Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #31 : Septembre 2018
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]

And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Sam 24 Mar - 16:33
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ses mains parcouraient le fil de pêche. Il accrocha le fil sur de vieilles cannes-à-pêche que quelqu’un lui avait prêté à Fort Hope. Les souvenirs de son enfance lui revenaient. Pas forcément de très bons souvenirs. Noah était quelqu’un de calme et de sédentaire qui préférait rester chez lui à bouquiner et regarder la télé plutôt qu’aller marcher pendant de longues balades ou d’aller faire des activités sportives. Il n’en avait jamais vu l’intérêt et il se désintéressait toujours très vites des jeux en plein air. Ainsi, quand son père l’emmenait pendant des weekends de chasse ou de pêche, il se contentait de serrer les dents et de faire de son mieux histoire que tout cela se passe vite. Son père était le genre d’homme à ne pas aimer les fioritures. Il ne parlait que s’il avait des choses à dire et ne s’épanchait pas dans les marques d’infections inutiles. L’homme était du genre à aimer les choses faites localement et à pouvoir voire le résultat de son labeur. Il n’aimait pas les choses abstraites ou qui nécessitaient de réfléchir trop longtemps. Il semblait à Noah qu’il n’aimait pas beaucoup être dans sa propre tête pour très longtemps. Il était toujours affairé, au travail, ou quelques fois devant la télévision à regarder les informations où un film d’action hollywoodien. Son père, aussi, n’avait pas le sourire naturel et semblait dans un état constant d’insatisfaction. Ce n’était malheureusement que son visage, ainsi figé dans une moue permanente. Mais son caractère avait suivi ses traits physiques, ou l’inverse, qui sait.

Sans vraiment s’en rendre compte, alors qu’il était entrain de penser à son père, avait préparé le matériel comme son père l’aurait plus ou moins fait. Cannes d’un côté du sac, appâts de l’autre, bottes, chapeaux, collation et conteneur en plastique pour les poissons qu’ils réussiraient peut-être à attraper. Noah avait essayé de se renseigner sur les poissons qu’il y avait dans le lac mais à part les espèces habituelles d’eau douce, on ne lui avait rien appris. Pas même la carte et la brochure touristique des environs. De toute façon, il n’était pas très doué en pêche, comme tout ce qui concernait la chasse, et espérait éventuellement obtenir quelques maigres poissons affichés qui avaient potentiellement senti le changement d’environnement de la surface sous les traits de moins de pollution, et aussi, moins de nourriture.

Le sac pendant sur son épaule, il arriva à la porte d’Ezra. En bas de la rue, là où la plage du lac se trouvait, avait été sanglé sa propre embarcation. Il l’avait obtenu pendant ses errances avec son ancien groupe et ils l’avaient gardé pour le disposer à l’arrière d’une voiture, tantôt endroit pour dormir à l’abri des insectes, tantôt container de sacs et autre objets divers… Il avait servi pour naviguer quelques fois mais n’avait jamais été longuement utilisé. Ils allaient devoir ramer mais ce genre de manœuvre était facile à effectuer. Les courants du lac seraient bien moins traîtres qu’une rivière ou qu’un océan, ainsi, ils n’auraient certainement aucun mal à revenir sur la terre ferme. Noah avait enfilé de grandes bottes en caoutchouc ainsi qu’un vieux pantalon qui pourrait finir trempé et sècherait plus tard sur une corde à linge. Il devait bien être d’une ou deux tailles trop grande mais cela ferait l’affaire. Noah toqua à la porte, prêt à commencer son petit cours de pêche pour Ezra.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 27 Mar - 13:45
La nuit d’Ezra c’était plus ou moins bien passée. Voir plutôt bien passer même. Pas de crise d’inspiration incontrôlée à la nuit tombée. Il avait pu se coucher comme quasiment tout le monde. C’est donc en bonne forme qu’il se réveilla le matin, il se prépara rapidement et entreprit de préparer son pique-nique, fourrant dans son sac une boîte de thon qui trainait au fond d'un des placards de la maison. Il essayait de se souvenir de la dernière fois qu’il avait fait un truc de ce genre pour une excursion, cela devait au moins remonter à son enfance et aux tentatives de son père pour créer de liens avec son plus jeune fils, lors de randonnée et autre partie de chasse en famille.

Le tatoueur n’avait jamais était un féru d’activités de plein air, il n’aimait simplement pas ça. La seule chose qui le faisait quitter la maison pendant son temps libre était, quand il était jeune ses matchs et entrainement de football, et plus tard, dans sa vie d’adulte, les longues sessions de jogging qu’il faisait à chaque début de journée.

Depuis le début de tout ce merdier, il s’était finalement habitué à la vivre dehors et la randonnée était devenue, malgré lui, une de ces activités principales. Quand il en avait l’énergie, ces maigres repas le limitant souvent jusqu’à maintenant, il préférait courir pour augmenter la vitesse et la distance de ses déplacements dans une journée. Plus il pouvait explorer de maison, plus sa chance de trouver des vivres ou du matériel utile augmentait.

Mais maintenant que sa vie sédentaire avait repris le dessus, il songeait fortement à reprendre ses vieilles habitudes. Pourquoi se forcer à aller dehors quand on préférait le confort de son canapé un crayon à la main.

Mais Noah lui avait proposé une virée en embarcation sur le lac pour attraper quelques poissons et Ezra ne put refuser. La curiosité de découvrir une nouvelle activité était bien trop excitante. Le médecin était devenu rapidement un visage bien connu d’Ezra. Il avait à plusieurs reprises discuté avec ce dernier, et même passé un après-midi travaux manuels avec lui, ainsi que d’autres personnes, pour préparer une soirée d’Halloween. C’est donc tout naturellement qu’il avait sauté sur l’occasion de passer une journée en sa compagnie.

Il alla rapidement à la porte de son habitation quand quelqu’un y frappa, sans aucun doute, c’était sûrement Noah qui passait le chercher.

« Hey Doc ! Content de te voir ! Merci pour l’invitation. Allons-y je suis tout excité, j’ai jamais pêché de ma vie … Enfin pêché des poissons parce que les péchés en général j’m’y connais pas mal. Si tu vois de quel péché je parle ... »

Agrémentant sa phrase d’un clin d’œil aguicheur, le tatoueur ramassa son sac et sortie de sa maison discutant toujours avec entrain.

« Alors tout va bien pour toi en ce moment ? On y va ? »



And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 10 Avr - 12:21
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra ouvrit la porte et le salua avec son enthousiasme habituel. Noah ne savait pas bien comment Ezra avait survécu ni son parcours exact pour arriver à Fort Hope. Mais en tout cas, il semblait vraiment arriver à respirer et à profiter des opportunités du camp. Dans un monde où la plupart des possibilités de vivre tranquillement étaient non-existantes, il fallait réussir à profiter des occasions qu’on avait devant soi. Si Noah était très doué pour s’accabler de doute et d’angoisse quant au futur du camp et de leur réserve de médicaments et de matériel, il l’était bien moins pour se rendre compte de sa chance d’être ici avec pas mal de gens de son ancien groupe encore en vie. Il y avait du bon comme du mauvais, mais l’un dans l’autre, Fort Hope semblait tout de même la meilleure alternative à tout ce qu’ils avaient croisé sur le chemin. Même si l’équilibre était fragile et que leur situation était tout de même précaire, il fallait aussi espérer que tout ne bascule pas dans le mauvais sens au moindre problème. Après tout, si ils se serraient tous les coudes, il n’y avait pas de raisons d’imaginer que tout s’effondrerait à la moindre contrariété.

Noah sourit légèrement au jeu de mot d’Ezra « Je vois je vois… » dit-il timidement. Contrairement au tatoueur, Noah était très pudique et prude. Quelque chose qu’il a eu beaucoup de mal à assumer quand il était étudiant en médecine. Si les corps et la nudité étaient des choses avec lesquelles il était à l’aise dans le cadre de son travail, il l’était bien moins pendant les fêtes en privé. Si pas mal d’étudiants arrivaient à mélanger les deux en une masse informe qui s’entrecroisaient, Noah avait toujours considéré les deux comme deux mondes à part qu’il ne souhaitait pas voir se toucher. Ainsi il n’appréciait pas l’ambiance potache de certaines salles de garde ou les soirées où les gens étaient à moitié dénudé. Il passait d’ailleurs souvent pour un rabat-joie de première et quelqu’un de chiant. Mais ça, à la limite, il s’en foutait un peu.

Ezra attrapa son sac et ils descendirent les marchent de la maison. « Oui tout va bien. En plus il ne pleut pas donc on va pas trop être trempé. » dit-il tout en se dirigeant vers l’embarcation. « Et toi ?... Attends, Tu sais nager n’est-ce pas ? » demanda-t-il soudainement. Il ne lui avait pas encore demandé et il s’inquiétait à présent d’avoir un mort sur la conscience si Ezra finissait par tomber par-dessus bord. Ils n’avaient pas de gilet de sauvetage mais dans un lac, il n’y aurait pas trop de courants. De plus, ils prévoyaient d’y aller très lentement et doucement justement pour éviter que le bateau ne tangue trop. Dans certaines sorties pêches avec son père, ils avaient aussi négligé les gilets de sauvetage, si l’eau était peu profonde et s’il n’y avait pas trop de vent. Après réflexion, Noah se dit que son père devait possiblement avoir enfreint une bonne dizaine de règles de sécurité par rapport à la pêche…

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Jeu 12 Avr - 11:11
Ezra souriait gentiment au docteur, même si ce dernier n'avait pas rebondi sur ses allusions salace, le tatoueur continua d'agir comme si de rien n'était. Il savait que son humour pouvait être déstabilisant pour certaines personnes. Mais cela ne l'empêchait pas de continuer inlassablement à faire des blagues coquine ou des allusions au sexe toutes les cinq minutes. Tant qu'on ne lui disait pas franchement d'arrêter et pour une bonne raison, il continuait.

" Oui, pour un début novembre, on n'a pas mal de chance. Même si la température a bien baissé ... On sent l'hiver arriver à grand pas ! Tiens d'ailleurs, tu sais s'il gèle ce lac en hiver ? "

Ezra éclata de rire a la question de Noah. C'était inattendu, mais finalement le médecin n'avait pas tord de la poser. Cela aurait été irresponsable de sa part de prendre quelqu'un qui ne savait pas nager, passer une journée en bateau. Et de ce qu'avait vu le tatoueur, le docteur était tout sauf irresponsable.

" Je suis pas un nageur olympique, mais je sais nager. Je me baignais beaucoup quand j'étais gamin ! En plus, au lycée, on été obligé par notre coach d'en faire, pour développer différemment notre musculature et nous sortir de la salle de musculation. Enfin c'était bien le seul à faire ça ... À croire qu'il adorait nous voir en slip de bain moulant et ruisselant d'eau. "

Puis, se calmant, il reprit :

" Et sinon, je vais bien, j'ai fait une nuit complète alors je pète la forme ! "

Il ne pouvait pas nier qu'aujourd'hui il était dans une forme olympique. Dernièrement il avait trop eut de chose en tête et son sommeil l'avait un peu quitter, bien que sa bonne humeur demeurait, il ne pouvait pas cacher qu'il était fatigué. Mais là, après une bonne nuit de repos, il avait retrouvé son énergie débordante flirtant parfois avec de l'hyperactivité.
Ne laissant pas de silence s'installer, il regarda Noah un air malicieux sur le visage.

" Et toi, tu sais nager ? Vu que tu sais pêcher, j'en déduis que oui. Mais on ne sait jamais ... Après, je veux bien rejouer une scène de sauvetage d'Alerte à Malibu, mais ... je n'ai pas de short de bain rouge et le climat d'ici n'est pas celui de la Californie. "

Après quelques courtes minutes de marche, ils arrivèrent près de l'embarcation dont Noah lui avait parlé. Ezra fit les derniers mètres en sautillant jusqu'à arriver devant leur véhicule pour la journée. Un sourire de gamin illuminé son visage et il continuait de sautiller d'excitation.

" Waaaa ! C'est notre bolide pour la journée ? Il est mignon ton bateau. Tu l'as déjà testé ? Tu l'as trouvé où ? J'adore ! "

Le tatoueur parlait vite, peut-être même trop vite. Son enthousiasme était débordant. Pour un homme de 26 ans, il se comportait parfois comme un grand adolescent. Mais ce n'était pas non plus un signe d'immaturité. Il était au contraire très posait quand on discutait avec lui, mais sa conduite un peu "fou-fou" n'aidait pas les autres à le considérer comme un vrai adulte.



And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Ven 20 Avr - 18:34
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra lui demanda s’il savait si le lac gelait en hiver. Il sembla y penser quelques secondes, déposant les cannes à pêches dans la petite embarcation. « Je pense que le bord du lac peut geler. Mais les lacs aussi grands, je doute qu’ils gèlent entièrement, le mouvement des vagues doit certainement empêcher la glace de se former. ». D’ailleurs, Ezra éclata de rire quand il s’enquit de savoir s’il savait nager, et il lui répondit par la positive. Noah hocha la tête, se disant qu’il se serait possiblement passé du détail de l’entraineur potentiellement voyeur et pédophile mais après tout, Ezra était comme ça, à trop en dire et à ajouter plein de détails que personne n’avait demandé. C’était gênant mais il y avait quand même bien pire dans la vie, surtout dans cette vie actuelle.

En tout cas, il lui confirma être en forme, chose que le médecin avait pu constater naturellement en le voyant sortir et marcher jusqu’au bord de l’eau. En tout cas, ça n’allait pas être une après-midi trop morose avec un tel compagnon. D’ailleurs, le tatoueur lui renvoya la question. Noah sourit doucement et dit « Oui je sais nager. Si on tombe dans l’eau, notre principal souci ce sera surtout l’hypothermie et non pas la noyade. J’ai mis quelques couvertures isolantes dans un bac au cas ou. » dit-il en montrant des boites en plastique qui, souvent, contenaient des bières, mais qui, aujourd’hui, ne contenaient que du matériel de survie. Le père de Noah lui-même n’avait jamais emmener ce genre d’équipement. Alors que d’autres prenaient les sorties à la pêche plus pour une occasion de se relaxer qu’autre chose, son paternel prenait cet art très au sérieux. Sandwichs fait par les mains maternelles et équipement de pêche. Des bouteilles d’eau et quelques biscuits secs éventuellement, mais jamais rien de bien extravagant.

Ezra sembla d’ailleurs très intéressé par l’embarcation qui n’avait pas grand-chose de particulier. Le petit bateau était en bois et il nécessitait de ramer pour se déplacer. On était loin des bateaux à moteur qui pouvaient piquer des pointes à 100 à l’heure… « Je l’ai déjà testé, oui, je l’ai trouvé sur le chemin. Près d’un lac. Et je l’ai embarqué à l’arrière d’une voiture d’un des survivants de mon ancien groupe. » c’était le genre de chose qui se révélait très utile pour repérer les lieux à distance pour voir si les véhicules pouvaient passer et aussi pour atteindre de petits terrains au milieu des lacs ou de l’autre côté des rivières. Noah commença à enlever la corde d’amarrage et dit « Allez monte dedans, on va y aller. ». La corde était lourde et solide. Noah la déroulait et allait ensuite la mettre sur le bateau, pour qu’ils puissent s’amarrer en revenant.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 24 Avr - 19:51



Ezra parut plus que déçu d'apprendre que le lac ne gelait par entièrement. Il aurait bien voulu se risquer à faire quelques tours de patin à glace comme quand il était petit. Mais là, s'il se risquait à entrer sur la glace, tout ce qu'il ferait serait de passer à travers et d'attraper une pneumonie.

" C'est dommage, j'aurais bien fait du patin ... Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas fait ce genre d'activité ! "

Continuant d'écouter les réponses du médecin, il ne cacha pas son admiration devant ce que lui disait Noah. Les fois où il voyageait en groupe, il n'avait pas eu l'occasion de récupérer des choses de ce genre. Mais, ces groupes étaient plutôt de assemblage de solitaire en manque d'un peu de sécurité, ils n'étaient donc en aucun cas structurés comme devait l'être celui du docteur.

" C'est une belle prise. Enfin pour un groupe avec un moyen de transport motorisé. Je n'aurais pas pu récupérer un truc de ce genre même si j'aurais voulu ... Mais bon, dans l'hypothèse ou j'en aurais trouvé un, je ne me saurais jamais risqué sur l'eau sans expérience et seul. "

Ezra hocha la tête quand son ami lui demanda de grimper à bord. Il fit cela aussi délicatement qu'il pouvait. Il était un peu raide dans ses mouvements et manquait clairement de souplesse. Il était peut-être en forme, comme il le disait, mais sa nuque le faisait encore une fois souffrir depuis quelques jours. Mais l'arrivée du mauvais temps n'était pas étranger à cela, sa douleur augmentait proportionnellement à la baisse des températures et au temps plus humide.
Une fois bien installé dans le bateau, il vérifia que tout était bien stabilisé et qu'il n'allait pas, par ces mouvements peu assuré, provoqué le renversement de l'embarcation. Cela aurait vraiment été la honte s'il la faisait chavirer alors qu'il n'avait pas encore quitté la rive.

Une fois sûr d'être bien installé, il tendit sa main à Noah au cas où ce dernier ait besoin de lui pour le rejoindre sur les flots. Le tatoueur c'était un peu calmé, mais son excitation restait latente et attendait le moindre petit événement extraordinaire pour exploser à nouveau.

Une fois le docteur lui aussi en place, Ezra ne perdit pas une seconde pour reprendre la conversation. Le bavardage était vraiment son plus gros défaut. Que cela soit par plaisir, par nervosité ou juste comme cela, il parlait à longueur de temps. Et il faisait cela depuis toujours. Il ne comptait même plus les avertissements qu'il avait reçu à l'école ou les reproches de sa famille, saoulée par temps de babillage.

" Alors ! Je te fais un bref résumé sur ce que je sais de la pêche. Je sais qu'il faut accrocher un truc a l'hameçon pour appâter le poisson. Ensuite on balance le tout à l'eau et on attend que la bestiole s'accroche dessus, puis on remonte ? C'est ça ? En rembobinant la petite manivelle. "

Ezra explosa de rire.

" Je t'avais prévenue que j'étais un novice. Enfin ... je sais au moins de quoi ça a l'air une canne a pêche, je ne suis pas une cause perdu, mais bon ... Ce qui m'inquiète un peu ... C'est ... enfin ... je vais devoir accrocher un ver ou un truc du genre gluant sur l'hameçon ? Parce que ... ça j'appréhende un peu. "

Il fit une moue mi dégoûté, mi effrayé à Noah. Le tatoueur était une petite nature quand il devait toucher des choses peu ragoûtante et ne s'imaginait pas empaler un ver de terre sur la pointe de l'hameçon.




And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 29 Mai - 21:45
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra confia qu’il aurait bien aimé faire du patinage. Autant ça aurait aussi séduit Noah, autant l’idée de passer à travers la glace à cause de la fragilité de la surface ne le tentait pas. Noah aimait bien les choses sûres et claires. Tout ce qui pouvait permettre le doute et la surprise le rendaient mal à l’aise. Et en l’occurrence, ne pas savoir si il allait mourir de froid, c’était quelque chose qu’il mettait assez facilement dans le groupe des choses qu’il allait éviter de faire. Il y avait assez de manières imaginatives de mourir en dehors de Fort Hope pour ne pas tenter sa chance avec quelque chose d’aussi futile.

Alors que l’homme expliquait qu’il aurait éviter de se risquer sur les eaux avec un tel transport, Noah hocha la tête. « C’est plus sage en effet… Les embarcations simples comme ça, en fait, c’est simple à manipuler. C’est surtout l’entretient et le transport hors de l’eau qui peuvent être difficiles. » dit-il. Surtout que maintenant il ne pouvait pas simplement emmener le bateau chez un spécialiste pour le réparer s’ils venaient à avoir besoin de le retaper. Le bois, malheureusement, finissait toujours par pourrir et s’effriter même avec le meilleur matériel d’entretien. Il avait trouvé quelques peintures spéciales sur le chemin mais il savait que ça n’allait pas tenir jusqu’à la fin des temps et qu’il devrait abandonner son épave à un moment ou à un autre… Ou le recycler en quelque chose d’autre. Il avait quand même le temps d’y penser.

Une fois Ezra installé dans le bateau, Noah commença à pousser doucement l’embarcation. Elle était déjà à moitié dans l’eau et ne touchait qu’un peu la terre ferme. Il ne fallut pas énormément de force pour faire délicatement partir le bateau. Noah saisit la main de son compagnon pour se hisser à bord. Il ramena la corde dans le bateau. Il s’assit en face d’Ezra et saisit les rames pour commencer à les actionner. Le médecin avait conscience que les gens pouvaient quelquefois mettre du temps à savoir comment faire pour avancer. Lui avait déjà l’expérience et pouvait très bien diriger le bateau pour l’aller sans problème. Le tatoueur reprit la conversation et son appréhension fit légèrement sourire Noah.

« Oui on va devoir accrocher des verres que j’ai attrapé ce matin. Mais ce sera vite fait. Je te montrerais des techniques pour attraper quelque chose rapidement. C’est assez facile finalement. Mais comme tu dis, faut attendre, souvent assez longtemps. » ça dépendait des coins, des appâts et aussi des animaux des alentours. Avec ce qui s’était passé sur Terre ces derniers mois, Noah devait avouer qu’il n’avait aucune idée de ce qu’ils allaient découvrir. Est-ce que les poissons avaient finit par mourir à cause de la contamination ? Etaient-ils devenus immangeables ou infectés ? Avaient-ils muté ? Au moindre doute, Noah jetterait les prises immédiatement de toute façon. Le bord du lac s’éloignait doucement mais surement à chaque coup de rame du docteur. Bientôt, ils seraient à plusieurs mètres de la terre ferme, au milieu des eaux glacées. « Les poissons d’eau douce sont généralement petits et assez dociles. Je pense qu’on pourrait en attraper quelques-uns et les faire griller ensuite en rentrant. Tu aimes le poisson grillé ? » c’était un aliment avec une allure luxueuse mais qui ne demandait pas beaucoup de préparation ou de temps, deux choses que Noah appréciait.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Ven 1 Juin - 10:40


Alors que Noah commençait à mettre en mouvement l’embarcation, et à lui répondre patiemment à ses questions, Ezra laissait le bout de ses doigts trainer délicatement dans l’eau du lac. Elle était fraîche, mais c’était encore supportable. Il n’avait pas l’impression que des aiguilles s’enfonçaient sous sa peau donc c’était le signe qu’il pouvait encore se baigner pour se laver. Enfin, ça c’était avant Fort Hope et leur douche. Même si l’eau était froide, c’était toujours plus agréable que de se laver dans des endroits tels que le lac. Puis, un frisson lui parcouru le dos et il retira sa main la séchant d’un geste sur son jean.

Il remonta un regard toujours aussi inquiet sur le docteur, quand ce dernier évoqua à nouveau les vers. Cet homme prenait le fait de transpercer un petit être gigo-gluant (gigotant et gluant), bien à la légère, alors que le tatoueur redoutait ça plus que tout. Mais après tout en tant que médecin il avait dû faire bien pire et étant là pour de la pêche, Ezra serait bien obligé de prendre sur lui. Mais, il essaya quand même de marchander une dernière fois pour s'épargner la désagréable expérience d'empaler un ver.

« Tu pourras pas me les accrocher … ? Franchement … Je sais pas si je vais y arriver … Je … Enfin … on peut pas mettre autre chose que des vers, je sais pas moi, un bout de vieux pain ? Un morceau de carotte ? Ils sont tous carnivore les poissons ? »

Puis la suite des propos de Noah, lui firent écarquiller les yeux. Étaient-ils en danger dans ce bateau ? Tout à coup, Ezra ce senti tout petit sur l’immensité du lac, et s'ils se faisaient attaquer ? Et si un monstre lacustre sortait de l’eau et les entraînait au fond pour les manger. Et si des rôdeurs montés dans leur embarcation… Est-ce qu’un rôdeur ça savait nager d’abord ? Le tatoueur avait l’impression d’être au milieu du Pacifique en pleine tempête, sur une coquille de noix.
Malgré son air plus qu’effrayé, il secoua la tête pour se reprendre un peu et exprima verbalement ses inquiétudes, omettant sciemment les monstres lacustres et les rôdeurs-nageur : pas la peine d’inquiéter son ami avec ses pensées bizarres.

« Généralement ? Tu sais que tu commences à m’inquiéter ? Y’en a des dangereux dans le coin ? Style des requins d’eau douce ? Ou un truc du genre ? »

Puis réfléchissant rapidement à ses questions, il se sentie obligé de se justifier un peu quant à ses connaissances limitées sur le régime alimentaire et le milieu de vie des bestioles aquatiques.

« Au cas ou tu te poses la question, je suis plus un littéraire qu’un scientifique. Et mon truc c’était même plutôt l’histoire de l’art et l’art plastique … Donc les trucs scientifiques ... très peu pour moi. »

Il lui lança un petit sourire d’excuse et il reprit d’un ton détaché sur ses goûts en matière de nourriture. Le poisson, évidemment qu’il adorait ça. Sa famille était plutôt des viandard de base, mais cela ne l’empêchait pas de demander assez souvent à sa mère de cuisiner du poisson. C’était d’ailleurs une des rares choses qu’il aimait sans rechigner.

« Et sinon, oui j’adore le poisson. En fait, maintenant, j’aime bien tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à de la nourriture. J’étais un gars super chiant niveau bouffe avant, je faisais attention à ce que je mangeais, pour la ligne, pour les muscles et j’étais très difficile. Mais depuis que j’ai connu ce que c’était la faim, je ne fais plus mon difficile. »

S’étirant une nouvelle fois dans l’embarcation, il compléta ses dires.

« Donc on va se faire un gueuleton ce soir ça va être une orgie ! Enfin une orgie sans le sexe hein. Surtout si on invite ma coloc et ta petite. J’espère qu’on fera une bonne pêche surtout, sinon on va devoir se manger ça en scred pour pas faire de jaloux. »

Encore une fois, Ezra rit de bon cœur et fit un clin d’œil à son ami.

« Tu as un coin en particulier pour de bonnes prises ? »




And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Ven 29 Juin - 12:38
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra sembla un instant très soucieux à l’idée de devoir prendre un verre vivant et l’accrocher à son hameçon. Noah sourit doucement, continuant d’opérer les rames. « Je pourrais le faire pour toi si tu préfères… Les poissons peuvent manger de tout, mais en règle générale ils préfèrent les insectes. Et comme on a besoin qu’ils voient que l’insecte est vivant, et pas juste une feuille tombée sur le lac, il faut que ça grouille et que ça s’agite, sinon ils n’y touchent pas. » expliqua-t-il. Il y avait aussi des techniques alternatives s’ils n’avaient que des hameçons immobiles, mais ça demanderait beaucoup d’endurance et il n’était pas sûr que le jeune homme novice soit motivé à s’agiter pendant de longues minutes, voir heures, afin de n’avoir qu’un petit poisson pour récompenser ses efforts…

Et puis il sembla commencer à paniquer à l’idée que les poissons soient plus combatifs qu’il le pensait. Noah hocha la tête. « Les poissons d’eau douce sont petits, et s’il y a des requins, ils seront tellement petits qu’ils ne pourront rien te faire. Etant donné leur taille, ils vont nous éviter, ils ne s’attaquent pas à plus gros qu’eux. Et je n’ai pas connaissance de poissons volants dans les lacs Américains… » dit-il avec un sourire. Il savait qu’il y en avait en Amérique du Sud et possiblement en Asie, mais il n’avait pas encore vu ce genre de chose. Il savait que certains poissons sautaient pour remonter les rivières mais au milieu d’un lac comme celui-ci, ils seraient certainement tranquilles.

Ensuite, le jeune homme admit qu’il n’était pas très porté sur la science. Il était plus un artiste et Noah pouvait le voir dans l’encre de ses nombreux tatouages. Il hocha la tête. « Je vois… Tu sais, j’aurais bien aimé être artistique, mais c’est le genre de chose qui est inné j’imagine… » il avait bien essayé de se diriger vers ce genre de chose plus jeune, mais son père l’avait immédiatement « corrigé », voulant faire un vrai bonhomme de son seul héritier.

Le jeune tatoueur lui expliqua que, comme la plupart des survivants, il était devenu plus ou moins tolérant à toute nourriture disponible. Le corps s’adaptait ainsi pour pouvoir survivre. Noah avait d’ailleurs remarqué que son sens du goût avait légèrement changé étant donné les changements d’habitudes alimentaires qu’un tel évènement occasionnait. Il hocha la tête pour confirmer. Il sourit timidement alors que Ezra parlait d’orgie et de repas, ne sachant pas bien ce qu’il entendait par là. Puis il lui demanda s’il connaissait un bon coin. Noah fit une légère grimace. « Je ne connais pas du tout ce coin… Mais je pense que à quelques minutes encore du bord, et on pourra commencer. Je ne sais pas si on attrapera assez de poisson pour en offrir à tout le monde. Mais on pourra aussi le faire sécher avec du sel pour le garder plus longtemps éventuellement. Je préfèrerais un vrai barbecue, ou des pâtisseries personnellement, mais on a pas vraiment le choix j’imagine… » finit-il par dire, repensant aux divers commerces autour de l’hôpital, où il s’arrêtait en rentrant chez lui, pour se sustenter.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mar 3 Juil - 13:25


Ezra regarda Noah sourire alors que lui-même devait avoir une tête de pauvre petit garçon perdu. Il n’aimait pas les activités salissantes et devoir empaler un ver sur un hameçon en faisait partie … Il se ferait donc un plaisir de laisser Noah préparer ce dernier. Ce n’ai pas parce qu’il avait une apparence de mauvais garçon qu’il en été un et bien au contraire, son caractère et son comportement se rapprochaient plus d’un marshmallow exposé au soleil que d’un mec dur et solide.

« Franchement Noah, oui, je préférerais que tu le fasses … ça me retourne l’estomac rien que d’y penser. »

Malgré son enfance à la campagne et qui plus est, dans une ferme, Ezra n’en restait pas moins un vrai citadin. Il n’avait jamais fait les mêmes activités que les jeunes des alentours, pas de pêche aux têtards, de chasse aux insectes et autres activités bucolique. Lui il préférait rester enfermer chez lui à dessiner ou a tenir compagnie à sa grand-mère. La seule activité à laquelle il avait participé, était la construction d’une cabane en bois. Mais, il n'aurait pas fait ça sans avoir une idée derrière la tête, jeune garçon peu aventureux qu’il était. Cette cabane était devenue son Q.G. pour dessiner sans être dérangé par les autres.

D'ailleurs, la conversation glissa justement sur ses prédispositions artistiques.

« Je ne sais pas si c’est vraiment innée … Mais j’ai toujours eut un attrait pour le dessin et plus je pratiquais, plus ça ressemblait à quelque chose. Puis je me suis intéressé aux tatouages bien plus tard. C'est devenue une vrai passion pour moi. Mais ça on peut allègrement le voir, je ne suis un homme discret pour ça. »

Ezra remarqua que Noah semblait un peu mélancolique et décida de voir de quoi il en était. Il n’avait apparemment pas eut l’occasion de pratiquer comme il l’aurait souhaité un domaine artistique.

« Tu aurais aimé faire quoi ? Du dessin ou autre chose ? Je te vois bien faire de la musique. Je ne sais pas trop pourquoi, mais pianiste t’irais super bien. Surement à cause de tes mains. Mais il n’est jamais trop tard pour commencer, tant que l’on est vivant on peut s’y mettre. »

Le tatoueur avait eu la chance de pouvoir s’exercer autant qu’il le pouvait. Ses parents n’aimaient pas ça, mais il ne pouvait pas l’empêcher de dessiner à sa guise. Et malgré ses entraînements sportifs assez chronophages, il prenait toujours le temps de s’adonner à son passe-temps favorie quand il en ressentait le besoin.

Mais la question qui restait vraiment le sujet de conversation du jour, était bien évidemment la pêche et ce qu’ils allaient réussir à ramener. Ezra n’éprouvait aucun doute quant à leur récolte de poisson. Il ne pouvait pas décemment passer une journée à se geler sur une barque pour rentrer bredouille ? Ce n’était pas possible. Vraiment … Ezra ne pouvait pas l’admettre, surtout qu’il s’était vanté auprès d’Anja d’attraper le plus beau poisson qu’elle n’avait jamais vu.

Donc il fallait qu’il en attrape, pour sauvegarder son honneur.

Il espérait que Noah avait raison et que l’endroit qu’il avait choisi même s’il ne le connaissait pas serait riche en prise.

« Il nous en faudrait au moins quatre. Comme ça, toute notre petite famille. Un par personne ça me parait bien. Après si on en attrape plus ou moins, on verra ce que l’on peut en faire. Il doit bien y avoir un livre de cuisine qui traîne dans le camp pour nous aider à nous dépatouiller de nos poissons non ? »

Ezra rit de bon coeur, puis questionna le docteur le sourire toujours aux lèvres.

«Et … des pâtisseries, sérieusement ? Alors comme ça tu es un vrai gourmand ? »



And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Jeu 16 Aoû - 14:00
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra sembla légèrement rassuré quand Noah proposa de mettre l’appât sur la canne. Ils arrivèrent à quelques minutes du bord, ils pouvaient encore voir les maisons de Fort Hope relativement proches et si Noah se dépêchait vraiment, ils pourraient retourner au camp rapidement en cas de problèmes. A présent, ils étaient tous habitués à penser comme ça : à trouver des solutions de sortie au cas où, au cas ou ils se faisaient attaquer surtout… Mais jusqu’à présent, Noah n’avait jamais vraiment vu de menaces venant des eaux. La plupart du temps, la menace venait de la terre, des autres survivants ou des marcheurs. Pourraient-ils survivre sous l’eau ? C’était une bonne question… Pouvaient-ils marcher dans le fond du lac jusqu’à arriver sur les rives de Fort Hope ? La pensée manqua de le faire frissonner en imaginant les corps délabrés et bouffis par l’eau envahir les rues calmes de sa nouvelle adresse.

« T’inquiètes pas va, une fois dans l’eau, tu ne verras plus l’insecte… » tout au plus des petits clapotis dû à l’agitation de l’animal. Ezra expliqua ensuite avoir toujours eu une attirance pour les arts. « Les tatouages c’est très joli, et puis au moins c’est pas encombrant. Bien que maintenant, on est tous condamnés à garder quoi qu’on ai sur la peau… » dit-il avec une légère grimace. Non pas qu’il regrettait les siens, mais si des gens avaient des changements d’humeur à propos des dessins sur leur peau, c’était plus ou moins foutu maintenant. Les lasers utilisés pour les enlever requéraient de l’expertise et de l’électricité.

Finalement, Noah arrêta de ramer alors que Ezra l’interrogea sur ce qu’il aurait aimé faire. Il haussa les épaules. « Je ne sais pas… Je suis devenu médecin, et après ça je ne me suis pas posé beaucoup de questions honnêtement. Et ces temps-ci ne semblent pas propices aux changements d’orientation professionnelle… » commenta-t-il alors qu’il sortait un verre d’une des boites en plastique qu’il avait déniché. Il prit l’hameçon de la canne d’Ezra et l’enfonça au milieu. Il fit de même pour sa propre canne et tendit la canne à son compagnon.

« On va devoir lancer nos hameçons, regarde comment je fais. » il se leva doucement, trouvant son équilibre sur l’embarcation, et pressa un bouton sur le manque de la canne. « Ça c’est pour relâcher le fil. On va lancer nos appât assez loin pour que les poissons mordent. Tu balances un peu la canne comme ça et ensuite tu lances en avant comme ça… » il balança la canne quelques coups d’avant en arrière avant de faire un mouvement circulaire par le haut. Le cliquetis du manche de sa canne ponctua la lancée de l’hameçon et il atterrit à une dizaine de mètres. Après ça, il posa sa canne contre le bord du bateau et bloqua le manque avec son sac. « Vas-y essayes. » dit-il en regardant Ezra.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Mer 22 Aoû - 10:07


Le tatoueur écouta Noah se confier un peu sur son choix de carrière. Il avait l'air d'avoir choisi ça de manière arbitraire. Alors qu'Ezra pensait que la médecine était plutôt une sorte de vocation, comme le tatouage d'ailleurs, son ami paraissait avoir étudié ça comme ça. Et il trouva cela bizarre. Et quand Ezra déterrait quelques choses qui ne lui convenaient pas, il creusait encore plus pour comprendre tout ce qui en découlait. Il n'en resterait pas là.

« Mais au moins, toi tu as un métier utile en cas de … d'apocalypse avec des morts-vivants ? Savoir bien dessiner et tatouer ne sauvera jamais personne. Malheureusement … C'est même totalement inutile ... »

Et ça, le tatoueur ne pourrait rien y changer. Il allait essayer de s'améliorer, prenait déjà des cours de tir pour se sentir moins inutile. Mais il avait encore du chemin à faire.

Puis, les choses sérieuses commencèrent.

Ezra s'accrocha à la barque quand Noah se leva pour essayer de ne pas finir à l'eau. Comme il l'avait déjà fait remarqué, ici, ce n'était pas la Californie et il n'avait pas tellement envie de se retrouvé à la flotte de manière forcée. Il observa le médecin lancer sa ligne avec admiration. On aurait cru qu'il avait franchement fait ça toute sa vie. Mais quand Noah lui précisa que c'était maintenant à lui, Ezra perdit son sourire qu'il remplaça par une moue inquiète.

«  Euh … je dois aussi faire le petit rond en l'air avant de tout lâcher ? Ou les avant/arrière ça suffi ? »

Ce n'est pas que le mouvement lui semblait trop compliqué, mais il avait peur que sa ligne s'accroche à quelque chose avant d'arriver à l'eau. Et ce quelque chose ... c'était Noah. Qui le soignerait si Ezra l’empalait avec son hameçon ?

« Bon ... »

Prenant son courage à deux mains, le tatoueur se leva précautionneusement pour ne pas faire chavirer l'embarcation. Puis il se redressa doucement, cherchant son équilibre.

« On dirait pas comme ça, mais j'ai été sportif à une époque et j'avais un bon équilibre. Mais les années de dessin qui on suivit on dus m’amputer de quelques-unes de mes qualités physiques. Mais ne t'inquiète pas, l'essentiel est à sa place. »

Après une énième réplique douteuse, ponctué une fois de plus d'un petit sourire aguicheur, Ezra commença à essayer de faire comme le docteur quelques seconde auparavant. Mais tout ce qu'on pouvait remarquer de sa technique de lancer, outre le fait qu'il avait aussi oublié ce que le mot grâce devait signifier, c'est qu'il était très maladroit. Le pauvre tatoueur avait l'air empêtré avec son manche, sa ligne et l'hameçon qui se balançait au bout de tout ce fatras.

« C'est quand même vachement compliqué ton truc … Je pensais que … enfin on le lançait juste devant nous. »

Ezra adressa un regard suppliant à Noah, cherchant un peu d'aide de son côté, il n'avait pas envie de se retrouver saucissonné par du fil de pêche. Le bondage, oui, mais dans l'intimité d'une chambre c'était mieux.



And miles to go before I sleep
Noah RichardsonAnd miles to go before I sleep
avatar
Messages : 748
Points : 1173
Date d'inscription : 07/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Dim 16 Sep - 13:13
Eau trouble ne fait pas de miroir
Lac St Clair - 08 novembre 2016+ ms.palmer

Ezra expliqua que le métier de Noah était au moins utile en cas d’apocalypse. La réflexion le fit sourire. « Oui m’enfin… Les médecins sont utiles en toute circonstance donc ce n’est peut-être pas un bon exemple… Les artistes en revanche, quand il faudra reconstruire notre civilisation et reconstruire notre culture, vous serez bien utiles. » car finalement, si la culture et les dessins ne servaient à rien, pourquoi s’étaient-ils développés autant pendant toute la civilisation humaine ? Il y avait quelque chose en eux qui ne pouvait pas survivre sans art… En tout cas c’était ce que Noah pensait. Il aurait bien aimé avoir une fibre d’artiste mais ce n’était pas quelque chose qu’il avait particulièrement cherché à développer. Le médecin était quelqu’un de souvent résigné et de docile. Il n’avait pas l’âme rebelle que beaucoup d’artistes ont comme Ezra. Il était du genre à baisser la tête, écouter ce que ses parents disaient et faire de son mieux. Un vrai fils à papa même s’il l’avait souvent déçu… Il aurait bien aimé, pourtant, être un genre de héro des temps modernes, comme Logan ou Elias. Mais il n’y arrivait pas. C’était comme une sorte de prison enfermait ses membres et ses organes, une peur tangibles qui le paralysait. Pourtant la gamine avec qui il habitait essayait de le rendre plus courageux et essayait de le forcer à prendre des risques. Mais il fallait se résoudre à une chose : ce n’était pas simple et c’était possiblement quelque chose que Noah ne pouvait plus apprendre à son âge…

« Tu peux juste balancer si tu veux oui… » dit Noah, amusé. Le pauvre Ezra, tout cela devait lui semblait alien au possible. Noah avait passé énormément de journées dans son enfance, les pieds dans la boue, dans des embarcations, attaqué par des moustiques et des guêpes… Il aurait voulu lui dire que ça devient quelque chose de super reposant après quelques temps, mais à part les automatismes et les gestes qui devenaient plus faciles, les odeurs et les inconvenances ne disparaissaient pas. « Je ne doute pas que l’essentiel est à sa place ! » dit-il avant de rigoler. Noah observait patiemment la ligne d’Ezra se balancer d’avant en arrière. Puis Ezra lui lança un regard suppliant. « Je vais le faire pour toi, donne. » dit-il en tendant la main. « Tiens ma canne pendant que je le fais » dit-il.

Puis il saisit le pauvre outil des mains du tatoueur. Il commença alors à balancer la canne de droite à gauche « Et ne sors pas ma phrase de son contexte… » dit-il avec un petit sourire. Il connaissait la nature blagueuse du tatoueur et il savait aussi qu’il aimait bien les blagues potaches et sexuelles. Noah n’était pas de ce genre-là. Il faudrait même qu’il réfléchisse pendant longtemps pour réussir à sortir quelque chose comme ça… « On lance l’hameçon loin car sinon les poissons vont fuir. Ils peuvent repérer un changement dans leur environnement, comme notre barque. Donc ils se méfient. » expliqua-t-il. Il savait que beaucoup de personnes doutaient de l’intelligence des poissons, mais la réalité était tout autre. Ils en avaient plus dans leur petite tête que certains humains que Noah avait déjà croisé dans sa vie.

_________________

    but one soul stays awake at night
    I was listening to the ocean, I saw a face in the sand but when I picked it up, then it vanished away from my hands... I had a dream I was seven, climbing my way in a tree, I saw a piece of heaven, waiting, impatient, for me...+ ms.palmer
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 540
Points : 699
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   Jeu 20 Sep - 10:26

Le visage du tatoueur s’illumina.

« Je crois que c’est la première fois qu’on me dit que je serais utile avec mes dessins. »

Et c’était vrai. Son choix de carrière n’avait pas fait bondir de joie sa famille. Espérant que leur dégénéré de fils exerce au moins un métier honorable pour rattraper le fait qu’il soit gay. Mais malheureusement il était tombé amoureux du tatouage et avait décidé d’en faire son métier. Et il n’avait jamais était aussi heureux que lorsqu’il avait tatoué pour la première fois.

« Pour une fois que je n’y pensais même pas … »

Il éclata de rire à la remarque de Noah sur sa canne, faisant un clin d’œil à ce dernier. Il y avait évidemment pensé, son cerveau étant branché à 100% sur le double-sens caché de chaque phrase qu'on lui adressait. Et quand on lui tendait une occasion de ce genre, il ne pouvait pas la manquer, mais le médecin l’avait précédé et l’avait coincé avant qu’il n’ait pu dit quoique ce soit.

Ezra se rassis dans la barque, et attrapa la canne de Noah, lui donnant la sienne au passage. Il s’agrippait au manche de cette dernière comme si sa vie en dépendait. Si jamais il laisser l’objet tomber, il se sentirait assez mal. Et puis surtout, il priait pour qu’aucun poisson ne morde alors que le docteur était occupé, car il ne savait absolument pas quoi faire.

« Okay. Je comprends. Comme le gibier dehors donc. L’odeur en moins pour les alerter je suppose. Donc maintenant, plus qu’à attendre c’est ça ? »

Ezra n’était pas patient, mais s’il avait un bon partenaire de discussion, cela ne le dérangeait pas de rester un long moment inactif. Et Noah était quelqu’un avec qui il était agréable de discuter. Il était une des première personne avec qui il avait parlé à son arrivé au camp, hors examen médicale. Et le tatoueur le considérait comme un de ses amis depuis le moment où il avait partagé un thé ensemble. Ezra était sociable. Peut-être même trop parfois. Laissant souvent sa facilité à aller vers les autres glisser vers une familiarité qui pouvait en effrayer certain. Il ne faisait pas exprès, il avait un besoin vital de passer du temps avec d’autres humains et d'échanger avec eux.

C’est donc tout naturellement qu’il enchaîna, un grand sourire sur son visage :

« Et bien, continuons notre discutions alors ! Hmmm ... Tu as quelqu’un qui t’intéresse à Fort Hope ? Vu que ça fait longtemps que tu es ici, tu dois peut-être avoir envie de te caser. Moi j’aimerais bien me trouver quelqu’un … Enfin non pas vraiment … juste un mec pour m’amuser … ça serait déjà bien … »

Une fois sa ligne à l’eau, le tatoueur récupéra sa canne et rendit celle de Noah à son propriétaire légitime. Il se passa une main sur sa nuque, toujours douloureuse en présence d’humidité et secoua doucement la tête. Il releva son regard du miroir mouvant qui s’étendait devant eux à son compagnon du jour.

« A moins que j’ai encore une fois mis les pieds dans le plat. Et que tu es veuf ou un truc pas joyeux de ce genre … Je m’excuse je parle sans réfléchir parfois. C’est un sujet surement trop personnel pour en parler ici. »

Ezra sourit un peu gêné, il espérait ne pas avoir refroidit l’ambiance entre lui et son ami.




_________________

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]   
 
Eau trouble ne fait pas de miroir [Ezra & Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération