Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #29 : Juillet 2018
Recensement Recensement #5 en cours
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Cet été sur In Your Flesh, réalisez votre rêve d'enfant et devenez dresseur Pokémon ! Pour les attraper tous, ça se passe ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - préambule : Welcome to Detroit > A lire ici

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha

avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Lun 23 Oct - 17:58
Après avoir passé un long moment à tenter de retrouver Declan. La brune a enfin décidé d’arrêter de le chercher, elle est tout simplement fatigué de devoir toujours après lui. Puis ce n’est pas vraiment Declan qui préoccupe la mexicaine, c’est plutôt cet homme qui est venu la voir il y a quelques temps pour lui parler d’Isha et du fameux massacre qui a été fait le jour où ils ont ramené Xander à Fort Hope. Ce type jouait que Lyana aille trouver Logan afin de lui révéler ce qui s’était passé sans aucun mensonge mais, c’était bizarre. La brune aurait très bien pu trouver Logan pour demander où était passer Isha mais, elle n’a préféré rester de son côté et attendre.

Aujourd’hui, Lyana revient d’une expédition de quelques jours avec Lïnko. Comme à leur habitude, la sortie a été rythmé par pas mal de mésaventure. Mais, cela ne vaudra certainement pas leur première sortie dans une boutique de sextoy ! La réaction du viking face au contenu de la boutique avait bien amusé la mexicaine. Une fois entrer dans sa maison, la brune va enfiler aussitôt un haut plus propre et un jean aussi. Pas spécialement fatigué, Lyana attrape son paquet de clope puis elle va se mettre sous son perron. Elle s’allume une clope en regardant les gens discuter, peut-être qu’elle ferait bien d’aller faire un tour pour voir Enoch ou même aller bosser un peu. Elle termine sa clope puis, elle part finalement en direction de la maison d’Enoch. Un peu de compagnie ne lui fera pas de mal puis, elle va tout de même tenter de passer devant chez Isha. Elle n’est toujours pas sûre qu’il est de retour, surtout après son absence du campement c’est derniers temps. Peut-être qu’elle ferait bien d’aller trouver Xander pour savoir si ce que ce type lui a dit est vrai.

Lorsqu’elle arrive devant la maison d’Enoch, son regard se pose sur la maison d’en face. Celle d’Isha, elle regarde un moment la maison avant de voir sortir le brun. Soudain, Lyana se sent vraiment soulagé lorsqu’elle voit son ami. IL est enfin de retour. Depuis combien de temps, elle ne sait pas vraiment. Mais, d’un pas décidé elle travers la route pour le rejoindre :

« Il me semble que tu me dois une bière ou un truc à boire. »
Annonce-t-elle avec un léger sourire. Elle s’approche de lui : « Tu étais passé où ? Je commençais à m’inquiéter de ne pas te revoir dans les parages. »
avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Lun 23 Oct - 22:41
C’est étrange d’être de retour à Fort Hope, cela n’a peut-être durée que quelques semaines mais j’ai l’impression que cela fait des mois que je suis parti tant j’en ai chié dehors. Avec la tempête, Detroit a changé de visage, les constructions sont encore moins sûres, les débris ne facilitent pas le cheminement par les routes et morts continuent, inlassablement, d’arpenter les rues en quête de chair fraiches. Survivre dehors seul n’est peut pas plus difficile qu’avant. C’est certainement moi qui ai changé, qui ne supporte plus cette solitude peuplée de fantômes et de cauchemars. La mort de ma Louve a été plus qu’une blessure et je ne suis pas sûr de jamais savoir me remettre. Joey a beau m’apporter beaucoup, depuis qu’elle s’est remise, je ne sais pas si c’est parce que mon géniteur a failli la tuer ou si c’est parce qu’il y a sept gamins à la maison, mais elle n’a été que trop contente que je la ramené au labo et visiblement elle n’était pas trop pressée de convenir d’une nouvelle date pour des galipettes. Je ne peux pas lui en vouloir, et c’est certainement mieux ainsi. Souvent, j’oublie ce que je suis, et je ne peux que ricaner de moi d’avoir été suffisamment naïf pour m’imaginer des choses qui ne sont pas pour moi.

Par contre, ici… rien n’a changé. La même impression de ville trop proprette pour être vraie. Le fait que c’est tentant de se laisser aller dans cet oasis, qui, pour mon cas, est carrément mieux que ce que j’aurais pu espérer avoir dans une vie sans zombies. Pourtant c’est aussi un piège sournois qui peut vite faire oublier l’horreur qui sévis à quelques pas d’ici.

De toute façon, pas la peine de me prendre la tête ou de ruminer, je sais que mes jours dans cette communauté sont comptés. D’une façon ou d’une autre, que ca soit lui ou moi, il faudra bien que j’affronte mon géniteur tôt ou tard, et je suis pas convaincu que cela puisse bien se finir pour moi. En fait, je sais que j’ai déjà perdu. Le vieux fait juste durer le supplice pour mieux nous imposer les termes de notre réédition. Combien de personnes seront tuées ou blessées avant que je trouve une solution ?

Sur ces noires pensées, je quitte le garage en me sentant accablé par tous ses problemes sans reels solutions et toutes ses promesses vaines quand je tombe sur un petit minois que je ne pensais plus croiser.

Ce qui a de bien avec Lyana, c’est que, contrairement à d’autre, elle ne me fait pas sentir étranger ici. Même dans sa façon d’aborder le problème de ma disparition, les choses sont dites simplement, sans aucune forme de reproches.

« Merde, j’espère que tu ne vas pas me compter des intérêts ? Parce que je ne suis pas sur qu’il reste assez d’alcool dans toute cette ville pour payer ma dette ! »


Je lui fais un petit signe de tête pour lui dire de me suivre vers le garage qui me sert de chez moi. Pendant quelques jours, j’avais réellement espéré savoir retourner vivre dans cette maison avec Joey. Mais, une fois de plus, l’univers m’a rappelé à l’ordre et je suis de retour dans la niche que je partage avec Gisèle et mes deux chiens.

C’est un peu, voir sacrement le bordel, mais j’arrive à m’y retrouver et trouver deux cannettes de bières pas forcement bien fraiche. J’en tends une à ma camarade.

« Ça te va comme acompte ? »


Je quitte mon ton guilleret pour reprendre mon sérieux.

« J’ai eu besoin de changer d’air après sa mort… »


Je n’ai pas besoin de citer le nom d’Avalohn pour qu’elle puisse deviner que je parle de la femme que je comptais épousée, que j’ai trahis et qui s’est donnée la mort avant de reposer dans le cimetière de Fort Hope, me laissant seul face à ma culpabilité et mes doutes. J’essaye vainement d’enchaîner avec un sujet moins pénible, je ne suis pas encore prêt a parler d’elle, ni des questions qui me hantent sur le fait qu’on l’aurait peut être aidée a mourir.

« Et toi ? tu ne t’es pas trop ennuyé sans ton deuxième archer préféré ? »

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Lun 20 Nov - 17:03
Franchement, je suis vraiment soulagée de voir qu’Isha est enfin de retour à Fort Hope. Je m’étais vraiment inquiété pour lui, puis bon j’avoue qu’avec ce que le type qui est venue me voir ma raconté en ce qui concerne Xander… Enfin, j’ai cru un moment que Logan l’avait foutu à la porte. Finalement mes plans changent. J’irais voir Enoch plus tard à présent. Je m’approche d’Isha et un léger sourire s’affiche sur mes lèvres lorsqu’il me répond.

« Mince alors ! Et moi qui pensais que je pourrais en profiter pour faire mon stock pour l’hiver prochain. » Annonçais sur un ton plaisantin.


Franchement, cela fait du bien de revoir un autre visage amical entre les murs de Fort Hope. Je l’accompagne à l’intérieur du garage. La première question que je me pose, c’est est-ce qu’il vit dans ce garage ou dans la baraque. Je le regarde fouiller dans son petit bordel pour me sortir deux cannettes. J’en prends une et je lui réponds avec un petit sourire taquin : « C’est un bon début en effet ! » Je viens à ouvrir ma canette qui n’est pas vraiment fraîche mais, ce n’est pas grave. Cela me rappelle quelques petits souvenirs du passé. Isha m’explique qu’il avait besoin de changer d’air après le décès de sa femme. Chose que je comprends parfaitement. Même si d’un sens cela me soulage qu’il n’ait pas été mis à la porte par Logan, la disparition d’Avalhon me chagrine. Je ne préfère pas trop remuée le couteau dans la plaie.

« Je comprends. » Dis-je doucement avant de dire… « Isha, si tu as besoin de quoi que soit… D’une oreille attentive ou même, pour faire quelques choses de totalement loufoque pour te changer les idées… N’hésite pas. »

Je mets un point d’honneur sur cela même, si à présent je vais changer de conversation. A la mort de Lorenzo, j’aurais eu besoin d’une personne sur qui compter pour parler ou tout simplement me changer les idées. Mais, j’avais été seul face à mon deuil… Bon, j’ai survécu mais, heureusement que je suis tombé sur des personnes comme Lily ou même Declan. Sans même le savoir, ils m’ont beaucoup aidé à avancer et ne pas regarder en arrière. Même si à mon arrivé à Fort Hope, j’ai beaucoup repensé à Lorenzo et à nos amis. Je bois une gorgée avec de lui répondre.

« Je me suis beaucoup ennuyé de mon archer préféré. En même temps, je n’ai pas beaucoup de personnes avec qui passé du temps ici. » Ouais, c’est bon j’ai lâché l’affaire avec Declan. Après tout il restera toujours fidèle à lui-même. C’est marrant que je me rends compte seulement maintenant que Declan restera fidèle qu’à Declan. « Sinon, ça va plutôt bien. Je suis bien contente de te revoir ici. D’ailleurs, tu sais que si tu as besoin d’un endroit où loger, je suis toute seule dans ma grande maison. Enfin je dis ça, je ne dis rien. » Dis-je sur un ton assez amusé. Je repense à ce que j’ai dit un peu plus tôt sur le fait que j’ai peu de personne avec qui passé mon temps ici. « Par contre, ne vas pas croire que je me suis rapproché de toi pour ne pas être seule. » Dis-je en rigolant. « Faudrait que je réfléchisse avant de parler par moment. »

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Mer 22 Nov - 22:24
Je ne peux pas m’empêcher de lui sourire en l’écoutant. D’une façon désinvolte et pas classe je dégage les brols qui sont entassées sur ma table a outils pour poser mon cul dessus. Je note au passage que je viens de retrouver ma clé de 12 et mon comic de Captain America. tarnation je l’ai cherché partout celui là… c’est vrai que c’est quand même sacrement le bordel ici, faudrait n’être que je range un de ces quatre.

Son archer préféré…. Je sais très bien que ce n’est pas de moi qu’elle parle et que c’est de cet imbuvable Declan, qui doit lui manquer. Même si je ne capte pas pourquoi. Mais je ne peux m’empêcher de bomber le torse comme si je ne pouvais pas concevoir qu’un autre archer que moi puisse lui manquer.

Je veux bien la croire qu’elle a pu se faire chier sans moi et lui ici. Cette petite communauté me semble parfois être composée de fantômes creux, pourtant, si on y regarde bien, il y a quelques visages qui valent la peine d’être découverts. Des gens qui ont plus de relief et se détachent du lot pour finalement réussir à nous faire sentir un peu moins seuls.

Je lui adresse un triste sourire quand elle me propose de changer de baraque pour venir vivre chez elle. Le pire c’est que je suis sur que je ne saurais pas malheureux avec elle comme colloque. On s’entend bien, elle est pas chiante, et ca me ferait surement du bien de ne pas vivre dans la maison où j’ai retrouver Avalohn morte. Mais… ca serait aussi laisser Riley seule avec une horde de gamin ingérables, ca serait les abandonner alors qu’ils l’ont déjà été. Bordel, pourquoi est ce qu’a chaque fois que je veux un truc un y a une liste longue comme le bras de choses qui font que c’est jamais possible ?

Je lui adresse un regard espiègle a sa dernière phrase.

« Merde moi qui pensais que tu me proposais ça parce que tu ne pouvais plus te passer de moi, je suis trop déçu pour le coup. »


Je soupire. En fait je me rends compte que je dois un peu faire pitié a même pas savoir dormir dans un lit, a vivre dans un bordel pire que dans la baraque de mon enfance.

« Mais je sais ce que c’est… qu’en t’as l’impression d’être seul au milieu de gens. Parfois je me demande si c’est pas pire que d’être juste vraiment seul. Mais bon, on va arrêter là, parce que je suis pas assez bourré pour me lancer dans toutes les merdes qui me collent au cul… »

Comme mon vieux qui essaye de tuer tout ceux qui ont le malheur d'etre trop proche de moi, comme Peter qui a disparu a cause de moi, comme Joey que je du quitter pour son bien, comme le fait que je ne suis pas a la hauteur pour gérer quoique ce soit... J’hésite avant d’enchainer.

« Tu sais… si t’as pas peur de 7 gamins adorables au moins quand ils pieutent, d’une colloc qui gagne a être connue, certes avec un petit fond de sociopathe et d'un colloc qui réside dans le garage… tu.. tu pourrais venir vivre ici. La maison est grande, je dirais même qu’elle est immense, et puis… promis, avec les 7 nains, tu risques pas de t’ennuyer, même quand je serais plus là. »


Et comme ça, si je calanche, elle pourrait être là pour veiller sur eux, pour être sur qu’ils ne soient pas séparés, qu’ils n’aient pas a encore changer de maison et peut être s'assurer que Riley ne tue personne dans la foulé.

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Jeu 23 Nov - 11:16
La proposition que de viens de faire à Isha est assez sérieuse même si, j’ai comme l’impression que mes propos peuvent porter à confusion. Et je n’ai clairement pas envie qu’Isha pense que je lui parle simplement pour ne pas me sentir seule. La réponse d’Isha me fit sourire légèrement, j’hausse les épaules en guise de réponse. Je ne doute pas qu’Isha puisse avoir ressentit ce sentiment de solitude face à la communauté. Et par moment, même si en ce moment je ne me vois pas partir de Fort Hope… J’ai comme l’impression que ma solitude est devenue une grande amie, malgré que quelques personnes viennent de temps en temps l’embellir. J’eus un léger rire lorsqu’il me dit qu’il n’était pas assez bourré pour en gros se lamenter plus longtemps.

« Je pense que c’est préférable. »

Dis-je avec un petit sourire malicieux. Par contre, je ne sais vraiment pas comment lui parler de se type qui est venue me trouver pour que j’aille voir Logan. Et plus notre conversation avance, plus j’ai l’impression que cela devient petit à petit assez délicat. Par contre, je ne me suis pas vraiment attendue à ce qu’Isha me propose de venir loger dans cette maison. Et j’avoue que pour le coup, je ne sais pas vraiment quoi répondre. Je ne connais presque aucun de ses habitants mise à part Isha qui en plus vit dans le garage. Je ne sais pas vraiment si je pourrais réussir à supporter autant d’enfants d’un coup même si pour le coup… Je ne trouverais surement pas le temps trop long. Il va surement falloir que je prenne le temps d’y réfléchir avant de prendre une décision.

« Je crois que je vais prendre le temps d’y réfléchir. » Annonçai-je avec un sourire. « Par contre, je te préviens que si je viens à m’installer ici, tu vas devoir faire un minimum le ménage dans ton garage. »

Je viens à me pinçais la lèvre inférieure avant de me rapprocher de lui. Il faut que je prenne mon courage à deux mains pour lui parler de Joe. De toute façon, je ne suis pas sûre de réussir à trouver vraiment le bon moment pour lui en parler donc autant le faire maintenant.

« D’ailleurs, je voulais te parler d’un truc en particulier. » Dis-je doucement. « Peu de temps avant ton départ, j’ai eu une petite visite d’un type… Joe. Il est venu me voir car il était très inquiet pour toi à cause de Xander… Il avait l’air au courant de notre petit secret. » Je sais qu’Isha s’est très bien de quoi je parle. « Et c’est pour cela que j’ai eus peur que Logan t’ait foutu à la porte de Fort Hope. Il m’a demandé que j’aille trouver Logan pour lui expliquer ce qu’il s’est passé ce jour-là. Sauf que… Enfin j’ai fait comprendre à ce type que tu n’étais en rien responsable. Que c’était moi la responsable de toute cette merde. » Mon regard vient se planter dans celui de Isha. « Il n’y a pas de suite à tout cela mais, je crois que si tu n’étais pas de retour, j’aurais fini par aller retrouver Xander pour voir avec lui. Quitte à trouvé aussi Logan pour te blanchir. Après tout, je n’ai rien à perdre ici… Je ne sais pas qui est ce type, d’ailleurs, je ne suis même pas sûre de l’avoir recroisé depuis… Mais… Enfin je ne sais pas. Il ne m’a pas vraiment inspiré confiance. »

Voilà à présent c’était dit, maintenant reste à voir la réaction d’Isha.

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Ven 24 Nov - 14:04
En fait plus j’y pense et plus je me dis que le fait que Lyana vienne vivre avec nous pourrait etre une super idée. Avec un peu de bol elle s’attacherait assez aux gosses pour comprendre qu’il ne faut pas les sereparer. Personne ici ne veut les sept d’un coup et forcement, si les plus jeunes n’auront pas de mal a trouver des gens pour prendre sois d’eux, qu’est ce que vont devenir les autres ? Je suis bien placé pour savoir que personne ne veut d’un ado et que, pourtant, a cet age là, on a encore peut etre besoin de pouvoir se reposer sur des adultes.

Je pensais pouvoir m’en sortir seul à 16 ans tout rond, mais quand Logan m’a ramassé, je n’ai pas de mots pour exprimer le bien que ca m’a fait quand je me suis rendu compte que je pouvais compter sur lui, que je n’etais plus tout seul a me demander comment bouffer et ou dormir. C’est con, mais je crois que ca m’a certainement plus que sauver du chemin de mon vieux d’avoir quelqu’un qui a fait attention a moi et m’a permis d’avoir seulement les soucis d’un mec normal de mon âge.

Sauf que Logan a assez a faire a avec Octavia et que je le sens pas remettre ça avec une telle tribu, surtout quand on voit le paquet de merdes qu’il a manger et continue de subir à cause de moi. Quand mon geniteur va me faucher, il va se passer quoi pour les momes ? Bon ok, c’est déjà pas folichons avec moi, on va pas dire que le rangement, la gestion de la bouffe, du linges voir de l’autorité est acquise, c’est un peu le bordel quoi, mais au moins ils sont ensembles, ils ont un toit et de quoi manger.

Je vais inciter pour qu’elle soit notre Blanche neige et la taclé en lui disant qu’elle ne vivra pas dans le garage quand elle enchaine sur un autre sujet qui cette fois me glace. Je pense que toute forme d’amusement vient juste de crever sur mon visage. D’ailleurs je ne serais pas le cul sur la table, je crois que je devrais m’assoir. Joe… putain !

Je bondis presque devant elle, l’arc a la main et prêt a m’en découdre. Il a encore réussi a entrer dans Fort Hope. Cette fois je ne compte pas le laisser filer vivant. Je n’ai aucun doute sur ce Joe. J’ai envie de foncer lui foutre une flèche dans la tronche, de prévenir Logan, de mettre tout le monde en sécurité, bref tout ça a la fois. Surtout que s’il est là, c’est surement pour faire du mal encore. Autant dire que le sentiment d’urgence et de rage de me dire qu’elle a été en contact avec mon géniteur s’en ressent dans ma voix :

« OU EST IL ? LYANA !!! DIS MOI OU IL EST ET VA TE FOUTRE EN SÉCURITÉ!!!!»


_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Ven 24 Nov - 18:14
Pour ce qui est de m’installer dans cet endroit, je ne suis pas fermé à l’idée. Je pense juste qu’il vaut mieux pour moi que je prenne le temps d’y réfléchir un minimum. En général, les gosses ne me dérangent pas donc bon. Dirons-nous que c’est à voir pour le moment. Lorsque j’étais plus jeune, ma mère n’a jamais été un exemple et mon paternel était inexistant. Heureusement pour moi qu’un couple de petit vieux s’occupé un peu de moi et que les membres de la réserve indienne m’ont plus ou moins adopter.

Ce changement de conversation eut un effet très négatif sur Isha. Je n’ai aucune idée de qui peut bien être ce fameux Joe, mais j’avais bien compris que c’est intention n’était absolument pas bonne. Le regard et l’expression du visage du brun vient à changer très rapidement. Et c’est là que je commence à sérieusement me poser quelques questions. Qui est vraiment ce type ? Pourquoi Isha réagit de la sorte ? La rage se lit clairement dans le regard d’Isha qui avait déjà sauter d’où il était assis et prit son arc en main. Il était juste devant moi en me criant limite dessus. Je le regarde en fronçant un peu les sourcils. Je ne sais pas où est ce type, je ne l’ai pas revu depuis ce jour-là. Mais, je crois qu’il va falloir que j’essaie de le calmer et de comprendre qui est ce Joe.

« Isha, calme-toi. » Dis-je sur un ton assez sec. « Je ne sais pas où est ce type car je ne l’ai pas revu depuis sa petite visite. Et tu sais très bien que je sais me défendre par moi-même donc non, je n’irais pas me mettre en sécurité. » Continuai-je sur le même ton.

Je finis par lui prendre son arc des mains fermement. Je le regarde dans les yeux et maintenant, je crois que j’ai besoin d’avoir quelques explications. Car il est clair qu’Isha connait ce type. Même si le brun incite pour que j’aille me mettre en sécurité, je n’irais surement pas me réfugier dans mon coin comme une petite fille... Ce type n’est plus là. Enfin je pense, faut dire que je ne fais pas attention aux habitants de Fort Hope.

« Maintenant, explique-moi qui est ce type ? Pourquoi il est venu me trouver dans l’idée que j’aille balancer le tout à Logan. Et surtout pourquoi tu réagis de cette manière. »

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Dim 26 Nov - 9:47
Je suis déjà en train de faire des plans d’attaques dans ma tête quand Lyana me ramène a la réalité, déjà en me demandant de me calmer. C’est vrai que je viens de lui hurler dessus non ? Et ensuite en me disant que c’était avant… merde… je suis con. Avant le 19 avril très certainement. Le vieux n’est donc plus là ?

Cela fait descendre ma tension d’un cran, mais pas plus. Le fait qu’il est pu entrer ici en toute impunité m’horripile déjà, mais qu’en plus il se soit approché des gens qui comptent me rend fou. Elle n’a pas l’air de savoir qu’elle est certainement passé a coté du pire et qu’elle ne doit sa vie a pas grand-chose.

« Je n’aurais jamais dû revenir ici. »

Ni ramener les gosses dans ma maison, ni parler au gens au risques de les condamner. Mais qu’est ce qu’il avait fait putain. De toute façon maintenant, c’était trop tard. Le mal était fait et rien qu’en discutant avec Lyana et en partageant cette bière avec elle, il venait de lui coller une étiquette cible sur la tronche.

Il ne doutait pas qu’elle savait se défendre, mais il ne se leurrait pas, jamais son vieux n’affronterait de front qui que ce soit. Lui aussi savait se battre, pourtant au premier coup de matraque dans le dos il avait été aligné et n’avait rien su faire d’autre que regarder Avalohn se faire torturer. Non son géniteur était un des pires adversaires qui soit, il savait très bien épuiser ses victimes et rester invisible jusqu’au moment opportun. Déjà avant l’apocalypse plusieurs personnes, pourtant aguerries et loin d’être sans moyen de défense, en avait fait les frais.

Je soupire en me passant la main sur le visage pour essayer de me calmer après ce coup d’adrénaline. Vu mon état de nerfs, Joshua avait déjà une belle victoire à son actif. Je ferme les yeux et pose mes mains sur les épaules de Lyana pour planter mes yeux dans les siens :

« Je n’aurais pas dû te crier dessus mais si tu vois ce type a nouveau, ne cherche pas à faire autre chose que de fuir d’accord ? C’est… c’est un psychopathe dangereux, et ça me fait juste flipper qu’il se soit approché de toi. Logan et moi on va trouvé le moyen d’arranger les choses, je ne sais pas encore comment, mais en attendant dis toi que ce mec peut débouler de partout, qu’il a déjà failli tuer mon père et qu’il vise principalement les gens qui me sont proches. »

Je baisse les yeux plein de culpabilité a cet aveu. Tant pis si elle me déteste, mais je ne laisserais pas le vieux me prendre encore des gens.

« Ca me rassurerait si tu ne restais pas seule. Même si c’est provisoire ne compte pas sur moi pour te laisser retourner dans ta maison tant que ce type est vivant. Tu veux venir choisir ta chambre tout de suite ou on va chercher tes affaires d’abord ? »


J’essaye de mettre une pointe d’humour dans ma façon de présenter les choses mais je suis on ne peux plus sérieux et même s’il faut la kidnapper, je ne la laisserais pas être une proie facile dans une maison sans personne pour gêner une attaque du vieux.

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Sam 16 Déc - 19:48
La chose qui est sûre c’est que Lyana compte bien avoir une explication concernant la réaction d’Isha. La demoiselle n’a jamais eu besoin de personne pour se protéger et cela depuis qu’elle n’est qu’une enfant. L’armée a seulement fait en sorte que la mexicaine apprenne une bonne technique de combat et Declan à peaufiner le rester. Et comme le dit bien souvent la brunette, il ne faut compter que sur soit même. C’était déjà réelle avant mais, encore plus maintenant que le monde est parti à la dérive. Mais en vue à la réaction de son ami et de ce qu’il est tout simplement entrain de lui dire. Lyana n’ira certainement pas risquer sa peau à tenter la moindre chose. La mexicaine voit bien que cet homme à un effet assez spéciale sur Isha.

Le jeune homme a toujours ses mains posées sur les épaules de Lyana. Le regard se croise sans se quitter un seul instant. Isha finit de lui donner quelques explications. Celle-ci acquiesce d’un signe positif de la tête avant de dire tout simplement :

« Ne t’en fais pas, je ne jouerai pas à Wonder Women pour une fois. » Puis elle finit par lui répondre avec un léger sourire : « Comme si ce monde n’était pas déjà assez détraqué de base. Mais, tu va me faire le plaisir de faire attention toi aussi. J’ai assez perdu de personne à qui je tiens pour te perdre à ton tour. »

Lyana était sincère, elle tient à Isha et n’as absolument pas envie de le savoir mort. Et pour le coup, les paroles de son ami la contraignent à rester vivre dans cet endroit. Après tout pourquoi pas ? Oh pire, elle pourra repartir quand elle le désire. Façon, ce n’est pas comme si elle avait le choix.

« Ecoute, je vais prendre une chambre pour le moment dans ta maison. Je resterai le temps qu’il faut et après je retournerai dans ma maison. Mise à part si je décide de rester avec la joyeuse petite bande. » Dit-elle avec un léger sourire. « Allez montre-moi votre palace ! » Dit-elle en reposant l’arc d’Isha qu’elle avait encore dans le main.

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Jeu 28 Déc - 9:29
Je suis soulagé de voir qu’elle cède a mes arguments. Et c’est avec un sourire de triomphe peut être pas si modeste que je me penche pour imiter les gestes des mecs a la tv qui font style « après vous madame » afin de lui faire visiter mon « château ». Bon ok, ca a plus des air de champs de guerre, personne n’es très porté sur le rangement, Danny, pour une raison que je ne capte pas, à besoin de tout laisser trainer derrière lui, Ellie a tendant a avoir plein d’idée de rangement mais elle sont toutes foireuses, franchement, bourré un doudou dans un magnétoscope ou le linge salle dans la cheminée… bref.

Les plus grands c’est pire, ils savent sortir des trucs mais on dirait qu’ils sont incapables de les remettre en place. Et moi là-dedans ? Bah moi j’ai réussi a court-circuiter mon bordel au garage. J’avais bien commencé un bras de fer avec la meute pour qu’ils fassent pareil, mais la séparation avec Joey m’avait tellement tué le moral que j’avais lâché l’affaire.

Je lui trouve une chambre au premier qui est encore vierge des œuvres des nains.

« Et voila ta suite. Bon c’est un peu le bordel dans la maison mais je vais brailler pour que ca rangeouille un peu… »


Enfin je vais essayer mais en fait avec les grands, c’est le clash a chaque fois que j’ouvre le clapet, c’est hyper chiant. C’est peut-être vrai ce que dit Maddie au sujet du fait qu’il faudra une nana pour reprendre tout ce petit monde en main. Sauf que Riley n’est pas du genre Blanche Neige mais plus Mulan croisé femme invisible, autant dire que tous les prétextes sont bon pour se barrer tôt et rentrer tard.

Le ton un peu amusé dont j’use pendant la visite en montrant les trucs vraiment important de la pièce, genre le verrou pour avoir la paix, la sale de bain privative avec baignoire a pied ou la vue sur le lac, meurt pendant que je suis a la fenêtre. Je ne la regarde pas directement pour revenir au sujet moins léger.

« Merci d’avoir accepté. Tant que c’est pas réglé avec mon géniteur, je préfère que tu ne restes pas seule dans ta baraque, j’ai pas envie que tu sois sur la liste de ses victimes et encore moins d’avoir ta tombe a creuser. Et puis… »

Je me retourne pour lui faire face. Ce que j’ai à dire n’est pas simple.

« Même si je peux faire mon kéké en te disant que tout va bien se passer, que je suis indestructible, je vais t’avouer une chose, je ne sens pas bien la suite. On est acculé et même si Logan ne veut pas le reconnaitre, si j’étais plus là, vous n’auriez pas a subir cette menace. Je… je sais que je t’en demande beaucoup mais… mais s’il m’arrivait un truc, je veux être sûr que quelqu’un en qui j’ai confiance soit là, veille sur les mômes et s’assure qu’ils ne soient pas séparés. Est… est ce que tu crois que tu pourrais faire ça pour moi ? Ils sont chiants mais c’est aussi parce que les derniers adultes qui étaient avec eux les ont lourdés comme des merdes. Je ne sais pas depuis combien de temps ils se battent pour survivre ensemble… tu verras quand ils seront amadoués je suis sur que ca sera des anges. Il ne faut pas qu’ils soient séparés, il n’y a rien de pire pour des fratries, même si c’est a deux maisons les uns des autres. Ils ont besoin d’être sous le même toit. »

Je parle en connaissance de cause. On était une meute avec mes frères, le fait que je sois placé loin d’eux avait tout détruit et personne ne pourra comprendre le mal que cela m’avait fait.

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Dim 7 Jan - 15:15
Sans attendre trop longtemps, Isha se met à la recherche d’une chambre pour moi. Finalement, il ne met pas beaucoup de temps avant d’en trouver un complétement vide. Enfin une chambre qui n’est pas occupé. Honnêtement, cela me fait vraiment bizarre de me retrouver dans cette maison et surtout de me dire que je m’y installe pendant un bon moment.

« Ne t’en fais pas pour le bordel, cela ne me dérange pas. »

Dis-je avec un léger sourire. Puis Isha finit par me faire la visite des lieux, comme un parfait agent immobilier qui est presser de vendre une maison pour obtenir son pourcentage sur la vente. Mais, sérieux, la chambre est superbe et la vue est vraiment extra. Il finit par me remercier d’avoir accepté. Enfaite, je ne suis pas sûre et certaine que j’avais le droit de refuser. Puis si cela peut l’apaiser… Enfin voilà quoi. Je l’écoute sans rien le couper, je finis juste par me mettre assisse sur le rebord du lit pour écouter ce qu’il avait à me dire en ce qui concerne ses doutes et son fameux géniteur.

La chose que j’ai du mal à comprendre, c’est pourquoi ce type s’attaque au proche d’Isha. Qu’est ce qui s’est bien passer entre Logan, Isha et ce fameux Joe pour que cela prenne de tel proportion ? J’en ai vraiment aucune idée. Et je ne suis pas sûre que je veuille le savoir. Mais, la suite des propos d’Isha commence à me faire froid au dos. Je sais que personne n’est invisible, surtout dans ce monde mais, les sensations qu’il a quant à l’avenir ne me rassure absolument pas un seul instant. Je me mords l’intérieur de la lèvre en réfléchissant à ce qu’il est entrain de me dire. Et en ce qui concerne les enfants de cette maison, je ne sais pas si j’arriverai à joindre les deux bouts s’il arrive un jour malheur à Isha. J’ai beau me montrer forte et tout… Mais, j’ai toujours du mal à supporter la perte d’un proche. La preuve, j’ai encore les fantômes de mes amis et de mon ex, qui viennent me hanter de temps en temps. Comme pour m’empêcher de réellement avancer.

« J’espère vraiment que tes pressentiments face à ce type soit faux… Et franchement, j’espère qu’il ne t’arrivera rien du tout. » Dis-je doucement. Puis pour continuer les confidences : « Je ne sais pas si j’arrivé encore à supporter qu’un de mes proches termines six pieds sous terre. Tu es peut-être la dernière personne ici en qui j’ai réellement confiance tu sais. Bon, j’adore Enoch mais, ce n’est pas pareil. Pour les enfants, je vais essayer de faire de mon mieux, même si j’espère ne pas devoir être celle qui devra être présente pour les faire rester tous ensemble ici. Mais, je te fais la promesse que je essayer d’être là pour eux s’il t’arrive quelques choses. »

Puis, je finis par me lever, je fis face à Isha pour le regarder dans le blanc des yeux. Puis je finis par lui demander :

« Fait-moi seulement la promesse de ne pas prendre des risques inutiles face à ce type. »
avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Dim 21 Jan - 10:59
Ca me rassure qu’elle accepte, pas seulement pour elle, mais aussi pour les gosses qui vivent dans cette maison. Je ne dis pas qu’ils sont mal, mais… a vrai dire… j’ai quand même le sentiment le louper un truc. En fait malgré toute ma bonne volonté, je ne sens bien qu’avec les gamins ca part un poil en vrille. Entre Harvey qui n’a toujours pas digérer la mort d’Ava et mon besoin de « partir » et les autres qui font quand même un sacré bordel. Je ne suis pas sûr d’être à la hauteur.

Certainement qu’il leur faudrait ce qui manque a tous les gamins perdus : une maman. Moi je sais que c’est surfait parce que j’ai bien réussi a grandir sans. Et n’allez pas imaginer Logan avec la fibre maternelle et un tablier rose en train de me faire le petit dej le dimanche matin, c’était pas trop le genre de la maison. Oubliez aussi le type avec le plumeau ou celui qui se pose au gouter pour vous demander comment vous vous sentez. Et perso, j’ai super bien grandi non ?

C’est pas parce que j’ai légèrement massacré des gens, que j’ai été chez les punishers, que je me suis drogué, que j’ai fait une tentative de suicide et que je suis incapable de garder une relation avec une nana de façon pérenne que je suis pas équilibré. Bref, les gosses de nos jours en demandent beaucoup et je pense qu’une présence féminine, parce que je suis pas sur que féminin aille avec Riley, adoucira peut être les mœurs dans cette maison.  
Je lui souris en l’écoutant parler, amuser qu’elle n’ait pas peur du bordel/ Moi aussi je me disais ça AVANT d’avoir 7 gnomes capable de générer du chaos rien qu’en bougeant le petit doigt. Je pense qu’avant peu de temps, elle reviendra sur cette affirmation. Les plus petits sont trop mignons pour qu’on leur gueule dessus, mais a croire qu’ils compense leur petite taille avec un taux d’occupation record de l’espace. Ils laissent tout trainer partout !!!!! Impossible de faire un pas sans tomber sur un bidule, des fringues, un livre un jouet ou même eux !!! Et la maison est grande pourtant.

Mon sourire s’efface quand elle enchaine. Cette fois elle tape là ou ça fait mal et me demande une promesse compliquée a tenir. Si mon premier reflexe aurait été de faire une mauvaise blague pour noyer le poisson, genre « tu me connais ». Je me retiens, elle mérite mieux que ça de ma part.

« Lya, je peux juste te promettre de faire de mon mieux, mais il va bien falloir que quelqu’un arrête ce taré. Il y a déjà trop de croix blanches dans le cimetière de Fort Hope a cause de lui et il va finir par avoir Logan si je n’arrive pas a faire ce qu’il faut. »


J’avance doucement vers elle et je la prends dans mes bras pour la serrer contre moi.

« Je n’ai pas envie de voir un jour une a ton nom dedans, alors ne me demande pas de ne pas faire ce qu’il faut pour t’éviter ça s’il te plait. Je n’ai pas envie de te mentir, tu es certainement une des seules personnes ici qui ne m’a jamais jugée et avec qui je me sente bien…. Je ne veux pas te survivre. »

HRP:
 

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Dim 28 Jan - 21:49
Pour être honnête, je ne sais pas comment cela va se passer avec les petits monstre d’Isha. Mais, je compte bien m’occuper d’eux. Ce sera surement une bonne chose pour moi aussi. Je me sentirais peut-être moins seul à Fort Hope. Le truc, c’est que je ne sais pas comment je pourrais réagir si je viens à perdre Isha. Il est surement le seul en qui j’ai véritablement confiance dans cet endroit, le seul à m’accepter comme je suis et à savoir comment je suis. Avant, j’avais Declan et Lily mais, l’un comme l’autre n’est plus à Fort Hope. Bon, j’ai aussi Enoch mais, ce n’est pas la même chose avec lui. L’ancien boxeur est plus comme un grand frère. Enfin bref, j’en profite pour demander à Isha de me faire la promesse de ne pas prendre des risques inutiles face à son géniteur. Je n’ai vraiment pas envie de perdre à nouveau un ami. Et dieu sait que j’en ai assez perdu depuis le début de l’épidémie. Surtout face à des types avec de mauvaises intentions.

Le visage de mon ami vient se ternir d’un coup. A ce moment, je comprends que ce que va dire Isha ne vas surement pas me plaire mais, au moins j’aurais essayé. Et je crois que j’aurais préféré ne pas avoir raison pour le coup. Je peux comprendre que Isha cherche à protéger les siens mais… Enfin c’est peut-être égoïste de ma part… Mais… Enfin voilà quoi. Lorsqu’il vient me prendre dans ses bras, je le serre un peu plus contre moi. La suite de ses paroles me vont droit au cœur. Même si dans le fond, je suis un peu dans le même cas. Je ne sais absolument pas comme je réagirais si je devais faire face à sa mort…

« Ça me vas dans ce cas. »
Dis-je dans un léger murmure. « Tu est aussi l’une des seules personnes qui ne m’as jamais jugée ici et qui m’as accepté comme je suis. Je crois que si tu n’avais pas été là… Je serais partie peu de temps après le départ de Declan pour le rejoindre. »

Je n’aime pas trop déballer les choses comme cela. Enfin, ça sonne comme des genres d’adieux et je n’aime vraiment pas cela. Je finis par me détacher un peu de lui avec un léger sourire : « Est-ce que tu a envie qu’on se bouge un peu ? On pourrait surement trouver quelques choses à faire ? » Proposai-je avec un léger sourire.

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Lun 29 Jan - 16:25
Meme si les contacts physiques sont rarement une étape facile pour moi, je crois que, malgré ma raideur quand elle m’enlace, c’est quand même agréable et réconfortant de savoir que je ne suis pas seul et que j’ai une amie ici. Bon, ok, je ne pensais pas que l’amitié homme femme existait, mais la preuve est là. Ca se passe super bien avec Lyana, qui, petite parenthèse, est certainement la nana qui m’a le plus mis au tapis de toute ma vie avec nos entrainements, mais surtout, j’ai jamais essayé de la sauter. Donc c’est la preuve que ça existe. Bon, par contre va pas falloir rester trop longtemps dans cette position quand même hein, parce que, mine de rien, je ne suis qu’un homme et mon 5e membre a tendance a rapidement faire des siennes pour se taper l’incruste. Comme quoi, lui aussi il n’est pas habitué a l’amitié homme femme.

« Ceux qui ne voient pas la femme exceptionnelle que tu es ont de la merde dans les yeux. »

Je m’éloigne donc doucement d’elle avec un sourire en coin quand elle me parle de ma Némésis : Dédé ! D’ailleurs, je me demande ou il est parti ce gros couillon là. A tous les coups il attend toujours sont jet privée pour aller se faire foutre dans le trou du cul du monde pour se trouver des instructeurs et revenir faire « C’est moi le pluuuuuusssss fooooorrttt ». Vu comment il ne sait pas lire une carte, on ne risque pas de le revoir de sitôt, a moins qu’il essaye de nous éviter, et là, gageons qu’il finira par revenir les sourcils froncés d’être de retour a son camp de départ.

Je réfléchis quand elle me dit qu’on peut se trouver une occupation. L’idée me parait bonne et c’est avec humour que je lui partage une vérité.

« Ca me parait pas mal, sauf que je suis interdis de sortie pas popa ! donc va falloir trouver dans le camps et pitié, tout ce que tu veux, mais rien dans la ferme. »

J’ai bien essayé d’aller voir tondeuse, le cheval d’Ava, mais rien que son œil sadique me scrutant me donne des frissons, je ne suis pas fier avec les poules mais le pire de tout, c’est la chèvre aux yeux globuleux qui me file des sueurs froides. Déjà, y’en a un qui dit merde a l’autre, du coup, impossible de savoir ce qu’elle zieute. C’est troublant et inquiétant.

Je me rends compte qu’en fait, a part le garage, je ne sais pas trop ce qui se passe dans le camp. C’est donc un peu gêné que je ne sais pas proposé quoique ce soit.

« Y’a quoi a faire ? A part ton déménagement ? »

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
avatar
Messages : 483
Points : 840
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Mer 28 Fév - 16:02
J’eus un léger rire lorsque j’entends les paroles d’Isha. En même temps, c’est assez flatteur ce genre de remarque. Après, je ne suis pas sûre que tout le monde me voie ainsi mais, bref. Ce n’est pas bien grave ! Je finis par lui proposer à ce que l’on se trouve quelques choses à faire ensemble. On aurait très bien pu sortir pour trouver une occupation jusqu’à ce que le jeune homme vienne m’avertir que son papounet lui a interdit de sortir de Fort Hope. Je le regarde en essayant de ne pas me mettre à rire mais, c’est assez compliqué ! Le pauvre, interdit de sortir comme si nous étions des adolescents. Mais, je crois que ce qui m’acheve c’est ce pour la ferme. Bon je ne suis pas vraiment fan des animaux de la ferme mais, j’ai mon cheval là-haut. J’hausse les épaules et je finis par lui répondre :

« Bon, si papa Logan à interdit toute sortit en extérieur… Je ne vais pas te pousser aux vis même, si cela aurait pu être franchement amusant ! »
Puis je finis par rajouter : « Et promis pas de ferme ! »

Puis lorsqu’il me demande se qu’il y a à faire à Fort Hope mise à part mon déménagement… J’hausse les épaules. Pour être honnête, je me préoccupe de tellement peut de chose qui se passe dans cet endroit que je n’ai vraiment aucune idée de ce que pourrais bien pouvoir faire. Je finis par me mettre un peu assise sur mon nouvel lit puis, je regarde mon ami tout en réfléchissant à un truc à faire.

« Honnêtement, j’en ai aucune idée… Tu sais, je ne passe pas beaucoup de temps dans le mur de Fort Hope c’est dernier temps. Je suis le plus souvent soit à l’extérieur, soit en compagnie de Joy ou Lily. »

Bon je crois qu’on va finalement bien faire le fameux déménagement. Ainsi cela sera fait ou alors on peut aussi tenter de se balader dans la communauté et voir si nous trouvons quelques choses. Enfin, tout sera mieux que de rester à s’ennuyer dans cette pièce.

« Alors ouais soit on fait le déménagement, soit tu me donne quelques cours de mécanique ? »

Proposai-je avec un léger sourire. Après, cela peut être cool d’avoir quelques bases en mécanique. Pour le moment, je n’ai pas de véhicule mais, peut-être que je finirai par en posséder une. Enfin si j’ai mon cheval mais, je n’ai pas besoin de savoir le réparé au niveau mécanique.

hors rp:
 
avatar
Messages : 4512
Points : 3010
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   Lun 5 Mar - 11:48
C’est ainsi, après cet aveu que j’étais privé de sortie comme un petit garçon qui a eu une mauvaise note par papa Logan que nous nous sommes attaqués a son déménagement. Comme a son habitude Lya est une véritable canette de redbull aromatisée nitroglycérine. Elle a toujours la patate et c’est ce que j’aime chez elle. Entre deux déconnades et vannes que seuls nous pouvons nous balancer sans nous vexer, nous nous mettons au travail.

Ca me rassure qu’elle ne reste pas seule avec ce qui se passe et de savoir qu’elle sera la pour veiller aux enfants s’il m’arrive un truc. J’ai confiance en elle, même si elle était la pote de ce couillon de Dédé, elle reste ma meilleure amie, peut etre aussi la seule. Elle n’a jamais cherché a en savoir plus sur ce que j’ai fait, elle ne m’a jamais jugé alors que plus que tout autre, elle a vu les horreurs que je savais faire. Elle est restée fidèle au poste avec sa joie et sa bonne humeur, prête a relever chaque jour le défis de me supporter.

Je l’observe a la dérobé pendant qu’on rassemble de quoi remplir les cartons. Je sais qu’elle a morflé quand l’autre débile l’a abandonnée ici. Mais elle n’a jamais baissé les bras été elle a toujours fait bonne figure. Elle est forte, plus que sa petite taille peu le suggérer, et je ne parle pas que des mandales qu’elle sait distribuer quand on s’entraine. J’adore cette nana. Sans rire, ça aurait été con qu’on ne se croise pas elle et moi. Ouai, c’est pas impossible que si je n’avais pas Joey dans la tête je n’aurais pas tenter ma chance avec elle.

Quoique… pour moi la phrase « ne gâchons pas cette belle amitié » était toujours le synonyme de râteau violent et impersonnel. Pour le coup avec Lya, elle aurait pris tout son sens. Je ne sais pas si j’aurais su prendre le risque de la perdre comme amie en tentant une partie de jambes en l’air. Et puis, je pense qu’elle mérite mieux qu’un autre connard qui préfère courir l’adrénaline que de rester avec une femme. Je crois que je suis trop esquinté pour apporter quoique ce soit a qui que ce soit.

A nous deux, le dérangement se fait rapidement. On n’est pas du genre a rester les doigts dans le cul et toutes ses affaires finissent dans sa nouvelle chambre. Je vous épargnerais le festivale de conneries et de fous rire qu’on a eu pour tout et n’importe quoi, a commencé par ses culottes a ses armes. On a tendance a régresser quand on est ensemble et a ressembler plus a deux ado taquins qu’au adulte qu’on est censé être. C’est peut-être pour ca qu’on aime autant être ensemble ?

Quand arrive cette fin de journée et le moment que chacun retourne dans sa chambre, après le rituel du couchage des plus petits, je ne peux que me contenter de la prendre une nouvelle fois dans mes bras et lui murmurer un merci sincère avant de repartir dans le garage qui me sert de dortoir.


_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha   
 
"Oh mon cher ami, tu m'as tellement manqué!" - w/isha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération