Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 A new dawn, a new day | Aube

InvitéInvité
avatar

MessageSujet: A new dawn, a new day | Aube   Sam 7 Avr 2018 - 23:23
Assise seule dans ce canapé plein de poussières, sa main sale plongée dans cette boîte de conserve de cocktail de fruits sûrement périmée depuis quelques mois, voire plus, elle pensait, London. Elle pensait à sa mère, à son ancienne école, à ses camarades de classe et à sa correspondante. Elle pensait à son ancienne vie et à toutes ces choses qui lui manquaient à présent mais que quelques années plus tôt, elle détestait plus que tout. Elle détestait sa vie actuelle, comme probablement tous ceux qui étaient encore vivants dans tout ce merdier. Ces monstres la répugnaient, ces humains qu’on pouvait maintenant appeler des monstres la terrifiaient. À ses yeux, le monde était pourri, détruit, complètement mort et ça, pour toujours. Certains pouvaient penser qu’un remède serait possible à trouver, que tout pourrait revenir comme avant mais elle n’y croyait guère. C’était tout simplement impossible et elle se devait d’essayer de vivre malgré tous ces obstacles qu’il y avait sur sa route.

Après avoir mangé le faible contenu de cette stupide boîte de conserves vieille d’un foutu siècle, elle l’a jetée dans un coin de la pièce avant de se lever et d’essuyer ses mains humides et collantes sur son jean bleu foncé. Ce jour-là, elle savait très exactement ce qu’elle allait faire comme tous les jours de ces derniers mois, elle allait chercher de la nourriture, des vivres qui lui rempliraient suffisamment le ventre pour l’empêcher de crever de faim. Une bonne partie de tous les quartiers de Détroit avaient déjà été fouillés, ces maisons-là étaient donc vides de toutes choses utiles. C’est pour ça que London, ces derniers temps, s’était installée dans la partie Nord de la ville près de ces quelques maisons qui semblaient encore intactes. Toutes celles qu’elle avait fouillées jusqu’à présent dans cette zone avaient donné des résultats plutôt concluants, elle n’avait rien trouvé de vraiment fou à part quelques conserves, des aliments périmés et quelques petites bouteilles d’eau… Elle ne se plaignait pas, c’était toujours mieux que rien.

Son sac sur le dos, c’est aux alentours de deux heures de l’après-midi qu’elle a quitté ce logement qu’elle a occupé durant deux longues nuits pour aller chercher des vivres. Sur ses gardes, en train de marcher, elle surveillait toujours les alentours et se retournait très souvent pour regarder si personne ne la suivait, humains ou monstres. Les environs étaient plutôt calmes, il faisait froid mais elle faisait avec.

Après être passée devant deux maisons dont elle s’était déjà occupée, London est entrée dans une autre qu’elle n’avait pas encore eu le temps de fouiller. Son couteau dans la main, elle marchait silencieusement dans cette maison calme et bordélique, on pouvait encore trouver des fringues, des affaires que les anciens propriétaires avaient probablement fait tomber par panique lorsqu’ils ont fui. C’était silencieux, c’était calme, c’était vide… et c’est pour cette raison qu’elle a baissé ses gardes et qu’elle s’est mise à librement errer dans cette habitation qui n’était pas la sienne, à la recherche de vivres, de vêtements, de choses qui pourraient lui être utiles.
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: A new dawn, a new day | Aube   Mer 11 Avr 2018 - 9:35
Je suis sortie sans encombre de mon nouveau chez-moi. L’Arène ce lieu qui m’accueille. Et juste pour mes talents. Je ne vais pas me plaindre. L’eau chaude et de la vraie nourriture dans les meilleurs moments cela m’avait juste manqué. Et pour rien au monde je partirais de cet endroit.

Je parcours les rues inanimées de Détroit, dans le but de promener Dante et de chercher ses croquettes...Mais aussi un peu pour me ressourcer moi, loin de toute l’effervescence là-bas. Mon premier combat ne c’est pas encore passé et j’ai besoin d’être loin de tout ça pour ne pas exploser sous la pression et le stress. J’étais parti au petit-matin, avec mes deux nouvelles épées et mon sac à dos remplis de quelques biscuits et d’objets nécessaires si je me perdais.

Pour faire passer le temps, j’ai vagabondé dans les rues de Détroit, avec Dante infatigable. Les rues sont devenus soudain moins familière et plus menaçante. Ce qui est pour le moins curieux c’est que les rues sont particulièrement vide des affreux à part quelqu’un qui traîne. Ils ont dû tous migrer dans une autre partie de la ville dès qu’il y a eu un coup de feu. Nan mais sérieusement qui utilise encore ces armes ? C’est encombrant, ça fait du bruit, on a besoin de munitions et c’est compliqué à entretenir. Comparé aux armes de corps-à-corps il n’y a pas photo. Après je peux comprendre que certains n’ait pas les tripes pour ça. Mais quand même après autant de temps coincé dans ce monde dévasté on s’adapte ?

Au cours de la journée, je suis rentré dans d’anciens lieus que j’aimais fréquenter et que la plupart des gens aussi. Mais le plus marquant est ce cinéma. Vidé de tout, mais avec un écriteau écrit avec ce qui ressemble à du sang sur la toile de projection «Prochaine séance : Voyage en Enfer ». Son auteur avait parfaitement raison, mais alors quand passerons-nous à un autre film ? Il faudra s’armer de courage et de patience pour le voir ce prochain film.

Je suis reparti et ai marché évitant les quelques morts. Jusqu’à me retrouver complètement perdue. Ne sachant où je peux bien être. Je suis dans une banlieue typique, mais bien sûr elle se ressemble tout aucun moyen d’avoir un repère. Il faut absolument que je retrouve mon chemin pas question de rester la nuit dehors. Mais avant il me faut un endroit au calme pour étudier ma carte. Je cours au hasard vers une maison ordinaire.

Un mort me barre la route, je dégaine mon épée et d’un coup efficace et puissant, je lui sectionne tous les muscles du cou et fait rouler sa tête au loin.

Je m’engouffre dans la maison claquant la porte d’entrée.

Je fonce vers la table de la cuisine où je bouscule les chaises disposé autour d’une table en bois. S'il y avait un mort dans cette maison Dante l’aurait déjà flairé, je ne cours aucun risque.

Je pose ma carte de la ville dessus. Ne pas perdre de temps, ne pas perdre de temps. Aller, tu peux y arriver, ce n'est pas compliqué. Je cherche un nom de rue que j’aurais lu, un repère, où un endroit que j’ai visité dans la journée. Rien de concluant. Je continue de chercher, mais j’entends quelque chose craquer dans la maison. Je regarde derrière moi et m’attelle de nouveau à ma tâche avec frénésie.
 
A new dawn, a new day | Aube
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération