Hakuna Matata & Cacahuètes time



InformationsContact
avatar
Messages : 35
Points : 264
Date d'inscription : 28/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Sherry Holloran
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Jeu 5 Oct 2017 - 15:11




Parce qu'elle ne manquait jamais une occasion de sortir prendre l'air, elle attrapa son gilet d'une poignet de main et lorsqu'elle mit le nez dehors elle retrouva Yack son chien, étendue sur le planché, il dormait comme un bébé, la grosse bête. Tant pis, ce soir elle irait marcher toute seule, de toute façon ce n'est pas ce qu'elle craignait le plus avec toute cette histoire d'apocalypse et de zombies là-dehors. La belle gardait constamment son couteau-suisse sur elle, au cas-où elle tomberait sur quelqu'un de mal-intentionné, même si jusqu'à présent rien ni personne ne laissait présager que dans ce camps elle pouvait être en danger. Le danger étant partout pour elle désormais, c'est d'un pas léger dans ses petites converses noires qu'elle se fraye un chemin entre les maisons jusque la jetée.

Cela lui manquait, monter sur une planche de surf et sentir les vibrations des vagues sous ses pieds, un moment de légèreté et de puissance indescriptible pour la jeune-femme. Une sensation qu'elle ne retrouvera dans aucune autre activité après tout ce chaos arrivé si opiné-ment alors que tout aller bien dans sa petite vie. Le vent de ce soir la force à remonter sa capuche sur sa tête pour recouvrir ses oreilles. Elle lève ses yeux bleus vers le ciel étoilé et respire une bonne bouffée d'air, gonflant ses poumons à son maximum. Aujourd'hui elle est vivante, mais demain ce ne sera peut-être pas le cas, alors maintenant qu'elle en a le temps, elle réalise.. Elle réalise que peu importe ce qu'elle vit elle au moins est vivante. Elle peut encore apprécier de ressentir l'air frais élargir sa cage thoracique et ce même air claquer sur le bout de son nez, qui lui deviendra sans nul doute rouge sous-peu.

Et lorsqu'elle arrive enfin près des pontons en bois usés contre lesquelles la mer déchaîne ses vagues parfois, elle retire la capuche grise de son revêtement et inspire la douce odeur salée de son passé. Son regard se met à briller, la lueur des lampadaires qui dégagent une lumière orangée, se reflète parmi la couleur respective de ces yeux. Elle passe par dessous la structure en bois et marche sur une petite plage de sable et d'algues, posant ses fesses un instant pour admirer la vue.




Playlist:
 

_________________

   
   
Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 81
Points : 315
Date d'inscription : 23/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Matthew J. Conley
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 6 Oct 2017 - 10:17


25 mai 2016

Il y a des habitudes que l'on ne perd jamais. Parfois il s'agit avec un peu de chance des bonnes habitudes, même si souvent ce sont les mauvaises qui sont les plus coriaces à faire partir. Personnellement, dans ce cas précis j'aime à penser que c'est une bonne habitude que j'ai gardée.

Avant tout ce merdier, j'allais courir quelques kilomètres le matin au réveil et le soir aussi, histoire de me garder en forme. Depuis que je suis arrivé à Fort Hope, j'ai essayé de garder un maximum cette habitude. Oui parce qu'avant je dois avouer que je n'avais pas spécialement envie d'aller courir dans les rues pour le plaisir. Je le faisais bien assez pour sauver mon cul...

Comme toujours, j'avais ma veste à capuche sans rien en dessous et la capuche remontée sur ma tête le temps de courir. C'était ma façon à moi de m'isoler du reste du monde. A l'époque j'avais toujours de la musique, aujourd'hui je ne peux plus me permettre ce luxe. Alors je me contente du silence pour me vider la tête.

Bien souvent, mon parcours se limite aux barricades délimitant le campement, aux ruelles entre les habitations, et aux abords du lac. Et comme d'habitude, ce fut le cas ce soir. J'avais commencé par les ruelles, puis direction les barricades et à présent me voilà près du lac.

M'arrêtant un instant pour reprendre mon souffle, je ne peux m'empêcher d'apprécier la beauté du paysage. On ne prend que trop peu le temps de voir ce qui nous entoure depuis que chaque chose peut être devenue dangereuse avec les événements qui se sont déroulés. Là tout de suite, je me dis qu'on a tout de même eu de la chance avec cette tempête. Elle ne nous a pas fait trop de mal, et on n'a pas vraiment eu de gros blessés.

On a eu de la chance, pour une fois. M'étirant un peu, je laisse mon regard balayer les alentours jusqu'à apercevoir une silhouette qui ne m'est pas inconnue. Cette chevelure blonde, je la reconnais généralement sans trop de soucis. Sautant sans mal par dessus le petit muret pour la rejoindre en contrebas, je sens un léger sourire étirer mes lèvres.

« Ben alors, qu'est-ce que tu viens faire là toute seule? Tu fais la tronche? » Lâchais-je sur le ton de la plaisanterie tout en arrivant à ses côtés. Sans lui faire mal, je la bousculais avec ma jambe contre son épaule étant donné qu'elle était assise au sol.

L'une de mes mains vint se passer dans mes cheveux alors que je regardais l'horizon. Je peux comprendre qu'elle soit venue ici. C'est apaisant. On aurait presque l'impression que rien ne peut nous arriver ici. C'est un sentiment assez étrange... Comme si c'était tellement beau que ça ne pourra jamais être vrai. Enfin, ça l'a peut-être été auparavant, mais ça ne le sera plus jamais. Et ça... Je crois que ça a été la pilule la plus difficile à avaler.



Spoiler:
 

_________________
Dyin' for you
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 35
Points : 264
Date d'inscription : 28/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Sherry Holloran
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 6 Oct 2017 - 13:58

Ses yeux se perdent dans l'immensité du lac face à elle. Comme si plus rien n'avait d'importances désormais, tout ce dont elle avait besoin se trouvait dans un même endroit. Un grand silence, de l'eau à porter de pieds et désormais un ami venu la rejoindre. Elle sursaute vivement alors qu'elle ne l'avait pas entendu s'approcher, ressentant quelqu'un l'a pousser maladroitement elle bascule alors d'un côté et se rattrape de son coude sur le sable. Riant lorsqu'elle se rend compte qu'il s'agit de Matthew, son ami du camp. Elle lève alors les yeux vers le ciel en soupirant "Oui d'ailleurs tu es sur une propriété privée, ceci est mon temple de bouddhisme.. t'as compris ? je boude. ", un sourire apparaît sur ses lèvres, fidèle à elle-même elle se dit qu'il devrait comprendre la blague pourrit qu'elle vient alors de lancer.

Cela ne fait pas tant de temps que cela qu'elle le connait, elle qui est arrivée en février de la même année s'est assez vite intégrée à Fort Hope. Sherry aimait se retrouver ici, malgré la récente tempête qui heureusement pour eux n'a pas vraiment fait de gros dégâts. Il fallait qu'une telle catastrophe arrive après la pandémie qui s'était abattue sur eux. Les pauvres avaient bien pensés mourirs à ce moment-là. Pour certains c'était la foudre divine qui les frappaient et il fallait bien admettre pour Sherry qui ne croit en aucune religion que ça en avait tout l'air.

Elle lève son regard azur vers celui qui est venu lui tenir compagnie et s'empresse de tirer sur son mollet pour le faire tomber à son tour, après tout dans le sable la chute serait bien amortit n'est-ce pas? "Bah voilà, j'apprécie mieux le fait que tu sois à ma hauteur.. " Sherry éclata de rire en voyant son ami désarçonné, elle avait malheureusement le don d'être maladroitement amusante et lorsque les deux se retrouvaient ensemble il était difficile qu'ils soient sages. Ce n'était pas pour déplaire à Sherry qui elle avait bien besoin de se sortir de cette routine mortelle qui l'effrayait et l'angoissait depuis plus d'un an maintenant.

C'était une fille pétillante Sherry. Le rayon de soleil de sa troupe d'amis. Celle qui chantait alors qu'il faisait un temps minable et qui n'avait pas peur du fait qu'on la regarde de façon étrange. Parce que oui, c'était sa façon à elle d'être en vie et de le montrer. Sa nature profonde avait tout du kit de l'emmerdeuse parfaite. Un joli minois, un sourire qui laissait prédire la bêtise qu'elle allait faire à tout moment. Imprévisible, c'est peut-être le mot et c'est ce qui dérangeait plus d'une personne de notre société actuelle. C'est certainement pour cela qu'elle detestait les codes et qu'elle n'était pas devenue l'étudiante modèle que ses parents voulaient qu'elle soit.

"Dis tu penses qu'un jour on se sortira de tout ça ? Qu'on pourra recommencer à vivre comme avant ? ou bien nous sommes vraiment foutus ?.. "

Oui parfois elle savait juste reprendre son calme et discuter sérieusement. Bon d'accord c'était assez rare lorsqu'elle était avec lui, mais c'était certainement le lieu qui donnait le ton à cette ambiance.
 < /blockquote>

par ici mon kiki :
 

_________________

   
   
Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair.
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 81
Points : 315
Date d'inscription : 23/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Matthew J. Conley
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Ven 6 Oct 2017 - 14:35

Je me souviens de tous ces gens qui me disaient à l'époque qu'il faut savoir se satisfaire des petits moments positifs de la vie. Que cela ne servait à rien de vouloir se créer des souvenirs uniques de par leur extravagance. Que les simples moments partagés avec sa famille et ses proches sont certainement les meilleurs.

Je me souviens que, lorsque j'étais encore un jeune con, je me disais toujours qu'ils racontaient n'importe quoi. Que voir ses proches et sa famille n'était pas quelque chose d'exceptionnel ou de superbe. Comme si c'était un dû. L'expérience m'a prouvé le contraire.

D'abord la mort de mes parents, ensuite la guerre et puis l'invasion d'infectés m'ont appris tour à tour que ces moments là ont beau paraître insignifiants, ils sont sans aucun doute les plus précieux. C'est peut-être pour ça qu'aujourd'hui je n'hésite plus un seul instant à prendre du temps pour ceux que je considère comme étant mes proches.

On ne se connait pas depuis très longtemps, Sherry et moi. Mais parfois il n'y a pas forcément besoin de connaître quelqu'un depuis des années pour bien s'entendre. En réalité, j'ai l'impression parfois de retrouver l'une des femmes qui venait à mes cours de self-défense à l'époque. Lauren... Une femme qui n'avait pas eu une vie facile, mais qui avait toujours le sourire et le mot pour rire.

A peine m'avait-elle répondu qu'elle était bouddhiste parce qu'elle boudait, elle profitait déjà de mon inattention pour me déséquilibrer en tirant sur ma jambe pour me faire tomber au sol. Un petit rire s'échappa de ma bouche alors que je venais lui envoyer dessus un tout petit peu du sable que j'avais sur la main.

Après une longue inspiration, mon regard se pose sur l'horizon. Pour une fois, il semblerait que les récents événements nous poussent à avoir une conversation sérieuse. Est-ce qu'un jour on sortira la tête de l'eau? Est-ce qu'on arrivera à retrouver nos vies d'avant? J'aurais voulu lui répondre que oui, pour essayer de la rassurer. Mais je n'ai pas envie de lui donner de faux espoirs. Je n'en entretiens pas de mon côté, alors je ne vois pas pourquoi je devrais le faire pour elle.

« Si tu veux mon avis c'est mal barré. Et puis... Même si on retrouvait nos vies d'avant, plus personne n'est celui ou celle qu'il ou elle était avant... On a tous dû faire des trucs pour survivre, parfois à l'encontre de sa propre nature. Des choses qui vous changent une personne... »

Je hausse les épaules, laissant mes doigts passer dans le sable distraitement. Je ne suis pas certain que ma réponse soit celle à laquelle elle s'attendait ou bien celle qu'elle espérait. Mais après, elle me connait et sait que je n'aime pas mentir. Cependant il n'est pas trop tard pour lui redonner un peu d'espoir sans pour autant tomber dans le mensonge.

« Mais tout n'est pas perdu pour autant... Regarde Fort Hope... Cet endroit porte bien son nom tu trouves pas? Des maisons, de l'électricité, une communauté soudée... J'pense qu'on peut réussir à rebâtir quelque chose sans pour autant essayer de retrouver ce qu'on a perdu. Il faut essayer de penser au futur plutôt qu'au passé tu crois pas? »

Mon regard vient enfin se poser sur la blonde qui est assise près de moi. Je ne sais pas si elle va me prendre pour un fou à penser et dire des choses comme ça ou si elle sera d'accord avec moi. Allez savoir. Je me suis contenté de dire ce que j'ai en tête, sans me demander si j'allais avoir l'air idiot ou non. Parfois il ne faut pas se poser trop de questions non plus.


_________________
Dyin' for you
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
InformationsContact
avatar
Messages : 35
Points : 264
Date d'inscription : 28/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur
We have ashes, fire and hope
Sherry Holloran
Matricule n°001
We have ashes, fire and hope
Lun 23 Oct 2017 - 21:05

Durant un court instant elle imagine ce que sa vie serait si tout ce qu'il se passe autour d'elle n'avait pas lieu. Après tout, elle serait peut-être déjà mariée à un homme ou peut-être pas. Parce qu'avec son sale caractère elle n'aurait sans doute trouvée personne et tout le monde sait que la beauté est éphémère.

Son regard se plonge dans celui du blond assis à ses côtés. Elle sait qu'il dit vrai, malgré le fait qu'elle aimerait que ce soit faux. Tout serait tellement plus simple, si elle n'avait qu'à se réveiller d'un cauchemar, hélas cela est loin d'être le cas. Elle mordille son pouce droit sans pour autant détourner son regard de celui de Matthew.

Il n'est peut-être pas réconfortant, mais au moins il ne lui ment pas et c'est sans doute ce qu'elle apprécie chez lui. Sa voix se fait cassante, comme si elle avait attrapée froid, portant une main dans ses cheveux pour les envoyer en arrière elle rétorque. "Oui, mieux vaut penser au futur.. mais il y a des choses qu'on n'oubliera jamais vraiment n'est-ce pas ? Et cela fait de nous les êtres que nous sommes aujourd'hui.. Du moins c'est ce que je pense."

Le vent vient effleurer ses cheveux qui se soulèvent presque aussitôt et plutôt qu'au lieu d'essayer de les rattraper de ses mains elle préfère remonter sa capuche pour ne pas avoir à faire le même geste de façon répétitive. Elle se dit que ce n'est pas plus mal de penser à demain, sauf que quelque chose la retient, la relie de façon constante au passé.

Son frère est toujours dehors, chaque jours elle se demande s'il est encore en vie, s'il a de quoi se nourrir là où il est.. Hélas chaque fois qu'elle part à sa recherche cela ne mène à rien. Elle commence à se dire qu'il est certainement mort.. mais se persuade de continuer, parce qu'elle s'en voudrait de ne pas avoir tout essayée.

"Et.. de toi à moi, tu crois que nous trouverons un jour une solution? un remède à ce virus Zombie? Une sorte de happy ending ? J'en regrette presque le temps où je devais aller en cours.."

Elle rit nerveusement, oui, parce que Sherry et les études c'était pas trop ça déjà, mais elle donnerait tout pour pouvoir de nouveau vivre sa vie comme elle l'entends et non pas enfermer dans un camp.

Elle s'y sent certes en sécurité, mais elle ce serait bien vue avoir des enfants la blonde avant l'apocalypse et désormais elle n'arrive pas à songer une seconde à devenir maman. Selon elle ce serait terriblement égoïste et puis ce serait trop de risques pour une envie qui est de nos jours passive.


OOOOPS:
 

_________________

   
   
Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair.
Revenir en haut Aller en bas

Nouveau
Répondre

 Sujets similaires
-
» « Þetta reddast », c'est le Hakuna matata du Nord. [Islande]
» Hakuna Matata ~ [Feat. Gintoki]
» SIMBA ☤ HAKUNA MATATA!
» Hakuna Matata [Ft. Aslan]
» Athé + Hakuna Matata

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum