Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 No news good news [Diana & Noah]

And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 751
Points : 1206
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: No news good news [Diana & Noah]   Dim 10 Déc - 23:40
No news good news
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fort Hope - 19 août 2016+ ms.palmer

Bien que la douleur et le malheur des gens n’était pas comparable d’une personne à l’autre, du point de vue du médecin, Noah ne pouvait s’empêcher de hiérarchiser. Bien entendu, le pauvre survivant se cassant la jambe dans un monde tel que celui dans lequel ils vivaient à présent, pouvait parfaitement penser que ce qui lui arrivait était catastrophique : il n’avait pas tort finalement, s’il ne vivait pas à Fort Hope, il y avait de fortes chances qu’il meurt purement et simplement. Mais sincèrement, quand Noah regardait sa situation actuelle comparait à la nuit de la bataille avec les Punishers, il devait avouer préférait les petits tracas de là où il habitait présentement. Les coupures, les accidents domestiques, les infections, les rhumes, les coliques…

Tout cela lui rappelait presque les urgences de Washington où un flot ininterrompu de patients venaient pour se faire rafistoler vite fait. Bien que Noah appréciait aussi les grosses interventions lors de son ancien travail, à présent, quoi que ce soit qui résultait en une ouverture, que ce soit prévu ou pas, était une vraie malédiction. Ils n’auraient plus jamais de salles entièrement stériles où ils pourraient faire des opérations diverses en toute tranquillité. Chaque fois que du sang coulait ou que la chair se montrait, le cerveau conditionné de Noah comptait les heures avant les premiers signes d’infections mortelles.

Mais cette journée-ci, le seul patient pour le moment avait été un enfant avec une insolation qui était reparti avec une consigne de rester à l’ombre et de boire beaucoup d’eau… Noah avait ouvert le cabinet placé dans la salle d’auscultation principale où chaque zone était délimitée par des rideaux. Il avait un calepin dans sa main et comptait les médicaments disponibles, un rituel qu’ils devaient effectuer régulièrement étant donné le manque permanent de ce côté. La porte de la salle d’examen s’ouvrit et Noah tourna la tête, espérant voir un nouveau patient, mais ce fut Diana qui entra. « Oh, bonjour… Il n’y a pas beaucoup de monde aujourd’hui… C’est souvent bon signe cela dit. » aux urgences, en tout cas, cela signifiait toujours quelque chose de positif. Bien sûr, ce n’était pas pareil pour les professions médicales libérales comme les médecins généralistes ou les spécialistes qui cherchaient toujours de nouveaux patients… Il sourit doucement avant de reprendre son comptage. « Il faudrait essayer de trouver quelques calmants, on en a pas beaucoup. » commenta-t-il en jetant un coup d’œil à son inventaire.

_________________

    but one soul stays awake at night
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Death is not the end of the road
Diana CaldwellDeath is not the end of the road
avatar
Messages : 465
Points : 1130
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No news good news [Diana & Noah]   Mar 19 Déc - 22:31
Assisse sur le rebord d’une barrière, Diana observe avec un petit sourire sa fille essayer d’attraper des poules en compagnie de Jayden. La petite fille est vraiment heureuse de passer plus de temps avec son beau-père et cela la réconforte dans le fait qu’ils ne seront plus séparés à présent. La part d’innocence de sa fille fait chaud au cœur de la brune. Diana a toujours peur que cette partie de l’enfance de Kala s’en aille trop tôt. Mais, dans un monde telle que celui où elles vivent à présent... C’est encore assez rare.

Diana finit par prendre la direction de l’infirmerie pour prendre son post. Puis, elle n’avait pas envie de rester à rien faire même si elle ne se lassera surement jamais de voir sa fille et Jayden s’amuser ensemble. La brune finit par s’allumer une clope tout en se rendant à l’infirmerie. Mais, avant d’arriver à destination, elle fut interpellée par une jeune femme. Celle-ci voulait lui poser quelques questions, des trucs de filles et qui de mieux qu’un médecin pour répondre à ce genre de question. D’autant plus que celle-ci est aussi une femme. Diana finit par lui proposer de venir faire un tour à l’infirmerie dans la journée ou au pire, qu’elle vienne chez elle en début de soirée. Après avoir prit congés de cette fille, Diana finit par arriver enfin devant l’infirmerie. Elle pousse la porte de celle-ci est affiche un léger sourire en voyant la tête de Noah qui aurait surement préféré voir un patient débarqué.

« Salut Noah ! Tu sais, il n’est pas encore trop tard pour voir débarqué plein de personnes d’un seul coup. » Dit-elle avec un doux sourire.

Par moment, elle a tendance à être en manque d’opération ! Même la plus innocente des opérations pourrait lui faire plaisir. Enfin… La dernière qu’elle a dû faire, n’as pas été spécialement évidente psychologiquement pour elle mais, surtout pour la petite Aube. Le collègue de Diana finit par la faire sortir de ses pensées.

« De toute façon, je pense qu’il va falloir que l’on voie avec Logan pour faire un bon ravitaillement sur pas mal de chose au niveau de l’infirmerie. Il me semble qu’il nous manque aussi des compresses stériles comme du désinfectant pour le matériel médical. » Elle s’approche de Noah pour le regarder : « Si nous n’avons personnes pour le moment, on pourrait tenter de faire un gros inventaire de ce qu’ils nous restent, de ce qu’il manque et ce qui pourrait être bien à avoir. » Comme un appareil à échographie. Ce ne serait pas trop mal pour les futures mamans du campement. « Sinon, ça va toi ? »

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Diana
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 751
Points : 1206
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No news good news [Diana & Noah]   Mer 20 Déc - 22:24
No news good news
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fort Hope - 19 août 2016+ ms.palmer

Diana était une chirurgienne et en charge officiellement de l’infirmerie. Certains hommes haut placés dans des hôpitaux auraient certainement eu quelque chose à redire. Ils avaient beau avoir été à la pointe de la technologie, avec des chirurgies au laser ou par ordinateur, il y avait de vieilles oppressions qui avaient du mal à s’éliminer. Noah avait été relativement à part de tout cela. Etant un homme, on ne l’avait jamais ramené à ses organes génitaux et on n’avait jamais douté de ses capacités ou de son implication à cause d’une quelconque capacité à avoir des enfants. Mais il avait vu et entendu des remarques déplacées. Chaque fois, il avait eu envie de répondre, de dire ou faire quelque chose. Mais le médecin n’avait pas la répartie facile et il trouvait quelque chose à répliquer souvent plusieurs heures plus tard, tout seul, dans un lit du dortoir des internes. De plus, il n’était pas forcément respecté ni écouté. Ses collègues étaient déjà assez chanceux s’il leur adressait la parole pour autre chose que pour le travail, alors si en plus il se mettait à critiquer ouvertement les attitudes très douteuses de ses supérieurs, ce serait la cerise sur le gâteau. Paradoxalement, sa relation avec le chirurgien, qui avait été relativement publique à l’époque, semblait moins bousculer les vieux chefs de services conservateurs qu’une femme faisant le même boulot qu’eux.

La jeune femme avoua qu’il n’était pas trop tard pour voir des gens venir à l’infirmerie. Il hocha la tête. Quand il pointa du doigt le fait qu’ils commençaient à manquer de stock, elle avoua qu’ils auraient bien besoin d’une mission de ravitaillement. Elle proposa de faire un gros inventaire en plus de faire une liste de produits à obtenir avant de lui demander si ça allait. « Oui ça va… » il trouvait cette question et cette réponse incroyablement ironiques. Comment répondre autrement alors qu’il était encore en vie dans ce monde ? Comment répondre autrement quand certains de ses anciens compagnons humains se traînaient dans les rues, à moitié morts, à moitié vivants, ayant perdu leur personnalité et leur vie ? Oui il allait bien. Tant que son cœur battait et qu’il n’avait pas envie de se flinguer le cerveau, on pouvait dire que ça allait bien. « Et toi ? Comment va ta fille ? J’ai l’impression que les choses vont assez bien en ce moment, c’est bien… » demanda-t-il. Le genre de conversation qu’ils auraient peut-être eu dans une autre vie, dans d’autres circonstances.

En même temps, il tira plusieurs feuilles de son carnet et en donna quelques-unes à Diana. « Si tu veux, je te laisse t’occuper du matériel comme les scalpels et les atèles et je m’occupe des médicaments. » dit-il avant de commencer à sortir certaines bouteilles et petites boites. Tout et n’importe quoi avait été donné, trouvé et certainement pillé. Ils avaient des produits correctement étiquetés et comptés comme des boites à bonbon remplis de pilules non identifiées qui ne pouvaient qu’être grossièrement devinées. Ils n’avaient pas le matériel pour analyser le contenu de chaque gélule et déterminer le contenu actif comme passif. En bref, ils avaient des dragées surprises d’Harry Potter façon apocalypse et reste de vieux cabinets de grand-mères…

_________________

    but one soul stays awake at night
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Death is not the end of the road
Diana CaldwellDeath is not the end of the road
avatar
Messages : 465
Points : 1130
Date d'inscription : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No news good news [Diana & Noah]   Dim 21 Jan - 18:47
Même sans avoir de patient à traiter, le duo de médecin va certainement pouvoir trouver quelques choses pour s’occuper. De toute façon, il y a toujours quelques choses à faire dans l’infirmerie. Mais, pour le coup, cette fois il est vraiment urgent de faire un bon inventaire pour voir à faire une expédition à l’extérieur du campement. Ce serait dommage d’avoir un gros souci comme une épidémie de grippe, sans avoir le moindre médicament pour le traiter ou allez savoir quoi d’autre ! Enfin, parfois faut faire avec les moyens du bord et ce ne serait pas une première pour Diana. « Je vais bien. Et je crois que je n’ai jamais vu Kala aussi heureuse qu’en ce moment ! » La brune eut un petit sourire en coin de lèvre : « C’est à croire que pour elle, rien ne se passe à l’extérieur. » Dit-elle doucement. En même temps, c’est l’innocence d’un enfant. Par moment, Diana aimerait tellement que sa fille grandisse dans un monde moins hostile que celui qu’on connait à présent ! Mais, c’est assez difficile à imaginer. Pour Diana, le monde à toujours été très dangereux. Pour avoir grandit au près d’un club de motard à Altanta… Elle sait très bien que même dans l’ancienne vie n’était pas la plus parfaite !

Diana prit les feuilles que Noah lui tend et elle attrape un style par la même occasion. La proposition de Noah lui paraît plutôt bonne. De toute façon cela revient au même. « Ça me vas. » La brune rejoint l’armoire où elle soigneusement ranger le matériel médical. Elle commence son inventaire sans plus attendre. Il y a pas mal de choses entreposés dans cet endroit mais, il manque du matériel qui pourrait être vraiment utile en cas de besoin. Elle note tranquillement le matériel présent sur l’une des feuilles. Et par la même occasion, elle met de coté des instruments de chirurgie défectueux de côté comme une paire de pince anatomique et d’autre petites choses. « Bon, je crois qu’on va vraiment devoir réviser notre matériel. Il y a certains trucs que l’on ne peut vraiment pas utiliser. » Dit-elle simplement à l’intention de Noah. « D’ailleurs, tu sais où a été ranger le tensiomètre et stéthoscope ? Normalement, ils sont ici mais là… Je ne les trouve pas. »

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Diana
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 751
Points : 1206
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: No news good news [Diana & Noah]   Sam 27 Jan - 13:30
No news good news
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fort Hope - 19 août 2016+ ms.palmer

Les boites allaient des petits cylindres orange transparents en passant par de simples boites en métal que certains survivants avaient trouvé dans des cabinets de grands-mères. Déjà avant l’apocalypse, les américains échangeaient des médicaments à cause du système de santé cher et peu juste. Il savait d’ailleurs que certains de ses collègues avaient été réprimandés, voire virés, pour avoir été un peu trop gentil au niveau des prescriptions. Noah n’avait jamais vraiment franchi cette ligne même si c’était tentant. Il n’avait pas la fibre du super héro ordinaire qui risque son poste pour ce qui est juste. Il était relativement égoïste. Il avait pensé à ses parents qui avaient besoin de lui. Que ferait-il s’il était catalogué médecin pourris qui dealait des médicaments ? Les hôpitaux environnants n’auraient pas fait la différence entre un dealer malveillant et un bon samaritain qui distribuait les pilules aux plus nécessiteux. Cela aurait eu le même effet : chômage et toutes les conséquences que cela aurait. Aujourd’hui, il essayait de se convaincre qu’il était moins égoïste. Il aidait les autres, il donnait de sa personne et de son temps… Mais il savait aussi que tout cela n’était pas sans contrepartie. Après tout, il avait la protection et la vie relativement confortable de Fort Hope en l’échange de ses services. La gamine bénéficiait aussi de tout ça. Encore une fois, il n’avait pas seulement sa petite personne. Il avait des responsabilités. Qui l’aurait cru qu’avec l’apocalypse, son petit train-train de gardien allait continuer ?

Diana parla de sa fille qui semblait insouciante de ce qui se passait à l’extérieur. Noah sourit doucement. « C’est bien. Qu’elle profite. Je crois qu’on est tous un peu jaloux. » car si les murs de Fort Hope tenaient au loin la menace, ils cachaient aussi ce dont ils se protégeaient. Les murs et barricades étaient assez hauts pour ne pas avoir à croiser le regard vide des malades ambulants qui arpentaient les rues de Détroit. On ne se réveillait pas avec leurs grognements et râles chaque matin. Mine de rien, cela avait des effets dévastateurs sur la santé mentale et l’esprit. Deux choses bien entamées, déjà, dans ce monde et qui devenaient des denrées rares.

Les boites roulaient entre ses doigts alors qu’il remplissait sa liste. Les chiffres étaient bas et certains noms de médicaments étaient accompagnés de points d’interrogations signifiant que le corps médical de Fort Hope n’était jamais vraiment sûr de ce qu’ils avaient entre les mains. Peut être avec des microscopes et des rats pourraient-ils analyser les effets de chaque pilule… Mais cela prendrait du temps et beaucoup d’efforts pour un gain plus que limité. La voix de Diana s’éleva, sortant Noah de sa concentration passagère. Il se tourna vers elle, sa liste entre les mains.

« En effet, même dans les médicaments, on a des pilules non-identifiées qui pourraient être dangereuses et nos réserves d’anti-douleurs sont basses… » puis il réfléchit « Le tensiomètre et le stéthoscope ? Probablement quelqu’un de la précédente garde qui les a laissés autre part. » des fois, la nuit, après avoir dû improviser constamment et craindre une grosse urgence, le cerveau se lovait dans un brouillard opaque qui donnait l’impression d’être dans un rêve étrange. Les gestes n’étaient précis et normaux que par habitude et on se laissait porter par ses propres membres jusqu’à son lit. Noah s’approcha d’un des cabinets de bandages pour l’ouvrir et commencer à chercher dedans. « Il faudrait peut-être aussi faire des étiquettes pour les cabinets. Ça aiderait les nouveaux médecins et infirmières à trouver les choses plus rapidement. » commenta-t-il. « Il faudrait aussi commencer à former plus de personnes peut être… Au moins au premier secours. » finit-il par conclure.

_________________

    but one soul stays awake at night
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: No news good news [Diana & Noah]   
 
No news good news [Diana & Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération