What a small world || Nora



InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 11 Aoû - 15:34



What a small world Lana & Nora Comme toujours, à chaque jour où je suis de sortie, j'ai procédé par étape, tel un rituel. J'ai vérifié une bonne dizaine de fois mes affaires, enlacé ma fille en lui demandant d'être sage et d'obéir à Caleb jusqu'à ce que je rentre, étreins mon vieil ami en lui demandant de bien surveiller Katie, puis, j'ai quitté l'enceinte de Fort Hope.

Maintenant, me voilà à arpenter les routes et environs avec la plus grande des prudences, cherchant véhicules et logements dans lequel je pourrais potentiellement trouver quelques choses intéressantes.
J'avais, lors de ma dernière expédition, repéré ce qui devait autrefois être la petite épicerie du coin, où les villageois du patelin faisaient leurs petites courses pour éviter de tailler jusqu'aux grandes surfaces du centre-ville de Detroit. Avec de la chance et en fouillant avec minutie, peut-être que je tomberai sur deux trois trucs sympas ?

Après avoir tendu l'oreille, histoire de ne pas me plonger dans la gueule du loup comme une idiote encerclée de morts par manque d'attention, j'entre discrètement par la porte vitrée brisée, prenant garde à ne pas faire de bruit en marchant sur les morceaux de verre par terre.
Les lieux semblent déserts, à mon plus grand bonheur. Je commence, donc, à fouiner ci et là, en quête de quoi que ce soit d'utile ou potentiellement intéressant pour du troc.

Je ne saurais dire si c'est moi qui ai un peu trop baissé ma garde ou si c'est elle qui se déplace à pas de chats au point de ne pas m'avoir alerté, mais, une silhouette à bel et bien l'air d'être entrée...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 11:39


L'avantage quand on fait partie de ceux qui bossent presque 24h/24 avec Rajesh pour essayer de faire des trouvailles incroyables et qu'en même temps on est de l'équipe de ravitaillement, c'est que quand on nous fait assez confiance et qu'on part pas trop loin on a le droit de partir seule. Malheureusement, c'était pas encore mon cas. Du coup, j'avais abusé de la gentillesse de ma cadette pour qu'elle m'accompagne et accepte de m'attendre dans la voiture. L'endroit où je comptais aller n'était pas dangereux, j'avais déjà eu l'occasion de m'y rendre plusieurs fois et de connaître des chemins tout en discrétion. Et puis s'il y avait le moindre problème, un simple appel de ma part et je savais bien que ma cadette rappliquerait en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Enfin bref.

Sortant de la voiture, j'avais à peine eu le temps de faire une dizaine de mètres qu'une soudaine nausée me prit, accompagnée bien vite de crampes. Réflexe: attraper mes cheveux, me pencher sur le côté, et le contenu de mon estomac se déversa bien rapidement sur le sol. Moi qui pensais que les conserves ne périmaient jamais, je m'étais apparemment bien trompée. J'en avais trouvé une il y a deux jours, et j'avais pas vu qu'elle était percée. Du coup, merci aux additifs et autres merdes chimiques je n'avais pas tout de suite remarqué le changement du gout. Et depuis, à peine quelque chose entrait dans mon estomac qu'il ressortait aussitôt. En un sens, je préférais ça à l'hésitation constante lorsqu'on éternue pour savoir si ça va sortir par en haut ou par en bas. Là au moins, je sais que ça ne fera que remonter. Lâchant quelques jurons, j'essuyais ma bouche du revers de la main avant de me remettre en route. Heureusement que personne ne s'était rendu compte que j'étais dans cet état, parce que sinon je n'aurais certainement pas pu sortir.

Quoi qu'il en soit, j'avançais à présent vers l'ancienne épicerie de ce patelin paumé. Si ce que j'avais repéré était exact, il devrait y avoir des objets assez utiles aux recherches que je voulais faire au labo. En entrant à pas feutrés tout en vérifiant si j'étais seule ou non, je regardais autour de moi pour finalement distinguer une ombre. Et merde. Espérant que je connaissais mieux les lieux que la personne présente, car oui cela devait être un survivant et pas un mort parce que sinon je l'entendrais et je le verrais se balancer mollement, je contournais discrètement les étagères et autres rayons pour réussir à me placer dans son angle mort. Quelques pas et j'attrapais son haut pour la faire reculer tout en posant la lame de mon couteau sur sa gorge. « Pas de geste brusque et on peut toute les deux repartir avec ce qu'on venait chercher. J'suis pas là pour me retrouver dans un énième bain de sang... » J'essayais de paraître la plus menaçante possible, faisant croire que je n'étais pas du genre à hésiter avant de tuer de sang froid. J'espérais juste que je ne venais pas de me mettre dans une merde sans nom.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Sam 12 Aoû - 13:41



What a small world Lana & Nora Des clous. J'ai mis la main sur des clous. Bon, c'est pas la trouvaille la plus folle de l'histoire de l'apocalypse, mais, ça peut toujours servir. Si ce n'est pas pour moi, je peux toujours les refiler à la team de menuisiers improvisés de Fort Hope. Ça leur fera du matériel.

Rangeant grossièrement les petits pics métalliques dans la poche avant de mon sac-à-dos, je lâche un halètement de surprise en sentant une traction arrière avant de voir une lame scintiller à hauteur de ma gorge, bien en évidence. Je roule du regard, me frappant intérieurement pour mon manque d'attention, tandis qu'un "gǒu shǐ." (fais chier) m'échappe.

Gardant mon calme, je m'autorise un petit "Tss" amusé, bien que cela puisse aggraver mon cas, selon la susceptibilité de mon agresseur. Y'a plus qu'à prier pour que mon caractère ne me vaille pas une mort agonisante et une fille orpheline. Ah. Putain. J'y avais pas pensé, à ça... Katie...
- Tu fais une approche offensive pour, trente secondes après, m'demander d'être pacifiste ?
Je lâche un soupir. La voix de la femme dans mon dos a un je ne sais quoi de tremblant. Comme si elle n'était pas convaincue par les propres mots qu'elle a prononcé. Elle joue la carte de l'intimidation, hein ?
- Bon. Évitant les mouvements brusques, histoire de ne pas me retrouver égorgée comme un porc parce que madame est une excitée du couteau, je lève les mains en signe de soumission. J'ai pas d'arme, tu vois ? Tu veux bien dégager ton couteau de là ?

Après un temps d'hésitation, l'autre semble acquiescer à ma demande. Je suis ainsi libre de me redresser, aussi calmement que pour mes bras en l'air.
Une fois sur mes deux jambes, je fais un pas lent pour me retourner, toujours en position de faiblesse, les mains loin de mon couteau. Maintenant que je lui fais face, le sourcil froncé que j'avais d'un air de dire "c'est bon, t'es calmée ?" laisse, en une fraction de secondes, place à une mine étonnée.
- Nora ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 14:38


Jouer la carte de l'intimidation aurait pu être une bonne idée en soit. J'aurais très bien pu convaincre la survivante que j'avais menacée qu'elle était réellement en danger par ma faute. Le seul problème, c'est qu'avant ça il aurait fallu que je parvienne à me convaincre moi-même. Et ça, ce n'était pas vraiment gagné. Disons que j'ai déjà tué des gens, mais à chaque fois c'était pour défendre ma soeur. Autrement, je me contente des morts-vivants. C'est déjà mieux que rien. Mais du coup, je suis pas vraiment la meilleure dans le domaine des menaces et autres trucs du genre. Ou en tout cas pas quand ma cadette n'est pas concernée. En cet instant précis, je me concentrais un maximum pour ne pas trembler, mais à ma voix j'étais sûre que j'étais déjà grillée.

Au bout de quelques instants, après que l'autre survivante n'ait relevé le fait que je m'étais montrée agressive au départ pour ensuite demander que l'on se montre toutes deux pacifistes, elle décida de lever ses mains et de m'indiquer qu'elle n'avait pas d'arme. Elle me demanda d'enlever ma lame de sous sa gorge, chose que je fis assez rapidement après être sortie de mes pensées. Cette voix... Elle m'était bien trop familière, mais j'étais tout bonnement incapable de la replacer sur le coup. Et puis bon, quelles étaient les chances pour que je tombe au hasard sur quelqu'un que je connaissais auparavant? Mieux valait ne pas se faire de faux espoirs. Baissant le regard quelques instants pour ranger mon arme et vérifier en même temps si mon interlocutrice n'allait pas faire de bêtises pendant qu'elle se retournait, je n'ai donc pas vu son visage. Et en relevant les yeux, disons que la surprise fut de taille. Autant pour moi que pour elle. Aucun doute, j'avais devant moi l'une de mes meilleures amies de l'époque. En même temps, je n'en avais pas beaucoup il faut dire. Lorsqu'elle prononça mon prénom avec surprise, mes sourcils se froncèrent légèrement mais par surprise et interrogation plus qu'autre chose. « Lana..? C'est toi? »


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Sam 12 Aoû - 15:10



What a small world Lana & Nora Alors là, clairement, j'hallucine. Nora ? No-ra ?! Mais... Où ? Quand ? Qui ? Quoi ? Comment ?! Elle vivait à Chicago, avant tout ça. C'est pas la porte à côté. L'apocalypse l'a emmené jusque-là ? C'est fou. Une amie d'autrefois, ici, là, maintenant. J'y crois pas. Je n'arrive pas à y croire. Je ne sais même pas si j'en suis heureuse ou terrifiée. C'est bon, de revoir des gens qu'on aime. Mais, c'est stressant de ce dire que l'on a, désormais, un nom de plus à la liste des "je prie pour que tout aille bien".
Combien de temps suis-je resté bouche-bée, comme une idiote, sous le choc ? Bonne question. Dans le doute, je quitte mes réflexions, histoire de ne pas rester plantée sur place avec des yeux de merlan frit, et acquiesce.
- J'crois bien que c'est mon nom, oui. Je... Hmm... J'hésite fortement à me montrer détendue et amicale. Après tout, les amis d'hier peuvent être nos ennemis de demain. Qui sait si le monde ne l'a pas changé, entre temps. Ce n'est pas contre elle, mais, je pense qu'elle ne m'en voudra pas pour la méfiance. Elle l'est, d'ailleurs, sûrement tout autant que moi. ...Ça fait un bail.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 15:39


Je ne sais pas vraiment si on peut parler du fait de prendre un coup de vieux quand on n'a pas vu une personne depuis un moment et qu'on la retrouve dans de telles circonstances, mais en tout cas c'est l'impression que j'ai. Comme si une éternité s'était déroulée avant que nous ne nous revoyions toutes les deux. Le temps et les événements nous ont toutes deux affectées physiquement, ça se voit, mais le soucis c'est qu'il est impossible de savoir si cela nous a également changées psychologiquement. En soit oui, c'est une certitude, mais est-ce que nous pouvions toujours être amies dans notre environnement actuel? Elle était sur la défensive, c'était certain, et bien entendu moi aussi. Malgré cela, quand mon amie exprima à voix haute ce que je pensais, disant que cela faisait un bail, je n'ai pas pu m'empêcher de venir la prendre dans mes bras. « Je suis heureuse que tu sois en vie... » En me rendant compte du risque que je venais de prendre, je me raclais la gorge tout en la relâchant, reprenant ma position d'avant. « Tu as un endroit où vivre? Et... tu... es toute seule..? » Sujet très délicat à aborder, mais je voulais savoir si elle allait avoir besoin que je l'amène au labo comme cela avait été fait pour nous ou si elle avait eu plus de chance que cela.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Sam 12 Aoû - 18:30



What a small world Lana & Nora Je retire ce que j'ai dit, en fait. Nora semble mille fois plus confiante que moi. Pourquoi ? Parce qu'en une fraction de secondes, elle est passée d'un couteau dangereusement pointé sous ma gorge à une étreinte visiblement sincère. Hébétée par le geste, j'ai même m'y quelques instants avant de passer un bras dans son dos et le lui tapoter doucement, d'une manière de dire "c'est bon de te retrouver". Je m'en étonne moi-même, d'ailleurs. Il faut dire qu'à part Katie et, parfois, Caleb, je ne me montre plus affectueuse comme avant.
- Je présume que ce câlin prouve qu'on peut baisser notre garde ? Demandais-je dans un souffle, avec un faible sourire. Après tout, si mon aînée avait voulu me faire du mal, elle ne se serait pas montré douce. Elle aurait peut-être serré comme une forcenée afin de me briser des vertèbres ou une connerie du genre. Dans un sens, je suis assez rassurée de voir qu'elle ait resté, à peu près, la Nora que j'ai connu. Car devoir se chicaner avec quelqu'un qui nous tenait à cœur autrefois, c'est vraiment loin d'être agréable. Même en tentant de se rentrer dans le crâne le fait qu'aux yeux de l'autre nous ne sommes plus rien et que, par conséquent, échanger des coups ou tuer ne sont plus des fatalités.

Lâchant un faible rire en voyant l'air peint sur son visage, je lui fais bien comprendre, d'un regard relativement doux, que je ne lui aurais pas fait de mal. J'espère, ainsi, chasser ses derniers doutes. J'ai changé, je me suis modelé au monde, certes. Mais, s'il y a bien quelque chose que l'on ne peut pas me retirer, c'est ma franchise et loyauté. Je ne lui aurais rien fait, jamais. À moins qu'elle ne m'y ait forcé.

Hochant la tête, je me mordille les lèvres en repensant à la connerie que j'ai faite, en baissant ma garde avec naïveté. Si la personne en face de moi n'était pas une vieille connaissance, peut-être aurais-je perdu toute chance de revoir le porche de ma maison, à l'heure qu'il est.
- Oui... Je... Katie m'attend à la maison. Caleb aussi. Le fait que je ne mentionne pas ma femme, si tant est que Nora se souvienne d'elle, je lui en avais parlé plus d'une fois, me fait grimacer. Je ne veux pas m'étaler de nouveau sur le sujet. Je ne veux plus penser au fait qu'elle m'est était arraché. Je compte, donc, sur la brunette pour en déduire la situation et éviter d'en parler. Et toi ? Tu... Je passe une main dans mes cheveux, encore assez étonnée de la voir à Detroit. T'as taillé ici depuis Chicago ?... Toute seule ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Aoû - 11:43


Sincèrement, il y a des jours où je me demande comment je peux encore être en vie avec une attitude pareille. Alors non, je n'ai jamais été quelqu'un de méchant ou de foncièrement méfiant, mais là il y avait des limites quand même. Ou en tout cas je l'espérais. Je venais de me laisser submerger par les émotions, trop heureuse de retrouver une amie de longue date, ne faisant donc absolument plus attention au fait que la survie l'avait peut-être changée. Au fait qu'elle aurait peut-être pu attraper son couteau et me planter je ne sais combien de fois sans que je ne puisse rien y faire. Mais bon, j'avais quand même été rassurée lorsque sa main s'était posée dans mon dos comme pour montrer qu'elle partageait mon soulagement. D'un autre côté, ce qui était embêtant, c'est que cela faisait encore une autre personne pour qui il allait falloir que je me fasse un sang d'encre... Et qui dit Lana, dit sa fille. Deux pour le prix d'une quoi. Quoi qu'il en soit, sa remarque sur le fait que ce câlin signifiait que l'on pouvait baisser nos gardes me fit sourire. En soit, elle n'avait pas tort. Si aucune de nous deux n'avait tenté de tuer l'autre avec toutes les occasions qui s'étaient présentées à nous, c'est qu'on pouvait apparemment se faire encore confiance.

Quand elle répondit à ma question en disant que son meilleur ami ainsi que sa fille étaient avec elle, j'avais rapidement compris que la personne qui manquait dans l'équation était sa femme. Elle avait certainement dû y rester, ce qui m'arracha une grimace accompagnée d'un regard des plus compatissants. Elle savait très bien ce que je voulais dire par là, et de mon côté je savais qu'elle n'allait jamais vouloir aborder le sujet. Choix que je respecte totalement. Elle me retourna ensuite la question, surprise de me retrouver aux alentours de Detroit alors que j'habitais avant Chicago. Je peux comprendre que cela soit surprenant. « J'suis avec ma petite soeur, Olivia. Ouais, celle dont j'arrêtais pas de te remplir la tête. Et on essayait de trouver un endroit où les choses auraient pu être meilleures, on a fini par arriver ici vers novembre et finalement on a fini par trouver plus ou moins un endroit assez sûr. » Essayant de me détendre un peu, je me dirigeais donc vers une étagère pour m'y appuyer en y posant mon coude. Le problème, c'est que je ne m'attendais pas du tout à la suite. Un rapide craquement, et c'était déjà trop tard. Ce qui soutenait mon poids et m'apportait mon équilibre céda et chuta au sol. Le problème, c'est que je ne me suis pas rattrapée non plus. J'avais eu l'impression que la scène s'était déroulée au ralenti. Mes yeux s'étaient écarquillés, j'avais vu la planche tomber et ensuite je suis tombée à mon tour. Toussant à cause de la poussière que je venais de soulever ainsi, je grimaçais. Heureusement que le ridicule ne tue pas... M'accrochant à la structure du meuble qui était encore debout, elle, je me remettais sur mes pieds tout en me frottant la hanche de ma main libre. J'étais tombée toute droite, et je m'étais fait un peu mal. Mais bon... Au moins il n'y avait rien de grave. « Désolée, je... J'avais pas remarqué que c'était branlant alors je m'attendais pas trop à ça...»


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Dim 13 Aoû - 14:50



What a small world Lana & Nora Face à son regard compatissant, j'affiche une faible esquisse reconnaissante. La compréhension. Voilà une qualité que j'ai toujours appréciée, chez Nora. Là où d'autres s'aventurent sans pression ni tabou, elle, elle contourne en sachant que les sujets sensibles font parfois mieux d'être évités. C'est agréable de voir qu'elle n'a pas changé en ce point.

La brune me raconte, alors, son parcours. Elle n'est pas seule, mais, accompagnée de sa sœur, Olivia. Celle lui ayant valu une paire d'années de détention. Cela dit, bien que sa cadette lui ait offert un aller simple pour le pénitencier, Nora ne m'en a jamais parlé en mal. Je suis, donc, assez contente pour elle d'apprendre qu'Olivia ne lui ait pas tourné le dos lorsque les choses ont changés et qu'elles soient, ainsi, restées soudées. Je suppose que les fratries agissent toutes comme ça, en se serrant les coudes.
- Je comprends mieux. C'est bon à savoir.

Soudainement, un craquement se fait entendre, suivit d'un vacarme synonyme de chute et effondrement. Je cligne une, deux, trois fois des yeux, hébétée. Qu'est-ce que... ? Mon regard se pose sur le sol, là où se trouve ma vieille amie encore debout deux secondes plus tôt. C'est là que je réalise plus clairement ce qu'il s'est passé, et, que je me pince violemment les lèvres pour m'interdire un fou rire. Naaan... C'est pas drôle... Elle a dû se faire un mal de chien... M-Mais... Tant pis. Un rire m'échappe. Je n'avais gloussé si franchement depuis des lustres.
- Je... Pardon... Mais c'était... Magique ! L'aidant à se relever (comme quoi je lui accorde sincèrement confiance) le regard soudainement plus inquiet, je la détaille brièvement pour vérifier que tout va bien. Rien de cassé ? Un nouveau petit sourire amusé se peint sur mon faciès. Alors toi, t'as et t'auras toujours deux mains gauches, j'te jure...

Portant, ensuite, mon attention sur les alentours, j'écoute attentivement les environs. Mine de rien, l'étalage qui s'est brisé a fait un brouhaha d'enfer. De quoi rameuter les morts.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
HRP:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 13:47


Je crois que j'ai vraiment beaucoup de chance que le ridicule ne tue pas. Parce que franchement, là j'avais fait fort. D'un autre côté je ne pouvais absolument pas me douter que l'étagère sur laquelle j'allais m'appuyer était trop bancale pour cela et que le fait qu'elle soit mal fixée allait totalement me faire perdre l'équilibre. Quoi qu'il en soit, le résultat était là, je venais de m'éclater au sol comme une planche. Par chance je ne m'étais pas fait trop mal, parce qu'il n'aurait plus manqué que ça encore. Une chute nulle, avec une blessure en prime. Là, je crois que j'aurais préféré disparaître dans un trou de souris. Et encore, j'avais de la chance d'être face à Lana, donc quelqu'un qui était déjà au courant de... Comment dire... Ma malchance. Couplée à de la maladresse.

J'avais profité de l'aide apportée par Lana pour me relever, après bien sûr qu'elle n'ait fini de rigoler. J'avoue, c'était drôle. Si j'avais été à sa place, et elle à la mienne, je n'aurais pas non plus réussi à m'empêcher de glousser ne serait-ce qu'une fois. « Non ça va, c'était pas vraiment une chute très importante, même si en soit je suis d'accord avec toi, elle devait être assez drôle... » Au moins elle avait eu la gentillesse de m'aider à me relever et de me demander si je ne m'étais pas fait mal. Sur ce point, elle n'avait pas changé. Quand elle me fit remarquer que j'avais toujours deux mains gauches et que ça serait d'ailleurs toujours le cas, je n'ai pas pu m'empêcher de rire très légèrement, me passant une main dans les cheveux comme pour cacher ma gêne passagère. « Ouais, à se demander comment j'ai fait pour survivre hein? Mais au moins ça te montre que ça a pas changé ça, chez moi. » J'allais me permettre un petit rire à nouveau, mais du bruit provenant de l'extérieur attira immédiatement mon attention. D'ici c'était assez difficile à discerner, mais j'étais relativement sûre que ce n'était pas bon. Et dans le doute, mieux valait être prudente. J'espérais simplement que ce n'était pas un piège tendu par d'autres survivants... Parce qu'ils risquaient d'être durs à gérer dans un si petit endroit et sans arme à feu. Quoi que s'il s'agissait de morts-vivants, ça ne serait pas beaucoup plus agréable... Laissant tous mes sens en alerte, je sortais rapidement mon couteau à nouveau tout en me mettant dans une position plus propice au combat ou à la fuite selon ce qui serait le plus sûr pour nous deux. Quel que soit ce qui arrivait vers nous, on allait vite voir si on pouvait toujours se faire confiance, Lana et moi...



_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 1103
Points : 2475
Date d'inscription : 12/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org
Maître du Jeu
The Death
Matricule n°001
Maître du Jeu
Lun 14 Aoû - 13:47

Le membre 'Nora M. Castillo' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Nb Z medium' : 11
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 14 Aoû - 15:28



What a small world Lana & Nora À première vue et après confirmation, Nora n'a rien de grave. Ce n'était qu'une chute plus ridicule que dangereuse. La seule chose ayant dû en prendre un réel coup étant son ego. Comme n'importe qui se cassant la figure comme un idiot en public, en fait. Mais bon... Ce n'est que moi, ça va. Elle aurait pu être face à un inconnu. Là, ça aurait été d'un compromettant à vouloir finir ermite jusqu'à la fin de ses jours...

- Faut croire que le karma est avec toi. Lui dis-je, amusée, alors qu'elle se questionne sur le fait d'être toujours en vie malgré sa maladresse maladive. Tu vas pas t'en plaindre, quand même ! Eh, ouais... C'est cool de voir que j'ai pas à te tuer parce que le monde t'as rendu aussi fou que lui. Crois-moi que si j'avais dû le faire, ça aurait été à contre-cœur...

Hélas, comme il fallait s'y attendre, des râles bestiaux et gluants de sang se font entendre suite au vacarme précédent. Ils arrivent, alertés par le bruit. Empoignant sans plus attendre le manche mobile de mon couteau, je réalise quelques tricks pour m'échauffer le poignet avant de le maintenir en position du poignard, lame vers l'intérieur. Jetant un rapide coup d’œil à ma vieille amie, nous semblons nous accorder sur le fait de rester sur nos gardes et, surtout, nous entraider. Si l'une de nous se la joue solitaire pour s'en sortir... Soit elle survivra sans mérite, soit elle mourra avec la deuxième, dépassée par le nombre de zonards.

La première chose qui me vient à l'esprit, c'est le fait qu'il n'y ait qu'une seule grande ouverture : la porte principale. Si on les laisse entrer et qu'ils viennent à bloquer la sortie... On est morte.
En voilà un qui fait son apparition, d'un pas traînant. Puis un deuxième. Puis un troisième... Pour l'instant, le rythme est assez lent, complètement gérable à deux. Nous les abattons sans trop de mal. Mais...
- Mā de ! (putain !) Nora, va falloir qu'on s'tire.
En effet. Si en tuer trois fût un jeu d'enfant... La petite bande de huit en approche est une autre paire de manche, pour deux pauvres filles armées de couteaux...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 10:34


Si le karma avait été avec moi auparavant, comme avait pu le souligner Lana, ce n'était apparemment plus vraiment le cas sur ce coup là. Un peu comme s'il avait voulu prouver à ma vieille amie qu'il n'était pas toujours avec moi. J'avoue que je me serais bien passée de cette pseudo démonstration de force entre le destin et ma comparse. Mais de toute évidence, je n'avais pas mon mot à dire là-dedans. Ma chute avait rameuté un petit paquet de morts-vivants, et si à première vue j'avais cru qu'il serait possible pour nous de les gérer étant donné qu'il n'y en avait que deux ou trois qui s'étaient pointés, le groupe qui suivit me fit bien vite changer d'avis.

Nous étions deux, et nous n'avions rien d'autre que nos couteaux papillon. Déjà, quelle était la probabilité pour que nous ayons toutes les deux la même arme? Enfin bref. Ayant sorti la mienne en même temps que Lana, nous étions toutes les deux prêtes à en découdre. Pas le choix de toute façon. Comme prévu, les trois premiers furent relativement simples à mettre hors d'état de nuire. « Merde... Ecoute, y'a une sortie de secours pas loin du comptoir, c'est par là que j'suis entrée. Passe par là, j'vais les attirer et j'te rejoindrai ensuite, d'accord? » Et voilà, mon côté surprotecteur refaisait surface. Pourquoi est-ce que j'avais toujours cette fâcheuse habitude de vouloir mettre les autres en sécurité avant moi? Aucune idée. Surtout que là, on ne parlait pas d'un ou deux zonards. Ils étaient huit, et il allait falloir redoubler d'ingéniosité pour les ralentir efficacement et réussir à me barrer par la suite sans me faire blesser. Quoi qu'il en soit, j'étais prête, et j'intimais assez fortement du regard à Lana qu'elle fasse ce que je lui avais dit. J'allais m'en sortir. Pas le choix de toute façon, si? « T'en fais pas pour moi, j'compte pas mourir ici. Alors maintenant vas-y! »


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Sam 19 Aoû - 12:54



What a small world Lana & Nora Ils arrivent, le pas lent, le regard vide et injecté de sang. Huit. Non, mais, putain. Huit ! Quand je suis arrivée, j'avais regardé partout autour du bâtiment. Tout était vide, calme, sans grand danger... Alors merde, quoi ! Ils sortent d'où ceux là ? Ils patientaient bien sagement dans les fougères ?! Ah... Calme-toi, Lana. Calme-toi. Tout va bien se passer. Il faut juste... Un plan et de l'huile de coude...

Lorsque Nora me dit de quitter les lieux en la laissant derrière moi, j'ouvre aussitôt la bouche pour lui faire part de ma désapprobation. Toutefois, je n'ai pas le temps de placer un seul mot. Son regard me faisant bien comprendre de la fermer et obéir. Je grogne. Elle a toujours était si... Si bonne envers les autres. Si elle vient à mourir ici, pour moi, je m'en voudrais à vie. Mais, j'ai pas le choix. Je dois y aller. Cela dit, je ne manque pas de lui faire comprendre du regard que 1) je lui suis reconnaissante et que 2) il est hors de question que je me tire sans lui rendre la pareille.

Fuyant par la sortie indiquée, derrière la caisse, les zonards infiltrent doucement les lieux, pile à cet instant. Nora n'a que deux solutions, la sortie que j'ai prise ou celle par où ils entrent. Le truc, c'est qu'elle ne doit pas se faire bloquer les accès.
Faisant de mon mieux pour garder mon calme, j'analyse au possible la situation avant d'avoir un éclair de génie. Là ! Si on parvient à les emmener au coin du comptoir... Et qu'on bascule l'étagère... Ils seront bloqués comme des abrutis. Et comme ils sont trop mous pour avoir le réflexe de se décaler ou tout bonnement l'intelligence d'enjamber un obstacle ou de modifier leur trajectoire... Nora pourra leur passer sous le nez avec la facilité d'un jeu d'enfant !  Oui, ça fera du bruit... Mais tant pis. Car, nous serons toutes deux hors de ce cul de sac qu'est l'épicerie et nous aurons le temps de détaler avant que leurs copains ne nous suivent à la trace. Au pire, moi, j'ai ma moto. S'il faut, je trainerai la brunette sur la place arrière. À ce que je sache, aucun rôdeur ne marche à la vitesse d'un moteur.
Voilà. Que tu le veuilles ou non, Nora, je vais te filer un coup de main au lieu de filer à l'anglaise comme tu voudrais que je le fasse. Parce que je veux vivre, oui, je me suis endurcie pour cela, certes, mais, j'ai encore un cœur. Et ce coeur me dit de venir en aide à une vieille amie, par question d'humanité et simple devoir amical.

Je lâche un sifflement, attirant autant l'attention des morts que celle de ma camarade. À cette dernière, je montre d'un geste du menton l'étagère en articulant un "pousse ça". Continuant à faire du bruit en prenant garde de ne pas en attirer d'autres, dans mon dos, j'arrive à en intéresser la majorité. Un ou deux ne degniant pas quitter leur première cible. Mais bon... Deux, contrairement à huit, Nora peut les gérer. Sans problème. Elle sait faire.

Il n'en reste que six. Six qui tombent tout droit dans la gueule du loup. Sérieux... Heureusement que vous avez un QI égal à celui d'une huître, mes chers puanteurs sur pattes.
Un craquement se fait entendre, Nora a bel et bien compris le plan et a basculé le meuble sur eux. Les voilà parqués entre un mini muret fait d'une étagère couchée et le large comptoir. Le tout dans un sacré nuage de poussière qui m'oblige à reculer en toussotant.

Désormais, je fixe d'un regard rougit par les particules volantes la sortie par laquelle Nora devrait s'échapper. Je ne partirai pas sans être sûre qu'elle va bien. Parce que Nora ne mérite mieux que la mort. Bien mieux.
...
Allez, s'il te plaît, ne me dit pas que ça à foiré.
...
Ne m'oblige pas à grimper sur ma moto et partir sans certitude.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.


Dernière édition par Lana McCarthy-Lee le Lun 4 Sep - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 11:13


Il faut réfléchir et en même temps ne pas réfléchir trop longtemps. Si je ne faisais pas le premier, il ne me faudrait que quelques instants pour finir morte. Et si je faisais le deuxième, et bien l'issue serait la même. Huit. Il en restait huit à présent. J'avais réussi à faire en sorte que Lana accepte mon ordre quant au fait qu'elle devait s'enfuir par là où j'étais entrée. On se connaissait assez bien pour qu'elle sache que dans ce genre de situations, je n'étais pas du genre à en démordre. Mais d'un autre côté, je la connaissais aussi suffisamment pour savoir qu'elle n'allait certainement pas accepter de s'en aller sans rien faire. Ou tout du moins, la Lana de l'époque ne l'aurait pas fait. Allez savoir si celle que j'ai à mes côtés aujourd'hui a toujours cela en elle.

A vrai dire, il ne m'a pas fallu attendre très longtemps pour découvrir qu'elle était toujours celle que j'avais connu et que j'appréciais. Celle qui m'avait soutenue dans des moments difficiles alors qu'elle n'en avait absolument pas l'obligation. Son sifflement attira immédiatement mon attention, mais celle des infectés qui n'étaient plus qu'à quelques petits mètres de moi également. Par chance, avec leur cervelle aussi liquide que de la compote, j'ai vite compris le plan que venait d'imaginer ma vieille amie. Les attirer vers elle pour que je les bloque avec l'étagère en la faisant tomber... C'était une bonne idée. Risquée à cause du bruit que cela allait faire, mais en un sens cela devrait nous donner suffisamment de temps pour que nous puissions nous en aller loin d'ici. Voyant que deux idiots n'avaient pas compris ce que l'on attendait d'eux et qu'ils continuaient d'avancer vers moi, je me décidais de régler rapidement ce problème avant de m'occuper de l'autre. En quelques mouvements, entrecoupés par des esquives assez justes, j'ai réussi à les mettre tous deux hors d'état de nuire. Bon. C'était le moment de mettre le plan de Lana à exécution. Ni une ni deux, lorsque le reste de leur petit " boyz band " de rôdeurs fut au bon endroit, j'appuyais de toutes mes forces sur le meuble pour le faire tomber sur eux. Le nuage de poussière soulevé me fit lâcher quelques jurons alors que je me mis à tousser et à me frotter les yeux. Mais je n'avais pas de temps à perdre pour cela. Il ne me restait qu'une seule issue, et c'est par celle ci que je suis parvenue à sortir de cette épicerie qui n'avait plus rien de paisible.

Toussant encore en arrivant à l'extérieur, je prenais malgré tout sur moi pour vérifier qu'aucun autre infecté n'avait décidé de pointer le bout de son nez en entendant le raffut que je venais de faire. Apparemment rien. En même temps, je me serais posé des questions quant au pouvoir de génération spontanée de rôdeurs par les fougères qui entouraient l'épicerie sinon. Rejoignant ensuite Lana assez rapidement, je me passais une main sur la joue pour enlever le sang qui s'y trouvait. Heureusement, ce n'était pas le mien. « Joli coup pour le meuble. Merci de m'avoir aidée... Je dois dire que ça fait plaisir de voir que ce monde de merde dans lequel on est maintenant a pas totalement changé tous ceux qui y vivent... Je suis contente de te revoir Lana. » Un sourire amical naquit sur mes lèvres alors que je tendais la main vers mon amie, attendant qu'elle ne la saisisse pour l'attirer vers moi et la prendre dans mes bras le temps d'une accolade que je ne pensais plus jamais effectuer.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 4 Sep - 16:22



What a small world Lana & Nora Jésus, Marie, Joseph. La dernière fois que j'ai eu un aussi gros coup de flippe surmonté d'une joie intense comme c'est le cas actuellement, maintenant que Nora est saine et sauve sous mes yeux, ça doit dater du jour où Katie, âgée de 3 ans, est tombée et a dévalée les escaliers pour, finalement, s'en sortir sans une égratignure, comme une miraculée.

Ses mots parviennent à mes oreilles, mais, c'est comme si l'émotion m'assourdissait. Je suis juste là, plantée, béat, à la fixer sans en croire mes yeux. Je suis soulagée. On ne peut plus soulagée. Et, même si je ne pensais absolument pas qu'un jour je pourrais câliner quelqu'un avec autant d'affection que je porte à ma fille et parfois à mon vieil acolyte Caleb, je la serre à lui en briser les vertèbres.
Je ne sais pas combien de temps je l'ai retenue dans mes bras, mais, je finis par me voir dans l'obligation de la délivrer. Rester là peut s'avérer dangereux.
Lui donnant un coup de poing dans l'épaule, plus par amitié que par envie de faire mal, je fronce les sourcils en un air de mère sévère. Le genre d'expression que j'ai, les rares fois où je gronde Katie.
- Tu me r'fais plus jamais une peur pareille, pigé ?! Passant une main légèrement tremblante sous le coup de l'émotion dans mes cheveux, je tente de retrouver mon calme. Mon dieu. C'est bien parce que je suis en face de Nora que je me permets de me montrer un brin faiblarde. Je ne sais pas cacher ma peur lorsque j'aime beaucoup une personne. Là est, sans doute, mon plus gros point faible. Ah ! Putain... J'aurai besoin d'une bonne cigarette, en rentrant, sérieusement...
Je finis par soupirer profondément et réajuster les lanières de mon sac sur mes épaules, un faible sourire me fendant les lèvres. Un sourire mêlant ravissement et tristesse. Il allait falloir partir, maintenant.
- Je suis heureuse de te savoir en vie. Tu ne peux pas savoir à quel point, No. Promets moi de prendre soin de toi autant que tu prends soin de ta soeur, ok ? Fais pas de connerie pour la protéger. Protège toi aussi. Ta survie est aussi importante que la sienne. La serrant une dernière fois dans mes bras, je lui tapote le dos, comme si cela allait donner du courage pour la suite. On se retrouvera.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 97
Points : 755
Date d'inscription : 23/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 11:51


On y était arrivées. Nous étions finalement sorties toutes les deux de cette épicerie qui s'était transformée en un piège mortel en quelques secondes à peine. Ce n'est généralement qu'en cas de danger de mort que l'on arrive à voir la véritable personnalité des gens. Certains prônent leur courage et fuient à la première occasion. D'autres se disent capables de donner leur vie pour les autres mais n'hésitent pas un seul instant à faire des sacrifices pour s'en sortir. Très peu de gens sont fidèles à ce qu'ils disent être ou bien étaient auparavant. C'est d'ailleurs ceux qui en disent le moins sur eux qui en font généralement le plus.

Une fois à l'extérieur, je n'avais pas pu résister à l'envie de prendre ma vieille amie dans mes bras, la serrant légèrement contre moi. Je ne m'attendais pas, cependant, à ce qu'elle me serre contre elle comme si elle tentait de me briser les vertèbres. Cette réaction me fit sourire et je m'autorisais le luxe de fermer les yeux pour simplement profiter de l'instant présent. Je venais de retrouver une personne qui m'était très chère auparavant. Et cela faisait réellement un bien fou. Notre étreinte prit fin, et le coup de poing (certes amical) que je pris dans l'épaule me fit sortir de mes pensées. Un léger rire amusé quitta ma gorge alors que je regardais mon amie froncer les sourcils et m'engueuler comme si j'étais sa fille. « C'est promis, plus jamais de frayeur comme ça. »

Son petit sourire triste mais heureux à la fois me fit comprendre que nous allions devoir reprendre notre route chacune de notre côté à présent. Elle n'avait pas tort, rester ici n'était pas la meilleure idée que l'on puisse avoir. Je passais mes bras autour de Lana lorsqu'elle m'offra une dernière étreinte, et je hochais la tête. « Je ferai attention à moi. Je suis heureuse de voir que tu as survécu à toute cette merde. J'espère que les choses iront bien pour toi. Ne fais pas de conneries, s'il te plait. Prends soin de toi et de ceux qui compte pour toi. Je sais qu'on se retrouvera. Et t'auras intérêt à pas être dans un sale état à ce moment là! » J'affichais un rapide sourire amusé mais amical, faisant un clin d'oeil à mon amie avant de déposer un baiser sur sa joue. Suite à cela, je la faisais se tourner vers sa moto et je laissais une petite claque atterrir sur ses fesses, comme à l'époque. Il était temps de reprendre la route. Je nettoyais rapidement mon couteau sur le sol pour en retirer le sang avant de me rediriger vers là où ma cadette m'attendait. Je pense que si je devais lui raconter ce qui venait de se passer, elle m'engueulerait comme jamais. Ce qu'on ne sait pas ne peut pas nous nuire, si?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I'LL ALWAYS BE THERE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 247
Points : 232
Date d'inscription : 10/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Lana McCarthy-Lee
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Dim 24 Sep - 19:57



What a small world Lana & Nora On dit toujours que les au revoir sont douloureux. C'est un fait. Personne ne saurait dire le contraire. Mais... Depuis l'apocalypse, depuis que "au revoir" est étroitement lié à "adieu" à près de 90%... Tout n'en devient que plus dramatique. Plus déchirant. Ce qui autrefois était une simple tristesse passagère peut, aujourd'hui, devenir en un clin d’œil une tristesse indélébile. La peur prend aux tripes quiconque se voit dans l'obligation de se dire "à la prochaine fois". La peur ronge tous ces gens qui ne peuvent que prier et espérer "s'il y a une prochaine fois...".

Pour la première fois, depuis un moment déjà, je ressens presque l'envie de ne pas me détacher de son étreinte. Un peu de chaleur humaine... Maintenant que je prends le temps d'en apprécier les bienfaits au lieu d'y être réticente... Je me rends compte à quel point je ne suis qu'une femme comme les autres. Faible. Dépendante d'un peu de soutien, d'amitié, d'amour et de tendresse. Je ne suis pas une guerrière. Je suis une survivante. Un énorme fossé se creuse entre ces deux termes.

Un faible sourire se dessinant sur mes lèvres, je fronce les sourcils en un air faussement outré.
- Parce que tu me crois capable de connerie et de défaite ? Oh, j't'en pris Nora... C'est si mal me connaître !
Je lui rends son embrassade avec un certain naturel qui m'étonne. L'espace d'une seconde, je lui ai fait la bise comme j'avais pu le faire il y a bien longtemps, lorsque je l'invitais à boire un vers à la maison ou une banalité du genre... Pendant une seconde, je me suis comporté comme la Lana que j'aimais être. La vraie. Celle qui n'avait pas eu à se créer mille et une façade pour se préserver du danger. Celle qui n'était qu'une femme mariée, mère épanouie et journaliste réputée.

Gloussant de bon cœur en la sentant me taper avec nonchalance les fesses, je me rappelle toutes ces fois où la phrase "Si Lizzie te vois faire ça, tu sais que tu es morte ?" est sortie de ma bouche avant d'être prise par une quinte de rire contagieuse. C'était le bon vieux temps.

Enfourchant ma bécane, je reste à l'arrêt un instant, m'assurant qu'il n'arrive rien à ma vieille amie en chemin. Puis, je finis par entendre le bruit d'une portière se claquer, quelques mètres plus loin. La voilà en sécurité dans sa voiture. Je peux m'en aller en toute sérénité.
Un dernier coup d’œil jeté un arrière, un sourire aux lèvres, et je fais rugir mon moteur, direction la maison.
On se reverra.

Fin.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hey, dude ! Just a friendly tip :
fuck this shitty world before he does.

Lanamccarthylee

— You can catch a lot more flies with honey than with napalm.
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» It's a small world after all...
» CNN: Food prices rising across the world
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum