Under the snow - Hannah



InformationsContact
avatar
Messages : 176
Points : 672
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Expert en armement
Cale Walker
Matricule n°001
Expert en armement
Dim 11 Juin 2017 - 19:10

Il passe ses mains sur son visage. Il entrouvre les yeux lentement. Il se tourne à droite, puis à gauche pour finalement terminer sur le dos. Ses yeux sont s'ouvrent lentement sur le plafond au dessus de sa tête. Il soupire un coup. Machinalement, il se lève, ouvre sa fenêtre et observe le grand parc face au laboratoire. Bon, durant la nuit il ne s'était rien passé de bien fou, si ce n'est la neige qui tombe a foison. Et c'est tant mieux. Il se prépare rapidement, attrapant sa ceinture ornée de son holster de pistolet. Le Walker se dirige ensuite vers ce qu'il semble être une porte cadenassée. De la, il déverrouille la porte, saisi son 1911. Le survivant tire la culasse en arrière pour armer l'arme qu'il vient rapidement ranger à sa ceinture. Il porta sa main vers son arme de prédilection son fusil de précision. Il était la depuis le début, et serait sûrement la jusqu'à sa fin. Plaçant son sac sur son dos, le fusil ne prit pas longtemps avant de rejoindre le sac, accroché sur le flanc droit du Walker. Il referma la porte de sa chambre, descendant les marches pour arriver finalement aux portes du laboratoire. De la, il devait y retrouver Hannah puis partir ensemble en balade avec Hannah. Mine de rien, il l'appréciait de plus en plus.

Poussant les portes de l'entrée, il ne tarda pas à se retrouver dans l'avant cours du bâtiment. Le Walker s'approcha de son fourgon blindé, ils auraient très bien pu rejoindre Belle Island, à pieds, mais ce serait à la fois, trop long, et trop dangereux de passer en ville à découvert. Il déverrouilla le véhicule, posa ses affaires à l'arrière et fit un rapide tour de ce dernier pour s'assurer qu'il n'y allait pas avoir de soucis. Ce serait fort dommage de se retrouver coincer en centre ville sans aucun moyen de locomotion. Au moment ou il termina son tour d'inspection, il lui semblait apercevoir Hannah à l'entrée du bâtiment. De la, il pouvait sentir un sourire se dessiner sur ses lèvres. Sortir un petit peu ne lui ferait pas de mal. Et puis il se sentait bien avec cette femme. Après les durs événements du mois précédent, retrouver peu à peu une vie normale ne pourrait faire de mal à personne. De plus, Belle Isle était réputé pour être une île superbe, doté d'un aquarium monstrueux. Qui sait, ce serait peut être l'occasion d'aller voir quelques poissons ?

A l'arrivée d'Hannah, il la saisit doucement dans ses bras pour lui dire bonjour. « Alors, prête pour faire un tour sur Belle Island ? » Il sourit. « J'ai beaucoup apprécié cette soirée la dernière fois. C'était super. Avec la neige qui tombe doucement, on devrait commencer à partir. » De la, il invite la jeune femme à monter dans le fourgon blindé. Ça avait du bon d'avoir été garagiste. Grâce à ça, il pouvait intégralement modifier ses véhicules sans aucun soucis. Une fois installé, il referma la portière, passant les clés pour démarrer le contact. Appuyant sur la pédale d'accélération, le Walker avançait pour se diriger vers la sortie. De la, la sentinelle de garde lui ouvrit la porte, il la remercia de vive voix. « Merci, on sera rentré d'ici ce soir. Enfin, tout du moins si on a pas de tempêtes à l'horizon. Bonne journée. »

La route se faisant sans trop d'accroche. Le plus compliqué, c'était de maintenir la masse du fourgon sur la route enneigée. « Alors, t'as passé une bonne nuit ? En forme pour visiter un peu Détroit sous la neige ? Je connais pas du tout ce coin de la ville à vrai dire, j'ai juste vu l’île sur une carte, et ça m'a fait pensé que ce serait une chouette balade, j'espère que ça te plait. » Il tourna quelques secondes son regard vers Hannah, avant de se concentrer sur la route. Ils n'étaient désormais plus très loin du lieu final de la destination.  Ils venaient de passer le point, écrasant au passage quelques marcheurs sur la route.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 617
Points : 573
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin 2017 - 23:26

26 février 2016. - La jeune femme se racla la gorge. Ça lui était arrivé plusieurs fois depuis hier, et elle craignait qu’elle ne couve quelque chose. Ce n’était pas nécessairement grave, mais si c’était bel et bien le cas, sortir du laboratoire lui serait refusé. Dans tous les cas, elle n’était pas assez folle pour aller risquer sa vie de la sorte, et savait parfaitement que quelques jours de repos seraient indispensables. Inspirant doucement par le nez et expirant par la bouche, la demoiselle attrapa une veste qu’elle fit passer par un bras, puis l’autre, et attrapa sa massette, camouflée sous son oreiller, pour l’accrocher à sa ceinture. Fronçant les sourcils, la demoiselle s’arrêta net, alors que ses yeux tombèrent sur le katana adossé au mur plus loin. Cette arme, elle l’avait trouvé alors qu’elle fouillait une partie de Détroit en compagnie de sa chère amie Arizona. Devait-elle le prendre ? Sûrement. Pourtant, elle hésitait encore. Elle devait bien avouer ne pas encore savoir totalement maîtriser cette chose et que le moindre faux pas pourrait la mettre elle mais également les autres en danger. Sauf que, à ne pas l’utiliser, elle n’acquerra jamais l’expérience nécessaire afin de manipuler cette arme à sa guise.

Se mordillant légèrement la lèvre inférieure, elle se décida enfin, alors qu’elle s’approcha du katana et attrapa la lanière qu’elle fit passer autour d’elle. Enfin, elle était parée. Mais parée pour quoi au juste ? A affronter tous ces monstres dehors, à pouvoir défendre sa vie et celle de Cale si besoin. Bien qu’elle doute énormément que son ami ait besoin d’elle. Mais, on ne savait jamais. Elle espérait au moins qu’aucun imprévu ne pointe le bout de son nez. Elle ne demeurait pas moins prête et c’est d’une allure vive qu’elle rejoignit l’entrée. Alors, prête pour faire un tour sur Belle Island ? L’une de ses mains vint se raccrocher à la lanière de son katana, alors qu’un sourire déterminé se dessina sur ses lèvres. Plus que prête chef ! Il reprit. J'ai beaucoup apprécié cette soirée la dernière fois. C'était super. Avec la neige qui tombe doucement, on devrait commencer à partir. Hochant doucement le visage, elle monta à l’intérieur du fourgon, prenant siège à la place du passager. Elle attendit qu’il la rejoigne et démarre. Ils prirent la route.

Ce fut Cale qui brisa le silence en premier. Alors, t'as passé une bonne nuit ? En forme pour visiter un peu Détroit sous la neige ? Je connais pas du tout ce coin de la ville à vrai dire, j'ai juste vu l’île sur une carte, et ça m'a fait penser que ce serait une chouette balade, j'espère que ça te plait. Elle eut un léger sourire en coin, alors qu’elle lança un regard rapide à son partenaire avant de laisser ses yeux se reposer sur le paysage qui se trouvait face à elle, alors que le fourgon avançait rapidement. Parfois, quelques rôdeurs se trouvaient par-ci, par-là, mais rien de bien méchant, et grâce au véhicule, ils arrivaient à les écraser. Peut-être seulement une horde pourrait les arrêter maintenant. Et elle croisait les doigts avec force pour qu’ils n’en croisent pas une. Autrement, ils étaient mal barrés. Hochant doucement sa tête, elle lui répondit. Je dois avouer que c’est une idée plutôt originale d’expédition. Mais ouais, ça me va totalement. Non seulement je mets les pieds hors du laboratoire, mais en plus, je pars en mini-voyage. Que demander de plus ?

_________________
and i find it kinda funny, i find it kinda sad. the dreams in which i'm dying are the best i've ever had. i find it hard to tell you, i find it hard to take. when people run in circles it's a very mad world. ⊹ barton.

caleskyearizona


Dernière édition par Hannah O'Conor le Sam 1 Juil 2017 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 176
Points : 672
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Expert en armement
Cale Walker
Matricule n°001
Expert en armement
Mar 27 Juin 2017 - 0:50

La route se déroulait sans accrocs, dans quelques instants, ils arrivaient à destination. « Que demander de plus ? Je dirais une bonne journée sur une pelouse, sans se soucier des morts avoisinants ? »Il lui sourit, maintenant fermement ses mains contre le volant. A l'approche du pont de Belle Island le Walker ralentit considérablement le véhicule. Il regardait au loin si aucune horde ne bloquait la sortie du pont. Bordel. Il n'aimait pas vraiment être la, en plein milieu d'un pont. Ils étaient tellement coincés si quelqu'un venait à les encercler. D'habitude il prévoyait toujours tout à l'avance, mais cette fois ci, il avait oublié. Sur son visage, Cale tentait de ne laisser paraître aucun stress sur lui. Il essayait tout du moins, mais n'importe qui connaissant le personnage du Walker pouvait se doutait qu'il n'était pas vraiment à l'aise ici. Le paysage défilait à droite et à gauche du véhicule. Les yeux rivés vers la sortie du pont, le Walker gardait le pied sur l'accélérateur. Espérons que la zone ne soit ni envahie de marcheurs, ni de pillards. Le duo venait alors de passer la fin du pont. Sans dire mot, l'ancien Biker souffla lourdement, un soulagement pour lui d'être arrivé en un seul morceau. « Je déteste être en plein milieu d'un pont. » Il plaqua sa crâne contre l'appui-tête et souffla quelques secondes avant d'aller se garer un peu plus loin, au James Scott Memorial Fontain. Pour commencer la visite, c'était plutôt joli. Il retira les clés du véhicule, posant une main amicale rapidement sur l'épaule d'Hannah. « Nous voilà à destination très chère. » Ouvrant la porte du véhicule blindé, passant son fusil dans son dos, il se déplaça du côté de la survivante pour lui ouvrir la pote. « Bienvenue, j'espère que le cadre te plaît. J'ai voulu trouver quelque chose qui n'était ni en ruine, ni recouvert de marcheurs. »

Il passa une main derrière sa tête, remettant ses cheveux en place. Il fit quelques pas pour se rapprocher de la fontaine. Il inspecta les lieux rapidement. Il ne savait que très vaguement ce qu'il se trouvait sur l'île. N'était pas vraiment originaire de Détroit, il avait juste rejoint cette zone car elle lui semblait « jolie ». En tournant la tête, il distingua ce qui semblait être un Casino. A première vue, pas de morts en vue, pas de pillards. Est-ce que la journée était sur le point d'être superbe ? Sûrement. « C'est la première fois que je viens ici. Et si j'avais su que c'était si beau, je crois que j'aurais même pu y faire un arrêt bien avant. Tu connaissais ? » Après ces brèves paroles, le Walker se dirigea vers la porte arrière du fourgon qu'il ouvrit alors pour récupérer son sac à dos. Passant les bretelles de ce dernier sur son dos, il était fin prêt à découvrir cette Ile. « Alors, tu veux commencer par quoi ? Le Casino, la serre, ou le centre naturel ? » Pour lui, ça n'avait pas vraiment d'importance. Il était la, l'air frais de la rivière parcourant son corps. En plus d'un cadre idéal, il se sentait vraiment bien avec Hannah. C'était vraiment une chose peu commune que le Walker se sente si bien en compagnie d'une personne. Mais avec Hannah, c'était différent. Il se sentait bien à ses côtés. Il se sentait comme apaisé. Depuis le début de l'apocalypse, il ne s'était jamais senti aussi bien. Ces derniers temps, tout semblait aller pour le mieux dans la vie du Walker. Il avait retrouvé sa fille, et semblait enfin être en paix avec lui même. Les remords de son ancienne vie s'estompaient peu à peu, lentement, très lentement. Mais il pouvait déjà sentir un peu le poids de cette délivrance. Il avançait désormais dans un nouveau monde. Une nouvelle ère pour lui.

Il posa alors son regard sur Hannah. Il ne pu s’empêcher de lui sourire. Même si c'était une saison hivernale, le temps n'était pas à plaindre. « Hey, c'est dommage d'être en saison froide. J'aurais bien voulu piquer une tête dans l'eau de Détroit. » Son quotidien changeait aussi du tout au tout ces derniers temps. Passant de longues journées à chercher sa fille dans tout Détroit, il pouvait enfin vaquer à d'autres occupations sans avoir de remords. Il savait qu'elle était désormais entre de bonnes mains. C'est pour cela qu'il se permettait de sortir des après-midi entières. Il pointa du doigt le Casino. « Dis, tu crois qu'il reste des trucs la bas ? On pourrait rapporter une machine à sous au laboratoire, ça pourrait être sympa dans la salle commune, t'en dis quoi hein ? Ce serait une déco originale au moins. Ça casserait un peu ce côté labo sérieux. Et puis, si jamais t'as du mal à dormir, tu pourras toujours t'amuser. » Il sourit avant de se rapprocher d'Hannah pour savoir ce par quoi elle souhaitait commencer la visite.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 617
Points : 573
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin 2017 - 18:25

Les voilà presque arrivés. Hannah avait balancé d’un ton ironique qu’une sortie pareille était presque une occasion en or. En fait, d’un côté, elle n’avait pas totalement tort et ça allait lui être bénéfique dans bien des sens. Mais lorsqu’ils traversèrent le pont, la tension monta. Elle jeta un œil sur Cale qui restait silencieux alors que le véhicule ralentissait. Il avait les yeux rivés face à lui et elle pouvait facilement deviner qu’il angoissait à l’idée qu’une horde ne surgisse de nulle part pour leur barrer la route. C’est vrai que vu comme ça, ce n’était guère plaisant et ils se retrouveraient dans un sacré pétrin. Elle se mordilla doucement la lèvre inférieure et posa une main sur celle de Cale comme si elle tentait de le rassurer, assez rapidement pour éviter de l’entraver dans ses mouvements. Ils passèrent enfin le pont et Hannah lâcha un soupir de soulagement à son tour. Je déteste être en plein milieu d'un pont. Elle haussa un sourcil et esquissa un sourire en coin. J’avais remarqué.

Nous voilà à destination très chère. Ils descendirent tous les deux du fourgon, et Hannah laissa ses yeux traverser le paysage auquel elle faisait face. Bienvenue, j'espère que le cadre te plaît. J'ai voulu trouver quelque chose qui n'était ni en ruine, ni recouvert de marcheurs. Elle eut un sourire et se retourna vers Cale. Tu sais, on n’est jamais sûrs pour ces monstres. Il pourrait très bien y en avoir quelques-uns caché par-ci par-là. Espérons que ce ne soit que ça et pas… Elle ne termina pas sa phrase, car elle savait très bien qu’il savait où elle voulait en venir. Espérons que ce ne soit pas une horde toute entière. Mais peut-être qu’il n’y a personne aussi ! S’empressa-t-elle de rajouter pour essayer de détendre l’atmosphère. Mais après tout, elle n’avait pas tort. Ils n’avaient aucune idée de ce qu’ils allaient trouver par ici et Hannah préférait rester prudente.

C'est la première fois que je viens ici. Et si j'avais su que c'était si beau, je crois que j'aurais même pu y faire un arrêt bien avant. Tu connaissais ? Elle secoua doucement son visage de gauche à droite, concentrée à remettre son katana autour de son buste et son sac sur ses épaules. Pas du tout. Enfin, j’en avais déjà entendu parler quelques fois. Mais je ne suis jamais venue ici. Déclara-t-elle. Alors, tu veux commencer par quoi ? Le Casino, la serre, ou le centre naturel ? Il y avait pas mal d’endroits à visiter ici. Mais Hannah préférait garder sa vigilance. Le Casino semblait être le plus proche de leur position. Alors pourquoi pas ? Hey, c'est dommage d'être en saison froide. J'aurais bien voulu piquer une tête dans l'eau de Détroit. Elle eut un sourire en coin et elle releva les yeux vers lui. Bizarrement, je suis moins convaincue que toi. Qui sait ce qui peut traîner là-dedans.

Dis, tu crois qu'il reste des trucs la bas ? On pourrait rapporter une machine à sous au laboratoire, ça pourrait être sympa dans la salle commune, t'en dis quoi hein ? Ce serait une déco originale au moins. Ça casserait un peu ce côté labo sérieux. Et puis, si jamais t'as du mal à dormir, tu pourras toujours t'amuser. Elle se dirigea vers l’endroit que pointait Cale. Elle haussa les épaules, gardant un petit sourire, alors que son regard balaya de nouveau le paysage. J’en dis que… Elle s’approcha de la porte du casino et la détailla. Ça risque d’être très chiant à traîner jusqu’au fourgon, déjà. On ne sait même pas ce qu’il y a là-dedans. Elle tenta d’ouvrir la porte mais remarqua que plusieurs chaînes les empêchait d’entrer dans le bâtiment. Merde. Elle souffla légèrement, cherchant un moyen de retirer les chaînes ce qui semblait en vain. Ah, et je n’ai pas de soucis à m’occuper la nuit. Rajouta-t-elle avec un nouveau sourire, ce qui était totalement un mensonge. Je crois qu’il va falloir qu’on entre là-dedans d'une autre façon.

_________________
and i find it kinda funny, i find it kinda sad. the dreams in which i'm dying are the best i've ever had. i find it hard to tell you, i find it hard to take. when people run in circles it's a very mad world. ⊹ barton.

caleskyearizona
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 176
Points : 672
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Expert en armement
Cale Walker
Matricule n°001
Expert en armement
Mar 4 Juil 2017 - 22:54

Elle avait sûrement raison. L'endroit n'était peut être pas complètement désertique. Même si c'était pour tout dire, le plus grand souhait du biker. Si certaines de ces abominations se terraient dans la zone, Cale son possible pour sécuriser l'endroit. Mais pour le moment, tout semblait aller pour le mieux. Pas de marcheurs, pas de pillards. « J'espère tout autant que toi qu'il n'y a personne. On a une île pour deux, pourquoi partager ça avec des marcheurs ? » D'un geste presque décontracté, il passa la bandoulière de son fusil dans son dos. S'il devait le tenir dans les mains aujourd'hui, ce devait être par nécessité.

Son regard rivé sur le Casino face à eux, le Walker ne peut s’empêcher de sourire. L'air frais sur son visage en compagnie d'une personne qu'il appréciait énormément. Pour le moment, rien ne pourrait venir gâcher la belle journée qui venait doucement s'annoncer. A priori, elle n'avait pas les mêmes goûts que Cale concernant les bains dans l'eau gelée de Détroit. Il haussa les épaules en esquissant un sourire. « Petite joueuse va. » Après tout, qu'est ce qu'il pourrait bien y avoir sous l'eau de Détroit ? Des poissons ? Des canettes, de vielles chaussures ? Sûrement pas de quoi avoir peur pour une petite baignade. Avec le beau temps hivernal de ce jour, on aurait presque pu croire à un retour à la vie normale. Pouvoir se balader sans avoir la peur au ventre de ne pas finir avalé par un marcheur, ou encore, de se faire tirer dessus.  Déjà que Détroit n'était pas vraiment réputée avant Apocalypse pour ses rues calmes et festives, alors en période d'apocalypse, n'en parlons même pas. Il ouvrit alors la marche en direction du grand bâtiment. Visiblement, elle n'était pas du même avis concernant la récupération d'une machine à sous pour la salle commune du laboratoire. « C'est peut être chiant à traîner, mais hey, ça peut être rigolo les dimanches pluvieux. Et puis, si on ne sait même pas ce qu'il y  a l'intérieur, raison de plus pour aller vérifier non ? » En la voyant se déplacer d'elle même pour vérifier l'état des portes, le Walker comprit qu'elle était aussi d'avis à entrer pour explorer. Elle qui passait ses nuits sur le toit n'avait pas de soucis à s'occuper ? Elle s'était dégotée une nouvelle passion peut être ? « Pas de soucis à t'occuper la nuit ? T'as arrêté tes séances escalades sur le toit ? » Il se rapprocha de cette dernière pour poser sa main droite sur son épaule, doucement.

Bon, visiblement les portes étaient condamnées. Un aussi grand bâtiment ne pouvait pas avoir qu'une seule entrée.  Il regarda la structure de haut en bas. Foncer des les portes avec le truck ? Non, mauvais plan. Il tourna son regard de gauche à droite. Son instinct l'incita à se diriger à droite. Orientant sa direction vers cette dernière, il retira la main de l'épaule de la survivante, passant devant cette dernière, il plongea son regard dans le sien quelques secondes avant de reprendre sa route. Bon sang ce qu'il aimait ses yeux. « Autant essayer de passer à droite ?  Y'a une petite fenêtre, on devrait pouvoir passer. » Sortant son couteau de combat pour faire sauter la serrure branlante de la fenêtre, il déverrouilla celle-ci, pencha rapidement sa tête à l'intérieur pour évaluer si tout semblait calme. Jusque la, pas de menaces en vue. Il passa en premier ses jambes, puis le reste de son corps jusqu'à être complètement dans le bâtiment. Se redressant, son dos bien droit, il passa sa main gauche dans son dos, tendant sa main droite pour aider Hannah à le rejoindre. « En temps normal, je vous aurais volontiers tenu la porte, mais ces derniers temps, nous avons un léger soucis avec le portier. J'espère que vous allez tout de même passer une bonne journée. » A l'entrée de la survivante dans le Casino, le Walker ne put s’empêcher de lâcher tout de suite sa main. S'en rendant compte un peu tard, il se défit de la main d'Hannah.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 617
Points : 573
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil 2017 - 21:20

Il n’y avait décidément pas une journée qui se passait sans encombre. Fronçant les sourcils face à la porte condamnée, elle commençait à se demander où ils pourraient bien entrer pour pénétrer dans le casino. Ses yeux croisèrent ceux de Cale, qui lui donna une réponse à la question qu’elle se posait. « Autant essayer de passer à droite ?  Y'a une petite fenêtre, on devrait pouvoir passer. » Elle hocha le visage de haut en bas, et suivit ses pas. Il entra en premier, semblait vérifier l’état des lieux. De son côté, la blonde tournait la tête dans tous les sens, afin de vérifier qu’aucun monstre ne surgisse de nulle part. Puis, Cale l’aida à entrer à l’intérieur, et ses yeux rencontrèrent une grande salle très mal éclairée. « En temps normal, je vous aurais volontiers tenu la porte, mais ces derniers temps, nous avons un léger soucis avec le portier. J'espère que vous allez tout de même passer une bonne journée. » Elle esquissa un léger sourire, mais restait sur le qui-vive. Elle ne voulait pas relâcher sa méfiance, en fait, et même que l’un de ses mains tenait fermement le katana posé contre sa poitrine. Non pas qu’elle angoissait, du moins pas comme autrefois. Mais elle refusait de lâcher sa vigilance tant qu’ils n’étaient pas certains que cet endroit soit entièrement clean. Et puis, si les portes avaient été aussi fermement fermées, ce n’était sûrement pas pour rien. Cet endroit devait très certainement grouiller de rôdeurs. Et là, encore, Hannah préférait se tenir prêtre pour leur tenir tête et les exterminer jusqu’au dernier. Même si pour le moment, les lieux semblaient calmes, elle se doutait bien que ce n’était plus qu’une question de temps avant que le premier ne pointe le bout de son nez. Même si cette journée promettait d’être moins mouvementée que d’habitude, la réalité les rattrapait toujours.

En fait, Hannah avait été tellement absorbée par cette pensée, qu’elle ne sentit pas que Cale lui tenait encore la main. Du moins, elle ne s’en rendit compte que lorsqu’il la lâcha, ce qui la laissa quelque peu confuse. Non, il fallait qu’elle laisse ce qu’elle ressentait de côté et qu’elle ne se laisse pas distraire. Inspirant un grand coup pour se reprendre, elle resta plantée là quelques secondes, les oreilles à l’affût, afin de laisser ses yeux s’habituer au peu de luminosité que le soleil arrivait à leur offrir à travers les fenêtres. Si besoin, elle dégainerait sa torche électrique de toute façon. Sa respiration se faisait plutôt faible, espérant que ça l’aide à passer inaperçu. Là, elle commença sa marche à travers la pièce. Au bout d’un moment, de moins en moins rassurée par l’atmosphère que dégageait cette pièce, elle en sortit même son arme, dont elle en tint le bout dans sa paume droite. Au bout d’un moment, un râle parvint à ses oreilles. Proche d’elle, mais elle ne savait pas d’où il provenait exactement. Elle ne le voyait pas. Et elle finit même par en entendre plusieurs. « Merde. » Lâcha-t-elle dans un chuchotement. Elle revint vers Cale, toujours aussi attentive aux bruits qui l’entouraient. Plongés dans une obscurité pareille, ça n’allait pas être évident pour eux de les éliminer. Ils ne pouvaient même pas savoir combien ils étaient exactement, et encore moins où ils se cachaient. Entraînant son ami par le bras grâce à sa main valide, elle longea le mur, espérant que l’un d’entre eux ne soit pas contre. S’arrêtant au bout d’un moment, alors que les râles semblèrent s’éloigner, elle sortit de son sac sa lampe qu’elle pointa à ses pieds. Finalement, elle repéra une porte. Tentant le tout pour le tout, elle l’ouvrit le plus discrètement possible et se glisser hors de la pièce. Là, elle finit dans un immense couloir qui pour sa part, laissait passer des rayons de soleil plus généreux. Soufflant légèrement après avoir refermé la porte, elle se posa contre en soufflant, avant de ranger sa torche dans son sac. Sa main tenait toujours fermement le katana. Le couloir pour sa part, était silencieux. Il ne lui semblait même pas entendre les rôdeurs se rapprocher de leur position, derrière la porte. Hannah releva les yeux vers Cale. « On l’a échappé belle. » Commença-t-elle. Elle jeta un œil à droite, puis à gauche du couloir. « On n’aurait pas pu les avoir comme ça. Si on veut y retourner, il va falloir qu’on trouve une autre solution pour se débarrasser d'eux. »

_________________
and i find it kinda funny, i find it kinda sad. the dreams in which i'm dying are the best i've ever had. i find it hard to tell you, i find it hard to take. when people run in circles it's a very mad world. ⊹ barton.

caleskyearizona
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Dessin de Snow'
» Présentation de Dark'Snow Day
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Ann Snow
» Hannah Marin || Validée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum