quel fréquence pour... w/sam



InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 413
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Lun 12 Juin - 18:39

Après avoir abandonnée son mari, Diana et sa fille se sont réfugié à la campagne pour quelques temps. Elles ont trouvé une petite cabane à la lisière d’une forêt. Un endroit tranquille et plutôt sympa. Et grâce à la petite cheminée présente à l’intérieur, la mère et la fille peuvent se réchauffer dans la cabane. Un gros atout que Diana apprécie.

Après quelques jours de repos la brune décide de partir à l’exploration dans les alentours avec sa fille et son malinois. Hors de question de laissé sa fille de 5 ans dans la cabane seule avec le chien. La petite famille avance tranquille à travers la forêt, Diana aperçoit un peu plus un Creepers qui marche sans but. Visiblement, il est seul donc la rousse décide tout simplement de changer de direction. Elle n’a pas envie de tuer l’une de ses choses aujourd’hui. Au bout de quelques minutes de marche celle-ci arrive devant un bâtiment, une ancienne antenne radio. La brune ne cherche pas à entrer à l’intérieur, qu’est-ce qu’elle pourrait bien trouver à l’intérieur d’intéressant ? Pas grand-chose, enfin c’est son avis.

Elle continue à avancer mais, soudain la brune se stop. Un peu plus loin une horde de rôdeurs et présente. Celle-ci grimace, seul c’est impossible de tuer ce petit monde qui en plus repéré la brune. Diana ne perd pas beaucoup de temps avant de prendre la fuite pour rejoindre le bâtiment qu’elle a rencontré quelques minutes avant. Heureusement pour elle, la porte est restée ouverte, une personne est peut-être déjà venue faire un tour dans cet endroit... Allez savoir ! Une fois à l’intérieur, elle vient bloquer la porte principale avec l’aide d’une chaise. Certes ce n’est pas vraiment le top pour bloquer une porte mais, ce n’est pas bien grave vu qu’elle a distancé la horde de Creepers. Enfin c’est ce qu’elle espère vraiment.

Diana commence à faire un tour dans le bas du bâtiment avant de grimper à l’étage. Elle rentre dans une grande pièce. « Autant s’occuper… » La brune commence à fouiller dans les divers placards de la pièce tandis que sa fille joue avec le chien.


Dernière édition par Diana Caldwell le Sam 24 Juin - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 124
Points : 399
Date d'inscription : 29/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Samara Gibson
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 12 Juin - 19:10

C'est avec de la dub dans les oreilles que je m'approche du petit bâtiment juxtaposé à l'antenne qui servait autrefois à diffuser de la musique pourrie à quinze km à la ronde. J'ai de meilleurs projets pour ce matériel mais avant de pouvoir récupérer mon antenne, il faut déjà que je m'assure que l'alimentation de secours est bien au bout du rouleau. Même après la chute du gouvernement, cette station a diffuser un message d'alerte pendant des mois et même si on n'entend plus rien depuis des semaines, je préfère éviter de griller le matos en y allant comme une brute.

Avec Panda Dub qui me hurle dans les oreilles de sauter, je suis presque tentée de m'arrêter pour danser mais je suis sortie toute seule et je vais éviter de rester trop longtemps. La salle d'entrée est basique, sans console de commande ou écran de paramétrage, je m'enfonce plus loin dans le bâtiment, la batte de cricket sur l'épaule jusqu'à tomber sur un mort en combinaison de technicien. Je lui encastre ma batte dans la tronche avant de me pencher au dessus de lui pour récupérer le trousseau de clés. À l'aide de celle-ci, je peux déverrouiller la deuxième salle et mon sourire s'élargit en entrant.

Je jongle avec mon tournevis de la main droite en chantant avec Stand High Patrol.

- Work it. Work it. Wo-ork, work it...

Ça pour le démonter, je vais le démonter. Le panneau de contrôle est enfoncé dans le mur et j'ouvre l'armoire électrique industrielle à côté pour essayer de comprendre comment ça marche. Non je vais pas pouvoir le faire de là, je vais directement couper l'alimentation pour être sûre. L'alim je la vois d'ici, c'est la grosse armoire Schneider au centre de la pièce avec deux serrures différentes et un grand écran tactile sur la porte pour contrôler depuis l'extérieur. Je compte pas m'amuser avec un écran tactile pas alimenté et finalement, je décroche mon skate maintenu par les sangles sur mon sac à dos et le pose en sol avant de m'allonger dessus avec mes outils pour glisser sous l'armoire.

Je suis encore sous l'armoire en train de couper des câbles à tour de bras en priant pour ne pas prendre de coup de jus quand j'entends des pas se rapprocher. En penchant la tête en arrière, je vois une paire de pieds se rapprocher de moi depuis l'autre côté et d'un coup de pied, je fais avancer le skateboard pour sortir de sous l'armoire, de la poussière partout sur le visage et dans mes tresses. Je souris à la jeune femme en passant un coup de manche sur mon visage pour au moins virer la poussière de mes yeux. Il me faudrait des lunettes de sécu !

Je crois qu'elle a ouvert la bouche mais j'ai un de mes propres remix de Manu Chao dans les oreilles et d'un geste de la main, je vire les écouteurs et les enroule autour de mon smartphone. Tout en tendant la main droite chargée d'outil en signe de salut amical, je me présente. Logan me traite d'inconsciente à chaque fois que j'annonce avoir fait une rencontre mais je vais pas l'assommer non plus, elle n'a pas l'air méchante et c'est rassurant d'avoir de la compagnie.

- Hello ! Moi c'est Sam !
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 413
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Mar 13 Juin - 9:55

Plongée dans ses fouilles, la brune ne fit pas vraiment attention à ce qui se passe autour d’elle. La brune continue à chercher dans les différents tiroirs et placard. Mais, visiblement rien n’attire spécialement Diana. Peut-être qu’elle devrait changer de pièce tout simplement ou alors, elle a tout simplement eu raison la première fois qu’elle est passé dans cet endroit.

Une fois qu’elle a terminé sans tour de la pièce, celle-ci sort de cet endroit pour rejoindre une autre mais, un bruit attira son attention. La brune vient à se rapprocher de l’endroit d’où vient le bruit. Peut-être que ce n’est rien mais, elle préfère tout de même vérifier avant de reprendre un peu ses fouilles. Elle se dirige discrètement vers une pièce mais, sa discrétion n’est pas vraiment l’une des meilleures pour le coup. Diana le sait très bien. Après tout nous, ne pouvons pas être parfaites à deux cents pour cent sur certaines compétences. Une fois arrivée à côté d’une armoire électrique, elle aperçoit des jambes féminines. « Tu as besoin d’un coup de main ? » Demande Diana mais, visiblement l’autre femme ne l’entend pas. Et sans vraiment trop attendre, la femme qui se trouve en dessous, se fait glisser à l’aide d’un skateboard. Celle-ci retire aussitôt les oreillettes qu’elle a dans les oreilles puis s’adresse à la rouquine. L’accueille de cette femme donne un léger sourire à Diana.

« Salut, moi c’est Diana. » Puis elle designa sa fille et le malinois avant de dire : « Ma fille, Kala et notre chien, Flash. »

Dit-elle un peu amuser. Au premier abord cette femme n’a pas vraiment l’air d’être mauvaise mais, la méfiance est tout de même présente. Après tout elle ne sait absolument rien de cette fille. Mais, son instinct lui dit tout simplement que ca va le faire. Puis au pire, Diana montra les crocs si besoin.

« Tu as besoin d’un peu d’aide ? J’avoue que je ne m’y connais pas mais... Si par hasard, je peux me rendre utile au lieu de fouiller des archives inutiles. »

Diana vient à mettre sa fille dans un coin en faisons comprendre à son chien de surveiller la petite.


Dernière édition par Diana Caldwell le Sam 24 Juin - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 124
Points : 399
Date d'inscription : 29/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Samara Gibson
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Mar 13 Juin - 16:17

Je souris à la jeune femme qui me demande si je veux de l'aide. Je réfléchis assez vite à quel genre d'aide mais un bruit se fait entendre derrière et je penche la tête pour regarder.

- Franchement, si tu peux t'arranger pour que je ne risque pas d'être dévorée vivante le temps que je finisse ça, ce serait parfait !

Je regarde la jeune femme aller se débarrasser de la menace en souriant et vérifie qu'elle se sauve pas en m'abandonnant à mon sort. Avant de m'adresser à nouveau à elle en glissant sous l'armoire.

- Merci ! Je me sens mieux dans mes baskets !

Je recommence à couper tout ce qui passe à ma portée en essayant quand même d'identifier ce que je démonte. Mais au bout d'un moment, les câbles noirs de poussière se ressemblent tous et quand plus aucun fil ne peut m'empêcher de passer mon bras, je ressors de sous l'armoire avant de me relever pour me dépoussiérer. J'ai les mains noires de poussière et de suie, la tronche poussiéreuse aussi mais je suis contente d'avoir fini et je crache la salive poussiéreuse un peu plus loin avant de me glisser sous la deuxième armoire de l'autre côté.

- Alors tu fais quoi dans le coin ? T'es venue récupérer du matos aussi ? Si t'es toujours disposée à me filer un coup de main après ça, je vais avoir de l'escalade à faire !

Tout en parlant distraitement, je démonte rapidement le reste des câbles dont la moitié vienne rien qu'en tirant, déjà coupés dans l'autre armoire. Quel est l'idiot qui a branché deux armoire électriques entre elles ? Même moi je sais que ça n'a aucun sens ! Faut pas se demander pourquoi la station a cessé d'émettre...

Je fini donc par ressortir de là et attrape un rouleau de papier rose d'usine bien désagréable mais malheureusement tout ce que je pourrai trouver ici et en déchire un bon morceau avant de m'essuyer le visage. Avec un grand sourire, je balance le sac Eastpack à mon dos et me dirige d'un pas dansant vers la sortie. Le vent nous agrippe immédiatement à la gorge et je ferme le zip de mon blouson bomber avant de pointer du doigt la tour avec les antennes.

- Celle que je veux c'est la plus petite à droite. Je vais grimper, je voudrais juste que tu surveilles les alentours et si tu vois que je vais faire une bêtise, tu m'avertis.

Je fais deux pas en directions de la tour ressemblant à un cartilage métallique avant de me retourner à nouveau vers elle.

- Ça te dérange pas ? Merci hein ! Je te tiendrai quand même compagnie de là-haut !

Et si mon projet fonctionne, tu pourras m'entendre sur les ondes courtes d'ici deux semaines ! L'antenne a l'air assez petite pour que je puisse la coincer avec mon sac et redescendre ensuite. Un début de plan commence à se former dans ma tête et j'ai hâte de démonter cette pièce.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 413
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Sam 24 Juin - 14:55

« Je m’en occupe. » Répondit-elle avant de jeter un coup d’œil à sa fille qui s’est installé sur le sol pour jouer avec son ourson.

Diana partit repérer d’où vient le bruit et finalement, elle le trouve très rapidement. Diana vient à enfoncer un couteau dans le crâne du rôdeur qui avait réussi à pénétrer dans la station. Puis, elle revient à l’endroit où se trouve Kala et Sam. « De rien. » Qu’est-ce qu’elles font ici ? Diana grimace légèrement avant de répondre :

« Je devais trouver un endroit pour mettre ma fille en sécurité. Nous avons trouvé une petite cabane un peu plus loin mais, je ne voulais pas rester très longtemps là-haut. Puis, faut bien l’avouer que de quoi manger pour elle. » Puis elle finit par rajouter : « Il n’y a aucun souci. »

Certes, Diana n’a pas envie de rester très longtemps dans ce coin pour éviter de retomber sur son mari. Mais, reste à voir s’il va avoir l’idée de s’aventuré dans la campagne. Enfin bref, pour le moment ce n’est pas vraiment à lui qu’elle pense. Puis la petite fille finit par dire : « Maman, qu’est-ce qu’elle fait la dame ? » Diana regarde sa fille avec un petit air amusé, elle hausse les épaules : « Demande lui, Kala. » C’est vrai que Diana ne sait même pas ce qu’est entrain de récupérer la jeune femme.

Une fois que celle-ci eut terminé ce qu’elle faisait sous l’une des machines. Diana fit un signe de tête à son chien pour venir avec elle à l’extérieur. La petite suivit sa mère aussitôt. « Tu restes à côté de moi, Kala. » Ordonna sa mère. Diana observa ce que Sam lui montré ce qu’elle veut. Diana approuve d’un signe de tête avant de l’accompagné au pied de la tour. Elle regarde un petit moment puis, elle finit par lui répondre :

« Non, ça ne me dérange pas. Après fait attention, le vent a l’air d’être encore plus puissant en haut. Et je n’ai pas spécialement envie de te ramasser à la petite cuillère. Je suis chirurgienne mais, je ne suis pas sure d'avoir le bon matériel pour te soigné. »
Diana eut un petit sourire. « Sinon, je serais toi, je commencerai à grimper dos au vent pour éviter de te le prendre en pleine face. »

Celle-ci laisse la jeune femme commencer son ascension. Elle observe les prises qu’elle prend mais aussi les alentours de la tour. Visiblement, elles sont seules dans cet endroit mais, pour combien de temps ? Lorsque Diana repose son regard sur Sam qui arrive à la moitié de la tour, celle-ci voit que Sam va prendre une prise pas stable : « Sam fait attention ! Trouve une autre prise pour ta main droite, sinon tu vas te ramasser ! »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 124
Points : 399
Date d'inscription : 29/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Samara Gibson
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Hier à 1:56

Ma main droite ? Ma main droite... euuuh... Ah oui celle-là en effet la barre que je tiens est rongée par la rouille et déjà tellement tordue qu'elle risque de s'arracher d'un moment à l'autre. Je change vite de prise et manque de tomber dans la manoeuvre, mais je finis au moins en sécurité.

- MERCI !

Je ne sais pas si elles peuvent m'entendre, mais il commence à me tarder de redescendre maintenant...
Enfin arrivée en haut et assise à califourchon sur une poutre métallique, je commence à couper les câbles et autres boulons qui m'empêchent de déraciner la parabole pour accéder à mon antenne. Finalement, le dernier boulon saute et je maintiens la parabole en place et avertis la famille en bas avant de m'en débarrasser.

- ATTENTION LES FILLES ! ÉCARTEZ-VOUS !

C'est avec un grand sourire que je laisse basculer la parabole pour la regarder s'exploser bien plus bas. C'est toujours rigolo d'exploser des trucs et après m'être assurée que mes nouvelles amies n'ont pas été blessées, je me remets à grimper le long de la poutre pour arriver à portée de l'objet de ma quête. C'est maintenant que je vais prendre des risques, il faut que je laisse un maximum de longueur de câble quand même, ça ne pousse pas dans les arbres, et je dois surtout pas la faire tomber.
Quelques coups de pince coupante plus tard, je commence à dévisser les fixations de l'antenne et enfin, j'attaque la section des câbles qui la maintiennent en place contre le vent. Tout cela cède assez facilement en fin de compte et je glisse mon sac à dos devant moi pour fixer l'antenne sur l'attache de skateboard. Après un thumbs up aux filles, j'entame la redescente qui est simple comme tout une fois que j'ai fais la montée. J'arrive vite en bas tout sourire avant de décrocher mon sac à dos pour leur montrer ma trouvaille.

- Ce petit bijou va m'emmener très haut avant de me faire redescendre ahahah ! Concrètement, ça fait décoller des ondes courtes qui vont rebondir jusqu'à être captées et je pourrai diffuser de la musique sur quelques dizaines de kilomètres comme ça !

Je suis vraiment trop fière de moi et d'avoir écouté dans les cours de physique. Je ne pensais pas à ce moment que je deviendrai peut-être la dernière animatrice radio des États-Unis... Faudrait que je me trouve un surnom en fait !
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 413
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Hier à 15:16

Après avoir évité un drame, Sam arrive en haut de la tour. C’est ainsi que Lyana se baisse pour s’occuper un peu de sa fille. D’ailleurs, elle n’y pensé plus mais, il va peut-être falloir qu’elle se décide à trouver de l’essence pour son pick-up, surtout si elle décide de repartir à Detroit. Pour le moment, tout se passe bien dans la campagne mais, Diana sait très bien qu’elle va surement devoir repartir en ville pour tenter de trouver un nouveau groupe. Diana n’as toujours pas trop compris ce qu’est en train de fabrique la jeune métisse mais, elle va surement finir par le découvrir. Enfin elle l’espère. Soudain, elle entendit Sam qui leur demande de bouger. Sans réfléchir très longtemps, la brune vient à prendre la petite dans ses bras pour s’éloigner de la tour avant de voir la parabole venir s’écraser contre le sol.

Quelques minutes plus tard, la jeune femme redescend par le même endroit où elle a grimper. La famille s’approche à nouveau d’elle et ce qu’entends Diana lui donne le sourire. Si elle arrive vraiment à le faire cela pourrait être vraiment agréable de pouvoir enfin réentendre un peu de musique à la radio. Et peut-être que cela redonnera un peu d’espoir à certains survivants.

« Ça serait vraiment chouette ! Cela me manque d’entendre de la musique à la radio. » Kala finit par dire doucement avec un grand sourire : « Tu pourras mettre des chansons de Disney ? »

Diana se mit à rire lorsqu’elle entendit sa fille. Mais, cela ne l’étonne absolument pas de sa petite puce, lorsqu’elle était petite, Diana lui passer souvent des chansons de films Disney. Diana finit par regarder Sam, peut-être qu’elle sait où trouver un village pas très loin.

« Dis-moi, par hasard tu sais où je pourrais trouver un village pas très loin ? Je suis tombé en panne d’essence avec mon véhicule et je crois qu’il va falloir que j’en trouve. Surtout que je compte bientôt repartir sur Detroit pour tenter de trouver un groupe. »

Flash se mit à grogné, Diana recula un peu pour voir une bonne petite bande de rôdeur approché. « Et merde ! Faut bouger, il y a trop de rôdeurs pour nous deux. »
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Convention pour socle Mousquet & Tomahawks
» quel parti remportera les senatoriales?
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI
» Bérénice Grant arriiiiive
» Un corboss sortit des ténèbres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum