Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Ce mois-ci, venez relever des défis et trouver la gloire dans un petit jeu plein de surprises. C'est par ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Event #5) Run or Die

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]

And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 649
Points : 763
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Sam 24 Mar - 16:33
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ses mains parcouraient le fil de pêche. Il accrocha le fil sur de vieilles cannes-à-pêche que quelqu’un lui avait prêté à Fort Hope. Les souvenirs de son enfance lui revenaient. Pas forcément de très bons souvenirs. Noah était quelqu’un de calme et de sédentaire qui préférait rester chez lui à bouquiner et regarder la télé plutôt qu’aller marcher pendant de longues balades ou d’aller faire des activités sportives. Il n’en avait jamais vu l’intérêt et il se désintéressait toujours très vites des jeux en plein air. Ainsi, quand son père l’emmenait pendant des weekends de chasse ou de pêche, il se contentait de serrer les dents et de faire de son mieux histoire que tout cela se passe vite. Son père était le genre d’homme à ne pas aimer les fioritures. Il ne parlait que s’il avait des choses à dire et ne s’épanchait pas dans les marques d’infections inutiles. L’homme était du genre à aimer les choses faites localement et à pouvoir voire le résultat de son labeur. Il n’aimait pas les choses abstraites ou qui nécessitaient de réfléchir trop longtemps. Il semblait à Noah qu’il n’aimait pas beaucoup être dans sa propre tête pour très longtemps. Il était toujours affairé, au travail, ou quelques fois devant la télévision à regarder les informations où un film d’action hollywoodien. Son père, aussi, n’avait pas le sourire naturel et semblait dans un état constant d’insatisfaction. Ce n’était malheureusement que son visage, ainsi figé dans une moue permanente. Mais son caractère avait suivi ses traits physiques, ou l’inverse, qui sait.

Sans vraiment s’en rendre compte, alors qu’il était entrain de penser à son père, avait préparé le matériel comme son père l’aurait plus ou moins fait. Cannes d’un côté du sac, appâts de l’autre, bottes, chapeaux, collation et conteneur en plastique pour les poissons qu’ils réussiraient peut-être à attraper. Noah avait essayé de se renseigner sur les poissons qu’il y avait dans le lac mais à part les espèces habituelles d’eau douce, on ne lui avait rien appris. Pas même la carte et la brochure touristique des environs. De toute façon, il n’était pas très doué en pêche, comme tout ce qui concernait la chasse, et espérait éventuellement obtenir quelques maigres poissons affichés qui avaient potentiellement senti le changement d’environnement de la surface sous les traits de moins de pollution, et aussi, moins de nourriture.

Le sac pendant sur son épaule, il arriva à la porte d’Ezra. En bas de la rue, là où la plage du lac se trouvait, avait été sanglé sa propre embarcation. Il l’avait obtenu pendant ses errances avec son ancien groupe et ils l’avaient gardé pour le disposer à l’arrière d’une voiture, tantôt endroit pour dormir à l’abri des insectes, tantôt container de sacs et autre objets divers… Il avait servi pour naviguer quelques fois mais n’avait jamais été longuement utilisé. Ils allaient devoir ramer mais ce genre de manœuvre était facile à effectuer. Les courants du lac seraient bien moins traîtres qu’une rivière ou qu’un océan, ainsi, ils n’auraient certainement aucun mal à revenir sur la terre ferme. Noah avait enfilé de grandes bottes en caoutchouc ainsi qu’un vieux pantalon qui pourrait finir trempé et sècherait plus tard sur une corde à linge. Il devait bien être d’une ou deux tailles trop grande mais cela ferait l’affaire. Noah toqua à la porte, prêt à commencer son petit cours de pêche pour Ezra.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 334
Points : 889
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 27 Mar - 13:45
La nuit d’Ezra c’était plus ou moins bien passée. Voir plutôt bien passer même. Pas de crise d’inspiration incontrôlée à la nuit tombée. Il avait pu se coucher comme quasiment tout le monde. C’est donc en bonne forme qu’il se réveilla le matin, il se prépara rapidement et entreprit de préparer son pique-nique, fourrant dans son sac une boîte de thon qui trainait au fond d'un des placards de la maison. Il essayait de se souvenir de la dernière fois qu’il avait fait un truc de ce genre pour une excursion, cela devait au moins remonter à son enfance et aux tentatives de son père pour créer de liens avec son plus jeune fils, lors de randonnée et autre partie de chasse en famille.

Le tatoueur n’avait jamais était un féru d’activités de plein air, il n’aimait simplement pas ça. La seule chose qui le faisait quitter la maison pendant son temps libre était, quand il était jeune ses matchs et entrainement de football, et plus tard, dans sa vie d’adulte, les longues sessions de jogging qu’il faisait à chaque début de journée.

Depuis le début de tout ce merdier, il s’était finalement habitué à la vivre dehors et la randonnée était devenue, malgré lui, une de ces activités principales. Quand il en avait l’énergie, ces maigres repas le limitant souvent jusqu’à maintenant, il préférait courir pour augmenter la vitesse et la distance de ses déplacements dans une journée. Plus il pouvait explorer de maison, plus sa chance de trouver des vivres ou du matériel utile augmentait.

Mais maintenant que sa vie sédentaire avait repris le dessus, il songeait fortement à reprendre ses vieilles habitudes. Pourquoi se forcer à aller dehors quand on préférait le confort de son canapé un crayon à la main.

Mais Noah lui avait proposé une virée en embarcation sur le lac pour attraper quelques poissons et Ezra ne put refuser. La curiosité de découvrir une nouvelle activité était bien trop excitante. Le médecin était devenu rapidement un visage bien connu d’Ezra. Il avait à plusieurs reprises discuté avec ce dernier, et même passé un après-midi travaux manuels avec lui, ainsi que d’autres personnes, pour préparer une soirée d’Halloween. C’est donc tout naturellement qu’il avait sauté sur l’occasion de passer une journée en sa compagnie.

Il alla rapidement à la porte de son habitation quand quelqu’un y frappa, sans aucun doute, c’était sûrement Noah qui passait le chercher.

« Hey Doc ! Content de te voir ! Merci pour l’invitation. Allons-y je suis tout excité, j’ai jamais pêché de ma vie … Enfin pêché des poissons parce que les péchés en général j’m’y connais pas mal. Si tu vois de quel péché je parle ... »

Agrémentant sa phrase d’un clin d’œil aguicheur, le tatoueur ramassa son sac et sortie de sa maison discutant toujours avec entrain.

« Alors tout va bien pour toi en ce moment ? On y va ? »



And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 649
Points : 763
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 10 Avr - 12:21
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra ouvrit la porte et le salua avec son enthousiasme habituel. Noah ne savait pas bien comment Ezra avait survécu ni son parcours exact pour arriver à Fort Hope. Mais en tout cas, il semblait vraiment arriver à respirer et à profiter des opportunités du camp. Dans un monde où la plupart des possibilités de vivre tranquillement étaient non-existantes, il fallait réussir à profiter des occasions qu’on avait devant soi. Si Noah était très doué pour s’accabler de doute et d’angoisse quant au futur du camp et de leur réserve de médicaments et de matériel, il l’était bien moins pour se rendre compte de sa chance d’être ici avec pas mal de gens de son ancien groupe encore en vie. Il y avait du bon comme du mauvais, mais l’un dans l’autre, Fort Hope semblait tout de même la meilleure alternative à tout ce qu’ils avaient croisé sur le chemin. Même si l’équilibre était fragile et que leur situation était tout de même précaire, il fallait aussi espérer que tout ne bascule pas dans le mauvais sens au moindre problème. Après tout, si ils se serraient tous les coudes, il n’y avait pas de raisons d’imaginer que tout s’effondrerait à la moindre contrariété.

Noah sourit légèrement au jeu de mot d’Ezra « Je vois je vois… » dit-il timidement. Contrairement au tatoueur, Noah était très pudique et prude. Quelque chose qu’il a eu beaucoup de mal à assumer quand il était étudiant en médecine. Si les corps et la nudité étaient des choses avec lesquelles il était à l’aise dans le cadre de son travail, il l’était bien moins pendant les fêtes en privé. Si pas mal d’étudiants arrivaient à mélanger les deux en une masse informe qui s’entrecroisaient, Noah avait toujours considéré les deux comme deux mondes à part qu’il ne souhaitait pas voir se toucher. Ainsi il n’appréciait pas l’ambiance potache de certaines salles de garde ou les soirées où les gens étaient à moitié dénudé. Il passait d’ailleurs souvent pour un rabat-joie de première et quelqu’un de chiant. Mais ça, à la limite, il s’en foutait un peu.

Ezra attrapa son sac et ils descendirent les marchent de la maison. « Oui tout va bien. En plus il ne pleut pas donc on va pas trop être trempé. » dit-il tout en se dirigeant vers l’embarcation. « Et toi ?... Attends, Tu sais nager n’est-ce pas ? » demanda-t-il soudainement. Il ne lui avait pas encore demandé et il s’inquiétait à présent d’avoir un mort sur la conscience si Ezra finissait par tomber par-dessus bord. Ils n’avaient pas de gilet de sauvetage mais dans un lac, il n’y aurait pas trop de courants. De plus, ils prévoyaient d’y aller très lentement et doucement justement pour éviter que le bateau ne tangue trop. Dans certaines sorties pêches avec son père, ils avaient aussi négligé les gilets de sauvetage, si l’eau était peu profonde et s’il n’y avait pas trop de vent. Après réflexion, Noah se dit que son père devait possiblement avoir enfreint une bonne dizaine de règles de sécurité par rapport à la pêche…

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 334
Points : 889
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Jeu 12 Avr - 11:11
Ezra souriait gentiment au docteur, même si ce dernier n'avait pas rebondi sur ses allusions salace, le tatoueur continua d'agir comme si de rien n'était. Il savait que son humour pouvait être déstabilisant pour certaines personnes. Mais cela ne l'empêchait pas de continuer inlassablement à faire des blagues coquine ou des allusions au sexe toutes les cinq minutes. Tant qu'on ne lui disait pas franchement d'arrêter et pour une bonne raison, il continuait.

" Oui, pour un début novembre, on n'a pas mal de chance. Même si la température a bien baissé ... On sent l'hiver arriver à grand pas ! Tiens d'ailleurs, tu sais s'il gèle ce lac en hiver ? "

Ezra éclata de rire a la question de Noah. C'était inattendu, mais finalement le médecin n'avait pas tord de la poser. Cela aurait été irresponsable de sa part de prendre quelqu'un qui ne savait pas nager, passer une journée en bateau. Et de ce qu'avait vu le tatoueur, le docteur était tout sauf irresponsable.

" Je suis pas un nageur olympique, mais je sais nager. Je me baignais beaucoup quand j'étais gamin ! En plus, au lycée, on été obligé par notre coach d'en faire, pour développer différemment notre musculature et nous sortir de la salle de musculation. Enfin c'était bien le seul à faire ça ... À croire qu'il adorait nous voir en slip de bain moulant et ruisselant d'eau. "

Puis, se calmant, il reprit :

" Et sinon, je vais bien, j'ai fait une nuit complète alors je pète la forme ! "

Il ne pouvait pas nier qu'aujourd'hui il était dans une forme olympique. Dernièrement il avait trop eut de chose en tête et son sommeil l'avait un peu quitter, bien que sa bonne humeur demeurait, il ne pouvait pas cacher qu'il était fatigué. Mais là, après une bonne nuit de repos, il avait retrouvé son énergie débordante flirtant parfois avec de l'hyperactivité.
Ne laissant pas de silence s'installer, il regarda Noah un air malicieux sur le visage.

" Et toi, tu sais nager ? Vu que tu sais pêcher, j'en déduis que oui. Mais on ne sait jamais ... Après, je veux bien rejouer une scène de sauvetage d'Alerte à Malibu, mais ... je n'ai pas de short de bain rouge et le climat d'ici n'est pas celui de la Californie. "

Après quelques courtes minutes de marche, ils arrivèrent près de l'embarcation dont Noah lui avait parlé. Ezra fit les derniers mètres en sautillant jusqu'à arriver devant leur véhicule pour la journée. Un sourire de gamin illuminé son visage et il continuait de sautiller d'excitation.

" Waaaa ! C'est notre bolide pour la journée ? Il est mignon ton bateau. Tu l'as déjà testé ? Tu l'as trouvé où ? J'adore ! "

Le tatoueur parlait vite, peut-être même trop vite. Son enthousiasme était débordant. Pour un homme de 26 ans, il se comportait parfois comme un grand adolescent. Mais ce n'était pas non plus un signe d'immaturité. Il était au contraire très posait quand on discutait avec lui, mais sa conduite un peu "fou-fou" n'aidait pas les autres à le considérer comme un vrai adulte.



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   
 
Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération