Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #24 : Février 2018
Recherche de RPJared Davis
RP Libre ft. Aube Greer

Et si vous deveniez un gladiateur des temps modernes ? L'arène de combat n'attend plus que vous !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Event #5) Run or Die

In Your Flesh :: When you're done killing zombies :: RPs Minute

 "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]

I walk a lonely road
Sidney LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 90
Points : 666
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Mer 31 Jan - 13:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Vous avez tout les deux perdu connaissance, seule la douleur pouvant vous rappeler que vous êtes vivant. Tout deux touchés à la tête, Annalise est dans un piteux état. Vous vous sentez tiré, pourtant, vous êtes incapable de reprendre le dessus, juste de souffrir, jusqu'à un coup de feux, non deux. Vous ouvrez les yeux, mais le visage qui vous fait face est brouillé. Vous savez simplement qu'il vous conduit quelque part, sans avoir ou. Vous reperdez connaissance. Vous ne saurez dire si cela se compte en minutes ou en heure, mais vous vous réveillez soigné, mais entravé par des chaines à vos poignez. La lumière vous aveugle, vous êtes allongé sur ce qui aurait tout d'une table d'opération. Mais personne pour vous menacer. Une chance ? Vous ne saurez le dire, vous savez simplement qu'il faut vous sortir de là. Alors vous vous relevez, découvrant l'autre, vous sentant sans doute rassuré sans l'avouer, un autre est dans la même galère. Autour de vous ne se trouve pas grand chose, juste quelques outils de médecine, voir de dentisterie. Rien pour vous défendre, mais sans doute assez pour vous libérer.

Votre lancé au dès et de 6 et 5, vous réussirez quoi que vous fassiez.

*FIN DU MJ, DÉBUT DE MOI*



Je n’avais plus de force et pourtant, alors que je pensais pouvoir m’en sortir, je sentis un poids grandir à nouveau, me plongeant dans un inconscient troublé par la douleur, jusqu’à ce que quelque chose explose. Mon coeur se souleva, la panique me prit, mais rien, il n’y avait rien d’autre que cette silhouette informe me faisant face avant de tirer une seconde fois. Tremblant, conscient que la fin était bien trop proche, je rebasculais dans la mort, préférant sans doute que la fin vienne sans que je n’en ai conscience, du moins je l’aurais voulu. Pourtant, je sens toujours mon coeur battre, ma conscience lutter, je ne meurs pas, pas encore du moins. Et puis la lumière finit par percer la barrière de mes paupières, me forçant à revenir à moi malgré une douleur atroce, malgré ce qui brise mes os en cet instant, malgré ce qui brule ma peau. Aveuglé, nausée, je mets longtemps à reprendre le contrôle, longtemps à revenir à moi, levant une main bien trop lourde à mon front bandé. Qui m’avait soigné ? Ce ne fut pas ma priorité dès que l’acier d’une chaine glissa sur mon bras. Pourquoi j’étais menotté ? La panique me reprit alors que je me redressais, attaché, avec juste assez de jeu pour bouger, mais pas assez pour fuir. Si quelque chose arrivait maintenant, je ne pourrais rien faire, je ne pourrais pas lutter, je ne pourrais pas m’en sortir, pourtant ce fut bien un mouvement qui força mon esprit à revenir. Elle ? Ici ? Je n’étais pas seul dans cet enfer ?

Sans doute calmé par la douleur et l’envie incessante de vomir, je posais mon regard sur elle, « Ca… Ca va ? », je n’avais pas l’habitude de m’inquiéter, pas pour d’autre personne que Kennedy, Axel, Robin, Drew ou Luke en fait. Et surtout ma question était con, non ça n’allait pas, elle était comme moi, attaché, prisonnière des décisions des autres. Prisonnière du bon vouloir de quelqu’un ne pouvant pas nous épargner de toute évidence. Je n’aimais pas être un rat dans un laboratoire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Annalise ObsonAdministrateur
avatar
Messages : 79
Points : 456
Date d'inscription : 14/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Jeu 1 Fév - 10:22
Une seconde à souffrir assise sur le sol humide et glacé du couloir, le noir complet s'était finalement emparé d'Anna, dans un vacarme de craquements, de poussière, de douleur et de peur. Elle n'avait compris ce qui se passait que lorsque le plafond s'était écroulé de nouveau sur son corps déjà meurtri et la réalisation, la profonde colère qui l'avait frappée contre elle-même, n'avait pas perduré plus d'une seconde avant que tout ne s'efface. Il y avait eu quelques moments, comme un rêve affreux, où son esprit s'était sorti du coton où il reposait. Des coups de feu, des secousses plus douloureuses encore, des sons, des odeurs qui la prenaient à la gorge. Mais ça ne ressemblait plus qu'à un cauchemar un peu trop réaliste lorsque la jeune femme sortit enfin de sa torpeur. Tout son corps brisé de douleur, son crâne sur le point d'éclater et une violente nausée précipitant son cœur au bord de ses lèvres. La lumière l'avait aveuglée cruellement et, en voulant plaquer ses mains devant ses yeux pour se protéger, elle avait senti la morsure du métal à ses poignets. Des faibles forces qu'il lui restait, elle se secoua quelques secondes, faisant cliqueter les liens qui la maintenait à une couche dure et inconfortable, l'épuisant pour rien. Elle avait abandonné rapidement, se laissant retomber contre la surface dans son dos en poussant un soupir à fendre les pierres. Et puis, la voix. Faible. Familière sans l'être. Le regard de la jeune femme s'était tournée précipitamment sur le côté, à la recherche de cet allié inconnu, jusqu'à se poser sur le visage tordu d'autant de douleur de ce type qu'elle avait si copieusement insulté avant que le cauchemar ne commence. « Ça va... » souffla-t-elle en reposant sa tête en arrière. « Je... J'arrive pas à bouger. » Elle devinait aisément qu'il en allait de même pour lui, mais les mots s'étaient échappés presque sans qu'elle ne le contrôle. Ses yeux commençaient à s'habituer doucement à la luminosité plus forte, froide et blanche, qui régnait ici, laissant une douleur intense lui vriller le crâne. Il y avait des choses, des choses inatteignables qu'il fallait qu'ils atteignent quand même. Alors, de nouveau, Anna se secoua autant qu'elle le pouvait, sans parvenir à faire bouger réellement son corps ou son lit de fortune, laissant échapper un gémissement alors que son poignet blessé heurtait encore les menottes. « La tablette. » souffla-t-elle en la désignant d'un geste du menton. S'ils parvenaient juste à s'en approcher assez... Elle pourrait peut-être forcer les liens qui les retenaient. Ils pourraient peut-être sortir. Mais l'énergie lui manquait encore trop.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caught in a landslide, no escape from reality
I walk a lonely road
Sidney LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 90
Points : 666
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Ven 2 Fév - 12:59
Le MJ a lancé un dé pour vous : 3+6 = 9, aucun changement de scénario n’interviendra, vous conservez vos scores.


Pas de sarcasme, qui en aurait envie en même temps ? Je n’avais pas plus envie d’être agressif qu’elle ne devait vouloir me remettre à ma place. Alors elle répondit simplement qu’elle allait bien, même si le second aveux n’était pas rassurant. Au moins avait-elle reprit suffisamment conscience pour réaliser qu’il y avait quelque chose sur la tablette. La cherchant du regard, je m’y accrochais, y découvrant de quoi torturer quelqu’un ou du moins lui faire vivre l’enfer. Je ne comprenais pas exactement ce qu’elle voulait en me le signalant, du moins pas tout de suite. Il m’avait fallu de longues minutes pour réaliser que je pourrais peut-être retirer mes chaines. Tendant alors le bras, je du tirer au maximum sur la chaine au point de marquer ma peau pour saisir deux outils, pour les prendre et revenir pour commencer à libérer un bras. Avec difficulté, j’étais plus rapide normalement, mais là, le fait que chaque mouvement me donne envie de vomir suffisait à me faire réaliser combien j’étais faible. Combien mon corps était choqué et si notre survit n’était pas si compromise… Disons que du repos ne nous aurait pas tué. Me libérant un bras, mes mouvements se firent plus libre pour le second, même si j’avais l’impression de mettre une éternité à libérer un poignet, je réussis. Me laissant descendre, je réalisais un peu tard que je n’étais pas en état de me mettre debout. La tête me tournait, devenait lourde avant que ma vision me trouble et je sois obligé de me retenir à la table qui m’avait porté jusque là. J’allais vomir, j’allais vomir… Le coeur au bord des lèvres, il me fallut un long moment avant que ma tête ne supporte à nouveau la position, et encore… Je dus marcher avec lenteur jusqu’à la femme, devant prendre garde à ce que je faisais alors que je trafiquais les rouages d’une menotte avant de ne plus pouvoir rester debout. Posant les instruments sur sans sa main, je me laissais tomber sur le sol, conscient qu’un pas de plus pourrait me faire perdre définitivement mon combat. « Désolé, je peux pas rester debout plus longtemps. », quelle merde, j’espérais sincérement qu’aucun des autres, des miens du moins ne soit prisonnier avec ce mec dans un autre bâtiment, sinon je n’allais pas m’en remettre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Annalise ObsonAdministrateur
avatar
Messages : 79
Points : 456
Date d'inscription : 14/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Sam 10 Fév - 12:55
Se redressant autant que possible, soit vraiment pas beaucoup, Anna suivit le jeune homme du regard alors qu'il s'efforçait d'atteindre la tablette qu'elle venait de lui désigner. Visiblement, il se sentait plus en état qu'elle de bouger, car malgré quelques difficultés, il parvint à se libérer légèrement et à en faire de même pour elle. Une main libre et les outils à portée, c'était déjà ça de gagné. Inquiète, elle garda les yeux fixés sur le jeune homme jusqu'à ce qu'il retourne se laisser tomber sur son propre lit. « On va se sortir de là. » assura-t-elle, sans trop de conviction, en attrapant les outils pour forcer la serrure de la deuxième menotte. Elle y parvint bien moins facilement que ne l'aurait laissé croire des années d'expérience dans ce domaine, mais, au prix d'un effort improbable, se retrouva totalement libre à son tour et se dégagea du lit pour poser les pieds sur le sol. L'idée de se lever ne l'enchantait pas encore totalement, son regard commençant par se promener tout autour de la pièce à la recherche de quoi que ce soit qui puisse aider. Malheureusement... en dehors des outils qu'elle possédait déjà, rien ne lui semblait réellement intéressant ou utile. Inspirant profondément, Anna finit tout de même par se lever, s'appuyant de toutes ses forces sur le lit pour éviter de retomber aussitôt et s'agrippa à la tablette qu'elle poussa jusqu'au jeune homme. « Prends un truc pour te défendre. N'importe quoi de pointu. » souffla-t-elle en s'éloignant pour se hisser difficilement jusqu'à la porte. D'une façon ou d'une autre, elle comptait bien sortir d'ici et il était hors de question qu'ils se fassent avoir aussitôt qu'ils seraient sortis de cet endroit. Atteindre la porte sans tomber fut le plus difficile, s'acharner sur la serrure avec les outils en sa possession, beaucoup moins galère qu'elle ne l'aurait cru. Le bruit de la serrure cédant sous ses assauts avait quelque chose de profondément satisfaisant qui lui arracha un soupir. Mais loin de se précipiter, Anna n'ouvrit même pas la porte et glissa plutôt son dos dessus alors qu'elle se retournait pour faire face au jeune homme qu'elle jaugea quelques secondes sans rien dire ou faire. « Au fait, j'm'appelle Anna. » souffla-t-elle finalement. Ils étaient deux dans cette galère et bien que leur rencontre n'ait pas été des plus agréables, l'envie de jouer les emmerdeuses était plus que passée à Anna. S'ils ne coopéraient pas un minimum, autant abandonner tout de suite et attendre la mort. « Tu te sens d'attaque à sortir ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caught in a landslide, no escape from reality
I walk a lonely road
Sidney LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 90
Points : 666
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Lun 12 Fév - 11:38

Anna a réussi à ouvrir la porte, le problème se posant sur votre état, bien que vous ayez été soigné, vous demeurez faible, vos prises de décision s’en trouveront sans doute suffisamment biaisé pour ne pas réaliser que dans le couloir, l’homme qui joue avec vous depuis le début s’approche de la pièce. Un manquement de jugement certain qui vous fera ouvrir la porte sur votre destin. Prit au piège, il ne vous reste alors qu’une solution. Fuir. Mais cette dernière se révèle bien difficile alors que les balles semblent vouloir siffler à vos oreilles. Il joue avec vous. Vous le savez, mais vous arrêter revient à mourir. Il vous faut courir, jusqu’à ce que vous le semiez, jusqu’à ce que les balles s’arrête, laissant place aux jurons. Prenez garde à vos mouvements, il saura vous retrouver, soyez en sure, mais vous avez une chance de survivre, de vous échapper. À présent, c’est à vous de décider, trouver une sortie sans recroiser son chemin, ou prendre le risque de retrouver les autres. Vous seuls pouvez décider.

Votre lancé au dès est de 1 et 4, vous déclenchez le scénario deux, votre agresseur vous surprendre dès votre sortie de la pièce. Il cherchera à vous rabattre dans un piège.

Votre lancé au dès est de 8 et 6, vous déclenchez le scénario trois, vous échappez à votre agresseur.

Vous avez effectué deux tour avant le 12/02 - Vous avez bénéficiez d'un bonus vous faisant tirer des dés à 9 face.



*FIN DU MJ, DÉBUT DE MOI*





Se sortir de là… Ça me semblait bien loin de la réalité alors qu’elle s’approchait à présent libre pour me dire de prendre de quoi me défendre. N’importe quoi tant que c’était pointu. Me redressant à nouveau, je voyais le monde tourner à nouveau, ce qui ne manqua pas de m’arracher un nouveau sursaut nauséeux. Glissant la main sur un scalpel, je le pris avant de la regarder s’aventurer à ouvrir la porte, ce qu’elle réussit alors que je me mettais de nouveau debout. J’avançais prudemment vers elle d’ailleurs, lorsque les présentation brisèrent le silence. On était dans la même merde après tout, et si jusqu’à présent, je n’en avais pas vu l’utilité, à présent, je n’avais plus aucun honneur à sauver. On allait mourir ici, du moins il y avait de grande chance. Je n’avais aucune raison de me battre contre elle, plus maintenant. « Sidney, mais tu peux m’appeler Sid. », comme tout les autres finalement. Je répondais aux deux. Et puis Sid, ça permettait aux autres de se foutre de ma gueule avec le personnage de l’âge de glace, et si je m’énervais souvent à ce sujet, ils s’amusaient au moins un peu. Et puis une simple demande. Si je me sentais d’attaque à sortir. Hochant là tête, je m’avançais vers la poignée, incapable d’entendre quoi que ce soit à cause des bourdonnements cisaillant mon cerveau. J’attendis simplement qu’elle se pousse pour sortir, ce que l’on fit plus ou moins en même temps. Vérifiant à gauche avant que quelque chose dans notre dos s’arrête. C’était lui… Un rire raisonna et il tira une première fois dans le plafond avant de pointer son arme vers nous. Ne cherchant pas vraiment à comprendre je fermais mes doigts sur le poignet encore entier de la femme avant de me mettre à courir, l’attirant à ma suite. Je ne savais pas comment je trouvais l’énergie et après ce qui me sembla être une éternité à entendre les balles fuser, et à voir le paysage se brouiller, je m’arrêtais dans un couloir. Le coeur au bord des lèvres au point de devoir vomir dans un angle. Je me sentais chassé, loin d’être en sécurité et sans réellement réfléchir, je me redressais pour faire quelques pas en avant, là ou nous n’avions pas encore été. « Faut qu’on se tire. », je ne saurais pas courir comme ça une deuxième fois, elle non plus. Je paniquais. J’allais crever ici et les autres allaient me chercher. Et si il tombait sur lui ? Sur ce mec ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Annalise ObsonAdministrateur
avatar
Messages : 79
Points : 456
Date d'inscription : 14/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Mer 14 Fév - 10:06
Sidney. Le regard un peu éteint, Anna leva les yeux vers le jeune homme alors qu'il se présentait à son tour, essayant tant bien que mal de retenir cette information. Rester debout n'était pas très bon pour elle et sans la porte dans son dos pour soutenir son poids, pas sûr qu'elle ait pu faire ce miracle. Mais la porte était désormais déverrouillée et il fallait absolument qu'ils sortent de là, aussi elle demanda à Sidney s'il s'en sentait capable, lui, gardant bien pour elle que ça n'était pas forcément son cas. Un simple hochement de tête précéda un mouvement qui manquait sérieusement d'assurance, mais Anna conserva le silence et s'éloigna simplement de la porte quand le jeune homme fut près d'elle, l'ouvrant en grand pour leur permettre de sortir. Elle serait dans son poing les outils utilisés pour déverrouiller la serrure, s'y accrochant de toutes ses forces comme si le simple fait de les tenir pouvait la sauver. Il faisait sombre dans ce couloir, après la lumière éblouissante régnant dans la pièce. Trop sombre pour que la jeune femme parvienne réellement à suivre tout ce qui se passait, alors qu'un vertige la prenait d'être comme soudainement plongée dans le noir. Elle entendit le rire, qui la fit frissonner, et chercha des yeux d'où il venait. Et puis les coups de feu et la chaleur de la main de Sidney se refermant sur son poignet. Une course incertaine s'ensuivit et Anna était à bout de souffle, sa tête tournant violemment, quand ils s'arrêtèrent enfin, dans un autre couloir qui lui semblait plus obscur encore. Le froid revint sur sa peau, la faisant paniquer quelques secondes, mais le jeune homme était toujours près d'elle et après un moment, souligna encore l'évidence. Il fallait qu'ils se tirent d'ici, ouais. Mais pour aller où ? Elle hocha la tête positivement, sans savoir s'il pouvait le voir ou non et, une main posée à plat sur le mur, avança un peu. Elle cherchait une porte. Une issue autre que de s'enfoncer plus profondément dans un couloir qu'elle distinguait à peine et dont elle ne savait pas où il les mènerait. Et tandis qu'elle avançait lentement contre le mur en poursuivant ce but, un détail la frappa. « Il n'a pas essayé de nous toucher... » souffla-t-elle. Il aurait pu les tuer. Plusieurs fois, même, mais ils étaient encore là tous les deux et les coups de feu n'avaient fait que manquer leur cible. En ligne droite sur un terrain dégagé, avec deux malades à abattre, c'était trop gros. « Il ne veut pas nous tuer. » Cette information ne servait peut-être à rien, mais Anna se sentait rassurée de le savoir et de le dire à voix haute. Elle inspira profondément et reprit sa marche, lâchant au passage : « On doit pouvoir trouver une porte, une trappe, une fenêtre, n'importe quoi. » invitant le jeune homme à chercher avec elle. Ils pouvaient sortir, elle parvenait enfin à s'en persuader maintenant qu'elle avait accepté l'idée qu'ils n'étaient pas ici pour mourir. Pas pour le moment en tout cas.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caught in a landslide, no escape from reality
I walk a lonely road
Sidney LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 90
Points : 666
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Jeu 15 Fév - 11:41
Il ne fallait pas rester statique, elle avait raison d’avancer, la suivant, je longeais les murs, m’arrêtant à sa remarque. Il n’avait pas essayé de nous toucher… C’était vrai, on serait mort depuis longtemps, il jouait c’était clair. « Il devait bien se faire chier pour en arriver là… », j’étais d’accord sur le concept de trouver une porte, une fenêtre, n’importe quoi pour sortir, mais cela faisait deux fois que je trouvais une porte métallique verrouillé de l’intérieur. On allait jamais sortir, on allait jamais sortir. Tapant dans une porte en perdant patience, je fixais le reste du couloir. Il était sombre, bien trop sombre. On allait jamais sortir, on allait jamais sortir putain. On savait pas ou on allait, on avait aucune visibilité. J’avais peur qu’on fonce à nouveau dans un piège. « Il voulait nous pousser quelque part… Il veut pas nous tuer lui, juste nous faire tuer… », j’en étais sur, il avait annoncé la couleur dès le début. Jouer ou mourir, j’avais plus l’impression que c’était mourir ou mourir.

« Quand il nous a sorti des gravats, il a tiré, je me rappel que ça… Il voulait qu’on nous croit mort… », elle devait se douter ou je voulais en venir. Il nous avait divisé, il nous avait soigner et il avait laisser croire aux autres que l’on étaient mort. Pourquoi leurs faire croire ça ? Les faire craquer psychologiquement, les isoler ? J’en avais aucun idée, mais il n’avait pas fait ça par hasard. Continuant à avancer, je ne voyais aucune source de lumière, aucun signe de vie et la seule angoisse que j’avais en cet instant, c’était bien de tomber sur un zombie, ou sur lui. N’avoir aucune chance de m’en sortir. On allait mourir. Et y penser je ne pouvais pas non plus. Et pour survivre, je devais peut-être arrêter de taper sur les portes fermés non ? Pour éviter de nous faire réparer. Pour éviter de nous retrouver avec des cadavres sur le dos. Je devais me reprendre… Même si j’étais bien trop épuisé pour ça.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Annalise ObsonAdministrateur
avatar
Messages : 79
Points : 456
Date d'inscription : 14/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Ven 16 Fév - 9:43
Quel était le but de tout cela ? Impossible à dire réellement, mais Sidney marquait un point à son tour. L'agresseur avait cherché à les faire fuir. Probablement dans l'exacte direction qu'ils venaient de prendre. Et des portes, il y en avait plusieurs, mais aucune qui n'accepta de s'ouvrir à leur demande. Il ne semblait y avoir qu'une seule possibilité : continuer tout droit, continuer de s'enfoncer dans le couloir sombre et donc suivre ce que voulait l'homme qui les avait chassé. Cela ne plaisait pas du tout à Anna. La seule idée de donner ce qu'il voulait à un homme la révulsait déjà habituellement, mais dans cette configuration, c'était encore pire. « Sûrement pour les motiver à jouer le jeu. » souffla-t-elle à la dernière remarque du jeune homme, l'air un peu ailleurs. La tête lui tournait encore et elle se reposa quelques instants contre le mur qui la soutenait. « Pour leur faire croire qu'il n'hésitera pas à les tuer eux aussi s'ils ne font pas ce qu'il veut. » Ils venaient de servir d'exemple, mais ils étaient encore en vie malgré tout et plus ou moins libres. Plus ou moins. Anna aurait pu déverrouiller n'importe quelle porte sur leur route et, à en croire la facilité avec laquelle Sidney était venu à bout des menottes, lui aussi. Mais à quoi bon ? Ces portes se ressemblaient toutes et, honnêtement, la jeune femme craignait un peu ce qu'ils trouveraient derrière. Difficilement, elle tenta de reformer le film de ce qui était arrivé avant qu'elle ne se réveille dans cette pièce attachée au lit. Beaucoup trop de choses lui échappaient encore, mais il devait bien y avoir quelque chose, un détail... Son regard accrocha un point, une lumière rouge qui clignotait faiblement dans l'obscurité, en même temps qu'elle se rappelait la voix désagréable hurlant dans les hauts-parleurs dans la première pièce. Sa main agrippa le bras de Sidney, sans qu'elle ne pose les yeux sur lui. « T'as sûrement raison, c'était beaucoup trop facile... » Ils n'entendaient même plus les coups de feu dans leur dos, pas même le bruit d'un pas. Il les avait emmené dans cette direction et fin de l'histoire. Et il les observait, tout le temps. « On devrait faire demi-tour, au lieu de foncer droit dans son piège. » souffla-t-elle. « Il venait de l'autre côté, lui, ça doit être plus... intéressant. » C'était risqué et elle le savait parfaitement. Mais suivre la voie touristique aussi, non ? Ils faisaient exactement ce que cet homme attendait et ça finirait forcément mal. Il était temps de contre-attaquer.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Caught in a landslide, no escape from reality
I walk a lonely road
Sidney LancasterI walk a lonely road
avatar
Messages : 90
Points : 666
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   Hier à 15:35
Dés lancé, score de 6, prochaine ouverture de porte possible, déplacement possible dans une salle de contrôle (1), étage inférieur (2,3,4,5), armurerie(6).


Motiver à jouer le jeu, j'en avait des frissons. Comment on pouvait devenir dingue à ce point ? Je n'en avais aucune idée. Gardant le silence, j'avançais dans l'obscurité jusqu'à sentir sa main sur mon bras. Quoi ? Fronçant les sourcils, je regardais presque paniqué ce qui me faisait face, à savoir rien avant de me retourner vers elle. J'avais raison ? Ah bon ? C'était trop facile. M'approchant donc d'elle, j'inclinais légèrement la tête lorsqu'il fut question de faire demi-tour au lieu de foncer dans un piège et d'aller là d'ou l'homme venait, ca se tenait, sauf si on l'avait vraiment semé et là... Déglutissant difficilement, je pris une grande inspiration avant de faire un pas, puis un autre en avant. Commençant à revenir sur nos pas . « J'espère que t'as raison. », nous étions déjà de retour là ou nous avions cessé de courir, il était temps d'être discret. Un bon point, nous avions retrouvé la lumière, on verrait clairement la mort nous arriver dessus au moins. Avançant donc à pas de chat, j'avais la gorge sèche, bien plus lorsque l'on traversa ce couloir ou l'on avait vu l'homme. Il pouvait être n'importe ou. Derrière n'importe quelle porte. « T'as pas vu si il venait d'une de ses portes ? », demandais-je en tentant d'en ouvrir une, en vain. On allait finir par trouver une sortie ou pas bordel ?

« Tu penses qu'il va juste jouer ou il finira par nous buter ? », ma question était légitime sans doute. Mourir n'était pas dans mes aspirations. Loin de là, et si il y avait la moindre chance qu'elle sache à quoi s'attendre, je prenais. Je prenais vraiment. Un détail, une similitude. Je n'avais pas vécu dans le monde des grands si puis-je dire, j'avais fini en prison trop tôt, mais elle peut-être. Elle aurait pu entendre une affaire similaire passer à la radio, à la télé, n'importe ou. Bref, je voulais juste avoir une information, n'importe laquelle, juste une info. Je n'étais pas du genre à céder à la panique mais là... J'avais besoin de me dire que c'était l'apocalypse qui me tuerait, pas un putain de psychopathe.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]   
 
"so thanks for making me a fighter" [RP Commun violets - Anna et Sid vs les dés]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération