une discussion s'impose. w/logan



InformationsContact
avatar
Messages : 161
Points : 517
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 7 Aoû - 17:09

Depuis le départ de Declan de Fort Hope, je suis plutôt sur les nerfs. Puis Adrian n’a rien arranger à la chose. La dispute que nous avons eu a été plutôt très puissante. J’espère qu’il ne pense pas que je vais venir lui présente la moindre excuse. Car de toute manière même si c’est le chef de cet endroit qui a foutu Declan à la porte de Fort Hope, Adrian n’est pas non plus innocent dans ce qu’il s’est passé. Enfin, Declan n’avait pas non plus à frapper Adrian et à partir sans même prendre le temps de me prévenir. Façon, je pense que je l’aurais surement suivi mais, là pour le coup… Enfin ça reste à travers la gorge. Après, je connais assez bien Declan pour savoir comment il est. Son départ ne m’étonne pas spécialement. Mais, je vais peut-être me répéter, j’aurais préféré partir avec lui.

Pour le moment, j’essaie de m’occuper comme je peux à Fort Hope. J’ai été de surveillance une bonne partie de la nuit. J’ai dormi un peu ce matin mais, pour là… J’ai aucune envie de rester dans la maison d’Adrian, d’ailleurs, il va surement falloir que je m’arrange pour loger ailleurs que dans celle-ci. Enfin, pour le moment, je suis partie faire un tour. Je me retrouve une nouvelle fois sur la petite plage du lac. Je m’assoie sur une pierre, sort mon paquet de clope et je m’en allume une. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas fumé et je dois bien avouée que ça fait du bien. Mais, j’aurais peut-être besoin d’un truc d’un peu plus fort. Je ris doucement en repensant à Clyde et nos amis. La dernière fois que j’ai pris quelque chose c’était en leur compagnie et si mes souvenirs sont bons… Nous étions dans le grand canyon. Bordel, qu’est-ce qu’ils peuvent me manquer…

Une fois ma clope terminée, je l’écrase, mets le mégot dans une petite boite. Je me lève pour partir rejoindre les baraquements. Je vais bien trouver quelques choses à faire, sinon je vais voir avec Isha. Mais, lorsque je viens à me tourner, je vis le chef du campement devant moi. Qu’est-ce qu’il me veut ? Je range ma boite dans ma poche puis, je finis par lui dire :

« Salut.. Tu as besoin de mon aide pour quelques choses ? A moins que tu veuilles que je prenne la porte comme Declan. »
Bon okey, ce fut vraiment plus fort que moi pour le coup. « Désolé, c’est les nerfs qui parlent. »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5496
Points : 6260
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 12:49

La journée avançait tranquillement. Logan avait passé une bonne partie de la matinée en poste à la surveillance du camp, où rien n'avait troublé le calme de leur petite vie. Il avait ensuite fait un tour rapide à son bureau pour voir s'il y avait des choses à faire, géré quelques requêtes pour des expéditions en projet et de nouvelles installations pour leurs défenses, mais il se retrouva sans plus rien à faire peu après treize heures. Cela lui laissait donc une après-midi entière de liberté, qu'il hésitait encore à passer avec sa fille ou simplement à sortir essayer d'avancer sur ses propres projets dont il ne parlait encore à personne. Dans tous les cas, il devait d'abord rentrer chez lui et discuter avec sa baby-sitter du jour pour voir si elle l'autorisait à aller faire une balade ou non.

C'est ainsi que Logan se retrouva à remonter les rues de Fort Hope en direction de sa maison au bord du lac. Il en était encore loin quand son regard se posa sur la petite croix blanche plantée sous un arbre près de l'eau. La tombe de sa fille. Il la voyait chaque soir lorsqu'il faisait ce même chemin pour rentrer chez lui, chaque matin lorsqu'il allait à la cuisine pour prendre un café et que son regard se perdait tout à coup par la fenêtre. Mais il s'y rendait assez peu souvent, sans trop savoir pourquoi. C'était toujours un peu... Douloureux. Trop réel, même s'il ne parvenait plus à se réveiller le matin en s'imaginant que la fillette dormait dans sa chambre juste à côté, il avait du mal à accepter l'idée qu'elle soit morte. Même après cinq mois. Il s'était bien remis de l'attaque contre les Punishers, il parvenait même à se faire au vide dans son lit et dans sa vie depuis le départ de Joy. Mais l'absence de sa fille aînée continuait de lui couper le souffle trop souvent.

Très naturellement, le géant se retrouva donc à continuer tout droit quand il aurait pu monter sur le trottoir à sa gauche et accélérer le pas pour rejoindre sa maison.  Il pouvait bien y passer quelques minutes, il avait envie de lui parler, de se souvenir d'elle sans que ce ne soit douloureux. Mais il ne remarqua pas tout de suite que quelqu'un traînait déjà dans les environs. En apercevant la silhouette de Lyana à l'endroit qu'il espérait rejoindre, Logan manqua de faire demi-tour aussi sec et puis, il se ravisa finalement. Après tout, il avait encore le droit d'aller où bon lui semblait dans ce camp et s'il voulait éviter d'avoir à parler avec quelqu'un... Rien ne l'y obligeait. De toutes manières, la petite brune ne semblait pas vraiment l'avoir en haute estime et il doutait qu'elle vienne l'aborder sans raison.

Elle le détrompa lorsqu'ils se rencontrèrent finalement, alors qu'elle semblait vouloir partir. Dès les premiers mots, elle donnait le ton sur la suite de la conversation et Logan n'appréciait pas vraiment sa remarque. Même si elle s'excusait presque aussitôt, il en avait plus que marre que tout le monde ici se croit en droit de lui donner son opinion. Il avait toujours été très clair sur la manière dont la vie du camp s'articulait : il se trouvait au sommet de la chaîne alimentaire et ses décisions n'avaient pas vocation à être discutées par le premier venu, surtout pas quand la personne en question avait plus à se reprocher que lui. Ses sourcils se froncèrent et sa voix prit les mêmes intonations dures qu'il avait trop souvent. « J'allais juste sur la tombe de ma fille. » l'informa-t-il, sa réponse sonnant presque comme une accusation. Elle lui sautait dessus sans qu'il ne lui demande rien, après tout. « Mais puisque t'es là, j'avais à te parler de toutes façons. J'ai pas l'intention de te mettre dehors si tu ne le mérites pas, mais il va falloir que ça cesse, toutes ces conneries entre Adrian et toi. »

Le couple qu'ils formaient tous les deux faisait parler de lui trop régulièrement à Fort Hope. Chaque habitant du groupe avait déjà eu l'immense honneur d'assister, volontairement ou non, à l'une de leur dispute violente et surtout bruyante. « Vous avez l'air d'avoir pas mal de temps pour vous engueuler et ameuter tout le quartier avec vos histoires... Peut-être que je devrais te mettre plus de rondes pour t'occuper ? » Détournant le regard, il plongea une main dans la poche de son manteau et en tira son paquet de clope pour en prendre une. Il coinça le cylindre entre ses lèvres et tendit le paquet ouvert devant Lyana pour lui offrir d'en prendre une tandis qu'il allumait la sienne. Il n'était pas fondamentalement un connard tyrannique, mais les habitants de Fort Hope oubliaient trop rapidement qu'ils vivaient dans un monde dangereux et passaient trop de temps à se concentrer sur des bêtises au lieu de penser au bien-être du groupe et à sa survie. Il était plus que temps que Logan endigue ce phénomène mortel.

_________________


No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa






Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 161
Points : 517
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 18 Aoû - 22:16

Franchement, je crois qu’il va vraiment falloir que je trouve une solution pour dormir un minimum. Logan ne m’a rien demandé et je lui ai directement sauté dessus… Et ce n’est pas vraiment très cool de ma part. Enfin, je m’en rends compte très rapidement de mon faux pas mais, je ne me suis pas vraiment attendu à ce qu’il vienne d’aller rendre une petite visite à sa petite fille décédé… De quoi me culpabilisé encore plus. « Désolé... » Dis-je à nouveau sur un ton sincère. Puis il finit par me dire qu’il ne me vira pas si je ne le mérite pas mais, il en profite pour parler de mon *couple* avec Adrian. Chose qui n’hésite plus à l’heure actuelle. Vu que je n’ai aucune intention d’aller le voir. De toute façon… Je crois qui est préférable que je reste éloigné d’Adrian. Nous sommes tout simplement incompatible ensemble et je n’ai pas envie de me prendre toujours la tête avec lui. Donc c’est plus simple ainsi. Je me mords nerveusement la lèvre inférieure puis je finis par le regarder. J’hausse les épaules avant de lui répondre tout simplement : « Ne t’en fais pas en ce qui concerne Adrian et moi, il n’y aura plus de soucis. Nous ne sommes plus ensemble et je ne compte pas spécialement me remettre avec lui. Nous sommes pas vraiment compatibles et je sais très bien que si nous continuant ensemble cela n’ira certainement pas en s’arrangent. » Je soupire un peu puis en repensant aux rondes en plus, je finis par rajouter : « Et en ce qui concerne les rondes en plus, ça ne me dérange absolument pas. Je n’arrive toujours pas à trouver le sommeil depuis mon arrivé à Fort Hope. Donc, si je peux me rendre utile… Ce sera avec plaisir. » Dis-je doucement.

Lorsque Logan me tend son paquet de cigarette, j’en prend une en le remerciant. J’allume la cigarette puis, je passe ma main dans mon cou en réfléchissant un peu. C’est vrai que je n’ai jamais vraiment eut l’occasion de discuter avec Logan. Après je connaissais l’avis de Declan sur lui mais, je connais aussi mon ami. « Tu sais… Ça me fait toujours aussi bizarre d’être ici. Et désolé d’avance mais, par moment j’ai l’impression que le temps c’est figé ici. J’ai vu des femmes qui se promène avec les talons aiguilles, d’autre qui n’ont pas l’aire de prendre conscience que ce monde est devenu un véritable danger pour les hommes. Cela me déstabilise complétement. Bon après, je sais que je n’ai pas été correct à travers mes conflits avec Adrian… Je ne sais pas si c’est la sécurité que procure les barricades du quartier ou les maisons qui donnent aux gens l’impression d’être dans un endroit où rien ne peut arriver… Mais, le danger est toujours là, même si nous avons l’impression que non… » Cette fois, c’est la partie en moi qui a vécue des tragédies qui parle… Je tire un peu sur ma clope puis, je finis par le regarder. « Enfin, tu me diras c’est peut-être qu’une impression que j’ai pour le moment. »
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5496
Points : 6260
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Aoû - 13:50

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Logan ne s'était pas montré des plus agréable. Mais bon, il avait bien le droit de dire sa façon de penser, pas vrai ? S'il était à la tête de ce groupe, ça n'était pas seulement parce qu'il l'avait fondé ou qu'il mesurait vingt centimètres de plus que la plupart des habitants. Il avait aussi ce petit côté bougon qui ne donnait pas envie de le contredire, du moins quand on ne voulait pas prendre le risque de se casser les dents sur un morceau de bois. Il fut cependant étonné d'entendre Lyana lui annoncer que le problème Adrian était derrière elle. Il hésita à lui présenter des excuses, pas pour l'avoir alpaguer avec ça, mais juste parce que... Eh bien, une rupture ça devait être quelque chose de triste généralement et que quand les gens étaient tristes, on devait compatir en disant des trucs stupides du genre « désolé pour toi », qu'on le pense ou non. À vrai dire, Logan trouvait cette nouvelle plutôt positive. Certaines relations ne fonctionnaient tout simplement pas. C'était triste, douloureux, mais la vie était ainsi faite. Du moins était-ce ce qu'il se répétait pour supporter sa propre séparation d'avec Joy. Mais il se retint de faire tout commentaire, se contentant de prendre une mine moins renfrognée pour laisser entendre un genre de compassion.

Mais il ne s'épancha pas plus sur le sujet et la jeune femme non plus, rebondissant rapidement sur les gardes qu'il avait proposé, plus comme une accusation qu'un vrai projet. « Il faut que tu dormes, tu dois être au maximum de tes capacités. » lâcha-t-il en la regardant fixement. Il connaissait ça aussi, mais sans doute pas pour les mêmes raisons que la jeune femme. « Si tu veux, j'peux partager mes somnifères avec toi. » Pour tout dire, il n'avait encore jamais ouvert la boite que lui avait donné le docteur Wakeman, mais il avait fini par se dire que ce ne serait pas une très bonne idée de dormir trop profondément avec un bébé dans la maison. Si ça pouvait servir à quelqu'un d'autre, autant partager que de les garder pour rien.

Il la jaugea, fumant tranquillement pendant qu'elle lui exposait son point de vue sur Fort Hope et, même si elle avait raison sur de nombreux points, ce qu'il entendait ne lui faisait vraiment pas plaisir. Pour qui se prenait-elle à juger un groupe quand elle ne faisait pas mieux avec ses scènes de ménage ridicules ? Elle participait grandement à mettre ce groupe en danger en agissant comme si de rien était et comme si leurs hurlements ne risquaient pas d'attirer des rôdeurs et de tuer tout le monde. Logan soupira discrètement, mais ça se voyait sans mal qu'il n'appréciait pas la tournure de la conversation. Son ton l'indiquait aussi quand il se décida à reprendre la parole. « Les gens viennent ici pour être en sécurité. Un retour à un mode de vie plus normal, c'est ce qu'on essaye de retrouver derrière ces murs, c'est le projet que j'avais en créant ce groupe. » l'informa-t-il assez sèchement. « Le danger n'a pas disparu, certes, mais ça ne veut pas dire qu'on doit vivre dans la peur sans arrêt alors qu'on a les moyens de reconstruire nos vies. Il faut juste trouver l'équilibre entre la sécurité et la normalité. » Il avait dit tout ça sans se radoucir. Non, le monde n'était plus le même et il fallait être capable de s'en sortir face au danger, mais il refusait de retirer à ces gens une vie qu'ils méritaient tous. Cette conversation le faisait réfléchir, pourtant, mais il n'en montrait rien. Le chef ne pouvait pas se permettre d'afficher une faiblesse devant qui que ce soit, malheureusement. « Mais si tu as besoin d'aide pour t'habituer à cette vie ou de quelque chose pour rester alerte, il n'y a qu'à demander, j'ai des tas de choses à te proposer pour t'occuper l'esprit et participer à rendre ce camp encore plus sécurisé pour tout le monde. »

_________________


No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa






Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 161
Points : 517
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lyana Torrès
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Dim 24 Sep - 17:47

En ce qui concerne les somnifères peut-être que c’est une bonne idée. Une nuit de véritable repos pourrait vraiment lui faire du bien ! Elle serait surement moins sur les nerfs et à l’afflux du moindre truc. Lyana s’était pourtant habituer à ne pas beaucoup dormir à l’extérieur mais, pour le coup… C’était encore pire à Fort Hope, pourtant elle sait très bien que le danger est moindre même si elle voit plein de petits trucs qui la travaille. Peut-être que c’est aussi la vie en communauté qui lui rappelle sans le vouloir de très mauvais souvenirs. « Je veux bien, je n’en ai jamais pris de ma vie. Mais comme tu dis, j’ai besoin d’avoir un minimum de repos. » Fumant un peu sur la clope que Logan lui a donner, celle-ci finit par mettre des mots sur ce qui la travaille dans le campement. Certes, elle n’est pas idole, elle sait très bien qu’avec les prises de têtes avec Adrian, elle n’est peut-être pas la mieux placé pour en discuter. Et a en juger par le ton de l’homme, celle-ci comprend aussi que oui elle aurait peut-être mieux fait de se taire. Elle n’apprécie pas tellement le ton qu’emploie l’homme à ses côtés mais, elle ne peut pas lui en vouloir. Puis les quelques explications que lui donne Logan, la font légèrement sourire. Après c’est vrai qu’elle a beaucoup de mal de faire la part des choses mais, en même temps son passé n’arrange en rien les choses. Elle ne répond pas à ses explications mais, elle finit par lui dire à sa dernière phrase : « Je ne suis pas ici pour me tourner les doigts. Si je peux être utile pour n’importe quoi, tu pourras compter sur moi. Je n’aime pas rester à me tourner les pouces. Si tu veux on en parlera une fois que j’aurais réussis à dormir plus de deux heures. Mais, crois-moi… Si je peux être utile, je répondrai toujours présente. »

Le regard de Lya, se pose sur le lac en réfléchissant un peu. Elle tire une dernière fois sur sa clope avant de l’écrasé dans le petit cendrier de fortune avant de lui dire : « Je ne veux pas que tu penses que j’ai quelques choses contre toi, Logan… Bon, j’avoue que le départ de Declan m’a foutu un coup mais, au finale… S’il est parti sans même prendre le temps de me prévenir ou même me laissé un message… C’est que… Enfin bref. » Elle soupire un peu en repensant à mon premier groupe. « J’ai fait partie d’un groupe au début de l’épidémie, au début tout se passe bien… Jusqu’au jour où le chef de groupe à décider de tuer mes amis de longue date et mon fiancé. Je n’étais pas là ces jours-là, j’étais partie en ravitaillement mais, lorsque je suis revenue j’ai vu toute la scène d’une cachette. Je ne sais pas exactement ce qu’il sait passer mais, je sais que cet homme me faisait peur dans sa manière d’être avec les membres de son groupe… » Elle se tut un moment car c’était encore assez douloureux d’en parler. Puis Elle finit par dire : « Je sais que tu n’es pas comme cet homme, enfin… Cela m’étonnerait fortement. Surtout avec ce que tu viens de me dire par rapport à la communauté puis même dans ta façon d’être. » Elle hausse un peu les épaules : « Enfin… Je n’ai pas vraiment l’habitude de voir des personnes vivre plus ou moins normalement. Même lorsque j’ai rejoint le groupe de Lily et Declan… Ce n’était pas la même chose et le groupe à finalement était détruit… J’ai juste peur que comme d’habitude, tout repart en couille comme avec les deux groupes que j’ai eus. » C’est vrai que Lya ne supportera pas de voir encore un groupe partir à la dérive. Puis elle rit nerveusement : « Désolé de te parler de tout cela… Mais, je crois que tu es le premier à qui j’en parle ici. » D’un sens, elle en avait peut-être besoin. « En tout cas, tu entendras plus parler de mes prises de tête avec Adrian car j’ai tout simplement décidé de mettre un terme à notre histoire. » Lui dit-elle pour le rassuré sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 5496
Points : 6260
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 14:04

Malgré sa difficulté à perdre son air des mauvais jours, Logan écoutait ce que lui disait la jeune femme sans l'interrompre et visiblement, elle en avait, des choses à lui dire. Il n'était pas certain de comment le prendre, cela dit. Qu'elle veuille lui faire partager son expérience était une chose, mais y avait-il un message là-dedans qu'il aurait du comprendre ? Parce qu'il ne voyait pas bien où elle voulait en venir en faisant cette comparaison avec ses précédentes expériences et son orgueil naturellement imposant n'appréciait pas vraiment le chemin que prenait cette conversation. Oui, il avait jeté Declan dehors sans prendre de pincettes et oui, il lui arrivait de se montrer dur avec certains survivants du groupe, peut-être sans raison apparente quand on ne cherchait pas plus loin. Mais rien de cela n'arrivait jamais sans une bonne raison derrière et de ce qu'il en savait, personne n'en était jamais mort. Que Declan ait eu raison ou non, il poussait certains de ses élèves beaucoup trop loin et se comportait comme un con au milieu du camp, sans oublier qu'il n'avait pas respecté l'une des règles élémentaires de leur communauté. Quel genre de chef prônait la tolérance zéro en matière de violence et laissait un type distribuer des baffes à tour de bras dans les rues du camp ? En attendant, tout le monde ici se trouvait en sécurité, il y veillait scrupuleusement et tout le monde mangeait aussi convenablement que possible et recevait l'aide nécessaire pour survivre un jour de plus.

Et très clairement, Logan n'avait aucune intention de se justifier ou de s'expliquer tant qu'il considérerait faire sa part pour le bien de chacun, ce qui était encore le cas. Finalement, peut-être n'était-il juste pas de très bonne humeur aujourd'hui, que de croiser Lyana à cet endroit et à ce moment précis l'avait précipité vers sa chute, difficile à dire, toujours est-il qu'il sentait déjà qu'il n'arriverait pas à garder son calme désormais. Et pourtant, il n'arrivait toujours pas à décider si elle venait de lui dire tout ça pour le mettre en garde ou pour se justifier toute seule de son comportement. Dans le doute, mieux valait pour tous les deux qu'ils en restent là avant que ça ne tourne vraiment mal, voilà la conclusion à laquelle il arriva finalement, laissant tomber son mégot de cigarette sur le sol pour l'écraser du bout de sa chaussure, avant de relever les yeux sur la jeune femme.

« J'suis vraiment désolé de toutes les épreuves que tu as eu à traverser. » lâcha-t-il en se forçant au mieux à garder un ton neutre, sans vraiment y parvenir. « Mais les choses sont différentes ici, je fais tout ce que je peux pour m'en assurer. » Sa voix s'était faite plus dure cette fois, affirmant avec assurance qu'il ne laisserait rien de mal arriver aux survivants qui acceptaient de lui faire confiance en rejoignant la communauté et en l'aidant à la faire fonctionner. « Passe me voir demain en fin de matinée, je te filerai les médocs pour que tu puisses dormir et un nouvel emploi du temps pour la fin du mois. Tu finiras par voir que tu fais partie des chanceux, tous ceux qui vivent ici le sont, ça demande juste qu'on travaille ensemble au lieu de laisser faire les autres en attendant que ça passe. » Il lui jeta un nouveau regard assez sérieux, sans rien ajouter. Non pas qu'il considérait qu'elle fasse partie de ceux attendant que tout leur tombe tout cuit dans la bouche, à vrai dire il ne la connaissait certainement pas assez pour se permettre de la juger de quelque façon que ce soit, mais il comptait bien lui montrer ce qu'elle gagnait de se trouver dans ce camp et la mettre assez au travail pour qu'elle finisse par se convaincre qu'elle ne risquait rien. Si en plus il arrivait à la garder éloignée d'Adrian assez longtemps, ils n'en gagneraient que plus. « J'suppose que t'auras besoin d'un nouvel endroit où vivre aussi. Ce sera fait demain avec tout le reste. Bonne journée. » Et sans rien ajouter, Logan lui tourna simplement le dos pour retourner jusque chez lui, abandonnant l'idée qui l'avait tenu éloigné de sa maison en premier lieu.

_________________


No Keia La
No Keia Po, A Mau Loa






Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]
» Une discussion s'impose.. [Leo Hipcup]
» Une discussion s'impose! [Sameira & Meghan]
» Présentation de Logan Echolls
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum