Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 Dis-moi tout... [Pv : Logan]

avatar
Messages : 151
Points : 924
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Lun 26 Mar - 17:08
Un coup de chaud. Un gros, coup de chaud. La fête est agréable, l’instant de léger malaise dû à l’arrivée de tout le monde en même temps semble s’être apaisée, Les discussions vont bon train, l’ambiance est chaleureuse, agréable, pas mal différente des autres fêtes que j’ai pu passer ces temps-ci, entourée de ma solitude et rien d’autre. Ça me fait franchement du bien d’être ici, avec Will, Elias, Jared et à ma grande surprise, Logan. Même tous les autres, que je ne connais pas, me font chaud au cœur, rien que de les voir. Même si j’ai bien cru comprendre que la blonde resterait surement assez neutre toute la fête, elle n’est pas méchante. Du peu que j’ai parlé avec elle, j’ai même réussis à la voire sourire. La rousse, est un peu plus comme moi. Elle est souriante et porte en elle un bébé. Je crois que je n’avais plus vu de femme enceinte depuis la fin du monde en réalité. Je suis très contente pour Logan en vérité, même si très curieuse et un brin nostalgique. Comment l’homme puissant et impétueux, sans attache avec qui j’avais partagé ma couche autrefois pouvait aujourd’hui être papa d’une charmante petite fille aux joues roses et d’un nouveau-né à venir ? C’est vraiment dommage que nous n’ayons pas gardé contact. J’aurais sans le moindre doute adoré suivre son évolution, l’avoir su en vie plus tôt. Ca n’aurait rien changé à nos existences, mais ça aurait surement tué à la racine, la tête de six pieds de longs que Logan a tiré en me découvrant ici. D’après ce que j’ai compris, d’après les bribes de conversations que j’ai volé avec discrétion, j’ai vite compris que Logan, n’est rien moins d’autre que le chef de ces lieux. Comment j’ai pu rentrer si souvent sans jamais le croiser ? Le mystère est total. D’un geste délicat et lent, je retire mon joyeux bonnet de noël et le pose sur la table, bien droit, en guise de décoration. Je commence vraiment à avoir chaud. Peut-être pas assez pour sortir dans le jardin me rouler dans la neige, mais assez pour gentiment m’éclipser aux cuisines, le temps de redescendre un peu en température.

Un pas après l’autre, un sourire en suivant un autre, je me faufile enfin. Je regarde les plats prévus pour aujourd'hui et sourit doucement. J’aurais aimé aussi pouvoir cuisiner et contribuer à la fête. Mais on ne peut pas dire que les outils à notre disposition de l’autre côté des remparts soient assez performants. L’an prochain, je m’y prendrais à l’avance et avec l’accord des deux jeunes loups, je viendrais surement les aider à préparer. M’appuyant sur le comptoir, je respire doucement et ferme les fenêtres de mon regard. Paupières scellées, j’écoute en fond, étouffé par le mur qui nous sépare, les discussions filées. Pas de doute, c’est une belle cérémonie, comme je pensais ne plus avoir la chance d’en passer. Même si Will semble aussi détendu qu’un hétéro avec un ballet dans les fesses, ça me fait plaisir de le voir. Elias semble un peu plus dans son élément quant à lui. Soudain, une entrée dans ma pièce d’isolation, détourne mon attention. Grand, cheveux noirs, regard pénétrant et barbe longue, pas de doute, c’est bien Logan.

- Bonjour toi.

Un faible sourire se dessine sur mon regard. Se pourrait-il que lui aussi souffre d’un trop plein de chaleur et de présence ? Personnellement j’ai plus l’habitude de voir autant de monde, tel une petite mamie qui ne voit plus personne je crois déjà sentir une pointe de fatigue appuyer sur mon corps.

- Tu essayes de t’enfuir ? Passes par derrière promis, je dirais rien. Je peux même faire diversion si tu me files des pétards et de quoi les allumer. Je ris légèrement face à ma blague, pas forcément drôle. T’as pas changé. Physiquement je veux dire, même pas un cheveu blanc.

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Mer 28 Mar - 12:22
Peu à peu, l’ambiance était devenue un peu moins tendue dans le salon d’Elias et les invités semblaient passer un bon moment. Même Logan arrivait à sourire, bien qu’il ne soit pas encore certain que la plupart soient réellement sincère. Fêter Noël le laissait toujours un peu perplexe, lui semblait toujours un peu déplacé et, malgré ses efforts, ses pensées s’arrêtaient un peu trop souvent sur les membres de sa famille n’ayant pas pu être là aujourd’hui. Mais il essayait. Un autre détail le perturbait particulièrement et c’était la présence d’un invité qu’il ne s’attendait pas à voir. Azia. Au cours de la conversation, Logan s’était arrangé pour découvrir quelques informations sur la jeune femme, assez subtilement pour que personne ne lui pose de question à lui. C’était probablement idiot, mais il était là avec sa femme, avec sa famille et il n’avait pas spécialement envie de jeter un froid en annonçant tranquillement à sa moitié qu’ils déjeunaient avec l’une de ses ex. Il finirait probablement par lui dire, il n’y avait rien à cacher, seulement il ne le ferait pas en présence d’un public et alors qu’elle aurait pu lui balancer la tarte en plein visage. Qu’un le veuille ou non, madame sa femme était enceinte de six mois et elle était particulièrement hormonale ces temps-ci, il préférait éviter de prendre des risques inutiles.

Pendant un long moment, Logan avait donc réussi à faire sa part et à se montrer presque aussi naturel et indifférent que tous les autres. Ça n’était peut-être qu’un rôle, mais l’alcool aidait à ce qu’il l’oublie lui-même et il se surprit à être finalement plutôt détendu aussi. Et puis, Azia quitta la table alors qu’ils finissaient le plat principal et Logan la suivit du regard sans réfléchir et, pour la première fois depuis une bonne heure, il fut de nouveau frappé par le choc de la savoir ici. Le monde était si petit, finalement. Un instant, le géant conserva ses yeux fixés sur la porte de la cuisine où venait de disparaître la jeune femme. Une conversation particulièrement animée occupait les convives et il décida que c’était sa chance de s'éclipser lui aussi. Il se tourna vers Joy et embrassa son front brièvement, lui assurant qu’il revenait dans quelques minutes avant de se lever et d’entrer à son tour dans la cuisine.

“Salut, étrangère.” souffla-t-il en souriant faiblement quand elle l’aborda. Il referma la porte derrière lui et s’appuya contre, restant à bonne distance comme s’il craignait de l’approcher de trop près. Ils ne s’étaient pas vus depuis combien de temps, finalement ? La réponse tenait certainement de plusieurs années, depuis que Logan avait rompu avec elle en réalisant qu’ils n’attendaient pas la même chose de leur relation. “Non, j’voulais… Parler avec toi.” Il se sentait étrangement… timide ? Quelque chose qui ne lui ressemblait certainement pas et qui le laissait perplexe. “On s’est pas vu depuis un bail.” fit-il remarquer. “Je m’attendais pas à ce que tu sois là. T’as pas changé non plus.” Il se permit enfin un sourire, toujours pas très rayonnant, mais au moins sincère. Le monde était vraiment petit, vraiment trop petit peut-être. Il avait appris qu’elle connaissait à la fois Elias et son abruti de copain, mais il avait toujours du mal à réaliser que le destin les aient tous réuni au même endroit aujourd’hui. “Alors, raconte. Comment tu t’es retrouvé à fêter Noël ici ? Je veux tout savoir.”

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 151
Points : 924
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Sam 31 Mar - 20:47
Logan, s’arrête non loin de moi, et un détail attire presque immédiatement mon attention. Il paraît terriblement gêné. Si je m’écoutais, moi et ma surexcitation habituelle, je lui aurais sauté au cou pour le serrer avec affection. Mais ça serait déplacé. Trop d’années se sont écoulées pour que je fasse comme si rien n’avait changé, pour que je me permette un contact pareil avec lui. Surtout que même si mon étreinte serait amicale, sa pauvre femme en serait sûrement blessée voire énervée la pauvre, si elle nous surprenait. Elle paraît très gentille et ni Logan ni elle ni même Elias et Will ne méritent que je mette de l’eau dans le gaz ce midi. C’est une charmante fête et le fait que je sois extravertie ne doit pas mettre un malaise sur toute cette histoire. Je vais me contenter de me renseigner, de rattraper le temps perdu comme je le peux et de maximiser les choses. Je suis follement curieuse, j’ai bien trop hâte de connaître son parcours. Un guerrier comme lui, a dû réussir à survivre avec beaucoup plus de facilité que d’autres. Que moi, par exemple. Si possible, j’aimerais éviter de m’attarder sur les obstacles que j’ai rencontrés. Le pauvre, après autant de temps sans se voir, il serait plus intéressant pour nous deux que je lui communique surtout de bonnes nouvelles ! Qu’il n’aille pas croire que je suis une pauvre petite chose sans défense et qu’à son tour il rejoigne le gang des gens qui veulent m’enfermer entre ces murs. Elias en étant de loin le parrain…

- Tout savoir ? Oh… Ça remonte à très loin alors…

Je fais mine de réfléchir et souris très largement.

- Je dois remonter aux premières apparitions de l’épidémie ? Parce qu’en tant que femme forte, indépendante et prévoyante, j’ai regardé un maximum de vidéos et de films sur la survie en milieu hostile. Ça m’a été utile, comme ça m’a convaincu de ne surtout pas reproduire certaines choses…

Boire mon urine, ça jamais… Je ris légèrement, alors que mon regard se perd sur la nourriture exposée dans la pièce. Là, on est sûr que je risque plus d’arriver à de tels extrêmes. Grâce à certaines personnes, je suis maintenant disposée à me remplumer un peu !

- Après des centaines de visionnages, j’ai dû fuir ma maison sous les premiers bombardements. Je suis tombée sur un groupe de survivants avec qui j’ai vécu un temps, dans une ferme… Après j’ai fait chemin seule. Will faisait partit de ce groupe de survivants et Elias m’a croisé peu de temps après que je sois devenue nomade. Lui c’est un peu différent, je l’ai rencontré comme toi, dans mon salon de tatouage ! J’ai retrouvé les deux il y a peu, en couple par un hasard assez beau et surprenant. Et c’est comme ça, qu’Elias m’a conviée ici ce midi. Et toi ? Comment t’as pu être… Disons l’équivalent de Barack Obama en blanc et malgré l’apocalypse ?

En effet. Will et Elias m’ont fait visiter les lieux et on ne peut pas dire que ce soit misérable. La communauté semble soudée et vraiment bien organisée. Tout semble paisible, tout semble incroyablement harmonieux. J’ai encore entendu aucun cri venant de la rue, aucun coup de feu hormis pour les cours, comme par exemple ceux que donne Elias.

- T’as effectué un travail hors du commun. Je suis vraiment impressionnée. J’ai beau être gentille et partageuse avec tous ceux que je rencontre, je ne crois pas gagner assez leur confiance pour pouvoir bâtir l’équivalent d’un empire !

J'ai préféré passer sur le fait que mon groupe dans la ferme s'est fait tuer, que je me suis faite égorgée et que j'ai de maintes fois rencontré des fous. Mais franchement... Ce récit est celui que je veux garder de ma vie.


_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Ven 6 Avr - 12:34
Le maigre sourire que Logan avait réussi à afficher resta miraculeusement en place alors qu’il observait la jeune femme et restait appuyé sur la porte contre laquelle il faisait peser tout son poids comme s’il cherchait à s’assurer que personne ne pourrait l’ouvrir. Il ne comprenait pas tellement pourquoi il se sentait si gêné de se retrouver en tête à tête avec Azia, si cela tenait réellement à la présence de Joy dans la pièce d’à côté ou plutôt à la façon dont leur relation avait pris fin des années plus tôt. Il l’écouta patiemment lui faire un résumé concis de sa vie de survivante, de ce qui l’avait mené jusqu’à Fort Hope et de comment elle connaissait Elias et Will et il se contenta de sourire faiblement tout du long en notant qu’elle n’avait pas changé du tout. Toujours follement positive, toujours follement secrète. “Elias a un tatouage, alors ?” s’étonna-t-il seulement au cours de son petit monologue, tâchant lui aussi de jouer sa meilleure imitation d’un Logan détendu en relevant les sourcils d’un air à la fois étonné et moqueur.

Il haussa les épaules quand elle s’intéressa à ses faits d’arme à lui. Il ne se serait certainement pas décrit comme elle le faisait et il n’appréciait pas spécialement la flatterie, surtout qu’il ne la méritait pas. “Je suis venu à Détroit dès que possible quand tout a commencé, pour essayer de retrouver ma fille.” souffla-t-il avec beaucoup moins d’engouement. “J’avais pas mis les pieds dans la ville depuis deux minutes que je rencontrais déjà un couple, on s’est retrouvé pourchassés par une horde alors on est parti ensemble et on s’est installés tous les trois dans une caserne pas très loin d’ici.” De repenser à Katherine et Roman lui brisait le coeur plus qu’il ne l’aurait cru et il fut obligé d’arrêter pour inspirer doucement afin de s’assurer que sa voix ne trahirait aucune émotion.

“On a vécu là presque un an sans emmerder personne, on a recueilli quelques personnes qui cherchaient un abri, mais rien d’énorme. Jusqu’à… jusqu’à ce que des types viennent nous chasser et qu’on se retrouve à devoir changer d’abris. Et à force de recueillir de plus en plus de survivants, est né Fort Hope.” Il taisait sans doute beaucoup de chose, la mort de ses enfants, l’histoire du Fantôme et sa guerre contre les Punishers, les raisons pour lesquelles tous les gens ici acceptaient de lui faire confiance et de lui accorder leur loyauté. La raison pour laquelle le camp sur lequel il régnait portait ce nom et pourquoi tant de survivants avaient décidé de venir y vivre. Mais rien de tout cela ne constituait en une conversation joyeuse et approprié à des fêtes de Noël, n’est-ce pas ? “J’suis le plus grand, alors personne n’ose me contredire, c’est comme ça que j’me suis retrouvé dans le fauteuil du Président.” plaisanta-t-il.

Et il espérait sincèrement que ce résumé plus concis encore que celui d’Azia suffirait à la satisfaire et qu’elle ne chercherait pas à en savoir plus sur ce qu’il avait eu à faire et à sacrifier pour en arriver là. Il lui adressa un sourire un peu plus lumineux et passa une main nerveuse dans ses cheveux trop longs. “J’suis content de savoir que tu vas bien.” souffla-t-il et de nouveau, il força le coin de ses lèvres pour que son sourire se fasse un peu plus large. “Mais comment ça se fait qu’Elias t’ait pas encore obligé à venir t’installer ici avec nous ?” Il trouvait réellement étonnant que le soldat ne soit pas parvenu à ses fins à ce sujet, mais surtout, que l’occasion était trop belle pour rapidement mettre de côté ses histoires à lui et se concentrer sur Azia. Elle aurait probablement plus intéressant à raconter que lui et sa bonne humeur à elle ne semblait pas spécialement feinte.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 151
Points : 924
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Dim 8 Avr - 10:47
Logan m’informait, qu’il avait trouvé son premier refuge dans une caserne de pompier, en la compagnie d’un couple ainsi que d’autres survivants les ayant rejoint ensuite. Franchement, c’était une idée qui ne me serait même pas venue en tête et pourtant, elle aurait dû ! Logan et ce couple ont dû vivre très bien là-bas au début de l’apocalypse. Des camions énormes et fonctionnels qu’aucun zombie ne peut arrêter même en se jetant sur le pare-brise -si seulement il pouvait au moins l’atteindre-, des haches, surement assez de place pour que tout le monde y soit bien installé et surement même de la nourriture pour tous les pompiers qui devaient séjourner là… C’était en effet une bonne idée, même si d’après les explications du colosse, d’autres ont eu cette idée et ont cassé leur idylle de nid douillet. Je ne fais aucun commentaire là-dessus, parce que je n’arrive pas encore bien à savoir s’il est blessé par le sujet que l’on aborde ou pas, mais je sais comme ça peut être dur de se faire attaquer. La grande aussi était une bonne idée. Bien évidemment, en miroir à la caserne, nous nous sommes faits attaqués aussi. Et je suis sûr que le dénouement a été le même pour eux comme pour nous ; repartir de zéro, ayant perdu des amis chers, se retrouver seul et désespéré… Heureusement, nous semblons tous deux avoir trouvé rapidement de quoi retomber sur nos pattes !

Le brun fit une rapide blague sur le fait, que c’était car il était le plus grand, que personne n’osait lui rentrer dedans. Oh, je suis bien sûr de ça oui. Voir ses airs sauvages, sa taille surréaliste, ses bras énormes. Il serait capable d’étouffer quelqu’un en lui faisant un câlin j’en suis sûr, non pas que j’ai déjà faillis y passer évidemment.

- Ça, c’est la faute de tes yeux j’en suis sûr. T’as un regard tellement expressif, qu’on sait quand tu es content ou en colère. Je suis sûr que t’as pas besoin de parler pour te faire comprendre la plupart du temps !

Rire un peu avec lui, est d’un soulagement que je n’aurais surement jamais soupçonné ! Je crois lire une certaine gêne, une certaine retenue de son côté. Mais pour ma part, je suis finalement très à l’aise et très heureuse de pouvoir parler avec lui. Tant d’années ont filés, on devrait en avoir des choses à se dire ! Mais je préfère garder une vraie discussion profonde comme dans le temps pour plus tard. Le temps d’en apprendre plus sur lui, pour ne pas poser de questions trop durs ou indiscrètes, réfléchir mes paroles pour ne le pousser à parler que de son souhait. Le brusquer maintenant, serait franchement dommage… Il me tira soudain de mes rêveries joueuses pour parler d’Elias. Oui, c’est en effet une excellente question, pourquoi ne suis-je pas encore ici ? J’hésite à lui dire toute la vérité. Personnellement, j’ai un peu de mal à parler de certaines choses, mais avec Logan je suis en confiance. Ma vraie crainte est de l’inquiéter lui aussi et qu’il tente aussi de me séquestrer en ces lieux.

- Pour faire simple… Faut que je rajoute quelques précisions. Le groupe où j’étais avec Will, en fait, est dissout. Mais de manière définitive. Pour faire simple, on a été attaqués nous aussi, mais Will et moi sommes les derniers en vie. Du coup, oui, Elias tente de me faire entrer ici, mais la peur de se faire encore attaquer ici me terrifie. C’est idiot je sais, parce que mine de rien j’ai poussé Will à venir ici, en lui soutenant qu’il n’y avait rien de mieux qu’un groupe. Même si je le pense j’ai… Peur.

Je souris aussitôt, ça c’était pour la partie un peu déprimante on sort les violons, mais au fond, rien de grave. Ça passera peut-être un jour…

- Et la deuxième raison, c’est le charmant couple que forment les deux oiseaux. Elias est très généreux, Will aussi, ils veulent que je vive bien. Mais le souci, c’est que si je venais ici, je n’aimerais pas me retrouver seule dans une maison. Ou avec quelqu’un dont je ne sais rien. J’aimerais me loger avec eux, mais j’ai trop de respect pour leur vie privé.

Je ris légèrement avant de lui faire un clin d’oeil.

- En plus les deux sont de vrais chacals. Ils ont besoin de beaucoup de ‘’contact’’ et je me sentirais mal de réfréner leurs envies jusqu’à la nuit de par ma présence. Will a trouvé un compromis qui me convient pour le moment, qui comble ma solitude. On a retapé une maison abandonnée par très loin d’ici. On a encore du boulot, mais je m’y sens bien et en sécurité… J’y dors presque tous les soirs. Jared y vient de temps à autre et Will aussi quand il ne dort pas ici. Qu’il a envie de parler, de voir un peu moins de monde ou juste de me voir.

Je souris très largement, n’hésitant pas plus d’une seconde à lui proposer mon idée folle. Sa femme pourrait mal le prendre, mais ils ont l’air heureux et j’espère qu’elle lui fait confiance.

- Si tu veux, tu pourrais y passer bientôt ? On a surement pleins de choses qu’on n’aura pas le temps de se dire aujourd’hui à se raconter…

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Mar 10 Avr - 10:40
Se retenant de dire quoi que ce soit, Logan se mordit la lèvre alors que la jeune femme lui expliquait pourquoi elle résistait encore à la tentation de rejoindre Fort Hope. Il ne put s’empêcher de se demander une seconde si son groupe avait été attaqué par Bruce, lui aussi, mais c’était une question qu’il n’était pas encore prêt à poser à voix haute. Qui d’autre cela aurait-il pu être, de toute façon ? Cet homme avait anéanti la vie de la moitié des survivants de la région, celle de Logan autant que celles de tous les habitants de Fort Hope. Ils étaient là à cause de ça, ils s’étaient réunis pour lutter contre le Fossoyeur, pour ne pas le laisser gagner. Pourtant, il comprenait le raisonnement d’Azia, il comprenait ses craintes, dans la théorie du moins. Et il comprenait aussi que ce n’était peut-être pas la meilleure idée du monde que de lui répondre ce qu’il aurait dit à n’importe quel autre survivant dans son cas : que rien n’arriverait à Fort Hope tant qu’il serait là. Il avait réduit à néant les Punishers, après tout. Il était craint et reconnu pour cela, pour cela et pour tant d’autres choses. Mais il ne croyait plus tellement à cela et personne le connaissant un minimum ne serait passé à côté du doute dans sa voix. Azia le connaissait, quand bien même leur relation n’avait jamais été réellement profonde aux yeux de Logan, ils avaient passé assez de temps ensemble pour qu’elle puisse reconnaître le doute. Il ne voulait pas cela, alors il la laissa parler en s’efforçant de ne pas sembler trop déprimé.

“Pourquoi pas, oui. Dès que je pourrais me sauver d’ici, je passerais te voir.” répondit-il finalement à sa proposition. Il n’était pas sûr qu’une maison isolée soit réellement une bonne idée pour être en sécurité, mais au moins, elle avait un endroit où rester quand elle en avait besoin et elle connaissait l’existence de Fort Hope, maintenant. “Mais j’espère que tu sais que si tu as besoin de quelque chose, d’aide, de repos, tu es la bienvenue ici de façon permanente.” Il lui adressa un sourire et ajouta finalement : “Tu peux venir aussi juste pour discuter… Comme tu peux le voir, j’ai un bébé et un autre qui arrive bientôt, pas mal de responsabilités ici… Je dois avouer que j’ai assez peu de temps pour me balader et Joy me tuerait si j’osais prendre le risque de mourir et de la laisser seule avec deux enfants sur les bras.” Il gardait la possibilité dans un coin, cependant, bien obligé d’admettre que ça lui donnerait une excuse valable d’échapper au camp quand il en aurait envie. Il sortait si peu pour autre chose que sa chasse à l’homme perpétuelle, toujours coincé ici à redoubler d’efforts pour s’occuper tant il craignait de ne pas rentrer à la maison un jour. Mais ce n’était pas le moment de penser à tout cela, décida-t-il finalement. Pas le moment d’assombrir l’ambiance déjà fragile de cette fête de Noël improvisée par Elias.

“J’aurais bien besoin de tes services, d’ailleurs. Je me suis improvisé tatoueur au cours de cette dernière année et le résultat est lamentable… Tu crois que tu pourrais m’arranger ça ?” demanda-t-il à la place, essayant vraiment de toutes ses forces de chasser les ombres de son esprit pour se concentrer sur le positif. Il traversait une sale période, mais ça n’était pas une raison pour le faire payer au monde entier, ils étaient là pour passer un bon moment et il n’arrêterait pas d’essayer. Et puis, ils ne pourraient pas rester enfermés là tous les deux tout le reste de la journée sans qu’on ne commence à se poser des questions, alors autant profiter du peu de temps qui leur serait accordé pour passer un moment agréable, n’est-ce pas ? Peut-être Logan passait-il beaucoup trop de temps avec Joy, en fait, il en devenait désespérément optimiste, même dans ses pires moments. Ça lui venait forcément d’elle.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 151
Points : 924
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Jeu 12 Avr - 14:01
Logan prit soin de me rassurer, de même me promettre que j’étais la bienvenue ici, que si un jour j’avais besoin de quelque chose, quoi que ce soit, je pouvais venir le trouver ici sans soucis. Logan est tout à fait adorable, ses promesses allant de concert avec celles de Elias et Will, qu’ils me font presque à chaque fois que je viens ici d’ailleurs. Comme s’ils s’étaient passé le mot avant que je n’entre au Fort ; séquestrer la brune tatouée de partout entre nos murs fortifiés. Je ne leur en veux pas le moins du monde, j’en suis même plutôt heureuse voir flattée. Ça fait même beaucoup de bien de récupérer un semblant d’attaches. Je suis tellement heureuse de retrouver le grand brun ici. C’était inattendu et surprenant. Sans s’en douter, il me déçoit un peu, lorsqu’il accepte mon invitation par politesse, avant de m’expliquer qu’il ne pourrait pas sortir facilement et c’est ainsi qu’il se fait pardonner. C’est mignon qu’il prenne soin des siens et c’est important comme tout pour moi que l’on ne se voit que lorsqu’il peut, dans la plus grande sécurité si possible. Je pense avec sincérité que la maison que je partage avec Will est sécurisée. Mais c’est certain, qu’il s’y sentirait dépaysé. Comparé à cet endroit, c’est clairement un taudis ! Will et moi, on en fera un château j’en suis certaine. Tout cela n’est qu’une question de temps ! On trouvera ce qu’il nous faut, pièce par pièce, jour par jour s’il le faut !

- Hé bien, si un jour tu changes d’avis, fais-moi signe. Tu verras, c’est rustique comme endroit mais on s’y plait. Si on arrive à organiser comme on veut, on aura vite un vrai petit palace.

Je souris légèrement, mine de rien très fière de tout ce que je lui raconte là. Lui, a bâti un Fort tout entier et semble très modeste par rapport à ça. Mais moi, j’ai juste réussis à trouver une maison sécurisée que je suis en train d’aménager avec un ami et je crois déjà commencer à avoir les chevilles qui gonflent ! Logan soudain, aborde un terrain dit miner en ce qui me concerne. Il m’informe, qu’il a un tatouage raté et a le malheur incroyable de me demander si je peux rattraper ça.

- Avec un immense plaisir ! Je rattraperais tous les tatouages que tu voudras. Et si t’en veux des nouveaux, n’hésite pas, ça sera également avec un immense plaisir… Tu veux me montrer le raté en question ?

Je suis tellement excitée quand on parle de ma passion, que je me freine évidemment pour ne pas le déshabiller immédiatement à la recherche du désastre dont il me fait confession. Je trépigne déjà, toute excitée de pouvoir le tatouer de nouveau.

- En plus, j’ai pu récupérer une machine y a peu. Le destin est si beau ces temps-ci.... Aller. Montre-moi. Ça nous rappellera de belles choses !

Un petit sourire au coin des lèvres, je fais allusion au bon vieux temps. Le temps où tout allait bien, le temps où cette énorme masse de muscle n'avait pas de responsabilité, le temps où nous faisons tout et n'importe quoi. Au delà du sexe, je parle bien sûr de nos discussions, de nos fous-rires et du tatouage que je lui avais fait à l'époque. J'ose au moins espérer que le chef l'a bien traité d'ailleurs...

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Mer 18 Avr - 15:10
Le malaise que ressentait Logan n’était pas dans ses habitudes, au point qu’il se sentait d’autant plus gêné de se retrouver dans cette situation. La période n’était pas simple pour lui, certes, et sa femme enceinte se trouvait dans la pièce juste à côté, sans savoir que son mari discutait sagement avec une ex tout près d’elle. Mais tout de même. Il n’aurait pas dû être à ce point coincé en ce moment, pas avec Azia, pas avec qui que ce soit d’ailleurs. Peut-être que les sujets qu’ils abordaient ne l’aidaient pas non plus à se détendre, raison pour laquelle il tenta d’en changer et ramener sur le tapis ce qui avait toujours été la passion de la jeune femme, au point même qu’ils s’étaient rencontrés de cette manière : les tatouages. Ça lui semblait une bonne idée, d’autant plus quand elle lui répondit avec autant de joie de vivre qu’elle parvint même à lui arracher un sourire.

Mais rapidement, le sourire du barbu se crispa sur ses lèvres et sa gorge se serra assez pour qu’il soit obligé d’avaler sa salive avec les plus grandes difficultés du monde. Il se redressa d’un coup, s’éloignant suffisamment pour qu’il puisse tourner les yeux dessus et constater qu’elle était toujours parfaitement close et que, de l’autre côté, on entendait toujours les mêmes conversations animées se jouer. “Je…” hésita-t-il, baissant les yeux, mais pas par gêne cette fois, seulement pour regarder son propre corps. Après tout, ça n’était qu’un tatouage, il ne faisait rien de mal et, certes, ce serait vraiment gênant que quelqu’un ne s’incruste maintenant, mais il n’avait rien à se reprocher.

Aussi, l’homme souleva finalement son t-shirt, révélant son ventre nu et défit le bouton de son jeans pour le faire glisser un peu plus sur ses hanches, jusqu’à découvrir totalement le dessin aux contours tremblant qui s’étirait sur l’aine. “J’ai tremblé tout du long, je crois que ça se voit.” souffla-t-il en affichant un sourire à la jeune femme. “Je sais même pas si c’est vraiment possible d’arranger ça… ça risque de tout gâcher si tu épaissis le trait, non ?” D’un oeil, il continuait de loucher sur le dessin sur sa hanche, maintenant ses vêtements suffisamment écartés sur sa peau pour qu’il soit visible sans qu’il ne se retrouve vraiment trop dénudé. C’était déjà suffisamment intime comme ça, compte tenu de la situation. “J’ai fait le même à Joy, le sien est un peu plus réussi… C’est bien plus compliqué que je ne le croyais, en fait, d’être tatoueur. J’t’ai jamais accordé assez de mérite, je crois, t’es vraiment une artiste.” ajouta-t-il en parvenant enfin à lui adresser un sourire plus tranquille.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 151
Points : 924
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Mer 18 Avr - 22:41
Je n’arrive pas à croire, que je parviens à faire sourire ce cher Logan. Comme quoi, j’ai surement et finalement mille fois raison de continuer de positiver et de jouer la fille super ouverte et détendue. Ca fini par payer, toujours. Surtout Logan, qui semble tendu comme un dingue et qui a bien besoin de respirer un peu j’ai l’impression… Ma présence doit le mettre vraiment mal à l’aise pour qu’il tire cette tête mais bon, ma victoire est atteinte lorsqu’il m’affiche un petit sourire lorsque je réponds positivement à sa requête concernant son tatouage raté. Pourtant, je ne pu voir que du doute et de la gêne reprendre vite le pas sur les traits de son visage. J’aurais aimé lui serrer le bras doucement, mais je me suis ravisée, me disant que c’était juste déplacé de faire ça vu son état de gêne actuelle…

- Logan… Respire, on se connaît bien tous les deux, on fait rien de mal.

Je lui dis ça sur le ton de l’humour, un petit sourire aux lèvres. Il est encore plus tendu qu’un string c’est impressionnant le pauvre… Mais soudain, je le vis soulever son haut et baisser son pantalon, ce qui me fit rapidement comprendre pourquoi il était mal à l’aise. Pourtant, je ne réagis pas. J’avais vu très souvent nu, j’ai souvent tatoué des endroits bien plus intimes que ça, aussi je n’ai aucune gêne personnellement.

- T’es vraiment fou d’avoir fait ça tout seul ! T’as respecté les règles de base ? L’hygiène tout ça ? Si j’avais été là, je t’aurais même surement empêché de le faire ! Les tatouages de couple c’est très risqué. Même si c’est vrai, que vous avez bien l’air partis pour rester ensemble un certain temps tous les deux.

Histoire de ne pas gêner le colosse, je ne touche pas. Je m’approche juste un peu, observant attentivement les très effectivement tremblants.

- Hm… Si. Je pense que c’est rattrapable. Si je prends la même taille d’aiguille et que je repasse, ou une aiguille à peine plus fine, déjà ça lui donnera un coup de jeune. Il va reprendre une vraie couleur de tatouage et en plus, je vais t’aider à le faire cicatriser correctement.

Je ne sais pas s’il a respecté l’hygiène, mais au cas où, je lui apprendrais à bien le faire.

- Faudrait que je refasse celui de madame du coup aussi ?

Je me redresse et finie par sourire largement.

- Evidemment que je suis une artiste ! Etre tatoueur c’est un travail de longue haleine et tu sais quoi, je suis presque contente que t’aies fait cette bêtise pour t’en rendre compte. Est-ce que moi je chipe une de tes clés pour fourrer mon nez sous le capot de tes voitures hein ?

Être tatoueur c’est un art. Je peux comprendre le scepticisme de certains, mais il y a un réel savoir-faire, une habitude à prendre sur tout ça. Je suis tout de même très heureuse. J’ai pour l’instant la possibilité de tatouer environ 5 personnes si ces dernières ne se désistent pas, même si j’ai une grosse pièce seulement, je me sens déjà un peu plus complète soudainement.

- Tu ne peux pas savoir comme je suis contente d’une telle proposition. Elias m’a offert le matériel en plus, alors… je vais pouvoir m’occuper de ton tatouage comme une pro.

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   Mar 1 Mai - 21:29
Ses sourcils se fronçant légèrement, Logan plissa les yeux dans l’espoir de mieux voir le tatouage sur sa hanche, surpris d’avoir réussi à le faire quand il voyait à quel point la position était difficile en ce moment. Azia s’inquiéta qu’il l’ait fait tout seul et il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel devant tant de questions. “De toute évidence, j’suis pas mort, donc on va dire que oui, j’ai fait ce que je pouvais côté hygiène et compagnie.” lâcha-t-il en étirant un sourire beaucoup trop fier pour la situation. Il n’était pas mort, certes et Joy comme lui avaient évité une infection, mais il aurait pu leur faire vraiment mal s’il s’était planté. Et il savait aussi qu’elle avait raison concernant le fait que les tatouages de couple n’étaient peut-être pas la meilleure idée au monde, mais après tout… Quelle importance dans ce monde ? Il aurait pu mourir en passant la porte ce soir alors se marquer pour toujours perdait peut-être pas mal de son implication. “J’sais pas si on va rester ensemble pour très longtemps ou non, mais je sais que quoi qu’il arrive, elle aura fait partie de ma vie et que ça valait le coup de le marquer.” souffla-t-il, beaucoup moins enjoué tout à coup. Non pas qu’il ait un quelconque problème à admettre qu’il aimait sa femme, simplement… Parler de ses sentiments n’étaient clairement pas dans sa nature et ça ne le serait probablement jamais. Quoi que Joy l’ait déjà beaucoup trop décoincé là-dessus.

Il se détendit un peu lorsqu’elle lui annonça qu’elle n’aurait pas trop de mal à réparer ses quelques erreurs et il se permit un vrai sourire, secouant la tête légèrement alors qu’elle s’inquiétait de savoir s’il faudrait repasser sur celui de Joy aussi. “Elle est enceinte de six mois, on va peut-être attendre qu’elle accouche avant de penser à ça.” refusa-t-il en haussant les épaules. Peut-être qu’il s’en faisait pour rien, mais il n’avait aucune envie qu’on enfonce une aiguille dans le ventre de sa femme enceinte pour le moment. Son sourire ne s’effaça plus après ça, mais il se rhabilla tout de même rapidement, maintenant qu’Azia avait vu sa monstruosité, rien ne justifiait qu’il reste à moitié nu dans la cuisine d’Elias. “Si tu t’approches de ma voiture avec un outil dans les mains, je t’aurais tué avant que t’aies le temps de poser un doigt dessus.” menaça-t-il avec humour. Il tira sur son t-shirt une dernière fois, même si ça n’avait plus tellement d’intérêt désormais et inspira profondément. “J’suis content que tu sois là aujourd’hui.” souffla-t-il, quand bien même il avait l’impression de l’avoir déjà dit un millier de fois depuis qu’ils s’étaient retrouvés tous les deux ici.

Son regard se tourna une fois de plus sur la porte dans son dos, d’où ils pouvaient encore entendre les autres de l’autre côté. Ils n’avaient pas réellement rattrapé les longues années perdues depuis la dernière fois qu’ils s’étaient parlés, mais d’un coup, Logan se sentait un peu mieux. Un peu plus apte à faire un effort pour que la journée se passe bien et que tout le monde soit heureux malgré les circonstances, y compris lui. Il s’approcha légèrement d’Azia et glissa son bras autour des épaules de la jeune femme. “Allez viens, on devrait retourner auprès des autres avant qu’ils finissent tout le gâteau sans nous.” lança-t-il en l’entrainant vers la porte. “J’passerais te voir dans quelques jours, on pourra parler un peu plus tranquillement et s’occuper de ce foutu tatouage.” Il ouvrit la porte sans se presser réellement pour la passer, inspirant profondément avant toute chose.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dis-moi tout... [Pv : Logan]   
 
Dis-moi tout... [Pv : Logan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération