You a gentleman.. Seriously? w/adrian



InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 30 Juin - 18:14

Peut-être qu’il faudrait que je me décide a quitter cette villa pour tenter de retrouver le fameux camp de Fort Hope. Je n’ai vraiment aucune idée d’où celui-ci peut se trouver mais, j’ai vraiment envie de retrouver Declan et Lily. La solitude commence à me déranger puis, j’ai envie qu’ils soient au courant que je suis encore de ce monde et non pas transformé en l’une de ses choses dégoutantes. Enfin, j’espère qu’ils sont vivants l’un comme l’autre mais, je n’en doute en aucun cas.

J’étais installé dans le salon de la grande villa comme à mes habitudes depuis que j’ai pris résidence dans cet endroit. Je suis bien contente de savoir crocheter les serrures ! Bref, je me décide à aller dans le garage pour voir si de fois, l’ancien propriétaire des lieux n’a pas fait quelques réserves de nourriture. Une fois sur place, je ne trouve pas grand chose d’utile mise à part quelques trucs pour la maison et une superbe voiture. Je regarde à l’intérieur avec l’aide d’une petite lampe et je vois un sac à l’intérieur. J’ouvre la portière pour récupérer le fameux sac et une jolie robe était à l’intérieur. Au début j’avais dans l’idée de la reposer mais, finalement…. J’ai bien envie de l’enfiler pour voir ce qu’elle peut donner une fois sur moi ! Puis faut bien tuer un peu le temps ! Surtout que la neige n’arrête pas de tomber depuis deux jours donc, ce n’est même pas la peine de chercher à bouger. Heureusement qu’il y a un chauffage de secours au bois d’ailleurs dans cette villa, sinon je serais un véritable glaçon ! Et il fait plutôt trop bon ici depuis ce matin.

Une fois dans le salon, je commence à retirer mon jean et mon pull que je pose sur le canapé. Je regarde attentivement la robe alors que je suis simplement en sous-vêtement de couleur orange. Mais, un bruit puis une voix d’homme me fit sursauter. Je pris directement mon arc et je viens à tirer comme mon mentor me l’as apprit juste devant les pieds de cet homme qui vient de me parler. Je grimace légèrement en claquant :

« Mince, j’ai tiré un peu trop bas. »

Puis un léger sourire s’affiche sur mes lèvres avant de regarder un peu mieux l’homme qui se tient un peu plus loin de moi. Mais, je ne me suis pas attendu à le voir lui… « Dr AD… » Murmurai-je. Je suis encore en sous-vêtement mais, franchement ce n’est pas la chose qui me traverse l’esprit pour le moment. Et franchement, je suis aussi plutôt très rassuré sur le fait que ce ne soit pas le fan que je me suis imaginé.

« En tout cas, je suis heureuse de savoir que vous n’êtes pas le type auquel j’ai pensé depuis que je suis ici. »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Juil - 22:43

She has a pretty faceDr AD et LyanaJe franchis le portail .
Je devrais être content de revenir chez moi non ?
Après tout, je suis juste là pour me bourrer la gueule et pleurer comme une fillette alors j'ai légèrement rien à perdre.
Une sorte de voile se pose sur mon coeur .
J’ai laissé la voiture à l’entrée .
Le premier qui la touche vivant ou mort .
Je fais comme dans Taken, puis je l’achève à coup de club.
Je passe par l’arrière de la villa.
Imaginons qu’un ou deux punk ait décider d’élire domicile chez moi .
Je rentre dans la maison .
Pratiquement en sifflotant et avec le pas guilleret, je rentre dedans.
Mais quelque chose de sombre essayait de s’emparer de mon coeur.
Je le repousse .
Soudain des bruits de pas .
Je me plaque à temps derrière le bar .
Une jeune femme passe .
Hein ?
Une top-modèle à élue domicile chez toi.
Si on ne m’appelle pas Mr Chance après ça que je paie une tournée à tout le monde.
Enfin je vandalise un bar pour tout le monde.
Je fouille dans ma poche, ma main touche du métal.
Je « l’extrai » de ma poche.
Ah mon vieux porte-bonheur !!
Juste des trombones emmêlés pour faire une bague.
La nostalgie me prend.
Je chasse toute ces idées de ma tête
Le tout est de voir maintenant si notre hôte clandestines n’est pas une serial-killeuse voulant se délecter de ma si tendre chair .
J’allais l’abandonner pendant une quelque minutes max.
Je trouverais ça bien si Dieu dans son immense clémence qui ne nous a pas faits part depuis deux ans
décide d’occuper la bombe H occupant mon salon.
J’accours le plus rapidement et discrètement possible jusqu’à ma Mercedes et m’empare aussitôt de ma sono avec tous les albums.
Je reviens derrière le mini bar et fouille fébrilement les disques .
Bingo !!!
Je mets le volume à fond
Les premières paroles retentisse résonant dans toute la maison

Hellllooooooooo it’ssssss meeeeeeeeee




Je me relève pour qu'elle me voit
Elle est en sous-vêtements
Bouche bée, je la contemple
Elle a le temps de prendre son arc et de me tirer dessus
Je ramasse nonchalement la flèche et la pose sur le mini-bar
-Tu devrais apprendre à tirer ou sinon prends des flèches en ventouses
Mais soudain, son visage s’illumine
Je l’entends prononcer « Dr AD » avec admiration
Ce sentiment est sûrement un peu coupable
Mais je m’emplis de fierté
Je m’exclame aussitôt après qu’elle est parlée
-Et ben bravo, tu es très observatrice ! Et tu as découvert mon secret, je suis fan de ma si grande personne ! Tu vois le soir pour satisfaire de mon envie de moi-même, je me fais un autographe sur le bras puis après je dors sereinement ! Dis-je avec  un sourire taquin.
Bon ok j’avoue ce n'était pas très fin
Mais elle allait devoir me supporter pendant au moins deux petites minutes
Elle glousse une milliseconde
Bon au moins je suis fixé c’est pas une psychopathe à moins qu’elle cache bien son jeu
Je m’appuie sur le mur derrière moi et lui fais un signe de la tête0
Tout en prenant l’accent du pire hypocrite qui se croit gentleman0
-Vous devriez vous couvrir ma chère ! Dis-je avec un regard rieur
Elle rougit en se souvenant qu’elle était en sous-vêtements.
Je fais un signe de la main en direction des chambres .
-Tu peux dévaliser mon stock d’habits féminin c’est pas comme si je m’en servais souvent, à moins que !
Je prends un air songeur, mais un rictus naît sur mon visage .
Micheal, micheal faut vraiment que t’arrête de faire de l’humour .
-Habille-toi, puis je te ferais le tour du proprio .
Je me sers une bière observant le Lac si calme même en enfer
Finalement, la soirée n’allait peut-être pas être si nulle que ça ???
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Dim 2 Juil - 16:19

Cette robe est vraiment superbe. Je crois que si la fin du monde n’était pas bien présente, je n’aurais jamais vraiment pu un jour essayer de mettre une telle robe. Je n’ai pas spécialement fait attention qu’une personne était entré dans la villa mais, lorsque j’entendis la musique… Rapidement, je pris mon arc pour venir tirer une flèche volontairement au pied de l’homme qui était en face de moi.

« Croyez-moi, si j’avais voulu… La flèche se serait plantée ailleurs qu’à vos pieds. »

Répondis-je sur un ton serein. Je fus surprise de voir qu’il s’agit du Dr AD et non pas un taré qui a fait du rappeur une folie obsessionnelle. J’eus un léger sourire à ce qu’il vient de me répondre. Je ne sais pas vraiment s’il est vraiment sérieux ou pas mais, bon. J’hausse les épaules en posant mon arc sur le canapé avant de me tourner vers lui.

« Je me disais bien que les stars avaient des habitudes un peu spéciales. » Dis-je avec un faux air sérieux. « Après tout, chacun c’est délires, n’est-ce pas ? »

Enfin bref, il vient à me rappeler que je ne suis qu’en sous-vêtements. C’est vrai que je ne me suis pas spécialement attendue à ce qu’une personne débarque ici et encore moins, ce type. Okey, je l’ai déjà vu en concert grâce à Clyde mais, je ne me suis pas attendu à faire sa rencontre un jour. Je pris le plaid que j’avais posé sur le rebord du canapé pour dormir cette nuit et le mit autour de ma taille. Je finis par lui suivre sans rien rajouter jusqu’à une chambre que j’ai déjà visitée. Je connais ce dressing mais, je n’ai jamais rien essayé pourtant.

« C’est bizarre mais, je te vois bien avec ce genre de petite tenue sexy. » Dis-je sur un ton taquin en attrapant une nuisette semi-transparente.

Je finis par prendre un pull et aussi un jean que j’enfile rapidement. « Tu sais que j’ai eu le temps de faire le tour depuis que je suis ici ? Enfin, je n’ai pas non plus tout fait mais, j’ai vu pas mal de chose. » Puis, je finis par rajouter : « Je suis arrivée ici il y a deux jours. D’ailleurs, j’ai cru que la villa était abandonnée… D’ailleurs, ton whisky est tout simplement une pure merveille ! Je n’en ai pas bu un verre de Whisky aussi bon depuis le début de la fin du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil - 17:20

L'alcool, ou le délieur de langueDr AD et LyanaElle me montre une nuisette que j’aimerais bien qu’elle porte vu tout ce qu’elle laisse passer.
Ne me juger pas, on peut tous avoir nos petits fantasmes.
Je prends une culotte rose .
Aussitôt, une vague de souvenirs m’assaille .
Je revois Amy il y a deux ans avec cette culotte.
Je ne m’en souviens pas pour des raisons très catholiques.
-Hum, je pense que je le serais encore plus avec ça ! Dis-je en l’agitant devant ses yeux
Au moins, elle avait de l’humour !
Est-ce que je viens de toucher le gros lot ??
Pendant qu’elle se rhabille, je détourne le regard pour des raisons pudiques même si je viens de la voir pratiquement à poil.
L’envie de jeter un coup d’œil me prend .
Finalement, je regarde quelque seconde .
Elle le voit.
Un sourire malicieux se dessine sur mon visage .
Elle m’explique qu’elle a déjà fait le tour.
L’étonnement pur doit se lire sur mon visage .
-Tu es sûr ? Cette maison regorge de secret ! Il paraît même qu’il y a un home-cinéma et un jacuzzi !
Je lui fais un clin d’œil .
J’ai l’impression que cette rencontre allait partir à une compétition du genre .
Qui sera le plus entreprenant avec l’autre.
Peut-être que cette femme n’est que l’expression de mon désir de passer au autre chose.
Ou simplement, un mirage ou une hallucination.
Qui sait ?
Mon chagrin est peut-être capable de jouer avec moi .
Elle est à côté de moi attendant avidement que je continue, tout en me dévisageant .
Je la fixe à mon tour.
Des cheveux touchent sa joue .
Peut-être pour me convaincre qu’elle est réelle ou autre chose dont je ne vais pas me risquer à expliquer.
Je passe ses cheveux derrière son oreille .
Je détourne le regard.
Je n’ai pas la force ni le courage d’affronter son regard marron.
-Bon...
Je souffle .
-Je ne suis pas venue ici pour cueillir des paquerretes mais pour bourrer la gueule jusqu’à que je devienne une larve sur le sol ne pouvant même plus bougé.
Je me retourne vers elle .
-T’es partante, après je te montre comment les Graham s’amuse avec les punks.
Je hausse un sourcil.
Elle répond par l’affirmatif .
Ses yeux reflètent son excitation .
Je reviens jusqu’au bar et sors une bière « Heineken » .
-On va faire un truc ! (dis-je avec un sourire énigmatique) On va boire des alcools allant de la plus basse jusqu’à le meilleur possible ! Comme tu t’en doutes, c’est à celui qui à la meilleure descente, celui qui gagne devra lancer un gage à l’autre, j’ai bien l’intention de m’amuser !!!
Je bois coup sec la canette .
Libérer étrangement d’un poids .
Je lui demande .
-Tu t’appelles comment ? Ça m’embêterait de t’appeler la jolie brune.
L’alcool à définitivement un effet bizarre sur les hommes.
Il les rend beaucoup plus confiants.
-Sinon moi c’est Adrian
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 3 Juil - 18:36

Bon, je crois que je vais arrêter de taquiner le rappeur car, il commence à mettre un petit doute sur c’est habitude vestimentaire ! Enfin, je plaisante. J’enfile rapidement une tenue un peu plus présentable. Pendant le temps que je m’habille je sentis son regard sur moi mais, je ne dis rien. Après tout, il m’a déjà en petite tenue. Le home cinéma et le jacuzzi, je ne l’ai pas encore vu. Mais, je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure des choses à faire. Enfin déjà le jacuzzi, il faut avoir de l’eau et je ne suis pas sûre que cette villa ait de l’eau courante.

« Honnêtement, ce n’est pas les choses auxquels je me suis préoccupé en débarquant ici. Mais, c’était une bonne idée, la chaudière au bois. J’ai pu me réchauffer depuis hier. »

Dis-je avec un léger sourire en m’approchant de lui. Nos regards se regard et n’arrivent cependant pas à se défaire. Peut-être que le destin à mit le rappeur sur ma route. Enfin, je n’aurais surement jamais fait sa rencontre avant que notre monde décide qu’il était temps que les choses changent. Lorsqu’il vient à m’expliquer pourquoi, il était ici… J’avoue que son idée me plait bien mais, pourquoi voir venir ici pour se torcher la gueule ? Il a peut-être une bonne raison. Surtout que lorsque je suis arrivée dans cette maison, elle était clairement abandonnée depuis un moment.

« Tu es au courant que les pâquerettes ne poussent pas en hiver tout de même ? Car avec la neige ça risque d’être difficile pour les trouvés. »
Dis-je avec un ton taquin. « Puis, je suis partante. »

Une fois que nous sommes devant son bar, je m’installe sur une chaise haute pour prendre la bière qu’il me propose. J’en bois un coup en écoutant ce qu’il me raconte. Le mélange d’alcool n’est pas bonne chose mais, soyons fou ! Enfin, j’espère qu’il ne va pas finir par péter un câble est vouloir m’assassiner à la fin de la cuite.

« Donc en gros c’est au premier qui termine son verre ? » Questionne-t-elle pour être sûre de son coup. Car sinon, elle a déjà perdue. « Je m’appelle Lyana. Et je sais quel est ton prénom ! Tu sais les gens du petit peuple aime bien se renseigner sur les artistes qu’ils apprécient. Puis bon, j’avoue je suis tombé sur un documentaire à ton sujet. » Je finis ma bière avant de la reposé devant moi. Décidément ce n’est vraiment pas trop mon truc les bières. Enfin surtout les Heineken. Je préfère largement les Corona. « D’ailleurs… Lorsque je suis arrivée ta villa avait l’aire abandonnée. Tu vis autre part à présent ? Dans un groupe ? Comme Fort Hope ? » On ne sait jamais ! De fois qu’il sait où se trouve le camp de survivant…
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 21:39

She is so sexyDr AD et Lyana-En quelque sorte !
Je bois cul sec mon premier verre .
L’alcool commence à avoir les effets souhaités sur moi .
Je me sens bien plus libre.
Mon regard s’aventure là où il ne devrait pas être .
Elle me parle .
Et presque à regret, je me détourne mes yeux de sa poitrine .
Je sais !
Je suis un pervers accompli !
Elle m’explique qu’elle connaît déjà mon nom, car elle l’a vue dans un reportage sur moi.
Je ne faisais pas franchement attention à ce que racontaient les médias en bien ou en mal ça m’intéressait guère.
-Ah bon, mais connaît le vrai Adrian ! Dis, je en me penchant vers elle jusqu’à que mes lèvres frôlent son oreille.
Charmeur un jour, charmeur toujours.
Je m’en veux un peu d’utiliser toutes ces techniques sur cette femme qui à l’air trop franche avec moi et surtout que je le fasse dans ma maison, le lieu de la...la .
Je ne préfère pas en parler.
Je chasse aussitôt ses souvenirs et les idées morbides qui en ressortent.
Et me concentre plutôt sur elle.
Elle me demande soudain toute excitée.
Si j’étais dans un groupe.
Les images de ma maison vide de toute présente.
Me viennent en tête.
Son regard est comme un livre .
On peut y voir de l’espoir, mais pourquoi ???
-C’est légèrement normal puisqu’il y a 7 milliards de punk dehors, c’est sûr que les gens ne vont plus très souvent au cinéma
Je continue de loucher sur elle .
Bon sang qu’elle est sexy.
J’ai deux choix, soit j’arrête l’alcool et je discute tranquillement avec elle, soit je continue et au final,dans une heure je lui saute dessus et on devient des animaux le temps d’une nuit.
Je me sers de nouveau de l’alcool du rhum cette fille.
La muraille qui s’apparente à ma retenue face à une femme de ce calibre se fracture encore plus.
-Ouais, je viens d’un camp, mais je n'ai pas parlé à beaucoup de personnes depuis mon arrivée.
Pensif, j’observe la réserve d’alcool qui se dresse devant moi.
Je réfléchis.
-Tu as dis Fort Hope ? C’est ça ?
Elle acquiesce
-J’en viens !
A l’idée du pourquoi je me retrouve là,mon humeur s’assombrit .
Franchement, j’en ai marre de ces sautes d’humeur là.
Je me rapproche sans le vouloir d’elle.
L’alcool brouille mes pensées .
Je me ressers encore du rhum .
Puis murmure à son oreille .
-Viens, on va dehors, j’ai un truc à te montrer.
J’avais une très bonne idée en tête.
Je chasse les idées perverse de ma tête en regardant Lyana .
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Jeu 6 Juil - 18:58

J’hausse les épaules avant de lui répondre avec un léger sourire : « Ouais, enfin reste à voir si nous allons rester longtemps ensemble ou pas. » En même temps même si j’ai toujours adoré ce rappeur, ma principale priorité est de remettre la main sur Declan et Lily. Donc, je ne compte pas rester ici pendant encore très longtemps. Lorsqu’il me parle des rôdeurs et du cinéma, je préfère tout simplement ne pas répondre. Mais, cela m’amuse comme réponse. Apparemment il fait partie d’un campement dans les parages mais, il n’a pas encore discuté avec les personnes qui sont là-haut ou peu. Je crois que ce qui me soulage le plus c’est qu’il vient à m’annoncer qu’il fait partie du campement de Fort Hope.

« Oh mais c’est génial ! Je dois retrouver des amis… Enfin je ne sais absolument pas s’ils sont là-haut mais, c’était leur destination… Je pourrais venir avec toi ? »

Demandai-je sur un ton plutôt très enthousiaste. Je bois le verre qu’il me sert et je le suis l’extérieur. Je ne sais pas vraiment ce qu’il va me montrer, surtout qu’il ne fait pas trop chaud dehors et que je n’ai pas spécialement envie de tomber malade. Je l’observe un moment sans trop rien dire… Je n’ai pas encore bien pris le temps de le regarder mais, il est plutôt mieux en réalité que par la télévision ou même la presse. Bon, okey c’est peut-être aussi l’alcool qui commence à doucement prendre possession de moi et de mon jugement aussi mais, voilà. Il est plutôt canon même si je le trouver déjà pas mal par le passé. Je viens à m’approcher de lui :

« Bon alors, qu’est-ce que tu voulais me montrer ? » Demandai-je avec un doux sourire.


Ayant pris mon verre de Rhum, je viens en boire une nouvelle gorgée. Mais, ma curiosité vient prendre un peu le dessus une nouvelle fois, donc ce fut après avoir fini mon verre que je viens à lui demander :

« Au faite, si tu es dans un campement… Pourquoi revenir ici au juste ? »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Juil - 23:05

La passion, la fougue, la chaleurDr AD et Lyana




Elle me suit dehors juste après avoir bu un autre verre à ce que je vois, elle n’a pas peur de finir avec une migraine demain.
Dehors, un petit vent caresse ma peau.
J’adorais cette sensation .
Rien, aucun bruit juste le calme, moi, la nature et éventuellement une jolie fille en prime .
Le ciel est pur sans la pollution lumineuse et toutes ces conneries comme ça .
-Enfant j’aimais aller sur le toit de la superrete du quartier, et j'essayais de compter les étoiles !
A l’évocation de ce souvenir je ne peux m’empêcher de sourire.
Je m’appuie contre la rambarde qui délimite la terrasse, à gauche de moi se trouve le jacuzzi, je rêve de le faire chauffer et de sauter dedans aussitôt .
-Tu vois là, c’est Cassiopé ! Dis-je en pointant du doigt une constellation.
Elle commence à poser des questions, je n’e l’écoute que d’un oreille distraite
Jusqu’à que l’un d’elle tique dans ma tête.
Qu’est-ce que je fais là bonne question et franchement, je n’ai aucune envie de lui dire
-Je t’en parlerais plus tard.
Je continue un peu de contempler les étoiles.
L’alcool me donne des envies interdites.
Je regarde avec envie Lyana .
Soudain, une idée de génie pour quelqu’un de soûl me traverse .
Et si je l’invitais à danser.
-Viens, on rentre ! Je te vais montrer ma spécialité ! Dis-je avec un sourire malicieux.
Sitôt rentré, je prends ma sono, fouille dans tous les disques posé avec soin sur un meuble près de la télé qui a rendu l’âme ne même temps que la plupart des gens.
Je lance des musiques de slow.
Eh oui, je suis un peu vieux jeux.
Je tends ma main vers elle avec un peu d’hésitation .
-Tu veux danser ?
Elle la prend et en quelque secondes nos corps sont collés ma poitrine, touche la sienne, le choc m’empêche de respirer correctement.
D’aligner une pensée cohérente, merci l’alcool de l’aide que tu viens de m’apporter .
Nous commençons à parcourir le salon dans un rythme endiablé comme si nous avions fait ça toute notre vie .
Je me presse contre-elle en profitant au maximum.
D’abord, mes mains se posent sur épaules pour petit à petit descendre jusqu’à son bassin, puis ses fesses
J’en garde une dessus, pendant que l’autre explore son corps parfait soudain la musique de mon pote Eminem, bon dieu j’espère qu’il est tooujours vivant celui là .

♬ Just gonna stand there and watch me burn
But that's alright because I like the way it hurts
Just gonna stand there and hear me cry
But that's alright because I love the way you lie
I love the way you lie


I can't tell you what it really is
I can only tell you what it feels like
And right now there's a steel knife in my windpipe
I can't breathe but I still fight while I can fight
As long as the wrong feels right it's like I'm in flight
High off her love, drunk from her hate,
It's like I'm huffing paint and I love her the more I suffer, I suffocate
And right before I'm about to drown, she resuscitates me
She fucking hates me and I love it.
"Wait! Where you going?"
"I'm leaving you!"
"No you ain't. Come back."
We're running right back.
Here we go again
It's so insane cause when it's going good, it's going great
I'm Superman with the wind at his back, she's Lois Lane
But when it's bad it's awful, I feel so ashamed I snapped
Who's that dude?
"I don't even know his name."
I laid hands on her, I'll never stoop so low again
I guess I don't know my own strength ♬


Je la regarde dans les yeux le regard Ardent
La partie alcoolisée de mon cerveau me crie de l’embrasser, tandis que l’autre dit que c’est bientôt trop tôt .
Je l’envoie balader.
Je rapproche lentement de son visage .
Ses lèvres sont si proches, on dirait qu’elles ont prévu un comité d’accueil
Sans qu’elle si attende, je pose mes lèvres sur les siennes doucement .
Puis je me fais plus ardent plus passionner ma main droite passe dans ses cheveux.
Je glisse jusque dans son cou où je continue de « l’embrasser » .
La plaquant au mur avec fougue et passion .
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 7 Juil - 23:33

Une fois à l’extérieur, je viens à lui demander ce qu’il voulait me faire voir. Franchement, je n’ai pas envie de m’éterniser à l’extérieur de la villa. Il fait bien trop froid et en plus, je commence à ressentir les effets de l’alcool prendre possession de moi. Adrian ne prend pas spécialement la peine de me répondre mais, j’en fais rien, je m’en fiche pour le moment même si mon principal but reste de retrouver une fois pour toute mes amis ! Il vient à me montrer les étoiles que l’on voit particulièrement bien en cette nuit d’hiver. Ce qui veut dire qu’il va gelée encore plus cette nuit. Je ne réponds pas à Adrian, je m’en fiche un peu de ce qu’il me raconte sur les étoiles. Si c’est une tactique de drague… enfin j’ai connu mieux dirons-nous ! Puis, il finit par me dire que l’on rentre. « Okey. » Dis-je tout simplement un peu impatiente de revenir au chaud.

Une fois à l’intérieur, Adrian commence à fouiller dans son meuble de télévision pour chercher, je ne sais pas trop quoi. Il finit par mettre de la musique puis me propose de danser. Je pose mon verre, pourquoi après tout ? Enfin, je ne suis pas vraiment en état de trop réfléchir à ce qu’il est en train de se passer même si j’ai bien deviné les intentions du rappeur. Je ne suis pas stupide et surement pas née de la dernière pluie. « Avec plaisir ! » Dis-je tout simplement. Je viens me coller contre lui, mon corps à proximité du sien. Je sens ses mains commencer à se faire baladeuse mais, rapidement la musique change de rythme. Une danse enflammée débute entre nous. Lorsque l’une des musiques les plus connues d’Eminem commence à raisonner dans le salon.

Nos regards se croisent à nouveau mais, je ne me suis pas spécialement attendue à ce qu’il vienne m’embrasser. Au début, je crois que j’aurais bien été tenté de lui mettre un coup de genoux entre les deux jambes mais, une autre partie de moi avait envie de prolonger se baiser et d’aller plus loin. Je ne connais Adrian que depuis peu mais, … Enfin je pense qu’un peu de contact charnel pourrait me faire du bien. Non pas que je sois une fille facile mais, j’avoue qu’avec l’alcool… Je me laisse un peu plus aller. Puis sa façon de me toucher et même de m’embrasser… Enfin voilà quoi.

Je me retrouve plaqué contre le mur, continuant le baiser que j’échange avec Adrian. Puis instinctivement, je commence à lui retire son sweet pour le laissé tomber au sol. Je viens déposer mes lèvres dans son cou avant de revenir l’embrasser à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 9:06

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 10 Juil - 17:21

« Car tu crois que je suis une petite joueuse ? » Demandai-je sur un ton provocateur.

Bon okey, Adrian ne me connaît pas encore très bien. Après tout, on se connaît que depuis très peu de temps. C’est la fin du monde est une partie de jambes en l’air n’as jamais tué personne. Enfin, je me comprends. La musique continue à résonné dans la pièce tandis que nos vêtements commencent à voltiger un peu partout dans la pièce. Je prends le temps de caresser le torse du rappeur en face de moi tandis que mon front et coller contre le sien. Il finit par me porter pour m’emmener dans ce qui devait être sa chambre, comme un instant alors qu’on aurait très bien plus resté sur place. Ce n’est pas quelques choses qui m’aurait dérangé, mais je ne vais pas faire ma chieuse. Cela fait bien trop longtemps que je n’ai pas été toucher de cette manière par un homme et chacune de ses caresses me donne des frissons.



Dernière édition par Lyana Torrès le Sam 22 Juil - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 23:36

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Sam 22 Juil - 18:15



« Ouais, enfin tu sais tu n’es pas le premier homme à me mettre dans un lit. »
Puis je finis par rajouter avec un léger sourire : « Enfin, tu es le premier à m’avoir aussi rapidement, je dois bien l’avouée. »

Tout ce qu’elle retient pour le moment c’est qu’il a apprécier ce moment visiblement. J’ai toujours été sauvage pendant l’acte mais, cette fois je ne l’ai pas totalement été. Après peut-être qu’il finir par le comprendre un jour. Je pose mon regard sur lui pendant quelques secondes. L’alcool commence à l’endormir un peu et je crois que je ne vais surement pas tenir très longtemps. Je finis par me lever du lit pour enfiler mais, sous-vêtements.

« Je vais allez arrêter la musique, sinon, on risque d’avoir une belle surprise. » En même temps, c’est même étonnant que les marcheurs ne soit pas encore venu frapper à leur porte.

Lyana part dans le salon pour arrêter la stéréo et elle en profite pour remettre son pull. Elle finit par prendre le dernier paquet de chips qu’elle avait trouvé et grignote un peu avant de rejoindre Adrian. Une fois là-haut, elle se mets assisse au pied du lit avant de lui demander avec un léger sourire :

« Dit est-ce que tu es d’accord pour m’emmener avec toi à Fort Hope ? » Puis avec un léger sourire malicieux, elle vient à rajouter : « Et peut être que tu auras le droit de t’amuser avec mon corps, un fois là-haut. » Je lui fis un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 13:59

HouseDr AD et Lyana-Ça c’est à cause de mon charme légendaire ! Dis-je en souriant
Je la dévisage avec de l’envie encore
Je passe mes mains dans son cou et l’amène doucement dans vers moi, je pose mes lèvres sur les siennes et l’embrasse fougueusement
Je crois que je m’en lasserais jamais
-Tu sais que je pourrais faire ça tout le temps
J’attrape doucement son menton, et l’attire à nouveau vers moi
-J’taime bien tu sais ! Murmurais-je en me rapprochant de son oreille
Je m’allonge sur le lit, les oreillers étonnamment intacte m'accueillie chaleureusement
J’ai dû mal à rester éveillé
Elle se lève et remet ses sous-vêtements, avec un sourire béat je la dévore du regard
-Tu peux aussi rester en tenue d’Eve ça me dérange pas
La musique continue de retentir faisant vibrer les murs de la maison
-Fait ce que tu veux, on est dans un trou paumé, les seuls personne qui marche dans un rayon de 1km c’est moi et toi beauté ! Dis-je avec un des yeux pétillant
Elle part vers le salon, la musique s’arrête quelque instant plus tard.
Je ferme les yeux, je me sens calme , reposé, mais bizarrement impatient comme un gamin à Noël qu’elle revienne .
Je sens son poids sur le lit.
Je me relève aussitôt , m’adossant au dossier du lit.
-Je pense que ça peut se faire, ils sont jamais contre l’admission d’un petit nouveau, surtout si elle est magnifique dans leur club vacances ! Dis-je en lui faisant un clin d’oeil et en gloussant
Surtout que je me sens un peu seul là bas...
Je n’ai parlé à personne, je suis resté dans ma maison à écouter de la musique, où à faire du jogging autour du lac, chouette vie, surtout avec tout les métalleux dehors mais j’avais besoin d’un contact si intime et je le pressens torride et colérique soit-il...
-Comment ne pas résister à ce marché ! [je lui de nouveau un clin d’oeil] si j’avais pas bu autant , je serais à ce moment même entrain de profiter de toi et toi de moi par la même par la même occasion ! [dis-je sur un malicieux] Et puis ma Maison est particulièrement vide de toute présence...
Je lorgne son paquet de chips
-Tu m'en passe un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 194
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Dim 23 Juil - 15:46

« N’y prends pas totalement goût car rien ne dit que cela pourra continuer éternellement ! Mais, je t’apprécie aussi. »

Dis-je sur un petit ton amusé. J’avoue que j’aime ses baisers mais, après je ne sais pas vraiment jusqu’à où nous mènera cette partie de jambe en l’air. Et je ne le connais pas assez pour me faire une idée sur lui. Lorsqu’il me dit que je peux rester en tenue d’Eve, j’eus un léger sourire puis je viens lui annoncer que je vais arrêter la musique avant de faire venir tous les marcheurs morts ou même vivants dans les parages. « Personne ne peux savoir ! » dis-je tout simplement avant de quitté la pièce. Je me rends dans le salon pour couper la musique, enfiler mon pull puis prendre un paquet de chips que j’avais trouvé un peu plus tôt. Je finis par le rejoindre et je me mis assisse sur le rebord du lit. J’écoute ce qu’il me répond en ce qu’il concerne le camp de Fort Hope.

« Un camp de vacances ? »
Je me mis à rire doucement. « Mais, en tout cas ce serais cool que je puisse vous rejoindre. »

Et surtout que je puisse enfin remettre la main sur mes amis. Pour le moment c’est mon principal but même si j’en ai d’autre en poche. J’espère vraiment que tout se passe bien pour eux. Seul, j’arrive à mon sortir mais, je dois bien avouée qu’à force c’est épuisant de toujours être sur la défensive.

« L’abus d’alcool n’as pas que des avantages tu sais. » Dis-je avec un sourire. « Tu as carrément une maison là-haut ? Vous êtes dans un lotissement ou un truc du genre ? »

Je finis par lui donne le paquet de chip. Puis je viens me mettre assisse à côté de lui mais, finalement je m’allonge à nouveau en posant mon regard sur lui. J’ai encore du mal à me dire que j’ai Dr AD à mes côtés. Comme quoi la fin du monde peut avoir des bonnes choses pour une fois.

« Peut-être que tu devrais dormir un peu. Un peu de sommeil, ne peut pas te faire trop de mal. » Dis-je doucement. « Quant à moi, je vais monter la garde cette nuit même si nous sommes dans un trou paumé. »

Enfin avec la fatigue, je vais peut-être m’endormir mais, j’ai très rarement un sommeil profond en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 68
Points : 184
Date d'inscription : 30/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 11:52

HRP:
 


HouseDr AD et Lyana-En tout cas l’avantage nommé Lyana, dépasse tout les désagrément ! Dis-je sur un ton taquineur
Je passe mes mains derrière ma tête
-Ouais on a tous des maisons, j’ai l’impression qu’il on voulu refaire comme dans les films,,,,Tu vois ?
J’inspire longuement j’ai de plus en plus de mal à rester éveillé
-Genre le quartier parfait, avec les voisins gentils....et tout ça sauf qu’il y a de grand murs avec des gardes, la ferme, le ravitaillement....j’en fais partis d’ailleurs trois fois rien....par contre il va falloir que je leur ramène un truc, si je ne veux pas voir mes chances de survie baissé encore plus que avec une horde de punk à mes trousses .
Je grignote les chips .
-Ouais dormir n’a jamais tué personne, surtout dans ce genre de lit ! Dis-je en lui faisant un clin d’oeil
Je lâche le paquet, qui tombe par terre
-Qui me dit que tu n’es  une dangereuse serial killeuse ? Rien....mais en tout cas si tu me tue ça aura été un honneur de couché avec toi ! M’esclaffais-je
Elle me dit qu’elle va monter la garde toute la nuit
-Tu te sacrifie pour moi c’est ça ? Plus sérieusement t’a une arme pour monter la garde parce que j’pense pas que des petits poings feront grand-chose au affreux et encore moins à nos amis les pillards
Finalement l’alcool à raison de moi et je m’endors comme une masse

Quelque heures plus tard

TAC TAC TAC
Je me réveille en sursaut, suant comme si j’étais sous les tropiques, le bruit « TAC TAC TAC » continue de raisonner , je tourne la tête de droite à gauche, tentant de savoir si c’était dans ma tête
Mes yeux s’accoutume petit à petit à l’obscurité ambiante .
Je vois soudain un de ces affreux qui me fais reculer brusquement manquant de me faire tomber du lit .
Il tape contre la vitre n’ayant d’yeux que pour nous deux.
La vitre n’a aucun impact, dieu soit loué, le chef de mon ancienne sécurité pour son idée de génie .
Déjà d’autre affreux s’agglutine contre la véranda de la chambre.
-Non, non ça recommence !!!! Cassez vous !!!!!!! Criais-je
Cette scène chaumardesque me rappelle que trop bien il y a deux ans
-Lya !!!! Lève tooi et bouge ton jolie cul ! Dis-je en le secouant
Ne sachant si elle c’est réveillé, je m’habille en vitesse et déboule à toute vitesse dans le salon
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.
» Adrian Mutu
» Adrian Aucoin
» Gentleman est la pour de vrai
» Université de Boston - Adrian dans son bureau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum