The demon's bite - Liv



InformationsContact
avatar
Messages : 23
Points : 129
Date d'inscription : 27/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Darren I. Wells
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Dim 9 Juil - 15:24

Cela faisait quelques jours que Darren était arrivé dans le groupe, quelques jours qu'il avait passé à faire son sauvage avant de tenter une intégration à la troupe. Alors oui, il aimait à préciser qu'il ne faisait un effort de sociabilisation uniquement pour gagner sa paix et qu'on ne le lui reproche pas de ne pas avoir mis la main à la pâte. Néanmoins, il ne pouvait se leurrer lui-même. Faire partie d'une société active lui faisait énormément de bien. Teddy avait prit ses marques quand lui cherchait encore à s'en faire des fiables, même s'il osait, toujours plus, se mêler aux autres. Certes il ne pouvait pas dire qu'il avait des amis dans le lot de survivants mais il discutait, faisait quelques blagues, aidait et prenait même la peine d'être souvent volontaire pour les gardes ou les ravitaillements, à chaque fois qu'il n'était pas trop cassé.

D'ailleurs, c'était mission ravitaillement aujourd'hui. Rien de bien spectaculaire, il souhaitait juste s'approcher un peu de Détroit pour tenter d'obtenir des denrées qui se voulaient assez difficile d'accès, si l'on considérait que les limites de la ville étaient pas super sécurisées. Puis, il fallait penser aux mordeurs aussi... Ceux là, dans une ville aussi importante que celle qu'il voulait approcher... C'était presque une mission suicide, si ça ne l'était complètement. Durant les premiers temps, l'homme avait eu des missions solos, refusant d'intégrer un partenaire à  ses potentiels non retours mais à mesure qu'il s'entendait avec quelques survivants, il tentait parfois une sortie, sans pour autant s'éloigner plus que nécessaire. Certains étaient juste géniaux et il s'entendait à merveille avec eux tandis que d'autres... Eh bien, il ne préférait pas réessayer.

Mains dans les poches, l'homme s'aventura un instant dans les couloirs en fixant durant quelques secondes les différents visages qu'il croisait. Il faudrait bien qu'il se décide, à un moment, sur la personne qui l'accompagnerait. En se rapprochant de sa chambre, l'homme entendit des couinements de désespoir qui le firent sourire. Teddy ne voulait absolument pas qu'il sorte sans elle. Il intégra la pièce où patientait l'animal et il vint s'accroupir face à elle avec un doux sourire, les mains venant se poser sur le cou de sa compagne. "Promis, la prochaine fois je t'emmène avec moi mais pas aujourd'hui." fit-il en la caressant paisiblement. En y réfléchissant bien, il faudrait trouver une babysitter au rottweiler qui se sentirait abandonnée si elle devait rester seule... Cette idée le fit penser à Liv. Non pas pour la garder mais plutôt pour la sortie. Les tensions entre eux s'étaient calmées depuis la première rencontre et Darren faisait en sorte d'au moins la saluer quand il la croisait. Pourquoi pas, après tout ? Qu'avait-il a perdre, si ce n'était son âme en la tuant si jamais elle devenait fatigante ? Un sourire naquit sur ses lèvres en se souvenant de sa pauvre provocation. Elle ne sortait qu'avec les meilleurs, hein ? Ce serait l'occasion de voir si elle-même se sentait à la hauteur de ceux qu'elle favorisait. "Tu restes là, Teddy. Je ne serai pas parti pour longtemps !" Un baiser sur le crâne de la chienne et le brun se dirigea vers le lieu de vie de la blonde.

Il peina un instant à retrouver le chemin menant jusqu'à la pièce qu'elle squattait, n'ayant pas forcément été très attentif la première fois qu'il l'avait croisé mais au bout de quelques secondes, le chemin s'imposa à son esprit. Ce n'était pas non plus un labyrinthe ou un château aux milles et une pièces alors forcément, se perdre devenait difficile à moins de le faire exprès. Il prit une minute ou deux avant de toquer à la porte qui lui faisait face, serrant un petit moment la mâchoire, inquiet qu'elle ne soit occupée. Il ne manquerait plus que ça... La porte s'ouvrit et la blonde apparue. Le dresseur se mit à sourire en coin, haussant les épaules. "Surprise ?" lâchait l'éducateur, enchaînant "J'ai besoin de toi." avant de faire une moue. Besoin n'était clairement pas le bon mot et il était certain que la femme sauterait sur l'occasion pour le taquiner, sans doute qu'elle finirait même par l'agacer, le faisant regretter d'avoir pensé à elle... Il était là, cependant et pas moyen de faire marche arrière... S'humidifiant les lèvres comme pour se donner du courage, il se redressa un peu et mit à nouveau les mains dans les poches. "Je te propose de venir faire un tour, histoire de ravitailler." Cette phrase ne sonnait pas forcément bien mais en tout cas, l'essentiel était dit. Ravitaillement. "Sinon tu peux toujours veiller sur Teddy, elle va se sentir seule."

Darren avait finalement tapoté l'épaule d'Olivia puis s'était éclipsé pour retourner à son espace personnel afin de récupérer ses affaires et potentiellement le temps de la réflexion à la blonde. Sac sur le dos, le brun flatta les flancs de son animal qui chouinait à nouveau, faisant ses yeux de chien battu pour le forcer à la sortir. "Je reviens, Teddy." soupirait le maître face à l'attitude du canidé qui s'en allait bouder dans sa couverture. Un sourire attendrit naquit sur les lèvres du sudiste qui tourna les talons pour rejoindre l'entrée du camp. Un regard vers l'extérieur puis le ciel pour s'assurer de la météo, il salua les gardes et enfin, quitta les lieux, hache à la main pour affronter les différentes épreuves. Bon... Eh bien c'était le moment d'y aller.  

_________________

You hit them and they get back up, I hit them and they stay down !
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 77
Points : 184
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Olivia Castillo
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Dim 9 Juil - 17:28

« Woh... » Laissa échapper Liv en regardant qui était venu frapper à sa porte. Elle papillonna du regard, surprise de le voir ici. Sans trop comprendre d'ailleurs ce qui l'amenait. Pas que Darren et elle n'étaient pas en bon terme, plus qu'avec son comportement, elle se doutait qu'elle ne le reverrait pas tout de suite pour une grande discussion en sa compagnie. Elle s'était d'ailleurs facilement faite à cette idée, certaine qu'à l'occasion, ils échangeraient une boutade, sans plus. Alors, si elle était surprise ? « Carrément surprise. » Admit-elle en fronçant les sourcils, l'interrogeant du regard. Les réponses ne tardèrent pas à arriver, monsieur était venu lui proposer de faire un tour, histoire de ravitailler le campement. Ou alors, de veiller sur Teddy le temps de son absence.

Woh. « Euh, ok... » Réussit-elle à articuler, encore plus sur le cul qu'il puisse lui demander ça, à elle. Donc, collègue ou baby-sitter ? Le choix était vite fait, elle ne savait déjà pas s'occuper d'elle-même, alors elle préférait épargner cette pauvre Teddy. Retournant dans sa chambre, la blonde tira son sac à dos qu'elle vida intégralement. Elle le remplierait probablement avec ses trouvailles, plus tard. Elle mit juste son couteau papillon dans la poche arrière de son jean, et s'empara de son pied de biche pour le tenir fermement. Là, elle chercha un élastique, et quand elle en trouva un, fit de son mieux pour nouer ses cheveux en une tresse pratique et bien serrée.

« Ouais, il propose mais en gros, j'ai pas trop le choix quoi. » Râla-t-elle dans sa piaule, en attachant les boutons de sa chemise jusqu'au bout. « Si j'avais un truc de prévu, j'peux toujours m'asseoir dessus, c'est bien. » Ajouta Liv avec un sourire en coin, remontant les manches de son vêtement, pour venir épousseter ensuite son jean. Là, elle se baissa pour nouer ses lassets, bien serrés, et prit la direction de l'extérieur. Ils arrivèrent tous deux quasiment en même temps en bas, et elle regarda autour d'elle pour voir si Teddy avait réussi à le convaincre de l'accompagner ou non. Visiblement, non. Darren n'avait aucun cœur.

« T'es chiant. » Déclara-t-elle pour le saluer, enfonçant sa main libre dans sa poche avant de le suivre dehors. « Tu veux aller ou ? T'as prévu quoi ? » Commença-t-elle en le mitraillant de questions. « Et comment tu veux t'y rendre ? » Fit-elle d'une voix experte avant de sonder l'avant du laboratoire ou la plupart des véhicules attendaient : « On peut prendre ma voiture mais... La réserve est basse, faudra que tu pousses à un moment. » Oui oui. Que TU pousses. Elle avait osé. Et s'ils devaient tomber en panne avec, il était hors de question qu'elle sorte du véhicule pour aider dehors, au moins, il était prévenu.

« Il vaut peut-être mieux pousser ta moto. » Signala-t-elle finalement, en levant les yeux au ciel. Elle n'attendit pas qu'il valide son argument, prenant déjà la direction du véhicule en sortant de son sac un gilet qui ferait l'affaire. Pas de casques, ni de vestes pour la protéger d'une chute. « T'as intérêt à bien conduire ou je te botterais le cul avec mon trente-huit fillette. » elle lui désigna de l'index le bout de sa chaussure, avant de lui offrir un sourire malicieux. Là aussi, c'était une promesse qui avait l'air d'une blague, mais Darren pouvait douter qu'elle y parviendrait, Liv était du genre à toujours trouver le moyen de réussir son œuvre.

Liv grimpa donc sur la moto, et se laissa glisser à l'arrière. Son poids plume ne la fit même pas bouger d'un pouce, le véhicule étant bien plus massif qu'elle ne le serait jamais. Les deux mains posées devant, elle tapota doucement sur le coussin recouvert de cuir devant elle, pour inviter Darren à prendre place. Pas qu'il ne savait pas comment se conduisait sa propre moto, mais elle était de bonne humeur, surtout pour taquiner les autres. Son partenaire du jour n'allait pas y échapper, et rien ne laissait penser que la journée puisse changer du tout au tout.

Quand il prit finalement place, elle s'avança pour se tenir à lui, après avoir elle-même préparer ses propres cales-pieds. Le moteur gronda, et les deux ne mirent pas longtemps à s'en aller. Traîner dans le coin après avoir fait du raffut n'était jamais une bonne idée, et ils en avaient conscience. Ils parviendraient sans peine à se frayer un chemin jusqu'à Detroit, et les endroits qu'il visait. Sur la route, Liv désigna à plusieurs reprises la route à Darren. S'il n'avait aucune idée en tête pour les mener quelque part, la blonde comptait les éloigner un petit peu de la ville pour rejoindre les quartiers chics. Des appartements et des maisons luxueuses, dans les premiers évacués par les autorités, et probablement quelques trucs intéressants à piller.

_________________

Let me be the one that shines with you
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 23
Points : 129
Date d'inscription : 27/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Darren I. Wells
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Jeu 20 Juil - 22:46

C'est un sourire qui accueillit les salutations de Liv à son égard. Oui, elle avait raison, il était chiant mais ça n'avait pas empêcher la jeune femme de débarquer, sac sur le dos et pied de biche à la main. Elle aurait tout aussi bien pu ne pas venir mais elle était là, avec lui, à poser un nombre incalculable de questions auxquelles il ne répondit pas de suite, préférant qu'elle cause seule encore un peu, amusé. Et puis elle avait soulevé le point du moyen de transport. La voiture avait plusieurs avantages, notamment ceux de pouvoir transporter les denrées en masse, d'offrir une protection et de servir de déblayeuse si besoin était mais comme elle disait, l'essence était le principal souci, d'autant que s'il fallait pousser après une panne... Ils n'y survivraient pas si les rôdeurs devaient rappliquer... Et puis on fit mention de la moto. Sa moto... Concrètement, Darren aimait à dire qu'elle appartenait au camp, du fait qu'il laissait libre accès à chacun même s'il gardait jalousement les clés. Alors oui, ce n'était pas très logique mais il partait du principe que s'il fallait se tirer rapidement du bâtiment, il préférait juste embarquer Teddy et quitter les lieux fissa. Parfois, il fallait savoir être égoïste et sauver sa peau et celle de ceux à qui on tenait... A l'instant T, seule Teddy comptait. Néanmoins, pour le moment, l'important restait de mener à bien l'expédition. Olivia avait déjà prit les devants, décidant que la moto serait le moyen de locomotion idéale à la sortie. L'homme s'apprêtait à lever les yeux et il le fit pile au moment où elle le menaçait de lui botter le derrière si jamais il ne conduisait pas assez bien à son gout. Oserait-il lui annoncer qu'il savait conduire mais qu'il n'avait jamais passé son permis moto ou quoique ce soit qui s'en rapproche ? Non, il lui annoncerait à la fin, ce serait bien plus drôle.

La femme s'installa sur l'engin, prenant la place passager avant de tapoter la place conducteur, incitant ainsi le brun à se rapprocher. "On dirait une enfant prête à faire un tour de manège." finit-il par lâcher avec un sourire, venant enfin se poser derrière le guidon. Les clés dans les mains, il les glissa dans l'interstice dédiée à cela et fit un mouvement de poignet pour mettre en route l'engin, faisant vrombir le moteur quelques secondes, levant enfin le pied du sol pour filer à toute allure sur les chemins. Darren se laissa guider à quelques moments, s'amusant de sentir la jeune femme collée à lui, dans l'idée d'une prise de sécurité. "On va à la limite de Détroit !" hurlait le dresseur canin alors qu'ils filaient sur les routes, évitant parfois un cadavre ambulant ou une carcasse automobile abandonnée. Il leur faudrait s'arrêter à un moment, tiens, histoire de voir s'il y avait possibilité de choper un peu de carburant. A mesure que les miles disparaissaient sous les roues de la moto, l'homme fronçait les sourcils. Il savait parfaitement qu'approcher de la ville serait compliqué mais lui, ce qu'il voulait, c'était les abords. Détroit était un nid à ennuis et il se souvenait parfaitement de sa dernière visite, le bas de son dos s'en souvenait et ses reins aussi. Il n'avait rien eu mais sur le coup, il avait été inquiet... Foutu religieux... S'il le recroisait il se ferait plaisir de lui enfoncer la hache dans la figure ou même prendrait-il un malin plaisir à s'en servir comme chair à pâter. L'entendre hurler et supplier... Oui, ça servirait sans doute à expier sa faute.

Après un temps, le dresseur s'arrêta en grimaçant, coupant le moteur assez rapidement avant de descendre. "Bon..." dit-il comme pour se motiver. Détroit s'étalait devant eux, faisant soupirer l'homme. Le bruit du transport n'étant pas discret, Darren prit le parti de pousser le deux roues plus loin que l'arrivée, avançant ainsi de quelques mètres, abandonnant le véhicule dans une ruelle déserte en espérant qu'aucun survivant ne passe par là pour la prendre. De ça et là, les morts affluaient déjà, laissant entendre les râles rauques de leur débarquement. Le manche de la hache tournait encore et encore entre les doigts crispés du dresseur, ses muscles se contractèrent, sa mâchoire se serra et son souffle devint lent, l'adrénaline coulant déjà dans son sang. Un regard vers la jeune femme et un petit sourire en coin déterminant. Oui il était temps d'y aller.

"Si tu connais bien l'endroit, j'te suis. J'aimerai m'éloigner rapidement de ce merdier..." fit-il en lui indiquant le chemin du menton. Oui, c'était con d'aller dans un endroit que l'on ne connaissait pas mais il fallait visiter un maximum d'endroit pour trouver du ravitaillement, non ? Suivant les pas de Liv, les pupilles du brun vinrent fixer chaque recoins du quartier pour s'assurer que rien ne leur tombait dessus, allant parfois même jusqu'à pincer les lèvres quand il entendait un bruit suspect, en venant même à se dire que tant qu'un humain ne traînait pas dans le coin, ils en étaient chanceux. Au détour d'une rue, l'éducateur s'arrêta, attrapant la femme par le poignet pour l'arrêter. Sur leur droite, un commerce offrait une vision plutôt agréable. Quelques baladeurs mais un nombre pas insurmontables à deux. Ils déambulaient à distance appréciable pour pouvoir les défaire rapidement. "On devrait aller voir, non ? " suggérait le trentenaire, accroupit près d'une voiture abandonnée. "On pourrait se les faire relativement vite, si on se débrouille bien." qu'il ajoutait alors que son cerveau tournait déjà à toute allure pour trouver le meilleur moyen de les défaire. Un instant il se surpris à regretter de ne pas avoir été militaire ou quelque chose du genre, la stratégie aurait été un de ses points forts mais bon, il adorait les chiens, alors... Il n'en était pas triste.

"Dis moi quand tu es prête." chuchotait enfin l'homme, tendu comme un arc, prêt à bondir dans le tas pour se battre. Il ne servait à rien de se mettre en danger, certes mais pouvait-on réellement refuser sa drogue à un junkie ?

_________________

You hit them and they get back up, I hit them and they stay down !
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

The demon's bite - LivPage 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le trone du seigneur demon!
» Bite fight...
» Le Demon Du Rire
» Plein de demon du chaos a vendre
» Golden Demon: Games Day

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum