Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   Sam 27 Jan - 0:35
Oups ! Didn't realise it was the wrong house
6 Septembre


Le résultat du tirage qu'elle avait fait le matin même de l'arrivée de l'homme qui s'était installé deux maisons plus loin de la leur ne cessait de la hanter. Trois jours s'étaient écoulés depuis, trois journées durant lesquelles elle l'avait observé de loin, tentant de comprendre qui était cet homme à l'aura des plus mystérieux, car s'il y avait une chose dont elle était certaine était la véracité de ce que lui prédisait ses cartes. Les cinq arcanes s'étaient dévoilés devant elle dans une succession qui bien qu'elles la plongaient dans une confusion des complète ne pourraient être plus éloquente. Les cartes avaient annoncé un nouvel arrivant à l'aura des plus incertain et elle avait compris qu'elles le concernaient dès l'instant où elle avait posé les yeux sur lui pour la première fois.

Le soleil avait amorcé sa descente et le léger vent frais caractéristique des mois de septembre chatouillait sa peau, propageant des frissons contre son corps alors qu'elle profitait de l'absence de passants pour se faufiler jusqu'à la maison de l'homme dont elle ouvrait sans trop de difficulté l'une des fenêtres grâce au jour qui y était laissé et qu'elle pénétrait dans la demeure. Elle n'avait pas l'habitude de se faufiler ainsi dans la vie des gens, d'y fouiller, n'y accordant sincèrement pas la moindre once d'attention sauf s'ils nécessitaient ses talents pour les aiguiller dans ce monde où la survie primait sur tout le reste. Aujourd'hui par contre, aucun espace de cette maison n'était négligé, scrutant à la loupe ce qui s'y trouvait sans même savoir ce qu'elle cherchait, espérant qu'elle aurait une illumination si elle découvrirait le moindre indice. Victoria était au cœur de Salon lorsque le bruit d'une porte que l'on déverrouille se faisait entendre. Le coeur battant, elle jetait un coup d'oeil à la fenêtre dans la pièce, mais convaincue qu'elle ne pourrait pas s'y engouffrer sans qu'il ne la remarque, elle avait plutôt opté pour l'option de feindre la stupidité et s'était allongée contre le canapé, ne levant la tête que lorsque l'homme à la carrure impressionnante arrivait face à elle.

« Qu'est-ce que ? » Prétextant d'extirper d'un sommeil, elle regardait l'homme avec un sourcil froncé. « Si vous venez voir mon frère, il n'est pas là. »

État-ce la technique la plus crédible ? Certainement pas, mais si au moins elle pouvait lui permettre de partir en douce sans avoir trop de problèmes ce serait merveilleux. Après tout, elle ne savait pas encore pourquoi elle devait se méfier de lui... ni même si elle devait tout simplement s'en méfier. Regardant autour d'elle, elle feintait de comprendre qu'elle n'était pas chez elle. À défaut d'avoir eu le temps de trouver quelque chose d'intéressant pendant sa recherche, peut-être réussirait-elle maintenant qu'elle se trouvait avec lui.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   Mer 31 Jan - 18:36
Le vrombissement du moteur couvrait les quelques feuilles mortes volantes annonçant tout doucement l'arrivée de l'automne. Le temps était au beau fixe, le mois de septembre avait été clément jusque là, lui permettant de traverser avec aisance quelques Etats avec sa Indian. Le voilà qu'il était maintenant à Détroit, en train de rentrer chez lui, dans sa maison. Enfin, provisoirement en tout cas. Il n'avait pas encore décidé s'il allait rester définitivement. Les habitants paraissaient sympathiques, bien qu'un peu coincés à son goût. La fin du monde n'avait apparemment pas révélé chez eux un sentiment d'hédonisme... Zach gara l'Indian dans l'allée devant le garage de sa nouvelle demeure, prenant soin de tapoter deux fois sur le réservoir comme pour lui dire "bonne bête" d'un air satisfait. Il était vrai qu'elle ne l'avait jamais failli, et la petite ballade d'aujourd'hui visait à ce que cela reste ainsi. Un bruit lui avait paru suspect il y a quelques jours et après être passé au garage de Fort Hope faire une vidange et changer quelques pièces, elle était comme neuve.

Zachary se dirigea vers l'entrée de la maison, cherchant ses clefs. C'était nouveau pour lui, cela faisait des années qu'il n'avait pas eu de lieu rien qu'à lui. Il y avait bien sûr l'ancienne maison de ses parents, celle dans laquelle il avait grandi à Atlanta, mais plus rien ne l'attendait là-bas. Elle devait être à moitié en ruines, ou alors squattée par des réfugiés. Ses dernières années, il avait vécu et dormi au bar du club. Rien de très personnel là-dedans, mais d'un côté ça lui convenait bien. Être seul et avoir le temps de penser, prendre du recul, c'était pas vraiment sa tasse de thé. Et de toutes façons il préférait jurer au whisky plutôt qu'au thé...

Il poussa la porte d'entrée du pied après avoir déverrouillé la serrure, ne prenant pas la peine de refermer à clef. Celui qui entrait ici sans invitation faisait mieux d'être suicidaire, ils avaient tous dû voir le gabarit et genre tout sauf peu conventionnels du nouvel arrivant...

« Qu'est-ce que ? »

Une voix féminine émana du salon, et il fit quelques pas en avant pour mettre un visage sur la trouble-fête. Sans aucune gêne, la brune s'étirait encore à moitié allongée sur son canapé comme si elle venait de roupiller là.

« Si vous venez voir mon frère, il n'est pas là. »
« C'est quoi ce bordel ? » demanda-t-il sur un ton mêlant surprise et exaspération. « Poupée, si tu veux partager mon lit, on peut en discuter, mais mon canapé, là tu dépasses les bornes. »

Ne sachant vraiment comment réagir - il ne voulait pas se faire plus d'ennemis que nécessaire ici - il avait opté pour l'humour désinvolte qui le caractérisait si bien auparavant. Continuant sur sa lancée, il se dirigea vers le frigo où il avait caché quelques bières récupérer sur la route avant de débarquer ici. Zach décapsula la cannette et but goulûment quelques gorgées avant de se retourner vers la jeune femme.

« Alors ? Qu'est-ce que vous cherchiez chez moi ? »

Une bière lui rafraichissait toujours les idées. Le moment n'était pas venu d'être hostile, il devait bien y avoir une raison valable pour que cette femme se retrouve dans son salon en son absence. Etait-elle entrée par effraction ? Etait-elle mentalement déréglée ou y avait-il une autre raison de s'introduire chez les nouveaux arrivants ? Peut-être était-elle en mission top secrète.

« Si toi ou le groupe voulez savoir quelque chose... Il suffit de demander. »

Il ouvrit grand les bras, comme pour imager un livre que l'on pouvait lire sans difficultés. Zach s'approcha de la brune, et passant devant elle pour aller s'affaler sur son canapé, lui lança en la regardant droit dans les yeux :

« Fouillez dans les affaires des autres, c'est pas très accueillant. »
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   Lun 5 Fév - 16:02
Oups ! Didn't realise it was the wrong house
6 Septembre


Elle était une horrible actrice, elle n'avait pas le choix de le reconnaître et malheureusement pour elle, ses vêtements moulants n'avaient servi à rien pour l'endormir suffisamment pour qu'il croit à l'histoire qu'elle commençait doucement à ficeler. Victoria aurait sans doute pu continuer et prétendre qu'elle venait à peine de réaliser qu'elle n'était pas chez elle, mais elle sentait bien que ça ne fonctionnerait pas et puis bon... Au moins il ne semblait pas vraiment être du genre à s'ouvrir la bouche pour raconter qu'elle se trouvait chez lui sans être invitée.... Il fallait seulement qu'elle trouve le moyen de sortir d'ici et vu la blague douteuse qu'il lui lança, elle commença à croire qu'elle pouvait peut-être finalement le faire sans trop de mal. Se levant du fauteuil, elle fit quelques pas dans le salon en le voyant s’éloigner puis s'immobilisa dès qu'il revint avec une bière. Il était décidément beaucoup trop détendu...

« On peut arrêter de se vouvoyer. »

Se faire parler de cette façon lui avait toujours donné des frissons de dégoûts et avouons-le, il n'y avait qu'avec les personnes âgées qu'elle se forçait autrefois à le faire. Elle savait que son petit jeu de tout à l'heure en était l'instigateur, mais elle comptait bien y mettre fin. Croisons les bras, une demi-grimace apparaissait sur son visage devant sa question. Devait-elle dire directement ce qui l'amenait ici ? Une part d'elle lui soufflait que oui, après tout comme ça elle découvrirait peut-être ce qui venait troubler ainsi l'aura de l'homme costaud face à elle.... Encore faudrait-il qu'il lui réponde franchement et elle n'oubliait pas les risques que cela représentait de l'alerter s'il était véritablement dangereux.

« Je ne suis pas ici pour le groupe. »

Commençait-elle enfin à avouer. Suivre son instinct et ses intuitions avait toujours été ce qui lui réussissait le mieux et elle choisit finalement d'aller à nouveau dans cette direction. Il y avait quelque chose chez cet homme qu'elle se devait de découvrir et comprendre, mais elle sentait qu'il ne représentait aucun danger pour elle. Du moins pas intentionnellement ou directement... en cet instant précis. Se retournant vers le canapé alors qu'il la contournait pour s'y affaler, elle ne put s'empêcher de rire légèrement face à sa remarque.

« L’accueil des nouveaux est loin de faire parti de mes tâches. »

Faisant quelques pas vers lui, son regard s'accrochait au sien qu'il ne détourait pas. C'était le moment où jamais de tenter de comprendre. Inclinant légèrement la tête comme si cela lui permettait de voir d'avantage clair en lui, il était enfin temps pour elle de lui dévoiler ce qui l'amenait ici.

« Si je suis venue ici pendant ton absence, c'est pour tenter d'en apprendre un peu plus sur toi.. Il y a quelque chose de particulièrement perturbateur avec ton arrivé et je me devais d'en découvrir d'avantage. »

Elle avait attendu avant de parler avec précision de ses dons, les gens avaient bien souvent des réactions dès plus septiques dès qu'elle le faisait, plusieurs d'entre eux se moquaient et elle n'avait pas voulu qu'il se referme dès le départ. Son esprit ne lui semblait pas complètement fermé, mais elle devinait facilement qu'il n'en avait pas l'habitude et que le scepticisme serait très certainement au rendez-vous.

« J'ai la chance d'avoir un don divinatoire... Le matin de ton arrivé, tu es apparu dans mon tirage et il y a quelque chose d'encore inexplicable qui t’entoure. Quelque chose va arriver qui sera lié, mais je ne sais pas encore quoi ce que j'ai eu n'étais que le premier avertissement. »

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   Mer 7 Fév - 12:22
Victoria : « L’accueil des nouveaux est loin de faire parti de mes tâches. »

Confortablement assis sur son canapé, Zachary étendit l'un de ses bras sur le dossier en signe de décontraction et de puissance. Il détailla la belle inconnue dans son salon de bas en haut, prenant le temps de noter chaque détail. Ce n'était pas tant pour la vue, que pour essayer lui aussi de déchiffrer ce que cette intrusion signifiait. Il ne se cacha pas de la reluquer, terminant son examen visuel par accrocher son regard sans le relâcher.

« Dommage... » dit-il en déformant ses lèvres d'un sourire intentionnellement niais et provocateur à souhait.

L'homme prit une gorgée de sa bière, alors que la brune déliait enfin sa langue sur la vraie raison de sa présence dans sa demeure. Quelque chose de très perturbant était lié à son arrivée à Fort Hope... Oui, car à part l'armée des morts, c'est sûr qu'il y avait plus perturbant encore. Qu'est-ce qu'un biker d'Atlanta en vadrouille pourrait bien avoir de perturbant, en tout cas assez pour attiser la curiosité de son interlocutrice. Car même si les règles d'autrefois n'étaient plus vraiment en vigueur, il pensait tout de même avoir droit à sa vie privée et ne pas avoir besoin de retrouver des inconnus chez lui tous les jours. Qu'on le regarde de travers, soit, il en avait eu l'habitude toute sa vie. Mais qu'on entre par effraction chez lui pour fouiller dans ses affaires... Ça c'était une autre histoire. Il ne répondit rien et la laissa enchaîner, trop dubitatif pour révéler ses pensées.

Lorsqu'elle parla de cartes et de don divinatoire, là il ne put réprimer son sourire moqueur. Zach posa sa bière sur le guéridon à côté du canapé, et se redressa en avant, les coudes sur les genoux et les mains liées. Il fixa la brune quelques secondes, avant de rire doucement.

« Tu crois vraiment que je vais gober ces conneries ? »

Il tenta tant bien que mal de se remettre de son hilarité et ré-afficha une mine plus ou moins sérieuse. Si vraiment la demoiselle y croyait, alors sa réaction l'avait probablement vexée. Et elle paraissait d'un sérieux à toute épreuve sur cette question, car il n'avait pas décelé de mensonges dans son ton. Zach ne comprenait pas très bien pourquoi elle lui révélait une telle chose maintenant, ce n'était pas comme si il avait l'air d'un homme particulièrement ouvert au surnaturel. En fait, il n'avait eu qu'une seule expérience qui pourrait s'apparenter à du vrai paranormal. Plus jeune, lorsque la fête foraine plantait ses tentes à Atlanta courant du mois de juin, ses amis l'avaient défié d'aller voir cette voyante. Bien sûr, il y était allé d'un air fier et triomphant, avant de se décomposer littéralement une fois que celle-ci lui avait fait ses révélations. Il y avait des choses que personne ne savait, et à moins qu'on lui jouait un mauvais tour, cette femme avait été la seule à lire en lui comme dans un livre ouvert. Plus tard, il avait fini par oublier cette expérience et n'avait jamais cherché à réitérer l'expérience bien qu'il ait été sollicité par des milliers de charlatans...

« Chérie, s'il y a bien une chose que j'ai appris, c'est que les cartes on leur fait dire ce qu'on veut. Alors pourquoi tu ne me dirais pas ce que tu me veux exactement, histoire qu'on puisse passer à autre chose et que je puisse profiter de ma bière. »

Zachary se laissa retomber sur le dossier du canapé et reprit sa position initiale. Il se perdit un instant dans le vague, ne prêtant plus attention à l'intruse, sourcils froncés, tout en buvant une nouvelle gorgée. D'un côté, il était bien en manque de distraction en ce moment. Et si par le plus grand des miracles, elle avait vraiment un don... Ou peut-être qu'elle cherchait simplement à l'embobiner pour une toute autre raison, mais dans ce cas là, ce serait drôle de la prendre à son propre jeu. Son regard se posa à nouveau sur la brune, déterminé à lui proposer un deal.

« Ok, alors on va faire un petit jeu. Prouve-moi que tu dis vrai, sors tes cartes. Ça marche mieux quand la personne en question est présente non ? Plus d'énergie et toutes ces conneries, non ? Comme ça, toi tu auras ce que tu veux, plus d'informations sur moi, et moi... »

Un nouveau sourire en coin grivois s'afficha sur son visage. Il se releva et se posta devant elle, yeux dans les yeux. Sa main vînt caresser délicatement l'épaule de la brune, descendant le long de son bras.

« Moi, j'aurais un peu de distraction pour la soirée. »

Il s'éloigna d'elle de quelques pas, lui tournant le dos. En fait, si tout ça était vrai et qu'elle ne mentait pas sur ses dons, il n'était pas sûr de vouloir vraiment savoir ce qui allait lui arriver. Car si elle était venue chez lui, ce n'était certainement pas parce qu'il allait trouver une liasse de 50 000 par terre. Non que ça ait encore une quelconque valeur aujourd'hui.

« Ça avait l'air d'être quelque chose de mauvais, hein ? » ne put-il s'empêcher, en se retournant à nouveau vers son interlocutrice, cachant du mieux qu'il put ses troubles intérieurs.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   Mer 28 Fév - 4:48
Oups ! Didn't realise it was the wrong house
6 Septembre


Elle les collectionnait, les sourires moqueurs des gens fermés d'esprit dès qu'il découvrait sa grande sensibilité. Victoria n'y avait d'ailleurs jamais porté le moindre intérêt, la moindre importance à la vision qu'avaient les gens de ce cadeau qu'on lui avait fait et à dire vrai, depuis l'apocalypse, il n'était même pas exagéré de dire qu'elle n'en avait absolument rien à foutre. Il pensait que c'était des conneries et elle n'avait même pas envie de tenter de le contredire, à quoi bon de toute façon quand on était aussi borné ? Le laissant se moquer aussi longtemps qu'il en sentit le besoin,

« Je t'ai déjà dit ce que j'étais venue faire ici, et tu as une vision erronée du tarot. Alors si vraiment tu ne crois pas en un mot de ce que je t'ai dit, alors ça ne vaut même pas la peine que je reste. »

Une part d'elle désirait tourner les talons et sortir d'ici, mais une autre était consciente qu'elle n'aurait peut-être pas d'autre occasion d'être aussi près de comprendre ce qu'il avait pour perturber ainsi l'équilibre de ses tirages. Soupirant, elle s’apprêtait à lui dire de bien profiter de sa bière lorsqu'il lui proposa de sortir ses cartes. Fronçant les sourcils, il avait parfaitement raison lorsqu'il disait que sa présence aussi près allait l'aider, mais son énergie était tellement négative qu'elle craignait que cela provoque un blocage. Glissant sa mère vers le sac qu'elle portait en continuité sur elle, Victoria sorti ses fameuses cartes fétiches et les présenta sous les yeux du septique.

« C'est vrai... Si tu parviens à démontrer un minimum de bonne volontés ça devrait me permettre d'en ressentir un peu plus. »

Son regard ne quittait pas le sien alors qu'il caressait sa peau, un frôlement agréable pour cella n'ayant pas eu de rapprochement depuis un moment bien qu'elle n'était pas prête de le reconnaître. Alors là, elle n'avait pas besoin des cartes pour lui faire comprendre que s'il avait la moindre attente, il serait amèrement déçu. Son regard ne quittait pas le sien alors qu'il caressait sa peau, un frôlement agréable pour cella n'ayant pas eu de rapprochement depuis un moment bien qu'elle n'était pas prête de le reconnaître. Il voulait de la distraction, il allait en voir... mais peut-être pas celle qu'il avait imaginé. Ne répondant rien, elle avait roulé les yeux au ciel dès qu'il avait été dos à elle. Prenant place contre le plancher, elle croisait ses jambes sous elle et mélangeait habilement les cartes.

« Pas nécessairement mauvais... C'était plutôt abstrait, troublant. À la fois inquiétant et mystérieux. Peut-être que nous allons parvenir à savoir si c'est un bon présage ou non ce soir. Assieds-toi. » Terminant de mélanger les vingt-deux cartes, elle déposait le bloc sur le sol entre eux. « Sépare-le en deux. »

Le laissant faire, elle prenait le résultat en prenant grand soin de tout replacer comme il se devait. Victoria demandait fréquemment si c'était la première fois qu'une personne se faisait tirer aux cartes, mais vu la réaction que risquait d'avoir l'homme et la certitude qu'elle avait à ce que ce ne soit pas arrivé, elle ne prit pas la peine.

« Parfait. Je fonctionne avec ce qu'on appelle le tirage en croix. Je vais placer devant toi tes cartes et ensuite nous allons pouvoir découvrir ensemble ce qu'elle révèles. Tu es prêt ? »

Victoria gagnait toujours un sérieux à toute épreuve lorsqu'elle avait ses cartes dans ses mains, expirant longuement, l'homme pourrait se moquer d'elle à nouveau, elle n'accorderait aucune importance à ses paroles. Présentement, toute son attention était tournée vers ce qui les entourait, mais aussi vers ce qu'il dégageait, prête à aller au bout de la lecture qu'elle en ferait.

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   Lun 19 Mar - 18:22
Elle lui reprocha de façon détournée sa mauvaise "volonté". En fait, ce n'était pas vraiment ça, plutôt une espèce de peur mal placée qu'il ne s'avouerait jamais. C'était beaucoup plus viril de rire et de s'en foutre. Étrangement cela dit, il n'avait pas envie qu'elle parte tout de suite. Bien que surprenante, la compagnie était agréable...

« Ok, je vais être un bon garçon... En tout cas, le temps du petit jeu... »

Il retint un sourire, alors que le visage on ne peut plus sérieux de la brune ne laissait visiblement pas de place à son humour déplacé. Elle n'avait pas bougé lorsqu'il l'avait effleuré, mais l'intensité grave de son regard le laissait davantage croire qu'elle n'était pas vraiment disposé à le laisser faire non plus. Ce serait intéressant de voir à partir de quel moment elle craquerait, dans un sens ou dans l'autre... Pour l'instant, Zachary la laissait mener la danse. Car si mystère et inquiétude l'entouraient, ce n'était pas nouveau. Peut-être qu'elle ressentait simplement ces vieux démons qu'il traînait avec lui depuis Atlanta.

Elle campa sur le sol du salon, présentant le tas de cartes devant elle, l'invitant à le couper en deux. Il inspira profondément, ne croyant pas qu'il allait vraiment se livrer de nouveau à cette expérience sordide, avant de s'asseoir face à elle d'un regard appuyé. Toute une palette d'émotions pouvait le décrire : l'ennui, l'incrédulité, mais aussi la peur de ce qu'elle pouvait bien avoir à lui dire une fois qu'elle aurait ses cartes en mains.

Zachary coupa le tas en deux, obéissant à la brune. Elle lui expliqua le fonctionnement de son tirage et il la laissa se concentrer, évitant toute remarque sarcastique. Alors que son attention était entièrement tournée vers les cartes, la sienne était plutôt accrochée à détailler les traits de la brune. C'était une belle femme, sulfureuse et volcanique. Toute son essence dégageait cette assurance dont elle faisait preuve. Beaucoup de puissance aussi, peut-être que finalement elle avait vraiment ses pouvoirs, ses dons... Il ne tarderait pas à le savoir. Elle le ramena à la réalité en lui demandant s'il était prêt, et redressant un peu son dos pour se donner plus de contenance, acquiesça d'un signe de tête.

« Attends... » dit-il soudainement en levant un doigt, très sérieux. « Si tu sais comment va finir la soirée, ne me dis pas, je préfère la surprise... »

Il lui fit un clin d'oeil appuyé, empli d'auto-dérision. Après tout, sa mission à lui c'était la distraction, et voir les réactions exaspérées de la jeune femme devant ses tentatives puériles d'attirer son attention étaient sa façon à lui de s'amuser. En fait, c'était aussi pour égayer un peu l'ambiance, car la pesanteur de ce fameux tirage le clouait sur place de terreur. L'humour et la bagarre avait toujours été sa réponse à tout. Et en l'occurence, il ne comptait pas en venir aux mains avec la belle brune, à moins qu'elle n'en ait furieusement envie aussi... dans un certain contexte...

[Tirage : 5 cartes sur les 22 • Choix : 2, 5, 13, 17, 21]
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary   
 
Oups ! Didn't realise it was the wrong house ft Zachary
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération