(H/Libre) Norman Reedus



InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 22:46

Taylor Jones07/03/1979 (37 ANS) ☣ CHASSEUR/PÊCHEUR ☣ CÉLIBATAIRE ☣ PANSEXUEL ☣ I'M A LONELY COW-BOY ☣ FT. NORMAN REEDUS

Informations générales

Au premier abord Taylor est quelqu'un de distant, colérique, grincheux, agressif, il n'a jamais été de nature très sociable, pourtant quand on apprend à le connaître, il peut se montrer drôle, attentif, protecteur et fidèle.
C'est quelqu'un de pragmatique, si lui n'a qu'une seule parole, il ne croira et jugera les autres que sur leur actes et non leur mots. Il est terre à terre et ne se laisse pas guider par des rêveries ou autres choses qu'il considère comme inutiles. Il essaye de ne pas s'attacher aux autres, il s'est un peu plus renfermé et préfère garder ses distances avec les autres survivants, sachant très bien de quoi les hommes sont capables.
C'est un excellent chasseur, ainsi qu'un très bon pêcheur, il n'a pas besoin de boussole pour se repérer et trouver son chemin, la survie en pleine nature est une chose qu'il connait très bien.

Caractère
Sauvage, impulsif, têtu, redneck, patient, vulgaire, brutal, colérique, grande gueule, loyal, fidèle, protecteur.
Particularités physiques
Tatouages : Deux démons dans le dos côté droit. (voir ici)
Cicatrices : Nombreuses dans tout le dos, quelques unes sur le torse
Anecdotes
Il a toujours détesté son oncle mais adorait sa petite soeur.
Les études ne l'ont jamais intéressé, il séchait souvent les cours et passait son temps en foret ou sur le lac près de chez lui.
C'est un excellent chasseur, ainsi qu'un très bon pisteur et pêcheur, il connait l'art de la survie.
Il est claustrophobe, une phobie qu'il a développé étant enfant à cause de son oncle. Les espaces clos le font vite paniquer et l'empêche de raisonner correctement.
Il vient d'une famille catholique mais a perdu toute foi en dieu et est maintenant totalement athée.
L'addiction de la clope lui est venu vers ses 14 ans, il ne s'en est jamais caché sauf devant sa petite sœur.
A 15 ans il s'est fait tatouer, acte de rébellion et symbolisme de la haine qu'il ressentait pour son oncle.
Il garde encore des cicatrices dans son dos, principalement dû aux corrections que lui infligeait son tuteur lorsqu'il était plus jeune.
Il a perdu la totalité de sa famille au début de l'épidémie, bien qu'il ai l'espoir que sa soeur soit toujours vivante.
Autre
♦ Il fume beaucoup.
♦ Il collectionne les dents de rodeurs avec lesquelles il s'amusent à faire des bracelets en les trouant avec un tournevis pour faire passer une corde dedans.(il en porte d'ailleurs un à son poignet gauche)
♦ Il utilise la même arbalète depuis des années, elle appartenait à son père.
♦ Il garde le collier de sa soeur (un pendentif en argent représentant un trèfle à quatre feuilles) il est attaché à son arbalète.

Histoire

Past :

Le bruit d'un verre qui se brise, la peur qui te prend aux tripes, qui te tétanise... c'est comme ça que se passaient la plupart des moments où la famille Jones était réunie. Ça pouvait partir d'un petit détail, des affaires qui traînent, des objets auxquels on ne doit pas toucher, une mauvaise remarque ou note à l'école, un relâchement lors du bénédicité ou de la prière du soir, une phrase qu'il aurait mieux valu garder pour lui, un désaccord avec l'homme de la maison,  n'importe quoi qui pouvait faire sortir son oncle de ses gond.
Cette fois l'enfant ne voulait tout simplement pas s'occuper de la ferme avec ses cousins et son oncle, les autres enfants ont le droit d'aller jouer tous ensemble avait-il dit, alors que lui était obligé de rester pour aider.
Du coin de l’œil, l'enfant avait vu sa mère se raidir et serrer les poings, elle ne dirait rien, il le savait, parce que si elle l'ouvrait, elle finirait encore avec des bleus le lendemain.
Taylor avait regretté ses paroles dès l'instant ou son oncle s'était levé de table pour l'empoigner par l'épaule et le traîner hors de la cuisine. Les larmes avaient roulées sur ses joues et il se débattait tant bien que mal, s'excusant pour son comportement tandis que l'homme répétait que c'était la volonté du seigneur de le punir, qu'il n'était que le fruit du péché, une brebis galeuse à remettre dans le droit chemin.
Il s'était débattu comme il avait pu, comme à chaque fois, mais l'homme était bien trop grand, bien trop fort, et Taylor n'avait rien pu faire, une dernière fois il demanda pardon avant que la porte de la fausse ne se referme au dessus de lui, le plongeant dans l'obscurité totale et le laissant seul recroquevillé, priant pour qu'on vienne le sortir de là.



Ça vie n'avait pas toujours été comme ça, pas quand son père était là, son père il l'adorait, il l'emmenait souvent en forêt avec lui, lui avait apprit tout ce qu'il fallait sur l'art de la survie, le camping, apprendre à écouter la terre, vivre de ces bienfaits.
C'est avec lui qu'il avait attrapé son premier poisson et dépecé son premier lapin, mais il savait que chasser n'était pas un jeu, ni même un sport pour le plaisir de tuer, ils faisaient ça pour vivre, vendaient leurs prises ou les apportaient à la mère de Taylor pour qu'elle leur prépare un bon repas. Leur vie auraient pu être parfaite.

C'est lors de la deuxième grossesse de sa mère que les choses se sont gâtées pour eux. Ayant perdu son boulot, l'argent que rapportait son père n'était plus suffisant, surtout avec l'arrivée d'un bébé, ils avaient donc du se retourner vers sa famille maternelle pour trouver un peu d'aide. Evidemment sa mère était toujours la bienvenue, Taylor et son père c'était une autre histoire. Taylor avait été conçu avant le mariage, une aberration pour cette famille catholique qui ne cessait de leur rappeler que leur fille avait fait une erreur en choisissant ce "type" et que cet enfant n'aurait jamais du venir au monde. Son père était toujours resté fier face à ça, et malgré les difficultés de vie dans la ferme de sa belle famille, il avait su rester un bon père et un bon mari.

Sa famille maternelle ... Taylor les détestaient, tous autant qu'ils étaient. Il avait deux trois cousins avec qui les relations n'étaient pas trop tendue, mais c'étaient loin d'être de bonnes fréquentations. Il faut dire que malgré la croyance de cette famille, les enfants étaient loin d'être des saints, toujours fourrés dans des sales histoires avec un langage aussi fleurit que celui d'un vieux routier.

De nombreux mois étaient passés, et la vie avait simplement suivit son court.
C'est dans la ferme même qu'était née Lily. Si Taylor avait été déçu de ne pas avoir de petit frère, son avis avait rapidement changé lorsque l'enfant avait serré sa petite main autour de son doigt. A partir de cet instant, il s'en était fait la promesse, il protégerait cette petite chose fragile et veillerait sur elle quoi qu'il arrive.


Il arrive toujours un moment ou la vie d'un homme bascule, change du tout au tout, pour Taylor se fut vers ses 8 ou 9 ans. Des journées comme celle ci personne ne peut s'y préparer ou même l'envisager. Taylor était simplement rentré de l'école, comme tous les jours, il s'était préparé un morceau de pain avec du beurre de cacahuète et un peu de confiture, avait passé un peu de temps avec sa petite sœur et était sortit. Sa mère ne cessait de lui demander de ne plus vagabonder comme ça dans les bois, ni d'aller seul près du lac, mais à cet âge, le garçon était déjà une vraie tête de mule et rien au monde n'aurait pu le tenir enfermé dans cette ferme.
Ce soir là quand il était rentré, il avait du faire face à quelque chose qu'aucun enfant ne devrait affronter dans sa vie.

Dire que la perte de son père l'avait affecté serait un euphémisme. Personne n'était coupable, c'était un simple accident, pourtant Taylor en voulait au monde entier. Renfermé sur lui même, il avait vu ses notes dégringoler, séchait de plus en plus les cours pour traîner à droite à gauche, et bien que sa mère tentait de garder la tête haute pour ses deux enfants, lui restait impassible, refusant tout contact avec qui que ce soit.

Les mois qui suivirent n’arrangèrent rien, Taylor était devenu un enfant difficile, turbulent, jusqu'à ce que son oncle reprenne les choses en main. Il était maintenant le seul homme adulte et c'était sa maison, ses règles. Taylor avait toujours était mal à l'aise face à cet homme mais il n'avait encore jamais vu sa face cachée. La violence était la seule réponse qu'il connaissait, si bien que Taylor s'était demandé comment il avait fait pour ne pas le remarquer plus tôt, mais peut-être n'avait-il jamais vraiment prêté attention à ce qui se passait autour de lui.
Ses cousins avaient depuis longtemps compris la leçon, obéir pour avoir la paix, mais Taylor n'y parvenait tout simplement pas.
La punition était toujours la même, enfermé, seul, dans l'obscurité totale, le temps qu'il se calme et qu'il apprenne et malgré l'angoisse et la phobie qu'il avait développé, Taylor refusait de rester passif face à cet homme.


L'adolescence ne fut pas une période de tout repos, l'école avait perdu tout intérêt pour Taylor, qui se contentait de faire acte de présence lorsqu'il voulait bien se bouger pour se rendre en ville, il s'était mit à fumer, l'une des rares choses qui lui permettait de décompresser et en grandissant il avait apprit à tenir tête à son oncle. Les premières fois, l'isolement n'avait pas suffit et l'homme avait levé la main sur lui, son dos garderait quelques séquelles il le savait, mais il n'avait pas fallu longtemps avant qu'il ne réplique lui aussi. A partir de ce moment, son oncle n'avait plus levé la main sur lui, il se contentait de l'ignorer et Taylor ne pouvait que s'en réjouir.
Les relations avec sa mère n'avait fait que se dégrader d'années en années si bien que c'est à peine si les deux s'adressait la parole. C'était sa mère, au fond de lui il l'aimait sans aucun doute, mais une sorte de rage bouillonnait en lui, il lui en voulait d'être restée si passive face à son frère, de l'avoir laissé traiter son propre enfant de cette façon, il lui en voulait d'avoir cessé de parler de son père comme ci il n'avait jamais existé, de changer de sujet quand sa sœur posaient des questions à ce sujet...
Lily... elle était la seule source de réconfort, souvent Taylor se demandait si elle était née dans la bonne famille, cette petite fille qui semblait avoir tant d'amour à donner, qui était curieuse, voulait apprendre, découvrir le monde, elle avait des projets, des rêves, tout ce que Taylor trouvait ridicule.
Souvent lors de leur promenade, ils échangeaient leurs idées, leurs pensées, et bien qu'elle soit encore jeune, elle semblait avoir une clarté d'esprit impressionnante. C'était deux mondes différents et malgré ça ils fonctionnaient parfaitement ensemble.


James, un autre nom qui allait bouleverser sa vie. James avait fait parti des personnes que l'on rencontre par hasard et qui arrivent à se frayer un chemin dans notre vie pour au final ne jamais en sortir. La première fois qu'ils s'étaient rencontrés ça s'était plutôt mal terminé entre eux, il était serveur et Taylor, un simple client, un peu bavard, grossier et qui s'était emballé sur l'alcool. La soirée avait dégénéré, bagarre dans le bar, intervention de James et un coup de poing intercepté par le nez de celui ci. Taylor l'avait insulté pour avoir été sur sa ''trajectoire". Il avait fini une bonne soirée assit sur le trottoir pour décuver et se remettre des quelques coups qu'il avait reçu avant que le barman n'intervienne et avait fumé clopes sur clopes jusqu'à la sortie de ce dernier.

"Désolé pour ton nez mec."

C'était d'une voix un peu rauque et encore imbibée d'alcool que Taylor avait marmonnait cette phrase, les excuses étaient loin d'être son truc pourtant ce soir là, il avait bien fait de ne pas fermer sa gueule.
A partir de ce jour, James et Taylor avait continué de "traîner" ensemble c'était un peu comme ci deux loups solitaires s'étaient trouvés, il avaient besoin l'un de l'autre c'était aussi simple que ça.

James était devenu plus qu'un ami, c'était un frère pour Taylor, ils n'avaient aucun secret l'un pour l'autre et il lui accorda une confiance aveugle tout comme son ami, sachant bien qu'ils pouvaient toujours compter l'un sur l'autre. On peut dire qu'ils avaient fait les 400 coups ensemble, James savait faire sortir le bon en Taylor et c'est sûrement l'une des rares personnes avec sa sœur qui y arrivait.

Après ça la vie n'avait fait que suivre son cours mais pour une fois l'avenir semblait prendre un aspect plus attrayant.


Taylor avait fini par s'installer dans une petite maison au bord d'un lac, elle était située au bord de la ville, mais assez éloignée pour lui apporter la tranquillité qu'il avait toujours apprécié. Il avait coupé les ponts avec toute sa famille à l'exception de Lily et prenait parfois des nouvelles de sa mère par l'intermédiaire de sa sœur.
Comme son père avant lui, il vivait de la chasse et la pêche, venait vendre en ville les jours de marchés ou passaient quelques petits contrats à droite à gauche, c'était une vie simple, mais elle lui convenait.
Sa sœur venait lui rendre visite toutes les semaines, elle poursuivait ses études en ville mais ne refusait jamais une partie de pêche ou un week-end camping avec son frangin.

James avait gardé une place importante dans son coeur au point qu'une seconde femme était entrée dans la vie de Taylor.
Margot, c'était son nouveau rayon de soleil, bien qu'il soit encore jeune, James avait finalement lui aussi trouvé la vie qui lui convenait et il avait maintenant une famille à gérer. Faith était un amour, Taylor l'avait toujours apprécié, autant dire qu'il avait été presque fou lorsque le couple lui avait annoncé la grossesse de cette dernière et avait proposé à Taylor d'être le parrain de l'enfant. Taylor aurait tout fait pour cet enfant, au point de la gâter, peut-être un peu trop même, mais il restait le "tonton cool", celui qui l’emmener observer les lapins et les biches comme il l'avait fait autrefois pour sa petite sœur, celui avec qui on faisait griller des marshmallow autour d'un feu de camps et avec qui on regardait les étoiles allongés au bord du lac.
A cette époque sa vie ressemblait à un petit paradis mais comme tous les adultes, James et Taylor commencèrent à s'éloigner au fil du temps. Manque de temps,  travail... ce ses petites choses qui prennent plus d'importance qu'il n'y devrait dans une vie.
James, Margot et Faith étaient toujours les bienvenues évidemment, mais les occasions de se retrouver se faisaient de plus en plus rares, chacun avait finalement un bout de chemin à tracer de son côté.


Apocalypse :

"Au Jugement dernier, tous les morts reviendront à la vie et seront unis à leur corps ressuscité pour ne plus jamais mourir." ... Le jugement dernier voilà à quoi avait ressemblé le début de toute cette connerie.
Tout c'était passé si rapidement... Quand les morts avaient commencés à se relever, à se jeter sur les hommes comme des bêtes affamées, personne n'avait su comment réagir et le temps de comprendre ce qui était en train de se passer, c'était déjà trop tard.

Au premiers signes de danger, Taylor avait cherché à joindre sa sœur sans succès, le dernier coup de fil qu'il parvint à passer fut pour James, au moins lui et sa famille étaient en sûreté, il promit d'essayer de les rejoindre dès qu'il aurait trouvé Lily, mais il ignorait que ce serait la dernière conversation téléphonique qu'il aurait avec James.

Finalement Taylor avait rejoint la ferme dans laquelle il avait grandit, certain que Lily s'y rendrait pour retrouver leur mère, mais en arrivant il n'avait trouvé que son oncle alité et sa mère à son chevet. L'homme avait été blessé par l'une de ses choses et si Taylor avait su à l'époque tout ce que ça impliquait, il aurait été beaucoup plus prudent, mais il avait préféré guetter à la fenêtre, attendant l'arrivée de sa soeur.

La première fois qu'il abattu un homme fut ce soir là, il avait d'abord entendu un verre se briser puis le cris déchirant de sa mère. En entrant dans la pièce il était déjà trop tard. Sans réfléchir, il s'était précipité sur son oncle, le plaquant contre le mur en maintenant une bras contre sa gorge, il avait d'abord pensé à la fièvre puis il avait plongé son regard dans le sien, ne trouvant que des yeux vitreux, sans aucun signe de vie. Le choc l'avait déstabilisé mais il avait réussi à éloigner son oncle le temps de se retourner vers sa mère qui tenait une main plaquée contre sa gorge dont le sang ne cessait de s'échapper.
Taylor l'avait aidée à quitter la pièce et à refermer la porte derrière lui, la bloquant avec une chaise, ça lui laissait quelques minutes de répit. Machinalement, il essayait de maintenir une pression contre la gorge de sa mère, espérant que le sang s'arrêter de couler, mais au fond de lui il savait que c'était déjà trop tard.
La rage, c'était la seule émotion qu'il parvenait encore à ressentir, il ne s'était même pas aperçu de la violence avec laquelle son poing frappait contre son oncle jusqu'à ce que son corps sans vie ne devienne totalement immobile. Sa tête tournait et il pouvait entendre les battements de son cœur résonner aux creux de ses oreilles, sans plus attendre, Taylor s'était précipité à l'extérieur avant de sentir son estomac se contracter et de rendre tout ce qu'il avait avaler pendant la journée, il s'était ensuite effondré, le souffle court, ses mains couvertes de sang tenant son visage.

L’instinct de survie avait fait le reste, rentrer chez lui, préparer des affaires, le strict nécessaire, l'arbalète de son père et retrouver Lily. Les jours qui suivirent ne furent que pires, Taylor était comme éteint, de chasseur il était devenu proie et malgré ça il avait tenté de se frayer un chemin jusqu'à la ville.
L'université, c'était le dernier endroit où il espérait retrouver sa soeur. ll avait finalement réussi à atteindre le bâtiment science mais en arrivant dans la chambre, il ne trouva qu'une pièce vide. Abattu, Taylor resta presque un jour entier avant de reprendre la route, il laissa une note sur le chevet dans l'espoir de la retrouver un jour et ramassa le pendentif qu'il avait offert à sa soeur lorsqu'elle était plus jeune, une trèfle à quatre feuilles, pour lui porter chance ... Il serra le bijoux dans sa main avant de l'attacher à son arbalète.


Il était prêt, prêt à affronter le monde, à vivre comme il l'avait toujours fait, loin de tout, vivant de la terre, chassant pour survivre

Liens

Lily Rose Jones Petite soeur My little Angel
Lily est la personne la plus importante à ses yeux et il fera tout pour la protéger de tout et de tout le monde. Depuis toujours il veille sur elle, passe tout son temps libre avec elle, il lui a apprit à camper, lui a montré les bases de la chasse et de la pêche mais trouvant ça trop cruel, elle a préféré passer son temps à observer et en apprendre plus sur la nature.
Bien qu'ils sont totalement différents il ne peuvent pas faire l'un sans l'autre, Lily apporte à Taylor cette douceur dont il a besoin, elle lui fait découvrir le monde à travers ses yeux, doux et beau comme il peut l'être par moment. Contrairement à lui elle a suivit des études, il serait presque impossible de leur trouver un lien de parenté tant ils semblent sortit de deux mondes totalement différent.
Taylor serait prêt à tout pour elle et quiconque osera lui faire du mal aura à faire à lui.

Bernadette Mackenzie Chasseuse Alliée
Une jeune femme qui a du cran. Lorsqu'il l'a rencontrée, Taylor n'avait rien avalé de consistant depuis des jours. Sur la piste d'un chevreuil, il avait finalement été devancé et avait suivit la piste de cet apprenti chasseur par curiosité. Quelle surprise de découvrir ce petit bout de femme chantonnant aux côtés de sa prise. Taylor l'a finalement suivit, écouté et il a même été accueilli chez elle, découvrant par la suite la bestiole qui lui servait de compagnon. Si Bernadette n'est pas une amie proche, elle reste une rencontre sympathique et Taylor n'aurait rien contre faire un autre bout de chemin avec elle. Si elle était en danger il lui viendrait surement en aide.


Hannah O'Connor Sauveuse Alliée
Taylor demande rarement de l'aide, pourtant ce jour là si elle n'avait pas été là, il serait mort. Cette jeune femme l'a sauvé, la trainé dans la neige jusqu'à son camp pour lui apporter les premiers soins necessaires à son rétablissement. Malgré sa méfiance, Taylor lui en est reconnaissant, elle est charmante, douce, attentionnée, et Taylor sait que si il reste trop longtemps avec elle, il se mettra à l'apprécier et ça, il en est hors de question.

Arizona Durden 'merdeuse Alliée
L'un des flèche de l'arbalète à faillit lui transpercer la tête, en même temps si elle n'avait pas maté dans son coin ça ne serait jamais arriver. Que penser de cette fille, Taylor n'en sait rien, il y'a quelque chose d'à la fois horriblement agaçant mais terriblement attirant en elle.

Logan Carter Futur Bro' de l'apocalypse Allié
Cette rencontre ne partait pourtant pas d'un bon pied. Trouvant Logan dans son "repère", Taylor était à deux doigts de lui coller un carreau entre les deux yeux mais quelque chose l'en empêcha. Cet homme semble juste, honnête et brave, des qualités que Taylor ne peut détester.

Lïnko McTavish Rival ...
Taylor ne le supporte pas, il sait pourtant que cet homme à sauvé sa soeur, qu'il l'a protégée, soignée, qu'il a veillé sur elle, et c'est surement ça qui le pousse à être si en colère contre lui.
Le voir lui rappelle qu'il n'a pas été à la hauteur, qu'il n'était pas là quand il aurait du, qu'il n'a pas su être là pour son petit ange. Si il est peu probable qu'il lui dise un jour merci, Taylor garde quand même ce nordique à l'oeil, et il doit avouer qu'ils se ressemblent en de nombreux points ce qui n'arrangent en rien leur relation, mais pour Lily, il fait un effort.

Joshua Cornwell Mentor ? Friend
Lorsque Josh à croisé la route de Taylor, celui-ci retrouva immédiatement en cet homme des traits similaires à ceux de son cousin lorsqu'il était jeune, Taylor a accepté de le suivre, ayant grandit sans père, c'est son cousin qui lui servait de modèle et c'est aussi lui qui l'emmenait sur le mauvais chemin et lui attirait des ennuis. Taylor à une confiance aveugle en cet homme qu'il suivrait dans presque tout ces plans bien qu'il ait tout de même un code moral un peu plus propre que celui de Josh.


_________________
The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.








Dernière édition par Logan Carter le Mer 9 Aoû - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 4829
Points : 4472
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 22:49


Un petit mot ?



Taylor était, jusqu'à présent, le personnage d'un membre encore sur le forum, ce qui va rendre beaucoup de choses non négociable surtout parce qu'il a déjà appartenu à cet univers et fait de nombreuses rencontres.

Avatar ☣ L'avatar est non négociable, pour moi il n'y a que Norman pour coller aussi bien à Taylor, puis peut-on réellement résister à sa bouille ?  Cute

Prénom et Nom ☣ Encore une fois il ne sont pas négociables mais libre à vous de lui trouver un deuxième prénom ainsi qu'un surnom !

Histoire ☣ L'histoire est celle qui avait été écrite pour Tay, libre à vous de la réécrire à votre sauce du moment que ça ne change pas le caractère de Taylor ainsi que ce qu'il est devenu.

Lien(s) ☣ Les liens étaient ceux que le joueur avait avec les membres du fofow, à vous de voir si vous souhaitez tous les garder, les modifier etc. Les personnes concernées ont également leur mot à dire évidemment !

Activité et présence ☣ Tout ce que je souhaite c'est de voir vivre Tay à nouveau ! J'espère que vous apprécierez de jouer avec ce petit bout de chou !

_________________
The Ghost
Logan Carter
Now I know what a ghost is

Alack, there lies more peril in thine eye
Than twenty of their swords. Look thou but sweet,
And I am proof against their enmity.






Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» [H/LIBRE] NORMAN REEDUS
» (M) Samuel O. Thompson - feat Norman Reedus |Libre|
» Norman Reedus #010 avatars 200*320 pixels
» (m/libre) NORMAN REEDUS
» Le vol est l'envers du capitalisme ▬ Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum