All kids ft. Aube



InformationsContact
avatar
Messages : 53
Points : 392
Date d'inscription : 13/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 3:59

2 Mai
Il était une fois, dans un pays fort fort lointain, une jeune princesse fière et dégourdit prête à tout pour aider son prochain et délivrer son royaume du mal. Le seul problème qui c’était révélé bien plus complexe aux yeux de la princesse, fut que son royaume se résumait finalement à un palais, les étendues sauvages recelaient le mal, des créatures perfides et sans but et sortir était plus que difficile. Sauf que c’était possible, elle le devait, parce que pour terminer sa quête, elle devait retrouver l’âme du royaume, elle devait parcourir maintes et maintes fois les mêmes dangers et c’est ce qu’elle fit. Encore. Elle avait trouvé la solution la plus adéquate. La princesse se devait d’attendre que le gardien de l’absolu baisse sa garde et quitte le palais, une fois cela fait, la princesse pouvait passer les maillons des filets des plus petits gardiens. C’est surement ainsi qu’elle c’était, une fois de plus, retrouvé à errer dans les terres sauvages…

Bon d’accord, Charlie n’était pas un gardien à proprement parlé, elle n’était pas du genre gardienne de prison non plus, elle tentait surtout d’être mon amie et c’était agréable, mais je n’allais pas abandonner Abby. Il me restait encore trois endroits à faire. Aujourd’hui, je m’étais éclipsée entre mes cours et une soirée en tête à tête avec je ne sais plus qui, surement Charlie, mais je n’en étais pas certaine. J’avais encore fait la tête à Abel le matin en le voyant s’équiper pour partir. J’en avais marre.

Ma pensée fut interrompue par l’arrivée d’un cadavre, j’avais changé de trottoir, tournant une rue dans un silence de mort pour éviter d’être repéré. Je continuais d’avancer ainsi, cherchant des yeux les noms de rues que j’avais finies par mémoriser avec le temps. Je savais où je devais me rendre, je ne savais tout simplement pas comment le faire sans me faire bouffer. Parce que plus le temps allait et plus les morts n’étaient nombreux et vif. On s’entend, la neige ça avait du bon pour cela, mais ce n’était plus le cas maintenant. Un autre mort se pointa et je n’avais aucun endroit pour me cacher alors je ne fis que le contourner avant de courir un peu et de le laisser marcher derrière moi, j’allais finir par le semer, ça ne servait à rien de tenter de le tuer, j’allais risquer ma vie pour rien de toute façon.

Une rue, puis deux. Je continuais de me raconter la vie sous forme d’histoire, ça me détendait et j’en oubliais le danger de la situation. Avancer, si je n’arrêtais pas, rien ne me mangerais. Un regard derrière moi me prouva que j’avais raison de m’inquiéter, ils étaient maintenant deux. Vous saviez que les morts étaient du genre sociable ? Bref, tourner un coin de rue, disparaitre dans une autre le plus rapidement possible, se faire oublier. C’était une excellente idée pour moi en ce moment. Dans une dizaine de minutes, j’allais arriver à l’une de nos caches. Je pourrai lui laisser le petit mot que j’avais laissé partout. Je lui disais que j’allais bien, qu’elle pouvait me retrouver en se rendant à mon endroit préféré au monde. Une fois fait, elle pouvait trouver un cygne en papier, comme elle m’avait appris à le faire et y lire l’adresse du labo. C’était une petite chasse au trésor, mais je ne pouvais pas laisser l’adresse n’importe où non plus. Ce n’était pas gentil pour les gens du labo. Alors, aussi bien tenter de retrouver Abby, encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

All kids ft. AubePage 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bataille à l'aube...
» Mon w.e. Masters-Kids, Hamont , Bastogne !.
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» [Juge]-Brigandage-Aube-(10/01/57) [Retraite]
» Demain, dès l'aube...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum