Vote au top-site, sauve une licorne !
In Your Flesh
Depuis l'été 2014, l'Apocalypse règne sur le territoire américain. Dans la région de Détroit, les survivants s'organisent seuls depuis des mois pour sauver leurs vies et résister aux rôdeurs. Quand, après trois ans sans nouvelles du gouvernement, l'armée revient à Détroit, un nouvel espoir semble possible pour les survivants. Mais à quel prix ?
Vote au top-site !
Nous sommes en Novembre/Décembre 2017
En ce moment sur IYF :

× [Intrigue 5.2]
RP commun en cours

× [Animation #10]
La Coupe des 4 Maisons, jeu de course et RP multivers

Intrigue #5 : What lies ahead
Moment de vérité

Après plusieurs mois de cohabitation entre civils et militaires, la tension monte au point de menacer la paix précaire autant au sein de Fort Hope qu'avec l'extérieur.

[Lire l'intrigue] [Jouer un soldat]

 Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

Aller à la page : 1, 2  Suivant

InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyVen 4 Mar - 17:52




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



La journée avait été pour le moins quelconque et ordinaire même si depuis quelques mois ces termes n'avaient plus vraiment la même signification. Une journée ordinaire pouvait très bien ressembler à une journée sans zombies même si pour dire vrai une journée sans morts vivants relevait plus de l'extraordinaire en fin de compte. Toujours est-il que Maxine avait passé une bonne partie de cette dernière en forêt pour chasser principalement et pour sécuriser un peu plus les environs de la maison de chasse où elle séjournait depuis maintenant quelques semaines. Elle avait pensé à vérifier les quelques pièges qu'elle avait placé histoire de voir si quelques zombies ne traînaient pas dans les alentours avant de tomber sur l'un d'eux au prise avec un piège à loup.

Ce dernier avait du poser le pied sur le piège depuis quelques heures déjà. Elle pouvait déduire ça du fait de la chair et de l'os de sa jambe déjà bien mordu par le cisaillement. Ne semblant aucunement dérangé par la douleur qu'aurait du occasionner l'entrave le corps du zombie tendait de continuer sa marche non sans restait sur place inlassablement. Maxine restait à bonne distance se méfiant du bruit occasionné par les chaînes rattachées au système en forme de mâchoire dentée. Cela faisait maintenant un bon moment qu'elle avait  comprit comment fonctionné ces créatures et à quel point un simple bruit pouvait les rameter en bon nombre.

Le zombie en face d'elle était un homme, d'une assez bonne taille et d'une corpulence qu'on aurait pu qualifié de charnue. Son corps était encore en bon état et de là où elle était elle ne voyait aucun signe de décomposition. Sa mort ne devait pas remonter à très longtemps une semaine tout au plus. Pour dire vrai, l'homme aurait sans doute pu paraître encore vivant si il tout son corps ne semblait pas être aussi désarticulé.

Machinalement elle avait sortie son arbalète qui ne la quittait plus depuis maintenant plusieurs mois avant de l'armer et de la diriger vers l'homme. Ce geste était devenu presque laçant tellement il en était devenue répétitif. Elle visa la tête du mort et décocha une flèche dans une sifflement quasiment inaudible. Cette dernière se logea au niveau de sa tempe avec une précision assez effrayante, le fait qu'il fasse du sur place aidant grandement. Le zombie tomba alors de tout son long sur le sol dans un fracas presque morbide.  

Maxine était restait là à le regarder tomber et ce n'est qu'au bout de quelques minutes qu'elle se décida à s'avancer près du corps maintenant bien mort. Elle se pencha vers lui avant de venir le libérer de la mâchoire d'acier. Puis sans l'ombre d'un remord elle commença à lui faire les poches. Elle y trouva ses papiers d’identités ainsi qu'une barre de céréale semi écraser. Si elle laissa tomber les papiers elle ne se fit pas prier pour ouvrir la barre de céréale et de l'avaler comme si elle n'avait pas mangé depuis des jours. Pour être précis c'était quand même plus ou moins le cas, même si elle chassait pour se nourrir les animaux n'étaient pas vraiment au rendez-vous et bien souvent elle se couchait le ventre au trois quart vide. Il y avait éventuellement les dernières boites de conserves perdue dans ses placards mais elle les rationnait, c'est que ça avait tendance à s'épuiser vite ces petites choses là. Elle ne mit pas plus d'une minute pour dévorer sa trouvaille puis elle se chargea de récupérer sa flèche.

L'affaire ne fut pas évidente et elle du s'y prendre à pas moins de 6 reprises pour la sortir de son crâne. Il n'y avait pas que la nourriture qui s'épuisait vite et elle ne pouvait pas se permettre de les gaspiller. Maxine n'était pas vraiment physiquement imposante, non en pour dire vrai elle était même presque frêle même si quelques muscles se cachaient bien derrière sa peau. Oui il fallait, la survit aurait été difficile sans. Elle réactiva le piège avant d'attraper le cadavre par les pieds et de le traîner quelques mètres. Lourd comme il était ce ne fut pas une mince affaire mais il le fallait bien, le piège n'aurait plus servit à rien sinon.

Une fois qu'elle en eut fini avec lui elle continua sa ronde. Il ne lui restait plus beaucoup de temps avant que la nuit ne tombe et elle voulait impérativement avoir fini de vérifier les environs histoire de dormir plus ou moins sur ses deux oreilles. Néanmoins elle fut tirer de sa routine par le des bruits inquiétants dont la source se trouvais en contre bas quelques mètres devant elle.





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyVen 18 Mar - 21:02

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:39, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Deux cent vingt heures. C'était le temps qu'il avait fallu à Logan pour parcourir la distance entre sa ville natale du Vermont et le Huron National Park au nord du Michigan. En prenant toutes les petites routes possibles pour éviter les voitures abandonnées sur les grands axes, en passant par le Canada pour voir par lui-même si les rumeurs étaient vraies. Finalement, ils s'étaient tous bien trompés. Il y avait bien autant de rôdeurs dans le grand nord qu'aux USA. Probablement même que la moitié des zombies que l'homme avait croisé sur sa route étaient des américains bien pensants qui  avaient finalement réussi à franchir la frontière, persuadés qu'ils étaient de trouver une terre libre de toute infection. Mais c'était bien connu que les frontières retenaient les maladies et même les radiations, non ?

Enfin, cette question n'avait plus grand intérêt maintenant, non seulement parce qu'il en connaissait la réponse, mais aussi et surtout parce qu'il avait plus important à penser.  Logan avait abandonner sa Aston Martin sur une petite route au bord de l'Huron National Park depuis la veille. Le véhicule était tombé en panne et après des recherches dans les alentours, ne trouvant aucune pièce de rechange valable, l'homme n'avait pas pu aller plus loin.  Alors il s'était engagé dans la forêt pour trouver de quoi chasser, se disant qu'il pouvait aussi bien passer la nuit ici et recommencer ses recherches le lendemain. Ou bien se décider à continuer sa route à pied, ce qui ne l'enchantait guère. Les forêts disposant rarement d'un sol parfaitement lisse et avec tous les arbres, Logan s'était dit qu'il fallait sans doute une bonne coordination jambes-yeux pour ne pas se casser la figure tous les deux mètres... Et qu'il rencontrerait donc beaucoup moins de rôdeurs par ici. Il ne s'était pas vraiment trompé, ne rencontrant que très peu de rôdeurs, ou du moins parvenant à les distancer assez facilement quand il en croisait un ou deux. Il ne lui restait plus qu'à trouver un animal ou peut-être même des fruits, il se serait contenté de peu.

Mais sa chasse ne s'était pas vraiment déroulée comme il l'imaginait. Sur la route, Logan avait réussi sans trop de mal à se nourrir de ce qu'il trouvait dans les magasins en chemin. Des stations services, des restaurants de routiers et même parfois quelques réserves emportées par les homme essayant de fuir l'infection. Le plus gros de sa chasse constituait surtout à de la recherche et a supprimer les rôdeurs sur sa route.

Cependant, quand il trouva enfin un lapin à se mettre sous la dent, il n'avait pas fallu se contenter de le ramasser et de retourner à la voiture. Et voulant éviter de gâcher des balles et se disant qu'il était largement apte à s'occuper tout seul d'un petit lapin, Logan s'était tout simplement jeté sur l'animal arrêté au milieu des bois. Bien sûr, l'animal avait filé sans que l'homme ne parvienne à le blesser un peu et ce grand chasseur de Logan s'était effondré sur le sol, son poignet coincé sous le poids de son corps, enfonçant la lame de son couteau dans l'épaule.

« Merde ! »

Le juron fusa dans le silence revenu après le brouhaha de la chute initiale. Pas très discret.  Il finit par se relever tout de même, en tachant de garder bonne figure, même si personne ne pouvait le voir, et s'installa sur un tronc couché au sol pour regarder l'étendu des dégâts et peut-être retirer la lame enfoncée dans sa chair. S'il désinfectait correctement la plaie et qu'il trouvait peut-être un moyen de la fermer, ça devrait aller...Malheureusement, il ne se baladait pas avec son nécessaire à couture. Voilà une chose à laquelle il ne s'était pas préparé en quittant son domicile.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptySam 26 Mar - 18:27




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Elle se demandait encore si c'était tout à fait raisonnable d'aller voir ce qui se passait en contre bas. Elle pesait ainsi le pour et le contre tout en avançant doucement vers la source sonore. Elle n'avait toujours pas de visibilité quand elle entendit une voix s'élever dans les aires. Une voix une humaine, non morte du moins, de ce qu'elle savait les jurons n'étaient pas encore au programme des morts vivants.  Alors elle prit un léger moment pour armer son arbalète calant la crosse de l'arbalète contre ton épaule tout en dirigeant l'arme face à elle. Si elle ne faisait pas confiance aux zombies c'était encore pire avec les humains. L'homme est un loup pour l'homme n'est ce pas ? Alors autant être celui qui chasse l'autre.

C'est donc avec une méfiance non dissimulé que Maxine s'avança vers la forme humaine qui se dessina de plus en plus nettement. Elle reconnu assez facilement les traits d'un homme au alentour de la trentaine, plutôt massive le genre qui la faisait se sentir minuscule assez facilement. Il était adossé contre un arbre Elle l'observa donc un petit moment pour être certaine qu'il était seul et surtout pour comprendre ce qu'il faisait adossé à un tronc d'arbre. Bien vite elle remarqua le couteau planté dans son épaule et le liquide rougeâtre qui s'en échappé. Un bon point pour lui, il s'était fait ça seul...ou peut être que non au final peut être s'était-il battu avec un autre humain.

Maxine plissa alors légèrement les yeux comme pour essayer de percer le feuillage de son regard. Oui elle espérait grâce à cette méthode de trouver quelque chose d'anormal, peut être un autre homme ou un zombie mais rien, de toute évidence l'homme était seul.

Pesant le pour et le contre elle avait finalement prit le partie d'avancer vers lui tout en le tenant encore en joue. Prudence est mère de sûreté n'est ce pas ? Du moins c'était sans doute la mère de t'aura moins de chance de finir en Zombie et de on te te violera pas avant de t'enfoncer un truc dans la tête et de te bouffer. Oui la prudence était plutôt une bonne mère genre de celle qu'il faut écouter. Enfin la mère qu'elle écoutait le plus c'était surtout celle qui lui disait de tuer tout ce qui bougeait et blessait ou non il ne ferait pas vraiment exception. Oui elle était très amicale Maxine...mais avant de lui envoyer une flèche dans la tête elle se laissa quelques instants de cérémonie...pour donner quelque chose plus mélodramatique. Après tout elle n'avait pas vu un humain vivant depuis plusieurs semaines elle pouvait en profiter un peu.

-Tu...

Sans qu'elle n'eut le temps de dire plus une branche lui fit perdre l'équilibre. Dans sa chute elle lâcha son
arbalète et se trouva face contre sol avant de constater que la branche la traînait pour la ramener à elle. Instinctivement elle tourna la tête pour constater que le végétal était en fait un zombie. Ce dernier était resté là sagement grattant le sol en quête d'une cruche qui lui marcherait dessus. Maxine était cette cruche et dans sa tentative de dégagement elle n'avait réussit qu'à lui permette d'échapper un peu plus à sa prison de terre.

-Putain de merde...lâche moi saleté. 

Elle tenta de le faire lâcher prise en lui envoyant un coup de chaussure mais ce n'eut pas l'effet escompté. Alors dans une ultime alternative elle s'allongea sur le sol pour essayer d'attraper son arbalète en s’étalant de tout son long. Elle était vraiment dans le pétrin...





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyLun 28 Mar - 1:38

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:40, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Logan empoigna le couteau de chasse fermement planté dans son épaule et ferma les yeux. Il n'y avait pas de solution miracle pour survivre à cette fichue blessure : arracher l'arme était nécessaire. Mais il avait un peu de mal à se faire à cette idée et les secondes filaient sans qu'il ne bouge d'un seul millimètre, son poing se serrant de plus en plus autour du manche de son couteau. Et avant qu'il n'ait le temps de se décider, Logan fut tiré de ses tergiversions intérieures par une voix particulièrement agressive qui lui fit ouvrir immédiatement les yeux.

Un peu plus loin, et pour seulement quelques secondes, se tenait une jeune femme armée d'une arbalète dont le carreau visait la tête du pauvre homme déjà blessé. Logan lâcha le manche du couteau et posa la main sur celui de son revolver, qui pendait bien gentiment à sa ceinture, toujours prêt à être dégainer pour sauver la mise de son propriétaire. La tension monta immédiatement, faisant se crisper Logan. Il était mal en point et même s'il essayait de garder bonne figure, cette fichue blessure lui faisait mal. Il pouvait encore tirer de sa main droite, mais en tant que gaucher endurci, il ne fallait pas jurer du résultat. La femme serait probablement plus rapide que lui à  tirer... Il devait la jouer fine, essayer de lui faire comprendre qu'il ne lui voulait aucun mal et peut-être réussir à la convaincre de baisser son arme. Mais l'homme n'eut nul besoin de faire quoi que ce soit, car la jeune femme s'étala sur le sol, réveillant au passage le monstre sur lequel elle venait de chuter qui poussa un grognement fatigué.

L'arbalète glissa sur le sol, s'éloignant de sa propriétaire. Les rôles s'inversaient. Logan se releva lentement, ne parvenant à cacher une grimace de douleur quand il fut obligé de bouger un peu son bras gauche, mais la femme ne représentait plus une menace, trop occupée qu'elle était à se débattre et à hurler après le rôdeur, ce qui n'eut pour effet que de la plaquer encore plus au sol. Le zombie ne semblait pas particulièrement virulent, il était coincé et dans un sale état, probablement ralenti à la fois par son entrave et le froid qui commençait à se faire bien sentir sur la région. Il n'y avait pas besoin de se presser, au contraire, ça lui ferait du bien à cette charmante furie d'avoir peur, un peu.

Logan s'arrêta donc tout d'abord devant l'arbalète et la repoussa du pied, l'éloignant de la jeune femme qui tentait de l'attraper en se tortillant au sol. Une fois la véritable menace écartée, il s'occupa du cas du rôdeur dont le dernier grognement fut étouffé par le sifflement du canon et l'impact de la balle dans sa cervelle. Au moins, à quelques centimètres de la bête, Logan avait réussi à ne pas le rater, même de sa mauvaise main. Enfin, il daigna s'occuper de la jeune femme, tendant vers elle une main secourable.

« Besoin d'aide, peut-être ? » demanda-t-il en la regardant de haut. Un petit sourire moqueur se cachait au coin de ses lèvres, mais il faisait de son mieux pour rester le plus neutre possible, ne voulant pas vraiment énerver la jeune femme qui pouvait toujours se retourner contre lui.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyLun 28 Mar - 18:19




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Plus elle essayait de se libérer plus elle pouvait sentir cette main cadavérique entraver ses mouvements. C'était comme se retrouver prise au piège dans une gueule de loup mise à part que là une vrai morsure lui aurait coûté bien plus cher. Elle essayait donc de se libérer de son étreinte oubliant quelques secondes l'homme blessé à quelques mètres d'elle. Elle avait beaucoup plus à penser dans l'immédiat comme éviter de donner trop de leste au zombie qui aurait assez facilement réussit à mordre la chair de sa jambe et ce même à travers son jean. Car même si le mort n'était pas en très bonne état et même si la plus grande partie de son corps était ensevelit elle ne préférait pas le sous estimer, fallait dire que sa vie  en dépendait un peu quand même ce n'était pas un petit détail.

Elle était tellement au prise avec le zombie le repoussant de sa botte tendis qu'elle essayait en vain de mettre la main sur son arbalète pour lui décocher une flèche entre les deux yeux...enfin la tête serait déjà pas mal. En se tordant encore un peu elle aurait sans doute pu mettre la main sur son arme si l'homme maintenant près d'elle ne l'avait pas poussé loin d'elle. Instinctivement tout en tapant le sol de la main comme pour la retenir elle avait levé les yeux vers lui pour lui jeter un regard noir. Toutefois elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit que déjà l'homme avait dirigé le canon de son arme vers le zombie. Le temps d'une seconde un éclair jaillit de l'arme laissant son empreinte dans l'air par un son métallique. Ce son laissa vite place à celui désagréable de la chair qui se voit déchirer trop rapidement. Un son gutturale et peu ragoutant qui un instant la laissa sans voix. Pourquoi les zombies avaient-ils en plus d'une vie peu valorisante cette façon de mourir écœurante, comme si tout dans leur existence était là pour rappeler aux vivants à quel point ils valaient moins que rien.

Une fois réellement le mort sans vie elle regarda la main que venait de lui tendre l'homme. Elle la jugea un bon moment tout en libérant ses jambes d'un coup sec et énervé. Elle était énervée contre ce stupide mort vivant qui l'avait fait tomber, contre cet homme qu'elle ne connaissait pas et ce juste parce que c'était clairement de sa faute si elle était ici et puis contre elle d'avoir était aussi idiote pour se mettre dans une telle situation. En somme elle était énervée...mais assez lucide pour réaliser qu'il lui tendait la main alors qu'elle était à sa merci. Genre il pouvait assez facilement lui tirer une balle dans la tête à elle aussi et elle en avait conscience alors elle ne tenta pas de se la jouer à la plus maligne.

Alors elle attrapa sa main pour se relever tout en lui lançant un regard qui le défiant de se moquer d'elle. De toute évidence vu le petit sourire qu'il avait alors son regard noir ne changerait pas grand chose. Triste réalité d'autant plus que maintenant si près de lui elle réalisait que même blessé elle n'aurait pas de grande chance face à un corps à corps contre lui. Alors une fois le pour et le contre pesé elle se résigna enfin à parler tout en reprenant sa main et en la passant dans ses cheveux pour se donner de la contenance.

-Merci...

En fait cette réponse était plus comme un souffle qu'un réel mot. Comme si ce simple merci lui brûlait les lèvres. En fait c'était peut être réellement le cas. Une fois debout elle regarda son arme quelques mètres plus bas se demandant si c'était une bonne chose de tenter le diable pour la récupérer tout de suite. Non assurément ce n'était pas une bonne chose alors elle releva les yeux vers lui.

-Je ne suis pas la seule à avoir besoin d'aide de toute évidence....


Elle avait dit ça tout en désignant du doigt la plaie sur l'épaule de l'homme. C'était sa façon de détourner l'attention. Si elle comptait l'aider ? Non sans doute pas et ce même si il l'avait plus ou moins tiré des griffes d'une rôdeur. La reconnaissance ce n'était pas vraiment dans ses fonctions de base...mais qui sait rien n'était vraiment marqué dans le marbre.





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMar 29 Mar - 19:38

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:41, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

La main tendue vers l'inconnue, Logan attendait patiemment qu'elle se décide, mais elle n'avait pas l'air de savoir elle-même comment agir. La situation était tout de même complexe, du moins dans le contexte actuel. Parce que Logan était un homme, un homme grand et plutôt impressionnant. Et des gens sympas, il n'en restait plus beaucoup. Lui-même était méfiant et son regard passait sans arrêt de la jeune femme à l'arbalète qui représentait une inconnue supplémentaire à l'équation. Celui qui mettrait la main sur cette arme déciderait de la suite des événements.

Logan n'avait pas l'intention de blesser cette femme, du moment qu'elle en faisait autant. Alors il attendit, jusqu'à ce que finalement, la belle se décide à lui prendre la main et à se remettre debout,  non sans le remercier au passage pour son aide.

« De rien. » fut la seule réponse qu'il lâcha dans un murmure à peine audible. Ils n'allaient pas s'étendre trois plombes sur ce qui venait de se passer, il l'avait aidé mais ce n'était pas uniquement par bonté d'âme non plus. Ce n'était pas un homme méchant, mais il ne fallait pas le prendre pour un saint pour autant, son espoir résidait dans le fait que si madame était heureuse, elle n'aurait pas dans l'idée de lui planter un carreau d'arbalète entre les deux yeux. Il en avait déjà assez comme ça avec sa plaie à l'épaule et cette fichue lame toujours enfoncée au trois quart dans sa peau.

Encore une fois, un petit combat de regards se joua, chacun jaugeant l'autre puis l'arme au sol en se demandant quoi faire. Logan avait largement le temps de tirer avant que la brune n'arrive à destination et ne puisse s'emparer de son arme. Il le ferait s'il le devait. Blessé ou non, elle n'y échapperait pas. Le regard que Logan lança à la jeune femme annonçait la couleur, ce n'était pas le moment de faire des conneries.

L'inconnue sembla se rendre compte que son arme se devait de rester au sol, car elle finit par relever les yeux sur l'homme et changer de sujet, ramenant sur le tapis la blessure de Logan. Il baissa les yeux vers la plaie qui ne saignait pas tellement, puisqu'elle était toujours bien fermée par le fer et les releva vers la jeune femme.

« Oui, j'ai eu... Un petit accident. Si vous pouvez m'aider, on aura qu'à dire qu'on est quitte et je partirais sans faire d'histoires. » répondit-il. Peut-être qu'elle aurait de quoi désinfecter et recoudre la plaie, quelque part dans son barda ? En tout cas, ça ne ferait pas de mal de poser la question. Nerveusement, ses yeux filaient sans arrêt vers l'arbalète. Ils devaient régler ça avant que ça ne tourne mal. Aussi, l'homme se pencha pour ramasser l'arme qu'il déchargea avant de la tendre à sa propriétaire. « Je crois que c'est à vous, ça. »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyVen 1 Avr - 18:49




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Elle regardait sa plaie jugeant la gravité de cette dernière. De ce qu'elle pouvait voir, du sang avait coagulé autour de la lame ce qui lui évitait de perdre trop de sang. A première vu ce n'était pas trop grave mais ça demanderait quelques points de sutures et sûrement quelques jours d’immobilisation. Du moins il ne pourrait plus utiliser son bras gauche pendant un petit moment.

Elle releva la tête quand l'homme évoqua le fait qu'ils seraient quitte si elle l'aidait. Instinctivement elle avait plissé les yeux cherchant en quoi ils seraient quitte. Clairement elle ne se sentait pas redevable et ne voyait pas vraiment de raisons de l'aider. Mais ça c'est ce qu'elle s'était dit en premier lieu parce que aider les gens ce n'était pas son fort, ça ne lui venait pas naturellement. Elle avait besoin de calculer, le pour, le contre, savoir si c'était la meilleure option. Ça c'est ce qu'elle faisait quand elle avait le temps dans le cas contraire elle se contentait du minimum syndical genre enfoncer une flèche dans le lobe frontal de la personne en face d'elle. Non elle n'était pas du bon côté de la force, elle ne l'avait jamais été et pour dire vrai elle n'en avait pas vraiment conscience.

Alors elle pesait le pour et le contre tout en le regardant s'abaisser et prendre son arbalète avant de la lui tendre.  Ça elle ne s'y attendait pas vraiment, elle aurait plus pensé qu'il allait lui prendre tout simplement sans lui demander son avis.

-Merci...

Une nouvelle fois elle avait tout juste murmurer avant de s'emparer de son arme qu'il avait tout de même prit la peine de désarmer. Resta un instant interdite devant l'objet avant de se persuader elle même que ce qu'elle s’apprêtait à dire serait une bonne idée. Genre l’auto-persuasion c'était pas un si mauvaise idée surtout qu'elle en venait à se dire que vu la carrure de l'homme en face d'elle elle ferait mieux de l'avoir en allié plutôt qu'en ennemi. Car si elle le laissait là, blessé, au beau milieu de Huron park et qu'il venait à trouver sa maison de chasse pendant la nuit elle se doutait qu'il n'allait plus être si...prévenant.
Elle avait donc fait en sorte de paraître plus détendu et moins sur la défensive ce qui en clair ne donnait plus l'impression qu'elle allait lui sauter dessus.

-Je... Elle toussa avant de parler plus fort...J'ai une habitation à quelques mètres vers le Nord...Elle avait pointé du doigt la direction de sa cabane avant de reprendre...C'est pas le grand luxe mais il y a de quoi arranger ça...Une nouvelle fois elle pointa du doigt le couteau...

Elle ne savait pas trop si elle donnait le change, elle n'avait plus vraiment l'habitude de parler aux gens, du moins de leur vivant. En tout cas elle essayait et c'était déjà pas mal la connaissant sauf que l'homme en face d'elle ne la connaissait pas lui...ce qui n'était pas forcément un mal en y réfléchissant.





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMer 6 Avr - 20:00

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:42, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Logan restait parfaitement neutre, ou du moins il essayait. Cette femme semblait tout aussi perplexe que lui quant à l'attitude à adopter dans cette situation. Il ne voulait pas que ça se termine mal et il ne voulait pas non plus finir en chair à zombie -ni en zombie tout court, d'ailleurs. Lui rendre son arme, même délestée de son carreau, semblait une bonne manière de faire baisser la tension et de prouver qu'il lui faisait confiance pour ne pas faire de bêtise. Lui proposer de l'aider pour payer sa dette, c'était peut-être un peu trop demander, cela dit. Il avait surtout dit ça parce qu'il avait vraiment besoin d'aide, pour le coup, mais qu'il ne savait pas vraiment à quel point il pouvait se montrer affaibli devant elle.

Finalement, après ce qui sembla une éternité à Logan, la jeune femme se décida à reprendre la parole et à se montrer un peu plus bavarde pour une fois. Ainsi, elle vivait ici... Logan regarda dans la direction indiquée, même s'il ne voyait rien de plus que des arbres à perte de vue. Vivre en forêt, ça semblait une bonne idée, mine de rien. Elle ne devait pas avoir trop de mal à trouver de quoi manger, chasse, pêche, cueillette. Une vraie corne d'abondance en ces temps troublés... Et puis le problème des rôdeurs qui devait être bien plus facile à gérer ici. S'il n'avait pas eu besoin de se rendre à Détroit de toute urgence, Logan se serait bien vu prendre ses quartiers en forêt, lui aussi. Mais en attendant que cette possibilité soit mise au goût du jour, il pouvait toujours aller visiter.

La brune n'avait pas l'air particulièrement enchanté d'emmener Logan avec elle dans son habitation, mais elle l'avait invité quand même et monsieur avait bien l'intention de jouer les idiots et de faire comme s'il n'avait pas remarqué le malaise. Une fois le couteau sorti et la plaie nettoyée et suturée, il la laisserait bien volontiers tranquille. Mais bon, elle n'allait pas le laisser crever là, quand même. Ça n'aurait pas été très gentil. Bien que Logan n'aurait pas parié sur l'entière gentillesse de cette demoiselle. Pas si vite. Les roses ont des épines, comme on dit.

« Tant que vous avez du fil et une aiguille, ce sera parfait pour moi. » répondit donc l'homme. Il ne put retenir une grimace. Ça commençait à faire sacrément mal, espérons qu'elle ne vivait pas trop loin. Logan lui tourna le dos une seconde pour ramasser son sac, jetant un rapide coup d’œil à l'intérieur. Il se souvenait avoir passé la nuit dans un hôtel, récemment, et d'avoir vidé un mini-frigo qui ne servirait de toute façon plus à personne. Un bon petit shot d'alcool lui ferait le plus grand bien, tout à l'heure, quand il faudrait sortir le couteau de là. Il aperçut un truc en verre dans le fond du sac, ça devait être ça. Alors, il reporta son attention sur la jeune femme, prêt à la suivre jusque chez elle.« Alors, je vous suis. »

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMar 12 Avr - 13:16

Dernière édition par Maxine Green le Ven 29 Avr - 14:45, édité 1 fois




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Être bonne, agréable et plaisante n'était clairement pas quelque chose d'évident pour la jeune femme qui ne voyait sa vie guidé que par le calcul et l'instinct. Tous les jours de sa petite existence elle avait du apprendre à donner le change, ne pas révéler au monde qui elle était réellement et la noirceur qui inondait son être. Si avant l'épidémie elle pouvait compter sur son frère, Cole, pour lui indiquer les codes et lui apprendre à être plus humaine, ce nouveau monde avait chamboulé ce fragile équilibre laissant une porte ouverte à cette part inhumaine de son être.

Ce n'était donc pas évident de faire la part des choses. Savoir quoi dire au bon moment mais surtout savoir quoi faire. C'était l'une des raisons qui la rendait si hermétique au monde, ça et le fait que sa conscience avait le don pour rester sur la touche. C'était pratique contre les zombies, contre certains humains il fallait l'avouer. Ne rien ressentir face à la mort c'était sans doute une forme de protection mais quand le plaisir d'enlever une vie venait se mêler au reste ça pouvait devenir presque effrayant.  

Mais pour l'heure il n'y avait rien d'effrayant, juste le calcul. Elle avait conscience des risques qu'elle prenait en aidant cet homme mais surtout elle savait qu'en lui venant en aide elle en laissait bon nombre de côté. Et c'était suffisant, assez pour laisser une faille dans l'armure qu'elle s'était construite, assez pour donner l'impression d'être sympa.

Elle lui avait donc proposé de venir avec elle pour le réparer un peu, histoire qu'il ne finisse pas vidé de son sang contre un troncs d'arbre. Elle ne garantissait pas la qualité de ses soins mais au moins il en aurait un minimum c'était déjà ça non ?

Tout en replaçant correctement son arbalète elle avait reporté son attention sur l'homme qui lui tournait maintenant le dos. Le temps d'un instant, d'un bref instant elle s'était tout de même mise à penser que dans cette position il ne serait pas si difficile d'en finir avec cette histoire. Il aurait suffit d'une flèche, bien placé pour le voir s'étaler sur le sol. Au corps à corps elle n'aurait aucune chance, mais là avec la distance c'était clairement jouable. Forte heureusement pour tout le monde l'idée n'en resta qu'une et elle ne fit rien, se contentant de lui tourner le dos pour se diriger vers sa maison de chasse.

-Ce n'est pas très loin...

Elle avait vu la grimasse de douleur qu'il avait eu quelques secondes plus tôt alors elle avait tenté de le rassurer avec les moyens du bord. Ce n'était sans doute pas énorme mais elle essayait et mine de rien c'était bien de le souligner.

La maison de chasse était vraiment proche, après quelques mètres, les contours de cette dernière se dessinait de façon un peu hasardeuse. Elle n'était pas ostentatoire, au contraire, elle s'incorporait très bien dans le paysage. Une partie de cette dernière était même recouverte de feuillage suite au vent des derniers jours qui avait fait céder quelques branches sur la toiture. Par chance il n'y avait pas eut de gros dégâts si ce n'est une méchante fuite au niveau de la toiture. De l'extérieur les fenêtres ne semblaient pas condamnées même si quelques vitres brisées étaient maintenant bouchées par des planches de bois. Il régnait dans ce petit espace un silence lugubre qui ne laissait pas à penser que quelqu'un habitait ici. La porte, simple, perchée sur deux marches faisait triste mines et ne cherchait pas à repousser ni même à inviter. La neutralité, c'était la clef pour se cacher du monde.

Bien vite ils arrivèrent devant cette dernière et c'est sans clef ni même quelconque verrou que la porte consentit à s'ouvrir quand la jeune femme prit possession de la poignet. Tout comme l'extérieur, l'intérieur ne cherchait pas à plaire. Le boit prédominant rendait l'endroit rustique tandis que les affaires de la jeune femme avaient prit possession des lieux. Tout en entrant elle laissa la porte ouverte derrière elle pour laisser l'homme entrer à sa suite. Elle ne savait pas trop ce qu'elle était censée dire ou faire alors elle se contenta de lui faire signe d'entrer tout en tentant quelque chose.

-Mets toi à l'aise. Le temps que je mette la main sur la boîte à pharmacie...Si tu veux il y a de l'eau sur la table et...

Et elle s’arrêta là parce qu'elle ne se voyait pas lui proposer à manger. Déjà que c'était pas évident d'en avoir assez pour elle seule alors elle préférait éviter de partager avec le premier venu. Surtout que vu l'homme il allait falloir plus qu'une barre de céréale pour le contenter.

Enfin toujours est-il qu'elle avait posé son arbalète et ses vêtements chauds plus loin pour se mettre à chercher dans les placards ce qu'elle avait bien pu faire de sa boîte à pharmacie. Le rangement et Maxine ce n'était pas toujours l'amour fou. Puis il fallait avouer qu'en même temps elle essayait de garder un œil sur lui.





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMer 13 Avr - 21:11

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:44, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Joignant le geste à la parole, Logan récupérait ses affaires et s'apprêtait à suivre la jeune femme jusqu'à chez elle, ou même ailleurs en fait. Elle pouvait bien l'emmener droit dans un piège, vers un groupe de vingt personnes armées jusqu'aux dents, qu'il l'aurait suivi sans faire d'histoire. Il n'avait aucune idée de la confiance qu'il pouvait lui accorder -et généralement, il n'accordait que très peu de confiance aux gens croisés au hasard de sa route- mais il avait mal, il était fatigué et las, alors plus vite ce serait terminé, mieux ce serait. De toute façon, ce n'était qu'une femme et l’ego surdimensionné de mâle dominant de Logan lui assurait qu'il n'aurait aucun mal à maîtriser la demoiselle s'il lui prenait l'envie de faire l'idiote. Il faisait au moins quatre-vint quinze kilos si on envisageait que ses quelques semaines de famine l'avait délesté de quinze pour-cent de sa masse habituelle et elle quoi ? Aller, cinquante à tout casser ! Même avec un bras en moins, il pourrait s'en débarrasser facilement.

Ils marchèrent quelques minutes, pas beaucoup même si l'homme n'aurait su dire combien exactement, avant d'arriver à l'orée du chalet tant attendu. Et à première vue, il n'avait eu aucune raison de se méfier. C'était un chalet parfaitement banal, loin de toute extravagance et même un peu désuet. Et de ce que Logan pouvait en voir, il n'y avait aucune mauvaise surprise qui attendait tranquillement sur le perron ou ailleurs autour de la cabane. Il inspecta tout de même les lieux avec plus d'attention au fur et à mesure de leur avancée, histoire de s'assurer qu'il ne risquait vraiment rien et aussi de se faire à ce lieu nouveau et inconnu.

La jeune femme ouvrit la porte en tournant simplement la poignée. Elle ne prenait pas le temps de verrouiller avant de partir ? C'était peut-être logique, quelque part. Il s'était senti lui-même particulièrement ridicule en verrouillant la porte de sa maison dans le Vermont, quand il était parti. Aujourd'hui, ça semblait parfaitement inutile et ridicule, mais sur le coup, il avait trouvé ça naturel. Bref, elle entra dans le chalet et il continuait de la suivre, toujours proscrit dans un mutisme teinté de douleur et de méfiance. L'intérieur du chalet ne payait pas de mines non plus. C'était simple, un peu vide peut-être. La jeune femme l'invita à se mettre à l'aise tandis qu'elle partait à la recherche du nécessaire pour le soigner.

« Merci. » répondit-il à sa proposition avortée en plein milieu. Il resta cependant debout au milieu de la pièce pendant encore quelques secondes, prenant le temps d'inspecter les lieux. Des affaires un peu partout, des meubles éparses et simples, une carafe d'eau sur la table en bois, et une casserole qui traînait dans un coin, à moitié remplie et qui continuait d'accueillir goutte par goutte la pluie venue du toit.

« C'est charmant, ici. » s'entendit-il lâcher tout à coup. Il était plutôt du genre à se faire au silence, mais celui-ci était un peu pesant, gêné. Et visiblement, sa bouche avait décidé toute seule de briser un peu la glace, même si ce qu'il avait dit n'était pas particulièrement... Ça ne sonnait pas très honnête, mais oh, il essayait, on pouvait au moins lui reconnaître ça.

Il se décida enfin à faire quelque chose, rejoignant la table pour se laisser tomber sur une chaise et se servir enfin un verre d'eau. Il laissa tomber son sac à dos à ses genoux et se détendit un peu, appuyant son dos sur le dossier de la chaise, dépliant ses immenses jambes devant lui et fermant les yeux pour mieux supporter la brûlure de son épaule.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMar 3 Mai - 17:14




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Maxine était penchée tête la première dans ses placards pour remettre la main sur sa petite boite à pharmacie qui avait tendance à se faire discrète quand elle voulait la trouver. La jeune femme tentait de se remémorer la dernière fois qu'elle l'avait utilisé avant de grimacer légèrement. Quelques images désagréables et une légère douleur au niveau de la cuisse se réveillèrent aussitôt. Le difficile souvenir d'une rencontre entre sa chair et du fil barbelé.Vraiment,ce nouveau monde avait tendance à vouloir a tuer un peu trop souvent.

Quand elle posa enfin la main dessus, l'homme toujours debout brisa le silence. Sa phrase l'a fit légèrement sourire. La cabane n'était pas vraiment un endroit accueillant, elle en avait conscience. C'était juste un abri servant plus à survivre qu'à vivre. Depuis tout ces mois passés elle en avait presque oublié le bien être qu'on pouvait ressentir quand on vivait dans une maison luxueuse et douillette. Se prélasser dans un bain chaud avec un bon verre de vin blanc, une musique sans parole et en ayant rien d'autre à penser que le moment présent. Dieu que le confort pouvait lui manquer quelque fois...

-C'est ce qu'on fait de mieux de nos jours.


Elle avait dit ça, petit sourire en coin, tout en cherchant du fil, une aiguille, une gaze ainsi que le reste d'un flacon d'alcool à 90°. Par chance elle possédait encore tout ça. Fallait dire qu'avant l'apocalypse elle venait souvent passer quelques jours, avec son père, dans ce trou perdu. Ce dernier était quelqu'un de très méticuleux et prévoyant, une chance qu'il ait tenu une trousse de secours capable de tenir le coup pendant une apocalypse.

Une fois tout son brique à braque trouvé Maxine s'avança vers l'homme maintenant assit autour de la table. Elle profita qu'il ait les yeux fermés pour le détailler un peu plus. Il était vraiment grand, même assis sa corpulence restait vraiment impressionnante. Au bas mot il devait bien faire 100 kilos et presque  2 mètres. Un instant elle c'était tout même demandé si elle ne venait pas de faire entrer le grand méchant loup dans la mauvaise cabane...enfin loup, ours était peut être plus adéquate. Elle avait peur d'avoir fait une grosse erreur, même si elle devait quand même avouer qu'il n'avait pas vraiment l'air agressif. Se méfier de l'eau qui dort, c'était important.

Une fois ses mauvaises pensées chassées Maxine posa ses affaires sur la table avant de tirer une chaise à côté de lui. Elle prit place sur cette dernière avant de se décider à parler.

-Je pense que ça sera suffisant...Elle chercha un instant quoi dire avant de lui tendre à moitié la main...Au fait moi c'est Maxine...Je suppose que c'est de coutume de donner son prénom avant de demander à un homme d'enlever son haut.

Elle avait dit ça avec un léger sourire histoire de faire aussi un effort pour détendre l’atmosphère et éviter de paraître trop asociale. En tout cas c'était le mieux qu'elle pouvait faire.





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyVen 6 Mai - 22:18

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:38, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Dans un brouhaha d'objets qui s’entrechoquent, la jeune femme répondait à la remarque étrange de Logan. Il se laissa aller à sourire avec elle, sa réponse était amusante et retirait un peu de tension dans la petite cabane. Logan prit place sur une chaise, prenant enfin le temps de se reposer, de se détendre un peu. Son couteau et son Revolver étaient tous les deux accrochés à sa ceinture, la jeune femme lui tournait le dos, il ne risquait rien. Même si elle revenait de ses fouilles armée jusqu'aux dents, il aurait le temps de se défendre.

Et elle revint effectivement les mains pleines, mais seulement de matériel médical qu'elle déposa sur la table devant lui, le faisant rouvrir les yeux. Il observa en silence les mouvements de l'inconnue qui évoluait autour de lui, tirant une chaise, l'approchant, s'asseyant à ses côtés. Il la voyait bien pour la première fois, prenant le temps de la détailler sans se mettre à la recherche d'un problème, juste pour la voir comme elle était vraiment. Ils semblaient tous les deux moins préoccupés, en tout cas. La menace passait, doucement. Pour combien de temps ?

Un nouveau sourire étira les lèvres de Logan quand elle se présenta, sous prétexte qu'elle allait lui demander d'enlever son haut.

« Vous pourriez m'inviter à dîner aussi, mais on va dire que ça ira pour cette fois. Et moi, c'est Logan. »

Il serra la main qu'elle lui tendait, avant de se débarrasser de son sac à dos et de son écharpe. Il fallait déjà sortir le couteau de là, ça risquait de saigner encore plus et ça allait faire mal. Il préférait encore le faire lui-même, posant sa main gauche comme il le pouvait autour de la plaie, la droite se refermant sur le manche. Logan tira, faisant ressortir la lame aussi rapidement que possible. Il se mordait les joues pour contenir la douleur, mais ne put retenir totalement un grognement. Il reposa le couteau sur la table, un peu plus fort qu'il ne le voulait. Et difficilement, l'homme retira les couches de vêtements qui le recouvrait. Le premier bras du pull, ça allait. Le deuxième lui tira une grimace et un froncement de sourcils, mais avec un peu de patience, le pull et le t-shirt avaient disparus, le laissant torse nu.

D'un œil, Logan tenta de loucher sur son épaule. La blessure saignait pas mal, venant se perdre dans les poils de son torse. C'était moche, mais peut-être pas très grave ? Il allait pas crever pour une blessure aussi con, quand même !

« Vous allez vous en sortir, vous croyez ? » demanda-t-il en relevant des yeux perplexes vers Maxine. Il n'avait pas une très bonne vue d'ensemble de la plaie, si elle était très profonde ou non, mais il faudrait clairement des points de sutures. Avec un peu de chance, elle aurait été chirurgienne dans une autre vie... Parce que bon, il voulait quand même retrouver l'usage de son épaule et vite si possible. « En tout cas, si ça vous embêtes pas, moi j'vais me prendre un verre j'crois. » Joignant le geste à la parole, il avait déjà attrapé son sac à dos de sa main valide et en sortait trois petites bouteilles. Et en un rien de temps, il avait vidé la première d'une seule gorgée. C'était pas très bon, mais il préférait s'arracher un peu avant de la laisser le trifouiller sans anesthésie locale.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptySam 7 Mai - 17:18




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Maxine faisait donc de son mieux pour ne pas paraître trop étrange ni même trop sauvage face à cet homme qu'elle ne connaissait pas le moins du monde. Il serait sans doute quelques peu exagéré de dire qu'elle était incapable de montrer une facette de sa personnalité qui soit charmante ou même agréable. Elle en était capable,clairement, le problème en premier lieu c'était sans doute l'envie de se montrer agréable. Car en effet il fallait prendre en compte la nature même de sa personnalité, le fait qu'elle n'était pas naturellement une femme aimable et que par conséquent elle devait fournir un véritable effort pour l'être. Il y avait aussi le fait qu'elle devait la plupart du temps réfléchir à ce qu'elle voulait dire avant que les mots ne sortent de sa bouche. En effet c'était parfois un art difficile de paraître au lieu d'être tout simplement.

-Si je vous offre le dîner ce ne sera pas que le haut qu'il faudra tomber...

Elle avait gardé ce petit sourire presque angélique sur e bord de ses lèvres tout en lui serrant la main. Même blessé Logan gardait une poigne assez convaincante qui rappela à Maxine à quel point le physique était important dans ce monde, encore plus que dans l'ancien.

Elle le regarda ensuite se dévêtir un peu avant d'enlever la lame qui jusqu'alors restait sagement enfoncée dans son épaule. Elle l'observa donc un instant tout en plissant machinalement les yeux se disant intérieurement que l'affaire risquait de piquer un peu. Et en effet alors que la lame quittait la chair de Logan emportant avec elle quelques coulées de sang Maxine ne put s'empêcher de grimacer légèrement. Il devait salement prendre cher le pauvre surtout que malgré la retenue qu'il essayait d'avoir son corps quand à lui trahissait la douleur qu'il devait ressentir à cet instant précis. La jeune femme resta droite sur sa chaise tendis que Logan quand à lui enlevé difficilement le reste de ses vêtements. Sans doute aurait elle pu proposer son aide dans l'une ou l'autre des actions de l'homme mais la jeune sociopathe se contenta de le regarder faire. La compassion ainsi que le dévouement ce n'était  malheureusement pas non plus son fort alors elle se contentait de rester à sa place sans dire un mot. Ce n'est que quand Logan parla de nouveau qu'elle sortie de ses pensées et qu'elle parla sans trop réfléchir.

-Moi oui...vous ça reste à voir...

Elle avait répondu après un petit temps de réflexion durant lequel elle restait perplexe face à cette plaie qui ne semblait plus vouloir s'arrêter de couler. Si elle allait s'en sortir ? Elle n'en était pas certaine,il allait devoir la laisser regarder d'un peu plus près pour voir l’étendu des dégâts. Avec de la chance la veine axillaire n'était pas touché. Si elle n'était pas médecin elle avait passé pas mal de nuit avec Cole à le faire réviser ses cours interminables sur l'anatomie humain. Elle en savait assez pour connaître l'emplacement des veines importantes et des artères, du moins celles qui ne pardonnaient pas. Si elle savait les placés ce n'était pas certain du tout qu'elle sache arrêter une hémorragie si l'une d'elle était touché, pour dire vrai elle en serait incapable. En somme si la chance n'était pas du côté du jeune homme elle ne pourrait pas faire grand chose.

-Allez y pendant ce temps je vais regarder ça d'un peu plus près...

Elle le laissa néanmoins vider une petite mignonnette d'alcool avant de porter toute son attention sur la plaie. Pendant ce temps la jeune femme prit soin de désinfecter ses mains avec l'alcool prévu à cet effet. Puis délicatement elle posa ses mains sur son épaule pour examiner l’étendu des dégâts. Il y avait beaucoup de sang mais pas assez pour penser que la veine axillaire  était touchée.  Après quelques secondes elle releva la tête vers lui avec un léger sourire en coin.

-Ça saigne beaucoup mais ça devrait aller...je vais me charger des points de sutures...après ça se sera à vous de m'offrir un verre...

Elle avait ponctuer sa phrase tout en se retournant et en humidifiant une gaze d'alcool.

-Par contre là ça risque de piquer un peu...

Elle préférait prévenir, pas par sollicitude, non plus pour éviter de le prendre par surprise et de se manger un poing dans la figure par réflexe. Alors avec une douceur incertaine elle posa la gaze sur son épaule et fit pression pour arrêter le sang de couler. Ça prendrait quelques secondes avant de s’arrêter de couler.

-Compressez la plaie pendant que je stérilise l'aiguille...on va éviter les infections. Après ça je nettoierais la plaie et on passera à l'étape des sutures. Puis ensuite je vous laisserais tranquille, promis.






Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptySam 7 Mai - 23:58

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:37, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Ce n'était pas assez d'alcool pour faire oublier la douleur à un homme comme Logan, mais il allait devoir garder des réserves. Alors pour le moment, il s'en contenta, riant nerveusement à la réponse de Maxine avant de déboucher la bouteille d'une seule main. Était-ce censé être une blague ? Probablement, en tout cas, il n'était qu'à moitié rassuré.  Risquer une infection à leur époque, c'était une idée plutôt mauvaise...

Il vida le liquide d'une traite et se reposa un peu plus sur le dossier de sa chaise, essayant de se détendre un peu. Ce n'était pas gagné... La jeune femme se pencha pour regarder d'un peu plus près, posant ses mains glacées sur l'épaule de l'homme qui frissonna. Il attendit silencieusement qu'elle dise ou fasse quelque chose, comme s'il attendait une sorte de jugement. Enfin, la sentence tomba. Ce n'était pas grave. Tant mieux, mais ils n'en étaient pas encore à la moitié du chemin.

Pour toute réponse, Logan leva vers elle la seconde bouteille, comme s'il voulait qu'ils trinquent et la vida dans sa gorge. « Je vous en garde au moins deux pour tout à l'heure. » assura-t-il en souriant. Au moins, elle avait de l'humour. C'était une qualité qu'il appréciait chez une personne qui s'apprêtait à le charcuter. Ce serait moins éprouvant. Elle revint vers lui armée de sa gaze imbibée d'alcool tendue vers lui. Logan reposa la bouteille vide sur la table et serra les mains sur les bords de sa chaise.

« Allons-y... » soupira-t-il. Et deux secondes plus tard, il serrait les dents. Oui, ça piquait un peu, effectivement. Il secoua la tête comme pour retenir quelque chose et retrouva son sérieux, appuyant sur le tissu à la place de la jeune femme, comme elle venait de le lui demander. Et elle lui annonçait tranquillement qu'elle allait bientôt passer aux sutures. Ça, il savait déjà qu'il n'allait pas aimer. « Me faites pas pleurer ou j'serais obligé de vous le faire payer avant de partir. » lâcha-t-il sans trop s'en rendre compte. Ça pouvait être assez mal interprété, comme remarque... Mais elle allait bien comprendre que c'était une blague, non ? Tant pis, les conséquences viendraient plus tard.

« On dirait que vous avez fait ça toute votre vie... Vous étiez médecin ? » Il essayait plus de se changer les idées avant de devoir encaisser la douleur que de faire connaissance avec son infirmière du jour. Et c'était quand même assez difficile de trouver un sujet de conversation quand on savait qu'on allait avoir mal dans quelques secondes. Il avait au moins eu la politesse de ne pas parler météo, on pouvait bien lui reconnaître ça !

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyDim 8 Mai - 0:46




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine




Elle se ferait payer en fiole d'alcool, pourquoi pas, après tout dans un monde post apocalyptique c'était presque être cher payé. Elle le regarda alors avec un léger sourire tout en hochant la tête comme si elle cherchait à lui faire comprendre qu'ils avaient là un deal. Ça faisait maintenant un petit moment qu'elle n'avait pas goûté à une seule goutte d'alcool. Pourtant ce n'était pas ça qui manquait, en effet elle avait bien une bouteille d'un vieil alcool fort Allemand que son père avait caché tout au fond d'un placard. Mais le temps n'avait jamais été propice à boire, il fallait aussi avouer que lorsqu’on est une femme seule au beau milieu d'un bois garder les idées claires c'était plutôt une bonne chose pour survivre.

Elle posa donc ensuite la gaze sur l'épaule de Logan avant de lui céder la place pour s'occuper du reste non sans lui expliquer les tortures qu'elle allait lui faire par la suite. La réaction de Logan fut assez rapide et sa réponse la laissa perplexe quelques secondes. Etait-il sérieux ? Sans doute que non. Toujours est-il qu'elle dut faire tourner la phrase plusieurs fois dans sa tête avant d'en être certaine. L'évidence ne lui sautait malheureusement pas tout le temps aux yeux.

-Je vais tacher de faire attention alors.

Elle avait répondu tout finissant de stériliser l'aiguille et de faire passer le fil dans le chat de cette dernière. L'exercice n'était pas vraiment compliqué étant donné qu'elle était plutôt calme pour une femme qui s'apprêtait à recoudre un homme sans anesthésie. Une fois le matériel préparé elle fit glisser la main sur la sienne pour reprendre la gaze. La main de l'homme était beaucoup plus chaude que la sienne et elle ne put s'empêcher de trouver ce contact agréable même si il n'avait pas lieu de l'être. Elle enleva le tissu avec douceur avant de l'utiliser pour nettoyer sommairement la plaie

-Pas le moins du monde. Avant la...avant j'étais architecte...Ce qui, en fait, ne doit pas vraiment vous rassurer maintenant que j'y pense...Mais je n'ai manqué aucun épisode de urgence...

Ce n'était pas vrai, la jeune femme ne se souvenait même pas avoir vu ne serait ce que 5 minutes de la série. C'était juste histoire de dédramatiser l'affaire, lui faire oublier qu'une inconnue complètement inexpérimenté allait sagement le recoudre comme si il n'était qu'une chemise qui avait perdue un bouton.
Une fois la plaie plus ou moins propre Maxine approcha l'aiguille de la chair. Elle regarda un instant Logan avant de respirer profondément. Pour être totalement honnête elle n'avait jamais vraiment eut l'occasion de recoudre un humain étrangement. Si l'idée même n'était pas extrêmement perturbante elle avait un peu de mal à voir par où elle devait commencer.

-Vous êtes près ?

Elle attendit sagement la réponse de Logan avant d'enfoncer le petit bout de métal dans sa peau. Cette dernière mordait la chair tout en laissant de fine coulée de sang sur son passage. Heureusement pour tous les deux la jeune femme avait le cœur plutôt bien accroché et la vu du sang ne la fit même pas cligner des yeux.





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMar 10 Mai - 2:09

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:36, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Il sonnait comme un vrai débile. Comme un gamin qui parle pour la première fois de sa vie à une femme. Mais bon, fallait se mettre à sa place aussi, cette femme-là ne semblait pas très... ouverte. Les silences entre eux se prolongeaient et puis, ils se connaissaient depuis même pas vingt minutes et elle s'approchait déjà de lui avec un objet pointu en lui promettant de le faire souffrir. Logan n'était pas très rassuré et détendu et il essayait juste de faire la conversation pour penser à autre chose.

De nouveau, elle revenait vers lui, reprenant le contrôle de la situation. L'homme l'observait faire avec attention, à l'affût de la moindre erreur qui lui coûterait la vie. Pourtant, il réussit à rire quand elle lui parla de ses talents de chirurgienne glanés à la télévision, probablement parce qu'elle l'avait pris par surprise. Effectivement, ce n'était pas très rassurant, mais bon, au point où ils en étaient. Soit il restait là à attendre que la plaie s'infecte, soit il la laissait faire et avait une petite chance de survivre. Il aurait probablement une belle cicatrice jusqu'à la fin de ses jours, mais bon, on peut pas tout avoir pas vrai ?

« Vous savez comment rassurer un homme, vous... »

Logan retrouva son sérieux à la seconde où Maxine s'approcha de lui avec son aiguille. Elle sembla hésiter un instant, la main levée près de la plaie. L'homme inspira profondément et attendit la sentence. C'était un peu angoissant de la voir observer comme ça sans savoir quand elle allait attaquer. La main de Logan se crispa contre le rebord de la table quand, enfin, la jeune femme lui demanda s'il était prêt.

« Prêt. » répondit-il seulement en fermant les yeux. L'aiguilla s'enfonça dans sa chair une seconde plus tard. C'était beaucoup plus douloureux que ce qu'il avait espéré, mais pas autant que ce qu'il craignait. En tout cas, il arrivait à retenir à peu près tous les sons qui auraient pu vouloir s'échapper. Sa main droite serrait de plus en plus fortement le rebord de la table, il soufflait très fort, le visage penché en avant et les sourcils froncés. Mais il ne hurlait pas et il ne pleurait pas. Quelques gémissements, quelques plaintes, mais dans l'ensemble, il pensait pouvoir survivre. Du moins, si elle se dépêchait un peu. La lame de son couteau devait faire à peu près 4 centimètres de large... Il n'allait pas falloir y passer trois heures.

Une nouvelle piqûre, un nouveau point. Le bras de Logan bougea un peu, sa main venait de se refermer sur la jambe de la jeune femme. Il n'avait même pas réalisé, c'était juste le truc le plus proche qu'il avait réussi à trouver en essayant d'encaisser la douleur. Dès qu'il réalisa, il la lâcha immédiatement et murmura entre ses dents :

« Désolé...C'est légèrement douloureux. »

Au moins, il n'avait pas perdu son sens de l'humour !

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyJeu 12 Mai - 3:51




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine




Ce n'était franchement pas évident de jouer les infirmières du Dimanche, surtout quand on était un Mardi. Maxine avait beau voir ce qu'elle devait faire elle restait tout de même perplexe dans la manœuvre. Venir recoudre quelqu'un c'était peut être simple sur le papier, en pratique c'était beaucoup plus compliqué. Genre la peau ce n'était pas du tissus et puis le tissus lui ne se plaignait pas et ne risquait pas à tout moment de vous lancer quelque chose à la figure. Après tout elle ne savait pas vraiment comment il allait réagir, elle ne savait pas quelle était sa résistance à la douleur et si derrière cette apparence de bûcheron ne se cachait pas un bûcheron encore plus violent.  

Enfin beaucoup de questions restaient en suspenses tendis qu'elle n'attendait qu'une chose, le moment où il allait lui donner son feu vert. Pendant le dixième de seconde qu'il lui fallut pour lui donner son autorisation Maxine repensa à la phrase qu'il lui avait dit. Sur le fait qu'elle n'était très douée pour rassurer un homme. Il n'avait pas tord, elle n'était pas douée pour ça mais ce n'était pas franchement le pire car son manque de tact n'était rien comparé à son manque de douceur et ça il allait sûrement s'en rendre compte assez vite.

Elle ne due pas attendre longtemps avant que Logan ne lui laisse la liberté de planter l'aiguille dans sa chair. Sans le faire attendre plus longtemps Maxine se lança dans son ouvrage non sans faire preuve d'une certaine retenue. Elle tentait de s'appliquer quand même, c'était la moindre des choses et puis il fallait avouer qu’abîmer ce corps plus que nécessaire serait du gâchis. Quoi ? Elle devait bien se l'avouer, il n'était pas désagréable à regarder le survivant.

L'aiguille entaillait sa chair comme de petites morsures fines et régulières. Elle pouvait le voir lutter avec la douleur tendis qu'il tentait de garder une certaine contenance. Il était plutôt endurant, elle devait bien lui concéder ça. Enfin vu l'homme elle ne s'attendait pas non plus à des cris et des pleures mais tout de même c'était plutôt une bonne chose. Elle n'avait pas épargné une chochotte, c'était un bon point pour eux deux. La table quand à elle devait sans doute le regretter. Logan la serrait avec une telle poigne qu'elle se demandait lequel des deux allait rompre en premier. Le pire c'est que si la table perdait la première elle n'en serait pas vraiment étonné.

Maxine était sagement en train de finir lorsqu'elle sentie la main de Logan se refermer sur sa jambe. La douleur fut immédiate et il eut de la chance que l'aiguille ne soit plus en contacte de sa peau lorsqu'elle sentit cette douleur la frapper. Il va de soit qu'elle aurait sans doute dérapé et sans doute aurait-il était bon pour de nouveau point de suture.

Surprise elle ne put s'empêcher de crier avant d'étouffer son propre cris. L'idée n'était pas de rameuter tout les zombies des environs juste de lui faire comprendre que ce qu'il venait de broyer ce n'était pas la table mais sa jambe. Et puis elle devait quand même donner l'impression d'être elle aussi une femme forte. Après tout les présentations n'étaient pas encore fini et il était hors de question de renvoyer l'image d'une femme faible.

-Douloureux...c'est exactement le mot que je cherchais...


Elle lui lança un léger regard en coin avant de se caler contre le fond de sa chaise.  Heureusement pour lui, elle en avait fini avec les points de sutures sinon elle aurait été fortement tenté par l'idée d'être beaucoup moins douce. Elle avait beau savoir qu'il n'avait pas fait exprès, elle n'en était pas pour autant  une femme sympa et c'était toujours amusant d'avoir le dernier mot.

-La prochaine fois évite de me broyer la jambe sinon je te laisse te débrouiller seule...

Tout ça avec un charmant petit sourire qui ne laissait pas transparaître qu'elle le ferait vraiment...





Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMar 17 Mai - 17:02

Dernière édition par Logan Carter le Sam 28 Mai - 19:35, édité 1 fois
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

A part s'excuser, l'homme ne pouvait rien faire de plus et il avait la très nette impression que ça suffisait tout juste à la jeune femme. Mais au moins, elle en avait terminé avec la torture et ce n'était pas plus mal comme ça. Soulagé que ce soit fini, Logan se détendit enfin un peu. Il grimaçait toujours, la douleur s'estompait mais sans disparaître tout à fait et il faudrait probablement attendre encore un peu avant qu'il ne sente plus rien.

Alors que la jeune femme retournait sur sa propre chaise en le menaçant, Logan essayait de bouger le bras doucement. C'était difficile et vraiment désagréable. Il n'allait clairement pas pouvoir affronter une horde de rôdeurs avant plusieurs jours... Son regard glissa subtilement sur Maxine, qu'il observa du coin de l’œil pendant quelques secondes. Elle l'avait peut-être aidé, ramené jusqu'à chez elle pour le recoudre et tout ça, mais elle n'avait quand même pas l'air très sympa... Il se voyait mal lui demander gentiment l'autorisation de squatter son canapé le temps de pouvoir survivre par lui-même dehors. Mais en même temps, il n'avait pas très envie de mourir, quand même...

Au lieu de risquer que ce soit la jeune femme qui le jette directement dehors, Logan attrapa la dernière bouteille d'alcool qu'il avait laissé sur la table et la tendit vers la jeune femme.

« Tiens, j'espère que t'aimes la vodka. »  Non, il n'allait pas la soûler pour qu'elle accepte de le laisser rester, mais bon, il lui avait promis un verre et en plus, elle serait plus sympa une fois un peu détendue, non ? Dès qu'elle eut pris la bouteille, il alla vérifier ce qu'il lui restait dans son sac. Résultat, pas grand chose, mais il déposa quand même les deux derniers sur la table. Ça ne suffirait clairement pas à la rendre assez ivre !

« Ça te dérange si je fume à l'intérieur ? » demanda-t-il ensuite, tirant difficilement un paquet éventré de cigarettes. Presque vide. Comme tout ce qu'il possédait dans ce monde, c'était plus des restes qu'autre chose. Mais il avait bien mérité une petite récompense après s'être fait recoudre sans anesthésie, non ?

Et puis, il fallait bien qu'il fasse quelque chose. Parce que le silence retombait et ça allait finir par devenir gênant. Logan n'était pas un très grand bavard et il avait horreur de ces moments où il fallait l'être absolument pour éviter ces fichus silences pesants. Il se racla la gorge, comme si ça pouvait arranger les choses au lieu de simplement rajouter un peu de gêne à la scène.

« T'as pas peur de vivre ici toute seule, par les temps qui courent ? » demanda-t-il en regardant la pièce autour de lui. C'était un endroit plutôt sympa, quand on y pensait. Isolé dans les bois, équipé... Mais elle était une femme seule en plein milieu du chaos et personne ne risquait de l'entendre hurler ici... Logan n'avait pas de mal à imaginer ce qui pourrait arriver si elle ramenait chez elle quelqu'un de beaucoup moins sympathique que lui. Et ce genre de personnes courraient les rues, dernièrement. Bien sûr, il n'hésiterait pas longtemps avant de lui proposer sa protection si elle avait tout à coup peur de se retrouver seule ici... Mais l'intérêt principal restait de mettre fin au silence.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyVen 27 Mai - 18:30




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Ce n'est pas tant que ses excuses n'étaient pas suffisantes c'était plus que Maxine n'arrivait pas à être compatissante et si elle pouvait comprendre son geste elle n'était pas en mesure de faire la part des choses pour lui montrer que ce n'était pas grave. Alors elle avait montré son mécontentement à sa façon avant de se reposer contre son dossier et de poser aiguille et files sur la table.

Elle était loin de s'imaginer ce qui se passait dans la tête de Logan, elle venait de le recoudre, elle n'avait même pas encore envisageait l'idée de lui dire de partir. Tout ça viendrait en son temps, pour l'heure elle attendait juste qu'il respecte sa part du Deal. Maxine n'était pas forcément méchante ou bonne par comparaison. Elle faisait juste ce qu'elle avait à faire pour survivre. Le bien et le mal étaient des choses beaucoup trop abstraites pour elle. C'était un peu comme tenter de lui apprendre quelque chose dans une langue étrangère. Enfin bref si elle n'avait pas encore choisit le sort qu'elle réservait à Logan lui seul avait les cartes en mains pour lui faire prendre la bonne décision.

-Vodka, c'est très bien...

L'alcool c'était de l'alcool après tout non ? Tant que l'effet escompté était là elle n'avait pas à faire la fine bouche. Après elle ne comptait pas forcément se saouler, garder les idées claires c'était plutôt quelque chose d'utile quand on était face à un inconnu surtout en pleine apocalypse. Mais un verre, ça ne lui ferait pas de mal, depuis le temps qu'elle survivait elle pouvait au pire s'accorder un moment de détente bien mérité.

-Non pas vraiment...enfin disons que ça peut se négocier.  Tu me laisse en prendre une...

Non elle n'éprouvait même pas un semblant de gène en le taxant ainsi alors que visiblement il était au bout de ses ressources. Les deux dernières bouteilles d'alcool et son paquet de cigarette en étant les témoins plus que flagrant. Après tout elle lui offrait tout de même l’hospitalité même si ce n'était que pour quelques heures.

-Si j'ai peur...tu dis ça parce que je suis une femme ?

Elle lui avait tendu un léger sourire en coin avant d'ouvrir la mignonnette d'alcool qu'il lui avait offert quelques secondes plus tôt. Si la question pouvait la faire sourire elle n'était pas si idiote que ça. De but en blanc elle aurait sans doute répondu qu'elle n'avait pas peur de vivre seule ici et que contrairement aux apparences elle pouvait être plus dangereuse qu'elle en avait l'air. Mais pour dire vrai elle n'était pas forcément très à l'aise avec le fait d'être seule ici. Elle n'avait pas à proprement parlé peur des zombies qui rodaient, de la nuit et de ses bruits, ni même des hommes qui pouvaient traîner dans les bois.  Non pour elle la peur n'était que le résultat de sa propre faiblesse et elle ne pouvait pas l'accepter. Mais elle n'était pas idiote non plus et avait conscience des risques que la vie en solitaire pouvaient engendrer et plus particulièrement quand on était une femme. C'était un fait, si là tout de suite Logan décidait de la tuer elle n'aurait sans doute aucune chance de survivre car elle était physiquement moins armé que lui.  

-Pour être honnête je ne pense pas que la peur soit le bon terme. Disons plus que j'ai conscience des risques et que je fais avec...

Elle avait conclut sa phrase tout en buvant sa fiole de vodka non sans grimacer légèrement. Elle avait oublié à quel point c'était ignoble de boire ça sans accompagnement.

-C'était pas si horrible dans mes souvenirs...

Tout en concluant sa phrase Maxine se leva avant d'ouvrir un placard non loin de la table. Elle resta quelques secondes le nez dedans déplaçant des objets avant d'en ressortir une bouteille d'alcool Allemand.  Son père l'avait fait importer juste pour profiter d'un verre d'alcool fort au coin du feu après ses longues parties de chasse. Tout en la montrant à Logan presque fièrement elle laissa échapper un sourire en coin.

-Ça, ça sera beaucoup mieux... Et en attendant de la finir ça te laissera du temps pour me raconter comment tu t'es fait ça...

Ça c'était amical non ? Franchement si ça ne l'était pas elle ne pouvait clairement pas faire mieux...






Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptySam 28 Mai - 19:33
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Faire preuve de reconnaissance et de gentillesse. Logan était blessé et dans un trop sale état pour se permettre de jouer les gros durs avec la jeune femme qui venait tout de même de l'aider. Il avait du mal à la saisir vraiment, elle n'était pas méchante, du moins elle n'en avait pas l'air, mais... Il ne la trouvait pas adorable non plus, loin de là. Probablement qu'elle était juste méfiante, tout comme lui. Alors il ouvrit son paquet de clope, en prenant une pour lui-même avant de le tendre vers la jeune femme pour qu'elle se serve. Il lui devait bien ça. Même s'il n'avait presque plus rien. Etre gentil et reconnaissant, lui montrer qu'il était plus utile en vie et avec elle que dehors, seul ou mort.

Il alluma sa clope et fuma tranquillement avant de continuer de pousser sa chance, demandant à la jeune femme si elle n'avait pas peur de vivre ici toute seule. Dans un endroit isolé, quand on est une femme et que les gens au dehors ont perdu toute forme de conscience, c'était dangereux, même en sachant se défendre.

« J'veux pas dire que tu peux pas te défendre parce que t'es une femme. » tenta-t-il de se rattraper suite à la question de la jeune femme. « Mais.. Enfin j'crois que je serais pas rassuré quand même, à ta place. J'ai croisé bien des salops sur ma route jusque ici. »

Et d'après lui, ça n'allait faire qu'empirer. Sauf si par miracle quelqu'un parvenait à rétablir l'ordre dans leur vie, l'absence de morale et de respect continuerait de s'intensifier. A force de s'habituer à tuer pour survivre, que pouvait-on attendre de plus ? Perdu dans ses pensées, l'homme observa Maxine vider l'alcool d'un seul coup, pencher la tête en arrière pour vider la bouteille minuscule au fond de sa gorge. Elle n'avait clairement pas peur, sa décontraction lui sautait aux yeux et transparaissait dans ses paroles. Tant mieux pour elle, peut-être un peu dommage pour lui. Il ne pourrait pas jouer sur la corde sensible pour gagner sa place ici, mais tant pis. Si au moins elle lui laissait une petite heure pour voir passer la douleur, il marcherait jusqu'à sa voiture en panne et y resterait le temps de se remettre.

Dans un sourire, il l'observa grimacer en avalant la vodka. Oui, c'était pas ce qu'on faisait de mieux, mais c'était toujours ça. Un peu de chaleur et de réconfort quand tout va mal. Il n'allait pas faire la fine bouche. Mais la jeune femme l'avait déjà abandonné là, se relevant pour aller farfouiller dans ses placards et elle revenait quelques minutes plus tard, levant victorieusement une bouteille un peu plus pleine et un peu plus engageante que ce qu'il avait eu à lui offrir jusque là. Le sourire de Logan ne semblait plus vouloir disparaître. Une cabane au fond des bois, de l'alcool et une fille sexy qui n'a pas froid aux yeux. On était peut-être en pleine fin du monde, mais allez, on avait bien le droit de s'amuser encore un peu de temps en temps, non ?

« T'as intérêt de me soûler si tu veux que je te raconte ce qui s'est passé...C'est pas le moment le plus glorieux de ma vie. »

Et sans gêne aucune, il tendit la main vers la bouteille, l'attrapant pour l'ouvrir et en boire une gorgée qui lui brûla la gorge.

« C'est costaud aussi, d'où tu sors ça ? » demanda-t-il en reposant la bouteille sur la table, alors qu'il observait l'étiquette totalement recouverte de mots dont il ne comprenait rien. Un truc étranger, de l'allemand de ce qu'il pouvait en voir. Il tira une longue bouffée sur sa clope, laissant les cendres tomber dans le fond d'une bouteille vide. Il s'était appuyé un peu plus contre le dossier de sa chaise, détendu, tranquille, son t-shirt sur les genoux, n'ayant même pas fait un geste pour le remettre.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyDim 29 Mai - 1:02




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



Une fois la bouteille posé sur la table Maxine alluma la cigarette que Logan lui avait tendu quelque seconde plus tôt. Elle aspira la fumée qui envahit ses poumons sans autre forme de procès. Dieu que c'était bon de sentir ce poison envahir son corps. Elle ne se souvenait même plus de la dernière fois qu'elle avait fumé tellement qu'elle pouvait sentir de légers picotements au bout de ses doigts.

-Tu attise ma curiosité en disant ça...soit alors je te soûlerais...

Elle lui avait répondu ça avec un léger air malicieux.  Un moment peu glorieux, comment avait-il pu se blesser pour finir par en avoir honte ? L'affaire l'intriguait beaucoup plus maintenant qu'il lui avouait ça. Surtout qu'elle était à des années de se douter que Logan c'était lui même planté la lame en voulant chasser un lapin. Si elle avait su sans doute aurait-elle éclaté de rire sans même prendre la peine de chercher à camoufler son amusement.

Mais Logan bien décidé à boire avant, s'empara de la bouteille nouvellement posé sur la table pour en boire une gorgé. L'alcool contenu dans la bouteille était fort, elle aurait bien tenté de le prévenir si il n'avait pas déjà consommé le liquide.

-Oui légèrement fort...Du placard...Tu m'as pas vu la sortir...

Elle avait sourit légèrement avant de prendre la bouteille. De toute évidence l'alcool avait des pouvoirs quelques peu bénéfique sur le caractère de la jeune femme, la rendant ainsi plus amicale, plus taquine et moins...sauvage. Il faisait aussi disparaître partiellement la méfiance qu'elle avait envers l'homme et l'air froid qu'elle pouvait avoir quelque fois. Elle imita Logan et porta la bouteille jusqu'à ses lèvres avant d'en boire une gorgée et de grimacer franchement. Ouais c'était encore pire que la Vodka, meilleur mais plus fort, beaucoup plus fort.

-Sinon il me semble que mon père le faisait importer d'Allemagne quand il y avait encore possibilité de communiquer avec l'Europe. Je crois qu'il a était fabriqué par des moines, quelque chose dans le genre...ou c'était peut-être des chasseurs ce qui n'a aucun rapport...Enfin bref ce n'est plus vraiment important...

Elle regarda légèrement la bouteille comme si les mots en Allemand allaient soudainement lui donner la réponse avant de tendre la bouteille à Logan. Quand ce dernier l'attrapa elle tira une seconde fois sur sa cigarette avant de la poser en équilibre sur la petite mignonnette à côté d'elle. Maintenant qu'elle était posée et presque certaine de ne plus sortir elle pouvait librement se mettre à l'aise. Machinalement, l'alcool aidant, Maxine se chargea d'enlever le pull qu'elle avait sur le dos dévoilant ainsi un t-shirt beaucoup moins épais mais la laissant plus facilement respirer. Des bleues et des petites entailles couraient le long de ses bras, la vie seule en forêt ce n'était pas rose tous les jours Si ils étaient parti pour une soirée beuverie autant jouer le jeu jusqu'au bout et se mettre à l'aise non ? Bref toujours est-il qu'elle récupéra à la volé sa cigarette pour la reporter à ses lèvres.






Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyLun 30 Mai - 19:12
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Depuis quand n'avait-il pas bu un alcool vraiment fort ? Assez longtemps visiblement pour que celui-là lui arrache une grimace. Le reste de la journée promettait d'être très... drôle, probablement. Il reposa la bouteille près de lui, demandant à Maxine d'où elle sortait cette bouteille et pour toute réponse, la jeune femme se moqua gentiment de lui. Il leva les yeux au ciel, dans un air faussement vexé, avant que la jeune femme n'accepte de lui expliquer d'où venait vraiment la bouteille.

L'atmosphère se détendait en même temps que la bouteille passait de l'un à l'autre et que le niveau d'alcool baissait. Doucement, lentement, mais sûrement. Maxine alla même jusqu'à se dévêtir un peu à son tour tandis que Logan retentait l'expérience de l'alcool, avalant une nouvelle gorgée. Il avait déjà un peu d'alcool dans le sang et il ne mangeait plus à sa faim depuis plusieurs semaines maintenant, il risquait de ne pas rester maître de ses pensées encore bien longtemps. Le côté positif, c'est que la jeune femme ne semblait pas très consistante elle non plus, aussi il ne serait probablement pas le seul à perdre pied rapidement.

Il souriait plutôt franchement, bien que ce n'était pas encore éblouissant et il n'avait aucune envie de voir cela changer. Après des semaines sur les routes à combattre l'Enfer, ça avait quelque chose d'agréable de seulement se laisser vivre quelques heures. Aussi, il décida de ne pas renchérir sur les dernières paroles de Max. Effectivement, ce n'était plus l'important, l'époque était révolue et il n'aimait pas trop penser aux jours bénis où les morts restaient dans leurs tombes.

« Dis-moi quelque chose de gênant sur toi et je te raconterais comment je me suis fait ça. » proposa-t-il donc à la place, sourire en coin. Il n'avait pas réellement honte de son accident. Bon ça n'était pas très glorieux, certainement, mais c'était tellement ridicule que ça en devenait drôle, même pour lui. Et puis de toute façon, une fois qu'elle lui aurait demandé, gentiment ou non, de s'en aller, les chances qu'ils se recroisent un jour étaient si minimes qu'il ne craignait pas vraiment de lui parler de quelque sujet que ce soit. Au pire, elle repenserait à ses histoires dans une semaine, pensant avec mépris à ce mec totalement con qui ne savait même pas chasser un lapin. Pas de quoi se prendre la tête.

« Et attention, faut que ce soit quelque chose à la hauteur de l'histoire que je vais te raconter. » ajouta-t-il en avalant une nouvelle gorgée avant de tendre la bouteille à la jeune femme. Il faisait froid dehors, mais Logan commençait à se sentir de plus en plus réchauffé par le liquide. Le dossier de la chaise lui arrivait trop bas dans le dos et commençait à le gêner un peu, l'obligeant à bouger un peu trop souvent, se redresser légèrement puis se laisser retomber contre le dossier. Il fumait tranquillement, profitant du peu de nicotine dont il aurait droit pour aujourd'hui et probablement pour le reste de la semaine. C'était une horreur, mais il n'y avait rien de mieux qu'une apocalypse pour arrêter de fumer, chose qu'il n'était pas parvenu à faire vraiment pendant des années. Au moins maintenant, il n'avait plus le choix et en en donnant une à Maxine, il réduisait encore un peu sa consommation.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMar 31 Mai - 22:56




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



L'alcool ça n'avait jamais vraiment été son fort. Pour dire vrai c'était sans doute parce qu'elle savait qu'elle ne tenait pas beaucoup. En effet avec son 1m 73 et ses 56 kilos la jeune femme n'avait pas assez de matière pour encaisser les verres et souvent quand elle se mettait à boire il ne suffisait que de quelques verres pour lui faire oublier jusqu'à son prénom. Soûler Maxine était donc une affaire assez simple en soit quand elle se mettait à boire, sauf que dans la vrai vie elle ne prenait jamais plus d'un verre et se contentait de refuser poliment pour garder la tête froide et tout ses esprit.

Mais ce soir là c'était différent, car elle avait commencé avec un alcool fort et parce que pour une fois elle se laisser aller. Prendre une petite pause dans cette vie de fous ce n'était pas si terrible si ? Au pire elle aurait une mauvaise gueule de bois le lendemain. Bon , c'est vrai le pire aurait été clairement Logan la détroussant, voir même la tuant sans qu'elle ne puisse l'en empêcher. Sauf qu'elle avait un certain égo la Maxine et qu'elle ne s'imaginait pas dans une position si...désavantageuse pour elle.

Bref, Maxine buvait donc et assez pour la rendre moins méfiante et plus décontracté. Tellement qu'elle répondait même au sourire de Logan par un léger sourire en coin. Vous voyez le genre un peu aguicheur sans l'être vraiment. Oui celui qui n'est pas si anodin que ça... Toujours est il qu'elle laissa ce petit sourire pour un amusé quand Logan lui proposa de lui raconter quelque chose de gênant en échange de sa révélation. Elle chercha un moment avant qu'il ne précise que sa révélation devait en valoir la peine. Cette indication attisa encore plus son intérêt pour l'histoire de son accident. Qu'avait-il fait pour en avoir autant honte ?

-Quelque chose de gênant...

Tout en réfléchissant à haute voix Maxine avait prit la bouteille qu'il lui tendait avant d'en reprendre une gorgé. Elle aurait sans doute due s'arrêter là histoire de garder un semblant d'idée clair mais maintenant qu'elle était lancé elle ne voyait pas pourquoi s'arrêter.

-Si j'ai quelque chose !!! Quand j'avais 16, 17 ans à peut près, je suis allée à un oral de latin en sous-vêtement...devant tous les élèves de la classe. Évidemment c'était un pari stupide que m'avait donné...mon meilleur ami. Enfin toujours est-il que sur le moment je n'ai pas vraiment eut honte, non la honte est venue beaucoup plus tard quand j'ai due expliquer à mon père qui était dans une rage noire que j'avais fait ça pour un pari.

Ce souvenir la fit sourire tout en la rendant légèrement nostalgique. Elle en avait fait des conneries dans sa vie et beaucoup à cause de Oliver il fallait l'avouer. Et justement, maintenant qu'elle pensait à lui elle espérait vraiment qu'il s'en soit sortie. Un mec comme lui de toute façon ça ne pouvait pas mourir aussi facilement non ? Elle ne savait pas trop pourquoi, sûrement à cause de l'alcool, le temps d'un instant elle avait eut ce léger pincement au cœur le même qu'elle avait eut quand elle avait su que Oliver était parti pour l’Afghanistan. L'égarement fut de très courte durée et bien vite elle tendis la bouteille à Logan avec de nouveau ce léger sourire en coin.

-Tu en as eut pour ton argent...c'est à mon tour maintenant !






Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
Logan Carter
Carte d'identité
Occupation actuelle : Leader de Fort Hope
Messages : 6839
Points : 6909
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyDim 5 Juin - 8:35
Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Maxine & Logan

Entre la fatigue, la faim et sa blessure de guerre, Logan se surprenait à s'enivrer beaucoup plus rapidement qu'il ne l'avait imaginé. Bon d'accord, il avait aussi un peu d'avance sur la jeune femme, mais elle ne devait pas en mener large non plus, très franchement. Avec ses trois kilos toute mouillée, impossible qu'elle survive à cette bouteille. Elle avait la chance d'être avec un mec bien qui n'avait pas l'intention d'en profiter. Bon, pas trop en tout cas.

Et pour le moment, il se contentait d'observer le profil de la jeune femme tandis qu'elle fouillait sa mémoire à la recherche d'une anecdote croustillante à lui faire partager sur sa vie. Il lâcha un léger rire, un peu moquer, mais pas trop. En fait, il trouvait ça plutôt... sexy. Et clairement plus impressionnant que ce qu'il allait lui raconter. La pauvre, elle risquait d'être déçue et elle allait clairement se foutre de lui.

« Tes camarades devaient êtres contents... » lâcha-t-il, souriant toujours. Il récupéra la bouteille et en avala une dernière gorgée avant de la poser sur la table. Et bien sûr, elle voulait savoir maintenant et elle avait tenu sa part du marché alors il serait bien obligé de faire de même. Il poussa un soupir exagérément long et fit craquer ses doigts sans dire un mot. Il avait tellement exagéré l'importance de cette histoire...

« Bien, bien... » Il plongea son regard dans celui de la jeune femme avant d'aller plus loin. « J'me suis fait ça tout seul...En essayant de planter un lapin. »

Au moins en avouant ce secret très honteux, il allait réduire d'au moins de moitié son charisme naturel. L'alcool lui montait à la tête. Il riait à sa propre stupidité et reprenait volontiers une gorgée d'alcool alors même qu'il s'était dit qu'il était temps de faire une pause quelques secondes plus tôt. Son regard balayait la pièce, sans vraiment se fixer sur quoi que ce soit en particulier, à part peut-être la fuite qui ne cessait de retenir son attention. Il allait définitivement lui proposer de faire quelque chose pour régler ça, mais pas ce soir, il en aurait été bien incapable dans l'immédiat.

« T'as des trucs pour passer le temps, ici ? A part de l'alcool, j'veux dire. Même un paquet de cartes ferait l'affaire... » lâcha-t-il plutôt. Ils pouvaient bien se faire un petit jeu en buvant et en discutant, ça aiderait à faire passer la soirée. Une bataille ou un poker. Enfin, quelles chances pour qu'on emporte un paquet de cartes avec soit pendant une apocalypse, aussi ? Dommage qu'il n'y ait plus la télé. Il manquait clairement d'un bruit de fond, de quelque chose qui l'aiderait à fixer son attention pendant plus de cinq minutes d'affilé.

_________________


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

IYF Awards #3:
 
InvitéInvité
Anonymous
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  EmptyMer 29 Juin - 17:22




“L'instinct de survie est plus fort que n'importe quoi, plus fort que l'amour même, quoi qu'en disent les bonnes âmes. C'est la nature.”

Pour survivre, il faut parfois accepter
de faire les mauvais choix   

Logan & Maxine



L'alcool était de la partie et Maxine était bien forcée d'avouer qu'il lui déliait un peu trop la langue. Pour preuve elle venait de raconter à Logan le genre d'histoire que l'on ne raconte que après quelques verres au bord d'une piscine, dans une soirée beaucoup trop arrosée. Mais pour une fois qu'elle lâchait un peu prise ça ne semblait pas trop lui déplaire.

-Plutôt oui...Du moins je n'ai pas eu de plaintes...

Maxine n'avait jamais vraiment été du genre pudique. En vérité elle n'avait jamais prêté de l' importance à la bienséance et à la bonne conduite. Elle faisait ce qu'elle voulait quand elle le voulait et comme elle le voulait. Ça avait toujours été le cas, elle avait ses propres lois, ses propres codes et sa propre vision du monde si bien que lorsqu'elle c'était trouvée à moitié nue devant sa classe ses seules pensées avaient été pour son meilleur ami et pour le fait qu'elle venait de gagner haut la main son stupide pari.

Maxine lui rendit son sourire avant de se repositionner sur sa chaise attendant sagement que Logan prenne à son tour la parole pour lui raconter comment il avait fait pour en arriver là. Elle attendait beaucoup de cette révélation, genre elle s'imaginait déjà l'homme terrassé par un groupe de nains armés jusqu'au dent...Oui l'alcool et ses ravage. Néanmoins elle ramena toute sa concentration à elle quand Logan se lança.
Une fois la révélation de l'homme faite, Maxine ne pu s’empêcher de se pincer les lèvres comme pour s’empêcher de rire. C'était clairement pire qu'un groupe de nains...Logan, cet homme de corpulence impressionnante avait été mis à terre par un lapin.  Elle aurait sans doute pu éviter de se moquer de lui si Logan ne s'était pas lui même mit à rire de sa propre mésaventure. Elle laissa donc échapper un léger rire profitant que l'homme ne la regarde pas pour en rajouter un petit peu.

-Et il était seul ou genre c'était plus un gang de lapin ?

La question n'attendait pas vraiment de réponse c'était plus dans l'idée de se moquer ouvertement de lui. Après tout elle avait bien le droit non ? Et puis c'était plutôt gentille.

-Je dois bien avoir un jeu de poker quelque part dans un placard.

Pour dire vrai c'était même certain. Elle l'avait trouvé quelques jours après avoir prit la cabane pour résidence principale. Machinalement Maxine s'était levé pour se lancer à la recherche de la boite en bois contenant le jeux de cartes. Néanmoins avant toute chose elle s'avança vers Logan et la bouteille pour en prendre une nouvelle gorgée. Elle avait déjà trop bu, elle qui ne tenait pas beaucoup l'alcool pourtant un petite voix dans sa tête tentait de lui faire croire qu'après cette gorgée elle stopperait les excès pour la soirée.

Elle chercha donc son propre équilibre tout en posant une main sur la table avant de s'avancer vers la bouteille. Cependant alors que ses jambes semblaient connaître le chemin sa jambe droite entreprit une manœuvre en solo. Sans vraiment comprendre comment sa jambe percuta le pied de la table et la jeune femme chercha son équilibre avant de se rattraper sur la première chose qui rencontra sa main. L'épaule de Logan, heureusement pour lui pas celle qu'elle venait de recoudre. Toujours est il que la gravité étant ce qu'elle est Maxine se retrouva à moitié assise sur Logan.
Sa respiration s'était légèrement accentuée d'une part à cause de cette pseudo chute et d'autre part à cause de la promiscuité soudaine qu'elle venait d'établir avec Logan. Bien entendu il n'y avait là rien de prémédité et le rouge qui monta aux joues de Maxine en était le témoin. Toutefois elle ne chercha pas vraiment à se redresser.

-Désolée

Elle avait presque murmurer cette phrase tout en glissant son regard dans le sien. Dieu qu'il faisait chaud tout d'un coup... A croire que l'alcool à vraiment la propriété de faire monter quelques degrès





Contenu sponsorisé
Carte d'identité

Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty
MessageSujet: Re: Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix    Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix  Empty

 Pour survivre, il faut parfois accepter de faire les mauvais choix
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Vous allez poster avec

Outils de modération