Escape game [Pv : Olivia]



InformationsContact
avatar
Messages : 52
Points : 239
Date d'inscription : 13/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Aaron Blynk
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Mer 26 Juil - 17:03

Mes pas foulent le sol graveleux, ce dernier est recouvert de détritus, de feuilles mortes et de morceaux de matériaux en tous genres. Que cela soit du verre, du bois ou des résidus de pierre, tout est là pour encombrer le sol. Chaque pas est ainsi, pas totalement silencieux, souvent accompagné d’un petit bruit sourd, quel qu’il soit. La dernière fois que je suis sorti du lab pour une mission, c’était avec un homme que je ne connaissais que peu. Je l’avais vu une ou deux fois dans le laboratoire avant de finalement lui proposer une sortie. Heureusement que je suis du genre social, je n’imagine pas sinon... Notre mission aura été très enrichissante mais ce dernier, m’a conseillé de chercher à faire d’autres missions du même genre avec d’autres personnes du laboratoire. Il m’a conseillé une certaine Olivia, qui a selon lui de très bonnes capacités de survie elle aussi. Ecoutant son bon conseil, j’avais guetté un peu partout dans le labo une fille qui répondrait à ce nom. Et ce matin même, j’ai réussis à la trouver, ne tardant pas à lui expliquer ma situation ; nouveau, connais personne, envie de bouger, ça te tente une balade ? Bien entendu, dans une monde pareil, une balade signifie bien une chose ; sortir et fouiller tout ce qu’on peut, espérer ramener des trucs utiles pour le labo et ses réfugiés. C’est ainsi que maintenant, j’avance doucement avec Olivia près de moi. Je lui lance un léger coup d’œil et souris légèrement.

- Merci d’être venu. Promis, tu ne le regretteras pas, je suis sûr qu’on trouvera des trucs sympas et que tu pourras en profiter un peu.

Je lui laisse l’embarras du fois. Après tout, je ne connais pas vraiment les environs, elle doit être venue dans ce quartier bien plus souvent que moi. Mes doigts se serrent doucement sur ma hache, tandis que j’observe ma nouvelle compagne de mission. Aujourd’hui, j’ai laissé Shadow au laboratoire, première fois que nous sommes séparés depuis si longtemps. Je pense que cela ne lui plait pas vraiment mais je me suis dit qu’aujourd’hui, pour cette mission, je ne l’emmènerai pas avec moi. Mon attention se reporte vers la ruelle. Je suis assez soulagé de constater qu’elle est pour l’instant très vide, très calme et surtout, silencieuse.

- Tu as une idée d’un endroit à fouiller ? Une zone ou un bâtiment que tu as souvent lorgné sans oser t’y aventurer ?

Je regarde autour de nous, venant pousser du pied une cannette vide. Dommage, celle-ci ne finira pas dans nos estomacs. Je n’ai jamais été très soda mais je me dis qu’aujourd’hui, il serait très appréciable de trouver un truc à se partager. Je ne connais pour le moment aucun mal que la nourriture ou la boisson ne puissent soigner !

- T’as pas envie qu’on se trouve genre un vieux distributeur de bouffe avec des trucs dedans ? Je me rêve d’une barre chocolatée …


J’essaye d’établir une discussion, de nous trouver des points communs, de la faire rire avec mes stupidités habituelles. Je suis véritablement fier de ma bêtise, elle permet de faire sourire un peu les gens, de leur faire oublier les horreurs que nous avons tous dû traverser pour en arriver là… Si mon frère avait été là il m’aurait frappé doucement sur l’épaule pour me faire taire, je lui aurais surement donné trop faim avec mes rêvasseries. Mais c’est vrai que si j’avais su plus tôt que tout ça arriverait, je me serais gavé de sushis et de hamburgers, j’aurais même offert à ma chienne une montagne de steaks pour la récompenser de tout ce qu’elle avait toujours fait pour moi jusque-là ! Maintenant nous voilà tous, nous survivants, à devoir bien galérer pour manger correctement. Si je n’avais pas de chien, je pense que les quelques portions de croquettes que je trouvais parfois à Shadow au début de l’apocalypse, j’aurais pu les manger tellement la faim était intense. Je suis sûr que certains survivants peu débrouillards rêveraient d’avoir quelques trucs peu comestibles à se mettre sous la dent actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 153
Points : 579
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Knowledge can change our fate
Olivia Castillo
Matricule n°001
Knowledge can change our fate
Dim 30 Juil - 10:54

Lorsqu'Aaron était venu la trouver, Liv était perdue dans ses pensées. Elle feuilletait un bouquin que sa sœur lui avait conseillé, sans trop lire les lignes de ce dernier. Même les images sur la biochimie moléculaire ne lui parlait pas, et elle ne comprenait pas grand chose aux tableaux qui y étaient affichés. Difficile de comprendre pourquoi et comment sa grand sœur arrivait à lire ce genre de truc, et même à retenir ce qu'il y avait de marqué. Elle en avait fait sa carrière, par miracle, songea Liv en soupirant bruyamment. D'une main préoccupée, elle la porta à ses côtes pour se gratter la plaie toujours en train de cicatriser qui s'y trouvait. Le bandage fait par Rajesh l'empêchait de vraiment soulager les démangeaisons de la cicatrisation. L'angoisse.

Du coup, l'arrivée du petit nouveau était une véritable aubaine lorsqu'on y pensait ! Liv n'hésita pas bien longtemps à accepter, et ce fut comme ça qu'ils se retrouvèrent tous deux à Grosse Pointe, pour fouiller un quartier. Si il lui assura qu'elle ne regretterait pas cette sortie, la blonde ne put s'empêcher de pouffer de rire. « Je ne sais pas pourquoi tu essais de me convaincre que tu vaux la peine, mais tu es pas obligé de te donner ce mal. » Lui assura-t-elle avec un froncement de sourcil qui l'interrogeait. S'il se disait qu'il fallait convaincre les autres de la nécessité de sa présence ici, Olivia n'était pas celle auprès de qui il fallait plaider. A dire vrai, elle s'en moquait.

« Un distributeur ? » L'interrogea-t-elle avant de faire une moue. « Il y a bien un endroit... » Commenta-t-elle. Mais la situation était tendue, elle ne s'y aventurait pas seule, parce que le batiment était bondé de rôdeurs. Elle ne savait pas depuis combien de temps, mais des plaisantins en avaient enfermés une bonne vingtaine ou trentaine dans le premier étage d'un immeuble de travail. Le genre qui regorgait justement de distributeur en tout genre, que ça soit de cannettes ou de gourmandises comme le voulait Aaron. Sauf que ça semblait dangereux de s'y aventurer.

« Suis-moi. » Lui ordonna-t-il fermement. Il voulait lui laisser la main pour se faire bien voir, il n'allait pas être déçu du voyage. Liv pouvait se montrer assez autoritaire, voire intransigeante, dans ce genre de moment. C'était l'occasion de montrer à ce Aaron quel genre de partenaire elle était. Pas celle qu'on choisissait lorsqu'on formait une équipe, à part si on cherchait après ses talents particuliers. D'ailleurs, personne ne savait vraiment au campement des choses sur son ancienne vie. Nora et elle faisaient bien attention à ne rien dire, ou à rattraper si une boutade était faite. Il n'y avait bien que Darren pour se douter de quelque chose, mais avec le temps, les deux étaient devenus proches.

Même Jordan, qui avait pourtant son affection, n'était pas mise au parfum. A part si sa sœur pour qui elle avait un crush lui en avait touché deux mots, mais Liv en doutait. Bref, ils approchèrent devant le batiment, et Liv désigna les grilles fermées, et le rez-de-chaussé. On ne voyait rien à l'intérieur, à cause du temps et de la crasse, les intempéries ayant salies l'endroit. « Là-dedans, il y a tout le chocolat que tu veux. » Commenta-t-elle à l'homme en croisant les bras sur sa poitrine. Son poignard à sa ceinture, elle tourna ses yeux bleus vers Aaron : « Il y a aussi un tas de morts. » Elle haussa les épaules. « Si tu es motivé, on peut essayer. »

_________________


Sittin' on my own, chewin' on a bone, a thousand million miles from home when... something hit me somewhere right between the eyes. Sleepin' on a plane, you know you can't complain, you took your last chance once again... I landed stranded hardly even knew your name
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» escape game à besançon
» Game Over | Olivia
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Olivia Kerner (Poufsouffle)
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum