Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Ce mois-ci, venez relever des défis et trouver la gloire dans un petit jeu plein de surprises. C'est par ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Event #5) Run or Die

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Grosse Pointe :: Grosse Pointe Park

 Finding food... Like a asshole

I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Finding food... Like a asshole   Lun 8 Jan - 15:26

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole

Seul. Me v'là seul. Après avoir passé tout c'temps avec ma fille. Ça fait bizarre. Autant qu'part moment elle me faisait flipper grave, autant qu'sa compagnie m'manque. Mais bon, si elle a rejoint Fort Hope comme j'lui ai d'mandé, j'suppose que c'est une bonne chose. Elle saura s'adapter la p'tite. Elle a du caractère. Celui d'son père. Ouais. Je souris à cette idée. Foutu caractère.

J'suis sur la route. J'suis parti tôt c'matin. Il le fallait. Y faut que j'trouve quek chose à manger. J'ai l'impression qui a un nœud dans mon estomac. Un nœud qui se tord, histoire de m'rappeller qu'mon ventre est vide et histoire de m'faire souffrir un peu. Bon... faut dire qu'ce sentiment là, je commence à l'connaitre. C'est pas nouveau qu'la nourriture manque. C'est même devenu un habitude ici. Surtout ces dernier temps. Au commençement d'tout ça, on trouvais d'temps en temps un peu d' nourriture à l'occasion et, en plus, les gens était plus confiant. Mais ça d'viens de moins en moins fréquent. L'un comme l'autre. J'suppose qui en a d'autre qui les on eux. Ça amène à s'méfier quand on vous prend s'que vous avez.

C'matin, j'ai enfilé ma tenue pauvre type. J'suis près à partir à la recherche d'un plan. J'me promène actuellement dans un secteur calme. Le genre d'endroit qu'les survivants cherche. Y fait beau aujourd'hui dehors. Un soleil réchauffe mon corps et j'ai juste envie d'enlever ma tuque. Mais, elle est nécessaire. Lola s'est toujours marré d'moi quand j'enfilais se look, mais elle doit avouer qui a servi plus d'une fois. J'suis pas beau à voir et ça attire la pitié. Et ouais... encore aujourd'hui on arrive à berner les gens avec s'qu'on porte. Mais comme il sont méfiant, il faut savoir user de stratégie.

Alors qu'tout ces idées défile dans ma tête, j’aperçois un cabanon au loin. J'ajuste mes lunettes craqué que j'ai recollé avec du scotch. Ça semble être un d'ces truc de garde forestier. L'genre de lieu qui n'ma jamais intéressé avant. Sauf que là, c'est un bon abris. Surtout qui semble y avoir du mouvement. J'm'approche doucement afin d'observer les lieux. Faut toujours prendre le temps d'analyser avant d'foncer. Ça peux être des monstres. Faut aussi voir s'qui en ait si c'est des vivants. C'est rare qu'les gens son en grand groupe, mais on sais jamais. En même temps, j'essais d'réfléchir à une stratégie. Lola était un atout pour moi. Mais là, j'dois me débrouiller sans elle. C'est clair que ce s'ra moins facile... mais y faut absolument que j'mange. J'me glisse dans les buissons avec discrétion, avançant doucement vers le bâtiment. Lorsque j'ai enfin une vue qui m'semble acceptable, je m'assoie dans les feuilles afin d'scruter les lieux à travers les branches qui m'sert de cachette... J'crois bien apercevoir quelqu'un...Ouais! Faite qu'il ait à manger!


_________________
We have ashes, fire and hope
Lily Rose JonesWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 139
Points : 711
Date d'inscription : 20/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Jeu 18 Jan - 17:32
Ses longs cheveux blonds dans lequel se reflétait le soleil qui tapait encore avec vigueur en cette fin de journée, étaient rattachés en une queue de cheval, quelques mèches délicates étaient malgré tout parvenues à s'échapper de l'élastique encadrant par la-même son visage poupons et ses grands yeux bleus innocents. Accroupis dans l'herbe, les deux mains posées sur ses genoux, Lily observait son grand frère s'affairer avec un savoir-faire et une dextérité à toute épreuve.

- Tu as vu comment j'ai fait ?

Lui avait-il demandé en tournant son visage vers elle. Opinant de la tête, pour lui signifier qu'elle avait suivit avec attention et sérieux chacune de ses indications, ses grands innocents s'agrandirent de surprises en le voyant démonter ce qu'il venait de faire. Ses yeux s'agrandirent davantage sous le coup de la surprise en le voyant lui tendre le câble

- Vas-y essais, lui enjoignit-il

Dans surprise, un immense sourire se dessina sur son visage enfantin avant de s'emparer du long câble qu'ils avaient fauché dans les affaires du vieux, et de ses petites mains, elle s'appliqua à reproduire ce que Taylor venait de lui enseigner.


***

Lily n'avait que 10 ans à l'époque, jamais alors, elle ne se serait douté que ce que venait de lui enseigner son frère lui servirait un jour, elle qui détestait tant la chasse. S'avançant dans les fourrés tout en guettant le plus petit signe lui permettant de pister un gibier, elle avait fini par trouver un sentier emprunté par des lapins à en juger par les traces laissé sur le sol. Sachant que la plupart des animaux empruntaient souvent le même chemin conduisant de leur tanière à un point d'eau, elle avait dressé un collet sur ce dernier. Un piège classique, facile à réaliser qui ne demandait pas grand choses si ce n'était un câble et un bâton.
Tout ce qu'elle savait c'était à son frère qu'elle le devait, et bien qu'elle avait toujours la chasse en horreur, elle avait depuis bien longtemps rangé ses scrupules au placard.

Aujourd'hui la chasse avait été bonne, un lapin avait été pris dans l'un de ses pièges, la dernière fois, elle avait eut beaucoup moins de chance car un prédateur avait fini son diner avant même qu'elle ne vienne le récupérer, tout ce qu'il restait du lieux de carnage c'était du sang, son câble, et des empreintes de pattes laissées par un renard.
Le lapin rangé dans son sac en toile, Lily avait reprit la direction de ce petit cabanon de Garde-forestier qu'elle occupait depuis quelques temps, depuis qu'elle était partie à la recherche de son frère qui avait été vu dans les environs. Malheureusement, si remonter les pistes de certains gibiers était une chose, remonter celles de son frère en était une autre. Où était-il ? Pourquoi n'était-elle pas encore parvenue à le retrouver ? Est-ce qu'il allait bien ?
Plus le temps passait et plus Lily se sentait parfois envahit par le désespoir, et puis elle se reprenait. Son frère allait bien, elle en était convaincue. S'il y avait bien quelqu'un capable de survivre dans ce monde s'était lui. Etait-ce parce que toutes ses pensées étaient tournées vers lui ? C'était fort possible car sans s'en rendre compte, elle avait déjà regagné son campement. S'arrêtant devant la porte en bois de sa maison actuelle, la jeune femme fixa le nom qu'elle avait écrit à la craie blanche et qui était le sien, mais pas seulement. Après avoir quitté Fort Hope et longtemps marché, elle était arrivée ici, dans cet endroit qu'elle ne connaissait que trop. Pour avoir officié en tant que Garde forestier elle-même à une certaine époque, elle connaissait ses petites maisonnettes et tout ce qu'elles regorgeaient comme trésor, c'est pourquoi il lui avait paru être une bonne idée de rester sur place. Non seulement ce lieu lui offrait un habitat sur, mais en plus, en restant sur place, elle avait plus de chance que Taylor finisse par la retrouver qu'en se déplaçant continuellement. Mais les jours et les nuits étaient passés étiolant de plus en plus ses convictions. Et si elle avait fait une erreur ? Et si son frère n'était plus dans le coin ? Et s'il était parti de son coté ? Ne faisait-elle pas une erreur à rester dans ce périmètre ? Peut-être était-il temps pour elle de reprendre la route. Mais plus elle réfléchissait et plus le doute s'immisçait en elle. Rester ou partir ?
Le craquement de brindilles la tira de ses réflexions et lui fit faire volte-face, en sortant son couteau de son étuis qui pendait sur sa cuisse gauche. Elle n'entendait aucun gémissement pourtant si caractéristique des rôdeurs, il n'y avait pas non plus cette odeur nauséabonde de pourriture qui se dégageait des cadavres, elle avait donc à faire à un vivant ou à un animal.

- Montrez-vous !
Ordonna-t-elle en simulant une assurance qu'en réalité elle était loin d'avoir

Une silhouette se détacha alors des buissons, celle d'un homme dont elle ne connaissait pas le visage. Il lui était parfaitement inconnu, au même titre que ses intentions et Lily sentit une peur panique l'envahir qu'elle dissimula derrière un regard noir et sévère. La jeune femme avait apprit à se méfier des hommes car tous n'étaient pas aussi pétrit de bonnes intention que pouvait l'être Logan et ceux de Fort Hope.

- Qu'est-ce que vous voulez ? Qui êtes-vous ?
Lui demanda-t-elle avec méfiance sans abaisser son arme



_________________
I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Ven 19 Jan - 17:48

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole

Une femme. C'est une femme. J'crois bien qu'elle est seule. Pas d'signe ou d'trace de quelqu'un d'autre à première vue. Elle semble s'être installé là. J'sais pas si ça fait longtemps, mais juste à la manière qu'elle marche et qu'elle explore l’environnement, elle connait les lieux, j'en suis sur. Je remarque le sac en toile qu'elle tiens. Il n'est pas vide. De la nourriture peut-être? Je l'espère. Elle se tourne vers l'endroit où je m'trouve. Elle a probablement entendu quelques choses. Pas facile de se déplacer parmi les buissons sans rien faire craquer. Le soleil reflète sur elle et m'permet d'l'observer un moment. Elle est jolie. D'beau cheveux blond et un visage d'ange. Elle n'est pas vieille. Dans la vingtaine je dirais. Mais y faut pas que j'me laisse déconcentrer par ça.

J'suis l'mieux placé pour savoir qui faut pas s'fier au apparence. Surtout qu'elle a l'air à avoir du flair. Elle m'a déjà repéré et s'adresse à moi d'une voix assurée. J'me relève donc avec douceur afin qu'elle puisse me voir. Je lève les bras, comme pour signifier qu'j'ai pas d'arme en main et j'prend l'air paniqué. Rien d'mieux pour sembler innocent.

« Je... Je... ne me faite pas de mal Madame... Je... je cherche juste un endroit pour me reposer... Je... je n'aurais peut-être pas dû venir par ici mais... y avait d'ces créatures et j'me suis enfuis... et...je... j'me suis égaré...»

Je parle avec nervosité et j'ai les jambes qui tremble. Peut-être parce que je suis à fond dans mon personnage, ou peut-être à force de ne rien manger. Va savoir. J'sais pas si j'vais réussir à obtenir quoi qu'se soit. Elle est méfiante. Ça s'vois tout d'suite. C'est pas étonnant. Si elle est vraiment seule, face à un homme qu'elle ne connait pas, c'est une réaction justifié. Les femmes sont toujours plus méfiante face à un homme. Surtout dans s'monde. J'doute pas qui en ait qui veulent plus qu'leurs bouffe. J'chasse cette idée d'ma tête. Y faut que j'me concentre, que j'ai l'air crédible. Si j'mange pas aujourd'hui, j'sens qu'j’arriverais pas à aller beaucoup plus loin. Y faut absolument qu'cette femme m'prenne en pitié. P*tain qu'Lola m'manque. Un enfant, avec une femme, c'est toujours gagnant. En tout cas, ça augmente considérablement les chances. Mais bon. J'dois mis faire. S'était ma décision et maintenant, j'dois vivre avec.

Je suis donc là, l'air vulnérable devant cette femme qui me pointe de son arme. J'attend sa réaction avant de rajouter ou de faire quoi que se sois. Le temps me semble figer. Faite qu'elle y crois.


_________________
We have ashes, fire and hope
Lily Rose JonesWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 139
Points : 711
Date d'inscription : 20/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Dim 28 Jan - 1:02
Bien qu'elle avait perçu sa présence, Lily ne pu s'empêcher de sursauter de frayeur en apercevant un homme surgir des fourrés avec précaution, les bras levés devant lui. Ce simple geste lui fit baisser presque aussitôt, bien que légèrement sa garde, mais elle ne peut s'empêcher de rester méfiante, l'observant de ses grands yeux innocents qui étaient loin d'être aussi naïfs que son apparence le laisser croire. Pourtant l'homme qui se tenait à quelques mètres devant elle tremblait de tout ses membres et paraissait en état de choc, et ça ce n'était pas de la comédie, elle en était persuadée. Son discours, confus laissait place à la peur qui l'habitait. Les traits tirés, il paraissait clairement éprouvé par ce qu'il venait de vivre et à en juger par son apparence, ne paraissait pas bien dangereux. En temps normal, Lily n'aurait pas hésité à lui porter secours mais les choses avaient changé et même si son instinct avait envie de courir rejoindre cet homme pour le soutenir et lui porter secours, ses jambes n'en firent rien et ses pieds restèrent solidement encrés dans le sol terreux. Toutefois, elle abaissa légèrement son couteau sans cesser de l'observer pour autant, tout en jetant des regard inquiets derrière lui. Il avait dit être poursuivit, est-ce que des rôdeurs le suivait ? Est-ce qu'il avait amené des rôdeurs avec lui ? Elle ne voyait rien, ni n'entendait quoi que ce soit qui puisse laisser présager que des morts puissent être à ses trousses, mais cela ne voulait rien dire pour autant. Frissonnante elle se mit à espérer qu'il soit parvenu à les semer depuis bien longtemps déjà. Ou peut-être les avait-il tué ? Elle l'espérait de tout coeur mais le fait qu'il ne porte pas d'armes la faisait sérieusement douter

- Comment vous en êtes-vous débarrassé ?
Voulut-elle savoir

Droite face à lui, elle écouta sa réponse avec intérêt tout en se demandant ce qu'elle devait faire. Avait-elle le droit de l'abandonner à son sort ? La réponse s'imposait d'elle-même. Evidemment que non ! Rangeant son couteau dans son étuis, elle enjamba rapidement les hautes herbes pour le rejoindre puis passa son bras par dessus de son épaule et le soutint pour l'aider à se diriger vers la petite cabane qu'elle occupait

- Vous êtes blessé ?
S'enquit-elle.

Atteignant l'entrée du petit cabanon, elle le laissa s'assoir sur les marches d'escalier en bois et le fixa en croisant les bras devant elle en signe inconscient de défense

- Je m'appelle Lily,
se présenta-t-elle. Si vous êtes perdu je peux peut-être vous aider enfin si vous avez une carte, sinon, mon frère sera surement plus à même de vous aider à retrouver votre chemin. Vous désiriez vous rendre à un endroit précis ? Vous avez été séparé de votre groupe ?

Faire croire qu'elle n'était pas seule était une feinte dissuasive comme une autre si jamais il avait prévu de lui faire le moindre mal. Elle espérait en tout cas qu'il tomberait dans le panneau même si elle avait bien conscience que sa supercherie serait limitée dans le temps. S'il restait, tôt ou tard il se rendrait compte qu'elle était toute seule, sauf si par miracle, Taylor venait enfin à la retrouver, mais d'ici là, elle saurait si elle pouvait ou non lui faire confiance. Pour l'heure elle avait choisi de lui accorder le bénéfice du doute, parce qu'à ses yeux les hommes devaient s'entre-aider surtout en ce moment, l'individualisme n'avait plus lieu d'être. Lui poser des questions et entamer la conversation avec lui, allait lui permettre d'en savoir plus sur cet étrange nouveau compagnon

_________________
I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mer 31 Jan - 3:13

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole

Planté là, dans les arbustes et encore tremblant, j'observe la femme qui est d'vant moi baisser sa garde. Ça y est. Il y a d'l'espoir. Malgré la méfiance encore visible, elle semble prête à m'aider. Dû moins, elle démontre un intérêt. C't'un bon début. J'l'écoute lorsqu'elle me d'mande nerveusement ce qui en ait des monstres. Il faut qu'j'apaise ses craintes, sinon, c'est pas gagné. J'prend une grande respiration, comme pour me calmer... ou faire croire que j'me calme. Faut pas qu'j'oublie d'jouer mon rôle. J'crois bien avoir du talent la d'dans et je compte bien l'utiliser à fond. Comme quand j'débarquais chez un client. La bonne attitude et les bonnes manières permette d'établir un lien d'confiance avant d'frapper.

« Je... je l'est ai semé il y a un bout d'temps madame. Mais me voilà perdu. Il y a bien plusieurs heures que j'me promène dans l'coin. C'est... c'est pas un endroit qu'j'ai connu dans ma vie d'avant madame. C'est pour ça que j'suis perdu»

La v'là qui s'approche d'un seul coup vers moi. J'suis surpris. Presque sur mes gardes. Instinctivement, je sursaute. Je feint d'avoir peur et j'me crispe lorsqu’elle passe son bras autour d'moi. Mais, j'avais bien compris qu'elle venait pour m'aider. Le couteau qu'elle a rangé veux tout dire. Par contre, faire croire l'contraire fait partie du jeux. J'prend donc un attitude plus calme lorsqu'elle m'aide à approcher d'son abris.

« Non... pas de blessure madame. Enfin, je ne crois pas.»

J'm'assoie dans les marches et j'relève les yeux, lui adressant un regard timide. Lily. Elle s'appelle Lily. Pour ma part, j'lui donnerais pas mon vrai nom. J'sais pas si aujourd'hui ça change quelques choses mais j'tiens à mes vieilles habitudes. On sais jamais après tout. Elle me parle de son frère. Elle n'est donc pas seule. Je n'vois aucun autre signe de vie pour le moment. Serait t'il dans les environ? Peut-être partie explorer les lieux? Il va falloir que j'agisse rapidement. Enfin, sans exagérer non plus... Il faut pas prendre de risque inutile pour autant. Mais la venu d'son frère ne m'aidera surement pas.

«Je, moi c'est Boby. Je... je ne sais pas trop quoi faire. Si je dois retourner ou pas d'où je viens. »

J'regarde autour de moi brièvement.

«Ça semble plus calme ici. Y a moins de... c'est truc. Mais j'veux pas vous embêtez. Je... je sais juste plus quoi faire. J'ai, j'ai pas de groupe. Je suis seul. Enfin, depuis que...»

J'prend l'air désespéré. Mes yeux s'emplisse d'eau. Ouais, j'ai toujours été bon pour simuler l'envie d'pleurer. Le nombre de fois ou j'ai eu ma mère avec ça quand j'était gosse, j'm'en souvient plus exactement, mais ça fonctionnais. J'baisse les yeux, comme honteux et je reste là, à attendre sa réaction. J'ai tellement faim que j'pourrais presque pleurer pour vrai. Soit patient Mario... Si tu t'précipite, tu risque de tout faire foirer. J'me concentre pour oublier mon estomac qui s'tord de douleur. J'suis faible. Faut pas que j'craque là. C'est pas l'bon moment.


_________________
We have ashes, fire and hope
Lily Rose JonesWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 139
Points : 711
Date d'inscription : 20/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mer 7 Fév - 14:58
Lily avait beau rester naturellement sur ses gardes, elle sentait de plus en plus qu’elle n’avait rien à craindre de Bobby. L’homme paraissait encore plus effrayé qu’elle, tant par ce qui rodait dehors que par leur rencontre, après tout, lui non plus ne la connaissait pas et les femmes avaient prouvé qu’elles étaient capables de se conduire parfois beaucoup plus cruellement que les hommes, mais il n’avait rien à craindre d’elle, tout comme elle pensait de plus en plus ne rien avoir à craindre de lui. S’en était même à se demander comment il avait fait pour parvenir à survivre durant tout ce temps dehors car il ne paraissait vraiment pas très débrouillard. Il était chétif, terrifié, désarmé, complétement perdu et sursautait comme une proie prise au piège dès lors qu’on s’approchait un peu trop près de lui au point qu’elle commençait à redouter de le voir faire un malaise à tout moment… Alors qu’elle le soutenait pour l’aider se diriger vers le petit cabanon, Lily se demanda ce qu’il pouvait bien faire dans sa vie passé, c’était un jeu qu’elle faisait de temps à autres et qui lui permettait de penser à autre chose qu’à la dure réalité à laquelle ils étaient désormais tous confronté. Tout dans sa manière de se comporter laisser croire qu’elle avait à faire à un homme qui travaillait dans un bureau par le passé. Peut-être était-il agent immobilier ou comptable… comptable oui, ça lui allait bien.
Assis sur les marches en bois, l’homme regarda autour de lui avec émerveillement, comme si elle vivait dans un petit paradis, d’ailleurs sa remarque au sujet de « ces choses » comme il les appelait, ne manqua pas de la faire sourire.

- Ne croyez pas ça, j’en ai tué un ce matin même qui rodait autour du petit cabanon. Ils sont partout, vous croire en sécurité, perdre en vigilance, c’est signer votre arrêt de mort, le mit-elle en garde

C’était toujours ainsi, au moment où l’on s’y attendait le moins, quand on pensait être enfin en sécurité, que les morts réapparaissaient pour se réapproprier ce que l’on prenait pour acquis. Son regard se posa sur Bobby qui lui avoua à demi-mot qu’il était seul et perdu, que son groupe n’était plus, probablement victime d’une horde. Lily ne dit rien, se contentant de baisser le regard, compatissant face à la perte qu’avait été la sienne. Lily ne savait que trop ce que signifiait perdre des gens qu’il s’agisse de personne simplement rencontrer sur la route avec laquelle on partageait un bout de chemin ou pire encore des proches, des amis, de la famille

- Je suis désolée, murmura-t-elle simplement avec sincérité en levant les yeux sur lui

Gêné et se sentant étrangement misérable, l’homme baissa les yeux fuyant son regard. Un regard qu’elle avait déjà croisé, celui d’un homme qui se sentait coupable, coupable d’être toujours en vie, et probablement coupable de s’être enfui. Le jugeait-elle si tel était vraiment le cas ? Absolument pas, pour avoir été confronté à ses propres peurs elle savait parfaitement que la plupart des gens, elle comprit, se comportait plus souvent avec lâcheté face au danger, que les véritables héros étaient rares et que la plupart des gens n’en faisaient pas parti. Lui comme elle, n’appartenaient pas à cette catégorie, ils étaient des gens ordinaires plongé dans une situation qui ne l’était pas. Une chose était sur cependant, il ne pouvait pas rester seul, sans quoi ses jours de survit étaient plus que compté. Ne sachant visiblement pas où aller, Lily lui sourit

- Moi je sais où vous pourrez trouver refuge et croyez-moi, vous y serez en sécurité. Il s’agit d’une communauté qui s’appelle Fort Hope, je viens de là-bas. Ils sont vraiment bien organisés et on y vit presque… normalement, je suis sûr que ça vous conviendra, les gens qui y vivent y sont très accueillant. Si vous voulez je peux vous y conduire.

En guise de réponse le ventre de Bobby se mit à gronder de manière tonitruante et si cette réaction l’aurait surement fait énormément rire à l’époque, aujourd’hui ce n’était plus le cas. Depuis combien de temps n’avait-il pas mangé ? Il paraissait affamé. Rentrant à l’intérieur du cabanon, elle posa le sac en toile dans laquelle se trouvait sa prise du jour sur la table en bois et se dirigea vers l’une des étagères où elle avait entreposé dans un petit bocal sa cueillette de framboise. Alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre Bobby son regard s’attarda sur sa prise. Ne pouvait-elle pas partager un peu de viande avec lui plutôt que de lui donner des framboises ?
Lâchant un soupire, son bocal de fruits en main, elle le rejoignit et pris place à ses côtés. Le menton bien calé dans sa main droite, elle lui tendit le bocal contenant quelques framboises de sa main gauche et lui sourit

- J’ai attrapé un lapin, si vous voulez patienter un peu, je nous cuisine quelque chose et ensuite on ira à Fort Hope. Qu’est-ce que vous en dites ?

_________________
I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Ven 9 Fév - 18:26

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole



Plus J'suis là, et plus j'me dis qu's'est vraiment mon jour de chance. Ouais. J'ai bien l'impression qu'elle est prête à m'aider pour de bon cette fois. La v'la qui m'donne même des conseils sur les monstres. Elle a raison dans s'quelle dit. J'crois bien qu'elle m'prend pour un pauvre type et c'est c'qui faut. Elle semble réfléchir par moment. Elle doit avoir plein d'question en tête, c'est sur. J'lui répond comme l'pauvre type le f'rait.

«Je...je sais bien. Je sais qui a du danger partout aujourd'hui. Merci d'votre conseil madame.»

J'relève les yeux surpris lorsqu'elle dit qu'elle est désolée. Vraiment? C'est pas un mot qu'on entend souvent dans c'nouveau monde. Des gens désolé, y en a plein... mais d'la à l'exprimer? J'crois bien qu's'est la première fois q'quelqu'un m'dit ça d'puis qu'ces arrivé. Bon, l'contact humain a été plutôt limité d'puis, mais tout d'même. Quelqu'un qui est désolé pour moi? J'me ressaisi. Elle est désolé pour Bobby... pas pour moi. J'me reconcentre sur mon rôle. Reste concentré Mario.

«M... merci Madame. Je... C'est pas facile... Moi, je, je n'ai jamais tuer un de ces trucs. J'ai eu d'la chance jusqu'à maintenant... Mais là... d'puis que j'suis seul...»

Je marque un silence histoire d'laisser l'atmosphère s'alourdir. La v'la qui me parle de Fort Hope. Woow. Celle là j'l'attendais pas. Fort Hope... C'est bien de c't'endroit là qu'j'ai parler à Lola. Y a d'bonne chance qu'en s'moment, elle soit là la p'tite. Y vivre presque normalement... J'pense à ma fille. Ça doit lui plaire si ça r'semble un peu au vrai monde. Enfin, à l’ancien. J'l'espère pour elle. Mais moi, j'ai rien à faire là. J'dois pourtant jouer l'jeu. Un pauvre type, sa s'y plairait c'est certain. J'laisse échapper un p'tit questionnement empli d'manque de confiance.

«Un, un endroit sécuritaire? Vous croyez qu'il voudrait de moi?»

Pour faire suite à ma réponse, mon ventre s'met à faire des siennes. Elle semble remarquer les grondements qu'il émets et entre dans l'cabanon. J'la suis du regard. Elle sort un petit pot d'framboise. J'ai quasiment envie d'me jeter sur elle pour lui arracher son butin. P*tain. La v'la qui m'tend le pot. Mes mains tremble lorsque je l'prend. J'lui jette un regard, comme pour avoir son approbation avant d'les manger. J'vois bien qu'elle m'les donnes, alors sans attendre, j'm'empresse d'ouvrir le pot et j’attrape les p'tit fruit comme si s'tait un trésor. J' les regardes au creux d'ma main un cour instant et  j'me les enfonces dans l'gosiers comme si j'avais pas manger d'puis des lunes. Enfin, sa r'semble pas mal à ça faut dire. Une fois les framboises engloutit, je lâche un grand soupir. J'ai encore faim, c'est sur, mais qu'est-ce que ça peut faire du bien.

Contre toute mes attentes, elle m'parle d'un lapin. J'arrête tout mouvement, et je la fixe, incertain d'avoir bien compris. J'crois bien qu'mon regard dois tout dire... j'y crois pas. A t'elle vraiment parler de viande? J'reste là, abasourdit. J'crois bien qu'en s'moment, le pauvre type et moi, on n'fait plus qu'un.


_________________
We have ashes, fire and hope
Lily Rose JonesWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 139
Points : 711
Date d'inscription : 20/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mer 21 Fév - 14:58
"Madame" ? Lily ne pouvait s’empêcher de tiquer à chaque fois qu’on l’appelait ainsi. Il arrivait qu’on lui serve du "mademoiselle", "ma poule", "chérie" ou "gamine" mais du "Madame" ça non jamais, c’était bien la première fois et à vrai dire elle détestait, elle avait l’impression de se manger un sacré coup de vieux dans les dents. Certes elle détestait être prise pour adolescente, ce qui arrivait très souvent car elle avait conservé ses traits juvéniles mais autant elle détestait être prise une gamine autant elle n’aimait guère plus passer pour plus vieille qu’elle n’était.
Bien évidemment il était évident que cet homme cherchait juste à se montrer poli, et aucunement à se montrer désobligeant mais ça la gênait. Toutefois, l’émotion qu’elle put déceler dans son regard lorsqu’elle lui murmura qu’elle était désolée de ce qui lui était arrivé ne mentait pas. Il était touché et il était évident qu’il n’avait pas l’habitude d’être traité de la sorte. Alors qu’elle s’apprêtait à le reprendre, elle en fut empêcher en l’entendant lui avouer n’avoir jamais tué un seul rôdeur depuis que tout cela avait commencé. Les yeux ronds de surprise elle l’observa le souffle coupé. Comment était-ce possible ? Cela faisait 2 ans que tout cela avait commencé et il n’avait jamais eu à défendre sa vie ? Non bien sur, il laissait les autres le protéger… c’est vrai que c’était confortable de se reposer sur les autres, sur des personnes que l’on qualifierait plus facilement de dégourdit ou de courageux par rapport à soi-même, après tout, elle-même en avait fait l’expérience par le passé. Mais lorsque l’on voulait survivre dans ce milieu hostile, il fallait compter sur les autres bien évidemment mais avant tout sur soi-même.

- Je sais que ce n’est pas facile, reconnut-elle sans avoir cependant l’outrecuidance de le pousser à faire quelque chose qu’il ne se sentait pas capable.

Encourager les gens à se battre et à se défendre était une question de survie, mais lorsque ces mêmes personnes se forçaient à faire quelque chose qui ne leur correspondaient pas, les contraignant à emprunter, malgré leur peur, un chemin qui n’était pas le leur, c’était le meilleur moyen pour aboutir à une catastrophe, après tout, tout le monde n’était pas fait pour se battre et c’est pourquoi il était d’autant plus vitale pour cet homme de trouver refuge auprès de Fort Hope.
S’accroupissant à ses côtés, les mains jointes devant elle, Lily lui adressa un sourire qui se voulait confiant.

- Et pourquoi ne voudraient-ils pas de vous ? S’il on veut survivre c’est dans ce genre de communauté auquel il faut se raccrocher et vous vous y sentirez très bien je vous assure. Il y a du travail pour tout le monde en fonction de vos compétences et jamais on ne vous forcera à faire quelque chose que vous ne voulez pas faire ou dont vous ne vous sentez pas capable. Ce sont des gens bien qui y vivent, je suis sur que vous vous y plairez

C’est en le voyant recueillir d’une main tremblante les framboises qu’elle avait cueillit et les avaler comme s’il n’avait rien avalé depuis des jours, ce qui était probablement le cas, que prise de pitié, elle décida de partager avec lui le lapin qu’elle était parvenue à piéger. Elle savait que s’il était là, Taylor n’aurait surement pas approuvé mais et bien qu’elle pouvait comprendre sa position, de son point de vu, elle apprécierait que quelqu’un lui tende la main si elle se trouvait dans la situation inversé, et à vrai dire, c’est exactement ce que Declan, mais surtout Lïnko avaient fait pour elle. Laissant Bobby sur le pas de la porte, Lily rentra à l’intérieur de ce qui était désormais son lieu de vie, pris le lapin, une casserole et un cateau puis elle revint à l’extérieur s’asseyant à ses côtés pour entreprendre ce qu’elle détestait le plus : dépecer l’animal. Fort heureusement la compagnie de Bobby allait lui permettre de penser un peu à autre chose qu’à ce qu’elle était en train de faire

- Parlez-moi un peu de vous Bob. Que faisiez-vous avant… avant tout ça ? Ah et, je ne veux plus de "Madame", je n’en suis pas une, appelez-moi Lily



_________________
I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Dim 25 Fév - 22:58

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole



J'fais qu'penser à s'foutu lapin d'puis qu'elle en a parler. C'est quasiment trop beau pour être vrai. D'la viande... vraiment? J'crois qu'j'ai oublié c'est quand la dernière fois qu'j'ai eu droit à ça. Un sacré bail, c'est certain. J'me surprend à m'demander si Lola à eux c'genre de r'pas dans ça communauté. J'l'imagine autour d'une table, avec quelques personnes sympas. J'espère bien pour elle qu'ça ressemble à ça.

J'crois qu'cette fille m'prend vraiment pour le dernier des minables. C'est presque triste à voir. Faut dire qu'elle à l'air d'savoir s'en sortir elle. Son frère doit l'aider puisqu'elle en a parlé, mais j'ai l'sentiment qu'elle à appris. Chacun sa manière d'survire comme on dit. Elle tente d'me rassurer. On dirait presque qu'elle veut m'convaincre que tout l'monde a sa place à Fort Hope. J'ai pas b'soin d'faire semblant d'pas être convaincu hein. Du travail pour tout l'monde? Selon nos compétences? Pas sur qu'les miennes correspondent à s'qui recherche. Des gens bien. C'est c'que j'retiens d'son discours. Trop bien pour moi sur'ment.

Elle s'relève pour entrer dans sa cabane. J'la suis du r'gard, jetant par la même occasion un œil à l'intérieur, espérant apercevoir n'importe quoi d'utile. N'importe quoi, mais surtout d'la bouffe. Normal'ment, j'ai un sens d'l'observation assez développé. Si y a quek chose en vue, j'saurais l'repérer rapidement. J'prend quelques secondes pour scruter, mais voyant qu'elle r'vient, j'détourne les yeux. Faut pas qu'j'ai l'air suspect. Surtout pas en s'moment. La v'la qui sort avec sa prise. Comme un imbécile, je fixe l'animal mort entre ses mains. Est-ce vraiment cette jeune femme qui à su piéger cette proie? Où ptête que son frère lui à apporté? D'ailleurs... J'trouve plutôt étrange qu'elle attendent pas s'dernier pour son repas. Après tout, c'est sur'ment pas à tout les jours qu'ils ont cette chance non? À moins qu'elle ignore quand il reviendra? Alors qu'j'suis perdu dans mes pensées, elle m'interrompt avec une question inattendu. Faut dire qu'c'est rare qu'j'ai pris l'temps d'discuter avec les gens qu'j'ai pris pour cible dernièrement. Moi et Lola on s'contentait d'peu pour arriver à nos fins.  Mais bon, c'est pas comme si je savais pas faire. Dans l'temps, avant tout ça, y fallait instaurer la confiance. J'suis ptête un peu rouillé tout simplement. Je lève les yeux vers Lily, raclant ma gorge pour poursuivre. Déjà, dans ma tête, je prépare une jolie histoire. J'adore les histoires. On peut raconter s'qu'on veux après tout.

« Heum... vous parlez de moi? D'accord, Lily.»

Je lui adresse un petit sourire gêné, lui racontant mon histoire avec un peu d'hésitation.

« J'crois pas qui est grand chose d'intéressant à dire vous savez... L'autre vie était pas beaucoup plus facile pour moi, mais ça m'dérangerais pas trop. Quand c'est arrivé, j'étais plutôt dans une mauvaise situation vous savez... J'crois que j'm'étais résolu à ça... à pas avoir d'maison.»

J'prend une pause, prenant l'air honteux.

«C'est peut-être ça qui ma aidé. Je... je connaissais les recoins d'la ville les plus cachés pour passer inaperçu. Comment affronter le froid aussi. Enfin, tout se qui vient avec... avec ce genre de vie... Ça et mon ami Gille... Lui, y savais se défendre. Moi, j'était un type de bureau, de paperasse, lui, un ancien militaire. On était ensemble quand un de ces premiers trucs nous a croisé. On s'était pas quitté depuis...»

J'rebaisse les yeux, comme pour laisser paraître ma peine encore une fois. Une fausse peine, bien sur puisque Gille n'existe pas. L'coup d'l'itinérant, ça m'semble bien jouer. Ça fait pitoyable et en même temps, sa donne des atouts pour expliquer qu'un minable comme ça ai survit. Bon, pas tout seul hein. Voila pourquoi y a l'ami mort. J'relève les yeux afin d'la regarder dépecer la bête. C'est pas trop mon truc, mais elle à pas l'air d'aimer non plus alors j'ajoute :

«Si je peux aider...»


_________________
We have ashes, fire and hope
Lily Rose JonesWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 139
Points : 711
Date d'inscription : 20/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mer 7 Mar - 15:41
Attraper un lapin et partager sa prise avec un étranger lui rappelait cette fois où elle avait fait la connaissance de Tasha, qui quelques minutes à peine après qu’elles eurent fait connaissance dans cette maison abandonnée où toutes deux avaient choisi de se réfugier par le plus grand des hasards, lui avait proposé de partager sa prise… un lapin. Elle ne s’était pas attendue à tant de générosité de la part de cette inconnue et pourtant pas une seule seconde, pas une seule minute elle n’avait hésité alors qu’ils étaient en plein hiver et que la nourriture se faisait plus que rare. A son tour aujourd’hui, elle faisait exactement la même chose même si à vrai dire, pour être tout à fait honnête, c’est avec Taylor qu’elle aurait préféré partager sa prise… ou Tasha. Elle n’avait pas revue l’amérindienne depuis que leurs routes s’étaient séparées. Elle espérait qu’elle se portait bien mais également qu’elle avait pu retrouver son frère Jolan et qu’ils étaient tous deux sains et saufs
Ce fut le regard interloqué de Bob qui fixait l’animal mort comme s’il venait d’avoir une vision qui la tira de ses songes et fit naitre un petit sourire en coin. Avait-elle eu la même réaction face à Tasha et son lapin ? Surement.
Prenant place à ses côtés elle entreprit de faire ce qu’elle détestait faire et se mit à dépecer l’animal tout en demandant à son compagnon d’infortune de lui parler un peu de lui afin d’en apprendre plus sur lui mais également de se concentrer sur autre chose que cette corvée qu’elle détestait mais ô combien nécessaire s’ils voulaient manger

Bob paru surprit qu’elle puisse s’intéresser à lui et à son histoire ce qui relevait d’un flagrant manque de confiance en lui. Qu’avait-il pu lui arriver dans sa vie, et probablement son enfance, pour qu’il soit si craintif et se sente si inintéressant au point de se dévaloriser ? L’encourageant d’un sourire, l’homme acquiesça sans se faire prier et ce qu’il lui révéla effaça presque aussitôt le sourire encourageant qu’elle lui avait adressé. Lily avait cette fâcheuse tendance à oublier que la vie d’avant n’était pas forcément beaucoup plus facile pour certaines personnes. Trouver un logis ainsi que manger à sa faim pouvait être un combat de tous les instants, et pas uniquement dans cette vie-là… Baissant la tête avec gravité, elle osa relever son regard sur lui lorsqu’il reprit la parole. L’homme avait appris à survivre en passant son temps à se cacher mais heureusement il n’était pas seul, il avait avec lui un ami sur qui il avait pu compter, un ancien militaire, et l’entendre lui avouer qu’il était un homme de bureau lui tira un faible sourire. Elle aurait pu le parier, il en avait vraiment tout le style.
Elle leva toutefois sur l’homme des yeux ronds de surprise en l’entendant lui proposer son aide. L’imaginer lui, l’homme de bureau, dépecer l’animal alors qu’elle, la fille de ferme s’en sentait incapable avait quelque chose d’assez ironique il fallait bien le reconnaitre, non pas qu’elle ne l’en croyait pas capable… mais presque, ou serait-il plus juste de dire qu’elle l’imaginait mal œuvrer à décortiquer un lapin. Et puis soudainement, sa proposition se fit plus claire dans son esprit, et Lily se mit à rire discrètement de sa propre bêtise. Bob ne lui proposait pas de dépecer l’animal à sa place mais de l’aider tout simplement mais elle détestait tellement faire ça, que son subconscient lui avait fait interpréter ses paroles très différemment.

- Ah oui je veux bien. Vous savez faire un feu ? S’enquit-elle. Parce que ça pourrait nous être bien utile, et puis il nous faudrait des broches aussi, sur lesquels faire rôtir notre viande. Vous pouvez faire ça ? Lui demanda-t-elle.

Avant qu’il ne s’apprête à accepter sa requête, et qu’il ne se lève de la petite marche d’escaliers sur laquelle ils avaient pris place, Lily retira son couteau de chasse de son étui pour le lui tendre.

- On sait jamais, vous n’êtes pas armé et c’est plus prudent… vous me le rendrez quand vous aurez fini, moi j’ai… mon couteau de cuisine, ça devrait suffire.

Lily prit son temps pour dépecer l’animal non pas par plaisir mais parce qu’il lui fallait du temps et qu’elle n’était pas aussi douée que Taylor pour ce genre de chose. On ne parlait pas du fait qu’elle sentait son cœur se soulever à chaque fois que la lame de son couteau s’engonçait dans la chaire ou qu’elle retirait la peau. Lily avait besoin par moment de reprendre sa respiration pour ne pas tourner de l’oeil et puis elle gardait un œil sur son protégé. Nul doute que s’il venait à se retrouver seul il ne survivrait pas mais il n’était pas question pour autant pour elle, de le garder à ses côtés. En premier lieu parce qu’elle ne le connaissait pas suffisamment pour lui faire une confiance aveugle et surtout, parce qu’elle devait à tout prix retrouver Taylor. Bob ne ferait que la retarder, par contre, nul doute qu’il serait en sécurité à Fort Hope.

Un point cependant la chiffonnait dans la perspective d’accompagner Bob jusqu’à son ancien refuge. Elle n’osait pas y retourner, surtout après s’être enfuie comme une voleuse, sans prévenir qui que ce soit de son départ. Elle n’avait laissé en tout et pour tout qu’une lettre adressée à Lyanna sa petite sœur de cœur et son merveilleux Colin qui avait accepté de partager sa maison avec elle. S’il y avait bien deux personnes qui méritaient un minimum d’excuses, c’était bien elles. Elle ne voulait pas y retourner sans son frère et elle craignait que si on la voyait certaines personnes ne tentent de la raisonner et de l’empêcher de repartir. Il allait falloir qu’elle trouve une excuse pour convaincre Bob de s’y rendre seul… mais comment convaincre un homme qui ne savait visiblement pas se débrouiller de se rendre seul dans un endroit inconnu qu’elle ne cessait de lui vanter alors qu’elle-même le fuyait. Elle allait devoir trouver une bonne excuse et c’était là que le bât blesse… car elle n’était absolument pas douée pour le mensonge. Cela étant, il s’agissait de Bob, pas de Taylor, Declan ou encore Lïnko, elle arriverait peut-être à l’abuser, si toutefois elle parvenait à trouver une excuse crédible… Lâchant un soupir, Lily releva la tête en direction de Bob qui devait probablement s’affairer à ramasser du bois lorsque 3 silhouettes, dissimulées derrière les arbres, attirèrent son attention. Livide, elle se releva et observa avec plus d’attention ces mêmes silhouettes silencieuses à la démarche si particulière qui venaient dangereusement dans leur direction. Alors qu’elle s’apprêtait à avertir Bob du danger qui le menaçait une silhouette sombre surgit derrière la cabane, à 2 mètres d’elle à peine. Lily eut tout juste le temps de balancer le lapin sur le rodeur qui se précipita sur la chaire sanguinolente, avant de tomber à la renverse. Bondissant sur ses pieds, la jeune femme se releva aussitôt et courut en direction de Bob en hurlant. Il ne leur fallut pas plus de 20 secondes pour voir ces pantins dénués de vie les encercler tout en faisant claquer leurs mâchoires. Sept, ils étaient sept tandis qu’eux n’étaient que deux plus exactement un et demi… Elle n’avait pas le choix, elle devait s’en sortir, et sans la moindre hésitation, Lily planta son couteau dans le crâne du rôdeur qui se trouvait le plus proche d’elle



_________________
I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mar 13 Mar - 3:48

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole

L'idée d'bouger m'plait. Alors quand elle m'demande d'aller chercher s'qui faut pour faire un feu, j'acquiesce avec plaisir. Sa f'ra du bien s'dégourdir. J'vais pour m'lever, mais,contre toute mes attentes, elle m'tend son couteau. J'la fixe perplexe. J'dois avoir l'air d'un imbécile, mais j’arrive pas à croire qu'elle me fasse confiance à s'point. J'me lève finalement en disant :

«Heum, Oui Lily. J'peux faire ça. J'vais aller chercher du bois. Heum, merci pour le couteau.»

Je garde l'arme entre mes main et j'la contourne afin d'me diriger vers l'boisé pas trop loin. Avant d'poursuivre mon ch'min, j'la regarde en train d'dépecer sa bête. Elle est dos à moi et j'peux pas m’empêcher d'me dire que j'aurais juste à lui foutre la lame sous la gorge et lui d'mander d'me donner tout s'qu'elle a. Ça s'rais probablement très facile... mais c'est pas mon genre. J'suis p't'être un voleur, mais pas un tueur... et dieu sait qu'ça pourrait mal finir. D'toute façon, mon seul but, s'est d'manger et pour l'moment, l'travail est pratiquement terminé.

J'continue donc mon ch'min vers l'boisé. Y faut du bois sec. C'est s'qui va l'mieux. J'devrais pouvoir trouver quelques choses d'assez solide pour servir d'broche aussi.  

J'en était à ces réflexions, lorsqu'un craqu'ment attire mon attention. Ça vient d'la forêt là bas, et ça inaugure rien d'bon. J'prend l'temps d'regarder d'vant moi, attentif au moindre bruit. Des pas constant, des souffles suivi de courte lamentation... c'est clair... ce sont des monstres. J'jette un regard discret vers Lily. Elle est sur ses gardes. De toute évidence, elle les a repéré elle aussi. J'fait semblant de rien, attendant d'voir la suite. j'marmonne, tout bas, m'adressant à moi même :

«P*tain m*rde. C'est pas l'bon moment.»

La jeune femme déjoue un premier monstre qui était à 2 pas d'elle. J'ai pas l'temps d'voir comment elle s'en ai tiré qu'elle se précipite vers moi. C'est alors qu'ces trucs nous entoure. Bordel. J'les aperçois sortir d'entre les arbres un à un. Ça empeste la chair en décomposition et j'vous jure, on s'habitue pas à ça. J'pense à mon arme qui est caché dans l'fond d'mon sac... bien trop loin. Et en plus je f'rais que m'faire démasquer. Je regarde le couteau entre mes mains. M*rde de m*rde... J'suis pas pour montrer que j'sais m'défendre... mais j'peux pas laisser Lily s'battre seul contre eux. Il son 7. 7 p*tain d'monstres. Lily hésite pas, elle se jette sur le premier, lui enfonçant sa lame dans l'crane. Un des trucs est tout près d'elle,dans son dos. J'suis pas sur qu'elle ait l'temps d'achever l'premier avant qu'celui là soit arrivé à elle... enfin, ça risque d'être tout juste. J'fixe à nouveau l'arme que j'sers maint'nant d'toute mes forces. Et puis m*rde! J'me lance sur l'homme en décomposition et sans hésitation, j'lui enfonce le couteau qu'on ma prêté en plein centre du crane. L'coeur me lève, mais j'me laisse pas intimider pour autant. J'ai pas l'temps d'me laisser submerger par ça. Seule, ça aurait été foutu, mais à nous deux, on a p't'être une chance de sens tiré. Au diable s'qu'elle pensera, j'suis prêt à m'battre jusqu'à s'que tout ces truc horrible sois mort! J'la regarde même pas, achevant l'premier, j'me précipite aussitôt sur l'prochain qui est à ma porter. Il m’attrape par le bras alors j'donne un coup vers l’arrière puis vers l'avant afin qu'sa tête vienne assez proche pour que j'puisse lui foutre la lame dans la gorge, immobilisant par le fait même sa mâchoire qui claque. Je suis pas l'meilleurs en combat rapprocher, mais j'ai appris. C'est pas l'premier que j'dois tuer comme ça. y en a eu à coup d'crosse de pistolet alors avec un couteau, c'est encore mieux. Je recule afin d'me dégager d'son emprise puis je lui transperce la tête. La scène dois être tout simplement digne d'un film d'horreur humoristique... la jolie blonde et l'itinérant en train d'défoncer la tête d'une poignée d'monstre..


_________________
We have ashes, fire and hope
Lily Rose JonesWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 139
Points : 711
Date d'inscription : 20/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mer 28 Mar - 16:02
Lily ne s’était jamais considérée comme une battante ni même comme quelqu’un de valeureux mais elle ne s’estimait pas faible pour autant. La situation était telle qu’elle avait appris à se débrouiller et bien qu’elle avait horreur des confrontations avec les morts elle avait appris à prendre sur elle, parce qu’elle avait conscience que si elle voulait rester en vie, elle n’avait pas d’autre choix. Elle devait cesser de se reposer sur les autres et apprendre à protéger sa vie mais aussi celle de ses compagnons au lieu de toujours se cacher derrière eux. Elle ne voulait pas être un boulet que l’on se trimballe. En entrant dans le cocon qu’était Fort Hope, Lily n’avait plus ressentit ce besoin de survivre et avait recommencé à se reposer sur les autres, si elle pouvait éviter de sortir elle préférait et de loin, se sentant bien plus utile à l’intérieur du camp qu’à l’extérieur. Pourtant aujourd’hui elle était là, dehors à se battre contre les rôdeurs et à tenter de survivre mais elle savait qu’elle ne rentrerait pas à Fort Hope tant qu’elle n’aurait pas retrouvé son frère et pour cela, elle ne pouvait pas mourir ! Pas encore, pas maintenant. Se jetant sur le rôdeur qui se trouvait à proximité d’elle elle sentit la lame de son couteau s’enfoncer dans la chaire, c’était une sensation désagréable à laquelle elle ne parviendrait jamais à s’habituer elle en était certaine. C’est alors qu’à sa grande surprise, Bob lui sauva la mise.
Etait-ce la situation critique dans laquelle ils se trouvaient qui lui avaient donné ce regain d’énergie, cette force insoupçonnée ? D’abord surprise par sa vivacité de réaction, Lily se reprit bien vite et sortit de sa torpeur, enfonçant à nouveau sa petite lame dans le crâne des monstres.
Elle sentait son cœur qui battait à la chamade et à chaque fois que l’une de ses créatures touchait ou frôlait sa peau elle éprouvait un sentiment de terreur et de répulsion, se dégageant presque aussitôt de leur emprise. Peu à peu, Bob et elle parvinrent à se frayer un passage se libérant de l’encerclement dans lequel les morts avaient commencé à les piéger. Une fois libérée de cette prison semi-humaine il leur fut plus aisé de se dégager et d’abattre les derniers rôdeurs. Essouflée et en nage, Lily se pencha en avant ses mains prenant appuies sur ses genoux pour reprendre son souffle. Une fois que son rythme cardiaque prit un rythme plus normal, elle se tourna en direction de Bob

- Est-ce que ça va ?

C’était la première chose dont elle s’inquiéta, savoir s’il n’avait pas été blessé durant cette attaque surprise. Lily s’étonnait toujours de voir avec quelle rapidité ces monstres pouvaient vous piéger, périr était alors si facile. Une maladresse, une griffure, une morsure… dès lors qu’ils contaminaient votre sang avec le leur vous étiez foutu.

- Merci,… pour tout à l’heure, vous m’avez sauvé la vie. Comme quoi, j’ai bien fait de vous confier ce couteau, lui sourit-elle. Vous vous débrouillez bien, mieux que je ne l’aurais pensé, sans vouloir vous vexer.

Se redressant totalement elle observa le petit cabanon devant lequel elle était assise juste avant que cette horde ne surgisse.

- Il a eu notre diner, fit-elle sans dissimuler sa contrariété. Mais si on s’y met maintenant, vous saurez à Fort Hope avant la tombée de la nuit et de quoi manger ce soir. Je vais chercher quelques affaires et je vous accompagne un petit bout de chemin

_________________
I walk a lonely road
Mario BessonI walk a lonely road
avatar
Messages : 36
Points : 374
Date d'inscription : 17/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   Mar 3 Avr - 22:35

Mario et Lily Rose

Finding food... like a assole

Ça y est. On y est arrivé. Les monstres sont tout mort. Avec tout ça, j'ai pas pris l'temps d'voir la réaction d'Lily. J'sais seulement qu'elle ses bien battu. J'ai pas l'temps de r'garder vers elle qu'elle me d'mande si j'vais bien. Elle arrive encore à m'surprendre la d'moiselle. J'me retourne, à bout d'souffle moi aussi. J'ai la sueur qui coule de mon front jusqu'à mon cou. Faut dire que j'me sens pas super bien. Mon énergie est pas à son meilleur... avec l'estomac à moitié vide...

Heum... ouais. Sa va aller.

J'suis encore sous l'choc de tout ça. J'déteste avoir à m'battre contre ces trucs. Et puis merde! Ma main plonge dans ma poche à la recherche des quelques cigarettes que j'garde de coté en cas d’extrême besoin. P*tain. Ma poche est vide... J'pense tout d'suite à Lola. J'ai bien r'marqué que la p'tite m'en à d'jà piqué... J'comprend assez vite que c'est elle. Sacré p'tite! J'essais d'me ressaisir. Voila qu'Lily m'remercie et m'complimente même. J'm'attendais encore moins à ça. Quoi lui répondre? Elle semble pas s'méfier alors c'est t'en mieux. J'continue donc à jouer l'jeu, même si j'commence à en avoir un peu marre.

Je... j'ai juste réagi. Mais j'étais bien heureux d'avoir cette arme... oui.

La v'la qui m'apprend qu'le dîner a fini dans l'estomac d'c'est monstre. C'est l'comble de l'énervement. J'ai envie d'lâcher tout les sacres qui m'vienne à l'esprit et d'me barrer, mais bon. P'tête que tout est pas foutu. Elle propose d'aller à Fort Hope tout d'suite et ça c'est hors d'question. J'hésite à s'que j'dois faire... poursuivre le jeu ou y aller avec les grands moyens? C'est pas mon fort les grands moyens... enfin, sauf si c'est la seule solution. J'suis pas certain qu'elle ait quoi qu'se sois d'autre à m’offrir alors l'mieux c'est p'être de la faire parler. Faut donc qu'je joue ma dernière carte. Je m'accroupis, laissant paraître la fatigue qui malheureusement, est bien réel. J'prend également un air gêné.

Je, je sais pas si j'y arriverais Lily... Je veux pas abuser... peut-être que j'aurais quelques choses dans mon sac qui pourrait t'intéresser? Peut-être un échange... Contre de la nourriture? Je sais pas si tu as autre chose? Je, je devrais peut-être pas demander...

J'reste accroupis, relevant seulement les yeux vers elle afin d'observer sa réaction.


_________________
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Finding food... Like a asshole   
 
Finding food... Like a asshole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Grosse Pointe :: Grosse Pointe Park
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération