Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 Punishers be punished, strays be found
Aller à la page : Précédent  1, 2

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Punishers be punished, strays be found   Mer 28 Fév 2018 - 11:45








C'était calme autour du placard où était enfermé Isha. Les autres débiles devaient avoir plié les gaules et réinvesti l'église, ou au moins rassemblé leurs effectifs pour continuer les recherches. Toujours était-il que Xander ne voyait personne et n'entendait que des bruits lointains de moteurs. Plaqué contre un mur décrépi, il vit passer au loin une douzaine de Mordeurs qui traînaient leurs savates en direction du boucan. Ces connards allaient s'attirer toutes les bandes de Crevés du coin. Point positif : ils seraient bien occupés à gaspiller leurs munitions sur les morts, et ils auraient bien autre chose à faire que d'emmancher après deux mecs en cavale.

Mais le temps tournait, et il était temps de filer. Le ciel s'assombrissait de nuages, rendant la lumière ambiante bien moindre déjà. Dans quelques heures, le soleil descendrait doucement vers l'horizon et ça ne serait pas mieux. La nuit, les morts, c'était déjà pas baisant, mais si on ajoutait à l'équation les gros tarés de bouffeurs d'humains, le tableau était encore bien pire. Ouais, fallait bouger. Tic-tac-tic-tac-tic-tac…

Moreau tourna dans une rue déserte, la longea sur une centaine de mètres, puis reprit la direction de l'église. Il passa prudemment devant une large porte, ouverture sur un grand carré noir tellement il n'y avait rien à voir à l'intérieur. Puisqu'il n'y avait rien qui sortait de là, il passa son chemin. C'est là qu'il fut saisi par un bras puis par l'autre et plaqué au sol sans ménagement. Dans sa chute, Xander donna du front sur le sol, ouvrant une plaie qui se mit à lui saigner dans les yeux. On le releva, mais il ne pouvait pas remuer les mains ou les bras sans ressentir une torsion douloureuse.
« Regardez un peu qui on a ici… Notre pote, le steak sur pattes, le seul a s'être évadé.
Je t'emmerde.
Qu'est-ce qu'on fait ?
On va le ramener au terrain près de Gratiot. C'est le plus proche. Toi, tu vas prevenir Morty.
Quoi ?! Mais ça grouille de Périmés par-là !
J'en ai rien à foutre. On a du frais, ici. Morty nous récompensera pour l'avoir chopé. On va avoir droit à de la chatte et de la bouffe gratos. Ça suffit pas à te convaincre ? »
L'autre ne broncha pas. Il vérifia son arme et partit d'un côté, pendant que ses deux potes emmenaient Xander de l'autre, un devant et un derrière. Moreau pouvait sentir le canon de l'arme qui lui appuyait dans les reins. Choix judicieux. La nuque, c'était la mort instantanée, pas vraiment intimidant. Le bide, c'était douloureux, ça saignait beaucoup, et on finissait par crever après des jours d'agonie. Choisir entre essayer de se tirer et crever dans la rue avec les tripes en feu, c'était vite fait.
« Tes mains, derrière la nuque. Et pas question de jouer au malin. Compris ? »
Xander s'exécuta en grognant. Le tube d'acier qui s'enfonça dans ses côtes lui signifia d'avancer plus vite.

Il avait le cerveau en ébullition. Comment s'en sortait Isha ? Qu'y avait-il, sur ce terrain près de Gratiot ? Pourquoi ces abrutis ne lui avaient pas pris ses armes ? Pourrait-il profiter d'un moment de faiblesse pour leur fausser compagnie ? C'était peu probable. Sa meilleure chance serait certainement de prendre son arme au connard de l'arrière-garde pour le flinguer lui et son pote. Ça serait pas aussi simple en pratique qu'en théorie.
Ils l'emmenaient certainement vers un campement provisoire, le genre d'endroit qui était installé le temps d'un de leurs raids, où ils rassemblaient leurs "provisions" avant de rentrer au camp principal. En gros, pendant que Ducon allait "prévenir Morty", les deux autres amenaient Xander dans une cage, comme ils l'avaient déjà fait. Bref…

Ça puait du cul, violent.


avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Punishers be punished, strays be found   Jeu 1 Mar 2018 - 21:19
Alors ce qui a bien avec des débiles, c’est que ca fait pas les choses a moitié quand ça se lance. Je sais pas si c’est de bouffer de la chair humaine qui les a rendu comme ça ou si c’est le regroupement des cons anonymes qui s’est retrouvé a chasser ensembles, mais pour le coup, ça envoi du lourd. Pourquoi je dis ça ? Simple. Comme beaucoup de « bande de gros durs » ils ont besoin d’avoir leur signe distinctif a eux. Au moins chez les Punishers, on était classe avec nos blousons. On faisait le mal, certes, mais avec de la gueule. Là, sans rire, c’est mardi gras leur délire ?

Plus hétéroclite tu crèves, casque de motard, de chantier, lunettes de soudeur version monsieur taupe, gilet jaune a faire saigner les yeux, veste volée chez bozo le clown. Ouai c’est la mi-carême ou je ne m’y connais pas. Bon, après avoir pleurer la mort du bon gout et du moyen aussi, j’ai vite repris mes esprits en remerciant le ciel de pas être épileptique.

Bon, meme si je me sens souvent plusieurs dans ma tête, même Robin est d’accord avec moi sur le fait qu’on est pas de taille pour se faire le groupe a moi seul avec lui aux commandes. Sa suggestion de vider le carquois dans la masse avec un ricanant de psychopathe est tentante, mais non… je compte bien survivre a ces conneries. Avec ma béquille c’est encore plus la merde.

Je repère un qui est un peu isolé du groupe. C’est un René la taupe. Pas de bol pour lui. Personne ne fait gaffe a sa petite personne quand il disparait dans une ruelle, un couteau dans l’œil. Je galère pour lui retirer le gros de son déguisement sans en foutre partout. Me voila avec un boa en plume rose, des lunettes de soudeur et un bandana sur la tête. Sans rire, ca fait pas tapineur bas de gamme ? Si on met le petit gilet de cowboy avec je suis prêt pour faire YMCA avec la béquille.  Bruce doit bien se foutre de ma gueule de sa tombe.

Alors je pensais que ça allait pas être compliqué vu le niveau de tout ce qu’ils nous ont servi : gâchis de balles, tentatives de chasse nases au possible et tenue de groupe assez risible. Mais je crois que je ne me doutais pas que ça serait si simple. C’est débile sont en train de remballer leur gibier et de plier bagage. Bordel. Ils ont eu Xander !!

Incognito je tends l’oreille. Mais ce mec a le don pour se faire des potes partout putain. N’empêche que ça chie a mort. Ils sont trop nombreux pour que je sache le sauver et le type qui le tiens en joue dans le dos risque de tirer aux premiers doutes. Bon bah… plan B du coup. Je zieute partout et me fond dans le groupe abandonnant ma béquille pour claudiquer le plus discrètement possible. J’ai un mal de chien mais pas le choix. Pour le moment je suis le mouvement. Lui et ces deux gardes montent a l’arrière d’une camionnette. Je les suis et grimpe, avec difficulté, mais le plus naturellement du monde avec eux. Je les vois tiquer.

« T’es qui toi ? »


Sans me démonter je réponds du tac ou tac comme si mon pote d’enfance me charriait.

« Bah.. quand même… c’est moi, c’est Bill ! »

On a tous un Bill dans notre camp non ? Bon, je les vois réfléchir. A priori pas de Bill chez eux. Merde. J’aurais du dire Bob…. C’était Bob la bonne réponse a tous les coups. Je ne les laisse pas trop réfléchir et je fais comme le vieux m’a appris. Je noie le poisson.

« Putain, Morty il va kiffer quand il va voir ce que lui ramène. On en aura chié mais ca en valait la peine. »

Le fait que je cite un nom connu, donc rassurant, me donne le droit a un sourire édenté du plus crédule des deux, celui qui ne tient pas le flingue. L’autre par contre, il fait vraiment chier, car rien qu’à l’arc de ses sourcils je sens que ça ne va pas le faire. J’essaye de capter le regard de Xander discrètement pour lui designer le crédule de droite.

« Excuse-moi mais je ne te remets pas, t’es Bill qui ?

-Allez mec, c’est marrant 5 minutes ton truc mais là ça devient chiant putain. Bill le cousin de Bob !!»

Il doute. Fais chier ils avaient vraiment un Bob dans leur team. J’aurais dû dire Bob !! Au moins son arme est en train de quitter les flancs de l’ex Punisher. Je me rapproche de lui comme pour lui dire une confidence en escomptant sur les réflexes de Xander pour capter et faire sa part. J’ai déjà mon couteau qui vient de glisser doucement et invisiblement de ma manche a ma main.

« Mais tu sais bien, le cousin de Bob… Bob l’éponge ! »


Et sur ces bons mots je lui enfonce le couteau dans la gorge. Il ne fait pas le moindre bruit susceptible d’alarmer le conducteur qui vient de démarrer le véhicule. Le temps de l’action je ne peux que prier pour que Xander ait su gerer le sien pour éviter qu’il donne l’alerte.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Punishers be punished, strays be found   Ven 9 Mar 2018 - 23:23



             




         

C'était la grosse merdasse. Les connards amenaient Xander à une camionnette, où on l'obligea à monter grâce à quelques coups de crosse dans les côtes. Après ça, ce serait le camp de fortune, puis la route jusqu'aux installations de ces abrutis. Et la cage. Il y avait fort à parier qu'après sa petite évasion, ils prendraient toutes les précautions nécessaires pour qu'il ne puisse pas remettre ça. Alors après, qu'est-ce que ça serait ? Quitte à servir de gigot, il préférerait qu'on l'abatte plutôt qu'on lui prélève les pièces de viande petit à petit au gré des besoins. Plutôt crever que de finir manchot ou unijambiste. Dans un tel monde, c'était une condamnation de toute façon.
Le van disposait d'une sorte de banquette rudimentaire, plaquée contre la paroi de la cabine laissant le reste de la place pour du chargement. On installa Xander au milieu, encadré de son escorte. Deux coups du plat de la main sur la tôle, c'était le signal du départ. Le van toussa, cracha et finit par démarrer.

Mais alors un gars monta en coup de vent dans l'arrière du van, s'attirant les regards médusés des trois autres. Juste à ce moment, la camionnette se mit à remuer doucement. Ils étaient partis.
« T'es qui toi ?
Bah.. quand même… c’est moi, c’est Bill ! »

Échanges de regards vides. On dirait des bovins en pleine perplexité devant une souche d'arbre inconnue. Haussement d'épaules. Xander, lui, avait reconnu la voix. Évidemment que c'était Isha, qui ça pouvait être d'autre ? Par contre, pour ce qui était de la validité de son plan… c'était tout relatif. Au cas où, Xander se tenait prêt.
« Putain, Morty il va kiffer quand il va voir ce qu'on lui ramène. On en aura chié mais ça en valait la peine.
C'était malin de sortir un nom. Ça appuyait le bluff. L'un des débiles sourit de toutes ses gencives violacées. Les autres par contre…
Les yeux d'Isha se plantent un instant dans ceux du Canadien avant de se porter vers l'égérie des dentistes. Clignement d'yeux du côté de Xander. Il avait pigé.
« Excuse-moi mais je ne te remets pas, t’es Bill qui ?
Allez mec, c’est marrant 5 minutes ton truc mais là ça devient chiant putain. Bill le cousin de Bob !! »
Ça ne prenait pas. Xander sentait son gardien trépigner auprès de lui, mais il s'écartait un peu pour aller vers ce gars au boa rose et aux lunettes jaunes qui commençait à lui courir sur le haricot. Il n'en faudrait pas beaucoup pour que cette Avtomát Kaláshnikova serve à faire taire ce type louche qui n'était ni Bob, ni Bill, ni même un lointain cousin issu de germain.
Isha se glissa plus près du cannibale armé et lui sussura :
« Mais tu sais bien, le cousin de Bob… Bob l’éponge ! »
Une lame sortie de nulle part perça la gorge du type, envoyant à Moreau une belle giclée de sang chaud en pleine gueule. L'adrénaline parla rapidement.

Les pognes du Canadien quittèrent sa tête pour empoigner l'autre garde au col. Un, puis deux, et trois coups de boule sur sa sale gueule. Au bruit, l'arête nasale avait cassé dès le premier, et au troisième ça donnait l'impression de frapper sur un chiffon mouillé.
Gencives-man gueula comme un goret. Mais on n'en avait pas fini avec lui. Oh que non.
Xander allait pour s'emparer de sa dague, mais le coup de frein le déséquilibra un peu. Il en lâcha Gencives-man qui s'étala sur le sol du van, toujours en gueulant. Un coup de pied dans sa tronche l'obligea à se concentrer sur son rendez-vous avec le contreplaqué.
Moreau désigna l'AK. Il fallait qu'Isha s'occupe de l'enculé de chauffeur qui allait arriver fissa. Il serait certainement armé, et il faudrait pas le louper.

Xander reporta son attentions sur sa victime. Pas de bol pour lui, il allait morfler pour les autres. Une courte rafale retentit. Isha venait de sécher le conducteur, net. Maintenant…
« Alors mon gros… comme ça on aime la viande ? Mais t'as vu ta gueule ? On dirait un goret. C'est ça. Un gros porc. Et tu voulais me bouffer ?! C'est toi que tes potes devraient bouffer. Regarde ça… On va s'occuper un peu de toi. »
Mais d'abord, un bon gros mollard. Parce qu'on assaisonne toujours la viande avant de la préparer.
Alors. Je sais que t'as plus une ratiche, mais on n'est jamais trop prudent, hein...
Fourrant ses mains dans la bouche édentée de Gencives-man, le Canadien force et finit par lui disloquer la mâchoire, non sans lui arracher un cri de douleur.
Il paraît que tout est bon dans le cochon. Tu crois que c'est vrai ? Qu'est-ce qu'on peut tirer d'un gros porc comme toi ? Du bacon. C'est dans la poitrine, ça...
Et tirant sa dague, il découpe trois profondes entailles dans le torse gras de son martyr. Le sang coule abondamment.
Avec ça, y a de quoi faire du boudin, tiens. Mais on fait quoi d'autre… Du jambon ?
Il poignarde l'homme sanglant dans les cuisses, jusqu'à l'os.
L'épaule, n'oublions pas, c'est presque aussi bon que le jambon.
Même punition.
Les tripes. C'est un peu spécial, mais c'est bon quand c'est bien préparer. »
Comme pris d'une folie meurtrière, Xander lui plante sa lame dans le bide à dix-sept reprises. Le ventre n'est plus qu'une masse informe de graisse et de sang. Il s'arrête quand le pauvre homme ne bouge ni ne crie plus.

Essoufflé, Xander se relève, essuie sa dague sur le pantalon de sa victime et la range. Après avoir pris une grande respiration, il rejoint Isha au pied du van.
« Au moins on a de quoi rentrer. Ça va, ta jambe ? »
             

             

 
avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Punishers be punished, strays be found   Mer 21 Mar 2018 - 18:13
Xander, comme d’hab, ne fait pas dans la dentelle. En même temps, comme disait Bruce, porter les couleurs des Punishers c’était pas pour faire du tricot. Passé par ce camps était presque un label « certifié brutal ». Et je me voyais mal placé pour juger vu mon propre CV d’horreurs. Qui sait, si j’etais taillé comme un Logan ou un Xander, moi aussi je ferais mon Hulk plus souvent. Mis bon, pas de bol, je suis taillé comme athée russe sans stéroïdes. Bref, on fait avec ce que l’on a et je ne suis pas plus choqué que ça par sa réaction. Manquer de finir dans une marmite, ça rendrait nerveux et revanchard n’importe qui, mais en plus avec des types déguisés en bouffon et con comme une vache folle. Autant dire que ça rendrait psychopathe même un moine pacifiste.

Je pense quand même que ça devrait m’inquiéter que je trouve ça de bonne guerre qu’il s’acharne autant. Mais en fait … ben non. Je crois que c’est pour ça que je n’arrête pas de devoir mon père. Pour ça que je me sens tellement pas à ma place a Fort Hope. Je pense que je suis cassé quelque part, ça datait peut être d’avant l’apocalypse d’ailleurs. Mais le constat est là, je ne suis pas un type moral. Qui a raison ? Xander et moi de nous adapter à ce monde violent en se battant avec des armes égales ? Ou Logan et les autres de se battre pour garder un semblant de vertu malgré le chaos qui règne ?

Ma réponse est sans appel. Pour qu’il puisse y avoir des bisounours aux mains propres, il faut des sales types comme moi et Xander pour se vautrer dans la merde à leur place. Est-ce que ça excuse ce qui vient de se passer ? Bah ouai, après tout, c’était de la légitime défense, a part l’autre mauviette dont on est toujours pas sur des intentions, les autres étaient plutôt explicites sur ce qu’ils voulaient nous faire.

Machinalement, lorsque Xander vient me rejoindre, je sors une clope et lui en tend une. Je ne peux m’empêcher de sourire quand il pense qu’on va rentrer avec ce van sanguinolent aussi degueulasse que ce que l’on vient de faire.

« T’inquiètes pour ma jambe, mon géniteur m’en a fait voir des pires, faudra juste trouver une histoire crédible a donner à mon père pour éviter de se faire allumer en rentrant. D’ailleurs, ça te dit pas qu’on aille chercher nos mobs et qu’on abandonne cette épave a roulette ? Ca nous évitera aussi de justifier deux ou trois trucs que Logan n'a pas forcement besoin de savoir… »


Je le gratifie d’un ricanement amusé. Ouai, Logan ne saurait pas comprendre ce qui vient de ce passer. Mais on est plus à un dossier secret Xander et moi non ? Je prends le temps de finir ma cigarette avant de boiter vers le siège passager.

« En route ca te dit pas de me faire une liste de tous tes potes dans le coin ? Histoire que je tombe moins des nues quand ils reviennent de te parler du vieux temps ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Punishers be punished, strays be found   
 
Punishers be punished, strays be found
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération