Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #29 : Juillet 2018
Recensement Recensement #5 en cours
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Cet été sur In Your Flesh, réalisez votre rêve d'enfant et devenez dresseur Pokémon ! Pour les attraper tous, ça se passe ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - préambule : Welcome to Detroit > A lire ici

In Your Flesh :: The Surrounding Wasteland :: Les alentours

 Want it or not, you're my new friend - Logan

avatar
Messages : 413
Points : 1144
Date d'inscription : 04/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Want it or not, you're my new friend - Logan   Dim 6 Aoû - 16:43


Dernière édition par Arizona Durden le Dim 5 Nov - 22:23, édité 1 fois
Want it or not, you're my new friend
15 avril

C'était la première fois depuis son arrivée au laboratoire qu'Arizona se rendait aussi loin sans être accompagnée. Elle s'était assagie, enfin presque, mais son désir d'aventure, c'était fait plus fort que tout le reste et comme elle avait bien l'intention de tenter de trouver de quoi picoler, elle avait choisi qu'il valait mieux se lancer la dedans en solo. La jeune femme ne connaissait absolument rien de cette banlieue qu'elle était à visiter, mais elle devait avouer qu'avant l'infection, elle devait être trop mignonne. Très différente de celle où elle avait grandi. Se promenant dans la ville, la veste déjà tâchée de sang prouvant à quel point elle était incapable de les liquider un minimum proprement, elle cherchait du regard une maison en état acceptable. Elle n'eut d'ailleurs pas besoin de bien longtemps avant de la trouver et immédiatement, elle se sentit sourire. Vue à quel point, elle était immense, Arizona priait pour qu'elle trouve une cave à vin. Si c'était le cas, elle risquait d'être considérée comme morte par les siens parce qu'elle ne comptait pas en partir avant très longtemps !

Poussant la porte avec délicatesse, elle était restée sur ses gardes tout le long de la visite. Même s'il n'y avait aucune trace du moindre rôdeur ou encore de lutte, Arizona en arriva quand même à la tragique constatation qu'elle avait dû être plus d'une fois fouillée tant il n'y avait absolument rien d'utile ou d'intéressant. Grognant légèrement alors qu'elle ressortait bredouille, Arizona réalisa pour la première fois qu'elle avait été tellement absorbée à chercher la maison la plus prometteuse qu'elle n'avait pas remarqué à quel point il y avait des choses étrange un peu partout. C'est quoi, on est dans Hunger Games maintenant ? Ricanait-elle pour elle-même en voyant ce qui devait être des pièges. Bon, elle savait qu'elle serait mieux de partir plutôt que de rire, mais elle s'accordait ce petit moment de liberté. Retrouvant son sérieux, elle marchait avec précaution afin de s'éloigner de là lorsqu'elle aperçut un autre survivant. Se dépêchant de se pencher, elle ne pouvait s'empêcher de se demander si le colosse muy caliente était derrière tout ça, mais à voir comment il filait direct dans l'un d'entre eux... elle se dit que non. Se relevant aussi rapidement qu'elle s'était accroupie, elle fit un signe dans les airs à l'inconnu. « Attention. Il y a un type qui se prend pour le président Snow dans les parages... Être toi, je ne pilerais pas sur la bouche d'égout. » Est-ce qu'elle exagérait énormément ? Comme toujours.. Mais les bouches d’égout n'étaient clairement pas nettes et elle était certaine qu'elles n'étaient pas faites de fontes. Allait-il comprendre sa référence ? Peut-être, pas, il n'avait pas une tête à lire hunger games, mais on savait jamais. S'approchant de lui tout en regardant avec attention autour d'elle, elle réalisait qu'elle l'avait déjà croisé à quelque part dans Détroit sans parvenir à se souvenir. Espérant qu'il ne soit pas un cinglé, elle n'eut pas le temps de tenter de le découvrir que celui qu'elle devina rapidement comme Snow apparaissait plus loin dans la rue. Sans attendre qu'ils ne les aperçoivent, elle posait sa main contre le bras de Logan et l'entraînait avers elle contre le sol. « Le taré n'est pas loin. Je m’appelle Arizona au fait et t'en fais pas, j'ai l'habitude avec ce genre de mec... J'étais policière dans une autre vie. » Avait-elle l'habitude avec les tarés ? Clairement... mais pas ce genre-là et certainement pas dans le cadre de l'emploi qu'elle prétendait avoir dès que l'occasion se présentait. Ne sachant pas combien de temps ils allaient devoir resté cachés, valait mieux faire connaissance...


_________________


Cut You Down
©️ alaska.



Spoiler:
 
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6607
Points : 8062
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Lun 7 Aoû - 17:57
Voilà dix jours maintenant que Logan se sentait respirer de nouveau. Terminées, les histoires de nanas et la petite vie plan-plan de Fort Hope. Ça le tuait un peu de s'éloigner trop longtemps du camp et surtout de sa fille, il tentait toujours de faire attention à ne pas se faire tuer quand il mettait le pied dehors, mais il se permettait de sortir un peu plus souvent, au moins le temps de quelques semaines. Car monsieur Carter s'était donné une mission, voyez-vous. Dix jours plus tôt, il avait rencontré ce petit garçon dans un magasin de jouet et, bien qu'il ne soit parvenu à lui tirer un seul mot et que sa seule victoire eut été de lui faire prendre la poudre d'escampette, Logan avait découvert, en fouillant le magasin à la recherches de quelques petites choses pour son bébé, que ce gamin avait plus de valeurs à ses yeux qu'il ne l'aurait imaginé.

Il fallait qu'il le retrouve à tout prix. Et il s'y employait dès qu'il en avait le temps, ce qui n'était hélas pas suffisant. Comme point de départ à ses recherches, le géant était retourné au magasin, mais il ne restait plus rien. Tout ce que ce gamin avait laissé derrière lui, c'était son livre de biologie dans lequel Logan avait trouvé la photo d'Alex. Aucune autre trace de l'enfant et encore moins d'un endroit où le trouver. Mais, planté au milieu des étalages de jouets à regarder autour de lui en attendant l'inspiration divine, l'hawaïen était tout de même parvenu à une conclusion plutôt logique : c'était un gosse de dix ans d'après les dires de sa mère, certes débrouillard et texan dans l'âme, mais un gamin quand même. Impossible, donc, qu'il ait disparu très loin.

Cela restait tout de même compliqué de savoir par où chercher. Logan avait pris la direction de la ville la plus proche, essayant de se mettre dans la tête d'un gosse paumé au milieu du chaos. Trouver un abri restait le plus logique et puisqu'il n'y avait rien d'autre à l'horizon que les silhouettes lointaines d'un lotissement de banlieue, c'était dans cette direction que Logan était parti. Cela lui prendrait des siècles pour retrouver Peter, mais il était prêt à prendre ce risque, il redevenait enfin lui-même avec cette nouvelle quête qui n'impliquerait aucune mort violente pour d'autres êtres humains et surtout de quoi occuper ses pensées. Pour l'instant, il n'avait aucun moyen de tergiverser sur des sujets plus ridicules : il arpentait les rues d'une petit ville dont les maisons spacieuses laissaient deviner sans mal un certain niveau de vie, mais où rien ne lui donnait l'impression d'être sur une piste. Il y en avait tellement... Le gosse aurait pu se trouver n'importe où. Il en fallait plus pour décourager Logan. Il avait déjà retrouvé Juliet et Eulalie en laissant faire la chance, Isha aussi même s'il ne l'avait pas vraiment cherché, alors pourquoi pas le fils de sa meilleure amie ?

Il se trouvait dans une rue quelconque, observant les alentours en serrant son arme dans son poing, essayant de repérer des signes de vie ou au moins des choses faciles à reconnaître pour quand il poursuivrait ses recherches, lorsqu'il jura voir des rideaux bouger à une fenêtre. Il s'arrêta en pleine marche au milieu du trottoir pour observer la maison avec plus d'attention. Ça aurait pu être des rôdeurs, mais il n'y avait plus aucun mouvement... Il plissa les yeux pour essayer de mieux voir, se demandant s'il ne devenait pas tout simplement dingue et décida finalement de reprendre sa route.

Un sursaut le prit lorsqu'il entendit une voix l'alpaguer et une femme apparaître assez soudainement dans son champ de vision pour le mettre en garde sur la bouche d’égouts sur laquelle il s'apprêtait à poser le pied. Par réflexe, Logan recula d'un pas, tendant son arme vers la jeune femme pourtant trop loin pour qu'il puisse imaginer la toucher, en se demandant s'il s'agissait d'une blague ou bien s'il venait tout bonnement de tomber sur une cinglée. Président Snow ? Mais de quoi parlait-elle ? « Qu'est-ce que.... » Mais elle avait raison sur la bouche d'égouts, comme il l'apprit en la regardant avec plus d'attention, il ne l'aurait pas vu comme ça, mais un truc clochait bel et bien. Et avant qu'il n'ait même le temps de relever les yeux vers elle pour la remercier, elle se retrouvait enfin dans son champ d'action et l’entraînait vers le sol en assurant que le cinglé approchait. Très sincèrement, aux yeux de Logan, c'était surtout elle la cinglée, là. Mais il se baissa quand même, masquant plus ou moins son imposante silhouette derrière la voiture où elle voulait qu'ils se cachent et releva les yeux pour observer au travers des vitres sales. Ils avaient encore quelques minutes de paix avant que le type ne soit réellement proche d'eux et la jeune femme en profita pour faire les présentations. « Joli prénom, moi c'est Logan. » Il la trouvait un peu étrange, certes, mais d'un autre côté elle était vive et elle l'aidait quand bien même il ne croyait pas avoir besoin d'aide pour affronter un type seul, elle lui avait au moins épargné l'emmerde de se retrouvé au fond d'un égout. « Tu me fais un petit résumé de l'enquête sur laquelle tu bosses, inspecteur ? » De nouveau, il détourna son regard sur la rue et observa l'avancée du suspect. Il approchait tranquillement, mais s'ils restaient sages, ils avaient des chances de ne pas se faire repérer. Il était quand même sacrément bien armé, ce Snow... Manquait plus que ça, tient, une petite frappe avec un fusil d'assaut pour rendre la journée encore meilleure.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 413
Points : 1144
Date d'inscription : 04/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Mar 8 Aoû - 17:06
Arizona avait grandement dû se faire violence pour ne pas le remercier avec un sourire d’adolescente se faisant dire un compliment pour la première fois. Elle savait parfaitement qu'elle avait fait le bon choix et à vrai dire, elle en était très fière. Continuant dans cette lignée de mensonge qu'elle racontait tellement souvent qu'elle avait tendance à oublier que ce n'était pas sa véritable histoire, la question que lui retourna Logan lui fit une agréable surprise. Elle avait prévu attendre que celui qu'elle qualifiait sans connaître de fou dangereux disparaisse avant de pouvoir discrètement filé loin des mauvaises surprises qu'il avait planqué un peu partout, mais finalement... pourquoi cracher sur une telle occasion de s'amuser ! Cet homme était une véritable trilogie de perfection. D'abord, parce qu'il la complimentait sur son nom, ensuite parce qu'il l’appelait inspecteur, et finalement et le moindre... Parce qu'il était gravement sexy.

Elle avait eu besoin de quelques secondes à peine pour trouver ce qui avait bien pu l'emmener ici. Bien entendue, elle ne comptait pas dire à Logan qu'elle se trouvait involontairement sur le terrain de jeu de Snow uniquement parce qu'elle avait eu espoir de pouvoir trouver de quoi picoler. Ça ne faisait pas vraiment cool, c'était un peu pathétique à dire vrai, et même si elle savait qu'elle l'était, lui n'avait pas besoin de le savoir. Se relevant légèrement afin de pouvoir voir par la fenêtre du véhicule abandonné derrière lequel ils étaient planqués, elle constata que le présumé fou dangereux était rendu presque à la hauteur du véhicule et vu la vitesse à laquelle il marchait, ils en avaient encore pour un petit moment planqué ici. Se rapprochant légèrement de Logan, autant pour profiter d'une proximité trop rare avec un mâle alpha que pour s'assurer que sa voix ne soit pas entendue par l'autre indésirable.

« Il n'y a que lui que l'on aperçoive, mais vu à quel point le territoire qu'il protège ne cesse de grandir... Je me demande s'ils ne sont finalement pas plusieurs. Si oui... Ils pourraient être carrément dangereux. Les armes sur lui... c'est que la pointe de l’iceberg de ce qu'il possède. »

Elle allait faire une blague de Titanic, mais ne retint, consciente qu'elle gâcherait complètement le sérieux qu'elle donnait à cette fausse enquête. Et puis, il ne fallait pas blaguer avec la mort même fausse de Léonardo Dicaprio... D'ailleurs, elle se demandait ce qu'il devenait celui-là... si un jour il se pointait au laboratoire il faudrait qu'elle fasse comprendre aux autres femelles en rutes qu'il était sa possession... mais ce n'était pas la question, pour le moment elle devait se concentrer sur cette "enquête"

« J'ai besoin de le savoir pour le bien de mon groupe, et comme tu n'y appartiens pas, je me doute que tu dois toi aussi avoir envie de le découvrir. Tu m'accompagnes ? Par contre, t'as pas intérêt à te retourner contre moi... Sinon je te mets en état d'arrestation. »

Blaguait-elle à moitié, autant pour profiter de placer encore une fois une phrase concernant son "boulot" que pour voir comment il réagirait si elle lui faisait un tel avertissement. Après tout, il le connaissait pas et elle se doutait qu'elle aurait été beaucoup plus méfiante s'il était au bas de l'échelle alimentaire. Se relevant légèrement à nouveau, elle remarquait qu'il les avait dépassés et était rendu plus loin, se préparant à tourner derrière la maison.

« Ta mère ! Il est encore là... Espérons que ses réflexes sont aussi rapides que son pas. »

Se planquant à nouveau derrière la voiture, le risque qu'il les remarque à ce moment était presque nul, mais comme elle voulait aller découvrir ce que cachait son quartier général, il valait mieux rester tranquille et éviter qu'ils ne les remarquent déjà. S'assurant du bout des doigts qu'elle avait toujours son colt et son poignard sur elle, elle tenta d'apercevoir si l'homme avait d'autres armes que celle qu'il avait pointé sur elle il y a quelques minutes. Elle ne savait pas ce qu'elle allait trouver là-bas et à dire vrai, au fond elle était convaincue que ce type n'était un péquenaud paranoïaque ayant quand même - il fallait lui donner - un talent pour inventer des pièges très stratégiques. Au fond... Elle allait peut-être aussi en profiter pour tenter de tous les repérer et de s'imaginer comment elle pourrait les reproduire question de renforcer la sécurité du laboratoire. La tête que Hannah allait faire si elle y parvenait ! Bon, encore fallait-il qu'ils parviennent à s'y rendre et elle espérait que rien ne serait mortel.

« T'es prêt ?»

Se relevant, elle constatait qu'il n'était effectivement plus dans leur champ de vision. Ils pouvaient aussi simplement tourner les talons et aller dans un endroit plus sécuritaire, mais jamais elle ne choisissait d'elle-même cette voie.

_________________


Cut You Down
©️ alaska.



Spoiler:
 
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6607
Points : 8062
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Jeu 10 Aoû - 16:56
Sans perdre une miette de l’ascension du général Snow – c'était bien le général, hein ? Il ne se souvenait déjà plus – Logan écoutait attentivement l'explication de la jeune femme sur ce qu'ils faisaient là exactement. Il n'était pas certain d'où elle tenait ses informations, mais elle parlait d'un ton sérieux, visiblement sûre d'elle et il n'avait aucune raison de ne pas la croire, à vrai dire. Ce type était donc possiblement à la tête d'un plus grand groupe et il inquiétait des gens dans le coin... Logan n'en avait jamais entendu parler, en fait il ne connaissait plus que le groupe installé au labo maintenant que sa grande guerre avec Bruce avait eu raison de tous les autres. Depuis, il n'était pas retombé sur d'autres groupes. Il n'était quasiment pas sorti non plus, à vrai dire.

« Pour être totalement honnête avec toi, j'suis arrivé là totalement par hasard, mais on ne refuse rien à une jolie fille avec un flingue, pas vrai ? » Un sourire évocateur étira ses lèvres alors qu'il s'autorisait un petit écart pour regarder la jeune femme. « Quant à la question de te trahir... Tu me tentes, à vrai dire... Si je demande gentiment, tu me passeras quand même les menottes sans que j'ai besoin de te faire du mal ? » Il lui fit un clin d’œil et reporta son attention sur l'autre type. Il prenait son temps, sérieusement... Logan avait presque envie de se lever pour lui donner une bonne raison de se bouger un peu. Mais bon, il suffisait d'un mouvement trop brusque pour que monsieur Snow ne le transperce de toutes parts avec sa jolie mitrailleuse et le barbu ne se sentait pas l'âme d'une passoire aujourd'hui.

Logan se força donc à prendre son mal en patience, jusqu'à ce que l'homme soit suffisamment loin pour qu'ils puissent sortir sans risquer de se faire repérer et tuer dans la même seconde. « Allons-y ! » confirma-t-il simplement à la fliquette alors qu'il se redressait à son tour et s'engageait derrière elle. C'était une idée vraiment stupide de suivre ce type et de foncer droit dans les pièges qu'il semblait avoir installés un peu partout. Et si, effectivement, il allait retrouver le reste de sa bande, les deux survivants risquaient de voir leur espérance de vie réduire considérablement en moins de quelques secondes. Mais qu'il suive ou non, Logan avait le pressentiment que la jeune femme irait quand même et au moins à deux, ils avaient un peu plus leurs chances.

Un bon moment, ils ne firent rien de plus que remonter la rue à quelques mètres derrière Snow, en partie cachés par les voitures garées contre le trottoir. Cet homme marchait à une lenteur qui donnait des envies de meurtre au géant, mais grâce à un effort surhumain, il parvint à se contenir suffisamment longtemps pour qu'enfin, monsieur Snow ne s'arrête devant une grande maison aux fenêtres et aux portes barricadées avec soin. Même si elle l'avait probablement remarqué aussi, Logan posa sa main sur le bras de sa coéquipière improvisée pour la retenir d'aller plus loin et son genou retrouva le sol tandis qu'il campait derrière une petite berline pour observer les lieux. « Jolie baraque. » souffla-t-il en comptant les fenêtres sur la façade avant. Celles du haut n'étaient pas couvertes de planches, logique en soi puisqu'elles ne risquaient pas d'être prises d'assaut par une horde. Ils pouvaient sûrement grimper quelque part pour en atteindre une, mais était-ce réellement une bonne idée ? « T'es sûre de vouloir faire ça ? Il est pas encore trop tard pour procéder à mon arrestation et m'emmener dans ma cellule au lieu de se faire tuer par le Colonel Snow en personne. »

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 413
Points : 1144
Date d'inscription : 04/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Lun 14 Aoû - 23:49
La concentration d'Arizona sur la bêtise qu'elle était en train de raconter s'était complètement fait la malle. D'abord, il avait parfaitement raison lorsqu'il disait qu'il ne fallait rien refuser à une jolie fille avec un flingue. Mais surtout... Cette blague de menotte.... elle était loin d'être passée inaperçue. Surtout que bon, vu la vitesse avec laquelle Snow se déplaçait, ils avaient le temps de s'amuser un peu. Pourquoi pas ici là et tout de suite... Sérieusement, comment pouvait-elle rester dans son rôle sérieux d'inspecteur lorsqu'elle se retrouvait face à un homme aussi gravement séduisant qui laissait planer un sous-entendu auquel elle n'avait qu'une seule envie et c'était d'y mordre à pleine dent.

« Alors ne me trahis pas et crois-moi, je saurai comment te remercier tout à l'heure. »

Pour l’instant... Il fallait surtout décider ce qui devait être fait de snow et son groupe présumé. Attendant pendant une éternité qu'il disparaisse enfin, elle se lança dans l'opération repérage dès que Logan lui confirma qu'il était temps. Cette étape avait duré pendant des heures... Du moins en temps arizonesque car en réalité, bien qu'il avait fallu de nombreuses minutes, ça n'avait pas été à ce point catastrophique. S'immobilisant alors qu'elle sentait l'imposante main de Logan contre son bras, elle suivie son mouvement contre le sol où elle s'agenouilla le temps d'élaborer une stratégie... ou de tourner les talons et partir d'ici. Avouons-le, maintenant qu'elle était tout près et surtout maintenant qu'elle avait une autre d'activité beaucoup plus agréable en tête, elle commençait à douter. Et apparemment lui aussi. Se tournant dans sa direction, Arizona devait avouer que c'était bien plus ce genre d'action là qui lui manquait que les missions dangereuses... Se mordillant légèrement la lèvre, elle laissa son vagin décider pour elle comme toujours.

« C'est le président Snow... Mais peu importe... » Un sourire légèrement mutin sur les lèvres, elle indiquait d'un léger signe de tête le côté opposé de la rue. « On a tout le reste de notre vie pour frôler la mort... Profitons un eu des plaisirs de la vie pour aujourd'hui. »

Et surtout avec lui quoi... Il transpirait le mâle, la virilité et le sexe et c'était bien plus qu'elle ne pouvait le supporter si elle voulait garder la tête froide. Cette envie intente de le faire ici et maintenant revenait avec fougue, mais une fois encore elle l’apaisait, consciente que ce n'était absolument pas le moment ni le lieu. Toujours accroupie, elle franchissait le peu de centimètre qui les séparait et approchait son visage du sien.

« Trouvons un endroit tranquille.. »

Franchissant le peu d'espace qui les séparait toujours, elle venait mordiller très légèrement sa lèvre, n'allait toutefois pas jusqu'à l'embrasser. Laissant planer entre eux ce jeu, mais surtout ce désir qu'elle ressentait dans chaque parcelle de son corps. S'éloignant, elle contournait la voiture et après s'être assurée que la voie était libre, recommençait doucement et subtilement à marcher dans le sens inverse. Une stratégie qui s'avéra efficace, jusqu'à ce qu'ils ne tournent le coin et tomber face à face avec Snow qui de toute évidence était finalement capable d'aller plus rapidement. Pointant son imposant calibre dans leur direction, Arizona grogna en se disant qu'elle ne parviendrait peut-être pas à voir l'autre enfin qu'elle devinait de taille impressionnante finalement.

« Eh merde.»

Consciente qu'elle pouvait toujours jouer l'idiote et qu'au cas où ce n'était pas efficace comme technique, Logan pouvait encore tenter la force, elle se risqua à cette stratégie.


« Salut ! Pas besoin d'arme, on s'est seulement perdu et on a débarqué ici..On retournait sur nos pas justement ! C'était un plaisir de faire ta rencontre, au revoir. »

Est-ce qu'il allait les laisser passer aussi facilement ? Difficile à dire et elle avait bien craint que non, mais ce n'était jamais mauvais d'essayer.


_________________


Cut You Down
©️ alaska.



Spoiler:
 
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6607
Points : 8062
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Jeu 17 Aoû - 11:32
Se faire tuer ne faisait pas partie du plan pour aujourd'hui. Et quand il voyait cette maison relativement immense et particulièrement bien sécurisée contre tout envahisseur mort, Logan se disait que ce serait une très mauvaise idée d'aller voir. Ils n'étaient pas préparés, ils venaient même tout juste de se rencontrer... S'ils prenaient le temps de discuter d'un plan d'attaque, pourquoi pas, mais s'il pouvait la faire changer d'avis et l'emmener vers une aventure beaucoup moins dangereuse alors il le ferait. Sauf qu'il s'y prenait peut-être mal. Ou beaucoup trop bien, allez savoir. En tout cas, sa proposition sonnait comme une invitation à la luxure, il en avait conscience et ça le faisait marrer, du moins jusqu'à ce que la brune ne se tourne vers lui et qu'elle accepte l'idée avec beaucoup moins de subtilité que lui.

Logan ne bougea pas d'un poil alors que la jolie brune s'approchait dangereusement. Il ne fit rien de plus que tressaillir quand il sentit son souffle sur sa peau et la très légère pression quand elle se permit une certaine intimité qui n'aurait pas du avoir lieu. Il ne la lâcha pas des yeux quand elle s'éloigna. Ça aurait été un mensonge que de dire qu'il n'était pas tenté par l'idée. Elle était plutôt canon, même si pas vraiment son genre de nana - quoi qu'il ne savait plus trop ce qui était son genre ou pas, en ce moment- et il restait rien de plus ni moins qu'un homme en pleine possession de ses moyens, seul depuis peu certes, mais seul quand même. Quoi de mieux que de se plonger littéralement dans une autre pour oublier une nana qui s'accrochait un peu trop fortement à son esprit ? Il avait toujours fait comme ça, pendant les dix dernières années de sa vie et ça avait toujours très bien fonctionné. Il ressentait bien plus de scrupules en ce moment, pourtant, ce qui n'aurait vraiment pas eu lieu d'être au regard du temps de cette relation qui le retenait de sauter le pas avec le sourire.

Heureusement, la nature était bien faite et la flic suffisamment motivée pour que le cerveau de Logan soit subitement mis en pause et il se leva à son tour pour suivre la jeune femme qui repartait dans le sens inverse. Et pourquoi pas, après tout ? Il se sentait un peu plus coupable à chaque pas, mais il ne devait plus rien à personne et si cette technique avait suffit pour le guérir de son premier amour, elle fonctionnerait probablement pour son mariage raté. Il ne chercha pas à se poser plus de questions à ce sujet, à vrai dire. Il était biologiquement conçu pour se lancer dans ce genre de plan foireux sans s'encombrer de remords et d'hésitations, son corps prenait le dessus et le manque lui permettait de franchir la distance sans chercher plus loin.

Ce fut pourtant une sacré douche froide qui lui coupa toute envie de faire des conneries quand, au coin d'une rue, le géant se retrouva face à face avec un calibre bien plus impressionnant que le sien. Son regard glissa sur l'arme dont le canon pointait dans leur direction alors que sa gorge s'asséchait subitement. Il eut un mal fou à avaler sa salive et se força finalement à lever les yeux vers le visage attaché aux mains qui tenaient l'arme. Sans aucune surprise, il reconnut immédiatement ce foutu Snow qui s'était tout à coup pris pour une putain de fusée et venait de les prendre de revers. La tentative d'Arizona de calmer le jeu avec un petit discours de potiche était admirable, mais pas suffisant à en croire l'air mauvais que Snow lui renvoya. « On va partir et on ne reviendra pas, ok ? Pas besoin de s'énerver. » tenta Logan à son tour, essayant d'apporter un peu de soutien à la jeune femme. En d'autres circonstances, il se serait probablement jeté sur ce type pour lui briser la nuque à mains nues. Il en avait les capacités et ce mec ne l'impressionnait vraiment pas. Ce qui l'impressionnait, en revanche, c'était cette grosse mitrailleuse entre ses mains. Où est-ce qu'ils choppaient tous des armes comme ça, putain ? Enfin, peu importe où il l'avait trouvé, il l'avait et il venait de la soulever un peu plus franchement vers Logan qui dut se faire violence pour ne pas bouger outre qu'en levant les bras, paumes ouvertes, en signe de paix et de reddition.

« Vous m'suivez depuis quand ? » demanda-t-il sans relâcher la pression. Bordel de merde. Le géant osa un regard anxieux à sa complice, mais ça ne l'aida pas beaucoup. Ils faisaient quoi, dans ces cas-là, les flics ? « On ne vous suivait pas, c'est... 

    -Ta gueule ! »


Ok, bon... Bien décidé à ne pas se faire trouer dans tous les sens par un fusil d'assaut, Logan obtempéra sans aucun mal et ferma tout bonnement sa bouche, ravalant sa réponse et sa fierté au passage. Monsieur Snow plongea finalement une main nerveuse dans sa poche avant de balancer une paire de menottes à leurs pieds et, si son arme resta ostensiblement pointée sur Logan, ses yeux filèrent vers la jeune femme à ses côtés. « Mets-lui ça et ensuite tourne-toi. Vous foutez pas de ma gueule ou je vous tue tous les deux. » Très lentement, Logan baissa ses bras et tendit les mains vers Arizona, hochant doucement la tête pour l'encourager à obéir.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 413
Points : 1144
Date d'inscription : 04/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Dim 29 Oct - 0:27
Le président Snow n'avait pas l'air content et pour être honnête, c'était même un euphémisme. Les bras dans les airs, Arizona ne pouvait s'empêcher d'être dégoûté que le vieux ne soit pas imbécile. Elle aurait tant aimé qu'il les laisse partir mine de rien ou en les invitant à passer prendre un verre d'eau un de ses quatre. Malheureusement pour eux, il avait le genre de tête qu'elle n'aurait même pas eu envie de croiser avant le début de virus. Elle l'imaginait bien en caleçon à écouter George Michael chanter careless whisper avec sa carabine en refusant de vivre dans le présent. Le genre d'homme qui terrorise les enfants vivant dans les maisons voisines. Délaissant de côté ce souvenir d'enfance pour se concentrer sur cette arme à feu qu'il pointant sur le géant caliente, Arizona n'était pas certaine de la réponse à donner à sa question. Ne pas assez en dévoiler signait leur arrêt de mort tout comme le fait de dire la vérité. Sentant le regard de l'homme qui avait su éveiller ses ovaires un peu plus tôt se poser sur elle, elle tournait le sien dans sa direction essayant de comprendre s'il tentait de lui passer un message sans succès. Le laissant prendre parole et hochant la tête avec un sourire alors qu'il tentait de rassurer le frustré sans succès. L'envie de lui faire remarquer qu'il n'avait qu'à ne pas leur poser de question s'il ne voulait pas avoir de réponse lui passa par la tête, mais désireuse de rester en vie elle choisit de se taire.

Silencieuse comme l'homme le souhaitait, son regard lui tournait autour à la recherche d'une idée saugrenue pouvant les sortir de là, c'est le bruit des menottes tombant à ses pieds qui firent revenir son attention. L'ironisme de la situation était à son comble, ils avaient effectivement eu bien envie de jouer avec des menottes, mais pas dans cette condition. Regardant son acolyte d'abord au cas où il aurait une meilleure idée, elle se pencha finalement afin de les attraper et les passa autour de ses poignets. Elle pouvait d'ailleurs à peine les fermer ce qui n'était pas sans l'amuser. Continuant d'écouter Snow, elle se retournait ensuite tout en gardant les mains dans les airs.

« Vous voyez... on fait tout ce que vous voulez, on ne cherche pas les ennuis. Il y a moyen de discuter pour trouver un accord ? »

- Ça va dépendre.


Trois mots seulement qui résonnèrent de plus en plus fort alors qu'il s'approchait d'elle, lui empoignant sans délicatesse les poignets et mettant à son tour les menottes. Le laissant faire non pas sans lâcher quelques grognements d’agacement, elle le sentit la pousser et faire de même avec le canon de son fusil qu'il entrait dans le dos du colosse.

- Avancez et fermez là. Vous parlerez uniquement quand je vous pose des questions.

Profitant du fait qu'il ne pouvait pas la voir rouler des yeux pour le faire, Arizona obtempéra et se mit à avancer. Silencieuse, elle espérait voir une horde de morts en décomposition venir vers eux, mais malheureusement tout était calme et ils n'avaient pas d'autre choix que de suivre ses indications jusqu'à atteindre la fameuse maison. Curieuse à l'idée de pouvoir y entrer, il les fit plutôt contourner et approcher d'une porte à moitié incrustée dans la terre et cadenassée qu'il ouvrit puis retourna derrière eux. Les sourcils froncés, Arizona allait lui demander ses intentions lorsqu'il les devança.

- Descendez... Maintenant.

L'éternelle trouillarde refusant l'idée d'obtempérer, elle n'eut pas d'autre choix devant la forte poussée dans son dos qui l'a fit rater quelques marches et tomber contre le seul bétonneur craqué et froid. Portant sa main vers son bras qui avait subit la majorité du choc, elle se tourna vers son nouvel ami que lorsqu'il va la rejoindre et que la porte se ferma derrière eux.

« Il va revenir... pas vrai. »

Il était mieux de revenir ! Criait-elle intérieurement alors qu'elle se concentrait sur sa respiration pour ne pas paniquer de se retrouver coincé ici avec un tel désaxé.

_________________


Cut You Down
©️ alaska.



Spoiler:
 
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6607
Points : 8062
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Lun 6 Nov - 10:28
Non sans regret, Logan observa la jeune femme passer les menottes autour de ses poignets, serrant avec zèle jusqu'à ce qu'une certaine gêne ne se fasse sentir tant la pression des bracelets était forte sur ses poignets. La culpabilité qui l'avait pris quelques minutes plus tôt à l'idée de ramener une inconnue chez lui si rapidement après que sa femme ait passé la porte de leur maison s'était totalement envolée tandis qu'il se faisait la réflexion qu'il aurait cent fois préféré qu'elle lui passe les menottes qu'il gardait rangées dans un tiroir de sa cuisine plutôt que celles-ci. Mais peut-être bien que ce qui se passait maintenant était un genre de signe du destin qu'il ne méritait pas encore de tourner la page en faisant des bêtises... En tout cas, c'était ce qu'il s'amusait à se dire pour rester calme et avenant pendant cette petite prise d'otage qui commençait à l'échauffer sérieusement. Sans cette foutue arme braquée sur lui, Logan n'aurait certainement pas hésité à passer à l'action et ça aurait été vraiment sanglant pour le crétin ayant osé s'interposer. Malheureusement, il ne pouvait rien faire de plus que d'obéir et d'observer silencieusement son amie la fliquette se faire passer les menottes à son tour, après une dernière tentative pour négocier dans la douceur.

Le canon, profondément désagréable, se posa dans le dos de Logan sans aucun soin et il ne put s’empêcher de donner un coup d'épaule dans le vide pour s'éloigner un peu et partager son mécontentement, accompagnant son geste d'un grognement qui n'eut pour seul effet que de lui valoir un coup dans le dos. La douleur s'estompa vite, mais le géant obtempéra quand même, se mettant en marche comme le voulait Snow et en silence, s'il vous plaît. Il comprit rapidement qu'ils prenaient le chemin de la maison qu'ils avaient observé un peu plus tôt et son regard glissa doucement vers la jeune femme à ses côtés, comme pour jauger sa réaction. Elle qui voulait entrer à l'intérieur, elle risquait d'être bientôt servie. Logan espérait simplement qu'elle se soit trompée sur le nombre de personnes accompagnant cet homme... Qu'il soit seul était déjà de trop avec cette connerie de flingue, alors si en plus il les emmenait au milieu de tout un groupe armé jusqu'aux dents...

Heureusement ou non, ils n'approchèrent jamais de la porte d'entrée de l'immense demeure, Snow préférant les inciter à contourner la maison pour se rendre jusqu'à une petite porte encastrée à l'arrière. Les pupilles de Logan se dilatèrent rapidement lorsqu'il comprit ce qui était en train de se passer, mais malgré ses regards aussi discrets que possible tout autour d'eux, il ne trouvait rien qui lui permette d'empêcher ça et de leur assurer de survivre malgré tout. S'il voulait s'en sortir, il le pouvait, mais il aurait à sacrifier sa partenaire pour ça ou au contraire de se suicider pour lui donner une chance de fuir et cette idée lui plaisait peut-être encore moins que de se retrouver prisonnier dans une cave. Aussi, avec beaucoup plus de calme que la jeune femme, il se laissa pousser à l'intérieur, collant son épaule contre le mur pour ne pas perdre l'équilibre alors qu'il s'enfonçait dans l'obscurité grandissante, qui s'avéra totale lorsque la porte claqua dans son dos. Le bruit que faisait Snow en remettant les cadenas lui donna un frisson et son regard se posa inutilement vers Arizona qu'il parvenait à peine à voir, quand elle posa une question profondément déprimante.

« Bien sûr qu'il va revenir ! » grinça-t-il, pas très convaincu de ses propres paroles. Il n'allait quand même pas les laisser là indéfiniment, pas vrai ? Un jour ou l'autre, il faudrait qu'il vienne les nourrir ou au moins sortir leurs cadavres de là... Cette idée n'avait rien de très agréable et Logan la repoussa en secouant la tête. « Mais dans le doute, on ferait mieux d'essayer de sortir de là nous-même. » reprit donc Logan, d'un ton un peu plus assuré. Il tendit ses poignets devant lui pour observer les bracelets argentés accrochés autour, distinguant tout juste leur lueur par la faible lumière qui filtrait d'une petite lucarne par laquelle il ne passerait probablement jamais. Mais elle, elle avait ses chances... « Ok, tu dois savoir comment retirer ces trucs, non ? On vous donne pas des cours à l'académie de police, au cas où vous perdriez les clés ou une connerie du genre ? » demanda-il, sûr de lui. Bien malgré lui, il se rassurait quand même d'être coincé dans cette merde avec une nana capable de s'en sortir, qui soit formée pour gérer les criminels et qui, clairement, serait plus intelligente que lui. « Après ça, on se démerde pour te faire sortir discrètement par la fenêtre, tu m'ouvres la porte de l'extérieur et on se tire en vitesse. Je te jure que mon lit est cent fois plus confortable que cette cave qui pue la mort. » La dernière remarque tenait plus de la plaisanterie qu'autre chose, histoire de détendre l'atmosphère qu'il sentait se tendre un peu avec les derniers événements, mais sérieusement, s'ils arrivaient à se sortir d'ici sans une égratignure, il comptait bien fêter ça.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 413
Points : 1144
Date d'inscription : 04/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Dim 12 Nov - 14:46
Arizona tentait de se détendre et d'oublier la noirceur oppressante et l'absence de possibilité de fuir. Fermant les yeux comme si cela pouvait chanter quelque chose, elle prenait de longue respiration et hochait la tête en entendant son partenaire dans cette désagréable aventure lui confirmer que oui. Ce hochement était pour elle bien plus que lui, car elle doutait qu'il puisse tout simplement l’apercevoir. Le président Snow n'avait pas le choix de revenir, il ne devait pas les souhaiter mort sans quoi il aurait pu déjà les liquider lorsqu'ils étaient à l'extérieur et ne pas se donner tout ce mal. Logan avait raison... Il allait revenir... Et le plus tôt serait le mieux. N'ayant pas très envie d'attendre tout ce temps, le colosse lui proposa de chercher par eux même un moyen de retrouver leur liberté. Il valait d'ailleurs beaucoup mieux, car si sa théorie sur leur survie était fondée et encourageante, la possibilité que Snow soit carnivore n'était pas complètement à ignorer. Arizona était absolument certaine qu'elle devait être délicieuse et à voir les muscles de son compagnon, il aurait de quoi se nourrir plusieurs jours... Les raisons étaient nombreuses pour un cannibale de les garder et ce constat la poussa à tout faire pour tenter de trouver une solution. Ils avaient par contre présentement un handicap autour de leur poignet et elle ne s'était pas attendu à cette question soulevée par lui. Tarnation... Réfléchissant rapidement à une réponse, Arizona retrouva une voix relativement détendue.

« J'ai fait l'académie de police oui, pas celle des magiciens. Il n'existe pas de moyen autre qu'avec les bons outils. Question qu'un policier mis en état d'arrestation ne fasse pas le coup dans la grande évasion. »

Ça se tenait comme réponse pas vrai ? Arizona devait avouer en être plutôt fière, elle-même croyait à sa propre explication. Espérant que ce qu'ils auraient à faire ne nécessiterait pas de grands mouvements qui leur seraient impossible à faire, la prétendue policière réalisa qu'heureusement comme ils étaient deux, ils pouvaient toujours agir ensemble comme ils le feraient s'ils n'avaient pas leurs entraves.

« Nous sommes deux donc on peut palier un peu. Et puis je connais des tas d'hommes qui rêveraient que je sois leur main droite. »

L'idée d'utiliser la fenêtre était toujours leur meilleure chance même si elle espérait que Snow n'avait pas déjà pensé à la clouer pour la rendre impossible à ouvrir. S'ils en venaient à la casser, ils attireraient automatiquement son attention et risquaient d'envenimer d'avantage les choses. La porte devait en elle un nouveau problème vu le système de sécurité qui se trouvait à l'extérieur. Arizona était capable de crocheter, mais il lui fallait le nécessaire pour pouvoir le faire et si elle ne le trouvait pas à l'intérieur de la cave, ils étaient fichus. Si survivre était en sois une motivation exceptionnelle, l'idée de se retrouver dans les draps de son compagnon, elle apportait un nouveau souffle complètement différent qui l'aida à se concentrer d'avantage.

« Il y a un cadenas qui condamne la porte extérieure, je serais capable de le crocheter, mais il me faut une fine tige de métal pour y parvenir. Deux dans le meilleur des mondes, mais une devrait suffire. Cherchons. »

Heureusement menotter les mains devant elle ce qui lui facilitait les choses, elle avançait à tâtons, ses yeux s'habituant de plus en plus à la noirceur. Ses mains touchaient de nombreuses surfaces et substances qu'elle ne reconnaissait pas et dont elle ne cherchait pas à deviner la consistance. Prudente afin de ne pas mener trop de bruit de peur qu'on l'entende à l'étage, elle continuait son petit manège de nombreuses minutes avant de laisser échapper un gloussement en découvrant un amas qui semblait constitué de vieux vêtements et qui reposaient tous sur des supports en métal. En attrapant un, elle retournait en direction de Logan.

« Je crois que ça va le faire ! Tu veux bien voir si on peut ouvrir la fenêtre ?»

Le suivant vers cette dernière prête à suivre ses consignes pour l'aider, du mouvement à l'extérieur la fit s'immobiliser. Entendant le bruit du cadenas extérieur, Arizona se dépêchait de cacher près d'elle le support et prenait place contre le sol, intimant Logan de l’imiter alors qu'au même moment les portes s'ouvraient et Snow faisait son retour tant attendu.

- Prêts à me dire ce que vous foutiez véritablement près d'ici ?


_________________


Cut You Down
©️ alaska.



Spoiler:
 
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6607
Points : 8062
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Mar 21 Nov - 9:08
Il serait les muscles et elle serait le cerveau. Le plan était parfait et tout se passerait bien. Logan, en tout cas, n'avait pas le moindre doute et il se sentait même un peu plus enclin à l'optimisme alors qu'il lui exposait son idée en se permettant même de lâcher une petite blague pour le motiver tous les deux et détendre l'atmosphère. Pas la peine de paniquer ou de commencer à exposer ses dernières volontés, ils allaient se sortir de là grâce aux connaissances de mademoiselle la fliquette sexy et les gros bras de monsieur crétin musclé. Mais Logan eut à peine le temps de se satisfaire d'avoir trouvé la bonne réponse qu'Arizona venait briser ses rêves et ses espoirs. Au moins, elle avait de l'esprit et elle le conservait même dans une situation aussi déplorable et déprimante que la leur... Suffisamment pour qu'il se permette un sourire à une autre remarque et qu'il tente de conserver un peu sa motivation, pour regarder autour de lui, dans la quasi obscurité de la pièce, s'il pouvait trouver une autre solution.

Il n'y avait que la fenêtre qui l'intéressait réellement au milieu d'un amas d'ombres plus ou moins denses d'objets en tout genre éparpillés dans cette cave, qu'Arizona commença à fouiller tranquillement. Il fit plus ou moins la même chose, ses recherches consistant surtout à libérer un espace sous la fenêtre en déplaçant les objets entassés en-dessous, des cartons humides pour la plupart. À l'intérieur, rien de bien intéressant aux yeux de Logan, quelques bibelots inutiles et des livres abîmés, mais au moins, il avait largement la place d'accéder à la fenêtre lorsque l'inspecteur sexy le lui demanda. « J'suis sur le coup, chef ! » lança-t-il simplement en levant les mains vers la fameuse fenêtre. Ces foutues menottes rendaient ses gestes un peu compliqués, mais il parvint quand même à attraper la poignée rouillée censée l'ouvrir et tira dessus quelques secondes, sans parvenir à la faire bouger pour de vrai. « tarnation ! » grinça-t-il entre ses dents.

Hélas, il n'eut pas l'occasion de s'agacer plus que cela pour forcer la fenêtre que déjà, les cadenas se mirent à cliqueter de nouveau, rapidement suivis par un rayon de lumière quand la porte s'ouvrit, qui manqua presque d'aveugler Logan, qui s'était déjà bien habitué à l'obscurité. Il s'agenouilla rapidement sur le sol alors que Snow faisait quelques pas dans les marches en leur lançant une nouvelle fois la question. Mais quel parano, ce mec...  Du regard, le barbu chercha sa complice et posa une main sur son bras pour attirer son attention. Si elle était la tête, c'était sa chance de jouer les muscles. Tant que la porte restait ouverte et qu'ils avaient l'effet de surprise de leur côté, ils pouvaient espérer s'en sortir sans problème. « Essaye de le faire approcher et de l'occuper. » murmura-t-il aussi bas que possible. Un signe de tête plus loin, il se glissa derrière elle et vint se coller contre le mur, revenant doucement sur ses pieds pour se cacher dans l'ombre et il attendit gentiment que monsieur Snow ne se décide à approcher un peu pour pouvoir lui sauter dessus.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 413
Points : 1144
Date d'inscription : 04/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Mer 13 Déc - 14:41
Arizona grimaçait en voyant que la seule foutue fenêtre ne semblait pas vouloir se décider à collaborer et à leur permettre de partir d'ici. Elle voulait quitter cette cave, non pas qu'elle ait véritablement peur de mourir, mais elle n'aimait pas particulièrement être ainsi sous le joug d'un simili psychopathe. Délaissant cette dernière rapidement pour que le président Snow n'ait pas l'impression qu'ils étaient en train de tenter quoi que ce soit pour quitter cette prison humide dans laquelle ils les retenaient de force. Détournant le regard non pas ébloui par la beauté du personnage plutôt abstraite avouons le, mais par la lueur qui se dégageait derrière lui. Sa fameuse question piège ne tarda pas à revenir et Arizona roula les yeux, consciente qu'elle allait devoir réfléchir à la réponse qu'il devait avoir envie d'entendre et qui leur permettrait de partir d'ici. Se tournant vers le mucho caliente barbus lorsqu'il posa une main virile qu'elle ne dirait pas non à avoir ailleurs que sur son bras présentement.

« Je devrais pouvoir faire ça mon beau. »

Ne quittant pas la position dans laquelle elle se trouvait, Arizona se dépêchait de laisser son esprit en ébullition songer au meilleur mensonge possible pour prendre leur assaillant et le mettre dans sa poche ou du moins pour faire en sorte qu'il n'allait pas sortir, refermer la porte et les laisser pourrir ici.

« Écoutez, on ne vous veut pas de mal, nous étions à la recherche de médicaments et de quelques autres articles de guérison. » Continuer de dire qu'il ne lui voulait rien n'allait sans doute jamais fonctionner vu à quel point il était paranoïaque et à quel point c'était faux. « Nous vous suivions uniquement pour savoir si vous étiez dans un groupe important et ainsi espérer que vous aviez plusieurs ressources. Mon conjoint et moi venons d'arriver, on ne connaît pas détroit.» Se concentrant, ses larmes commençaient à couler sur ses joues. « Il.... Il fait souvent des chutes de pression et il vient à nouveau de s'effondrer. S'il vous plaît, venez m'aider à le relever que je puisse lui donner un peu d'eau... Je vous en prie. »

Avouons-le, c'était horrible de le manipuler à avancer uniquement dans le but de l’assommer et fuir, mais au moins s'il s'approchait, Logan ferait peut-être en sorte de ne pas trop l'abîmer. Elle pouvait difficilement le percevoir alors qu'il s'approchait doucement dans sa direction. Se reculant d'un pas comme si elle souhaitait le guider vers le supposé corps évanoui de Logan, elle fut ravie que le président soit encore à s'habituer à la noirceur sans quoi il aurait sans doute rapidement remarqué qu'il n'y avait aucun corps étendu contre le sol. Son arme pointée en sa direction, Arizona se tenait prête à s'éloigner du canon dès que son compatriote d'emmerde tenterait le moindre coup.



_________________


Cut You Down
©️ alaska.



Spoiler:
 
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6607
Points : 8062
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   Ven 15 Déc - 20:31
Caché dans l'ombre, Logan glissa sa main contre sa poitrine pour récupérer son khukuri, trouvant un certain réconfort à sentir le poids massif du manche dans la paume de sa main. Les menottes toujours à ses poignets l'empêchaient de disposer de l'ampleur de mouvement nécessaire à une attaque correctement menée, mais il pourrait au moins essayer, de toutes façons il ne comptait même pas se servir d'une arme pour parvenir à ses fins pour l'instant. Il retenait son souffle, sans plus bouger, quand il entendit les pas hésitants de Snow dans les escaliers et la tentative particulièrement bien menée d'Arizona pour pousser leur kidnappeur à s'approcher encore plus. Est-ce qu'elle s'était mise à pleurer ou il rêvait complètement ? Cette nana réservait décidément de nombreuses surprises et, pour peu, Logan lui-même aurait cru à son petit laïus larmoyant.

En tout cas, Snow sembla y croire et c'était tant mieux. Il s'enfonça pour de bon dans l'obscurité qui les enveloppait et bientôt, Logan parvint à distinguer sa silhouette à quelques pas devant lui. Il ne donnait pas l'impression d'avoir encore aperçu l'ombre massive qui le guettait, autre avantage dont le géant profita rapidement. Il n'avait pas une seconde à perdre, dès que Snow comprendrait qu'ils s'étaient foutus de lui, les balles pleuvraient et ce serait fini pour eux. Le barbu s'approcha tout doucement dans le dos de l'homme armé, jusqu'à être suffisamment proche de lui pour lever les bras soudainement et les passer autour de Snow. Il serra le métal froid des menottes sur la gorge de sa victime, jusqu'à lui couper le souffle et le maîtriser totalement, tirant un peu plus fort quand monsieur eut l'audace de lever légèrement son arme vers la jeune femme. « Lâche ça. » souffla Logan à son oreille, sa voix profonde prenant des accents menaçants qu'il avait appris à maîtriser à merveille dans sa longue chasse aux Punishers. L'arme tomba sur le sol, sa chute résonnant fortement dans le silence tendu qui s'installait dans la cave. « Hey, mon cœur, je sais que ça fait des siècles que je t'ai pas fait de cadeau... Un flingue, ça te tente ? » lança-t-il avec légèreté pour faire comprendre à la jeune femme qu'il était temps qu'elle ramasse l'arme avant que Snow ne se sente pousser des ailes et décide de contre-attaquer.

« Les clés, maintenant. » grogna-t-il une fois que l'arme fut hors de portée de l'homme. Il desserra légèrement son emprise sur sa gorge, l'idée n'étant pas de le tuer, du moins pas s'il pouvait l'éviter. Ce type l'avait passablement énervé, mais il n'avait rien fait de si affreux que ça, après tout. Il fallait bien survivre, pas vrai ? Mais tant que Logan avait l'avantage, autant en profiter aussi. Il croyait encore dur comme fer au mensonge de la jeune femme qui l'avait aidé depuis le départ, il ne repoussait donc pas la possibilité qu'il y ait d'autres personnes dans la maison là-haut et une mauvaise surprise de plus n'aurait pas été très agréable. C'est pourquoi, lorsque Snow tendit les clés des menottes à Arizona, le barbu continua d'habiller son masque menaçant pour reprendre la parole. « J'te ferais pas de mal si tu nous laisses partir, d'accord ? Mais avant qu'on se tire, tu vas répondre à quelques questions. » Il fit quelques pas de côté, entraînant Snow avec lui, pour s'approcher d'un tuyau contre le mur. « Tu peux défaire tes menottes toute seule ? » demanda-t-il à Arizona. Ça lui semblait assez compliqué, mais bon, il se sentirait beaucoup plus à l'aise de tourner le dos à cet homme pour fuir cette cave s'il n'était pas en mesure de prendre la fuite. « Et toi, dis-moi, y a quelqu'un d'autre dans cette maison ? »

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Want it or not, you're my new friend - Logan   
 
Want it or not, you're my new friend - Logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: The Surrounding Wasteland :: Les alentours
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération