique, histoire de bien lui faire comprendre que le sujet était clôt. Elle pouvait essayer autant qu'elle voudrait, il ne lâcherait rien à moins d'être complètement ivre et il n'y avait absolument aucune chance qu'elle arrive à le faire boire en ce moment. « Tu devrais venir à notre prochaine réunion, je suis certain qu'on peut te trouver une place dans le groupe. Enfin, si tu te décides enfin à obéir au règlement, évidemment. » Ils manquaient encore de quelques personnes au conseil et à part Maddie, il ne voyait pas trop qui pourrait tenir ce rôle. Cela dit, il ne croyait pas non plus que la jeune femme serait capable de comprendre l'intérêt d'établir des règles et de s'y tenir pour gagner en crédibilité. Mais s'il arrivait à l'y forcer comme ça, pourquoi pas ? Bon, d'accord, il utilisait peut-être aussi cette proposition comme moyen de diversion. Et au cas où ça ne serait pas encore suffisant, il ajouta aussi : « Si ton amitié avec Juliet n'était pas la seule raison, pourquoi est-ce que tu m'as évité toutes ces années, alors ? » Avec ça, elle allait bien finir par lui fiche la paix !

_________________
The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.






Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 360
Points : 625
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Dim 4 Juin - 22:25

Maddie s’amusait a imaginer Logan jouer de son sex appeal pour amadouer les zombies. Non en fait ce qui était plus crédible, c’est qu’avant la fin du monde, il y avait déjà des hordes de femmes en chaleurs qui voulaient lui croquer plus que les fesses, du coup, il avait bénéficié d’un entrainement spécial pour se préparer à l’arrivée des zombies. Donc oui, il avait pu survivre jusqu’ici parce qu’il était diablement sexy et surtout bien pourvu coté instrument.

Les petites taquineries d’usage continuèrent dans la voiture pour le grand plaisir d’une rouquine qui aimait autant s’amuser que de voir ses amis le faire. Elle ne savait pas trop comment prendre se réponse pour la pression. Etait-il sincère et ne se rendait il pas compte à quel point il était devenu le pilier de cette petite communauté ? A moins que cela fasse partie de sa charge de héro solitaire de ne pas se plaindre et de ne rien reconnaitre ouvertement ? Difficile à dire. Même son instinct hésitait. Par amitié pour lui, elle décida de faire comme si elle le croyait.

Quand il aborda le sujet de Juliet, Maddie resta le regarder avec gravité. Oui, elle aussi elle aurait aimé que cela soit plus simple. Logan et son amie faisait partie des couples emblématiques et les voir séparés était presque contre nature pour la jeune femme. Seulement, elle avait bien compris que Logan avait trouvé le moyen de s’engager ailleurs et que cela les condamnait maintenant à vivre l’un près de l’autre sans être l’un avec l’autre. Aussi, elle se garda bien de relancer ce sujet douloureux. De toute façon, les dés étaient joués, et sans nouvelle carte, les discutions ne feraient que raviver des douleurs ou rendre les choses encore plus compliquées qu’elles ne l’étaient déjà.

Sans prévenir, de façon très surprenante pour l’ours qu’était Logan, il changea de sujet et lui proposa le Saint Graal… du moins elle espérait avoir bien compris: une place dans le conseil !

« Oh, Logan, tu ne serais pas en train de conduire, je te jure que je t’embrasserais là !!! Dieu, que tu ne pouvais pas me faire plus grand plaisir… enfin si je suis sûre que tu pourrais, mais dans le domaine du réalisable, crois-moi tu pourrais difficilement faire mieux ! »

Elle zappa plus ou moins inconsciemment sa petite remarque sur le règlement. Mise à part ses petites "plaisanterie", elle se pliait au règlement de LoganLand comme les autres. Et de toute façon, pour cesser cette vie qui lui semblait tellement oisive a côté de son ancienne existence, elle était prête a tout !

« Je ne savais pas comment aborder le sujet avec toi, tu me sauves la vie !! Je pensais mourir d’ennuis a Fort Hope, l’armurerie c’est bien, mais… tu vois… avant entre les chantiers, mes livres, ma vie sociale, mes loisirs et ma vie sexuelle, je me sentais vivante, alors là, juste quelques sorties, travailler à l’armurerie et écrire, j’ai l’impression de ne servir à rien !!! Merci Logan! »

Elle jubilait à l’idée d’enfin être un peu plus utile et d’être plus occupée qu’actuellement. Des responsabilités, des challenges, du risque, de l’alcool, du sexe, et ses amis, les piliers d’une vie parfaite selon Maddie.

Elle ne put qu’exploser de rire à sa question sur le fait qu’elle n’était pas venue le voir pour tenter sa chance quand il avait cassé avec Juliet. Elle avait du mal à reprendre son calme. Il posait vraiment la question ? Mince, il n’avait pas l’air d’avoir deviné tout seul…. C’était pourtant évident. C’est avec un grand sourire qu’elle réussit à lui expliquer :

« J’avais super peur d’être déçue, tu imagines si mon fantasme vivant s’avérait ennuyeux à mourir au lit ? Que je sois plus occupée a compter les fissures au plafond qu'à prendre mon pied? La vie aurait perdu tout son charme. Au moins, comme ça, moi et quelques lectrices de par le monde, on reste persuadées que tu es la références ultimes et virile en matière de sexe. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4784
Points : 4373
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 18:27

L'avantage avec Maddie, c'est qu'il n'était pas bien compliqué de la faire changer de sujet. Quand elle voulait parler de quelque chose, elle ne se gênait pas pour devenir vraiment lourde jusqu'à obtenir les informations désirées, mais au-delà de ça, pas bien compliqué de l'envoyer sur une autre route et Logan était particulièrement soulagé qu'elle n'insiste pas pour qu'il se mette à se plaindre et qu'elle saute sur l'occasion qu'il lui offrait de parler de son implication dans le groupe. Elle était peut-être encore un peu trop nouvelle à Fort Hope pour que ça ne plaise à tout le monde de la voir entrer dans le conseil, mais elle faisait indubitablement partie des gens dans lesquels Logan croyait réellement pouvoir avoir confiance. Et puis, elle savait se montrer utile, elle l'avait suffisamment prouvée jusqu'à maintenant. Du moment qu'on ne lui demandait pas de faire un choix relatif à sa vie amoureuse, il pensait qu'elle s'en sortirait. Elle avait aussi ce petit plus qui tenait à cœur à Logan parmi ses conseillés : la capacité de lui dire ce qu'il ne voulait pas forcément entendre sans qu'il ne le prenne vraiment mal, elle l'avait bien prouvé aujourd'hui d'ailleurs. Il lâcha un petit rire à sa réponse, secouant la tête d'un air désabusé, mais préféra ne pas relever ses commentaires.

« J'te promets pas que ce sera passionnant tous les jours, moi aussi je m'emmerde à l'armurerie quelques fois, comme t'as du le remarquer... Mais on pourrait trouver de quoi t'occuper un peu plus. »

En fait, il doutait même carrément qu'elle s'amuse beaucoup plus que ça en faisant partie du conseil. Ils ne se réunissaient pas tous les jours, loin de là et malgré tout, leur vie était plutôt calme la plupart du temps. Il fallait avoir de la patience pour ne pas s'emmerder, mais au moins, ça signifiait que leur projet fonctionnait : ils réussissaient à former une communauté stable, sécurisée, où l'on avait pas à s'inquiéter à chaque seconde pour sa survie. Que demander de plus ? D'être un tout petit peu plus occupé, visiblement. Logan n'aurait pas refusé ça non plus.

Enfin, bref... Il aurait presque prit le temps de proposer à la jeune femme de faire d'autres trucs dans le camp que de s'occuper de l’armurerie, mais la rouquine l'en empêcha en répondant à sa seconde question piège. Il manqua de s'étouffer en l'écoutant parler et abandonna la route devant lui un instant pour poser les yeux sur Maddie. Elle... QUOI ? Attendez, pause... Retour en arrière... Quand avait-il insinué qu'il aurait couché avec elle si elle était venue lui rendre visite après sa rupture avec Juliet ?

« Je... euh... voulais seulement savoir pourquoi on était pas restés amis. » lança-t-il en fronçant les sourcils, retournant à la contemplation de la route. Peut-être qu'il accéléra un peu aussi, mais rien à voir avec le fait que cette conversation était en train de prendre une autre tournure totalement inattendue ! « Je dis pas que t'es pas une femme superbe, loin de là, mais je suis à peu près certain que j'aurais réussi à résister à la tentation. Enfin, même si c'était arrivé, je préfère être celui qui regarde le plafond...et laisser la nana faire tout le boulot, au moins le premier soir. Après tout, c'est moi le fantasme vivant, nan ? » ajouta-t-il, taquin. Non mais vraiment... Elle avait refusé de le voir pendant tout ce temps parce qu'elle craignait de coucher avec lui ? Elle le prenait pour qui, sérieusement ? Si elle s'était pointée une seule fois à sa porte en dix ans, elle n'aurait rien trouvé d'autre qu'un pauvre crétin toujours fou amoureux de son ex, mais qui refusait de l'admettre et elle n'aurait eu absolument aucune chance qu'il prenne le risque de perdre Juliet pour toujours pour une histoire de fesses. Même s'il l'avait perdu quand même, au fond et qu'il n'avait même pas eu le sexe pour passer la pilule. Ouais, bon...

_________________
The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.






Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 360
Points : 625
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Mer 14 Juin - 16:36

Certainement que n'importe quelle autre femme aurait mal pris la réaction de Logan, mais pas Maddie Purple.

Elle explosa de rire a s'en étouffée. Dieu que la situation était à la fois horriblement gênante et drôle. Elle avait mal aux cotes et les larmes aux yeux. Elle dut faire un effort colossal pour se calmer.

Il n'y avait pas qu'imaginer Logan en étoile de mer sur un lit qui avait déclenché la crise de fou rire, après tous dans "ours sauvage chez les amazones" il y avait aussi des scènes torrides ou il n'était traité que comme un objet sexuel sur de nombreux chapitres. Non ce qui l'amusait aussi c'était sa naïveté. Les hommes de voyaient presque toujours comme le sexe fort et les décisionnaires dans le jeu de la séduction. Ça n'en faisait que des victimes plus faciles pour des habiles manipulatrices. Maddie était loin de cette catégorie, mais elle ne doutait pas que, sans Juliet dans l'équation, si elle était venue à Burlington, sur un malentendu ou sur un moment de faiblesse, elle aurait certainement fini par provoquer la "bêtise". Après il était peut-être plus douée qu'elle ou les autres pour se contrôler.

« Logan, je n’oserais pas remettre en doute tes convictions mais si tu savais le nombre de choses que j'avais clairement dit ne jamais faire pour finalement me rater que ça soit à la suite d'une soirée trop arrosée ou d'une situation inattendue... Je tenais trop à votre amitié à tous les deux pour prendre le risque de m'en remettre à la seule volonté humaine. Mais je prends note que tu serais resté de marbre et inflexible quel que soit la situation. »

Elle avait dit ça avec un peu d'humour. Mais elle ne voulait pas l'embarrasser plus qu'il en avait l'air.

« J'espère que me façon de dire les choses sans détours ne te gêne pas trop... J'ai l'impression qu'après toutes ses années tu as oublié pourquoi Juliet est une sainte de me supporter depuis si longtemps... »

Elle eut un petit sourire fraternel en évoquant son amie. C'est vrai qu'elle avait du mérite et pas seulement de par l'ancienneté de leur relation, quoiqu'elle avait tenu plus que tous ses maris réunis, mais plutôt parce qu'elle ne se plaignait jamais.

Maddie commençait à reconnaître le paysage. Leur folle virée se rapprochait dangereusement de la fin et elle espérait que, malgré l'inattendu de leur périple, elle avait réussi à lui changer les idées.

Avant qu'ils n'arrivent elle avait pourtant des millions de questions mais elle préféra rester sur un sentier balisé, histoire de ne pas donner plus d'émotions fortes a Logan qui n'avait visiblement plus l'habitude de ses questions embarrassantes.

« Tu veux bien m'expliquer plus mon rôle si je rentre au conseil ? »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4784
Points : 4373
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Juin - 14:14

D'une certaine manière, Logan était plutôt soulagé de se dire que cette petite balade prendrait bientôt fin et qu'ils seraient bientôt de retour à Fort Hope où rien ne les obligerait à rester dans la même pièce pour parler de tout ce que Logan voulait oublier au monde. D'un autre côté, ça faisait des siècles qu'il n'avait pas eu une conversation ayant un autre sujet qu'un plan d'attaque, des rôdeurs ou quelque chose à gérer dans le camp. Et honnêtement, ça avait quelque chose d'agréable de ne pas penser à tout ça pendant quelques minutes. Logan se surprenait même à essayer d'imaginer comment il aurait pu en venir à coucher avec Maddie en essayant de faire intervenir trop d'alcool, une dispute avec Juliet, n'importe quoi qui aurait en fait probablement marché dans le monde réel, mais rien à faire : à la fin de chacune de ses petites simulations théoriques, il gagnait et prenait toujours la bonne décision. La magie de l'imagination et de la mauvaise foi.

Mais la jeune femme le tira de là rapidement, en prononçant le nom de son ex. Un jour ou l'autre, Logan devrait bien se décider à admettre qu'il n'était qu'un crétin bourré d'orgueil, mais pour le moment, il se concentrait plutôt à reformer la phrase complète que venait de lui lancer Maddie. « Très franchement, je crois que j'avais un peu oublié, oui... » répondit-il assez vaguement. En même temps, ils ne s'étaient pas revus depuis dix ans. Et en dix ans, on changeait, non ? Lui avait le sentiment d'avoir changé, mais il n'aurait pas su dire sur quoi en fait. Non pas que ça ait la moindre importance en ce moment, cela dit. « Mais non, ça ne me dérange pas, je ne peux rien promettre pour les autres, par contre. »

Il passa encore quelques mètres à essayer d'imaginer ce à quoi ressemblerait une réunion du conseil avec Maddie, Alex, Roman et Lïnko autour de la table... Les conversations risquaient d'être particulièrement animées s'ils tombaient sur un désaccord et pour le coup, Logan aurait parié sur Maddie pour avoir le dernier mot.

« Tu auras droit de vote sur les décisions qu'on prendra, principalement. J'envisageais aussi de te déléguer tout ce qui concerne les constructions du camp, ce sera ton domaine. Tu devras toujours me rendre des comptes à ce sujet, mais ce sera à toi de choisir ton équipe et de gérer les réparations, les nouvelles installations... Tout ça, tu sais déjà faire, non ? »

Comme prévu, leur petit périple touchait à sa fin alors que Logan ralentissait jusqu'à s'arrêter devant les grandes portes marquant l'entrée du camp. Il attendit quelques minutes qu'on leur ouvre avant de s'engager enfin dans la rue jusqu'à s'arrêter devant la maison de la jeune femme. « Besoin d'aide pour décharger tes courses ? » demanda-t-il sans faire le moindre geste pour bouger. En fait, il avait plutôt envie de rentrer chez lui très vite et de ne surtout pas se faire prendre au piège une fois de plus par Maddie. La journée avait été longue et forte en émotions, un peu de calme et surtout plus de conversation : c'était exactement ce dont il rêvait actuellement.

_________________
The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.






Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 360
Points : 625
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 26 Juin - 18:58

Maddie sentit un énorme sourire s’élargir sur son visage. Même si elle était d’un tempérament battant et naturellement joyeux, Logan venait de mettre une boite de pastille de mentos dans son soda de joie de vivre. Elle avait un impérieux besoin de non seulement s’occuper mais aussi de se sentir utile. Et ce mot là avait un sens participer dans le vocabulaire de la rouquine qui aimait courir partout, être tout le temps sur la brèche et se casser la tête pour trouver des solutions à des problèmes épineux.

« Si je comprends bien, tu feras le rôle du financier et moi du maitre d’œuvre ? »

Elle lui fit un petit clin d’œil amusé.

« Je crois que je devrais m’en sortir tant qu’on ne me colle pas un architecte dans les pattes. Donc, Monsieur le financier, dès que vous aurez un peu de temps et que vous serez pleinement remis psychologiquement de cette entrevue, ça serait bien de me parler de tous vos projets…et éventuellement de prendre quelques looooonnngueuuuuux minutes pour écouter mes modestes suggestions. »

Elle lui sourit essayant de masquer sous le ton de l’humour la liste gigantesque des petites choses qu’elle avait relevées, que cela soit pour agrandir les palissades ou trouver une astuce pour enfin avoir l’eau courante, elle débordait d’idée. Maddie était passionnée par beaucoup de choses, en fait, presque tout la passionnait, un super pouvoir inestimable quand on a des parents qui aiment trouver des musées les plus barbants les uns que les autres. Sauf que le bâtiment, la construction, bref, son ancien métier, pouvait la rendre on ne peut plus volubile et technique. Au point de rapidement saouler les néophytes qui se conteraient bien d’une réponse en une phrase et non de tous le détail des fiches techniques de tous les matériaux qu’elle voulait utiliser.

Quand Logan lui proposa de la raccompagner pour porter ses courses elle éclata d’un rire joyeux.

« Je ne me souvenais pas que tu étais si galant ! Mais ça ira, la faible femme que je suis devrais réussir à porter son paquet. En tout cas merci pour cette balade !! J’ai bien aimé ! Et n’attends pas l’année prochaine pour qu’on en refasse une, parce que c’est toujours amusant de te voir tout gêné !! »

Elle sortit de la voiture avant de se pencher part la fenêtre :

« Et le 14 février je compte sur toi, sans faute !!! Bonne soirée gros nounours ! »

Sans attendre les protestations de Logan elle partit gaiement vers sa maison, ravie de cette virée shopping.
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

Be our GuestPage 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Camila Cruz (Guest-Inventé)( Joué en partagé Alexia & Anne-Sophie)
» Wrestlemania 29 (Les résultats)
» Aiguilles et taille de Guêpe PV [Aarnis/Fjama/Altiom d'Ydril- Guest : Hans]
» Chapter #2: What's Justice? (Dorian, Gold, Luan + guest)
» Pour l'amour d'un enfant [feat Dean Hodgkin - guest Alois]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum