Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Ce mois-ci, venez relever des défis et trouver la gloire dans un petit jeu plein de surprises. C'est par ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Event #5) Run or Die

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 Life is always a test. #w/joy

avatar
Messages : 471
Points : 615
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Life is always a test. #w/joy   Jeu 7 Déc 2017 - 22:05
30 août 2016

Il faut croire que tous les hommes un peu trop proches de la demoiselle, finisse toujours un jour ou l’autre par mourir. Lyana commence à être convaincu qu’elle porte la poisse pour ses proches. En même temps, elle a perdu son fiancé et leur amis, Adrian est décédé pendant la tempête de mai, Isha est mort fin juin et maintenant… Declan, qu’elle a vu mourir peut de temps avant. Depuis son retour à Fort Hope après avoir fait une tentative avorter pour sauver son meilleur ami… Lya n’est qu’une coquille vide. Elle est restée enfermé chez elle, refusant de voir qui que ce soit. Même Enoch qui pourtant à essayer de venir lui remonter le moral. Faut dire que la mort ne lui a pas vraiment laissé de temps pour faire son deuil d’Isha, l’une des seules personnes dont elle était suffisamment proche dans le grand Marais. Et celle de Declan qui a tout de même eut une place très importante dans son cœur, il a été là lorsqu’elle s’est retrouvée seule après le décès de son fiancé et de ses amis. Il a pris la mexicaine sous son aile et ensemble ils formèrent un sacré duo.

Enfin ce début de soirée, Lyana se décide pour bouger un peu ses fesses et arrêter de se lamenter sur son sort. Elle est tout de même assez fragile mais, elle ne veut pas lâcher Joy pour le tour de garde. Elle est bien l’une des très rares personne à être au courant de sa grossesse. Et depuis que Lya est au courant… Elle s’est mit en tête qu’elle devait aider la femme du chef. Sa nouvelle amie. Une fois prête pour partir rejoindre la tour de garde, la mexicaine attrape son arc ainsi que son carquois puis elle part directement en direction de la tour de garde d’un pas rapide. Elle n’a envie de parler à personne. Elle n’a pas envie d’écouté les gens parler d’Isha et pour certains de Declan ou même d’autres choses. Enfin, son côté associable à reprit le dessus. Une fois sur place, Lyana affiche un léger sourire en voyant la chevelure rousse de son amie qui visiblement discute avec le duo qui part en repos. Sans plus attendre Lya dit : « Allez-vous reposer. » Invitant ainsi le duo à partir. Lorsqu’elles se retrouve toutes les deux, la brune dit avec un léger sourire : « J’espère que tu es prête. » Bon normalement cela devrait être calme mais bon.
We have ashes, fire and hope
Joy CarterWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 1867
Points : 2576
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Ven 8 Déc 2017 - 4:51
Elle avait fini par accepter les tours de garde en compagnie de Lyana. Joy ne voulait plus d’amie, elle refusait de tuer quelqu’un d’autre de la sorte, mais elle pouvait très certainement se tenir compagnie elle et Lyana, non ? Sans que ce soit nocif et qu’elle tombe dans un ravin, raide morte… Bon d’accord, avec de la chance, les ravins n’existaient pas à Détroit. Bref, l’idée même de s’attacher à la femme la stressait, mais qui pouvait lui en vouloir ? Tous ses amis étaient morts, sans exception, même ceux qui avait tellement plus de chance de survie y passait, comme Declan. Elle s’y était attachée et bam, il était mort. Alors maintenant, elle ne prendrait pas réellement de risque.

Elle avait donc embrassé son mari et la petite pour aller s’amuser à faire le pied de grue dans une tour de garde. Elle arrivait encore à monter à l’échelle, du coup, elle y avait droit. C’était logique comme façon de procédé, le jour où elle n’y arriverait plus, elle ne forcerait pas et elle prendrait du temps pour se reposer un peu plus. Elle passa un moment avec deux autres habitants de Fort Hope, discutant poliment, les écoutants. Elle ne comprenait pas pourquoi les gens n’aimaient pas beaucoup la surveillance. Elle, elle appréciait. Elle aimait voir à l’horizon chaque mouvement et tenter de deviner ce qui se passait. Elle appréciait d’être utile à la survie de chacun et le calme ambiant. Elle avait pris son arc avec elle, triste de ne pas pouvoir tirer de nouveau avec Declan. Qui sait, si elle n’était pas rentrée à Fort Hope, elle l’aurait peut-être suivit dans ses bêtises et elle en serait morte. C’était tout à fait possible la connaissant.

Elle avait donc abandonné l’arme près d’elle, son Tantō à sa hanche, comme toujours. Elle savait qu’elle était en sécurité à Fort Hope, mais elle ne prenait pas la chance d’être désarmé. Déjà que son sac restait à la maison, il y avait de quoi être fière, elle progressait. Bon d’accord, il y avait toujours un sac d’urgence de près, juste au cas et ses armes étaient toujours à portée, mais ça… c’était la vie qui voulait cela. Son sourire s’étira un peu plus quand elle entendit la voix féminine qu’elle attendait. Les deux autres ne se firent pas prier pour aller se reposer et rapidement, Joy se retrouva seule en compagnie de Lyana et ce n’était pas pour lui déplaire. L’autre lui demanda si elle était prête, mais ce n’était pas bien difficile de l’être, il fallait bien l’avouer.

-Toujours.

Et c’était vrai. Quoi qu’il advienne, elle était prête à faire face à la vie et aux épreuves qui venaient avec. Elle n’avait pas le choix. Elle se devait de le faire pour elle, mais aussi pour son enfant à venir. Joy continuait de sourire sagement, lançant simplement pour la forme :

-Ca va toi ?

Sauf qu’elle était sincère dans sa question, la réponse lui importait beaucoup parce qu’elle savait que Lyana n’allait pas si bien que cela et elle espérait sincèrement qu’elle arrive à lui parler. Elle espérait pouvoir l’aider, tout simplement. Tant qu’elle ne se disait pas son amie, peut-être que la demoiselle avait des chances de survies…

_________________



like a phoenix She will rise from the ashes of despair And soar
avatar
Messages : 471
Points : 615
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Dim 10 Déc 2017 - 16:59
Le cœur n’y est pas vraiment mais, dans le fond… Lyana sait bien que voir Joy ne pourra que lui faire du bien. Une fois en haut de la tour de garde, Lya invita aux deux habitants à prendre congés sans pour autant être désagréable. Enfin, elle l’espère. Une fois seules, la brune demande à la rousse si elle est prête pour le tour de garde. Même si au final, être prête ou pas, cela revient au même. La mexicaine à toujours aimé être de garde surtout la nuit. Ce n’est pas rare de voir des animaux se balader pour chercher quelques choses à manger. Puis, c’est mieux que de rester dans son lit lors d’une insomnie à se tournée dans tout les sens pour tenter de dormir un minimum. Depuis quelques semaines ses insomnies l’ont quitté mais, elle commence à vouloir revenir depuis quelques jours. C’est le cœur lourd que Lyana force un léger sourire. La mexicaine n’as pas spécialement envie d’inquiété Joy sur son état mentale qui en ce moment à tendance à jouer à la guerre entre les mélanges de sentiments.

« Dirons-nous que j’ai connu mieux. »

La brune jette un petit coup d’œil vers l’horizon. Par moment, elle aimerait que les derniers jours qu’elle a vécu ne soit qu’une mauvaise blague. Elle aimerait voir débarqué Isha comme Declan en mode : « c’était une blagounette ! » alors qu’elle sait très bien que cela n’arrivera jamais. Enfin, il faut qu’elle soit forte, Declan n’aurait certainement pas accepter de la voir faible. La preuve avec Adrian ! A ce souvenir Lyana eut un petit sourire… Bon ça avait marqué la fin de son couple mais, au finale… Elle ne serait certainement pas restée très longtemps avec le rappeur. Trop différent sur beaucoup de chose. Même si, elle doit bien avouée qu’elle était bien dans ses bras. Lyana finit par dire à son amie :

« Ça me fait du bien d’être ici... Et avec toi. » Dit-elle doucement avant de rajouter : « Je crois que si je serais restée enfermé encore plus longtemps dans ma maison, je serais certainement entrain de m’arracher les cheveux ! J'ai toujours cette impression qu'Isha ou Declan va débarqué en me claquant : Nous sommes vivants ! C'était une blague ! » Puis, elle finit par rajouter : « Je crois qu’il est temps que j’essaie d’adopter un animal de compagnie. Peut-être qu’il durera plus longtemps que mes proches. » Enfin si elle adopte une femelle cela devrait le faire ! Car jusqu’à présent ce ne sont que les hommes qui l’entoure qui sont morts. « Comment ca se passe pour toi. » En regardant le ventre la rousse avec un léger sourire.
We have ashes, fire and hope
Joy CarterWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 1867
Points : 2576
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Lun 11 Déc 2017 - 4:34


Elle fut heureuse quand elle se retrouva seule avec Lyana, pas que les autres l’embêtaient, non, loin de là. Juste qu’elle appréciait l’idée de pousser un peu plus loin une conversation avec une personne. Surtout qu’elle s’entendait plutôt bien avec elle. Elle c’était assise, observant l’horizon à la recherche de quelque chose à observer. Elle faisait tout de même son job de surveillance, juste qu’elle le faisait en bonne compagnie. Elle avait demandé à Lyana comment elle allait et sa réponse ne l’étonna pas. Personne à Fort Hope n’arrivait à dire sincèrement que ça allait. Même elle, ce n’était pas tout à faire blanc, ni même noir. Elle oscillait dans des zones grises et elle tentait de ne voir que le blanc, le plus possible. Elle tentait de faire bonne figure et d’avancer.

Bien sûr, en ce moment, ça n’avait rien d’évident, elle était triste, mais tentait de ne pas réellement le montrer, elle vivait cela à l’interne, comme toujours. Elle finirait par oublier, passer par-dessus et juste arriver à vivre avec, mais c’était difficile. Elle avait le cœur lourd, mais refusait de se laisser abattre avec cela. C’était l’une de ses plus grandes forces, aussi bien en profiter.

-Je comprends.

Elle avait connu mieux, Joy aussi. Son regard quitta l’horizon pour venir détailler un peu plus les traits de Lyana. Personne ne faisait un deuil de la même façon et au bout de plusieurs, c’était pire. Lyana avait eu son lot de deuil, Joy aussi. Ça faisait une belle brochette quand on y pensait. Son regard retourna sur l’horizon, surveillant les alentours sagement. Il ne c’était jamais rien produit, surement qu’il n’arriverait jamais rien, mais elle comprenait l’importance de la tâche.

Joy ramena son regard sur la femme, sourire doux aux lèvres. Elle était heureuse si ça lui faisait du bien. Ça lui en faisait aussi. La solitude, ça pouvait faire tellement de mal à une personne. Elle était ravie de la sortir un peu de sa maison et Joy était ravie de ne pas être seule sur cette palissade. La solitude n’avait rien de bon en ce moment. Ça ne lui manquait pas de rester à l’extérieur, la solitude, le silence et le froid. Elle préférait de loin être ici et entouré des quelques personnes qu’elle apprenait à apprécier. L’autre proposait d’adopter un animal de compagnie pour oublier et c’était surement une bonne idée, ça cassait un peu la solitude.

-Tu sais que tu peux débarquer chez moi quand tu veux hein ? Si ça ne va pas, je suis là, on discutera de ce que tu veux. J’ai une bonne écoute quand il faut. Et j’ai un chat pour quand tu viendras parce qu’un animal de compagnie, c’est une bonne idée. C’est juste plus difficile à trouver. Peut-être en emprunter un le temps que ça passe un peu ?

Elle n’allait pas proposer maintenant, mais peut-être que Ryan serait heureux d’avoir un coup de main avec les animaux d’Isha. Sa mort n’avait rien de facile pour tout le monde, c’était même difficile d’en parler, même elle, elle préférait de loin repousser l’idée le plus loin possible pour ne pas sentir le poids du monde sur ses épaules. Elle n’avait pas été son ami, elle ne l’appréciait même pas plus que ça, mais il était de la famille de Logan, il était donc de sa famille et elle ressentait l’absence. Elle aurait voulu rentrer et avoir la chance de tenter d’arranger les choses. Et là, on ne parlait même pas de Logan et de ses sentiments à lui, parce que là, c’était d’un autre calibre. Il avait perdu un autre enfant et elle n’avait même pas l’impression qu’il se permette de s’appuyer sur elle pour passer par-dessus. Elle fut tirée de ses pensées quand Lyana parla de nouveau, demandant comment ça se passait pour elle. Rapidement, elle passa en revu les environs, mais aussi du côté de Fort Hope pour s’assurer qu’il n’y avait réellement personne aux alentour. Elle n’avait pas du tout envie de propager des rumeurs.

-J’en sais rien, je suis ambivalente. D’un côté c’est la meilleure chose du monde et de l’autre… je meurs de trouille. J’arrivais encore à me persuader que ce n’était peut-être pas le cas, mais là, ça devient de plus en plus réel et… je sais pas comment je vais gérer. Heureusement que Logan est là. Je ne crois pas que j’arriverais à garder le cap sans lui.

Parce qu’il était là, c’était son pilier, ses fondations. Il était la voix de la sagesse et chaque fois qu’elle prenait soin d’elle, qu’elle réfléchissait avant d’agir pour ne pas nuire à sa santé, elle lui devait en partie. Elle n’était pas totalement tête brûlée, elle n’allait pas faire exprès de risquer sa vie, mais parfois, juste se demander, le sourire aux lèvres, si Logan serait d’accord, ça valait le coup.

-J’ose pas trop m’imaginer ce que ça va donner quand tout le monde sera au courant. Logan ne me croit pas quand je dis que je peux clairement le cacher pendant encore un an au moins.

Et elle recommençait doucement à sourire en disant cela. Parce que dans un an, elle aurait un bébé qui gigote dans les bras, rien de facile à cacher, il fallait bien l’avouer. C’est donc au bout de mille ans que son regard retourna sur l’horizon, appréciant plus la conversation que sa contemplation de l’extérieur.


_________________



like a phoenix She will rise from the ashes of despair And soar
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 32
Points : 280
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Lun 11 Déc 2017 - 16:24
'D100 simple' : 35, 5

Il vous semble distinguer le râle bien connu de multiples rôdeurs au loin.
Vous y êtes habitué mais cela vous rappelle dans quel monde vous vivez.
avatar
Messages : 471
Points : 615
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Sam 6 Jan 2018 - 17:01
L’absence de personne que l’on aime peut vraiment avoir un mauvais impacte sur une personne. Lyana est en ce moment même partagé entre ses diverses démons… Celle-ci commence à se demande si elle ne ferait pas bien de partir vivre toute seule, isoler de toutes personnes en qui elle pourrait bien pouvoir s’attacher un jour ou l’autre. Enfin, il faut qu’elle chasse ses idées noires de son esprit ! De toute façon, il faut qu’elle continue de vivre. La brune écoute la rousse lui dire qu’elle peut venir la voir si elle en ressent le besoin. Le truc c’est que Lyana ne viendra surement pas embêter le couple. C’est tout simplement plus fort qu’elle tout simplement. En plus, entre Lyana et Logan c’est vraiment loin d’être la meilleure des ententes, surtout qu’elle a tendance à se dire que le chef de Fort hope est aussi le responsable de la mort de Declan. Lorsque Joy vient à lui parler de son chat, Lyana eut un léger sourire.

« C’est gentil mais, je ne suis pas vraiment du style à venir m’imposer chez les gens comme ca. Surtout que je ne suis pas sûre que cela plaise à ton mari que je me pointe comme cela chez vous. Sinon, je veux bien te voler ton chat ! » Dit-elle avec un léger rire. « Peut-être que je devais en emprunter un. Ou alors, je fais entrer mon cheval dans ma maison ! »

D’ailleurs, cela lui fait penser à la promesse qu’elle a un jour faite à Isha au sujet des enfants dont il s’occupé. Elle n’a pas vraiment assuré ce rôle. La preuve, elle est à présent de retour dans sa maison à broyer du noir. Finalement, Lyana vient à changer un peu de sujet. Elle n’a pas vraiment envie de continuer broyer encore plus de noir. Par contre, elle s’inquiète de savoir comment ce porte son amie. Lyana écoute son amie avec un léger sourire qui se dessine petit à petit sur son visage. En effet, Joy a beaucoup de chance d’avoir une personne à ses côtés. Mais en ce qui concerne sa grossesse, elle n’est pas sûre qu’elle puisse conserver le bébé encore un an.

« Pour le coup, je suis bien d’accord avec Logan. Déjà il sera venu au monde avant un an et de plus, ce ne serait pas vraiment normal si tu le garde aussi longtemps dans ton ventre ! » Puis elle finit par rajouter : « Joy quoi qu’il arrive… Je serais toujours là pour toi. Donc n’hésite surtout pas à me demander un truc ou même à t’aider à trouver des excuses avec ton futur gros ventre ! »

Ce qui est sûre, c’est que la rouquine pourra toujours compter sur la brune. Certes, elle ne sait pas vraiment si elle restera toujours à Fort Hope mais, même si un jour elle vient à quitter cet endroit qui n’est finalement pas si mal. Lyana sera là. Alors que Lyana commence à ouvrir la bouche pour dire à Joy, qu’elle est sûre que tout va bien se passer pour elle dans le futur. Des râles viennent l’arrêter dans sa lancée. Celle-ci finit par ce levé puis avec un petit soupire, elle regarde Joy :

« Par contre eux, ils ont toujours le don pour venir nous occupés lorsqu’on pense que la garde sera tranquille. » Lyana finit par tendre la main à la future maman pour l’aider à se relever puis, elle attrape son arc. « Bon, tu me montre ce que Declan t’as appris ? On voit laquelle de nous est la meilleure ? »

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

We have ashes, fire and hope
Joy CarterWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 1867
Points : 2576
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Lun 22 Jan 2018 - 2:16
Si elle comptait s’isoler dans une cabane loin, Joy était la mieux placé pour parler contre l’idée. À leur nuit de noce, Logan et elle, avaient tenté de s’isoler dans une cabane et ça avait vachement mal tournée, jusqu’à finalement arriver à se poser dans un motel loin, mais sincèrement, s’isoler… tout le monde voulait ça, du coup, tous les coins isolés étaient bondés. C’était d’une logique. Donc, fallait être aux endroits achalandés pour avoir la paix. Comme une tour de garde. Genre, surveiller c’était important, bah… il n’y aurait personne, voilà. Elle avait quand même proposé à Lya de venir la voir si le cœur lui en disait. Mieux valait la cuisine de Joy que de déprimer dans son coin, tout le monde savait ça, sauf qu’elle refusa poliment.

-Tu rigoles ? Mon mari serait genre l’homme le plus heureux du monde de voir que j’ai une vraie amie à Fort hope, genre… pas une amie imaginaire quoi. Quelqu’un de tangible. Il s’inquiète vraiment de mon intégration en fait… Et un chat, c’est toujours mieux qu’un cheval… les dégâts sont moins chiant à ramasser…

Elle avait continué sur sa lancé, parlant d’elle, de sa santé, du bébé. Elle était du côté de Logan, impossible de garder cette grossesse cachée aussi longtemps. Bande de rabat-joie quand même.

-Merci, c’est gentil. Je vais bien finir par assumer un jour. L’excuse du chocolat… ça ne fera pas long feu.

Parce qu’elle prendrait du cul, pas juste du ventre. C’était chiant d’être enceinte, c’était chiant d’avoir une réputation, c’était chiant les… morts. Elle entendit les râles bien trop présents. Elle ne craignait rien, elles étaient en sécurité, mais ils étaient quand même là. La brune se leva plus rapidement qu’elle, déjà prête à faire la peau à tout ce beau monde.

Elle avait saisi sa main pour s’aider à se relever, dire qu’un jour, elle ne verrait plus ses pieds… Elle l’écouta distraitement proposer de jouer à qui est la meilleure et l’entendre parler de Declan lui pinça le cœur. Deux de ses élèves, qui était la meilleure ? Elle n’aurait pas su le dire, mais parler de son ami lui faisait encore de la peine.

-On peut, mais je ne peux pas descendre aller chercher mes flèches après. Tu iras pour nous deux ?

Parce qu’elle n’avait pas réellement le droit de sortir des murs de Fort Hope. Elle le faisait parfois, accompagné d’Elias, mais c’était Elias quoi. Il avait beau être un Tyran du pew pew, il savait ce qu’il faisait et elle se sentait en sécurité avec lui. Elle ne lui dirait très certainement pas comme ça, mais c’était la vérité. Elle termina son geste en prenant son arc, encochant une flèche pour se rapprocher et voir la situation qui les attendait. Elle devait tirer moins et penser plus, elle avait appris ça dernièrement. Suivre son instinct, ce genre de chose.

_________________



like a phoenix She will rise from the ashes of despair And soar
avatar
Messages : 471
Points : 615
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Dim 28 Jan 2018 - 21:53


Dernière édition par Lyana Torrès le Ven 2 Fév 2018 - 11:42, édité 1 fois
Pour le coup, Lyana n’est pas vraiment sûre et certaine que Logan soit le plus heureux à savoir sa femme avec elle. Enfin, elle se fait peut-être des idées mais, ils sont partis d’un mauvais pied ensemble. Et même si Lyana ne l’avouera jamais à Joy, elle tient en partit Logan responsable de la mort de Declan. En même temps, s’il ne l’avait pas foutu à la porte de Fort Hope, il n’aurait surement pas subi un lavement de cerveaux par un gourou complétement dérangé ! Enfin bref, la mexicaine vient à rire doucement avant de lui répondre :

« En même temps, cela est toujours mieux de m’avoir que de faire la conversation avec une peluche. » Dit-elle avec un léger rire. « Puis, un chat prend moins de place. »

Pour ce qui est du bébé, Lyana est plus du côté de Logan pour le coup. Même si cela l’étonne elle-même. Mais, Joy ne pourra pas continuer à cacher éternellement sa grossesse et encore moins le bébé une fois qu’il sera né.

« Je ne sais pas pourquoi mais, je suis presque sûre que tu arriverais à encore trouver autre chose ! »

Puis des rôdeurs arrivent pour déranger les deux femmes qui sont entrain de monté la garde tout en papotant. Lyana finit par aider Joy pour l’aider à se relever et lui propose par la même occasion de faire un genre de mini concours pour savoir qui des deux est la meilleure élèves de Declan. Sur le coup, Lyana n’as pas vraiment réfléchis mais, en repensant à ses quelques mots… Enfin, elle ressentit à nouveau la tristesse prendre le dessus sur le reste de ses sentiments. Mais, elle vient secouer la tête pour chasser les mauvaises pensées de son esprit puis, elle vient à sourire à Joy :

« Ne t’en fais pas pour cela. Je vais demander aux extraterrestres d’aller les chercher à ma place. » Puis son même s’arrêter, la mexicaine vient à rajouter : « Tu sais, je suis sûre que cette épidémie vient des aliens. Beaucoup pense que dieu comme les différents prophètes ne sont que des aliens qui sont venus nous apprendre leur savoir. Donc si je suis leur logique, je pense que c’est peut-être eux qui ont déclencher tout ce bordel ! » Explique-t-elle en tirant une flèche sur l’un des rôdeurs qui s’approche. En plein dans la tête ! Puis, elle finit par regarder Joy avec un léger sourire : « J’ai grandi à quelques kilomètres de Roswell donc… » Annonce-t-elle avec sourire.
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 32
Points : 280
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Dim 28 Jan 2018 - 23:21
Alors que les deux femmes décident de faire un concours, elles remarquent que les rôdeurs n'en n'ont pas après Fort Hope, mais se dirigent vers Détroit. D'ailleurs, en tendant l'oreille elles remarqueront la source principale des râles vient de la ville.

Maintenant que les deux guetteuses ont toute leur attention sur ce qui se passe en dehors des palissades, elles entendent clairement des coups de feux se rapprocher.

Quelques instants après, un homme armé déboule d'un carrefour et dégomme à coup de mitrailleuse trois des cadavres ambulants se trouvant non loin de la porte du camp.

Apercevant les gardiennes du fort, il braque son arme automatique vers elles et crie avec un accent mexicain très prononcé:

"Ouvrez porte ou je tirer !"
We have ashes, fire and hope
Joy CarterWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 1867
Points : 2576
Date d'inscription : 14/03/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Ven 23 Fév 2018 - 4:10
-Vue comme ça.

Parce qu’elle avait bien raison, un chat ça prenait moins de place, c’était gentil et attachant. C’était clairement le mieux dans sa situation présente. Même si bon, un être vivant, c’était quand même mieux si elle avait besoin de parler. Joy comptait cacher sa grossesse pour toujours, mais tout le monde lui disait que cela était impossible. Bon d’accord, il avait surement raison, mais elle aimait bien l’idée de tenter de le faire. Au moins, ça serait marrant ! C’était surtout que, comment dire, si elle gardait le secret pour elle, personne n’allait pouvoir la privée de ce petit bonheur, ça semblait tellement logique. Elle hocha la tête à l’affirmative, souriante quand l’autre balança qu’elle était persuadée qu’elle trouverait autre chose et c’était clairement vrai. Joy redoublait d’imagination pour un peu de tout.

Ensuite, vint les rôdeurs. S’il n’y avait que cela, elle l’aurait bien prit. Le concours de tir était même une bonne idée quand on y pensait, juste qu’elle n’irait pas chercher ses flèches. Elle ne craignait pas de sortir des murs de Fort Hope avec Elias, mais elle préférait éviter pour le reste. Encore là, elle comptait bien garder son petit bonheur pour un bon moment. La jeune femme parlait maintenant d’extra-terrestre pour bien créé le « wtf » général dans la tête de la rouquine, mais elle se permit quand même d’en rire.

-Donc… les radiations on fait de toi la personne que tu es aujourd’hui, je comprends maintenant. Tout s’explique.

Avec un magnifique sourire avant de rire. Sauf qu’elle ne put rire bien longtemps. La brune avait tiré un mort, mais un bruit bien familier de moto se fit rapidement entendre et elle ne perdait en rien sa bonne humeur, parce que sa signifiait simplement le retour de l’un des leurs et qu’ils devraient s’occuper des rôdeurs à leur suite, sauf que ce n’était pas le cas. C’était un humain qui arrivait et il n’avait pas l’air des plus gentils. Bon d’accord, les coups de feu avaient influencé grandement son opinion. Elle observait le mexicain qui ordonnait d’ouvrir, il était armé d’une arme automatique et ça lui glaçait le sang. Elle n’allait pas mourir d’une balle perdue maintenant, ni même dans une fusillade. Elle expira, récupérant son sang-froid. Garder la tête froide, réfléchir, savoir quoi faire quand le faire, se faire confiance. Le pire, c’était la voix d’Elias qui lui disait tout cela dans sa tête en ce moment. Il était relié aux armes à feu dans sa tête, qu’elle soit le tireur ou la victime, elle le savait maintenant. Elle leva donc les mains en signe de reddition ou de paix, comme il voudrait, rajoutant d’une voix claire et forte pour qu’il entende suffisamment…

-D’accord, d’accord, on va ouvrir ne tirez pas. Juste que… les portes n’ont rien d’électrique. Je vais devoir descendre.

Le but était simplement de disparaitre de son champ de vision et de prendre son talkie pour appeler Logan ou Elias, n’importe qui capable de se débarrasser de la menace plus qu’un arc. Parce que bon, même si Lya était armée et pouvait viser l’homme, une mitrailleuse restait une mitrailleuse… Du bout du pied, lentement et le plus discrètement du monde, elle était déjà en train d’ouvrir le battant de son sac pour découvrir légèrement le talkie. Elle voulait que Lya le voie, parce que si c’était elle qui devait descendre, elle devait connaitre le plan, mais elle ne voulait pas attirer l’attention. C’était logique quand même.


_________________



like a phoenix She will rise from the ashes of despair And soar
avatar
Messages : 471
Points : 615
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   Dim 4 Mar 2018 - 14:30
Par moment, Lyana se désespère toute seule ! Encore une fois son cerveau vient raconter des conneries pas possibles. Mais, au moins cela à le don de donner le sourire de la rouquine. Lyana ne pu s’empêcher de rire avec son amie avant de dire :

« On peut dire cela… Même je pense que les potes de mon fiancé et lui-même n’ont rien arrangés avec le temps. »

Les rires de deux jeunes femmes faisaient du bien à la mexicaine. Au début, elle cru que le bruit qu’elle entendait au loin était l’un des leurs qui revient à la maison. Mais, rapidement le rire de Lyana se stoppa lorsqu’elle entendit une voix menaçante s’adresser à elles. La brune fronce des sourcils puis regarde directement d’où vient cette voix. Un homme avance vers les fortifications du campement avec une arme type mitrailleuse. Pour le coup, la première chose qui vient à l’esprit de la brune c’est que Joy se mette en sécurité. La rouquine est bien plus importante qu’elle ! Surtout qu’elle n’est pas vraiment seule. Pour Lyana, Joy et le bébé sont les plus importants ! Qu’elle se prenne une balle… Ce n’est pas le plus grave. Et si elle doit passer à l’offensive… Elle n’as pas spécialement envie que son amie soit dans les parages. Joy prit la parole en première, elle prévient juste l’homme qu’elle doit descendre pour lui ouvrir le portail. Lyana laisse alors la rouquine se reculer et commencer à prendre un truc dans son sac. La mexicaine comprit bien rapidement le plan de son amie. Le seul truc à voir maintenant… C’est combien de temps, la personne qu’elle va contacter va mettre pour s’activer ! Et il vas falloir qu’elle trouve quelques choses pour distraire l’homme en bas.

« Cálmese por favor. ¡ Si no nadie vendrá abrirle! ¿ Que quiere? ¿ Puedo posiblemente usted ayuda?? » Dit-elle dans sa langue maternelle. Puis Lyana finit par rajouter : « Estoy segura que podremos encontrar una solución. ¿ Cómo llamarle a usted? Me llamo Lyana Torrès. »

Lyana finit par regarder ce qu’il se passe en bas de la tour, pour voir si Joy à réussit à contacter une personne.

traduction:
 

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Life is always a test. #w/joy   
 
Life is always a test. #w/joy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération