Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Newsletter #23 : Janvier 2018
Recherche de RP
[RP commun rouges] Installation Ferme (inscriptions)
[RP Commun bleus] Sauvetage (inscriptions)

IYF fête ses deux ans ! N'hésitez pas à participer aux animations mises en place pour l'occasion et à nous rejoindre le 20 Janvier à 20h pour la soirée CB anniversaire !
Scénarios du mois (+80pts) | Groupes dans le besoin
Pas d'event en cours actuellement

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]

We have ashes, fire and hope
Nanse LindleyWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 117
Points : 375
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   Mar 12 Déc - 0:15


Dernière édition par Nanse Lindley le Mer 13 Déc - 23:19, édité 1 fois

J’étais ici depuis quelques jours seulement et je ne connaissais pas encore le coin, alors je préférais visiter et essayer de mémoriser les lieux. On m'avait rapidement montré les baraquements du campement, mais ce qui avait le plus retenu mon attention, c’était le parc. Mes pas me dirigèrent automatique dans cette direction et je pénétrais sous le couvert des arbres, retrouvant un environnement que j’appréciais et qui était sain. Pas de risque de croiser des animaux morts ou pire, des cadavres toujours debout et prêt à en découdre. Je résistais à l'envi d'enlever mes chaussures, je me réservais ce plaisir pour une autre fois.

Si j'avais bien retenu tout le speech qu'on m'avait fait, il y avait, un peu plus loin dans ces bois, un jardin et des enclos pour les bêtes. Quand on m'avait parlé de groupe organisé, j’étais loin d'imaginer que ça serait aussi structuré. Je ne m'en plaignais pas, mais j’espérais trouver ma place ici, chose que je n'avais pas réussi à faire dans les autres groupes que j'avais rencontrés. Pour ce que j'avais vu des gens du Fort, ils essayaient plutôt de reconstruire quelque chose, ils étaient bien moins vindicatifs que tous ceux que j'avais croisés. Cependant, je n’étais pas assez naïf pour penser que toutes les personnes du coin étaient gentilles et serviables, mais pour l'instant, je voulais vraiment y croire.

Je soupirais, mes pensées assombrissaient le calme et le repos que j’étais venu chercher. Il fallait que je fasse une croix sur la vie que j'avais eut avant, que je me donne la chance qu'on m'avait offerte et surtout que je réapprenne à vivre normalement. J’avançais toujours, retrouvant l'odeur réconfortante du sous-bois quand un bruit attira mon attention. Il y avait un bruit de grattement, comme un crayon aurait pu le faire sur une feuille. Je regardais autour de moi, cherchant la source du son et je repérais quelqu'un assit un peu plus loin, contre un arbre.

J'approchais doucement pour commencer, cherchant à comprendre ce qu'il était en train de faire avant de signaler ma présence en me mouvent plus bruyamment.

" Excuse, je voulais pas te déranger, je pensais pas croiser quelqu'un. "

Je jetais un œil sur la feuille qu'il tenait entre ses mains pour voir ce qu'il était en train de faire avant que j'arrive. Apparemment, il dessinait une fleur, ce qui me fit sourire largement. Dans le parc où je travaillais, je croisais souvent des étudiants qui s’arrêtaient pour croquer un animal ou une plante.

" Ça te dérange si je m'installe à côté de toi ? Promis je ferais pas de bruit. "
We have ashes, fire and hope
Ezra YoungWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 195
Points : 381
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   Mar 12 Déc - 20:08
Une nouvelle journée commençait dans Fort Hope. Ezra avait démarrait cette dernière de manière assez tranquille, il avait un peu rangé ces affaires dans sa nouvelle demeure et n'avait pas besoin d'aller travailler pour le moment. Que de bonnes nouvelles !

Ce rangement lui avait permis de retrouver dans son sac, son carnet de croquis. Il le feuilleta un petit moment, regardant ces travaux précédant. Il y en avait des réussis, d'autres beaucoup moins mais cela le motiva à aller griffonner un peu. Depuis le début des incidents, il n'avait pas trouvé l'envie ni l'inspiration nécessaire pour créer quelques choses d'intéressant, mais maintenant qu'il s'était posé et reposé, cela commençait à le démanger.

Il pris donc son carnet et ses crayons sous le bras et commença à rôder dans Fort Hope pour trouver ce qui allait émoustiller sa créativité. Il passa devant des maisons et des habitants affairait, mais rien ne le captiva. Au bout d'un long moment, il finit par entrer dans une sorte de sous-bois. On lui en avait parlé à son arrivée mais il avait eu tellement d'informations en l'espace de quelques jours, qu'il n'avait tout bonnement pas retenue.Il commença à crapahuter dans la cambrousse avant de tomber sur l'objet ou plutôt le végétal qui lui convenait. Cette chose à pétale violette était parfaite. Il s'installa non loin de la fleur en question et commença à dessiner calmement, chantonnant pour lui-même.Il ne savait fichtrement pas de quelle plante il s'agissait, mais c'était beau, alors il ne se gêna pas pour la dessiner en pleine page.

Après plusieurs minutes de calme, il entendit du bruit derrière lui et se retourna pour voir ce qu'il se passait. Un promeneur avenant venait lui rendre visite et Ezra lui adressa un sourire radieux en se décalant un peu pour lui laisser plus de place.

« Pas de soucis, oui, installe-toi. Et le bruit ne me dérange pas bien au contraire. Avant je dessinais en musique mais j'ai perdu mon lecteur MP3 en ... partant de chez moi. »

Le jeune homme rigola, il se sentait assez léger depuis qu'il était arrivé. Il n'avait quasiment plus de soucis et ça, ça lui plaisait.

« Je m’appelle Ezra et toi ? »

Le tatoué lui tendit la main pour la lui serrer. Il souriait gentiment. Il aimait énormément la compagnie des autres, Erza était vraiment sociable, même si ces quelques mois de cauchemars avaient fortement bridé sa joie de vivre.

« Je … enfin … Je suis nouveau ici, j’essaie d’oublier un peu … la réalité extérieur … en dessinant. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas pris de temps pour ça. »

Ezra ne savait même pas pourquoi il disait cela à l'homme qui s'installait à côté de lui. Mais bon c'était un moyen comme un autre de commencer une conversation, certes maladroit, mais un début quand même. Il retourna sur son ouvrage, et ombra un peu plus son croquis. Il souriait, plutôt content de son travail.

« Excuses moi, je suis un grand bavard … Alors qu'est-ce que tu fais ici ? Enfin ... moi je fais des paniers de rationnement. C'est à mon niveau au moins ... »
We have ashes, fire and hope
Nanse LindleyWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 117
Points : 375
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   Mer 13 Déc - 23:20

C’était idiot, mais j'avais besoin de retrouver le contact humain, d'avoir une conversation légère avec quelqu'un de normal, dans un environnement normal. Ça me donnait l'illusion que tout était comme avant, que rien n'avait changé. Pas d'armes, pas besoin d’être aux aguets, pas de marcheurs, juste la foret, le calme et un autre humain cherchant le repos de l'esprit. Je m'installais à ses côtés, content de voir qu'aujourd'hui encore, ce genre de moment pouvait exister.

" C'est cool, ça fait quelques jours que je suis ici, mais j'ai pas trop eut l'occasion de faire connaissance avec les habitants du campement. "

J'évitais soigneusement de renchérir sur le Mp3 ou sur la cause de sa perte, on savait tous les deux ce que signifiait « partir de chez soi » et je ne voulais pas discuter de ça. Lui aussi devait être venu ici pour chercher le repos et l'oubli, alors autant jouer le jeu et éviter le sujet qui avait bouleversé nos vies. Je saisissais fermement la main tendue et la serrais avec joie, lui adressant un sourire sincère.

" Ravi de te rencontrer, moi c'est Nanse. "

Je hochais la tête à ses dires, trouvant un écho entre ce qu'il avait vécu et ce que j'avais vécu. Là encore, on n’était sans aucun doute pas les seuls à essayer de profiter comme l'on pouvait de ce qu'il restait de ce monde. Preuve en était, ce campement ne rassemblait que des gens qui œuvraient pour le bien de tous ses membres. Chacun, à sa façon, donner de son temps et de sa personne pour reconstruire un endroit sûr où l'on pourrait recommencer à vivre.

" Ouais, je comprends, on est tous dans le même bateau, mais le coin à l'air vraiment sympa. "

En silence, mes pensées s'orientant vers une perspective plus optimiste que d'habitude, je le regardais continuer son ouvrage, son talent était incontestable. Je regrettais de ne pas avoir pris mes affaires pour tailler un morceau de bois. Depuis que j’étais arrivée, je sortais dans les rues avec le strict minimum, appréciant de ne pas charrier ma maison sur mes épaules. Il me tira de ma réflexion en s'excusant pour son bavardage, ce qui me fit rire.

" Pas de problème, ça fait du bien de parler avec quelqu'un. Surtout quand c'est une conversation banale, ça fait longtemps que ça ne m’était pas arrivée. "

Je le regardais d'un air penaud, trouvant un peu tard que ma phrase était pitoyable. Un rire nerveux m'agita quelques instants avant que je reprenne, comme s'il ne s’était rien passé.

" À ton niveau ? Tu as l'air de trouver ça ridicule, mais c'est important de savoir rationner, non ? Moi, on m'a mis à la surveillance et au ravitaillement, en gros, je surveille les alentours et je sors pour aller chercher de la bouffe. "

Je ne pouvais pas m’empêcher de trouver la situation cocasse. J'avais toujours pris soin de la faune et de la flore et maintenant, j’étais celui qui partais en chasse. Utilisant tout ce que j'avais appris pour remplir mon rôle de garde forestier contre les animaux que je défendais, il n'y avait pas si longtemps de ça.

" Tu faisais quoi avant ? Dessinateur de BD ? "

We have ashes, fire and hope
Ezra YoungWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 195
Points : 381
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   Ven 15 Déc - 10:22

Ezra ne put s'empêcher de rire de bon coeur. C'était la première fois qu'on lui prêtait ce métier, mais cela ne le dérangea pas. Il n’avait d’ailleurs jamais songé à faire ce genre d’activité, le tatouage lui était venu naturellement, comme une évidence. Il se rappelle encore ce qu’il avait ressenti la première fois où il était entré dans une boutique de tatouage pour accompagner un de ses amis. Il était resté subjugué par la technique dont faisait preuve le tatoueur et ce qu’il arrivait à graver dans la peau de son client. C’était magnifique …

" Non, je dessine plus sur la peau des gens que sur du papier. Je suis tatoueur. "

Ezra lui tendit son carnet en souriant. C’était là qu’il travaillait quand ses clients lui passaient une commande spéciale. Il aimait ce genre de projet surtout car cela lui demandait beaucoup de travail de réflexion et de création.

" Tu veux en voir ? J'ai certain de mes modèles dans ce carnet ... Bon ça ne rend pas aussi bien que sur mes clients, mais il y en a des cool. "

Au fil des pages, on pouvait voir des croquis préparatoire de divers projet. Ainsi que leur emplacement sur le corps du client. Cela passait par tous les sujets possibles, du plus classique au plus complexe. Ezra avait soigneusement noté sur chaque page, les mots clés avec lesquels il avait dû travailler. On ne pouvait que constater qu’il faisait ça avec une passion non feinte. Le métier de tatoueur était sans aucun doute une vocation pour lui.

" Et toi tu faisais quoi ? J'ai beau chercher, je ne vois pas ce que tu pourrais être ... Et je préfère ne pas m'avancer … "

Il examinait son interlocuteur avec attention.

" Après tout, on a pas tous la tête de l’emploi. Tu pourrais être un danseur étoile, qui sait ? Je suis sûr qu’un justaucorps t’irait à ravir. "

Ezra le bouscula d’un petit coup d’épaule amical. Il souriait gentiment, il n’arrivait pas à réaliser que seulement deux jours auparavant il était encore dehors n’espérant même pas se projeter quelques jours plus tard. Et là, il avait vraiment l’impression de se réveiller d’un très long cauchemar ou alors d’être enfermé dans un beau rêve. Mais, il s’en moquait, il se sentait bien ici et il n’y avait que cela qui l’importait.

Il grignotait le bout de son crayon distraitement. Ce perdant un peu dans ses pensées.

" Tu habites où ? J’ai pris une maison sur … euh … Grand Marais Street. Je n’ai encore croisé aucun de mes voisins. Tu penses que ça se fait ici de faire une pendaison de crémaillère ? "


We have ashes, fire and hope
Nanse LindleyWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 117
Points : 375
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   Sam 16 Déc - 20:15


Le rire qui gagna mon interlocuteur à la question que je venais de lui poser me laissa pantois, mais très vite son rire devint communicatif et je souriais en retour. J'avais dû dire une bêtise, sans m'en rendre compte et j'en eus la confirmation, il n’était pas dessinateur, mais tatoueur. Je trouvais la nuance assez faible, j'imaginais que le support n'avait aucun impact sur le talent qu'il fallait. Ceci dit, j’étais loin d’être un expert et il avait l'air de suggérer que le papier et la peau n'étaient absolument pas similaires quand il s'agissait de dessiner dessus.
J'attrapais le carnet pour le feuilleter, certains dessins étaient d'une finesse incroyable, je me demandais à quoi cela pouvait ressembler quand ils prenaient vie sur l’épiderme de quelqu'un. J'aurais sans doute dû sauter le pas à l’époque où mes amis s'en étaient fait faire, mais l'idée du scandale que mes parents auraient fait avait suffit à m'en dissuader.

" Ça se voit que tu aimes vraiment ça ! "

Alors qu'il me prenait le carnet des mains pour me montrer les quelques modèles qui s'y trouvaient, je ne pouvais pas m’empêcher de remarquer à quel point son visage s’était illuminé. Je l'observais encore, plus que les dessins qu'il me montrait et à cet instant, les doutes que j'avais commencèrent à s'estomper. Tout n’étais pas perdu, c’était une preuve que tout pouvait recommencer, qu'il y avait encore de l'espoir.

Il reprit la parole en se tournant vers moi, laissant de côté son carnet pour me demander quel était mon métier. J'allais ouvrir la bouche quand il enchaîna sur une idée qui me fit rire aux éclats. Je m'imaginais en justaucorps dans un ballet, mes parents au premier rang m'observant avec les yeux exorbités et la mâchoire pendante. Mon rire redoubla d'intensité alors que je sentais une larme d'hilarité poindre au coin de mon œil. Il me fallut un bon moment pour arriver à me maîtriser, mon rire s’étouffant petit à petit.

" J'avoue que ça aurait eu de la gueule, mais je crains de ne pas avoir la grâce nécessaire. "

Je le fixais en essuyant rapidement le coin de mes yeux avec mes doigts, ça faisait un bien fou. Cette sortie était la meilleure idée que j'avais eue depuis un long moment et rencontrer ce mec était quasiment providentiel. Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas autant rit que je ne voulais pas ternir ce plaisir et le laisser retomber. Je voulais continuer à discuter avec lui, oublieux de ce qu'il se passait à l’extérieur de la bulle qu'on venait de créer.

" Non, sans blague, j’étais garde forestier. Tu sais, ceux qui patrouillent dans les parcs pour vérifier que les gens ne font pas n'importe quoi ? C'est beaucoup moins glamour que le justaucorps. "

Je m’arrêtais là, trouvant la description suffisante et j’évitais de rajouter que, maintenant, je ne m’inquiétais plus tant pour les animaux que pour les gens. Je préférais repartir sur son idée loufoque et prolonger ce moment de légèreté qui semblait nous faire du bien à tous les deux.

" Pareil, Grand Marais Street du côté du parc. Ça risque d’être triste de faire ça avec des rations. "

Je fronçais le nez pour lui signifier que ça manquerait de chips et de bière pour que la petite fête soit vraiment prometteuse. Mais une idée germa dans mon esprit, la prochaine fois que je sortais du camp pour aller chercher des vivres, je chercherais ce qui pourrait lui permettre d'organiser sa pendaison de crémaillère.

" Si ça te dis, on pourrait sortir pour essayer de trouver le nécessaire à ta pendaison de crémaillère. "

We have ashes, fire and hope
Ezra YoungWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 195
Points : 381
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   Dim 17 Déc - 18:18


Le jeune homme acquiesça quand Nanse lui avoua son métier. En effet, il n'était pas danseur, mais le tatoueur n'aurait jamais deviné seul son métier.

En réfléchissant un peu, il avait déjà croisé des gardes forestiers, qui les avaient, lui et son père, aidé à s'orienter lors d'une excursion ''entre mecs''. Même si Ezra détestait ce genre d'activité, son père, dans un espoir de resserrer les liens familiaux, l'avait traîné au Table Rock Mountain Park, à quelques heures de route de leur maison. Ils avaient campé, il avait discuté, ils s'étaient disputés, mais rien n'avait changé en mieux dans leur relation.

" Garde Forestier c'est cool ça, j'en ai déjà croisé une fois ! Mais je soutiens que tu aurais pu créer une nouvelle mode en t'habillant en danseur. "

Ezra lui fit un clin d'oeil avant d'enchaîner.

" Moi la Nature à part pour aller la dessiner, je n'y mets plus les pieds. Je suis devenu un vrai citadin, même si j'ai était élevé à la campagne, ça n'a jamais été mon truc. "

Quand Ezra évoqua la possibilité de faire une pendaison de crémaillère, il remarqua que son idée, dans un premier temps, n'avait pas accroché Nanse. Puis après quelques instants, ce dernier lui proposa de l'aider à trouver le nécessaire pour réaliser son projet lancé sur un coup de tête. Cette annonce eut l'effet d'une bombe dans son esprit.
La joie illuminait son visage au fur et à mesure qu'il répondait a son compagnon du moment.

" Tu penses que ça serait possible ? Tu es partant pour m'aider à organiser ça ? Mais c'est trop gentil ! Moi je suis partant à deux cents pourcents pour sortir récupérer des choses. Du moment à ce que l'on rentre bien avant la nuit évidemment. "

Le tatoueur était plus qu'enthousiasmé par cette proposition. Pas qu'il ait particulièrement envi de sortir à l'extérieur du camps, mais le fait de se retrouver à organiser une petit fête le rendait des plus enjoué. Il avait l'impression de retrouver une vie sociale normale. Un sourire ravi illuminait son visage. Il se mettait déjà à faire une liste de choses à trouver pour rendre ce moment parfait.

" Ça serait sympa si on trouvait de l'alcool non ? Et des cacahuètes. Putain ... oui ! Je sais même plus depuis combien de temps j'ai pas mangé de cacahuètes. "

Ezra attrapa vivement le bras de son interlocuteur pour lui signifier qu'il avait eu une idée de génie. Il avait du mal à cacher sa spontanéité parfois, mais cela n'avait jamais gêné aucune de ses connaissances par le passé.

" Oh ! Et imagines que l'on trouve des ballons gonflable, ça serait la super classe. Non ? Tu as des idées toi ? "



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]   
 
Sous le couvert des arbres [Ezra et Nanse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération