Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #30 : Août 2018
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Signalez vos RPs ici !
Cet été sur In Your Flesh, réalisez votre rêve d'enfant et devenez dresseur Pokémon ! Pour les attraper tous, ça se passe ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - préambule : Welcome to Detroit > A lire ici

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Grosse Pointe :: Grosse Pointe Park

 ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol

I walk a lonely road
Kennedy LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 471
Points : 881
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol   Dim 17 Déc - 11:59
Non, je ne ferai pas de bêtises cette fois-ci. Quand bien même les couleurs que j’avais eu en cadeau pour mon anniversaire m’avaient fait sautiller et me donnaient clairement envie d’essayer une teinture façon petit poney arc-en-ciel, mes cheveux sont roses flashis et ça peutt donc attendre. D’autant plus qu’il me faut des soins ou des trucs du genre, histoire de les nourrir un peu les pauvres. Non, là, je mesuiss éclipsée juste pour marcher et prendre un peu l’air, seule oui, parce que ça fait du bien parfois. A moi en tout cas. Ou même àmoi. Et je n’irai pas bien loin, comme à chaque fois ou presque. Je n’aurais effectivement pas d’ange gardien, géant barbu ou non, à chaque fois, alors je vais éviter de tenter le diable. Pendant un certain temps. j’ai un peu tendance à oublier petit à petit mes peurs et les accidents, d’autant plus que personne ne sait et ne peut donc me le balancer à la tête pour me le rappeler. Tant mieux sans doute d’ailleurs, sinon, je serai actuellement cloîtrée là-bas, ou au mieux, j’aurais récolté d’un garde du corps. Donc voilà. Pour le moment, je fais attention et je suis prudente. J’ai même mis un bonnet et des gants, c’est dire. Alors qu’on est en juillet oui. Météo de merde, même si j’y suis habituée depuis toute petite, c’est toujours moins évident quand tu restes dehors. Quoique ça aussi, j’y suis habituée depuis le temps. Mais quand même, faut bien râler pour le principe. Enfin, je suis fatiguée et j’avais faim, ce qui explique un peu que je puisse avoir froid alors que le soleil se lève doucement pour réchauffer tout ça. Et le bonnet cache mes cheveux visibles à des kilomètres, ce qui rassure les autres.

Perdue dans mes pensées, je me fige alors que je traverse un énième jardin de banlieue, délabré et peu entretenu même avant tout ça. Je regarde autour de moi. Okay. Rien n’y personne, pas un mort en vue. Ni un vivant d’ailleurs. Sauf lui. Se dressant fièrement sur ses deux pattes, grattant la terre et jetant des coups d’œil idiot autour de lui. Je fais quoi là ? Je tente de faire petitpetitpetit ou je lui saute dessus en espérant le choper ? Et s’il est là, est-ce que ça veut dire qu’il y ses copines pas loin ? Ce serait encore mieux. Des œufs. Ou de la viande. Je sais pas trop ce qui m’attire le plus pour l’instant.

Mais cet idiot de coq, survivant je ne sais comment, se balade l’air de rien au milieu de nul part et n’est qu’à quelques pas de moi. Sauf qu’évidemment, qui dit lever de soleil, dit… J’écarquille les yeux quand cet idiot se met à chanter. Mais comment il a fait pour rester en vie jusque-là ? Aussi bêtement, je lui fais signe de se taire, alliant geste et parole, jetant des coups d’œil autour de moi. Mais il s’arrête pas. Donc ce sera la deuxième solution. Je vais vers lui pour l’attraper, mais rien n’est aussi facile et il se met à courir. Et on dirait pas, mais ça court vite ces bestioles. Et surtout non seulement ça court carrément pas droit, mais en plus, ça peut passer sous des palissades et autres conneries du genre. J’escalade à mon tour en pestant, continuant de lui courir après, alors qu’il traverse la rue et passe dans un trou de la grille du jardin en face. Fait chier. J’accélère et passe par-dessus la grille, me rétamant à moitié de l’autre côté dans une mare de boue, j’espère que c’est de la boue en tout cas. Je m’essuie les mains sur mon pantalon et relève les yeux juste à temps pour le voir revenir. Et là, j’ai un réflexe de fifou, sorti de je ne sais où, et avant même d’y penser, je me retrouve avec un poulet gesticulant entre les mains. Je le coince sous mon bras, fermement, même s’il crie encore un peu, tout crétin qu’il est. Je vais l’appeler Hei Hei tiens.

Et soudain, je pige. Je la vois qui s’avance et je pige pourquoi il a fait demi-tour. Une mamie, en robe toute moche, les chaussettes descendant sur ses chevilles, les yeux aussi blancs que ses cheveux. Et hormis ses mains ensanglantées, auxquelles il manque des ongles, qu’elle tend vers moi, on pourrait presque croire qu’elle n’a rien. Oui, bon, hormis l’odeur et l’espèce de beuark qu’elle émet. Je sais pas, elle a dû mourir d’une crise cardiaque et se retrouver enfermée dans sa baraque, à gratter pour sortir. Peut-être. Ce qui veut dire qu’il y a peut-être de quoi bouffer dans sa maison. Je le note dans un coin de ma tête donc, parce que là, elle s’approche un peu trop, et j’en entends d’autres, plus loin, sans doute attirés par le coq. Je repasse la barrière, tant bien que mal avec le poulet qui remue et m’emmerde donc. Mais je vais m’éloigner, juste un peu, par mesure de sécurité hein. Pour le moment, il s’est tue, et j’avoue que je me sens un peu coupable de le tuer alors qu’il est en vie après tout ce temps… Mais vraiment un peu, j’ai grandi dans une ferme, on a peut pas vraiment avoir de remords pour ce genre d’actions, surtout que là, on est sept à presque mourir de faim. Mais je me remets à courir un peu, histoire d’être sûre de les semer, ceux que je vois plus loin là-bas.
Et je rentre dans une maison, m’appuyant contre la porte en reprenant enfin ma respiration. Et merde.

« Salut. Moi venir en paix. Amie. Tout ça. »

Tu crois que je peux saisir le flingue que j’ai dans le dos avant qu’elle ne réagisse ou comment ça se passe?

_________________

Ohana means family, family means nobody gets left behind or forgotten
avatar
Messages : 1051
Points : 840
Date d'inscription : 27/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol   Mar 16 Jan - 14:49

My Songs Know What
Fall out boy
click
Tobby & Kennedy
20 juillet 2016
« Ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol »Les jours s’enchaînent et Max commence à bien reprendre des forces, je pense que dans une bonne semaine nous pourrons bouger de ce trou à rat qu'on squatte depuis prés d'un mois, j'ai besoin de changer d'air et puis les vivres commencent à se faire rare dans ce coin. Aujourd'hui j'ai décidé de prendre ma moto pour aller de l'autre côté de la ville, voir si l'herbe est plus verte qu’ailleurs. Par chance hier j'ai trouvé un flingue planqué sous un matelas, chargeur plein. Ma hachette est bien sympathique pour exploser du zombie, mais quand on se retrouve face à quelqu'un d'hostile une arme c'est bien pratique. J'ai laissé Chester pour éviter qu'il me gêne ou qu'il se fasse bouffer. Je roule tranquillement pour dépenser le moins d'essence que possible, mon arme à la main au cas ou. J'arrive dans un coin que je n'ai jamais vue, personne ne semble dans le coin et aucun zombie à l'horizon. Parfait ! Je planque ma moto et commence à fouiller les baraques aux alentours. J'ai la super surprise de retrouver un couple en pleine décomposition dans leur pieu, l'odeur est intenable, je me dépêche de fermer la porte, je crois bien avoir vue des vers sortir de la bouche du mec. Il y avait bien un fusil sur un des corps, mais si j'y retourne je pense que je vais tomber malade, j'ai juste envie de gerber actuellement. La seule chose que je trouve son des biscuits à moitié moisie, autant dire rien. Je ferme le placard rageusement ! Ça doit être la dixième maison que je fouille aujourd'hui et toujours rien dans le sac. Fait chier ! J'en ai ras le cul de passer mes journées à chercher de la bouffe ! Ça fait deux ans que ce train train s'est installé et je pense que sans Chester je serai bonne pour l'asile ! Maintenant qu'il y a Max avec qui je peux discuter ça va un peu mieux, mais il lui faut de quoi grailler pour qu'il se remette correctement ce qui me fout un peu plus de pression que d'habitude. J'ai trois bouches à nourrir et c'est pas toujours simple. J'entend d'un coup le cri d'un coq, j'arque un sourcil. Y'a encore des coqs vivants dans le coin ? Ça pourrait nous faire un bon repas, je passe mon sac sur mes épaules et me dirige vers la porte pour traquer l'animal quand une fille aux cheveux Rose entre précipitamment. Je reste bloqué quelques secondes sur elle, un poulet en main et l'air essoufflé. Elle me dit quelques mots qui ne m’empêchent pas de prendre mon arme en main. Je ne lui pointe pas dessus, mais si je la vois faire un geste brusque je n'hésiterai pas à le faire. Je veux juste qu'elle voit que j'en ai une et qu'elle n'a pas intérêt à faire quoi que ce soit contre moi. Ok toi venir en amie, mais qu'est-ce qui me prouve que tu vas pas m'en coller une quand j'aurai le dos tourné ? Pour me voler mon sac ou pour me bouffer. Ouai je me suis souvent dis qu'il y en avait qui devaient se résoudre à bouffer d'autres humains pour survivre et j'ai pas vraiment envie d'être le repas. Enfin en voyant le poulet entre ses bras, je me dis qu'elle est pas encore passer du côté obscure de la force c'est déjà ça. Malgré cette remarque à moi même, j'ai toujours eu du mal à faire confiance aux gens et encore plus dans ce genre de situation. J'ai bien envie de lui piquer son poulet, mais je passerai pour quoi ? Si je veux que les gens ne me volent pas, faudrait pas que je fasse la même chose non ? Le poulet attendra.
©️ 2981 12289 0

_________________

A jedi shall not know anger, nor

hatred, nor love

BLUEBERRY
I walk a lonely road
Kennedy LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 471
Points : 881
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol   Jeu 1 Fév - 20:25
Si on m’avait dit il y a queqlues années que j’aurais coursé un poulet à travers des jardins pour le bouffer, ça m’aurait sans doute fait rire. C’est plus facile de tirer des trucs sur les étals des marchés ou dans les poches des gens ou même dans les magasins faut pas déconner. Et puis, même si je sais faire, faut le tuer, le plumer, lui couper la tête et les pattes, lui retirer tout l’intérieur… c’est long, c’est dégueu, c’est chiant. Sauf que maintenant, c’est carrément de l’or en barre, en mieux même : ça se bouffe. Alors oui, je m’éloigne un peu plus que prévu et je prends un peu plus de risques qu’il ne le faudrait sans doute. Mais rien qu’à l’idée de l’odeur et de pouvoir manger un poulet grillé, j’en salive d’avance. Je parle même pas de plus avoir faim, mais rien qu’au niveau moral, ça ferait du bien à tout le monde. Alors ça vaut le coup. Et puis, les morts sont lents, si j’arrive à les semer, j’aurais aucun souci. Non, c’est chiant quand ils te suivent, parce qu’ils te lâchent pas et qu’il fatiguent pas eux, alors que toi… Mais là, ça ira, ils sont loin, trop loin pour me suivre ou voir où  je vais vraiment. Et j’ai le coq sous le bras donc. Qui reprend son chant, cet abruti. Mais j’ai pas trop le temps de m’en occuper parce que j’ai un peu oublié une des leçons élémentaires de la survie en milieu hostile : vérifier l’absence de menace immédiate dans un lieu clos. Genre la maison où je viens de me précipiter et de m’enfermer. Et dans le genre menace immédiate, le flingue que la nana face à moi me colle sous le nez est pas mal. Je jure dans ma tête, m’injuriant moi plus qu’autre chose, et je tends l’oreille, ma main libre venant lentement fermer le bec de la bestiole. Parce que si elle est seule, je peux gérer, mais s’il rameute à nouveau tous les habitants du quartier, ça le fera pas du tout.
Bon, déjà, on va oublier l’idée de tenter de récuperer mon arme on est d’accord. Si je lui lance le poulet dessus, tu crois qu’elle va chercher à le rattraper par réflexe ? Si elle le fait pas, je me prends un balle, c’est pas faut, on va donc éviter aussi. Même si ça pourrait être rigolo.
Je la fixe et grimace en haussant un sourcil un peu narquois soit, mais je fais pas exprès promis.

« T’as des trucs à piquer dans ton sac ? »  Okay, mauvaise approche. « A choisir entre toi et le coq, je prends le coq chérie, sans vouloir t’offenser. »  C’est pas vraiment mieux non… Je soupire et grimace. « Tu permets ? »  

Je retire lentement mon bonnet pour le fourrer sur la tête du coq, qui se tait enfin. C’est fou ce que c’est con ces bestioles.  Je me passe une main dans les cheveux pour les remettre un peu et je la dévisage. Soit ses copains sont hyper silencieux, soit elle est seule. J’inspire profondément.

« J’ai pas l’intention de te voler, et encore moins de te bouffer. Même si c’est facile à dire avec une arme pointée sur soi okay… »  J’esquisse un sourire contrit. « Et toi, t’as l’intention de me bouffer après m’avoir piquer Hei Hei ? »

C’est là que je lui dis que je voulais juste me planquer le temps que les morts passent, et pour faire taire cet abruti, ans parler que je savais même pas qu’y avait quelqu’un ? Ouais, non, peut-être qu’elle va se dire que je suis pas seule, même si mon arrivée à été un peu mouvementée… Peut-être qu’elle hésitera à tirer dans ce cas ? Ce serait cool.

_________________

Ohana means family, family means nobody gets left behind or forgotten
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol   
 
ça c'est ce que j'appelle un poulet mongol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Grosse Pointe :: Grosse Pointe Park
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération