Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #30 : Août 2018
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Signalez vos RPs ici !
Cet été sur In Your Flesh, réalisez votre rêve d'enfant et devenez dresseur Pokémon ! Pour les attraper tous, ça se passe ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - préambule : Welcome to Detroit > A lire ici

In Your Flesh :: The Surrounding Wasteland :: Les alentours :: La campagne

 [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Compte Fondateur
The DeathCompte Fondateur
avatar
Messages : 1750
Points : 3578
Date d'inscription : 12/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 12 Fév - 9:05
Event #5 - Eat me, drink me, this is only a game
Comme un murmure encore lointain et indistinct, ce sont des voix qui vous tirent d'un sommeil profond, mais loin d'être reposant. Lorsque vous ouvrez les yeux, vous ne remarquez pas tout de suite ni où vous êtes, ni ce qui se passe. La douleur est bien trop forte. Votre tête vous fait mal et tous vos muscles avec elle. Peu à peu, vous parvenez pourtant à vous faire à ce mal de crâne qui ne veut pas vous lâcher et comprenez un peu mieux ce qui se passe. Vous êtes à l'extérieur, il fait froid et sombre, seules les étoiles semblent éclairer les lieux. Vos mains sont attachées dans votre dos, vous empêchant de faire quoi que ce soit. Un feu de camp peut éventuellement attirer votre œil, c'est de là que viennent les voix indistinctes que vous pouvez entendre. Il vous faudra encore quelques secondes pour réaliser que vous êtes à l'arrière d'un pick-up en sale état et surtout, que vous n'êtes pas seul dans cette galère. D'autres pauvres âmes dans le même état que vous vous entourent. Tous les mains liées, tous la même grimace douloureuse sur le visage. Vous êtes six. Six victimes réunies au même endroit. Vous finirez peut-être par réaliser aussi que vous n'êtes plus dans la ville, mais sur une route de campagne abandonnée des cadavres autant que des vivants. Quelques arbres sur le côté de la route, de la boue et le silence au-delà des voix... Votre souvenir le plus lointain remonte à quelques heures, alors que vous vaquiez à vos occupations quotidiennes sans vous douter de ce qui finirait par arriver. Vous étiez seul, loin de votre abri habituel. Peut-être pour une expédition ravitaillement ? Peut-être juste pour une balade ? Qu'importe, vous étiez en tout cas dans Détroit et tout allait bien. Et puis un bruit dans votre dos et le vide, le noir profond et le silence complet. Jusqu'à vous réveiller ici. Tout est calme pour le moment, mais vous pouvez voir les silhouettes réunies autour du feu de camp. Ils sont au nombre de sept. Vous ne les connaissez pas, vous ne savez rien de ces hommes et de ces femmes, mais une chose est certaine : ils ne vous veulent pas que du bien... Après tout, n'oubliez pas, vous êtes là contre votre gré et n'avez pas possibilité de fuir pour le moment. Alors, forcément, ils vous veulent quelque chose. Maintenant, c'est à vous de décider de ce que vous voulez faire pour vous sortir de cette situation encore trop trouble.

Hors jeu:
 

_________________
Ceci est le compte fondateur du forum, en cas de question, merci de contacter le staff par MP sur leurs comptes personnels.
avatar
Messages : 2271
Points : 2850
Date d'inscription : 17/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 12 Fév - 14:52
Malou avait cru apercevoir Adam tourner au coin d'une rue bouchée par un véhicule en plein milieu de la chaussée. Qu'importe, elle aurait tôt fait de le rattraper.
Elle gara sa camionnette, s'élança et resta comme en suspens entre ciel et terre, happée par un trou noir...

Le réveil fut difficile. A peine eut-elle ouvert un œil qu'une migraine infernale lui enserra les tempes comme dans un étau tandis que ses muscles étaient endoloris et raidis par le froid.
Il faisait nuit. Un étrange silence, entrecoupé de bruits de conversations planait au-dessus d'elle.
Ce constat la fit tressaillir malgré la souffrance.
D'instinct elle avait humé l'air ambiant et une odeur d'humus avait envahi ses narines. Où était -elle ?
Dans ce même temps, d'autres sensations étranges faisaient surface: ses mains étaient liées avec de la corde mais pas ses pieds et son dos reposait sur une plaque métallique certainement à moitié défoncée dont les creux et aspérités malmenaient sa chair, prouvant que...
"Putentrailles !" S'exclama t-elle mentalement, "on m'a piqué mon sac à dos !!!"
Elle n'osa même pas soupirer; tout cela puait le traquenard; plus elle serait discrète, mieux cela vaudrait, surtout sans armes.

Passant outre les tourments physiques endurés, elle jaugea rapidement la situation.
Non seulement elle était allongée dans un pick-up à l'état d'épave mais en plus elle n'y était pas seule. Elle ne prit pas le temps de compter le nombre exact de ses compagnons d'infortune que déjà elle tournait la tête de l'autre côté pour voir un feu de camp, entouré de silhouettes qui semblaient tenir conciliabule en plein milieu de la cambrousse.
Cette scène lui fit tout de suite penser à un attroupement d'anthropophages en train de régler les détails de leur sort pour savoir qui serait le rosbeef et qui serait le saucisson ! Il fallait réagir vite.

Son voisin de droite semblait être un homme blond, grand et plutôt maigre. Elle se tourna vers lui et murmura:
si on se ne casse pas tout de suite, on va se faire bouffer, c'est sûr.
Elle laissa un temps et poursuivit:
Ce véhicule est pourri, il y a forcément des endroits où le métal de la carrosserie est encore suffisamment coupant pour sectionner nos liens. On se détache sans bruit et on file à l'Anglaise.
Comme les autres pouvaient ne pas avoir bien entendus, elle ajouta:
fais passer l'info aux suivants.
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 744
Points : 1120
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mar 13 Fév - 22:38
Noah se réveilla anarchiquement, en sursautant, tentant de se débattre avec son propre corps avant de s’arrêter soudainement, abasourdi de cet état inhabituel auquel il ne s’attendait pas du tout. Il retient son souffle un instant avant de constater qu’il est à l’extérieur. Il sursaute une deuxième fois et se retrouve à reculer vers le fond du pick-up jusqu’à toucher le métal froid de la cabine du conducteur dans son dos. Il y a d’autres personnes avec lui à l’arrière. Le docteur ne dit encore aucun mot. Son cœur bat à toute à l’heure et il finit par déglutir en reprenant son souffle coupé par la peur. Un frisson le parcours alors qu’une femme lui adressa la parole. Il étouffa un cri de surprise alors qu’il discernait à peine les contours anguleux de son visage. Elle devait être très jeune et elle avait l’air particulièrement énervée. Une sorte de fureur sourde raisonnait dans sa voix. Elle lui expliqua qu’outre le fait qu’ils allaient possiblement être utilisé comme nourriture, ils devaient tenter de s’enfuir en coupant leurs liens contre le métal de la carrosserie de la voiture. Puis elle lui dit de « faire passer l’info ». De l’autre côté, une autre femme, plus âgée aux cheveux noirs. Il murmura, de sa voix légèrement compressée par sa gorge « Il doit y avoir du métal coupant quelque part sur la carrosserie. Il faut couper nos liens et s’enfuir. » dit-il, alors que ses doigts et ses bras entraient déjà en mouvement, incertains et malhabiles, passant doucement sur le métal derrière lui, tentant de trouver quelque chose pour couper les liens. Mais alors que l’adrénaline de son réveil angoissant s’estompait, il en vint à se dire que s’enfuir sans savoir où ils étaient donnait l’avantage à leurs ravisseurs… Il s'adressa à la jeune femme du début (Malorie) « On sait pas où on est… Courir dans la nuit sans repère… C’est pas plus risqué ? » plus risqué que se faire bouffer ? Noah ne savait pas jauger pour être honnête. Mais se retrouver dévoré lentement par des marcheurs ne l’enchantait pas plus. Et s’ils s’échappaient et se faisaient recapturer par les mêmes ravisseurs, il n’était pas sûr qu’ils soient laissé ainsi sans surveillance cette fois-ci.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mar 13 Fév - 23:02
Le ton monte autour du feu. Un homme, un bouteille à la main semble en avoir énervé un autre qui s'occupait du feu et du fait-tout se trouvant au milieu.

Après quelques échanges, un autre homme, le moins imposant de la bande, se lève et semble dire quelques mots à l'homme à la bouteille puis retourne s’asseoir près de sa moto.

L'homme à la bouteille se dirige ensuite vers les arbres et s'enfonce dans l'obscurité, le pas vacillant.

Tous se taisent désormais.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Jeu 15 Fév - 17:00

Event #5

Eat me, drink me, this is only a game



Je me réveille brusquement, le souffle court et une migraine qui me tiraille la tête. J’ai encore fait le même foutu cauchemar et je suis sous le choc des émotions, comme à chaque fois. Alors que je m’extirpe doucement de ce sommeil agité, j’entends des voix que je n’arrive pas à distinguer autour de moi. Puis l’une d’entre elle, plus claire, me chuchote que nous devons couper nos liens et nous enfuir. C’est avec peine que j’émerge du brouillard et que je réalise la situation dans laquelle je me trouve. On m’a ligoté, j’ai les muscles endoloris et j’arrive difficilement à bouger. Une boule de terreur me tiraille le ventre, alors que je commence à me débattre, tirant sur mes liens comme une déchainée.

Il y a des gens autour de moi, mais c’est comme si je ne les voyais pas. La panique prend le dessus et je me revois dans cette maison où ma famille est morte sous mes yeux. J’étais restée figée par la peur, sans pouvoir réagir, mais cette fois-ci, je ne compte pas rester figée. Je dois agir! Je continue donc à m’agiter violemment, ignorant les liens qui me blessent les poignets.

On a pris mon arc et mes flèches. Je n’ai plus rien pour me défendre et je suis dans le noir! Mon regard scrute nerveusement cette obscurité menaçante. Un peu plus loin, il y a un feu et nos ravisseurs qui discutent tout autour. J’entends le ton monter et il y a du mouvement. L’un des hommes semble ivre et il s’éloigne dans la foret. Mais qu’est-ce que ces gens peuvent bien nous vouloir? Ils ont déjà dérobés nos biens, pourquoi nous garder comme ça en otage? Je n’ose même pas imaginer ce qu’ils ont prévus pour nous, et il est hors de question que je reste là pour le découvrir!

La tête me tourne et j’ai l’impression que je vais perdre les pédales. Alors que je n’ai pas fini de me débattre, je me penche vers mon voisin pour lui poser une question dans ma langue maternelle. Mon ton trahis immédiatement mon état de panique. Je sais bien qu’il ne doit pas parler ojibwe, mais ma raison semble s’être définitivement barrée avec mon arme!

Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Jeu 15 Fév - 22:43
Un captif d'une trentaine d'année, mais dont les traits marqués pourraient facilement le faire passer pour un quinquagénaire, vous voyant commencer à chercher à vous détacher et vous organiser se mets à paniquer. Au début seul son regard pourrait le trahir, il tremble, oscillant entre les deux femmes cherchant à défaire leurs liens et le feu de camps.

Sans prévenir, il se lève d'un bond et crie à l'attention de vos geôliers.
"Ils se font la malle !"

Il enjambe le rebord du pick-up, chutant sur le flan et relance son alerte
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Sam 24 Fév - 19:17
Les hommes autour du feu de camps se retournent instantanément, mais seuls celui qui s'occupait du feu et la seule femme du groupe s'approchent du pick-up, chacun une arme à la main.
avatar
Messages : 2271
Points : 2850
Date d'inscription : 17/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Sam 24 Fév - 22:52
Tu proposes quoi de mieux ? Avait susurré froidement Malou à l'homme (Noah) qui doutait de l'efficacité d'une fuite.

Elle profita du boucan que faisaient les ravisseurs pour se redresser légèrement à la recherche d'un coin coupant et le trouva. Frottant frénétiquement la corde épaisse contre le métal acéré elle remarqua une femme (Tasha) qui ressemblait à Mani l'Indien, celui qui lui avait appris la démarche silencieuse mais quand la jeune fille s'aperçut à quel point la nana paniquait elle se dit que celle-là avait dû fréquenté trop longtemps les yankees et avait perdu tous les enseignements de ruse de ses ancêtres.

"Quelle conne", pensa t-elle, "elle va rameuter la bande à bouger comme un pachiderme !"

Pourtant, contrairement à toute attente ce ne fut pas un des garde chiourme qui arriva pour imposer une discipline mais un des leurs, un captif qui donna l'alarme.
Malou était estomaquée.
"Mais c'est quoi ce gros naze qui nous cafte ?" Songea t-elle, "c'est un vendu ou un maso ?"

Le temps qu'elle réagisse à cet incident incompréhensible à ses yeux, l'homme avait déjà sauté hors du pick-up mains encore liées et s'était rétamé le nez au sol comme il se doit.
Devait-elle faire pareil afin de lui casser la figure et lui clouer le bec ?
C'était difficilement possible d'autant qu'un homme et une femme avaient quitté le feu de camp et venaient vers eux, arme en main.

Ne se sentant plus de taille à lutter contre l'adversaire la jeune fille décida d'emblée de se la jouer discrète mais au moment de se réinstaller convenablement au fond du camion, la corde lâcha d'un coup sec.
Ses mains étaient libres mais l'effet de surprise l'avait fait légèrement sursauter; elle espérait vivement que les nouveaux venus ne remarqueraient rien et la laisserait tranquille.
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 744
Points : 1120
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Dim 25 Fév - 16:20
Les gens autour du feu faisaient du bruit, ce qui était relativement avantageux étant donné ce que les survivants dans l’arrière du camion voulaient faire. Noah essayait de trouver quelque chose pour desserrer ses liens mais apparemment, il n’y avait rien du tout autour d’eux pour défaire leurs liens. La jeune femme à côté de lui, qui avait commencé à chercher un moyen de fuir, lui demanda s’il avait une meilleure idée que la sienne. Noah bafouilla « Je… Heu… Non… Je… Désolé. ». La femme à qui il avait parlé à côté de lui (Tasha) ne sembla pas vraiment l’entendre. Elle observait les gens autour du feu d’une manière nerveuse. Elle finit par lui dire quelque chose mais Noah ne comprenait pas. Ou bien elle mâchait trop ses mots sous l’effet du stress ou de son mal de tête, ou bien elle ne parlait pas anglais « Quoi ? Quoi ? » répondit Noah, totalement angoissé. Comment feraient-ils pour coordonner leur fuite s’ils ne parlaient pas la même langue ?

C’est à ce moment-là qu’un cri fendit l’obscurité. Un type installé de l’autre côté du camion commençait à beugler qu’ils s ‘enfuyaient. Une taupe ? Un capturé voulant rentrer dans les bonnes grâces de ses ravisseurs ? L’un dans l’autre cela venait tout compliquer. Noah retint un cri de surprise et de peur alors qu’il se mit à murmurer « Non non non… » il n’avait pas eu le temps de penser et de reprendre le dessus sur sa peur et ses liens étaient toujours aussi fermement attachés et alors qu’il essayait de plus belle de se détacher, il vit le type tomba sur le sol après avoir sauté hors du pick-up. Et de loin, il voyait déjà deux silhouettes approcher. Quoi qui devait leur arriver plus tard, c’était maintenant que ça se passait et Noah n’était pas sûr d’être prêt à le savoir. Sa bouche se faisait sèche tandis que sa gorge se serrait. « Putain putain putain… » ses mains s’emmêlaient dans la corde et son cœur commençait à battre la chamade, espérant toujours, à chaque seconde, que rien ne leur arrive, ou au cas échéant, que rien ne lui arrive à lui, dans un élan égoïste de survie.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 26 Fév - 18:33

Event #5

Eat me, drink me, this is only a game


Je suis toujours prise de panique, lorsque l’un des captifs décide de sauter en bas de la boite du camion, en hurlant à nos ravisseurs que nous tentons de fuir. C’est là que je reprends un peu mes esprits. Mais qu’est-ce qui lui prend à cet idiot?! Pourquoi voudrait-il nous dénoncer? Ça n’a aucun sens. Soit c’est un traite, soit il est devenu fou! Je me retourne et je distingue deux silhouettes, qui se dirigent vers nous. Merde! Fais marcher tes méninges, Tasha, il faut nous sortir d’ici! Je regarde les gens qui m’entourent, sans savoir comment réagir. J’ai l’impression que ma tête va exploser, et ça m’empêche de réfléchir convenablement. Mais qu’est-ce qu’on peut bien faire? Je doute qu’on puisse négocier avec eux, et si on tente de fuir maintenant, ils vont très certainement nous tuer. La meilleure option est peut-être de ne rien faire pour l’instant et d’agir comme si de rien n’était.

Je cherche tout de même mon arc du regard, mais je ne vois pas grand-chose dans cette noirceur. Je me demande si les autres captifs ont déjà eu affaire à ce type de personnes. Est-ce qu’ils savent à quoi s’attendre? Est-ce que certains d’entre nous savent se battre? Si seulement je pouvais trouver où ils ont mis mon arme! Je remarque alors ce qui me semble être des sacs tout près du feu, si ça se trouve, c’est là qu’ils ont laissé nos affaires pour pouvoir les fouiller. Je me penche vers mon voisin(Noah) pour lui chuchoter, cette fois-ci, en anglais :

«Je crois que nos affaires son près du feu. Je ne rate jamais une cible, à l’arc.»

Je me tais alors, observant nos ravisseurs s’approcher. Ils vont forcément finir par commettre une erreur ou baisser leur garde. Il le faut, sinon on est tous mort! Je me concentre sur cet espoir, ne détachant pas mes yeux de leurs moindres mouvements. Si seulement je pouvais trouver le moyen de m’approcher du feu. Je sens la panique qui grandit en moi à mesure qu’ils s’approchent. C’est la première fois que je me retrouve captive des Hommes, j’aurais largement préférer me retrouver nez à nez avec une horde de rôdeurs! Les humains sont bien trop imprévisibles.

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mar 27 Fév - 11:52
Les yeux d’Iris s’entrouvrirent, après des heures d’inconscience. Sa tête lui faisait horriblement mal, et elle n’arrivait pas à comprendre ce qui s’était passé. Oh, bordel. Autour d’elle, les gens d’agitaient dans une ambiance pesante. Elle ne comprenait ni où elle était, ni qui ils étaient. Elle chuchota à sa voisine, une native américaine :

« Qu’est ce qui s’passe ? »

Sa voix était encore rauque, comme encore endormie, et ses yeux collaient. Pendant un instant, elle envisagea la thèse de la cuite. Mais elle essaya de bouger les mains, et des liens en corde grossière les retenaient en place. Plus aucun doute possible, quelqu’un avait dû l’assommer et l’enlever. Il fallait absolument qu’elle se dégage de ses liens, et qu’elle retrouve son père. Contenant la panique, elle commença à essayer de se dégager ses mains des cordes. Elle comprit rapidement qu’il ne servait à rien de gigoter, les nœuds avaient été faits avec une attention experte, presque maniaque.

« Comment on fait ? »

En attendant de pouvoir faire mieux, elle fit un rapide check-up des armes qu’ils avaient pu lui laisser. Elle n’espérait pas retrouver son AK ou sa batte de baseball, mais ils avaient pu lui laisser son couteau ou son flingue. Elle grogna doucement, une question qu’à moitié rhétorique :

« Elles sont où mes armes ? »

Quelque chose qu’elle n’avait pas encore remarquée jusque-là attira son attention. Une grande masse à l’odeur familière était posée à côté d’elle. Son père, encore endormi. L’adolescente rampa difficilement jusqu’à lui pour le secouer. Chose difficile sans ses mains, mais elle y parvint.

« Papa ? Papa ? »

Des bruits de pas la poussèrent à arrêter. Les autres s’étaient figés, l’air effrayé. Elle devina qu’il devait s’agir de leurs ravisseurs. Dans l’absence de meilleur idée, Iris referma les yeux à moitié, pour faire semblant de dormir. Le visage enfoui dans l’épaule de Cale, la même phrase tournait en boucle dans sa tête : Putain, c’est trop con, j’veux pas mourir comme ça… Elle priait pour un miracle, une ouverture, n’importe quoi qui lui permettrait de s’en sortir.

Expert en armement
Cale WalkerExpert en armement
avatar
Messages : 236
Points : 1795
Date d'inscription : 02/02/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Jeu 1 Mar - 21:21
Les yeux clos, le Walker déglutit lentement. Comme après une sacrée cuite. Il entend du mouvement tout autour de lui. Des gens qui parlent, il ne comprend pas très bien la situation. Difficilement ses yeux s'ouvrent lorsqu'il entend la voix de sa fille et sent cette dernière contre lui. Le visage droit posé contre la surface métallique du pickup, il tente de se servir de ses mains pour se redresser, en vain. Ces dernières sont liées. Il se place en position assise bien que difficilement.

Il tourne le regard vers sa fille d'un regard qu'il espère presque rassurant. Il ne sait pas ce qu'il se passe. Il porte un regard rapide aux personnes qui l'entourent. Aucun visage familier. « Iris, ma puce, je veux que tu reste calme. On va trouver comment s'échapper d'ici. Crois moi. Après tout, les Walker s'en sortent toujours hein ? » Lui même n'était pas convaincu de sa phrase. Mais il se devait de l'être le plus possible pour sa petite. La situation était suffisamment stressante, pas besoin d'en rajouter une couche.

Son regard se porte finalement vers les bruits de pas qui viennent vers eux. Mais c'était qui ces connards bon sang ? C'était sûrement la première fois que le Walker avait aussi peur de terminer sa vie. Les guerres de gang, tout ça, c'est une chose. Ils étaient prêts à y laisser la peau. Attachés à l'arrière d'un pickup rouillé par le temps, non, ça personne n'est vraiment prêt. Ses mains tirent sur ses liens, comme si par miracle au bout d'un moment tout finirait par lâcher. Après tout, l'espoir fait vivre, n'est ce pas ? Il distingue alors les silhouettes qui approchent. Deux personnes, toutes les deux armées. Rien de bon. Ses yeux semblent s'habituer lentement à la pénombre de la nuit. Ca, c'est déjà un petit plus.

Il regarde le duo de survivants qui approchent doucement du véhicule. Il ne sait pas vraiment quoi faire pour le moment. Autant attendre de voir ce qu'il va se passer ou si l'un d'entre eux est suffisamment couillu pour foncer tête baissée. Il regarde ses compagnons de fortune.  « Putain on forme une belle bande de connards attachés. Deux gosses, une indienne, un américain et un biker raté. »

_________________
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 5 Mar - 0:01
L'homme et la femme sont maintenant à la hauteur de l'homme qui peine à se relever. La femme, de 25-30 ans, les traits fins, passe la bandoulière de son fusil autour de son épaule afin de pouvoir aidé le prisonnier qui vous a trahi et dit:

"Bravo Johnson, on dirait qu'on a bien fait de te garder quelques jours de plus."

Elle lui coupe les liens avec un couteau de chasse et reprend.

"Maintenant, dis nous qui fout la merde ici, qu'on lui apprenne une bonne leçon."

Johnson désigne alors Malorie et Noah, d'un doigt tremblant, peut être même hésitant. Puis vient le coup de crosse directement dans la mâchoire de Malorie, puis de Noah.

"La prochaine fois, c'est une balle entre les deux yeux."

Cet homme sort un automatique de sa veste, charge l'arme, enlève le chargeur et la tend à Johnson.


"Continue sur ta lancée."

Pour Malorie et Noah:
 
avatar
Messages : 2271
Points : 2850
Date d'inscription : 17/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 5 Mar - 20:58
Tandis que Malou n'en menait pas large et commençait même à avoir peur pour la première fois depuis le mort de Nounours, elle aperçut dans la pénombre une fille à peu près aussi jeune qu'elle, sortir de son état comateux et secouer comme elle pouvait le type à côté d'elle.
L'homme à son tour émergea, tentant de rassurer celle qui devait être sa fille.
Malou espérait vivement que « les Walker s'en sortent toujours » et qu'ils leur fileraient un coup de main car ils étaient dans de sales draps !

Tout à coup les choses se passèrent très vite.
La femme avec un fusil aida la balance à se relever et le félicita pour son action de merde et tandis qu'elle était occupée à couper ses liens, Malou se rapprocha discrètement du type à côté d'elle (Noah), glissa une de ses mains dans son dos pour essayer de dénouer sa corde tout en se la jouant innocente effrayée.
Elle n'eut malheureusement pas le temps de faire grand chose. La femme au fusil posa une question à laquelle Malou avait la réponse:
celle qui avait foutu la merde c'était la pseudo amérindienne qui dans sa panique hystérique avait alerté tout le quartier.

Quand le résultat tomba comme un couperet, elle ouvrit des yeux comme une soucoupe.
Elle avait foutu la merde, elle ?! Et le gus à côté d'elle aussi ? Mais... Il avait été sage comme une image ! Trop peut-être.
Elle s'apprêtait à argumenter contre l'injustice quand le fusil se leva vers son visage.
Rapide comme l'éclair, elle tenta d'esquiver le coup; c'est peut-être ce qui sauva l'os de sa mâchoire et ses dents. Pour le reste, le choc avait été si violent qu'elle retomba mollement sur la tôle du pick-up, évanouie.
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 744
Points : 1120
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mer 7 Mar - 20:50
La femme à côté de lui émit l’hypothèse que leurs affaires étaient près du feu… Noah n’y avait pas pensé pour être honnête, s’en sortir avec sa propre vie serait déjà un luxe qu’il apprécierait largement. Même si pour le moment, ça ne semblait pas du tout gagné. Une petite voix s’éleva finalement du camion, à côté de la femme, une enfant ? Le ventre de Noah se tordit alors qu’il commençait à se rendre compte que la situation était potentiellement plus sérieuse et catastrophique qu’avant : s’ils pouvaient s’en prendre à des gosses, ils ne devaient pas avoir un niveau de moral très élevé… Elle semblait être avec un homme dont la voix finit par moquer leur situation plus que précaire.

La panique envahissait le cerveau de Noah et il savait, grâce à ses études de médecine, que tout ce que produisait le stress n’était pas bon pour le cerveau. Déjà qu’il n’était pas un fin combattant, si en plus son cerveau le noyait sous des litres d’adrénaline inutile, il finirait par avoir une crise cardiaque.

Le duo arriva finalement près du camion et ils félicitèrent l’homme qui les avait dénoncés. Noah qui aurait potentiellement pu se retrouver dans la même situation si on avait menacé des proches, ne put s’empêcher de le haïr en son fort intérieur. Il n’eut cependant pas le temps de faire plus qu’on lui décocha un coup de crosse dans la mâchoire, le faisant basculer en arrière, retombant lourdement sur le métal du camion.

La douleur lui envahis le coup et il se rendit compte que sa lèvre s’était légèrement fendue. Il devait s’être mordu sous le coup. Passant sa langue sur la blessure, il senti un élancement glacé parcourir sa bouche. Il grogna alors que le sang lui dégoulinait le long du menton. Pour le moment, il décida de rester allongé dans le camion afin de récupérer ses esprits. Le coup et la chute de son crâne sur la surface en métal l’avaient presque assommé et il avait presque envie de vomir. Qu’aurait-il pu faire de toute façon ? Ils ne pourraient pas partir, ils allaient mourir ici.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Jeu 8 Mar - 18:55

Event #5

Eat me, drink me, this is only a game


La gamine à mes côtés se réveille enfin, elle semble désorientée, mais au moins elle est vivante. Elle se penche sur celui qui doit être son père. Il se réveille à son tour et lui chuchote quelque chose, avant de commenter notre situation d’une façon plutôt désinvolte. Non, mais qu’est-ce qui lui prend?! On est carrément dans la merde, là!

Les deux ravisseurs sont maintenant près du camion et ils demandent au traître de dénoncer ceux qui foutent la merde. Je m’attends évidemment à être pointé du doigt, mais ce n’est pas ce qu’il fait. Il pointe plutôt mon voisin et la jeune fille à ses côtés. Je me fige, lorsque l’un d’entre eux leur assène un violent coup de crosse à la mâchoire. Puis il menace de leur tirer une balle dans la tête la prochaine fois. Bordel, on est vraiment mal barrés. Qu’est-ce qu’on peut bien faire pour se tirer de là! Magne-toi et trouve une idée lumineuse, Tasha!

La rage et la peur me tiraille le ventre, alors que j’essaie de trouver comment ont pourraient se sortir de là. Dans les films tout parait si simple, mais dans la vraie vie, c’est autre chose. Un faux mouvement et je me fais tuer. On se fait tous tuer. Je ne pense pas qu’on puisse se sortir d’ici par la force. En tout cas, pas pour le moment. Si ça se trouve, on ne s’en sortira pas du tout. Je ne peux m’empêcher d’avoir une pensée pour Dwight. Je ne peux pas mourir, alors qu’on vient à peine de se rencontrer.

Même si je risque aussi le coup de crosse, je décide de m’adresser à eux, en leur posant cette question qui me tourmente l’esprit depuis tout à l’heure, et dont je crois malheureusement connaitre la réponse.

«Vous allez nous buter de toute façon, non?»

Demandais-je, froidement, en les fixant du regard. Possible qu’ils ne me répondent pas, mais s’ils le font, au moins je saurais vraiment à quoi m’en tenir. Ils ont probablement l’intention de nous tuer, et si c’est le cas, il n’est pas question qu’ils y parviennent sans que je leur mette des bâtons dans les roues. Quitte à mourir, autant le faire en se battant, ces pourritures ne méritent pas qu’on leur facilite la tâche! Mais vais-je seulement arriver à bouger le petit doigt? Et qu’en est-il de mes voisins? Pour l’instant, je l’ignore.

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Sam 10 Mar - 20:14
Les Walker s’en sorte toujours ? Vas dire ça à maman et Elize. En temps normal, c’est ce qu’elle aurait probablement répondu à son père. Mais en temps normal, son père ne lui dirait pas ça. Il essayait juste de la rassurer, en mettant de côté ses propres inquiétudes. La blague fut plus efficace, et elle pinça ses lèvres pour ne pas rire. Les yeux mi-clos, elle assista passivement à la confrontation. La situation devenait plus claire, un homme parmi les prisonniers était en fait une taupe chargé de les surveiller. Il n’avait pas l’air très sûr de lui, et l’adolescente estimait pouvoir s’en charger. Les autres semblaient moins inquiets, mieux nourris et plus dangereux. Et surtout, ils étaient armés.

Les deux chocs sourds qui envoyèrent ses compagnons d’infortune au tapis lui firent froid dans le dos. Elle avala difficilement sa salive, et essaya de rester le plus discrète possible, le temps qu’ils les laissent de nouveau tranquille. Une fois que Johnson serait le seul garde, peut-être qu’il serait possible de négocier, ou de se barrer en courant. C’était sans compter sur l’idée brillante de sa voisine, ouvrir sa gueule pour essayer de les provoquer. L’adolescente se tourna vers elle, et écarquilla les yeux pour la fixer avec un regard meurtrier. Putain, mais elle pouvait pas la fermer la connasse, j’veux pas mourir ici !

Tout ce qu’elle allait réussir à faire, c’était les énerver encore plus. Ils n’allaient plus les lâcher. Le cerveau d’Iris tournait à plein régime, à la recherche d’une solution, mais pour le moment, le seul plan qui lui semblait valable c’était d’attendre de voir comment le petit groupe de ravisseur allait réagir à la provocation de l’amérindienne. Les deux corps étalés dans la remorque n’arrangeaient pas les choses, aidant la panique à grignoter tel un cancer le peu de raison qu’il lui restait. Au moins, elle était en meilleure possession de ses moyens, si on oubliait les liens qui gardaient ses mains dans son dos. Elle regarda son père, et n’eut pas besoin de lui parler pour que la question passe. On fait quoi maintenant ?

avatar
Messages : 2271
Points : 2850
Date d'inscription : 17/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Sam 17 Mar - 21:01
Quand Malou sortit de sa torpeur, se fut pour ressentir une douleur cuisante sur tout le côté du visage tandis qu'une nouvelle migraine lui enserrait les tempes. Elle se mit à espérer qu'elle ne deviendrait pas plus cinglée qu'elle ne l'était déjà avec tous ces coups sur la tronche.

Ouvrant péniblement un œil elle s'aperçut que la femme armée n'était pas encore partie tandis que le gus tendait un pistolet au salopard qui les avait caftés; celui-là ne paierait rien pour attendre mais pour l'instant la jeune fille ne pouvait rien faire d'autre qu'assister impuissante à la scène.
Elle avait beau être rapide, souple et un peu tête brûlée, elle ne voyait vraiment pas quoi improviser face à deux armes à feu dans l'état où elle était.

C'est alors que l'Amérindienne posa une question digne de La Palisse aux agresseurs. Elle enregistra dans la foulée l'oeil noir que lui envoya la fille qui avait à peu près son âge ainsi que son air déterminé à vouloir tenter quelque chose dès le premier pet de travers des assaillants. Ces deux choses réunies lui donna une idée toute aussi surréaliste que l'ambiance du moment.
Réunissant toute son énergie, elle actionna doucement sa mâchoire afin de la remettre en état de marche et répondit à l'Indienne tout en regardant d'un air narquois ceux qui voulaient leur peau:
mais non, t'as rien compris, ils ne veulent pas nous refroidir, c'est une blague; à mon avis on doit être le 1er avril aujourd'hui !

Elle toisa l'homme et la femme. « La prochaine fois ce serait une balle entre les deux yeux ? » avaient-ils dit. Vraiment ?. Elle n'y croyait qu'à demi; s'ils avaient voulu les tuer, ils l'auraient fait quand ils étaient encore tous évanouis sur le pick-up, cela aurait été plus simple, plus rapide et moins dangereux qu'à présent.
Ce n'était pas qu'ils bluffaient forcément mais ils voulaient autre chose; il fallait donc trouver quoi.
Perfidement, elle continua sur sa lancée et leur déclara:
de toutes façons si vous tirez vous allez alerter les meutes de morts-vivants; je sens que ça pue là tout tout à coup, ils ne doivent être loin.
Puis, prenant à partie ses partenaires, elle insista:
hein, vous ne trouvez pas que ça pue le cadavre ambulant depuis quelques minutes ?
Elle se mit à renifler l'air autour d'elle en faisant un grimace de dégoût.
Si cela se trouve, c'était peut-être vrai...
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Dim 18 Mar - 14:31
Les deux ravisseurs se retournent et repartent vers le feu, laissant Johnson seul avec vous. Vous pouvez remarquer un sourire narquois sur le visage de la femme alors que vous parlez, sans doute que vos tentatives d'établir un dialogue l'amuse. Mais aucune réponse de leur part n'arrive.

Vous voilà seuls, avec Johnson, qui prend son rôle très à cœur, vous braquant de son flingue nouvellement acquis. Il tourne le dos au campement à un peu plus d'un mètre du pick-up.

Une fois qu'il n'entend plus les bruits de pas des deux autres il vous dit à voix basse:
Si vous êtes sages, l'un d'entre vous s'en sortira peut-être, comme moi. Faites pas de conneries !
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 744
Points : 1120
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Dim 18 Mar - 22:47
Alors que Noah reprenait doucement ses esprits, il entendit les gens autour de lui parler. Que ce soit la personne qui venait de lui donner un coup ou les survivants qui étaient avec lui dans l’arrière du camion. Sa tête l’élançait de manière assez intense. De la douleur qui se répandait dans sa mâchoire et trouvait résonnance dans sa tête. Il se roula sur le côté pour s’aider de ses coudes afin de se redresser légèrement. Etant ligoté, il était difficile de se déplacer sans être debout. Son esprit redevenait de plus en plus clair et les voix ainsi que les paroles aussi. Il entendit la jeune fille à côté de lui, provoquer leurs ravisseurs. Noah s’attendait à ce que d’autres coups partent mais rien, juste des bruits de pas s’éloignant du camion alors que la voix de la gamine résonnait avec beaucoup de colère. Elle était combative mais le docteur n’était pas sûr que cela lui serait très utile à ce moment précis. Surtout, il n’avait pas envie qu’elle finisse morte, surtout pas devant lui. Si il y avait des gens qui devaient se faire tuer, il préférait au moins que les adultes y passent.

Il se redressa finalement pour voir l’homme qui les avait dénoncés, debout, tenant un pistolet et le pointant vers eux. Il leur dit que s’ils étaient sages, l’un d’entre eux s’en sortirait peut-être. Noah s’éclaircit la gorge et demanda doucement de sa voix timide « Et tu as fais quoi pour t’en sortir ? Ils veulent quoi ? Des armes ? De la nourriture ? » l’air de rien, il pouvait sembler vouloir collaborer avec l’ennemi mais il était surtout curieux de savoir qu’est-ce qu’ils voulaient. Ils ne semblaient pas vouloir les échanger auprès de leurs groupes pour de la bouffe ou des armes, ni les tuer directement ou les dépouiller… Des idées plus ou moins claires passaient dans son esprit mais il avait bien trop peur pour les concrétiser. Il savait aussi que l’imagination était bien pire que la réalité des fois… Et puis, il voulait aussi des informations sûres. Selon ce que ces gens voulaient, ils pourraient agir de différentes manières, ou se préparer à mourir…

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mer 28 Mar - 19:22
Pour la première fois depuis qu'il est libéré, Johnson regarde l'un d'entre vous dans les yeux, un peu mal à l'aise. Il répond à Noah d'une voix basse et compatissante.

J'ai été sage et je vous ai balancé. Et puis, vous seriez morts si je l'avait pas fait. Ils préfèrent nous garder vivant, mais ce n'est pas indispensable à leurs yeux.

De leur côté, vos ravisseurs se rassemblent plus prêt du feu où un morceau de viande, possiblement un jambon, cuit. L'ambiance semble s'être détendue pour eux.
avatar
Messages : 2271
Points : 2850
Date d'inscription : 17/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Ven 30 Mar - 23:10
Non seulement la femme était partie sans répondre aux injonctions mais en plus elle avait eu un sourire narquois qui déplut fortement à Malou.
Vexée, elle s'adossa à une des parois du pick-up et observa la réaction des autres tout en se massant la mâchoire endolorie.

Elle trouva les questions de l'homme à côté d'elle excellentes. Il semblait être un bon négociateur mais apparemment peu porté sur les actions choc. Elle, c'était le contraire, arriveraient-ils à se tirer d'affaire avec les qualités de chacun ?
En attendant, elle était pendue aux lèvres de la taupe qui finalement ne révéla rien de vraiment intéressant sauf qu'apparemment pour s'en tirer il fallait balancer.
Ils pourraient toujours courir ! La jeune fille avait beaucoup de défauts mais pas celui-là.

Vu qu'il n'y avait rien d'autre à faire que parlementer, elle demanda:
mais qu'est ce qu'ils nous veulent exactement ? que vont-ils faire de nous ?

Elle attendit les réponses et osa:
puisque tu es armé, pourquoi tu ne t'enfuies pas plutôt que nous garder et leur obéir comme un mouton ? tu pourrais même nous libérer et on partirait tous ensemble vu qu'ils sont en train de bouffer et qu'ils ne nous regardent pas. T'as quoi comme intérêt à rester avec eux ?
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 49
Points : 461
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Sam 31 Mar - 15:49
Maintenant qu'il avait commencé à parler, il ne semblait pas avoir besoin de beaucoup de sollicitation pour continuer. Ses mains avaient arrêtées de trembler mais visaient désormais plus bas que vos têtes.

"Ils se préparent à quitter la région, nous... vous êtes leur réserve de bouffe... C'est pour ça qu'ils préfèrent vous avoir frais, qu'ils vous tueront au premier faux pas..."

En entendant le proposition d'évasion de la jeune femme, il raffermi sa prise sur son arme et ajusta sa visée sur elle.

"Me prend pas pour un con! Si je pars tu me balanceras pour prendre ma place! Et si je vous aide à vous échapper ils le verront tout de suite. Et quand bien même on aurait une longueur d'avance, ils nous rattraperaient vite avec leurs motos!"

Il avait haussé la voix sans s'en rendre compte et certains regards c'étaient détournés de la viande en cuisson pour voir ce qu'il se passait.
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 744
Points : 1120
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Sam 31 Mar - 16:00
L’homme sembla assez enclin à parler. Peut être avait-il passé beaucoup de temps seul, à ruminer avant de se faire capturer par ce groupe et soudainement trouver quelque chose à faire dans sa vie tout en s’assurant une survie probable… Sauf qu’il devait bien avoir conscience que son existence ne tenait qu’à un fil et qu’au moindre signe de difficulté, il serait le premier à passer à la casserole. La jeune fille à côté de Noah, qui avait aussi reçu un coup de leurs ravisseurs voulu motivé l’homme à s’échapper et à les laisser partir tous ensemble. Mais l’homme se rebiffa. Non, il n’avait aucune raison de les laisser partir pour le moment. Noah s’adressa une nouvelle fois à l’homme. « Je m’appelle Noah, je suis médecin, tu t’appelles comment ? Johnson comment ? Tu faisais quoi dans ton ancienne vie ? Tu sais, je viens d’une communauté soudée entourée de murs et de tours de garde. On a même de l’eau et de la bouffe pas trop mal… Je suis sûr qu’ils te laisseront nous rejoindre quand ils entendront que tu as aidé des survivants contre des cannibales. »

Il laissa une seconde passée avant de rajouter « S’ils nous gardent pour plus tard, essaye de réfléchir à qui ils vont tuer une fois que leur réserve sera arrivée à zéro, ce ne serait certainement pas leurs chefs, mais bien le dernier arrivé dans la bande. » il laissa encore une fois cette perspective d’avenir s’installer dans sa tête avant de dire « Si tu trouves un moyen de casser leurs motos ou même de leur indiquer la mauvaise direction, on aura toutes les chances de s’en sortir, et tu seras évidemment le bienvenu là d’où je viens. Ça fait depuis combien de temps que tu n’as pas dormi dans une vraie maison et un vrai lit ? » si l’homme était à présent attiré par la perspective de rester en vie, dans des conditions misérables, mais en vie, Noah espérait l’appâter avec l’espérance d’une vie loin de la peur permanente et de la fange… Sans compter le cannibalisme. Car si ces gens mangeaient des personnes, il y avait à parier qu’ils n’auraient pas grand-chose d’autre à donner à manger à leur gardien.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Dim 1 Avr - 16:24

Event #5

Eat me, drink me, this is only a game



La gamine à mes côtés me lance un regard noir. Elle espère sûrement que je me taise, mais ce n’est pas vraiment dans mes habitudes. L’autre jeune fille se met alors à provoquer les ravisseurs, prétextant que s’ils tirent sur nous les rôdeurs s’approcheront. À ma grande déception, ils repartent sans un mot de plus, nous laissant avec leur complice, Johnson. Celui-ci ne tarde pas à nous conseiller de rester sage et que l’un d’entre nous pourra peut-être s’en sortir comme il l’a fait. L’un d’entre nous? Un seul? Alors qu’il y a deux gamines avec nous? C’est inacceptable.

Alors qu’une foule de questions me traversent l’esprit, mon voisin ose les lui demander à voix haute. Il lui demande ce qu’il a fait pour s’en sortir et ce qu’ils nous veulent. Le voilà qui parle enfin, nous expliquant que nous sommes la réserve de bouffe! J’avais envisagé bien des raisons pour lesquelles ils nous gardaient en vie, mais jamais celle-là. La jeune fille essaie alors de le convaincre de nous aider et il se rebiffe, redressant son arme et haussant le ton. Mon voisin se présente alors, avant de poser quelques questions à Johnson et d’essayer de le tenter en lui parlant de sa communauté. Je m’adresse à lui à mon tour, espérant qu’il baisse un peu le ton.

«Ça va, okay, on fais juste discuter là.

Noah à raison. Ce n’est pas une vie, ça. Moi aussi je suis dans un petit groupe, ont accueille tout le monde, ont à de la nourriture, de l’eau et un toit. Même si t’as de la chance et qu’ils ne te tuent pas, c’est comme ça que tu veux vivre? Regarde, ils s’en prennent même à des gamines. C’est ce que tu es? Un tueur de gamines?»


Je désigne les deux jeunes filles du menton. Je ne sais pas s’il y a un cœur quelque part dans la poitrine de ce Johnson, mais autant mettre toutes les chances de notre côté.

«C’est à toi de décider, nous ont est attaché et on ne pourra pas fuir sans toi. Nos vies sont entre tes mains, Johnson…leur vie est entre tes mains.»

Je désigne à nouveau les deux jeunes filles, avant de le fixer intensément du regard, observant la moindre de ses réactions. Pourvu qu’il marche, parce qu’en ce moment même je lutte afin de ne pas injurier ce lâche de la tête au pied.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   
 
[Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: The Surrounding Wasteland :: Les alentours :: La campagne
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération