finalement le monde est petit. w/cale



InformationsContact
avatar
Messages : 358
Points : 460
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Dim 25 Juin - 16:07

Après quelques jours de quarantaine après son arrivée avec la petite Kala au Labo. Diana s’est enfin décidé à faire un petit tour dans le labo pour visiter un peu les lieux. Pour le moment, elle n’a pas vraiment d’avis précis sur les survivants de cet endroit, elle n’a pas vraiment eu le temps de discuter avec beaucoup de personnes. Enfin, elle a surtout discuté avec Rajesh vu qu’il est la personne qui l’a fait venir dans cet endroit. Diana lui sera surement éternellement reconnaissante d’avoir accepté de la faire venir ici avec sa fille. Flash compte à lui suivait sa maitresse n’importe où elle se rend.

La seule chose qu’elle espère c’est simplement que son mari, n’est pas lui aussi trouvé refuge dans cet endroit. La petite Kala garde avec elle, une vieille peluche qu’elles ont trouvée dans la campagne de Detroit. Diana aimerait bien lui trouver des jouets un peu plus neuf mais, ce n’est pas vraiment le plus important en ce moment. Lorsque Kala commença à demander à sa mère d’aller dormir, Diana prit sa fille dans ses bras pour rejoindre la chambre qui leur a été attribuer. Elle mit sa fille au lit et fit venir Flash se mettre au pied de sa petite maitresse.

« Mon trésor, je vais visiter encore un peu notre nouvelle maison. » Dit-elle doucement. « Toi, je veux que tu restes ici avec Flash. Tu es en sécurité et je reviens bientôt moi aussi. »

Annonce tendrement Diana à sa fille. La brune a aussi pas mal de temps de sommeil à rattraper avec les semaines qu’elle a passé à dormir que d’un œil pour être sure qu’aucun danger ne soit en train de rôder dans les alentours. Elle dépose un tendre baiser sur le front de sa gamine puis, elle sort de la chambre en fermant la porte derrière elle.

Diana repart dans la direction, d’une aile qu’elle n’a pas encore visitée. Et pourquoi pas passé faire un tour vers le laboratoire ? Peut-être que Rajesh sera présent. Mais, lorsqu’elle prit le tournant du couloir, elle tomba nez à nez avec un visage qui lui est particulièrement familier. Un sourire vient à ce dessiné sur son visage avant de dire : « Cale ? Je ne m’attendais pas à te voir ici. »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 636
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Expert en armement
Cale Walker
Matricule n°001
Expert en armement
Mer 12 Juil - 10:43

Son fusil porté en bandoulière sur son épaule, le Walker revenait d'une sortie en ville. Pour une fois, sa sortie en ville ne s'était pas faite motorisée. Pour la première fois depuis sa capture de sa monture, il était sorti à dos de son cheval. Pas simple pour une première fois, mais bon. C'était presque comme une moto, sans roues, et sans moteur, non ?  Arrivant dans l'enceinte protégée, il mit alors pied à terre, menant son cheval jusqu'à un coin tranquille du jardin du refuge. Il le brossa quelques instants, retira sa selle. Une dernière caresse sur le museau et il pointait maintenant sa direction vers l'entrée. Soupirant lourdement, les choses en ville ne semblaient pas s'améliorer. Le nombre de morts au mètre carré ne faisait que de monter ces derniers temps. Poussant les lourdes portes du laboratoire, le Walker salua alors la sentinelle de garde. Le laboratoire devait de plus en plus un lieu ou il faisait bon vivre. Et tous ensemble, ils étaient devenus une famille. Une famille de fortune, mais une famille tout de même. C'est ce à quoi il pensait chaque fois ou il passait les portes du laboratoire.  Néanmoins fatigué de sa journée d'exploration, son prochain objectif de la journée serait sûrement d'aller se pieuter le plus vite possible.

Arpentant les longs couloirs du laboratoire, Cale se disait qu'un peu de décoration dans les couloirs moroses du laboratoire ne ferait pas de mal, et en plus, ça permettrait de mettre un peu de vie dans tout ça. Perdu dans ses pensées, c'est une voix familière qui venait le tirer de son esprit. Diana. Son visage s'illumina. Ca devait faire des lustres qu'il ne l'avait pas vue ! Il ne savait même pas comment elle allait, ce qu'il était advenue pour elle. Avant même de lui répondre, le Walker l’enlaça tendrement dans ses bras quelques instants avant de se replacer face à elle. « A vrai dire, je ne m'attendais pas non plus à te voir ici. Je suis si heureux de te voir. » Il regarda quelques instants la femme avant de poursuivre. « Ca va ? T'as besoin d'un truc ? Tu ne manques de rien ? Tout va bien ? Si tu as besoin de quoi que ce soit, je suis là » Il en faisait peut être un peu trop. Mais il était tellement heureux de revoir quelqu'un qu'il connaissait. Cale regarda alors ses vêtements, puis passa une main dans ses cheveux. « Désolé de ma tenue. Je viens de rentrer, j'ai pas vraiment eu le temps de me changer. »

Retrouver d'anciens amis lui faisait un bien fou. C'était bon de savoir que tout le monde n'avait pas été égorgé, qu'il y avait des rescapés. Il ne savait pas ce que beaucoup de son ancienne vie étaient devenus. Dans un sens, c'était peut être mieux de savoir. Ca évitait de se faire du souics après tout. Enfin, c'est surtout comme ça que le Walker voyait les choses. Ne pas s'en soucier pour moins avoir à y penser. Une technique comme les autres en somme. Il posa ses mains sur les épaules de Diana. « Je suis tellement content de te retrouver. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 358
Points : 460
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Mer 16 Aoû - 18:34

Depuis la fin de leur monde, rare sont les personnes que Diana à retrouver de son passé. Et être en face Cale à ce moment précis… Enfin elle est tellement heureuse de le revoir ! Surtout qu’elle ne s’y attendait absolument pas un seul instant. Sans même répondre, l’homme en face d’elle vient la prendre dans ses bras. Une étreinte qui fait beaucoup de bien. Lorsqu’ils viennent à se séparer, Diana lui adresse un doux sourire. C’est sûr que l’un comme l’autre ne se sont pas attendus à se revoir un jour. Façon, la brune a totalement perdu fois à remettre la main sur une personne qu’elle a pu connaitre par le passé. Mais, cela rassure Diana de voir Cale ici. Même si elle vient d’arriver dans cet endroit, celle-ci comprends qu’elle n’a pas vraiment de soucis à se faire sur les habitants de cet endroit. Diana sourit à nouveau lorsqu’elle entend les paroles de Cale : « Je vais bien et ma fille va bien elle aussi. Elle est en train de se reposé dans la chambre qu’on nous a attribué. Et je n’ai besoin de rien mais, si j’ai un soucis ou besoin d’un truc... Je serais à qui en parler. »

Cale finit par regarder sa tenue, Diana hausse les épaules à ce qu’il vient de lui dire. « Ne t’en fais pas, ce n’est pas grave. » Diana n’arrive toujours pas à réaliser que Cale est bien devant elle. Elle était tellement restée sur l’idée que la seule personne de son passé qu’elle pourrait être mené à revoir un jour. A son plus grand regret… C’est son mari. Elle espère vraiment ne pas remettre la main sur lui. Surtout que s’il débarque ici, elle ne sait pas très bien comment elle ferait pour le débarrasser de lui sans que cela est l’aire suspect. « Tu ne peux même pas t’imaginé le plaisir que j’ai aussi de te retrouver ! » Dit-elle avant de le prendre une nouvelle fois dans ses bras. Diana profite de ce moment partagé avec Cale avant de se séparé de lui à nouveau. Puis, elle vient à lui demander avec un sourire : « Dis-moi… ça va toi ? Ta famille est là aussi ? Puis, c’est moi où tu es à la tête de ce groupe ? »

_________________
it’s you and i
we are clumsy newborns with curious hands. we are the stars that caught fire in the cosmos, generations before the earth pressed it’s molten clay together. ▬ once, we were the youngest creatures to ever exist. now, we are poets and landmines. we are volatile and reckless and in love.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 636
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Expert en armement
Cale Walker
Matricule n°001
Expert en armement
Dim 24 Sep - 14:44

Le Walker n'en revient toujours pas. En plus d'un an d'apocalypse, c'est la première personne de son ancienne vie qu'il retrouve en vie et en bonne santé. Il vient à sourire lorsqu'il serre une deuxième fois Diana contre lui. Il réajuste la sangle de son fusil, passe aussi une main sur son visage. Peut être que toute cette merde n'avait pas tué tout le monde, finalement. Il se demandait par contre ce qu'avait bien pu devenir le reste du groupe. Est-ce qu'elle avait des nouvelles d'eux ? Il lui demanderait sûrement plus tard, pour le moment, il était bien trop heureux de la retrouver en forme et en bonne santé. « Tu peux me demander tout ce que tu veux. Le plus souvent, je suis au dernier étage, à guetter l’entrée du camp. Mais si tu as besoin, viens me voir, quand tu veux, à n'importe quelle heure. ». Lors de ses sessions de sentinelles, ça ne lui ferait pas du mal d'avoir un peu de compagnie. Surtout s'il pouvait avoir une autre compagnie que celle de son fusil.

« Moi aussi, je suis tellement content de te retrouver ici et en bonne santé » Il écoute alors ses questions, sur sa famille, et sur sa position au sein du groupe. A la question sur sa famille, sa gorge se noue, cependant, il lui répond tout de même. « J'ai uniquement ma fille avec moi, Iris. Au début de ce merdier, j'ai perdu Elize, ma seconde fille, et ma femme. Iris est la seule survivante. Mais tout va bien, on a eu quelques soucis ces derniers temps, mais la, tout est pour le moins rentré dans l'ordre. » il marque une petite pause. Il se dé-crispe un petit peu. Il s'en veut toujours autant de ne pas avoir été la à temps pour les sauver toutes les trois. « En fait, nous sommes deux à gérer cet endroit, Ruth, et moi. Le groupe à toujours fonctionné par deux leaders, alors, nous avons gardé cette règle. Et c'est mieux ainsi après tout. Et toi, raconte moi un peu comment tu t'es retrouvé ici ? Dis moi tout. » Il lui sourit alors, au vu du temps à l'extérieur, il rajouta même une petite proposition. « Ca te dirais de continuer cette discussion ailleurs ? Avec le temps qu'il fait, si ça te dis, on doit pouvoir être pas trop mal dans le parc en face du laboratoire. Tu en dis quoi ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 358
Points : 460
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Diana Caldwell
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Mar 24 Oct - 18:38

« Je m’en souviendrais ! Ainsi, je pourrais venir de temps en temps te tenir compagnie. » Répondit-elle avec un léger sourire. En tout cas, la brune est bien heureuse de retrouver un visage familier après tout ce temps passer à survivre. Diana a perdu presque tout son entourage proche sauf Kala. Après ses amis, elle ne sait pas s’ils sont encore en train de survivre ou s’ils sont morts. Mais, ce qui est sûre c’est que mettre la main sur Cale, la conforte dans l’idée que rien n’est encore perdu. La vie réserve encore de belle surprise.

Diana écoute ce que Cale lui dit à propos de sa famille. Honnêtement, elle ne sait pas comment elle aurait réagi si elle avait perdu Kala… Diana connait la famille de Cale donc forcément cela lui fait de la peine d’apprendre que la petite dernière et sa femme sont morte. Visiblement, en ce qui concerne Iris… Elle est là. Diana n’ose pas trop poser la question de ce qui à bien plus se passer avec ses derniers temps. « Je suis désolé pour toi… » Dit-elle simplement. Cale lui explique un peu le fonctionnement du groupe avec les deux leaders, ce n’est pas une mauvaise idée. Après tout Diana était peut-être à la tête de son groupe mais, Jayden n’était jamais très bien loin derrière elle. Il finit par lui demander comment elle a fini par arriver ici. Avant qu’elle ne puisse répondre, l’homme lui propose de venir continuer la conversation à l’extérieur, dans le parc juste en face. Après tout, le temps est vraiment très agréable donc pourquoi pas. « Oui, pourquoi pas. Je vais juste aller vérifier que Kala dorme bien et je reviens. » Sans même réfléchir, comme pour se prouver une dernière fois qu’elle n’était pas en train de rêvé ou autre. Diana vient déposer ses lèvres contre celle de Cale. Elle l’embrasse avant de partir en direction de la chambre qui lui a été attribuer. Kala était plongé dans ses songes en compagnie du malinois.

Après sa petite vérification, Diana rejoint Cale avec un petit sourire. Elle repense à se baiser, le pauvre il a rien dû comprendre. Après Diana a toujours été assez spontanée donc voilà. « On y vas ? » Demande-t-elle en prenons le chemin de la sortie. « Pour répondre à ta question, c’est Rajesh qui m’as ramené ici avec Kala. Je l’ai rencontré alors qu’il essayait de rentré dans une boutique mais, il était embêté avec des rôdeurs. » Elle se tut un moment suivant Cale pour rejoindre le parc. « Sinon, je n’ai pas toujours été seule. J’ai été à la tête d’un groupe pendant une année. J’ai quitté mon groupe à cause de mon mari qui devenais de plus en plus ingérable et dangereux pour les membres de mon groupe. Enfin le groupe est entre de bonne main à présent, mon bras droit à reprit les rennes. » Dit-elle doucement.

_________________
it’s you and i
we are clumsy newborns with curious hands. we are the stars that caught fire in the cosmos, generations before the earth pressed it’s molten clay together. ▬ once, we were the youngest creatures to ever exist. now, we are poets and landmines. we are volatile and reckless and in love.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 191
Points : 636
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Expert en armement
Cale Walker
Matricule n°001
Expert en armement
Jeu 16 Nov - 19:21

Sans vraiment comprendre, ses lèvres viennent rencontrer celles de Diana. Le Walker ne sait pas vraiment ce qu’il se passe. Il reste sans expression, il ne sait pas vraiment comment réagir. D’autant plus, que juste après ça, cette dernière vient de partir en direction des escaliers. Cale se pose alors la question du pourquoi. Ca faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait pas vue, mais après coup, dans ses souvenirs la survivante a toujours été du genre à faire les choses spontanément. Sans même que son interlocuteur soit réellement au courant de ce qu’il pouvait bien se passer. Son visage affiche un sourire lorsqu’il voit la Caldwell redescendre les marches. Bras croisés il attend d’être à sa hauteur pour commencer à se diriger en direction du parc, sans même vraiment poser de questions. Il regarde Diana, souriant à sa demande pour savoir s’ils y allaient. Rejoignant finalement la sortie aux cotés de la survivante, le Walker écoutait son récit, ce pourquoi elle avait quitté son ancien groupe. En y repensant, lui aussi n’avait pas vraiment eu de chance avec son premier groupe. Ces derniers l’ont abandonné seul avec sa fille dans un vieux pub rempli de marcheurs. Le Walker eut alors un sourire aux lèvres lorsqu’il apprit que c’était Raj qui avait ramené le duo mère fille. Il n’était même pas au courant que Raj puisse sortir plus de quelques minutes de son laboratoire.

Rejoignant finalement le parc, le Walker inspira grandement, l’air frais du parc lui faisait un grand bien. D’autant plus que maintenant, il savait que son ancienne famille allait bien, elle aussi. Hésitant quelques instants, le survivant pris alors la parole pour lui expliquer ce qu’il était arrivé avec l’ancien groupe. « Quand à moi, je survivais au début de l’Apocalypse en compagnie de notre bon gang. Tout allait pour le mieux, nous avons fait du bar notre bastion. Puis un jour, après un différent avec Zach, je ne sais pas si tu te souviens bien de lui après tout ce temps. Enfin, après un différent entre lui et moi, il a monté le reste du groupe contre ma fille et moi. Il est parti un beau jour, laissant la porte du bar ouverte aux morts. Il nous a abandonné à une mort certaine. Mais pas pour Les Walker. » Il marqua alors une petite pause, sourire aux lèvres. « On a réussi à s’enfuir. Depuis, je ne sais pas vraiment ce que ce petit fils de chien est devenu. » Il réajuste alors le fusil à son épaule. « Et toi, tu ne veux pas retourner avec ton bras droit ? » Certes le Walker était très heureux d’être à ses cotés, mais il voulait vraiment savoir pourquoi elle ne retournait pas auprès de lui. C’était pourtant avec lui qu’elle avait appris à vivre son apocalypse. Cale lui par exemple, il sait qu’il ne pourrait pas retourner vivre seul sans sa nouvelle famille du laboratoire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
Contenu sponsorisé
Matricule n°001

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Le petit monde d'Angélique
» Le monde est petit
» Le monde est petit... Indrani. [Closed]
» "Le monde est petit, très cher !" [PV Hakuryuu]
» Le monde est petit, tout est lié... [Relations d'Aris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum