Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #34 : Décembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 "I can't help but want you" eliam
Aller à la page : Précédent  1, 2

Administrateur
Will Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 2379
Points : 2667
Date d'inscription : 01/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "I can't help but want you" eliam   Lun 26 Fév - 16:40
Ses yeux prêts à se fermer suivaient l'animal avec application et malgré ses efforts, Will avait du mal à retenir un sourire d'étirer ses lèvres. Mais pendant encore quelques secondes, il put prétendre que ça n'était du qu'à sa mauvaise idée d'offrir le chat à Logan et fuir loin d'ici, idée qu'Elias ne trouvait vraiment pas convaincante visiblement. Le jeune homme lâcha un petit rire, son doigt glissant sous le menton de la bestiole pour la gratter doucement, démarrant instantanément le ronronnement semblable à un bruit de moteur qui dénotait complètement avec une si petite chose. « Je n'avais pas tellement l'intention de faire quoi que ce soit, tu sais. » corrigea-t-il, presque offusqué, quand le soldat qualifia son cadeau d'empoisonné. Certes, cette petite chose semblait prête à leur apporter plus de problèmes qu'autre chose, mais il n'y était pour rien. « Elle a foncé vers la maison si soudainement et avant que je n'ai le temps de me rendre compte de ce qui se passait, elle s'installait chez nous. » Un peu comme il l'avait fait lui-même, d'ailleurs, non ? Et comme Will, ce petit monstre paraissait bien décidé à refaire entièrement la décoration du salon. Cette pensée lui arracha un nouveau rire et il cessa ses caresses quand Elias lui fit remarquer que lui n'était pas spécialement fan des grattouilles sous le menton, relevant les yeux pour voir – ou essayer – le visage de l'homme. Il avait bien envie de prouver le contraire, mais se ravisa rapidement, se contentant de laisser sa main contre le torse du soldat.

« Heureusement qu'elle ne devait pas dormir avec nous. » souffla-t-il en observant l'animal se rouler en boule près de sa main, le plus naturellement du monde en continuant de ronronner beaucoup trop fort. Autant dire qu'ils ne s'en débarrasseraient jamais, maintenant. Même en essayant très fort. Mais malgré les apparences, Will ne refusait pas totalement cette idée. Il n'avait jamais vraiment eu le truc pour s'occuper d'un animal ou d'une autre personne. Pas même d'une plante verte, pour être honnête. Mais le temps passait si lentement à Fort Hope qu'il n'était pas contre avoir ce chat pour lui tenir compagnie et lui donner des excuses pour s'occuper, même s'il ne s'agissait que de penser à la nourrir ou ramasser derrière elle. Il laissa son regard se perdre dans le vide un moment, ses pensées suivre leur cour en silence, jusqu'à ce qu'un nouveau sourire n'illumine son visage. « Tu ne m'as pas dit ce que toi, tu avais pensé de cette soirée. » releva-t-il finalement, sa voix déjà redevenue presque moqueuse en se souvenant comme Elias lui avait demandé si ce qu'ils avaient fait était « bien ». Bien... avec le recul, Will trouvait ce mot légèrement décevant, en fait. Elias avait tellement insisté pour faire en sorte que ce moment soit inoubliable qu'il aurait voulu entendre quelque chose d'un peu plus enjoué pour le décrire. « C'était ta première fois, après tout. C'est toi qui devrais me dire comment tu as vécu cette incroyable expérience et si c'était aussi inoubliable que tu l'espérais. »

_________________
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 4134
Points : 5289
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "I can't help but want you" eliam   Mar 27 Fév - 9:17
Il n'avait pas l'intention de faire quoi que ce soit, je l'espérais bien. Que ce soit donné l'animal ou fuir, aucune des deux solutions m'allaient. Mais le fait qu'il se sente obliger d'insister à ce point pour justifier sa présence m'arracha un nouveau sourire. Elle ressemblait de plus en plus à son père. Lui demandant de ne pas me grattouiller sous le menton, Will se remettait à peine d'un semblant de fou rire lorsqu'il se ravisa de faire quoi que ce soit, se laissant aller contre moi alors que je fermais lentement les yeux. Je ne pouvais pas rester impassible, surtout lorsqu'il souligna l'évidence, elle ne devait pas dormir avec nous, mais soyons honnête, il m'avait suffit de ré ouvrir les yeux pour la découvrir en train de s'endormir contre Will. Elle était le diable, mais on se laissait aisément charmer par lui. Par elle. « Laisses la là, elle est trop squelettique pour vivre dehors avec le froid qui arrive. », et un peu de chaleur ne lui ferait pas de mal. Oui. Je cédais à  un chat comme j'avais cédé à Will. Ce chat c'était Will. Fermant à nouveau les yeux je profitais d'une normalité un peu trop nouvelle, du moins jusqu'à ce que Will ne brise le silence.  Je n'avais en effet rien dit, non pas parce que je m'étais ennuyé ou autre, mais ca resté une soirée pour lui, pas pour moi non ? Il reprit, ajouta que c'était quand même ma première fois, et que dont, c'était à moi de lui dire comment j'avais vécu cette incroyable expérience. Souriant à nouveau, je le regardais lui, enfin son corps, une main glissant sur ses flancs pour laisser sa chaleur m'irradier, me consumer.

« Disons que j'aimerais refaire ce genre de soirée, toi, moi, du romantisme, rien d'autre. Et quelque soit la finalité dans le fond, juste s'offrir des soirée ou la fin du monde n'existe pas. Ou il y a juste l'instant présent. ». Mais je me doutais bien qu'il n'y avait là aucune réponse à ses questions, si ce n'est mon regard béat. « Mais genre c'était parfait, quoi que même parfait, je suis pas sur que c'est le bon mot, mais j'ai pas d'autres mots… », c'était vraiment loin d'être le bon mot pour décrire tout ça, vraiment loin. C'était toujours un mot fort sans doute pour beaucoup de chose, mais là, pour ce qu'il s'était passé aujourd'hui. C'était faible, loin d'être vrai. « Je sais pas si le fait que je t'aime ça change les choses, mais c'est déjà incroyable, clairement, mais là c'était... Indescriptible ? », la simple pensée de tout ça m'arracha un frisson. « Si tu m'autorise à recommencer ça sera avec plaisir… », pas maintenant, j'étais en train de récupérer un peu de force, et il y avait le chat, mais plus tard, le reste de notre vie, de toute façon, on savait à présent que ce soit lui ou moi, ça serait toujours plus que ce que la langue anglaise pouvait le décrire. Il était l'homme avec qui j'avais envie de me perdre jusqu'à la fin de mes jours. Que ce soit comme ça, en amour, ou dans ses bras. Perdre l'horreur pour sortir un peu de bonheur de tout ça. Il me rendait fort... « Et puis j'ai bien aimé retenir des lignes d'un bouquin pour te les souffler, alors attends toi à ce que je continue à te draguer avec un peu de littérature... », murmurais-je en repensant à ce que j'avais pu lui dire. Il aimait ça, je continuerais même après dix ans si le monde nous en donné la possibilité. Je continuerais. C'était sans doute un peu trop utopique, mais c'était ce que je voulais faire, vivre avec lui.  

_________________
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.



Spoiler:
 
Administrateur
Will Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 2379
Points : 2667
Date d'inscription : 01/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "I can't help but want you" eliam   Mer 28 Fév - 21:41
La réponse à sa question n'inquiétait pas tellement Will, à vrai dire. Peut-être parce qu'il ne s'attendait à rien. Surtout parce que, quoi qu'en ait pensé Elias, ça ne pourrait que très légèrement assombrir le souvenir que lui en garderait. Il n'attendait rien, pourtant un sourire étira peu à peu ses lèvres à la réponse qui vint finalement. Surtout parce que c'était la réponse la moins claire qu'il ait jamais entendu de toute sa vie et que pas un seul mot que venait de prononcer le soldat ne concernait réellement la partie physique de leur soirée. Il trouvait cela mignon, quand même, mais encore une fois affreusement décevant. Au point qu'il hésitait même à descendre chercher la bouteille de vin sur le champ, histoire de motiver monsieur à se montrer un peu plus chaleureux. Heureusement, il n'eut pas besoin d'aller jusque là pour qu'Elias se décide enfin à lui dire ce qu'il voulait entendre. Et, oh bon sang, ce que ça faisait du bien à l'ego en fait. Il pouvait jouer l'indifférence autant qu'il le voulait, la réalité restait que Will adorait vraiment ce genre de petites confidences. « Je te laisserais peut-être même recommencer sans que tu n'aies besoin de te donner tant de mal pour me séduire avant... » lâcha-t-il en essayant tant bien que mal de réprimer son sourire. Ce qui ne fonctionnait absolument pas, le forçant à abandonner l'idée rapidement. « Même si je dois admettre que t'entendre me réciter de la poésie me met dans tous mes états. » Et finalement, ce fut la première réponse d'Elias qui lui resta en tête lorsqu'il laissa le silence retomber.

Une soirée loin de la fin du monde, à profiter seulement du moment présent... Il avait l'impression que c'était exactement ce qui se passait chaque fois qu'ils se retrouvaient ensemble, à vrai dire, romantisme ou non. Tous les moments qu'ils partageaient ensemble, ou presque, le rendait léger et indifférent à l'horreur de l'extérieur. Pas besoin de bougies et de poésie pour ça, vraiment pas. Mais visiblement, il était le seul dans ce cas et ça avait quelque chose de légèrement effrayant, honnêtement. « Je n'ai pas besoin de tout ça pour oublier le reste du monde quand on est ensemble, tu sais. » se sentit-il obligé de dire, plus pour chasser cette pensée de son esprit, s'en libérer complètement, que pour vraiment lancer une conversation. Peut-être qu'il était le plus accro des deux, finalement et ça, il ne l'avait vraiment pas vu venir. Ça ne lui ressemblait pas du tout, ou du moins, ça ne ressemblait en rien à l'image qu'il s'évertuait à donner de lui au quotidien. Il cligna des yeux plusieurs fois pour chasser cette pensée-là aussi et se redressa doucement, ses lèvres se posant une seconde sur la mâchoire du soldat avant qu'il ne s'occupe d'attraper le chat avec précautions pour le poser derrière lui où elle ne gênerait personne. Elle ne resterait certainement pas en place toute la nuit, mais qu'importe. Aussitôt fait, Will retrouva sa place et étouffa un soupir en embrassant de nouveau la mâchoire du soldat. « Je t'aime. » souffla-t-il à son oreille, beaucoup plus naturellement qu'il ne l'avait jamais fait. Comme s'il disait seulement bonne nuit ou quelque chose d'aussi trivial et sans importance. Ce qui était plus ou moins le cas, en fait, puisqu'il reposa sa tête sur l'oreiller immédiatement après, pour fermer les yeux et sans chercher à rajouter quoi que ce soit, attendant simplement que le sommeil ne vienne le chercher.

_________________
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "I can't help but want you" eliam   
 
"I can't help but want you" eliam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération