And the Truth became the myth ft. Logan



InformationsContact
avatar
Messages : 409
Points : 264
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Bernadette Mackenzie
Matricule n°001
I walk a lonely road
Mar 27 Juin - 4:46

Ça ne fait que quelques jours que le groupe de Max a déclaré la guerre à celui du Fossoyeur et la blietzkrieg menée par Logan, ou le Fantôme comme il se fait maintenant appeler à l'extérieur du camp, s'est soldée par une victoire écrasante. J'ai passé pas mal de temps à Fort Hope ces deux derniers jours, profitant que mon amant et père désigné de mon espoir d'enfant soit en vie. Mais je n'ai pas oublié mes propres projets et je suis allée toquer chez Joy et Logan pour proposer au chef du camp de venir boire un thé aujourd'hui afin de discuter.

Je l'attends donc et lorsqu'on toque à la porte, chose qui est devenue beaucoup plus logique pour les gens depuis que j'ai cloué un panneau "Knock, alive inside", je me précipite pour ouvrir avec un grand sourire la porte à l'invité du jour. Marley qui est devenu beaucoup plus sociable depuis que je l'habitue à voir du monde témoigne sa joie de voir une tête déjà aperçue en balançant un os d'écureuil par la fenêtre, bref tout va bien.

- Entre Logan ! Ne reste pas dehors !

Tout le débarrassant de son lourd manteau pour l'accrocher au crochet fixé dans l'entrée à cet effet, je me tourne vers mon invité en présentant le pose-parapluie métallique de la main.

- Je te demanderai de poser tes armes là-dedans s'il-te-plaît, règle de la maison. T'as le droit de garder un couteau si tu veux parce que je te fais confiance mais surtout pas d'arme à feu. Et bienvenue !!

Je n'ai pas quitté ma joie de vivre et attends qu'il dépose des armes en tous genres dans la réserve de l'entrée. Ça doit le changer de Fort Hope où personne ne lui demanderait de se désarmer comme ça mais j'ai mes valeurs et si j'ai pu empêcher la furie rousse de me menacer sans qu'elle m'en veuille encore plus, c'est aussi grâce à cette règle.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Beauty's in everything.

Les crédits vont aux membres de la belle et grande communauté de Tumblr qui
ne cesse de nous offrir du contenu de qualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Joy
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5265
Points : 5548
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Juin - 13:24

Le poing levé, prêt à frapper à la porte de la maison de Bernadette, Logan regardait le tout nouveau panneau que la jeune femme avait accroché à sa porte en fronçant les sourcils, légèrement amusé. Ahlala... Elle avait eu de mauvaises surprises en sortant de la douche, ou quoi ? Enfin, ainsi soit-il, il avait bien prévu de frapper de toutes manières et il se décida finalement, n'attendant pas bien longtemps avant que la propriétaire des lieux ne vienne lui ouvrir. « Salut, Bernie. » la salua-t-il poliment en entrant à son invitation. Il n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle lui voulait, mais il prenait très au sérieux les relations de bon voisinage entre eux. Et puis qui était-il pour refuser une invitation à boire le thé ? Si elle acceptait de lui offrir un café à la place, il n'en serait que plus heureux.

Il ne fit pas d'histoires, malgré un nouveau froncement de sourcils, quand elle exigea qu'il dépose ses armes dans l'entrée. Ça n'était pas une pratique très commune de leurs jours, mais il craignait assez peu que quelqu'un ne vienne les surprendre ici. Avec les immenses barricades que Robert s'évertuait à construire autour de la maison, peu de chance que quelqu'un ne comprenne pas de suite que l'endroit était habité. « Bien, madame. » lâcha-t-il quand même en prenant un air faussement exaspéré, déposant son revolver et ses deux lames dans le porte-parapluie. Même si elle l'autorisait à en garder une, il avait envie d'être un gentil invité aujourd'hui, une chance pour elle. Ça n'était pourtant pas gagner, ces temps-ci. La bataille contre Bruce et son groupe avait été rude et elle était encore trop fraîche dans l'esprit du géant. Il ne fermait plus l’œil, était visiblement amaigri, le visage pâle et des cernes sous les yeux. Hanté par le sang sur ses mains, épuisé par Octavia qui peinait à faire ses nuits en ce moment qu'elle faisait ses dents et se réveillait aux aurores quand elle y arrivait. Il ressemblait plus que jamais à un fantôme, ce qui était un peu ironique, à bien y penser. Mais sortir de Fort Hope, s'échapper du regard de ses proches et profiter le temps d'un après-midi de la présence de quelqu'un d'autre lui donnait espoir que ça irait mieux ce soir.

« Alors ! » reprit-il en se tournant vers son hôte, la suivant dans le salon pour la suite de leur petit rendez-vous. « Qu'est-ce que tu comptes me faire ? Torture ? Manucure ? Remarque, ça revient au même. » Il était quand même curieux de savoir ce qu'elle lui voulait, d'autant plus que c'était la deuxième fois cette semaine qu'elle insistait pour qu'il vienne la voir. Il devait bien y avoir une raison de la plus haute importance pour qu'elle insiste à ce point.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 409
Points : 264
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Bernadette Mackenzie
Matricule n°001
I walk a lonely road
Jeu 29 Juin - 6:19

Je m'amuse beaucoup avec sa blague, c'est vrai qu'avec sa barbe de warrior, il n'a pas vraiment l'air de passer beaucoup de temps à la salle de bain même si Joy m'a assuré en plaisantant qu'il était propre.

- Rien de tout ça ! J'ai une proposition à te faire ! Mais avant... tu es sûr que tout va bien ? Max m'a dit que vous vous en étiez plutôt bien sorti mais j'imagine qu'une guerre n'est jamais drôle.

J'ouvre d'un grand geste la porte de mon bureau et dévoile mes BD avec un sourire des plus contenus. Max a été impressionné par tout ce travail et je dois reconnaître qu'il est difficile de cacher la fierté dans mon regard.

- Je veux faire de toi un héro mon ami !

Et ce n'est pas rien. Depuis que j'ai appris qu'il s'était donné un nom de code et qu'il avait réussi à réunir d'autres groupes à sa cause, je lui réserve une place de choix dans ma collection.

- Le deal, c'est que tu me racontes l'histoire avec Bruce, me demande pas comment je connais son nom c'est une longue histoire. Mais je veux toute l'histoire, ensuite, je dessinerai ce que tu veux. Si tu veux un BD complète je t'en ferai deux ou trois copies, sinon je peux faire un dessin ou des affiches, ce qui te fera plaisir mais d'après ce que j'ai entendu des histoires sur toi, il y a de quoi en faire une trilogie ! Imagine ! - J'écarte les bras en cadrant l'ensemble de la pièce - la trilogie du Fantôme !

Je suis vraiment convaincue en disant cela, j'espère que je vais bien vendre mon projet.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Beauty's in everything.

Les crédits vont aux membres de la belle et grande communauté de Tumblr qui
ne cesse de nous offrir du contenu de qualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Joy
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5265
Points : 5548
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 11:47

D'un sourire qu'il espérait rassurant et surtout convaincant, le barbu observa la jeune femme en haussant les épaules. Non, une guerre n'était jamais drôle. Mais il ne fallait pas compter sur lui pour une petite séance de psychanalyse post-guerilla. S'il avait eu envie d'en arriver là, il avait une épouse diplômée en psychologie à la maison, mais il n'avait aucune envie de lui en parler. Ni à elle, ni à qui que ce soit. « Tout va bien, t'en fais pas pour moi. Je suis un mec solide ! » lança-t-il avec autant d'humour qu'il en avait en réserve, mettant fin à la discussion par un sourire large et largement feint. « Dis-moi plutôt ce que je fais là. »

Il continua de la suivre jusqu'à ce qu'elle ouvre la porte de son bureau, lui révélant au passage les raisons de son invitation. Une bonne seconde, Logan resta planté devant la porte à regarder la pièce avec de grands yeux ronds. Il connaissait le métier de la jeune femme avant l'apocalypse et avait déjà surpris Isha avec certaines de ses œuvres à la main, mais... Il ne s'était pas attendu ça. Ça n'avait rien à voir avec la pièce, juste avec l'idée d'être considéré comme un héros. Il entendait Bernadette lui faire part de son projet, mais il ne disait rien du tout, ne la regardait même pas. Son sourire d’apparat disparut et il reprit son masque renfrogné habituel. Il n'était pas un héros, il ne méritait absolument pas de devenir le personnage d'une trilogie. Il avait tué des gens, de vrais gens, sans pouvoirs et sans costume. Superman ne faisait jamais ça, pas vrai ?

Finalement, son regard se décolla des murs pour se poser sur l'artiste. Il essaya de toutes ses forces de retrouver un visage plus amical, plus détendu. « T'es sûre de toi ? Comment on va partager les revenus engendrés par cette incroyable trilogie ? » Une autre blague. Il ne savait même pas qu'il pouvait avoir autant d'humour, il n'en avait pas eu beaucoup ces derniers mois. Mais la réponse était assez simple : il se cachait. Il se mordit la lèvre en regardant Bernadette. Elle semblait toute excitée par ce projet... Et il n'avait pas le cœur de lui voler ça. « Bon... Allons-y alors. Écrivons cette histoire. Par quoi on commence ? »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 409
Points : 264
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Bernadette Mackenzie
Matricule n°001
I walk a lonely road
Mar 4 Juil - 5:06

- T'en fais pas ! J'ai déjà trouvé un avocat un peu grisonnant qui se chargera de partager les revenus mais ça devrait se résumer à une soupe aux poix ahahahah !

Je suis trop impatiente et je saute littéralement de joie lorsqu'il me donne son accord.

- Yes ! Tu verras ça va être amusant !

Tout sourire, je le fais entrer dans le bureau et tire la chaise face à la table avant de lui faire signe de s'asseoir puis de filer avec un "Je reviens dans une minute !". J'attrape rapidement un second mug et remplit à nouveau le miens avant de faire infuser du thé dans chaque tasse pour revenir et finalement m'installer face à Logan pour lui tendre sa tasse.

- Menthe Marocaine, je le bois sans miel par contre mais si tu en veux j'en ai peut-être.

Toujours en train de parler et le projet n'avance pas !

- Enfin bref ! Si t'es d'accord, je peux commencer par faire un portrait de toi avec une description, au moins ton nickname et probablement une ou deux informations, j'aime bien mettre la ville d'origine et ça ne cassera pas le mythe. AHah Ensuite tu me racontes l'histoire, je dessine les cases et les dessins et toi tu t'occupes de remplir les bulles. T'en fais pas je sais à quoi ressemblent les fameux personnages de ton histoire.

J'ai même rencontré Ice et ce sont globalement tous des gens hauts en couleurs tant dans la communauté de Fort Hope où vit Max que dans le groupe de Fossy.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Beauty's in everything.

Les crédits vont aux membres de la belle et grande communauté de Tumblr qui
ne cesse de nous offrir du contenu de qualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Joy
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5265
Points : 5548
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 17:45

Sourire aux lèvres, Logan s'installa sur la chaise que lui proposait Bernadette, prêt à lui dire tout ce qu'elle voudrait entendre pour son histoire. En fait, non, il ne l'était pas du tout. Elle semblait trouver tout ça amusant et l'idée de se retrouver immortalisé comme le héros d'une B.D pour toujours avait un côté particulièrement agréable pour l'ego de n'importe quel homme, il ne pouvait pas le nier. Mais il n'était pas tout à fait convaincu que ce soit une bonne idée. La seule chose dont il rêvait, honnêtement, c'était de mettre cette histoire derrière lui et de ne plus jamais y penser, ce qui était loin d'être simple quand Bruce le hantait à longueur de nuits. Mais il attendit quand même sagement que la dessinatrice ne revienne avec du thé, la remerciant d'un signe de la tête quand elle lui tendit sa tasse et il écouta patiemment l'idée qu'elle se faisait de leur démarche.

Il entendait déjà la voix de Joy résonner dans son crâne s'il avait osé lui parler de ce que cette bataille lui avait fait. Elle lui dirait qu'il devait en parler, que ce serait le seul moyen de tourner la page que d'affronter ce qu'il avait fait et il ne trouverait aucun argument à lui opposer tant il se désespéré et prêt à tout tenter. Bernadette n'avait rien d'une psy, mais dans le fond, il espérait que de parler de ça avec elle lui permettrait d'exorciser ses démons. Et sous couvert de ne faire que répondre à sa requête, sa langue se délierait sûrement plus facilement.

Il avala une gorgée de thé en retenant une grimace avant de se lancer, histoire de retarder un peu le moment. « Eh bien, je suis de Burlington, dans le Vermont, pas très héroïque quand même. » lâcha-t-il vaguement. « Quant à mon surnom, Isha t'en parlerait probablement mieux que moi. » Il connaissait quand même les origines de ce nom, merci à son fils qui lui avait raconté ça sans parvenir à arrêter de se marrer plus de deux secondes. « La première fois que j'ai rencontré Bruce... J'avais tué deux de ses hommes dans un parc au nord de la ville. Ils se baladaient tranquillement en ville après avoir participé à l'attaque de la caserne et entre deux rayons dans une épicerie, ils se vantaient tranquillement de leurs faits d'armes et déploraient de ne pas avoir eu le temps de... Joy était toute seule à la caserne ce jour-là, avec ma fille, alors j'vais pas te faire un dessin sur ce qu'ils avaient eu envie de lui faire. J'avais pas eu de ses nouvelles depuis deux semaines, je crois, peut-être un peu plus. Elle pouvait aussi bien être morte. Quand je les ai entendu parler d'elle comme ça, j'ai juste perdu la tête et je les ai suivi pour leur régler leur compte. » Une nouvelle grimace déforma ses traits à l'évocation de ce souvenir. Ça avait été la première fois qu'il tuait, ça avait été sanglant, il n'avait usé que de ses poings pour venir à bout de ces deux mecs. Une vraie scène d'horreur dont il préférait épargner les détails à la jeune femme. « Tout ça pour dire que Bruce m'en voulait pas mal quand il m'est tombé dessus. J'ai eu droit à une gentille petite séance de torture à la sauce Fossoyeur et puis, ils m'ont attaché à un arbre en plein milieu d'un parc, sans armes, sans rien. Bruce a vidé le chargeur de mon revolver dans le vide pour attirer une horde avant de se casser. J'ai survécu grâce à un miracle. Ils se sont tous persuadé que c'était impossible, que j'étais mort au pied de cet arbre, alors quand je me suis mis à ma petite chasse aux Punishers, les plus crétins d'entre eux ont commencé à répandre des rumeurs débiles sur le sujet. Le Fantôme revenu d'entre les morts pour assouvir sa vengeance sur le Fossoyeur et protéger ses victimes. J'te passe les pouvoirs stupides qu'ils m'inventaient pour se faire trembler un peu. J'étais même pas au courant de cette histoire pendant les trois ou quatre premiers mois. »

Il s'arrêta enfin un moment, relevant ses yeux vers Bernadette en réalisant qu'il ne la regardait plus, qu'il ne s'intéressait plus du tout à elle. Ses traits étaient tirés par le dégoût et la colère. Mais il arrivait au moins à en parler et c'était déjà bien. « Désolé pour ça... » lâcha-t-il en retournant se cacher dans sa tasse. Elle voulait peut-être qu'il parle, mais il n'avait pas l'impression d'avoir dit quoi que ce soit d'utile. « Tu devrais peut-être me poser des questions plus précises, ce sera moins... désordonné. »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 409
Points : 264
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Bernadette Mackenzie
Matricule n°001
I walk a lonely road
Jeu 13 Juil - 0:49

Tout en écoutant ce qu'il raconte, je note des détails que je n'avais pas imaginé, je savais que Logan avait une fille, j'ai vu Joy s'en occuper lors d'une séance. Mais cette histoire de vendetta, c'est impressionnant, au moins, il a eu le dernier mot. Ce sont les vainqueurs qui écriront l'histoire.
Il reste assez vague et je crois qu'il remarque que je laisse des cases vides car il me propose de préciser. Finalement, après avoir terminé la case où l'on voit Logan assassiner deux hommes dans une boutique, je dépose mon crayon sur le bureau et me redresse pour le forcer à me regarder en parlant. Il a l'air de bloquer et je vois bien qu'il se cache de mon regard.

- Je savais pas que tu étais du Vermont ! Un gars du nord hein ?! Je suis contente que tu ais retrouvé Joy ! C'est vraiment une fille formidable !

Je ris à ma joke en lui lançant un clin d'oeil forcé avant de sourire puis reprend notre entrevue avec un compliment sur ma psy du moment.

- C'était quoi au juste la caserne ? Comme une caserne de pompiers ? Ça s'est passé quand tout ça ? Ne t'en fais pas pour les détails je saurai m'en souvenir. Mais tu as dis les quatre premiers mois et ça me semble une éternité. Tu peux me donner des repères ?

Je ne suis pas arrivé à Detroit il y a si longtemps et si ça a duré un an, Logan et Bruce étaient peut-être même déjà en guerre quand je les ai rencontré. Ça me fait bizarre parce que si Logan est un type bien, je n'ai pas saisi que le Fossoyeur était aussi sérieux comme vilain. C'est à ce moment qu'on se rend compte de la chance qu'on a, je me demande encore pourquoi il voulait me recruter d'ailleurs. Une hippie non-violente dans un gang de bikers ?

[HRP]Let's go on va écrire la chrono de la dernière saison d'IYF Mdr
Par contre, je vais te donner des réponses assez courtes, je profite que ce soit un rp-minute, promis je ferai plus quand j'aurai à nouveau internet :3[/HRP]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Beauty's in everything.

Les crédits vont aux membres de la belle et grande communauté de Tumblr qui
ne cesse de nous offrir du contenu de qualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Joy
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5265
Points : 5548
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 15:03

Logan s'était lâché niveau parlote, finalement, mais sans doute pas assez pour que son histoire reste compréhensible pour un novice. En tout cas, Bernadette n'avait pas encore les informations qu'elle voulait. Mais réponse aux questions, c'était plus facile encore que de tout raconter sans réfléchir. Il se permit quand même de boire une nouvelle gorgée de son thé avant de lui répondre, plus pour repousser un peu le moment de se replonger dans tout ça que par véritable goût pour le thé.

« Une caserne de pompier, oui. » répondit-il en reposant sa tasse sur la table. « Celle de Grosse Pointe, en fait. Avec Kath, Roman et Alex, on s'est installé là-bas en Janvier de l'année dernière. Et jusqu'au mois de Juillet qui a suivi, on formait une petite communauté tranquille, on accueillait quelques personnes parfois, la plupart ne restait même pas vraiment, juste le temps de se remettre sur pieds et de nous rendre quelques services. On était tranquille, mais à la fin du mois d'Août, pendant une expédition... Bruce a lancé son attaque sur la caserne et les trois personnes encore dedans. Quand on est revenu sur place à la fin de la journée, Joy avait disparu, avec ma fille et l'homme qui était là avec elles, et c'était impossible de reprendre les lieux. »

Repenser à tout ça ne lui plaisait pas du tout. Entre la caserne, Bruce et Eulalie, c'était un combo de sujets qu'il aurait voulu ne plus jamais soulever, ou en tout cas pas de cette manière. Mais il ne disait rien, restait aussi tranquille que possible.

« Je sais pas exactement  à quand remonte ma première rencontre avec Bruce... Quelques semaines plus tard, peut-être un mois au maximum. J'avais un peu perdu le fil à ce moment-là... Tout ce dont je suis sûr, c'est que fin Septembre, j'ai retrouvé Joy et Eulalie et qu'on s'est tous installés à Fort Hope. La petite bande de la caserne, de nouveau réunie avec un nouveau projet. Et puis en Octobre ou en Novembre, j'ai retrouvé Isha pour la deuxième fois, pendant l'une de mes descentes contre les Punishers et il était dans leur camp, cette fois. C'est là qu'il m'a parlé du Fantôme pour la première fois. »

Il marqua une pause, essayant de remettre ses idées en place. Il y avait eu tellement de choses et si peu en même temps. Il ne savait plus trop dans quel ordre tout était arrivé, surtout pas ces jours-ci.

« Pendant tout ce temps, la seule chose qui me préoccupait, tu vois, c'était de chopper Bruce et chacun des hommes qui le suivait pour m'assurer qu'ils ne feraient plus jamais de mal à qui que ce soit. C'est devenu plus personnel encore quand Joy m'a avoué... J'me rends compte que tu sais peut-être même pas ça, tiens. C'est sa cousine. Enfin, c'était. Elle me l'a dit... Début Octobre, j'crois. J'étais déjà bien motivé à le trouver à l'époque, mais quand j'ai su ça... » Un rire tenant plus du grognement s'échappa de ses lèvres. « Ce mec nous a observé pendant des semaines, il a attendu le moment idéal pour nous attaquer, sans aucune foutue raison. Et comme si c'était pas déjà assez horrible comme ça, il a fait ça à sa propre famille. Elle était toute seule ce jour-là, juste elle et une gosse de dix ans. Il aurait pu la faire sortir, s'assurer qu'elle ne soit pas là, mais non, il a préféré lui balancer une horde et des mecs armés dans la gueule sans une hésitation. Qui fait ça ? »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 409
Points : 264
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Bernadette Mackenzie
Matricule n°001
I walk a lonely road
Ven 11 Aoû - 22:19

Mon crayon glisse sur la feuille à toute vitesse et une goutte de transpiration commence à perler sur mon visage tant le récit de Logan est intense... et rapide. Je comprends qui s'emporte, l'histoire de sa relation avec Bruce est haute en couleur, et cette couleur, c'est le rouge qui remplit peu à peu les cases de la BD que je dessine. L'interrompre serait cependant inapproprié et si les dessins deviennent un peu moins précis lorsqu'il accélère le rythme, je suis quand même sa vitesse et toutes les scènes y sont, de sa caserne de pompier probablement plus stéréotypée que celle dont il se souvient. Il n'y a que Fort Hope que je remet très bien, y ayant passé quand même pas mal de temps depuis ma rencontre avec Max.

- Je me suis un peu perdue dans les mois, tu pourras me les remettre pour que je refasse ça au propre? Je te les mettrai dans le bon ordre après mais je veux pas t'interrompre.

Il continue son histoire et j'ouvre de grands yeux en apprenant que Joy, la douce et discrète Joy à qui je confie tous mes secrets depuis maintenant quelques semaines en la considérant comme ma psychiatre, rôle qu'elle occupe à merveille puisque je ne suis plus autant terrorisée par les étrangers, est en fait la cousine de Bruce alias le Fossoyeur. Mon crayon s'arrête et Logan finit par me poser une question à la rhétorique évidente.

- Je répondrai le Fossoyeur?

Et il semble que j'ai été réellement chanceuse, comme si dans cette grange, j'avais rencontré un homme plus proche de Bruce, tout à fait charmant bien qu'un peu dérangé, que du Fossoyeur qui est capable d'attacher un homme à un arbre et d'envoyer des morts-vivants sur sa jeune cousine.

- Je sais que c'est difficile de me raconter tout ça. Vois-ça comme un exercice de mémoire plus que l'écriture d'une simple BD. Si j'avais été secrétaire, je l'aurais probablement tapé à la machine mais en ce moment, on écrit un morceau de l'histoire de ta communauté et peut-être du futur de Detroit. Je t'en prie, continue!

Que dire de plus? Sa situation est tellement difficile que j'ai du mal à réaliser comme il tient encore debout, probablement grâce à ses jambes de la taille de mes hanches mais bon... ressembler à un ours ne vous confère pas non plus une immunité sentimentale.

- Comment tu as tenu? Comment tu peux te lever le matin après avoir vécu ça?

Rien que l'expérience d'être laissée attachée à un arbre volontairement m'aurait probablement poussée au suicide si je m'en étais sorti. Je n'en suis pas passée loin après la mort de ma mère et c'était plus un accident sous forme de meurtre qu'un assassinat orchestré, le type avait simplement perdu la raison. Mais là, on parle de sadisme...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Beauty's in everything.

Les crédits vont aux membres de la belle et grande communauté de Tumblr qui
ne cesse de nous offrir du contenu de qualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Joy
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5265
Points : 5548
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 0:04

La réponse de Bernadette lui arracha un autre rire sans aucun humour et le poussa à détourner les yeux pour plonger le nez dans sa tasse. Le Fossoyeur, ouais. Il fallait au moins ça pour agir comme ça avec sa famille. Cette conversation était peut-être une mauvaise idée, finalement. Logan n'arrivait même pas à prendre le temps d'expliquer correctement, Bernadette semblait avoir du mal à le suivre et il y avait de quoi. Mais comment aurait-il pu s'expliquer mieux ? Même pour lui, tout ça ne ressemblait à rien de concret, tout était arrivé trop vite et il avait quand même raté un bon pan de l'histoire lui-même.

Il se sentait mal à l'aise. Malgré les tentatives de la dessinatrice pour le convaincre de faire ça, il n'arrivait pas à se tenir là devant elle à lui raconter son histoire comme si ça méritait qu'on s'en souvienne. Il n'était pas un héros. Il aurait voulu. Il pensait même qu'il le serait, qu'il sortirait de cette usine victorieux et que tout le monde le traiterait avec respect et qu'il serait fier de lui. Il s'imaginait devenir quelqu'un, comme il en rêvait depuis toujours, et même qu'il aurait pu aimé répondre aux questions de Bernie et le faire avec le sourire. Mais il n'avait rien d'un héros, il venait de tuer des gens... Et voilà qu'elle lui demandait comment il tenait le coup. C'était une excellente question, ça. Est-ce que ça apporterait quelque chose à sa B.D ?

« Pendant les premiers mois, c'était facile. Je voulais me venger, je voulais protéger mes enfants et ma femme. Je me posais pas la question, je faisais juste ce que je croyais avoir à faire pour qu'elles vivent dans un monde un peu moins... moche. Aujourd'hui... » Il s'arrêta avant d'ajouter quoi que ce soit. Ses raisons de continuer à se battre étaient toujours là, après tout, même si ça n'avait plus la même saveur, tout à coup.

« Il y a quelques semaines, Joy m'a supplié d'arrêter. J'ai passé des semaines à pourchasser chaque Punisher que je croisais, j'étais... ailleurs, je crois, j'en sais rien. » Il changeait de sujet assez abruptement, reprenant le fil de son récit en laissant de côté ses problèmes de couple pour le moment. Ça ne regardait personne, après tout et peut-être bien que ça avait un impact sur l'histoire, Joy y tenait un rôle clé depuis le départ, mais il n'avait pas envie de confier ce genre de chose à n'importe qui. « Il fallait qu'ils meurent tous pour qu'on puisse continuer à vivre en paix. Mais elle m'a demandé d'arrêter tout et je l'ai fait. Pendant deux mois, j'ai mis de côté mes envies de vengeance et tout s'est bien passé. Et puis, en Janvier... Ils se sont d'abord attaqués à l'hôpital St John. Pas mal des gens de Fort Hope venaient de ce groupe, à la base, on avait un genre d'alliance avec eux, un échange de bons procédés, des armes contre de la nourriture. Ils sont tous morts, sauf trois qui sont venus vivre avec nous. À peine une semaine plus tard, ils ont remis ça au Coast Guard cette fois. Où vivait ma fille. Elle est la seule à avoir survécu, parce que sa mère est morte pour la sauver. J'voudrais te dire que j'ai lancé cette attaque juste pour venger ces gens et protéger les autres groupes, mais la vérité, c'est que j'étais surtout fou de rage. Fou de rage et effrayé qu'ils s'en prennent à nous. J'me suis dit que si j'attaquais le premier, j'aurais l'effet de surprise de mon côté et qu'on pourrait enfin tourner la page. »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 409
Points : 264
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
I walk a lonely road
Bernadette Mackenzie
Matricule n°001
I walk a lonely road
Mar 15 Aoû - 5:00

Wow, mille fois wow. Je raccroche mon menton qui s'est désolidarisé du reste pour reprendre un peu de contenance et sourire à mon invité. Je sens bien que je suis en train de le perdre même malgré mes efforts pour le faire parler et finalement, tel un assassin des années 40 dégainant un mini-revolver de ma manche, je sors un paquet de cigarette de ma poche et en un éclair, le dit paquet est devant le géant, ouvert avec une clope poussée en avant par mon pouce en invitation. J'ai des briquets un peu partout dans la maison et j'en attrape un pour m'en allumer une.

Je l'avoue, je clope comme une grand-mère addicte et c'est terrible, surtout en étant enceinte mais je n'y peux rien. J'ai déjà accepté toute l'aide que peut m'apporter Max et Robert est en train de construire un berceau au top de ses capacités. Il y a juste la fumette qui me bousille maintenant mais ma mère fumait quand elle m'attendait et je suis parfaite non?

- Bois ton thé. Pause clope, je vois que tu as du mal et c'est pas la peine de trop pousser la machine. En fait... je veux surtout un maximum de détails pendant que c'est encore chaud. Je suis désolée de retourner tout ça maintenant.

Clip, shpchiiiit, et une aspiration de nicotine dans mes poumons. Je ferme les yeux un instant pour apprécier la saveur de mon tabac et surtout le fait d'en avoir encore. Je prend un instant pour terminer ma case et finalement, je sors une seconde feuille pour commencer à remettre le tout dans l'ordre devant Logan. Il verra ainsi son histoire prendre du sens et pourra continuer. Je ne suis pas pressée de toute manière, j'ai encore quelque chose comme huit mois devant moi pour m'inquiéter.

- Franchement, je suis heureuse que ça se soit passé comme ça. Pas pour les autres groupes je veux dire mais... enfin Max est revenu sain et sauf, je sais pas ce que j'aurais fait sans lui. Tu as gardé ton groupe en sécurité, c'est ce que font les leaders.

Capable de dessiner sans vraiment regarder, je continue ma tache en observant l'homme tirer sur sa clope.

- On t'en dois tous une tu sais. C'était la bonne chose à faire, t'en veux pas pour ça. C'est parce que vous avez enlevé les bikers du paysage que je peux me promener chez moi désarmée.

[hrp] Petite session détente, pause clope et pause thé Wink [/hrp]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
  Beauty's in everything.

Les crédits vont aux membres de la belle et grande communauté de Tumblr qui
ne cesse de nous offrir du contenu de qualité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Joy
 
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5265
Points : 5548
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 11:52

Logan n'hésita pas bien longtemps avant de tirer la clope que lui offrait Bernadette. Apparemment, il ne s'en sortait pas super bien pour lui donner ce qu'elle voulait. Il essayait, pourtant, mais peut-être que c'était juste trop tôt pour qu'il parvienne à s'en tenir aux faits sans chercher plus loin. Il sortit son propre briquet de sa poche et alluma la cigarette qu'il avait coincé entre ses lèvres. Dès la première bouffée, il se sentit un peu mieux. Peut-être pas vraiment, mais au moins un peu plus enclin à accepter de se détendre.

Bernadette était tellement... gentille. Il ne savait pas si elle lui disait ce qu'il avait besoin d'entendre pour continuer de répondre à ses questions ou simplement ce qu'elle pensait réellement, mais ça lui faisait drôle d'entendre tout ça. Un rire s'échappa faiblement de ses lèvres et il se permit de tirer encore une fois sur sa clope avant de lâcher, avec tout l'humour qu'il avait en magasin : « Quelqu'un devrait dire ça à ma femme, elle a pas du avoir la note de service. » Tout devait dépendre de l'endroit où on se plaçait, sans doute. Bernadette le voyait comme une personne honorable qui avait fait ce qu'il fallait pour protéger non seulement son groupe, mais aussi tous les autres dehors dont il ne savait rien, Joy le prenait pour un odieux sociopathe tueur en série qui venait de détruire pour de bon sa seule et unique famille. Question de point de vue, vraiment...

« Par où tu veux commencer ton histoire ? » demanda-t-il finalement, repoussant au loin ces idées idiotes qui ne l'aidaient pas à se détendre. « On peut peut-être... Je sais pas, essayer de choisir une storyline et de bosser case par case, parce que j'ai l'impression que ma manière de raconter ne t'aide pas beaucoup. »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Présentation de Logan Echolls
» Alice Logan [validée]
» Logan Wright
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum