Take me to church



InformationsContact
avatar
Messages : 2181
Points : 1788
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 18:46



La religion c’est pas mon truc, je ne vais pas mentir et me lancer dans un blabla introspectif hypocrite. C’est pas que je ne crois pas qu’il y a pas un ou des enfoirés, là-haut, qui jouent pas de temps à autre à foutre le bordel pour nous en bas parce qu’ils doivent se faire chier, mais de la a dire que c’est telle ou telle religion qui est responsable…

D’après les plus vieux de mes frangins, ma mère était branchée histoires amérindiennes. Ouai on ne se marre pas, mais j’imagine que ça devait être folklo quand elle arrivait encore a parler sans baver et sans hurler qu’elle voulait sa dose. Perso, j’ai pas connu ça. Ensuite, bah le grand défilé burlesque des types qui venaient nous vendre leur divinité dans les centres de délinquants comme des vrp qui auraient trouvé la solution à « la violence qui nous gangrène ». Genre parce que je crois en l’un de leur truc mon vieux allait moins nous cogner ? On aurait eut de la thune pour bouffer ? Ma mère se ferait plus une overdose tous les 5 du mois ? Ma sœur allait revenir bien vivante du trottoir où elle était morte ? J’aurais plus besoin de voler pour me payer ma dose? Sans déconner!! Je ne suis pas sûr qu’ils avaient des masses de clients. Faut dire que la drogue était une alternative tout à fait raisonnable à leurs conneries.

Bon ok, j’ai peut-être eu une religion du coup, celle de la poudre blanche, jusqu’à ce que Logan me fasse adhérer à la sienne : la mécanique et la bière aussi. Mais à part ça… ai-je mis les pieds dans un lieu de culte avant l’apocalypse pour faire autre chose que voler des trucs ? Je ne pense pas en fait… du coup pas simple pour moi de faire la différence entre un curé, un pasteur, un rabbin, un imam, un moine et je ne sais pas trop ce qui peut exister d’autre.

De la même façon que la simple idée que je puisse passer plus de deux nuits avec la même nana (par choix) me semblait complétement débile à l’époque, je suis clairement en train de chercher un représentant de culte le plus désespérément du monde dans tout Detroit. Comme quoi, y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Il n’y a pas que le fait qu’Ava semble vouloir à tout prix attendre le mariage pour que l’on puisse reprendre une vie sexuelle qui me motive. Bon ok, ça c’est quand même une grosse motivation qui devient pénible presque tout le temps, mais je veux surtout qu’elle ait le mariage qu’elle mérite d’avoir. Du coup tant pis si ça traine un peu.

J’ai fait des temples, des mosquées, des trucs asiatiques je suis même pas sûr que ça soit de vraies religions et me voilà aujourd’hui devant cette petite église paumée. Après tout, je finirais bien par trouver un cureton encore en vie. Je laisse Gisèle a une distance correcte, prête à me voir revenir fissa en cas de merde. Il ne me faut pas plus de trois flèches pour tuer les quelques moisis qui trainaient dans les environs. En fait je ne me suis toujours pas habitué à aller en expédition seul. C’est pas que je n’ai pas confiance en moi ou mon arc, mais en fait avoir une dizaine de mecs bien armés et très motivés pour surveillé ses arrières c’est quand même confortable.

Je rentre avec précaution dans le lieu. Ça semble trop peu poussiéreux pour être réellement abandonné. Je fouine rapidement l’endroit et le seul truc de récupérable que je déniche c’est des groles. Bon c’est toujours ça de pris. Je reste à regarder le type sur sa croix qui trône dans l’édifice. Il est moins impressionnant que la cathédrale où Bruce m’a sauvé le derche, mais ça reste quand même délirant que des gens veulent prier devant un type qui se fait quand même torturer. Je me rends compte que je suis en train de penser avec nostalgie de Bruce. Je sais même pas comment on prie, ni s’il avait une religion, mais là, maintenant, de suite, je pense à cette enflure qui était aussi attachant que monstrueux.

Je sursaute en entendant un bruit et je me retourne l’arc bandé, prêt a sauté à couvert. J’ai presque l’impression que d’avoir pensé au diable a suffi pour l’invoquer.

« Qui va là ? »


_________________

     
Entre une louve et un archer, difficile de savoir qui a chassé qui. Ils ont été forgés dans les flammes du même enfer et sont unis corps et âmes jusqu'au bout de cette fin du monde
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 38
Points : 94
Date d'inscription : 06/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
James E. Clarence
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Ven 21 Juil - 23:38

14 mars 2016 - Mes premiers jours au labo se sont plutôt bien passé, et j’ai pu durant ces deux semaines au côté du groupe découvrir des personnes intéressantes et bienveillantes. Je me sens désormais à ma place à leurs côtés. Cependant, il s’avère le passé vous revient bien souvent fort violemment lorsqu’il est désagréable, et je ne parviens toujours pas à me détacher de ce que j’ai vécu. Je repense à ma famille, mes amis. Toutes ces personnes que j’ai perdu, toutes celles à qui j’ai ôté la vie. Je repense à Maud. Mon aimée. Jamais je ne pourrais oublier son sourire, et je ferais d’ailleurs tout pour que ça n’arrive jamais, les marques sur mes bras en témoignent. Seigneur, comme elle me manque…

Aujourd’hui, j’ai prévenu le groupe de ma sortie. Je leur ai bien expliqué mon intention première : je voulais me rendre sur la tombe de mon épouse, à mon église, à St Clair Shores. Bien sûr, je leur ai promis d’essayer de ne pas revenir bredouille et de ramener quelques biens intéressants de mon expéditions, mais ils ne se sont nullement opposé à l’idée que j’aille me recueillir. En ces temps difficile, chacun sait à quel point le deuil est difficile et que le recueillement s’avère parfois une nécessité pour la survie. Je suis donc parti en milieu de matinée et, après avoir ramassé quelques fleurs sauvages sur le bord de la route, me suis dirigé vers mon ancien église. Mon petit sanctuaire à moi, l’un des seuls endroits où je peux me sentir complètement apaisé.

Mais je ne fus pas aussi serein que d’habitude en arrivant sur les lieux, lorsque j’aperçus la porte d’entrée du bâtiment se refermer, comme si quelqu’un venait d’y pénétrer. Probablement un intrus, puisque les damnés ont en général une fâcheuse tendance à ne pas savoir ouvrir correctement une porte. Mais alors la question est de savoir si cet intrus est hostile, ou s’il n’est autre qu’un innocent perdu en quête de recueillement ? Il n’y a qu’une seule manière de le savoir…

Posant calmement mon petit bouquet près de l’entrée de l’église, je prend soin de sortir mon revolver et, fronçant les sourcils, la mâchoire serrée par l’angoisse, je saisis lentement la poignée de la grande porte. Dans un grincement je l’entrouvre donc et pénètre dans l’église immédiatement, braquant mon revolver vers l’intrus qui semblait contempler le crucifix… Avant de me menacer de son arc bandé. La première question de l’inconnu, un jeune homme au semblant peu hostile, s’avère assez rassurante, puisqu’elle n’évoque pas directement une certaine envie de faire du mal, même si le ton de la question n’est pas forcément très cordial. « Vous êtes dans mon église. » Répondis-je sommairement, d’une voix étrangement égarée entre la méfiance et l’envie de rassurer. Ma tenue confirmera sans doute au jeune homme la véracité de mes propos. « Vous cherchez quelque chose ? »

_________________


WOE TO THE MAN WHO LEADS MY FLOCK ASTRAY, FOR IF
I AM NOT THEIR SHEPHERD, THEN, I MUST BE THE WOLF
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 2181
Points : 1788
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 9:59

J’écoute la réponse du type et je le zieute mieux. Parce que quand il dit que l’Eglise est à lui, ça peut vouloir dire tellement de chose. Bruce avait aussi cette petite tendance à s’approprier les choses et à les revendiquer facilement. Mais lui je le voyais mal donner une messe, du moins une reconnu par une divinité. Mais ouai, on dirait bien un pingouin !!! Il est en noir avec le machin blanc. Putain y’en a donc un qui a survécu !!! J’ai presque envie de me marrer tellement que je commençais à désespérer.

Par contre, je ne compte pas baisser mon arme, sauf que lui me pointe avec un flingue. Putain les pingouins ils ont le droit de faire ça ? En fait j’en sais vraiment rien. Mais ça me semble pas vraiment compatible.

« Si c’est comme ça que vous accueilliez tous les mecs en quête d’hommes de foi, ça ne doit pas grouiller de fidèles ici pendant les cérémonies ? »

Et voilà, la Louve serait là elle m’arracherait les yeux de faire de l’humour dans un moment pareil. Mais ouai, j’y peux rien, j’ai cette fâcheuse tendance a faire le mariolle quand je suis sous pression et à ne pas savoir me retenir quand il le faudrait.

Avec son arme ce type pourrait me tuer ? Ça aussi ça ne me parait pas top pour un pingouin. Même si j’ai repéré une porte à l’arrière et que me barrer me semble hyper jouable, je viens de potentiellement trouver ce que je cherche, alors non je ne partirais pas sans être sur que ce type est bien un mec de religion et qu’il va nous marier Ava et moi.  

« J'ai quand même une question, c’est autorisé par votre Dieu de tuer dans une Eglise ? Pardon dans votre Église? C’est juste pour savoir si je reste a vous causer de là ou je suis ou si on pose gentiment nos armes et qu’on essaye de faire ça face à face. »

J’aimerais bien balancer mon arc dans l’allée et me lever pour lui prouver que j’ai confiance et que je montre l’exemple, sauf que je ne suis pas assez suicidaire pour tenter le coup. Ma louve m’attend et je ne veux pas la laisser seule dans ce monde de merde.

« Parce que oui je cherche bien "quelque chose", je cherche un mec capable de faire un mariage, vous pensez que ça pourrait être dans vos cordes ou que je me suis trompé d’Eglise ? »

_________________

     
Entre une louve et un archer, difficile de savoir qui a chassé qui. Ils ont été forgés dans les flammes du même enfer et sont unis corps et âmes jusqu'au bout de cette fin du monde
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

Take me to churchPage 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fell's Church V2 [Inactif]
» The Haitians of Cayman
» Frederic Edwin Church (1826-1900)
» Éris d'Orival ft Ashley Benson (négociable)
» no church in the wild. (cheshire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum