T'as pas entendu la nouvelle ? Il y a un ours en liberté dans la nature ! [Maddie & Isha]



InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Juil - 15:18

26 Mars 2016 - Logan s'était surtout attendu à se retrouver plonger dans un silence insupportable, mais en vérité, il n'y avait presque que des pleurs pour rythmer sa vie aujourd'hui. Ceux de sa fille, qui ne s'arrêtait plus de hurler que quand elle était trop épuisée et s'endormait enfin, après des heures à avoir rendu son père fou. Il essayait tout : les couches, le biberon, les balades interminables dans la maison, mais rien ne parvenait à calmer vraiment Octavia. Alors la seule conclusion logique s'imposait et ça lui faisait mal de se dire qu'il pouvait avoir raison, que la petite pouvait avoir remarqué l'absence de Joy et se sentir mal à cause de ça. Il essayait de ne pas trop y penser, de se convaincre que ça venait de ses dents ou de quelque chose comme ça. On ne l'avait pas préparé à élever un bébé tout seul et il commençait même à regretter d'avoir refusé qu'Isha lui file ses bouquins sur le sujet. Mais de là à aller demander de l'aide, jamais. C'était sa fille, après tout, à lui d'apprendre à la rendre heureuse.

Pour le moment, la petite s'était endormie dans le salon, où Logan venait de passer une bonne demi-heure à tout faire pour la calmer. De nouveau, sa maison ressemblait à un champ de bataille et l'idée qu'il doive désormais ranger tout ça l'abattait d'avance. Mais il fallait s'y mettre et c'était exactement ce qu'il prévoyait de faire quand on frappa à la porte d'entrée. Génial, manquait plus que ça. Qui que ce soit derrière cette porte, le géant savait déjà qu'il n'avait aucune envie de voir cette personne. Joy devait être partie depuis deux ou trois jours et il les avait passé à se planquer consciencieusement chez lui pour éviter d'avoir à en parler à qui que ce soit. Il envisagea même de faire comme s'il n'avait rien entendu et de ne pas aller ouvrir, mais un deuxième coup, plus fort, lui fit comprendre que ça risquait de finir par réveiller Octavia et il se précipita donc pour éviter ce drame, découvrant deux visages qu'il n'arrivait décidément pas à s'habituer à voir côte à côte. Isha et Maddie. Encore mieux.

« Salut. » lâcha-t-il vaguement. « Qu'est-ce qui se passe ? C'est la fin du monde ? » plaisanta-t-il, rapport au fait qu'ils se pointaient ensemble chez lui, ce qui était vraiment perturbant, quand même. Mais sa blague ne sembla pas vraiment atteindre le duo improbable et Logan consentit à s'éloigner pour les laisser entrer.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 2421
Points : 2586
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 13:19

Je ne suis pas Monsieur Ragots et, comme Maddie me le répète gentiment, quand il pleut a Fort je dois être le dernier mec au courant, pourtant, y’a quand même un truc que j’ai pas loupé : Joy s’est barrée. En fait je sais que je devrais jubiler parce qu’entre elle et moi ce n’était pas le grand amour, voir c’était pire que ça, mais en fait je suis plutôt triste pour Logan. C’est con, mais même si je ne pouvais pas l’encadrer cette nana, au moins Logan avait l’air suffisamment bien avec elle pour l’avoir épousée. Et moi, au fond, je veux juste qu’il soit heureux.

En fait, je ne sais pas ce qui s’est passé et le fait qu’il ne soit pas venu m’en parler prouve qu’il n’a pas envie que je m’en mêle, alors, forcément, je ne sais pas trop comment lui apporter du soutien sans être … heu.. bah sans qu’il ait l’impression que je le fais chier ou que je me mêle de sa vie. Donc je n’arrive pas à me décider à aller le voir.

Depuis ce matin, du garage, j’entends Octavia pleurer. Putain, ils disent quoi déjà dans les bouquins ? Ah ouai qu’il faut pas rester seul avec les pleurs d’un bébé. Cette fois j’hésite plus, je peux juste plus rester là comme un connard alors que Logan a peut-être besoin de moi. Et puis merde, je verrais bien s’il me fout dehors ou pas. Je rentre me décrasser et prévenir ma Louve avant de chopper des bières et d’aller à sa porte. La petite pleure plus… j’hésite avant de me lancer… je me décide enfin et frappe a la porte, pas trop fort, quand une personne me surprends en arrivant dans mon dos.

« Bonjour Isha ! »

Je sursaute à cette voix que je connais que trop bien. Maddie Purple. La Maddie Purple de Fort Hope. Mais comment fait-elle pour toujours arriver sans bruit malgré les échasses qui lui servent de chaussures ?!!! Je reste à la regarder presque paniqué que cette nana, qui arrive à être à la fois flippante et sympa, soit là. D’ailleurs qu’est ce qu’elle fout là ?

« Heu.. salut Maddie… ca va ?»

Je la vois regarder mes bières d’un air réprobateur.

« Ce n’est pas pour Logan j’espère ? »

Ca sonne comme un "donne pas ca a Logan". Mais je capte pas pourquoi. Je zieute mes bières comme si j’avais loupé un truc, ok elles sont " un peu" périmées. Mais bon, c’est des bières. Avant que je trouve en quoi ça va pas pour Logan elle me les a pris des mains et les cache dans la haie. Je reste à la regarder, médusé, comme si elle venait de faire un sacrilège. Elle soupire pour m’expliquer comme si j’étais un gosse de 5 ans :

« C’est pas le moment de lui donner de l’alcool, il est seul avec un bébé, on ne boit pas quand on a personne pour assurer en cas d’urgence. »

Putain, pour le coup je me sens trop con. Merde… Comment elle fait pour toujours avoir raison c’est chiant à la fin.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     
 


Dernière édition par Isha Cornwell le Mer 19 Juil - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 371
Points : 762
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Mer 19 Juil - 13:41

Maddie avait rongé son frein pour ne pas venir plus tôt mais avait respecté le fait que Logan avait certainement besoin de solitude pour bien appréhender cette séparation. Et en séparation elle  y connaissait un rayon. Qu’elle soit subie ou provoquée, cela restait une épreuve. C’est donc avec un panier repas et toujours aussi parfaitement apprêté que Maddie était allée voir comment allait Logan.

Elle fut amusée de trouver Isha roder devant la porte de son idole. Ce gamin était attachant et mignon de maladresses, un vrai petit Logan miniature. Elle ne connaitrait pas toute l’histoire elle aurait bien pu croire qu’il était son vrai fils tant il avait en commun. Quand elle le salua il sursauta comme un voleur. Elle remarqua immédiatement l’alcool qu’il comptait apporter à Logan et le dissuada. Isha pouvait avoir une attitude très mature par moment, mais a d’autres, il était juste un gosse qui ne réfléchissait pas comme il le fallait. Et a force de douter et de vouloir bien faire, il faisait souvent tout le contraire.

Ce petit détail réglé elle allait frapper comme un routier quand il l’en empêcha.

«Un souci ?
-Heu… Octavia doit dormir… »

Elle fronça les sourcils amusée qu’un jeune comme lui raisonne autant comme un papa. A la place de Logan elle s'attendrait a devenir grand parent dans pas longtemps. C’était assez étonnant tout de même, avec son profil de racaille et sa réputation d’ex Punishers, de le voir autant prêt à paterner. Elle frappa donc plus doucement. La porte restait clause et Isha commença a initié un repli stratégique, elle le retint par le col.

« Tu veux aider ton père ou le laisser s’enfoncer ? »

Isha respira un grand coup et resta à ses côtés quand elle insista lourdement à la porte. Logan fini par ouvrir. Maddie ne manqua pas de voir son air épuisé. Le mini Logan s’était raidi , preuve qu’il avait aussi remarqué. Elle garda un grand sourire en lui répondant avec humour.

« C’est à toi de nous dire si c’est la fin du monde »

Sans se faire prier elle entra dans la maison et alla vers la table de la cuisine ouverte ranger les aliments comme si elle était chez elle.

« Je suis désolée, impossible de trouver quoique ce soit pour te faire du Kuala Pig digne de ce nom, par contre j’ai réussi a attrapé du poisson hier et je t’ai fait des tacos maison aux poissons du lac. Ça te fera de quoi manger sans te prendre la tête pour cuisiner. Et à ce sujet il faudra que l’on voie pour faire une équipe de pèche, le lac foisonne. Je t’ai évité les lasagnes et j’ai même réussi à faire un semblant de gâteau au chocolat avec du cacao en poudre, j’espère que tu aimeras…»

Elle lui parlait comme si tout allait bien, avec le plus grand naturel du monde. Elle ne fit même pas de remarque en voyant la vaisselle sale accumulée dans l’évier. Elle se contenta de commencer à la laver comme si c’était la sienne. A contrario de cette aisance dynamique, Isha restait planté dans l’entrée avec un air d’étudiant qui va passer un oral de partiel, devant un jury odieux et fermé, sur une matière qu’il aurait zappée dans ses révisions.

« Isha, au nom du ciel, arrête de faire cette tête de chien abandonné. On ne tourne pas une publicité pour un refuge animalier. Logan a mieux à faire que de te tirer les vers du nez ou essayer de lire dans ta tête. Alors dis lui que tu l'aimes et pourquoi tu es là.»

Maddie eu le plaisir de le voir rougir et ne plus savoir ou se mettre avant qu’il ne se lance maladroitement. Et dire que les gens avait peur de lui. Maddie ne pouvait pas l'imaginer chez les Punishers. Et s'il y avait été il avait dû resté enfermé dans son garage loin des problèmes.

« Heu… je voulais juste te dire que si t’avais besoin, Tu sais, j’aime bien garder Octavia, et puis, y’a un lit parapluie pour elle… alors si tu veux quand elle se réveille… tu vois quoi, je pourrais p’être la prendre pour le reste de la journée avec moi… enfin si tu veux… même cette nuit… »

Maddie explosa de rire en voyant Isha si intimidé devant Logan. Cela réveilla malheureusement la petite. Après un regard à Logan et un "je peux?" le mini nounours alla dans la chambre de la petite laissant "les adultes" parler.

« Tu l’as bien élevé tu sais. c'est un bon garçon…  »

Elle se retourna, les mains pleine de mousse, pour faire face au barbu et plongea son regard vers dans les yeux de son ami.

« Mais là il s’inquiète pour son père, même s’il ne sait pas te le dire, et que sa façon de roder prêt de chez toi sans jamais oser frapper est un peu inquiétante pour être honnête. En tout cas je dois t’avouer qu’il n’est pas le seul à se faire du soucis… Dis-moi comment tu vas. »


Dernière édition par Maddie Purple le Mer 19 Juil - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 14:05

Peut-être que Logan était réellement trop épuisé pour continuer à exister, mais l'arrivée de ces deux-là le clouait légèrement sur place, les yeux à peine vraiment ouverts, déjà dépassé par les événements. Maddie parlait trop alors qu'elle venait à peine de mettre le pied dans la maison et Isha... Merde, il se laissait vraiment mener à la baguette par la première paire de seins qui passait ou quoi ? Le barbu n'avait pas souvenir d'un mec aussi soumis, mais plutôt du connard de première à qui il devait expliquer les bonnes manières chaque fois qu'une pré-adulte trop maquillée venait lui faire ses yeux de panda parce que son charmant fils l'avait jeté de son lit comme une merde aux aurores. Combien de petit-déjeuners avait-il préparé à ces pauvres filles en essayant de les mettre gentiment dehors pendant que le crétin à l'étage se cachait tranquillement ? Enfin, peu importe. L'important c'était qu'aujourd'hui, son fils ressemblait de plus en plus à une écolière timide et que ça lui foutait carrément la trouille. Mais pas autant que de devoir se taper la conversation qui suivrait forcément avec Maddie.

« C'est....euh... gentil. » lâcha Logan alors que la rouquine lui balançait un flot d'informations dont il n'était pas sûr de comprendre les implications. Elle se prenait pour une mère juive, là, ou il rêvait ? Il n'était pas en deuil non plus, pas la peine de le gaver comme une oie. Quoi que bon, ok, il avait peut-être un peu faim et il zyeutait allègrement sur ce qu'elle venait de poser sur le comptoir, du moins jusqu'à ce qu'Isha ne se mette à lui faire une étrange déclaration qui le laissa pantois. Il hésitait sérieusement entre rire aussi fort que Maddie ou juste secouer Isha jusqu'à lui remettre le cerveau dans le bon sens, mais il était juste trop mort pour lever les bras. « Merci, mais je préfère la garder avec moi pour l'instant. » assura-t-il. Un peu de repos ne lui aurait pas fait de mal, mais se retrouver totalement seul dans cette grande maison vide... Ça, non. Comme pour prouver qu'il venait de faire une erreur monumentale en refusant ce petit moment de tranquillité, Octavia se remit à hurler depuis le salon où elle était couchée et Logan eut tout juste le temps de pousser un soupir de dépit qu'Isha disparaissait régler ce problème lui-même.

Ce qui n'était pas une très bonne chose pour Logan qui se retrouva sans aucune échappatoire face aux monologues purpulesques qui lui tombèrent dessus. Là, il prit vraiment le temps de soupirer pour bien exprimer quelle l'emmerdait un peu avec ses inquiétudes à la noix, mais son ton n'était pas méchant du tout quand il accepta de lui répondre. « Je vais bien. Personne n'est mort, d'accord ? C'est juste... J'en sais rien... Ce que tout le monde voulait, non ? Alors soyez plutôt content, elle s'est cassée, on est de retour à la partie où le pauvre triste Logan est tout seul dans sa maison à s’entraîner pour sa meilleure performance d'ours mal léché comme on les aime. Franchement, qu'est-ce qu'on en a à faire ? » Ok, bon, il n'avait peut-être pas bien géré la sympathie jusqu'à la fin...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 371
Points : 762
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Mer 19 Juil - 14:59

Maddie ne releva même pas les piques du nounours, elle commençait à bien connaitre le grizzly et ses grognements ne l’impressionnaient pas du tout. Elle se contenta de soupirer avec le même air qu’elle aurait pris face à un petit garçon buté car c’était exactement ce qui se passait.

Elle continua avec soin la vaisselle. On entendait plus Octavia pleurer preuve qu’Isha arrivait à gérer... ou qu'il l'avait assommée. Elle fit un signe de la tête vers la pièce où était partie Isha :

« Il se débrouille pas trop mal avec sa soeur, a croire qu’il serait prêt pour se lancer a devenir papa lui aussi. »

Derrière ce compliment il y avait un "fais confiance à ton fils, laisse-lui la petite, tu en as besoin". Maddie le voyait plus qu’il ne le pensait. Mais elle prit le temps de finir la vaisselle et de mettre un peu d’ordre avant d’enchainer. Elle était rassurée par les gazouillis d’Octavia qui aimait visiblement bien la bouille de son grand frère.

« Bien, mon cher Logan, loin de moi l’envie de te contredire, c’est vrai que personne n'est mort à part un couple. Après c’est vrai que je ne sais pas ce que c’est qu’une séparation et que du coup je suis sure que je ne peux pas deviner ce besoin de t’isoler du monde et de culpabiliser dans ton coin. Et puis, c’est vrai que tu as l’air d’être en forme…»

Elle n’osa pas aborder tout de go les scarifications qu’elle voyait sur ses bras. Elle ne savait pas dans quelle mesure Isha écoutait a côté. Elle posa la dernière assiette à sécher a côté de l’évier et s’essuya les mains avant de se rapprocher du fantôme de celui qui l’avait tant fait fantasmer.

« Logan, personne ici, je dis bien personne, ne t’a demandé de te séparer de Joy, comme personne ne se réjouit de savoir que tu peux aller mal a cause de ça. Maintenant je pense comprendre que tu n’as pas envie d’en parler, alors, on va parler d’autre chose, tu sais quoi, tu vas mettre ton manteau, ne serait-ce que parce que tu n’as peut être pas envie que d’autres te harcèlent de questions en voyant tes bras et on va aller ensemble voir l’avancer des travaux de la ferme et aussi il faut que je te parle d’un projet pour le lac que j’ai initié mais dont je veux ton avis. Et non, ça ne peut pas attendre parce que dehors il y a des vilains morts qui veulent nous manger et ici on a des gentils survivants qui voudraient bien ne pas mourir et qui compte sur nous. »

Maddie était redoutable sous ses airs de potiche, elle savait très bien ce qu'elle voulait et comment l'obtenir. Sur les chantiers c’était une qualité vitale et sur Fort Hope c’était aussi plus qu’appréciable. L'avoir mise au conseil avait peut être été fait juste pour la faire taire, mais elle faisait tourner la maison même au delà de ses prérogatives. Et peut être que c'était mal de jouer dessus pour forcer Logan a prendre l'air et lâcher prise dans le rôle de papa a bout de nerfs qu'il était, mais elle n'avait pas honte. La faim avait toujours justifier les moyens. Et si elle n'était pas au laboratoire a approfondir sa relation avec Raj c’était bien pour ses amis car malgré tout, leur bien être avait toujours compté plus que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 22:11

Si seulement elle pouvait en venir au but, au lieu de faire de l'humour et de tourner autour du pot ! Quoi que... Il ne comprenait déjà pas où elle voulait en venir en quelques mots, alors si elle se lançait dans des monologues, ça risquait d'être une vraie torture pour Logan. Culpabiliser ? Oh, ça, il aurait mis sa main à couper que les raisons pour lesquels ils pouvaient se torturer l'un l'autre chacun dans leur coin n'avaient rien à voir.  Il en avait plus qu'assez que tout le monde joue à ça. Et la rouquine qui se targuait d'être directe et de dire ce qu'elle avait sur le cœur... Mon œil ! Elle passait son temps à tergiverser au lieu de lui poser les questions dont elle voulait connaître les réponses et il n'avait pas le temps pour ça.

« Oh, je sais que personne ne l'a demandé, mais on va essayer de ne pas se prendre pour des cons mutuellement et arrêter de prétendre que ce n'était pas ce que la moitié des gens ici espéraient. Personne ici n'a jamais essayé d'apprendre à la connaître, j'imagine que vous aviez vos raisons, mais ne faites pas semblant d'être affectés par son départ, merci. » grinça-t-il après un nouveau monologue de la rouquine. Ce n'était peut-être pas très juste de sa part de dire ça à Maddie, parce que malgré ce qu'il prétendait, elle était peut-être l'une des rares habitantes de Fort Hope à avoir fait un effort en ce sens, s'il en croyait le bouquin qui traînait sur la table de chevet de Joy depuis des semaines. Mais les autres ? Katherine, Alex, Isha, Juliet... Toutes les personnes ici ayant un peu d'importance dans sa vie n'avaient pas levé le petit doigt pour Joy, pas une seule fois. Alors que lui, il avait supporté Roman pendant un an, il était devenu ami avec Kelly bien qu'elle n'ait eu de cesse de lui pourrir la vie depuis six ans et merde, il avait manqué de crever pour sauver Ava. Juste parler deux minutes avec Joy, c'était quand même pas trop demandé en contre-partie, non ? Enfin bon, c'était trop tard, maintenant.  

« Et si tu me disais plutôt ce que t'as à me dire ici qu'on en finisse ? J'ai jamais dit que j'avais pas envie d'en parler, que je sache. Par contre, une chose est sûre, j'ai aucune envie de m'intéresser à Fort Hope aujourd'hui. J'ai bien droit à deux jours de vacances quand ma femme se casse, non ? J'en ai assez fait pour tout le monde ici pour mériter ça, je crois. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 371
Points : 762
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Mer 19 Juil - 23:32

Maddie commençait à être rodée sur la méchante humeur de Logan. Cela faisait des semaines ou il était rarement agréable avec elle. A croire que ça lui faisait du bien de se défouler sur elle et d’être injuste. Heureusement qu’elle était tenace et qu’elle n’avait pas de problème d’égo, sinon elle aurait déjà quitté Fort Hope en entrainant Juliet avec elle. Mais bon, un ours grognon n’est rien s’il ne grogne pas. Elle se contenta de soupiré et de lever les yeux au ciel. Au moins il était dans la phase de colère, même si elle aurait aimé qu’il passe un jour à une autre.

« Tu ne vas pas me faire croire que ça a explosé juste pour ça? depuis quand ce que pense les gens à de l'importance pour toi? Et puis sincèrement je pense que la plupart des gens s’en fichent de savoir qui est en couple avec qui… quoique, pour toi je pense que pas mal de femmes doivent être très intéressées par la situation, mais je t’interdis de prétendre que les gens font semblant de quoique ce soit ici. »

Maddie vint s’assoir en face de lui consciente que prendre Logan de front ne mènerait à rien. Pourtant elle ne se sentait pas le courage de tourner autour du pot. Le bonheur de Juliet et de Logan ne reposait pas que sur ses épaules à elle après tout.

« Tu veux que j’aille droit au but ? ok, lèche tes cicatrices, panses tes plaies, et ensuite tu connais l’adresse de Juliet. Parce que vous avez passé ces derniers mois à vous rater et que si tu traines elle va vraiment croire que tu ne veux plus d’elle et elle va finir par céder à un de ses idiots qui se bousculent aux portillons et qui ne t’arrivent pas la cheville. Alors brise la malédiction et n’attends pas que l’histoire se répète pour te rendre compte que la femme de ta vie est juste sous ton nez à se demander si elle compte ou pas pour toi et à se ronger les sangs. »

C’était dit gentiment, sans agacement ni précipitation, mais au moins c’était dit. Elle baissa le ton pour qu’Isha n’entende pas la suite.

« Et si tu veux que j’enchaine sur un autre sujet, j’ai compris que tu as besoin qu’on te laisse souffler et je pense que tu ne peux pas te plaindre de ton conseil, mais… »


Elle hésita sur le choix de ses mots parce qu’au final elle n’avait pas de preuves, juste des intuitions basées sur des faits plutôt menus.

« … il y a peut-être un problème dont j’aurais besoin de te parler. Ce n’est surement rien, alors je suis sûre que ça pourra attendre… »

Du moins elle l’espérait, car avec tout ce qui se passait a Fort Hope et ses nuits partagées entre les conversations avec Raj et son livre, elle se faisait très certainement des films. Elle le regarda avec plus de douceur en essayant d’oublier le doute qui la rongeait.

« Et je suis inquiète pour toi, tu te scarifies depuis longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 0:22

« Non, ça n'a pas explosé juste pour ça, mais ça a de l'importance, Maddie... J'me fous que quelqu'un que je connais à peine me juge pour ce que je fais, mais ma famille, c'est différent. Y a pas grand chose qui soit plus important pour moi, alors oui je trouve ça dérangeant que les gens que je considère comme tel n'arrivent pas à accepter la femme que j'aime. C'est pas un crime, quand même... »

Il s'était calmé malgré tout, avait même poussé jusqu'à sourire sur sa plaisanterie sur toutes les femmes qu'elle s'imaginait dépérir d'amour pour lui dans un coin. Il n'y avait pratiquement personne qui était venu frapper à sa porte depuis le départ de Joy, pourtant. Cela dit, tant mieux, quelque part, il n'était pas spécialement décidé à se jeter dans les bras de la première venue sous prétexte qu'il était désormais célibataire. Pas pour le moment, en tout cas, principalement parce qu'il avait encore un peu de mal à se faire à ce concept.

Enfin bref. La rouquine parvint encore une fois à faire soupirer Logan en revenant à la charge avec Juliet. Il avait vraiment du mal à croire que tout ce qu'elle disait à ce sujet soit vrai. Juliet n'en montrait rien, en tout cas et il n'était pas certain d'en avoir quelque chose à faire, honnêtement. « Maddie, continuons dans l'honnêteté pure, tu veux ? Ça remonte à quand la dernière fois que Juliet t'a dit avec des mots clairs et précis qu'elle m'aimait, hein ? On a eu dix ans pour arranger les choses entre nous et on l'a jamais fait, ni elle ni moi. Alors qu'est-ce qui te fait croire que ça va changer maintenant ? On est pas dans un film, alors n'espère pas trop de fin romantique à en vomir. »

Il ne releva pas sa remarque sur Fort Hope, cela dit. Ce qu'elle avait à dire à ce sujet l'intéressait, mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, il voulait juste arrêter d'être le chef de cette communauté et souffler une seconde. Pour toute réponse, il se contenta donc de lâcher avec autant d'indifférence qu'il en avait en réserve : « On parlera de tout ça demain. »

Heureusement, ou malheureusement selon où l'on se plaçait, Maddie avait encore d'autres sujets de conversation en réserve pour lui prendre la tête. Il était même presque sûr qu'elle pourrait tenir deux jours entier tellement elle était douée pour trouver les sujets bien chiants. Il fronça d'abord les sourcils à sa question, ne comprenant pas vraiment de quoi elle parlait sur le coup. Et puis, son regard se baissa sur son bras, où les petites cicatrices blanches s'alignaient sous le prénom gravée à l'encre noire de sa fille et il comprit. Elle... Il releva les yeux vers elle, incrédule. « Attends, me dis pas que tu crois que j'suis devenu suicidaire ou une connerie du genre, hein ? » demanda-t-il, presque vexé. Mais en fait... Il ne savait pas vraiment comment expliquer ça sans avoir l'air vraiment paumé. C'était... « C'est pas ce que tu crois, c'est plus comme... un genre de tatouage, tu vois ? Une façon de ne pas oublier les gens que... j'ai tué. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 371
Points : 762
Date d'inscription : 21/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Maddie Purple
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Jeu 20 Juil - 10:10

Maddie écouta avec attention Logan. C’était assez rare qu’il se livre autant et au moins, il avait l’air plus ouvert a une conversation sans se mettre en colère. C’est vrai qu’elle avait lancé plusieurs cailloux dans la marre et que ce n’étaient pas les plus agréables du monde. Mais elle n’avait pas eu le choix de secouer quelque peu son gros nounours pour éviter le drame qu’elle sentait se profiler avec Juliet.

Elle lui adressa un léger sourire, non pas que le contenue de la discussion donne envie d’être joyeux, mais parce qu’il y avait un contenue et qu’il acceptait d’échanger. Ce qui était, au regard de la situation d’il y avait quelque minute, UN ÉNORME pas en avant.

Maddie décida de lui répondre par ordre de ce qui ne pouvait être changé a ce qui pouvait encore être sauvé. Doucement elle lui prit la main pour regarder de plus près les marques. Il y en avait beaucoup… Non elles n’étaient pas destinées à tuer, juste à faire mal et à se voir. Elle plongea à nouveau ses yeux dans les siens.

« Écoutes, je pense que je vais te répondre la même chose que ce que j’ai balancé à mes ex parents quand mon ex maman a découvert que j’avais un tatouage : tu fais ce que tu veux de ton corps. Après, il y a des façons moins douloureuses pour se marquer, mais j’imagine que le but n’était pas que cela soit agréable…. Logan, si tu ne veux pas en parler, on va fermer cette parenthèse, mais avant je tiens à te dire que je te connais assez pour être certaine qu’aucune de ses marques ne correspond à une vie innocente, il n’y a pas d’enfant ou de femme aux abois, et je suis prête à parier ma vie sexuelle que toutes étaient des gens mauvais qui te menaçaient toi ou les gens qui ont besoin d’être protégés… »

Maddie pouvait comprendre même si, elle-même, elle n’avait pas ce genre de cas de conscience. Une chance ou une déviance, entre sa façon de vivre avant, qui était particulièrement marquée par des jeux immersifs propre à se mentir et ses certitudes que si elle n’avait pas tué les gens qu’elle avait tués, elle serait morte, elle dormait comme un bébé. Visiblement ce n’était pas le cas de Logan. Pourtant des deux, c’était certainement Maddie qui aurait dû être la plus retournée, après tout, sa religion n’était pas très porter sur les meurtres.

« On a tous, Octavia et Juliet mises a part bien sûr, dû tuer pour survivre tu sais… certain ont dû le faire plus que d’autres, mais ça a toujours été fait dans le but de protéger les autres et ta vie… non ? Je suis certaine qu’aucun des types que tu as tués ne mérite d’avoir une trace sur tes bras ou que tu te souviennes d'eux.»

Maddie laissa un petit silence mais elle n’attendait pas de réponse tellement elle était pétrie de certitudes. Elle voulait juste que Logan prenne le temps d’y réfléchir.
Maintenant il fallait aborder le sujet, celui ou on pouvait encore agir. Oui elle savait que la vie n’était pas une véritable comédie romantique, mais elle ne pouvait pas admettre que Dieu les ait sauvés tous les deux, les ait réunis ici pour qu’ils soient juste malheureux chacun de leur côté. C’était juste inconcevable.

« Quant à Juliet et ce qu’elle ressent… On en parle régulièrement Logan, même le jour de son anniversaire, qui s’est si mal passé, on a eu le droit à une explication à ce sujet. D’ailleurs, à t’on avis, pourquoi Kelly est partie ? Juliet t’aime au point de vouloir se sacrifier pour que tu sois heureux. Le jour de la saint Valentin, tu sais pourquoi elle ne t’a pas suivi pour te retenir, pour tout t’avouer ? Déjà, parce que tu avais Joy et Octavia et qu’elle était sûre que tu étais heureux avec elles. Elle ne voulait pas risquer de tout gâcher dans ta vie avec ses sentiments. La seconde… c’est un mélange de crainte et d’orgueil. Je pense qu’elle a peur d’être rejetée, Logan. Elle ne voit pas que tu la cherches toujours du regard quand vous êtes pas loin, elle a des œillères pour ne pas remarquer que tu souries plus quand tu es avec elle, que tu laisses tomber le masque quand vous êtes tous les deux… ou que tu accours dès qu’elle est en danger. Et ne va pas me faire croire que c’est seulement parce qu’elle est ton ex. Ensuite j’extrapole mais il est fort possible qu’elle puisse penser des choses très tordues comme le fait que tu puisses lui en vouloir pour la mort d’Eulalie autant qu’elle, elle s’en veut. »

Maddie n’avait jamais abordé directement le sujet avec Juliet, elle n’en avait pas la force, mais sa voix baissa à l’évocation de cette hypothèse. La rouquine était on en peut mieux placer pour savoir ce que la perte d’un enfant pouvait apporter comme remises en question cruelles, comme idées affreuses et comme culpabilité. Sauf qu’à la différence de Juliet, Georges lui en voulait réellement pour la perte de leur bébé. Elle dû faire une petite pause pour reprendre le dessus sur ses propres émotions. Elle n’était pas là pour elle, elle était là pour Logan et Juliet qui avaient réellement besoin de son aide. Elle alla se servir un verre d’eau et en versa un pour Logan aussi. Penser qu’il y aurait bientôt de l’eau courante et potable a Fort Hope l’aida à reprendre le dessus.

« Logan, j’ai juste peur que si tu attends trop, Juliet va vraiment se persuader que tu ne l’aimes pas, que tu ne veux plus d’elle… elle essayera alors de t’oublier dans les bras d’un autre et TU AS INTERDICTION FORMELLE DE ME POSER DES QUESTIONS SUR CE SUJET. Mais crois-moi si je te secoue autant pour que tu ailles la voir c’est que j’ai vraiment peur qu’elle se résigne à être malheureuse avec un autre alors que vous pourriez être bien ensemble. »

Elle revint avec les verres en posant celui de Logan devant lui. Elle était sure d’elle, et elle s’en voulait de devoir pousser un peu Logan dans ses retranchements. Sauf que si elle ne le faisait pas, il y allait vraiment y avoir un autre homme dans la vie de Juliet et ça allait être un nouveau terrible gâchis.

« Mais je peux me tromper après tout, je connais bien Juliet, on se dit tout, mais peut être que toi, au fond, tu t’en fiches que Juliet aille avec un autre… que ça ne te ferait rien de la savoir en couple avec un vague remplaçant qui sera un nouveau mur entre toi et elle ? »

Maddie connaissait suffisamment Logan pour deviner qu’il aurait beaucoup de mal à supporter ça. Déjà, d’après ce qu’on lui avait raconté, avec Kelly ça avait été compliqué, mais c’était une femme… alors… un autre homme…

« Je ne te demande pas de sortir lui faire une demande en mariage, mais juste de lui parler, de lui faire comprendre qu’il y a de l’espoir si tu estimes qu’il y en a, histoire qu’elle ne fasse pas de bêtises et qu’elle ne tombe pas dans les filets de quelqu’un d’autres par dépit. »

Juliet ne saurait certainement jamais de ce que son amie était en train de faire pour elle et s’assurer de son bonheur. Pourtant Maddie était vraiment décidée à tout faire pour ne plus jamais la voir triste ou désespérée loin de l’homme de sa vie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 19:55

Pour toute réponse, Logan se contenta d'un sourire. Non, les marques sur sa peau n'avaient pas vocations à ne pas faire mal, c'était le but de souffrir en effet. Mais... De là à dire qu'elles ne représentaient que des vies innocentes, il connaissait deux ou trois personnes qui auraient eu une opinion différente à ce sujet. La troisième ligne partant de son poignet lui venait d'une femme qui n'avait rien demandé à personne et qui l'avait supplié pour qu'il épargne sa vie. Elle n'avait commis qu'un seul crime : dire non à Bruce. Combien d'autres de ces marques allaient avec une vie innocente ? Il n'avait aucun moyen de le savoir, suivre Bruce pouvait venir avec tout un tas de raison, comme le lui avait fait si justement remarquer Isha plusieurs fois. Et Joy aussi. Mais effectivement, il n'avait pas envie de parler de ça pour le moment.

Avait-il plus envie de parler de Juliet ? Il n'en était pas certain. Une petite part de lui voulait connaître les réponses aux questions qu'il posait à Maddie. Mais la part la plus importante se demandait seulement quand tout ça prendrait fin, quand il pourrait passer une journée complète sans devoir se préoccuper des sentiments d'une femme ou d'une autre. Il fronça les sourcils en entendant la rouquine prétendre que Juliet et elles discutaient régulièrement de ça. Ce n'était pas un exemple précis comme il le lui avait demandé, mais... en fait ça le surprenait trop d'entendre cet aveu. Et ça le gênait peut-être un peu aussi. Il avait des choses à régler avec Juliet et il le savait parfaitement, mais... Joy venait tout juste de passer le pas de cette porte et s'il n'y avait pas eu toute cette merde avec Bruce, il restait convaincu qu'elle serait toujours là. Il n'avait eu aucune envie qu'elle s'en aille, aucune, ça ne devait être qu'une pause le temps de se sortir la tête hors de l'eau.

« Maddie, écoute-moi bien, je peux parler à Juliet autant que tu veux, mais elle et moi, on ne se remettra pas ensemble de si tôt. Ma femme vient tout juste de partir, que ça te plaise ou non, ça m'affecte et j'ai pas l'intention de me jeter dans les bras de la première nana qui le voudra bien. J'ai besoin de temps et que tu me mettes la pression parce que tu as décidé que Jules et moi on était fait l'un pour l'autre, c'est le meilleur moyen pour me tenir éloigné d'elle, crois-moi. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 2421
Points : 2586
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 22:19

Une fois Octavia bien rendormie je la recouche et m’amuse de la voir mettre ses petits bras potelés au-dessus de sa tête. Elle fait une espèce de mimique qui n’est pas me réappeler notre père quand il cuve sur un canapé. Enfin… son père… je retire mon doigt qu’elle serre dans son sommeil avec une nouvelle forme de douceur que je ne me connaissais pas. J’envie un peu Logan en même temps que je le plains. Je pense à ce bébé que j’ai tellement rêvé d’avoir avec Avalohn mais qui n’est pas là.

Je m’approche tel le voleur que je suis vers le salon où j’ai laissé Maddie et Logan. C’est plus fort que moi quand je les vois en train de parler, je tends l’oreille sans me faire remarquer. Je ne perds rien de l’échange. a me gène un peu d'entendre parler des problèmes de couples de Juliet et Logan. Je pense que je ne suis pas le seul mal à l'aise ici.

Maddie écoute mais elle n’entendant pas. Cette nana elle arrive à mettre des mots sur tout, même là où il ne devrait pas y en avoir, du coup, elle capte pas que des gens comme Logan puisse s’exprimer autrement que verbalement.

Moi je le connais assez pour entendre ses silences, pour voir son immobilisme et tous ses petits signes qui ne disent qu’une chose : barrez-vous je veux être seul.

Mais Maddie revient à la charge encore et encore. J’ai presque envie de lui dire de lui foutre la paix. Je me sens mal pour lui en fait. J’estime que c’est pas a nous de nous mêler de ce qui se passe entre Godiche et lui.

Au bout d’un moment je me décide a aller le sauver et rentre dans la pièce d'un pas décidé.

« Octavia dort comme une masse, je pense qu’il est temps d’y aller ! »

Je choppe Maddie par le bras avant qu’elle ne puisse protester Je lance un regard a Logan du genre de ceux qu’on s’échangeait le matin pour virer les "encombrantes" malencontreusement ramenées chez nous.

« T’as des bières dans ta haie, ne me demande pas ce qu'elles font là, mais elles y sont. Je mettrais une écharpe de portage devant chez toi si t’as besoin. Et si tu cherches une baby-sitter tu sais ou me trouver… on va y aller Maddie et moi.»

Je traine presque Maddie qui proteste sans trop capter ce qui se passe. Je grogne quand je l’entends baragouiner sur ma batte de baseball et les problèmes de Fort Hope. Donc elle comptait bien lui en parler… en même temps je ne vois pas pourquoi j’avais espéré avoir un traitement de faveur. Nous sommes sur le pas de la porte quand je m’arrête je regarde Logan en parlant à Maddie :

« Ca attendra. Il n’y a pas d’urgences… Bonne journée Logan. »

J’ai la mâchoire serrée mais je ferme la porte. Elle est chienne avec lui de l’accabler comme ça au lieu de lui donner de l’air.

« Maddie !! Je vais être clair avec toi… fous lui la paix bordel ! Laisse le respirer ! Tu peux pas lui laisser au moins 48 heures et surtout arrêter de t’occuper de ses affaires ! »

Je la vois réfléchir, hésiter… de toute façon je ne compte pas la laisser y retourner. Au bout d’un moment elle me sort avec un grand sourire.

« T’es mignon Isha. Mais ne t’inquiètes pas, tu t’occupes de ce que ton père demande et moi je vais essayer de voir ce dont il a besoin. A nous deux on va y arriver ! »

Puis elle part en me laissant comme un poireau qui a rien biter. On va arriver a quoi au juste ? Putain cette nana a des bons côtés, mais ca reste un fléaux pour des gens comme Logan et moi. Je fais un aller-retour pour lui déposer l’écharpe e portage et que je reste a zieuter de chez moi pour toper la rouquine si elle revenait à la charge.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     
 
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum