Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #24 : Février 2018
Recherche de RPJared Davis
RP Libre ft. Aube Greer

Et si vous deveniez un gladiateur des temps modernes ? L'arène de combat n'attend plus que vous !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Event #5) Run or Die

In Your Flesh :: The Surrounding Wasteland :: Les alentours :: La campagne

 [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game

Compte Fondateur
The DeathCompte Fondateur
avatar
Messages : 1423
Points : 2963
Date d'inscription : 12/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 12 Fév - 9:05
Event #5 - Eat me, drink me, this is only a game
Comme un murmure encore lointain et indistinct, ce sont des voix qui vous tirent d'un sommeil profond, mais loin d'être reposant. Lorsque vous ouvrez les yeux, vous ne remarquez pas tout de suite ni où vous êtes, ni ce qui se passe. La douleur est bien trop forte. Votre tête vous fait mal et tous vos muscles avec elle. Peu à peu, vous parvenez pourtant à vous faire à ce mal de crâne qui ne veut pas vous lâcher et comprenez un peu mieux ce qui se passe. Vous êtes à l'extérieur, il fait froid et sombre, seules les étoiles semblent éclairer les lieux. Vos mains sont attachées dans votre dos, vous empêchant de faire quoi que ce soit. Un feu de camp peut éventuellement attirer votre œil, c'est de là que viennent les voix indistinctes que vous pouvez entendre. Il vous faudra encore quelques secondes pour réaliser que vous êtes à l'arrière d'un pick-up en sale état et surtout, que vous n'êtes pas seul dans cette galère. D'autres pauvres âmes dans le même état que vous vous entourent. Tous les mains liées, tous la même grimace douloureuse sur le visage. Vous êtes six. Six victimes réunies au même endroit. Vous finirez peut-être par réaliser aussi que vous n'êtes plus dans la ville, mais sur une route de campagne abandonnée des cadavres autant que des vivants. Quelques arbres sur le côté de la route, de la boue et le silence au-delà des voix... Votre souvenir le plus lointain remonte à quelques heures, alors que vous vaquiez à vos occupations quotidiennes sans vous douter de ce qui finirait par arriver. Vous étiez seul, loin de votre abri habituel. Peut-être pour une expédition ravitaillement ? Peut-être juste pour une balade ? Qu'importe, vous étiez en tout cas dans Détroit et tout allait bien. Et puis un bruit dans votre dos et le vide, le noir profond et le silence complet. Jusqu'à vous réveiller ici. Tout est calme pour le moment, mais vous pouvez voir les silhouettes réunies autour du feu de camp. Ils sont au nombre de sept. Vous ne les connaissez pas, vous ne savez rien de ces hommes et de ces femmes, mais une chose est certaine : ils ne vous veulent pas que du bien... Après tout, n'oubliez pas, vous êtes là contre votre gré et n'avez pas possibilité de fuir pour le moment. Alors, forcément, ils vous veulent quelque chose. Maintenant, c'est à vous de décider de ce que vous voulez faire pour vous sortir de cette situation encore trop trouble.

Hors jeu:
 

_________________
Ceci est le compte fondateur du forum, en cas de question, merci de contacter le staff par MP sur leurs comptes personnels.
avatar
Messages : 1531
Points : 1506
Date d'inscription : 17/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Lun 12 Fév - 14:52
Malou avait cru apercevoir Adam tourner au coin d'une rue bouchée par un véhicule en plein milieu de la chaussée. Qu'importe, elle aurait tôt fait de le rattraper.
Elle gara sa camionnette, s'élança et resta comme en suspens entre ciel et terre, happée par un trou noir...

Le réveil fut difficile. A peine eut-elle ouvert un œil qu'une migraine infernale lui enserra les tempes comme dans un étau tandis que ses muscles étaient endoloris et raidis par le froid.
Il faisait nuit. Un étrange silence, entrecoupé de bruits de conversations planait au-dessus d'elle.
Ce constat la fit tressaillir malgré la souffrance.
D'instinct elle avait humé l'air ambiant et une odeur d'humus avait envahi ses narines. Où était -elle ?
Dans ce même temps, d'autres sensations étranges faisaient surface: ses mains étaient liées avec de la corde mais pas ses pieds et son dos reposait sur une plaque métallique certainement à moitié défoncée dont les creux et aspérités malmenaient sa chair, prouvant que...
"Putentrailles !" S'exclama t-elle mentalement, "on m'a piqué mon sac à dos !!!"
Elle n'osa même pas soupirer; tout cela puait le traquenard; plus elle serait discrète, mieux cela vaudrait, surtout sans armes.

Passant outre les tourments physiques endurés, elle jaugea rapidement la situation.
Non seulement elle était allongée dans un pick-up à l'état d'épave mais en plus elle n'y était pas seule. Elle ne prit pas le temps de compter le nombre exact de ses compagnons d'infortune que déjà elle tournait la tête de l'autre côté pour voir un feu de camp, entouré de silhouettes qui semblaient tenir conciliabule en plein milieu de la cambrousse.
Cette scène lui fit tout de suite penser à un attroupement d'anthropophages en train de régler les détails de leur sort pour savoir qui serait le rosbeef et qui serait le saucisson ! Il fallait réagir vite.

Son voisin de droite semblait être un homme blond, grand et plutôt maigre. Elle se tourna vers lui et murmura:
si on se ne casse pas tout de suite, on va se faire bouffer, c'est sûr.
Elle laissa un temps et poursuivit:
Ce véhicule est pourri, il y a forcément des endroits où le métal de la carrosserie est encore suffisamment coupant pour sectionner nos liens. On se détache sans bruit et on file à l'Anglaise.
Comme les autres pouvaient ne pas avoir bien entendus, elle ajouta:
fais passer l'info aux suivants.

_________________
And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 478
Points : 735
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mar 13 Fév - 22:38
Noah se réveilla anarchiquement, en sursautant, tentant de se débattre avec son propre corps avant de s’arrêter soudainement, abasourdi de cet état inhabituel auquel il ne s’attendait pas du tout. Il retient son souffle un instant avant de constater qu’il est à l’extérieur. Il sursaute une deuxième fois et se retrouve à reculer vers le fond du pick-up jusqu’à toucher le métal froid de la cabine du conducteur dans son dos. Il y a d’autres personnes avec lui à l’arrière. Le docteur ne dit encore aucun mot. Son cœur bat à toute à l’heure et il finit par déglutir en reprenant son souffle coupé par la peur. Un frisson le parcours alors qu’une femme lui adressa la parole. Il étouffa un cri de surprise alors qu’il discernait à peine les contours anguleux de son visage. Elle devait être très jeune et elle avait l’air particulièrement énervée. Une sorte de fureur sourde raisonnait dans sa voix. Elle lui expliqua qu’outre le fait qu’ils allaient possiblement être utilisé comme nourriture, ils devaient tenter de s’enfuir en coupant leurs liens contre le métal de la carrosserie de la voiture. Puis elle lui dit de « faire passer l’info ». De l’autre côté, une autre femme, plus âgée aux cheveux noirs. Il murmura, de sa voix légèrement compressée par sa gorge « Il doit y avoir du métal coupant quelque part sur la carrosserie. Il faut couper nos liens et s’enfuir. » dit-il, alors que ses doigts et ses bras entraient déjà en mouvement, incertains et malhabiles, passant doucement sur le métal derrière lui, tentant de trouver quelque chose pour couper les liens. Mais alors que l’adrénaline de son réveil angoissant s’estompait, il en vint à se dire que s’enfuir sans savoir où ils étaient donnait l’avantage à leurs ravisseurs… Il s'adressa à la jeune femme du début (Malorie) « On sait pas où on est… Courir dans la nuit sans repère… C’est pas plus risqué ? » plus risqué que se faire bouffer ? Noah ne savait pas jauger pour être honnête. Mais se retrouver dévoré lentement par des marcheurs ne l’enchantait pas plus. Et s’ils s’échappaient et se faisaient recapturer par les mêmes ravisseurs, il n’était pas sûr qu’ils soient laissé ainsi sans surveillance cette fois-ci.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 22
Points : 174
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Mar 13 Fév - 23:02
Le ton monte autour du feu. Un homme, un bouteille à la main semble en avoir énervé un autre qui s'occupait du feu et du fait-tout se trouvant au milieu.

Après quelques échanges, un autre homme, le moins imposant de la bande, se lève et semble dire quelques mots à l'homme à la bouteille puis retourne s’asseoir près de sa moto.

L'homme à la bouteille se dirige ensuite vers les arbres et s'enfonce dans l'obscurité, le pas vacillant.

Tous se taisent désormais.
I walk a lonely road
Tasha WalshI walk a lonely road
avatar
Messages : 69
Points : 438
Date d'inscription : 29/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Jeu 15 Fév - 17:00

Event #5

Eat me, drink me, this is only a game



Je me réveille brusquement, le souffle court et une migraine qui me tiraille la tête. J’ai encore fait le même foutu cauchemar et je suis sous le choc des émotions, comme à chaque fois. Alors que je m’extirpe doucement de ce sommeil agité, j’entends des voix que je n’arrive pas à distinguer autour de moi. Puis l’une d’entre elle, plus claire, me chuchote que nous devons couper nos liens et nous enfuir. C’est avec peine que j’émerge du brouillard et que je réalise la situation dans laquelle je me trouve. On m’a ligoté, j’ai les muscles endoloris et j’arrive difficilement à bouger. Une boule de terreur me tiraille le ventre, alors que je commence à me débattre, tirant sur mes liens comme une déchainée.

Il y a des gens autour de moi, mais c’est comme si je ne les voyais pas. La panique prend le dessus et je me revois dans cette maison où ma famille est morte sous mes yeux. J’étais restée figée par la peur, sans pouvoir réagir, mais cette fois-ci, je ne compte pas rester figée. Je dois agir! Je continue donc à m’agiter violemment, ignorant les liens qui me blessent les poignets.

On a pris mon arc et mes flèches. Je n’ai plus rien pour me défendre et je suis dans le noir! Mon regard scrute nerveusement cette obscurité menaçante. Un peu plus loin, il y a un feu et nos ravisseurs qui discutent tout autour. J’entends le ton monter et il y a du mouvement. L’un des hommes semble ivre et il s’éloigne dans la foret. Mais qu’est-ce que ces gens peuvent bien nous vouloir? Ils ont déjà dérobés nos biens, pourquoi nous garder comme ça en otage? Je n’ose même pas imaginer ce qu’ils ont prévus pour nous, et il est hors de question que je reste là pour le découvrir!

La tête me tourne et j’ai l’impression que je vais perdre les pédales. Alors que je n’ai pas fini de me débattre, je me penche vers mon voisin pour lui poser une question dans ma langue maternelle. Mon ton trahis immédiatement mon état de panique. Je sais bien qu’il ne doit pas parler ojibwe, mais ma raison semble s’être définitivement barrée avec mon arme!


_________________
Maître du Jeu
Maître du JeuMaître du Jeu
avatar
Messages : 22
Points : 174
Date d'inscription : 04/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   Jeu 15 Fév - 22:43
Un captif d'une trentaine d'année, mais dont les traits marqués pourraient facilement le faire passer pour un quinquagénaire, vous voyant commencer à chercher à vous détacher et vous organiser se mets à paniquer. Au début seul son regard pourrait le trahir, il tremble, oscillant entre les deux femmes cherchant à défaire leurs liens et le feu de camps.

Sans prévenir, il se lève d'un bond et crie à l'attention de vos geôliers.
"Ils se font la malle !"

Il enjambe le rebord du pick-up, chutant sur le flan et relance son alerte
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game   
 
[Event #5.1] Eat me, drink me, it's only a game
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération