Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 Well I've made a mistake [ft. Arizona]

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Lun 20 Nov - 16:26


Dernière édition par Taylor Jones le Mar 5 Déc - 16:17, édité 5 fois
Well, I've made a mistakeft. Arizona Durden
" Pourquoi tu m'suis. "

Ça n'avait rien d'une question, c'était plutôt une sorte d'avertissement, une invitation à dégager d'ici et rapidement. Pourquoi tu me suis "toujours", c'est surement ça qu'il aurait du dire mais apparemment peut-importe ce qu'il pouvait cracher à la brunette, elle semblait bien trop déterminée pour abandonner si facilement. Elle avait réussi à mettre Taylor de mauvaise humeur, pas qu'il soit joyeux ou euphorique le reste du temps, mais tomber sur un autre survivant avait le don de l'irriter plus que d'ordinaire. Restant sur ses gardes bien qu'il ne daigne pas lancer un regard dans la direction de la jeune femme, il continuait son chemin à travers les bois, sachant très bien où se trouvait le petit pat'lin vers lequel il se dirigeait. Avec un peu de chance il pourrait l'abandonner là-bas.

" Ils sont où. "

Ralentissant le rythme de ses pas, le chasseur fronça les sourcils en tournant enfin la tête vers celle dont il ignorait toujours le prénom, gardant fermement une prise sur son arbalète, juste au cas où, mais n'obtenant pas une réponse immédiate il grogna une nouvelle fois en accélérant de nouveau le pas.

" Ton groupe. Essaie pas de m'la faire à l'envers. "

Elle l'avait déjà mentionné et pour l'instant, même si il n'avait aperçu personne à par elle aux alentour, rien ne pouvait lui faire affirmer qu'elle était venue seule.
Si elle tentait de l’entraîner dans une embuscade ou quoi que ce soit, ça se passerait très mal pour elle, à condition qu'il s'en sorte, mais pour l'instant c'est lui qui menait la danse, choisissant l'endroit où ils se dirigeaient et surtout dans la direction opposée d'où avait déboulée cette fille. La chasse avait été infructueuse aujourd'hui et autant dire que maintenant il n'avait plus ni la patience, ni l'envie de se remettre à pister c'est pourquoi il s'était mis en route vers l'un des patelins aux alentours de Detroit, espérant tomber sur une maison qui n'ait pas encore été pillée. Il pouvait entendre qu'il était toujours suivit de près et même si il écoutait ce que la brunette avait à dire, ce n'est pas pour autant qu'il montrait des signes d'attention ou d'intérêt, même regarder dans sa direction était une chose qu'il évitait, au bout d'un moment elle finirait bien par se lasser et elle lui foutrait la paix.

Une bonne vingtaine de minutes, c'est le temps qu'il avait fallut pour apercevoir les premières maisons. Taylor s'était avancé discrètement, restant tout de même à couvert. La première flèche décochée atteint la tête d'un rôdeur sans grand mal, et l'archer avait de suite installé une nouvelle flèche dans son arbalète, badant la corde jusqu'à ce qu'elle se bloque. Sans jeter un regard derrière lui, il s'était mis à courir, abattant le second rôdeur sur sa route avant de sauter au dessus de la petite barrière qui entourait la propriété. Il avait récupéré sa première flèche et attendit quelques secondes, dos contre le mur de la maison, afin d'être certain qu'il n'y avait aucun autre danger que les morts avant de s'avancer pour récupérer sa seconde flèche. Pas besoin de s’inquiéter pour la fille, après tout elle avait réussi à s'aventurer jusqu'ici sans son aide.
Le chasseur passa l'arbalète dans son dos, préférant s'armer d'une de ses flèches avant de s'aventurer jusqu'à la porte d'entrée de de frapper à plusieurs reprises dessus. Le poing serré sur son "arme", Taylor colla son oreille contre le bois, cherchant à déterminer combien de rôdeurs se trouvaient à l'intérieur avant de pouvoir entrer.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Lun 20 Nov - 22:28
Arizona soupirait devant sa remarque, la question qu'elle lui avait posé et à laquelle elle ne cessait de vouloir une réponse suffisait à lui répondre, et puis il faut dire qu'elle n'avait pas vraiment mieux à faire de toute façon et que de tenter de ramener quelqu'un d'aussi expérimenter en terme de survie chez les bleus lui semblait être un excellent défi. Ralentissant pour la première fois depuis qu'il lui avait tiré dessus, il lui posa une question qui n'eut comme réponse que l'incrédulité sur son visage, incertaine de comprendre ce qu'il voulait savoir. Sans doute trop expressive, son mutisme et sa réaction dû l'énerver d'avantage si c'était possible, car il précisa sa question tout en reprenant le même rythme que tout à l'heure.

« Dans notre refuge... Je suis seule. Et aux dernières nouvelles t'as aucune raison de douter de moi, car je t'ai rien fait jusqu'à maintenant. C'est toi qui m'as tiré dessus, pas l'inverse. »

Continuant d'avancer en faisant preuve d'un puissant talent pour l'ignorer, Arizona était bien décidé à le suivre au cul jusqu'à ce qu'il daigne lui répondre et malheureusement pour lui, elle était aussi tenace qu'elle était menteuse.

« Sérieusement, tu n'aimerais pas avoir un toit sécuritaire sur ta tête ? Collaborer pour ne pas manquer de nourriture, d'armement ? Être moins seul... Il y a des tas d'avantages à vivre en groupe et les chances de survie sont bien plus grandes. »

Elle parlait à un véritable mur. Ce type avait une tête de mule incroyable... une tête de mule avec de très jolies fesses cependant. S'efforçant de relever le regard, elle continua de le suivre cette fois plus silencieuse jusqu'à ce qu'ils n'arrivent près d'un quartier résidentiel.

« C'est là que t’habites ? »

L’imitant dans la discrétion, elle sortait son poignard qu'elle faisait doucement danser entre ses doigts, le laissant tuer les puants à distance si ça lui faisait plaisir et restant prudente pour ne pas s'en prendre une à son tour s'il décidait de se retourner. Le suivant en courant, elle grimpait à son tour par-dessus la clôture puis plantait son poignard dans le crâne d'un rôdeur qui approchait un peu trop de leur apparente destination. Le regardant taper comme un homme de Cro-Magnon sur la porte, Arizona leva les yeux au ciel. C'était parfait pour attirer l'attention des rôdeurs à l'intérieur et qu'ils convergent, mais c'était aussi parfait pour attirer l'attention de ceux de quartier. Le laissant s'amuser à évaluer le nombre de rôdeurs à l'intérieur, la prétendue policière refusa de trainer plus longtemps à l'extérieur et après avoir eu la confirmation que la porte était déverrouillée, elle y entra doucement. Une odeur nauséabonde régnait dans la bâtisse abandonnée trahissant autant que le bruit de ses grognements la présence d'un rôdeur. Consciente qu'il était derrière la porte, elle donnait un fort coup afin de le faire reculer un peu et se dépêchait d'enfoncer son couteau au milieu de son cerveau, laissant l'être au stade particulièrement décomposé s'effondrer sur le sol dans un bruissement auquel elle ne s'habituerait sans doute jamais.

« Faisons le tour au cas où il y en aurait d'autre... Tu me diras pendant ce temps ce qui t'amène ici et... si t'as envie d'en savoir plus sur mon groupe. »

Commençant à avancer prudemment, elle le laissait refermer la porte puis portait attention afin de percevoir si des bruits provenaient de l'étage, mais heureusement pour eux, aucun mort ne semblaient occuper encore les lieux. Grimpant les escaliers en direction de l'étage, elle le vérifia rapidement sans s'attarder avant de descendre et venir le retrouver... Où le pourchasser s'il avait décidé de lui faire faux bonds pendant les quelques secondes qu'auraient duré ses vérifications. Arrivant à ses côtés, elle se faisait un plaisir de venir se poser face à lui, le dérangeant de ce qu'il était entrain de faire.

« T'as déjà vécu en groupe ? Tu sais le plus vite, tu me réponds et le plus vite, tu te débarrasses de moi... Ou tu me suis.»



InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Mar 21 Nov - 3:00


Dernière édition par Taylor Jones le Mar 5 Déc - 16:18, édité 4 fois
Well, I've made a mistakeft. Arizona Durden
Même si il n'avait pas répondu à ses questions, ou au moins celle concernant l'endroit où il vivait, le regard qu'il lui avait lancé combiné à l'expression qu'il affichait avait du suffir à lui faire comprendre que non, il ne vivait pas ici.

Quand la lame de la brunette s'abattit sur le rôdeur, Taylor fut plutôt surpris, mais il resta silencieux comme à son habitude.
Au moins elle semblait douée de ses doigts et heureusement parce que Taylor n'était sûrement pas d'humeur à jouer les bons samaritains qui sauvent la veuve et l'orphelin mais il devait l'avouer, celle là n'avait en rien l'air d'une demoiselle en détresse. Enjambant le cadavre fraîchement tombé, le chasseur se mit immédiatement à la fouille du rez-de-chaussé, laissant la jeune fille oeuvrer de son côté. Evidemment fouiller à deux était un désavantage pour lui, ça voulait dire moins de chose pour lui si elle trouvait un truc intéressant. De son côté, après un tour dans la pièce de vie principale il trouva enfin ce qui l'intéressait réellement. La cuisine. Rapidement et sans  grande délicatesse, le redneck se mit à ouvrir tous les placards récupérant les deux trois conserves qui traînaient pour les poser sur le plan de travail au centre de la pièce. Sa fouille continua même lorsqu'il entendit le son presque familier des pas de la brunette jusqu'à ce qu'elle s'installe et qu'il ne sente son regard sur elle.

" J'm'en cogne de ton groupe. "


Franc et direct. C'est ce qui lui avait valut beaucoup d'ennuis par le passé et ça continuait de lui faire défaut même aujourd'hui. En ouvrant un nouveau placard, Taylor esquissa presque un sourire et il aurait certainement fallu observer son visage pour le voir, mais il tira enfin une chose intéressante, un pot de fluff. Bon il était entamé et la date de péremption était probablement dépassée mais quand on mange des vers directement sortit de terre ça n'a pas de grande importance.

" J'préfère être seul. Tu piges ? Pas besoin de vos conneries de murs ou de protection. "


Tout en crachant ces mots, le chasseur avait ouvert le pot, plongeant directement deux doigts à l'intérieur pour en récupérer un maximum et les fourrer dans sa bouche. C'était le premier truc qu'il avait depuis la veille et le premier truc sucré qu'il mangeait depuis une éternité. Après avoir réitéré le même geste, il s'attaqua aux placards derrière lui, lançant un regard à la fille qui n'avait pas l'air de vouloir déguerpir.

" Il va faire nuit. Barre toi avant de pas retrouver ton chemin. "


Lui passerait certainement la nuit là, un toit sur la tête quelques conserves, un matelas et ... Oh. Un nouveau petit sourire s'installa aux coins de ses lèvres tandis qu'il posait le pot sur le meuble, dégageant quelques boîtes vides dans l'armoire avant d'en tirer deux bouteilles entamée. Rhum et Whisky. Ça serait certainement la meilleure soirée qu'il passerait depuis longtemps et qu'elle soit là ou pas, il comptait bien attaquer le rhum sous peu.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Mar 21 Nov - 4:21
Sa réponse sur l'attention qu'il portait à son groupe avait au moins le mérite de ne pas laisser place aux doutes. Levant les yeux au ciel, Arizona ne parvenait pas à comprendre comment on pouvait en venir à préférer vivre reclus, déjà qu'elle parvenait à se sentir seule même en vivant en groupe, elle ne voulait même pas imaginer ce que devait représenter d'être véritablement seul. Un haussement d'épaule fut sa première réponse lorsqu'il lui répéta qu'il ne voulait pas de ce qu'ils avaient à offrir, avouons-le, en insistant, elle avait espéré obtenir une réponse un peu plus ouverte, mais au moins il avait cessé de l'ignorer. Fronçant légèrement les sourcils en le voyant attaquer avec autant d'appétit un pot qu'elle n'oserait même pas sentir, elle se répéta silencieusement qu'il ne savait pas ce qu'il manquait. Peu désireuse de continuer de le voir manger avec tout le raffinement qu'il possédait, elle se dirigeait vers le salon afin de fouiller les lieux à son tour. Ouvrant les tiroirs du salon, quelque chose tombé derrière le fauteuil attira son attention. Se penchant afin d'aller saisir la boîte, Arizona ne put s'empêcher de s’esclaffer légèrement en voyant l'ironie de la situation. Une boîte de préservatif... Même le destin semblait avoir envie de narguer ses pulsions. Ouvrant cette dernière, elle put constater qu'il en restait dix. La prétendue policière hésitait sur ce qu'elle devait en faire, autant ça pouvait être utile, autant elle craignait que de suivre l'évolution de l'utilisation de cette boîte ne la plonge d'avantage dans l'amertume. La rangeant finalement dans son sac à dos, convaincue que ce n'était certainement pas avec l'autre coincé que ça risquait de se passer, elle revint vers lui en faisant mine de rien jusqu'à ce qu'il lui fasse sa... Recommandation.

« J'ai l'air du petit chaperon rouge peut-être ? »

Venant s'asseoir contre le comptoir de la cuisine, elle poussait les rideaux près d'elle et regardait la hauteur du soleil dans le ciel. Il n'avait pas tort, elle avait encore le temps de se rendre jusqu'au laboratoire avant la tombé de la nuit et elle ferait sans doute mieux d'y aller.. Mais elle n'avait aucune envie de le reconnaître. Se levant prête à trouver une excuse pour partir, son regard fut attiré par les deux bouteilles outrageusement déjà bien entamées qu'il venait de retirer de l’armoire.

« Finalement, il est déjà trop tard... Et je n'ai pas envie de tomber sur le grand méchant loup. »

De l'alcool... Et une occasion de lui convaincre des biens faits de la vie en communauté une fois qu'il aurait commencé à picoler, ça valait la peine. Et puis avec chance, il était plus sympathique quand il avait un peu d'alcool dans le sang. S'attendant à ce qu'il chigne, elle avait pris les devant afin de couper court à toute argumentation.

« Et puis... c'est moi qui aie nettoyé la maison... Je demande presque rien ! Simplement, qu'on partage tes délicieuses trouvailles et comme je n'ai pas vraiment faim... Je me contenterai de boire un peu ! »

Une annonce qui ne lui ferait sans doute pas plaisir, mais elle s'en foutait, revenant dans le salon, elle se laissait tomber sur le fauteuil.

« Allez viens... En plus, je ne tolère pas l'alcool. Quelques gorgées et je tomberai endormie, tu n’entendras plus parler de moi. »

Mentait-elle en attendant qu'il la rejoigne. Arizona était consciente qu'elle perdait tout le contrôle qu'elle avait durement acquis sur sa consommation d'alcool et que si elle continuait, elle risquait de s'attirer des problèmes, mais c'était plus fort qu'elle. Le voyant enfin la rejoindre, elle avait réalisé qu'elle ne savait même pas comment l'appeler.

« Je suis Arizona au fait. Et toi ? »


Spoiler:
 
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Mer 22 Nov - 17:07


Dernière édition par Taylor Jones le Mar 5 Déc - 16:18, édité 2 fois
Well, I've made a mistakeft. Arizona Durden
" Qu'est-ce qui t'dis que t'es pas déjà avec. "

Le chasseur s'était décalé pour s'appuyer contre le plan de travail central de la cuisine, abandonnant les bouteilles à côté de lui et faisant face à la brunette tout en attrapant une des boîtes de conserve. Des haricots, évidemment, c'est pas des trucs du style pêche au sirop, que les gens laisseraient. Sans la quitter du regard, il ouvrit la conserve et la souleva jusqu'à ses lèvres, penchant légèrement la tête en arrière pour faire glisser le contenu dans sa bouche. C'était froid, franchement dégueulasse mais à cet instant ça n'avait pas de grande importance.

Taylor fronça les sourcils en se redressant, essuyant ses lèvres d'un revers de manche tout en émettant un faible grognement en guise de réponse à la jeune fille. Il n'aurait certainement pas eu besoin de son aide pour "nettoyer" la maison, mais c'est comme ça que ça fonctionnait maintenant, un service en échange de quelque chose. Son regard l'avait suivit, descendant sur ses hanches tandis qu'elle quittait la pièce, et il poussa un profond soupir, laissant la conserve pour attraper les deux bouteilles avant de la rejoindre.

Cette fille était complètement tarée. Rester seule avec un inconnu, avec un mec qui a première vue ne devait pas inspirer confiance, le suivre sans se poser de question et maintenant boire en sa compagnie.

" T'as aucune notion de survie ? Tu sais comment ils sont les mecs que traînent dehors ? "

Ce n'était pas vraiment une menace, plutôt une façon de dire qu'elle avait de la chance d'être tombée sur lui, enfin si on veut.

La perspective de la voir endormie et donc silencieuse était assez plaisante et le chasseur accepta sa proposition, lui lançant la bouteille de rhum avant de poser la sienne sur le petit fauteuil à côté de celui sur lequel elle s'était installée.
Son regard parcourrait la pièce, passant des meubles présent aux fenêtres barricadés avec des planches et finalement, il se débarrassa de son arbalète, la posant contre le fauteuil avant d'enlever la veste en cuir qu'il portait, ne laissant que sa chemise sans manches et son veston noir habituel.

" Taylor. "

Il aurait pu lui répondre que ça n'avait pas d'importance, ou que ce n'était pas ses oignons, mais clairement, elle l'aurait harcelé jusqu'à ce qu'il réponde, au moins comme ça, c'était fait.

Taylor s'approcha finalement du buffet, balayant les quelques objets qui se trouvaient dessus d'un revers de bras avant de se mettre à le pousser pour le sortir de la pièce et aller le caler devant la porte. Ce n'était pas grand chose, mais c'était suffisant pour empêcher les morts d'entrer et les prévenir si un vivant tentait de faire de même.

En revenant dans le salon, le brun s'affala dans son fauteuil, posant ses jambes sur l'un des accoudoirs tout en récupérant sa bouteille qu'il ouvrit sans attendre, prenant une première gorgée avant de poser son regard vers Arizona.

" Ils vont pas t'chercher ? ... Ton groupe. "

Il manquerait plus que ça, que la joyeuse compagnie des insouciants, si du moins ils étaient tous comme elle, partent à sa recherche et leur tombe dessus.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Ven 24 Nov - 4:56
En cet instant, tout ce qu'elle avait en tête était les deux bouteilles qu'elle avait aperçu dans ses mains et elle était bien décidée à ne pas rater cette occasion devenue bien trop rare à son goût. Et puis si en même temps elle pouvait tenter de connaître cet être aussi froid que mystérieux et tenter de le convaincre des biens faits de la vie en groupe. Elle aimait se convaincre qu'elle n'était pas ici uniquement pour le plaisir de l'alcool, mais aussi pour les bénéfices que cela pourrait apporter. Sa question lui avait tiré un rire amusé.

« Ça dépend... Je crois que j'ai une excellente notion de ce qu'est vivre et apparemment, ça me réussis plutôt bien. »

Arizona était consciente d'être souvent vu comme étant insensé ou trop intense. Elle était toujours plus prudente qu'elle ne le démontrait, mais elle ne s'empêchait jamais de faire ce dont elle avait envie et plus d'une fois elle s'était retrouvée dans une situation qui pourrait lui être fatale, mais malgré tout, elle ne changerait absolument rien à sa façon d'affronter cette apocalypse. Elle vivait bien plus qu'elle ne l'avait fait autrefois. L'inconnu avait beau être bourru et peu loquace, elle était certaine qu'il n'était pas dangereux pour elle, car s'il avait voulu lui nuire, il l'aurait déjà fait avec toutes les opportunités qu'elle lui avait laissé. Attrapant la bouteille qu'elle ne pouvait s'empêcher de caresser, elle se présenta à lui et pour sa plus grande surprise, il lui répondit à son tour. Ne s’intéressant même pas à savoir si c'était son vrai nom, après tout... Elle était mal placée pour reprocher ça à quelqu'un, elle fit un petit signe de tête puis dévissa le couvercle, buvant une gorgée de rhum tout en fermant les yeux et en appréciant la sensation de brûlure le long de sa gorge. Les ouvrants, elle le regardait barricader la porte sans toutefois se lever pour aller l'aider. Il était déjà bien parti par lui-même et elle avait aucune envie de soulever ses magnifiques fesses de ce fauteuil. Ne pouvant se retenir bien longtemps, elle rapprocha la bouteille de ses lèvres avant de la reposer à ses côtés au même moment où il se décida enfin à venir se détendre un peu. Arizona se disait qu'il commençait doucement à avoir une amélioration avec lui, après tout, il aurait très bien pu s'enfermer dans une pièce au deuxième étage, mais il était revenu avec elle au salon. Elle finirait bien par découvrir s'il était plus sympa qu'il ne le laissait paraître.

« Non, ils savent que je suis sorti et qu'il n'est pas impossible que je ne revienne pas à l'heure prévue. »

Arizona respectait les règles et informait toujours de ses déplacements, mais elle précisait également toujours les fortes chances qu'elle ne respecte pas l’horaire qu'elle avait prévu pour elle-même. Elle n'était pas de garde pour être sentinelle ce soir. Malheureusement pour Taylor... Elle avait tout son temps. Le mouvement de sa main faisait tournoyer l'alcool qu'elle fixait, s'hypnotisant presque.

« Tu te l'ai toujours joué solitaire ? Je veux dire.. Depuis l'infection ? »

À peine sa phrase terminée qu'elle buvait encore, attendant impatiemment que l'alcool opère sa magie. L'homme avait beau se monter un peu plus ouvert à elle, Arizona n'était pas pour autant certaine qu'il réponde à ses questions ou entretienne le moindre conversation. De toute façon, elle était capable de parler pour deux... Elle lui laissait le choix entre lui parler ou l'écouter parler, sans doute aurait-il préféré aucun des deux, mais il n'aurait malheureusement pas cette occasion.

« Faut que je t'avoue un truc... T'auras beau me trouver immorale, je m'en fous un peu comme j'ignore si on va se recroiser un jour... »

Rigolant doucement, Arizona apportait à nouveau la bouteille à ses lèvres, prête à se montrer honnête - du moins partiellement - sur une parcelle d'elle-même lors d'une première rencontre. Une envie qu'elle n'avait pas l'habitude d'avoir.

« Ce que j'aime le plus lors de la fouille d'une maison... C'est de tenter de trouver les objets gênant qu'avaient les précédents propriétaires. Quand on aura fini de boire si je parviens à te convaincre de t'amuser un peu, nous irons faire un tour au deuxième. »

Toutes les chambres y étaient et celles des maîtres étaient incontestablement ses favorites. S'enfonçant davantage contre le fauteuil si seulement, c'était possible, Arizona ne pouvait s'empêcher de regarder l'homme, de tenter de le comprendre ou de le cerner ce qui jusqu'à maintenant, était un cuisant échec.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Sam 25 Nov - 17:44


Dernière édition par Taylor Jones le Mar 5 Déc - 16:19, édité 2 fois
Well, I've made a mistakeft. Arizona Durden
La première question lui fit froncer les sourcils. Evidemment il n'avait pas toujours été seul, il avait rencontré des gens, il avait même été obligé de faire partit d'un groupe ce qui avait très mal finit et repenser à tout ça ne pouvait que l’irriter un peu plus, mais dans le fond, si il avait pu avoir le choix, il serait resté seul effectivement. Lançant un regard vers son arbalète, détaillant le petit pendentif qui pendait, il retint un soupir en prenant une gorgée de sa bouteille, fermant quelques instant les yeux.

" Ouais. Et tu vois ça m'a bien réussi. "  

C'était mieux ainsi, ne rien devoir à personne, ne compter que sur soi, ne s'occuper que de sa petite personne, c'était plus simple, moins douloureux. Il en avait vu des gens perdre tout ceux qu'ils aimaient, des gens incapables de se relever et de continuer après ça, des gens qu'on pouvait manipuler grâce aux personnes chères à leur coeur...

Repoussant ses pensées, le chasseur prit une autre gorgée, sentant la brûlure de l'alcool s’apaiser au fur et à mesure que le niveau de la bouteille ne descende. Ça faisait une éternité qu'il n'avait pas bu,
déjà parce que l'alcool se faisait rare, mais aussi parce qu'en terme de survie, ça réduisait grandement ses chances si ont venait à l'attaquer ou si il tombaient sur des mordeurs. Ce détail combiné au fait qu'il avait l'estomac presque vide ne l'aidait pas réellement à tenir comme un homme digne de ce nom et il pouvait déjà sentir ses muscles se détendre tandis que de petites choses banales qui l'emmerdait grandement, comme la voix d'Arizona par exemple, semblaient bien moins irritantes.

" Et faut que j't'avoue un truc... J'en ai absolument rien à foutre, tu peux faire ce qui t'chante. "

Clairement, juger les autres était un truc qui lui passait au dessus de la tête même en temps normal, il se contentait de dire ce qu'il pensait, que ça soit blessant ou non. La déclaration de la brunette lui avait fait lever les yeux avant qu'il ne laisse tomber la bouteille, presque vide, sur le sol, se redressant dans son fauteuil. Il n'avait jamais pensé à faire ça, d'ailleurs est-ce que quelqu'un de normal penserait à faire ça ? Cette fille avait vraiment un problème, mais au moins elle s'amusait comme elle le pouvait, ses expéditions à lui ne consistaient qu'en une chose, bouffe, eau, médocs.

Taylor avait enfin bougé son cul du fauteuil, faisant quelques pas dans la pièce en touchant un peu à tout ce qui traîner jusqu'à ce qu'il se sente observé et c'est sans surprise qu'il capta le regard d'Arizona, fronçant les sourcils sans la quitter des yeux.

" J'ai un truc sur la gueule ? "

Sans attendre de réponse, il avança finalement vers le couloir, faisant un bref signe de tête à la jeune fille.

" Allez bouges ton cul. "

De toute façon ils n'avaient rien d'autre à faire, et peut-être que l'alcool jouait un peu dans la prise de décision, mais s'amuser un peu ne lui ferait pas de mal, même si lui avait encore du mal à totalement se détendre il n'avait aucun doutes quand au fait qu'Arizona serait partante vu que de toute façon, c'était son idée et il devait avouer que l'entendre rire lui réchauffer un peu le coeur.

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   Mar 28 Nov - 3:26
La bouteille dans la bouche, tentant désespérément de faire tomber les dernières gouttes de cet alcool qu'elle s'était enfilé beaucoup trop rapidement, Arizona avait stoppé son mouvement dans cette position délicate et fixait Taylor d'un air légèrement outré. Sérieusement ? La nuit allait être longue, finalement elle aurait sans doute mieux fait de rentrer au campement, mais là, il était trop tard.

« Ouais... Heureusement parce que je viens de trouver un défi encore plus impossible à relever ! »

Et en occurrence, c'était de sortir le balai qu'il a dans le cul. Sérieusement, ce type avait déjà eu du plaisir dans la vie ? Elle commençait à en douter. Elle voyait deux options, soit il avait toujours été aussi crétin, soit il avait gravement souffert pour le devenir... et à en juger par l'affolement de ses ovaires pendant que son regard profitait de sa petite balade dans le fond pour le mater... Il devait appartenir à la première catégorie. Sa petite contemplation n'était clairement pas passée inaperçue alors elle avait simplement hausser les épaules devant sa remarque tout en finesse. C'est pourtant une invitation presque sympathique pour une fois qui suivit et l'a fit se lever dans un bond, lui faisant au même moment réaliser qu'elle avait clairement but trop rapidement. Levant un doigt dans les airs comme si cela allait l'aider à retrouver pleinement son équilibre, elle se lançait à la poursuite de Taylor en rigolant, le dépassant pour arriver la première dans la chambre à coucher et passant bien près de le bousculer au passage.

« Je pourrais te laisser la chance du débutant, mais je n'en ai pas envie ! »

Retrouvant la chambre des maîtres qu'elle se souvenait avoir vérifié, elle se met à genoux devant la première table de nuit, l'ouvrant afin de découvrir son contenu d'un ennui mortel avant de se précipiter vers la deuxième.

« Merde.. j'aurais peut-être dû commencer par le salon. Je crois qu'ils aimaient bien le faire sur le canapé... Où j'étais couché ! »

Constatait-elle avec une grimace non retenue. S'il la trouvait agaçante avant l'alcool, il allait bien rapidement comprendre qu'elle était pire maintenant qu'elle avait l'esprit plus léger. Fonçant ensuite vers la commode, Arizona éclatait de rire alors qu'elle sortait ce qui devait être une tentative de dessous sexy raté et les tendait vers Taylor.

« Hey regarde ! Avoue que tu me résisterais pas si je les enfilais, pas vrai ? » Blaguait-elle en lançant le soutien-gorge dans sa direction. « Si je trouves un truc pour homme comparable.., je dis pas non à te voir dedans moi. »
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Well I've made a mistake [ft. Arizona]   
 
Well I've made a mistake [ft. Arizona]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération