Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Zones non-nettoyées :: Détroit [Sud-Ouest]

 Budinas bardon. Clouos canenti.

avatar
Messages : 37
Points : 475
Date d'inscription : 01/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Budinas bardon. Clouos canenti.   Sam 3 Mar - 8:21


Budinas bardon. Clouos canenti.
Ft. Malorie E.
Détroit, une ville où je me trouvais maintenant depuis un petit moment, si j'y étais, c'était pour des vivres et aussi pour de l'essence si je trouvais une pompe ou des jerricans, afin de faire le plein. Pour le moment, j'arrivais dans la ville en roulant doucement, c'était une ford mustang, mais elle avait la chance d'être silencieuse et de faire pratiquement aucun bruit, sauf si je pousse le moteur sur une route droite.
J'arrive alors en ville et me gare dans une ruelle vide pour éviter que des curieux approchent. Je sors alors et ma chienne me suit sagement en remuant sa queue, un beau chien-loup quoi. Une beauté.

Je marche dans les rues, un sac dans le dos, mon sniper aussi, j'avais un long manteau, après tout, au mois de novembre, il ne fait pas super chaud après tout. Il fait froid, il peut pleuvoir, rien ne peut tout simplement aller dans ce monde actuellement !
Je soupire un peu avant d'arriver dans un magasin, je farfouille, rien, hm, déjà dévalisé ou quoi ? Cependant, en entendant des grognements, je suivis le bruit que ces morts faisaient, avant de te voir.
Majeur sûrement, enfin 18 ans, je veux dire, jeune, la forme et tu savais te battre, mais ce n'était pas encore ça, tu laissais des failles, et même si les rôdeurs sont mort, ils sont encore assez fort pour essayer de mordre comme il se doit.

D'ailleurs, quand je vis un rôdeur venir vers toi alors que tu étais déjà occupé avec les deux premiers, j'arrive alors rapidement et le pousse d'un coup avec l'épaule. Assez de force pour que celui-ci tombe au sol et mette du temps à se redresser. Je vins d'ailleurs prendre l'un de ceux t'attaquant par le col et le tire en arrière, avant de le maintenir loin et attrape un bout de bois au sol et quand le mort se retourne quand je le lâche, je lui donne un violent coup en venant vers le bas, dans le menton, assez de force pour entendre la nuque craquée puis que le mort tombe au sol.

Je vins vois le premier que j'avais bousculé avant de l'achever. Le dernier, je te le laisse, alors que ma chienne était assise et avait envie de tirer le mort par l'os de sa jambe dépassant.

Code by Joy

_________________
Budinas bardon. Clouos canentiMéfie toi des apparences, elles sont parfois trompeuses.
avatar
Messages : 2655
Points : 3701
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Budinas bardon. Clouos canenti.   Lun 5 Mar - 4:37
Comme souvent depuis qu'elle résidait à l'arène Malou avait eu besoin de faire un break afin de renouer avec ses premières amours: la solitude et le grand air.
Pour le grand air elle fut servie. A peine eut-elle mit le nez dehors qu'une bise presque hivernale la saisit. Elle frissonna en remontant le col de son blouson et accéléra l'allure jusqu'au parking sécurisé où était garée son ambulance aménagée.

Elle avait décidé de ne pas aller trop loin; le ciel était bouché, il menaçait de pleuvoir et elle savait qu'elle n'aurait pas le courage de faire une promenade dans de telles conditions.
Le mieux avait été de rester sur Detroit. Elle pouvait tout aussi bien joindre l'utile à l'agréable en furetant dans quelques magasins à la recherche de choses intéressantes pour le bon fonctionnement de son lieu de résidence, dont acte.

Elle démarra et se dirigea vers le centre ville, passa à hauteur d'une boutique assez quelconque et se gara. Après tout ce n'était peut-être pas une mauvaise idée de fouiner dans les échoppes miteuses plutôt que dans les centres commerciaux mille fois pillés et dangereux.
Les vitres de la porte d'entrée étant brisées il n'était pas difficile de voir qu'il n'y avait plus rien dans les gondoles saccagées et renversées au sol mais au bout, on pouvait distinguer une deuxième pièce dont les rayons pouvaient peut-être être mieux achalandés.
Sur la pointe des pieds afin de ne pas se faire repérer elle passa le premier sas pour se retrouver au milieu de portants vides pour la plupart, les mêmes qui avaient dû crouler deux ans auparavant de tee-shirts et de casquettes made in China à prix imbattables mais d'une qualité des plus aléatoires.
Plus loin, le squelette d'un rayon de chaussures se profilait.
Elle n'eut pas le temps de regarder s'il y restait miraculeusement une paire de baskets à sa taille que deux mangeurs d'homme surgirent de ce qui devait être l'arrière boutique en grommelant, presque hystériques à l'idée d'un repas même frugal vue la taille de la jeune fille.

Assez habituée à ce genre d'intervention aussi malodorante qu'inopinée, elle se mit aussitôt en position de combat comme Duncan son maître le lui avait appris.
Elle possédait la souplesse et la rapidité pour atout, en plus d'une arme légère et redoutable mais elle était consciente que les gestes à effectuer pour se débarrasser efficacement et sans fatigue des immondices laissaient parfois à désirer.
Qu'importe, elle n'avait pas le choix et avait l'habitude de procéder ainsi, tout irait bien pour cette fois là aussi !

Elle attaqua d'abord les avant bras avec son casse-tête Iroquois puis d'un coup de pied bien senti déséquilibra un adversaire avant de lui emmancher un autre coup dans les dents. A la vitesse de l'éclair, elle fit de même pour l'autre mais il était plus coriace et dû s'y reprendre à plusieurs fois. C'est alors qu'elle en vit arriver un troisième. Le deuxième rôdeur possédait encore ses dents et cherchait à la mordre. Aurait-elle le temps de fracasser la mâchoire de l'un tout en faisant tomber les membres supérieurs de l'autre ?
Elle s'apprêtait à rassembler toute l'énergie nécessaire pour cette prouesse un peu scabreuse quand elle vit arriver une femme s'élancer à sa rescousse.

Elle n'avait pas le temps de la détailler physiquement, il fallait qu'elle achève le récalcitrant mais dès que ce fut fait, elle se tourna vers elle et fut scotchée par ce qu'elle vit.
Elle possédait une aisance extraordinaire et elle aussi était rapide mais surtout, ses gestes d'attaques étaient parfaits, percutants, elle ne perdait pas de temps en moulinets inutiles et chaque coup portés avaient une efficacité redoutable.
Malou songea qu'elle devait avoir une vraie pro en face d'elle comme l'avait été son mentor de jadis, celui qui l'avait entraîné aux bases du krav maga. Pour le reste, elle avait dû improviser avec le temps.

Quand tout fut terminé, la jeune fille regarda sa partenaire occasionnelle avec des yeux admiratifs, ce qui était rarissime et lança:
wow... Belle leçon pour moi ! Tu as appris où à te battre comme cela ? Moi c'est Malou et toi ?

Elle dévisagea l'inconnue et lui trouva d'emblée une tête sympathique. Pour une des rares fois dans sa vie, elle avait envie d'en savoir plus sur elle et ses lèvres brûlaient de lui demander de lui donner des cours de perfectionnement mais n'osa pas; il était peut-être trop tôt. Aussi parce que dans ce monde ignoble, elle avait appris à se méfier de tout le monde, même de ceux qui filaient un coup de main.
 
Budinas bardon. Clouos canenti.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Zones non-nettoyées :: Détroit [Sud-Ouest]
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération