Endure and survive, thats what they say?




Aller à la page : Précédent  1, 2
InformationsContact
avatar
Messages : 691
Points : 214
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Little Warrior
Aube Callum
Matricule n°001
Little Warrior
Mer 9 Aoû - 11:49

HRP:
 

She has a pretty face...Aube & HaleyJ’entre dans le conduit, Haley, il fait très sombre, petit à petit mes yeux s’accoutume à l’obscurité ambiante, mettre un genou devant l’autre était un vrai supplice à chaque fois, derrière j’entendais les râles des charcuteur, se rapprocher.
Haley crie, affolée, j’essaye de me retourner dans le minuscule, conduit, sauf que ma tête se cogne contre le panneau de métal
-Qu’est-ce qui se passe ? Dis-je en criant, je poussais péniblement le sac, du bout de mon canon
Il y avait beaucoup de bifurcations durant notre parcours, qui n’était pas si long que ça, mais extrêmement, pénible, à bout, avec la tête qui tourne, je lance
-Tu crois que ça ferais quoi si je pétais là maintenant ? Gloussais-je connement, j’ai des sueurs froide, une envie de m’effondrer et de dormir profondément, mais Haley derrière moi qui contemple mon cul depuis tout à l’heure, me donne la force d’avancer, je vois la lumière tout près de moi ,j’avance vers celle-ci le plus rapidement possible, je voulais absolument en finir au plus vite, juste devant notre porte de sortie, je vois une grille
-Fait chier, putain le sort joue contre nous ou quoi ?!

Je me met à attaqué un angle de la fine grille qui nous sépare de l’extérieur, je frappe avec l’énergie du désespoir, après de longues minutes, où j’ai bien cru qu’on resterait ici...la grille tombe enfin avec fracas dans la rue ; j’aurais pu utiliser mes munitions, mais c’était bien trop précieux
Je continue d’avancer, heureusement pour nous une poubelle avait été placé sous l’aération, donc le choc, ne fut pas si terrible que ça, je me relève aussitôt alerte et vive…
Des charcuteur attiré par le bruit de la grille n'arrive déjà, pas le temps de lésiner, je les éxécutes , avec le plus grand calme, saute dans la benne et me dirige illico, vers les escaliers juste devant moi, je monte les marches dans un rythme effréné, tirant sur les charcuteur s’approchant trop des escaliers, aussitôt sur le toit, je ne m’attarde pas, et reprend ma course, après 20 minutes, d’une course effrénée, je m’adosse, toute essoufflé contre la porte d’un autre immeuble, l’air caresses, mes cheveux et mon visage, s’en était moins une pas vrai ?

_________________




Je marche encore et toujours espérant ne pas rencontrer la mort
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 165
Points : 928
Date d'inscription : 03/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We know the Truth
Haley Henderson
Matricule n°001
We know the Truth
Mer 9 Aoû - 16:45

ENDURE AND SURVIVEAube & Haley« Y’a l’un de ces connards qui avait chopé ma jambe ! Woooow, putain ! » Elle criait comme une folle, quelques gouttes de sueur coulaient sur son front. Ça c’est de l’aventure !
Elle avait réussi à se débarrasser de ces rôdeurs qui essayaient de l’attraper avec leurs mains sales, répugnantes, complètement… glissantes, dégueulasses. Elle avait laissé tomber l’échelle sur une bonne partie d’eux puis elle s’était mise à avancer dans ce fameux conduit derrière Aube. Elle marchait à quatre pattes, sa tête cognant de temps en temps contre le haut de l’énorme boîte de fer. Haley n’était pas claustrophobe, mais le simple fait d’être enfermée dans un endroit aussi petit, serré et étroit lui donnait déjà envie de se mettre une balle dans la tête. Elle détestait ça et avait juste hâte de sortir de là. Elle se sentait comme prisonnière, comme si sa vie n’était pas loin de l’arrêter et ça, c’était un sentiment qu’elle détestait.

« Si tu fais ça, j’te jure que je t’étripe. » Elle se doutait qu’Aube ne l’avait pas pardonnée pour le sale coup qu’elle lui a fait juste avant. Haley était complètement perdue. Pour elle, ce qu’elle n’a fait n’était pas réellement méchant. La blesser n’était pas intentionnel. Elle voulait juste s’amuser un peu, la titiller. Elle ne s’imaginait pas vraiment qu’Aube répondrait à ce baiser et qu’elle deviendrait folle lorsqu’Haley l’a rompu. Elles allaient en discuter prochainement, c’était sûr… Mais Haley comprenait qu’Aube soit autant en colère contre elle.

Sans même comprendre ce qui était en train de se passer, les filles se sont arrêtées. Aube n’avançait plus. Aube a tapé pendant de longues minutes contre cette grille, Haley attendait derrière elle et plus les minutes passaient, plus elle sentait qu’elle avait chaud, qu’elle allait s’évanouir. Elle ne se sentait vraiment pas bien à l’intérieur de cet énorme tube. La température était bien présente, et il faisait très très chaud…

Puis enfin, elle réussit à ouvrir le conduit avec un dernier coup. Aube a sauté la première dans cette poubelle, Haley est passé en second. Elle a levé les jambes unes par unes pour sortir de cet abri à bactéries. Aube avait déjà sorti son arme pour exterminer les méchants rôdeurs… bien joué ! En plus d’être bonne en baisers, elle était aussi bonne en abattage de monstres.

Haley a suivi Aube sur les toits, son sac sur le dos. Elles courraient pour se mettre à l’abri des morts… Et pas moins de vingt minutes après, elles étaient enfin à l’abri, assises et adossées contre la porte d’un immeuble… Elles reprenaient leur souffre, leurs esprits… Quelle journée. « J’aurais jamais pensé dire ça… mais putain, j’me suis jamais sentie aussi vivante. » Elle avait couru comme jamais, elle avait risqué sa vie… Son cœur n’a jamais battu autant que ce jour-là. « T’as de la bouffe dans ton sac… ? Quelque chose de mangeable ? » Elle demandait simplement à Aube, assise tout près d’elle alors qu’elle sortait déjà les yaourts périmés de son sac, pris juste avant dans le frigo de la chambre d'Aube. Elle n’avait pas de cuillère et si Aube n’avait rien de mangeable, elle allait manger au risque d’attraper certains trucs. Elle avait trop faim.
© Crimson Day

_________________
Oh-oh we'll shed our skin, we'll walk the other side.
Oh-oh we'll brace for it
, and conquer everything

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 691
Points : 214
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Little Warrior
Aube Callum
Matricule n°001
Little Warrior
Mer 9 Aoû - 21:18

She has a pretty face...Aube & Haley-Ouh, j’en doute sincèrement Haley ! Dis-je en roulant des yeux
Ce conduit commençait à nous rendre folles ? J’avais de plus en plus de mal à respirer, mon ventre me fait savoir, que j’aurais grand besoin, d’un repas, composé de conserve de petit-pois, n’importe...C’est notre régime quotidien, au final, on s’y habitue...la viande n’avait plus de place dans ce monde, je m’en souviens Maman, ramenais de la viande, je ne savais pes exactement ce que c’était, mais bon j’avais si faim, que je mangeais quand même, elle m’a dit que c’était du loup, j’ai failli recraché, puis elle m’a dit d’un ton guilleret que c’était juste une blague, mais maintenant, je n’en suis plus si sûr….elle me manquait, l’entraînement, me manquait, le soir quand elle me réconfortait où qu’elle me prenait dans ses bras parce que c’était comme ça….j’ai jamais eu de Mère alors je comble le vide avec celle qui m’élève maintenant, je me sens un peu coupable, de penser ça, mais c’était la vérité alors….
Comment réagirait-elle, en me voyant embrasser une inconnue à ses yeux, mal...je pense...elle me crierait qu’il ne faut pas faire confiance au inconnu, ça cela n’avait pas changé par rapport à avant, et elle me rappellerai le fiasco Peter…



Dure journée, entre le saut de la voiture, les coups de feu, les vêtements, le baiser, puis la horde...je ne rêve que d’un lit douillet, de poser ma tête sur l’oreiller, et dormir profondément, en ne pensant plus à rien...oui ça pourrait être bien de faire ça…
Je sors un paquet de bonbons, qui était resté au fond de mon sac depuis plus d'un mois, j’avais décidé de le garder pour un événement important, et je suppose que c’est le bon moment, je l’ouvre, je prends une poignée de ces Croco au différent goût et je le tends à Haley, puis le pose entre nous
deux, avec fermeté, je lui en voulais à mort…
Je ne lui adresse pas la parole dans un premier bien trop fier pour ça, mais ce silence, ce calme est intenable pour moi
-Alors , ce deux baisers, c’était juste une blague c’est ça ? Tu n’éprouves rien à mon égard hein?! Comment ai-je pu tomber dans le panneau...je pensais que peut-être c’était plus fort que ça, qu’il y aurait quelque chose à tirer de ça, mais tu te foutais royalement de ma gueule…Et dire que j’étais prête à t’aimer…. Dis-je la voix étranglé, et les larmes aux yeux soudainement
-Mais TU as tout gâché….TOI la madame je suis un top model, qui attirait tous les garçons, peut-être que pendant tout ce temps, je n’étais que ton pantin...tu aurais pu avoir bien plus d’amis, si je n’avais pas été là..
Je me relève la fusillant du regard, c’était dispute partait peut-être un peu trop loin, mais je déballais tout ce que j’avais sur le cœur
-J’aimais un garçon ! J’ai renoncé à lui, je l’ai viré de mon cœur pour toi…
Je me surprenais moi-même à dire ça….
-ALORS, CE QUE TU M’A FAIS C’EST JUSTE POUR LE DÉLIRE C’EST ÇA ?!
Je ouvre et ferme mon poing, en proie à une colère incontrôlable…
-MAIS PUTAIN, JE T’AI EMBRASSER, TON AMIE D’ENFANCE, TA SOEUR, J’AI RENONCÉ À TOUT ÇA, POUR ALLER PLUS LOIN ET TOI TU PRENDS ÇA COMME UNE BLAGUE MAIS T’A UN SACRÉ PROBLÈME, TU CROIS PAS ?!
Même moi, je n’arrivais pas à comprendre, ce que je disais, mais la machine était lancé, et elle allait avoir beaucoup de mal à l’arrêter….[/i]

_________________




Je marche encore et toujours espérant ne pas rencontrer la mort
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 165
Points : 928
Date d'inscription : 03/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We know the Truth
Haley Henderson
Matricule n°001
We know the Truth
Ven 11 Aoû - 15:00

ENDURE AND SURVIVEAube & HaleyElle n’avait pas mangé depuis la veille au soir, son ventre gargouillait comme pas possible. Elle était contre manger ce fameux yaourt périmé mais est-ce qu’elle avait vraiment le choix ? Elle a enlevé l’opercule puis elle s’est mise à le manger avec les doigts tout en faisant attention à ne pas en mettre sur sa toute nouvelle robe. Un yaourt au chocolat… la date limite de consommation était dépassée depuis un bon moments mais elle le trouvait quand même bon, bien qu’il y avait cet arrière-goût qui la dérangeait un peu et qui lui donnait envie de vomir… elle prenait sur elle et mangeait pour combler cette faim qu’elle avait de plus en plus de mal à satisfaire. Le pot vide, elle l’a jeté sur le côté. Sa tête posée contre la porte de ce bâtiment aux origines inconnues, elle regardait devant elle et s’essuyait les mains avec un vieux bout de carton trouvé à ses pieds.

« Merci. » a-t-elle répondu froidement lorsqu’Aube a sorti ce paquet de bonbons, des crocos, ses bonbons préférés. Elle aurait pu se mettre à rire, à la remercier et à lui faire mille baisers sur la joue pour lui montrer le bonheur qu’elle éprouvait en retrouvant ces bonbons qu’elle n’a pas pu manger pendant deux ans mais l’air d’Aube l’a stoppée. Aube se voulait froide encore et toujours. Et ça, ça avait le don d’énerver Haley. Qu’est-ce qu’elle a fait de mal, au fond ? Elle voulait juste lui faire une blague, rire avec elle… elle n’a jamais prévu de l’embrasser de cette façon et que leurs ‘sentiments’ soient réciproques. Jamais en posant ses lèvres sur celle de son amie elle n’a pensé que celle-ci y répondrait positivement. Elle s’attendait à recevoir une gifle, à se faire pousser comme lorsqu’elles se sont revues mais ça ne s’est pas passé de cette façon, loin de là.

Ses mains à peu près propres, elle prenait une poignée de crocodiles qu’elle mettait directement dans sa bouche avant d’en reprendre d’autres et de les garder dans sa main pour pouvoir les manger au fur et à mesure. Puis le moulin à paroles qu’était Aube s’est remis à tourner. Elle se plaignait, disait à Haley qu’elle était une mauvaise personne qui jouait avec les sentiments des autres… ceci, cela. Il n’en fallut pas plus pour qu’Haley décide de se lever en grognant, totalement blasée par tout ce qu’elle venait d’entendre. Dans sa tête, elle n’avait rien fait de mal. Rien. Pourtant, Aube voulait encore lui faire la morale. Elles venaient de se retrouver et elle était déjà là à lui en envoyer dans la figure. « Me fais pas chier et fais ton chemin tout seul. J’ai pas envie de perdre mon temps. » Elle lui disait calmement et simplement, essayant de cacher le plus possible la colère et l’ennui dont elle était pleine. Elle ne voulait pas se battre ni se prendre la tête. Si Aube voulait se la jouer gamine sentimentale venant tout droit d’un film à l’eau de rose, qu’elle le fasse… juste loin d’Haley. Elle marchait et s’éloignait seule, son sac à dos sur les épaules. Elle trouverait bien un endroit où passer la nuit, elle était dégourdie et plutôt intelligente.
© Crimson Day

_________________
Oh-oh we'll shed our skin, we'll walk the other side.
Oh-oh we'll brace for it
, and conquer everything

Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 691
Points : 214
Date d'inscription : 31/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Little Warrior
Aube Callum
Matricule n°001
Little Warrior
Ven 11 Aoû - 19:12

She has a pretty face...Aube & HaleyElle aussi, est froide est distante, ai-je fait une erreur, en était aussi distante avec elle….j’ai bien trop de fierté, peut-être que ce troisième fiasco, était encore de ma faute, et puis je ne sais pas ce qui m’a pris, elle m’a embrassé, et quelque chose de nouveau à flamber, ça fait des romans à l’eau de rose, qu’on voyait partout, et qui franchement n’avait aucune valeur, mais c’était la vérité, j’ai vu ses lèvres et voilà...Quand elle ma repousser en rigolant, c’est comme si quelqu’un m’avait craché dessus, tout en insultant ma famille sa fait mal, et sa touche en plein cœur, alors qu’elle fut ma surprise, quand elle se leva, après mon monologue sans queue ni tête, et qu’elle m’a dit calmement, même si je lisais dans son regard, la colère et la lassitude, que je pouvais faire ma route seule…
Très bien…
Je me relève, soudain pour éveiller que jamais, elle me tourne le dos, et s’en va déjà vers d’autres toits
-Bonne chance Miss… Dis-je dépité par la tournure des événements, je m’élance vers une extrémité du toit, j’avais repéré, une échelle et quelques gouttières qui donnaient sur une petite ruelle qui me permettrait de changer de rue
Ne sachant si elle me suit, je commence à descendre
Je n'arrive pas à croire, que je puisse la laisser aussi facilement, en temps normal je lui aurais couru après, mais là ma fierté à été mise à mal....je pensais que notre amitié était plus forte que ça, mais peut-être, que j'ai trop anticipé, après tout elle aussi à dû changé, pendant ses deux longues années
-J’espère qu’on ne se reverra pas ! Dis-je sur un ton dur
Même si c’était totalement le contraire, j’aimerais revenir vers elle, me blottir dans ses bras, mais nous étions aller trop loin, et cette histoire de fierté, m’empêchant de faire le premier pas
L’échelle s’arrête à la moitié du bâtiment , le reste , à été arraché, et se trouvait sous mes pieds, j’avise les environs à ma gauche, je dois faire un bond pour rejoindre les poubelles, et si je me rate la mort, où ma droite une gouttière, je choisis la deuxième option, je la prend avec toute la précaution possible, j’avais observé, mon père faire ça, je glisse dessus, et arrive Dieu merci entière sur le plancher des vaches, au fond de moi j’espère que Haley n’est pas loin
Soudain, je sens des mains fermes prendre mes épaules, et une voix de femme me susurrer à l’oreille
-Salut toi…t’a pas intérêt à crier...maintenant tu vas me donner tes affaires sinon, je te traverse de part en part avec mon épée t’a compris ?
Mon glock est dans ma poche, je ne peux pas l’atteindre sans me faire tuer…
Je sens le contact froid du son épée, dans le bas de mon dos…
Heureusement, j’avais eu la bonne idée, de planquer un couteau dans une de mes manches, j’avais oublié de le mettre dans son étui accroché à mon bras, dans le magasin, mais j’avais eu le temps pendant qu’elle partait de le faire, très doucement, je le sors de son étui,
Je me baisse, passant ma main sur une des sangles du sac, pour le faire tomber à terre, le petit couteau caché au creux de ma main, je n’en aurais bientôt plus besoin, si je ne faisais pas tuer…je me surprends à pensé ça, être aussi calculatrice, froide, ce n’était pas mon genre, ce monde était vraiment entrain de me changer, je fais volte-face avec dextérité, et il ne me faut que deux secondes, pour trouver le point faible de son casque et de son armure en cuir , et planter mon couteau dans la gorge  de la femme elle a encore une  expression de stupéfaction sur son visage…
C’était la deuxième fois, que je tuais, pour me défendre ou défendre quelqu’un, la première était quand j’ai tué encore et toujours des cannibales, qui s’en prenais à ma Mère…
J’ai le nausée rien qu’en voyant, le corps inerte de cette personne, qui essayait de survivre comme les autres, mais de la mauvaise manière...je m’étais entraîné des heures durant pour ce coup...c’était donc pour ça…
Je m’adosse au mur, pour la troisième fois de la journée, toute essoufflé, mon cœur battant la chamade, dans ma cage thoracique
Je ne peux pas rester ici indéfiniment, je me relève, encore sonnée par ce meurtre, elle faisait ma taille, soudain un sentiment de culpabilité me prends et si c’était une fille aussi...mais mon esprit logique reprend le dessus, c’était une femme, vu sa voix….d’où moins je l’espère
Elle avait une armure complète de cuir, recouvrant son torse, ses bras, et ses jambes en plusieurs pièces, ainsi qu’un casque des forces spéciales avec une visière en plexiglas, et un fourreau et une épée comme elle avait dit, hésitante, je le prends, m’attendant à quelque chose de très lourd, je suis agréablement surprise, elle était assez légère, pour que la prenne à une main, et puisse faire d'ample mouvement, si ce n'était pas parfait ?! Et ressemble aux épées, qu’on voit dans les films du Moyen-âge, avec tout ces chevaliers dans leur armure rutilante
Mais je n’avais pas le temps d’attendre, Haley devait être loin à présent, et il fallait que je reste avec elle, pour ma survie et pour la sienne
J’enfile son armure, mets son casque sur ma tête, il me fait pratiquement à merveille, je m’en réjouis, avec ça j’étais protégé sommairement des morsures, je passe le fourreau sur mes épaules, pour qu’il « barre » mon dos, et range l’épée, d’un mouvement ample dedans, je crois que cette équipement était fait sur-mesure pour la dame, que je viens de...voilà...elle devait être une fan des chevaliers un truc comme ça, je n’oublie pas d’enfoncer mon couteau dans sa tempe, et laisse cette scène de meurtre derrière moi, pour remonter sur les toits dans l’espoir de retrouver ma meilleure amie
J’appréhendais, ce moment, et si les protection, réduisant ma liberté de mouvement, mais il n’en ai rien, c’est comme si je portais un jean, en un peu plus lourd, pareil pour le torse, les ouvertures au niveau des bras était assez grande, pour que je puisse faire des grand mouvement, ça me serrait peut-être un peu au niveau de bassin….
Et ressemble aux épées, qu’on voit dans les films du Moyen-âge, avec tout ces chevaliers dans leur armure rutilante
-Haley ? Où est tu ? Pardon pour tout à l’heure ! Je ne voulais pas qu'on arrive là ! Je t'aime  Criais-je à en perdre la voix
Je n'étais même pas sûr, de ce que je dis...et si je me trompais et que je ne l'aimais pas..
Trop de questions sans réponse, c'est insupportable...
Je me doutais bien qu’elle n'est sûrement pas là, mais au moins j’aurais essayé c’est déjà ça ?[/i]

_________________




Je marche encore et toujours espérant ne pas rencontrer la mort
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SHU LIN • be strong and endure
» Max • Damaged people are dangerous, they know they can survive
» GEORG J. DAREVILL ♕ Crash them down it's the only way to survive
» Nolan | I will always survive.
» HOPE ♡ i will survive. ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum