Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: When you're done killing zombies :: RPs Minute

 "i can't hear a word you say" azia

Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: "i can't hear a word you say" azia   Mer 11 Avr - 15:18
J’étais épuisé quand je tapais à la porte de cette maison. J’avais très peu dormit les jours précédant, très peu voulu me reposer aussi. Cela faisait trois jours que j’étais sans nouvelle de WIll, comment je pouvais me reposer ? J’avais quitté Fort Hope dans l’espoir de remonter le trajet de Will et le retrouver, dans le meilleur des cas, simplement blessé, dans le pire… Je ne préférais pas envisager le pire, l’idée de me retrouver face à son cadavre, surement mouvant… Non, il irait très bien, il n’y avait aucune raison de penser le contraire. Sinon je l’aurais senti non ? Je sentais qu’il y avait un problème, que sauf cas de force majeur, jamais il aurait tenu à ce point le silence, mais qu’en était-il de la mort ? Si il l’était je l’aurais forcement su non ? Oui, je me berçais d’illusion alors que la porte s’ouvrait et que je rentrais, évitant les pièges me semblant bien ridicule en cet instant pour finalement m’arrêter au milieu du couloir. « Vous vous êtes disputé ? Il s’est passé un truc avant de partir ? », demandais-je un peu brusquement. Will pouvait-être sanguin, la preuve étant qu’il avait manqué de me claquer dans les mains quand il avait sur pour Aiden, si ils s’étaient engueulé, il aurait pu commettre une erreur. J’avais besoin de tout les éléments, même des détails inutile.

« Tu dois tout me dire Azia, vraiment tout. », la direction qu’il avait prise, si il semblait en forme, si ils n’avaient rien mangé de limite, j’avais besoin de savoir ce que je pourrais trouver, j’avais besoin d’une raison pour expliquer pourquoi il avait disparu. Une autre raison que la mort, que le fait que ce monde soit tellement merdique que je ne pourrais jamais vivre correctement avec lui. Que je ne pourrais jamais lui offrir ce que j’aurais voulu. J’étais en panique malgré tout ce qu’on pouvait me dire pour me rassurer. Ce n’était absolument pas normal. Will n’aurait pas fait ça, je le connaissais. Et mourir ? Non. Juste, non. Il avait du avoir un accident et je devais l’aider, le sauver. Je devais faire tout ce qui était en mon pouvoir pour changer ça. Pour l’aider. Et paniquer ne devait pas être au programme. Je devais me reprendre. « Désolé c’est juste que… », finis-je par souffler pour la jeune femme que je devinais proche dans la peine ombre.      

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Lun 16 Avr - 14:46


Dernière édition par Azia Sanchez le Mar 24 Avr - 17:56, édité 1 fois
Le bruit du crayon sur ma feuille, vient bercer ma nuit. La bougie qui m’éclaire sur le bord de la fenêtre, me suffit à voir ce que je fais. Ce n’est pas prudent, j’en ai conscience. Depuis l’extérieur, on pourrait me voir. Mais honnêtement, avec le froid qu’il fait, je doute que qui que ce soit, ose s’amuser à marcher dehors ce soir. Et quand bien même s’il voulait entrer ici, il serait vite accueilli par les pièges et rien de plus. Pourtant, alors que je continue mon dessin, j’entends soudain la porte résonner, sous les coups de quelqu’un. Ma surprise me saisit un bref instant. Je n’attendais la visite de personne ce soir, je devais ici être seule pour ce soir… Je m’empresse de rejoindre l’escalier, alors que la surprise me saisit, lorsque je vois Elias entrer. Il esquive habilement les pièges dont il connaît la position et arrive en face de moi, alors que je me tiens droite sur les dernières marches, une main sur la rambarde. Aussitôt et sans le moindre bonjour, il me pose déjà une question. Je comprends très vite que Will est le sujet de cette visite. Il n’attend pas vraiment une réponse, s’impatientant sûrement de mon léger temps de surprise. Il s’approche et renchérit avant de finalement renoncer, baisser la tête et souffler quelques mots. Je me pince les lèvres, alors que l’anxiété me gagne. D’un geste délicat et toujours sans ne rien dire, je lui attrape la main et l’attire dans les escaliers. Je le conduis jusqu’à la pièce du fond, celle que nous avons choisis pour nous faire cette pièce jonchée de matelas, de couvertures et de coussins comme je l’avais rêvé.

- Viens. Commence par enlever tes affaires, tes chaussures, poses tout là mets-toi à l’aise. Et on va se poser et discuter, je répondrais à toutes tes questions, c’est juré.


Joignant mon geste à la parole, je m’empresse de retourner m’appuyer sur mon coussin préféré, à ma position initiale.

- Maintenant je t’écoute. Et non, pour répondre à la première, on ne s’est pas disputé…  Elias, Will n’est pas rentré à Fort Hope ?

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Lun 16 Avr - 16:42
Azia avait mit un temps de chien à répondre, si bien que lorsqu’elle me saisit la main, je ne comprit pas vraiment ce qu’elle voulait. Je m’exécutais simplement, posant mon sac, mon arme, puis retirant mes chaussures avant d’avancer dans leur tas de je ne sais quoi. L’imitant alors qu’elle s’assit, elle m’assura qu’il ne s’était pas disputer avant de comprendre qu’il n’était pas rentré. Secouant la tête à la négative, je soupirais lourdement en me passant les mains sur le visage. « Non, et il aurait du arriver ce matin au plus tard. », confiais-je avant d’avaler ma salive pour reprendre, « Il t’a parlé de quelque chose en particulier ? Il avait l’air angoissé à l’idée de rentrer chez lui ? », si il voulait y aller pour un truc précis ou pas, je n’en savais rien. J’avais besoin d’éléments pouvant justifier sa disparition tout simplement. J’avais besoin de savoir ce que je pouvais trouver.

« Le talkie a grésiller, comme pour commencer une communication, mais j’étais en mission, j’ai rien entendu, t’as souvenir de son dernier message ou pas ? », repris-je toujours autant stressé, toujours sur le bord de l’explosion. Je voulais croire qu’il était juste blessé, ou qu’il avait mit plus de temps à rentrer, mais j’en doutais sérieusement. Il n’était pas de ce style, je le savais très bien et elle aussi. Je me rongeais les sangs, j’étais paniqué à l’idée de trouver Will dans une position inconfortable. J’étais paniqué à l’idée de le perdre. Will était tout ce qui justifiait que j’avançais encore, que je n’avais pas péter un plomb. C’était ridicule de penser ça, ridicule de donner cette importance à une personne, mais c’était vrai. Will était tout. J’avais déjà dit au revoir à bien trop de monde pour accepter que cela continue ce soir. Elle devait m’aider à comprendre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mer 18 Avr - 17:01
Tout ça m’inquiète évidemment au plus haut point. Will n’est en effet pas vraiment du genre à disparaître comme ça… D’ailleurs, vu comme il est accro à Elias je le soupçonnais de rentrer au Fort avec la rapidité d’un guépard derrière sa gazelle. Même si normalement la venue d’Elias me plaît, me rassure et me fait plaisir, cette fois je pense qu’elle m’inquiète et ça, même si je tente de trouver une réponse rationnelle à tout ça. Malheureusement, la solution la plus rationnelle et logique à tout ça, c’est une morsure. Mais non, là encore je ne peux pas y croire, parce que si Will avait été mordu, il aurait prévenu au talkie qu’il lui était arrivé une bricole. Je pense tout simplement qu’il a eu un empêchement, peut-être qu’il a rencontré des survivants qui avaient besoin de lui, peut-être qu’il a juste cassé sa radio et s’est perdu ?

- Les raisons sont multiples Elias pour ne pas avoir réussis à rentrer à Fort Hope. J’ai du mal à croire qu’il lui soit arrivé grand malheur, Will est tellement débrouillard. Faut lui faire confiance, il va réapparaître…

Je soupire doucement, détournant quelques instants mon regard du brun pour finalement le fixer avec intensité.

- Je n’ai rien à t’apprendre malheureusement. J’étais même grognon contre lui l'autre matin, parce qu’il est partit, sans me réveiller et me dire au revoir. Il était pressé de te revoir…

Je me frotte doucement la tignasse avant de me racler la gorge, parlant calmement et simplement. Elias est assez paniqué comme ça, pas la peine de lui montrer qu’à priori maintenant, moi aussi j’ai peur.

- On ne le trouvera pas ce soir de toute manière. S’il te plait, reste où t’es, dors ici avec moi. J’ai quelques rations, on va manger, parler, rester vautrer ici. La nuit est déjà là depuis longtemps et les infectés sont de sortie. Où qu’il soit, je suis sûr qu’il va bien et ce n’est pas en sortant maintenant qu’on lui sera d’une grande aide… On peut partir demain à la première heure si tu le souhaites.

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mer 25 Avr - 9:23
Les raisons pouvaient en effet être multiple, et comme elle, je savais Will être capable de se débrouiller, le soucis, c'était bien que depuis trois jours, c'était un silence radio. J'avais besoin de savoir, de connaitre les conditions de son départ, elle n'avait rien à me dire malheureusement, elle lui en avait voulu d'être partie sans la réveiller il y a quatre jours, ne pas avoir pu lui dire au revoir la dérangeait, mais elle le savait pressé de me revoir. Justement, si il était pressé, pourquoi cela faisait trois jours qu'il était perdu dans la nature. Il était parti d'ici le 10 au matin, il avait dû mettre un jour et demi à arriver sur place ce qui nous positionnait en milieu de journée du 11, nous étions le 13... C'était déjà bien trop. « Il aurait du rentrer depuis deux jours, grand maximum un jour... Si il était pressé... », il n'aurait pas dû mettre autant de temps dans tous les cas.

Il était évident que je n'allais pas le trouver ce soir, je ne comptais pas le faire, je devais savoir certaines choses avant. Alors oui j'allais rester cette nuit avec elle quand à la suite... Fronçant les sourcils, je répondis presque aussitôt. « Il est hors de question que tu viennes avec moi. Will a disparu, si d'autres humain sont en jeu, je veux prendre aucun risque. », je ne pouvais pas chercher Will si je devais m'assurer qu'elle n'ai rien, que personne ne s'en prenne à elle. C'était sans doute cruel, et elle le ferait toute seule je suppose, mais c'était préférable, préférable pour elle qu’elle reste ici, qu’elle ne me suive pas là ou ça pourrait être dangereux. « Je te tiendrais au courant de tout, mais ne va pas mettre ton nez ou il ne faut pas, ca pourrait être dangereux. », et ça l’était, en partant du principe que Will n’était pas homme facile à convaincre et duper, il ne restait pas grand monde pouvant s’en prendre à lui. « Je veux pas que tu crois quoi que ce soit, je te remets pas en question, loin de là… », soufflais-je finalement conscient que je devais en ajouter un peu plus pour la convaincre. « Mais c’est comme sortir prés d’une autoroute avec ton chien préféré, à tout moment ça va va finir en "Paf le chien", parce qu’un camion lancé à 130 ça va toujours faire Paf le chien, même si le chien il est rapide, il est malin. Ca reste un chien, ça reste Paf le chien. Bein je veux pas d’un Paf Azia… », secouant la tête avant de rire jaune, je repris, « Je dis pas que t’es un chien et la situation n’est pas drôle, mais c’est la seule image de toi non zombie que j’ai et je préfère t’imagine te prendre un bus qu’en zombie, et en fait dans l’idéal, te prends rien, crois moi, j’ai besoin d’être seul. », c’était évident. Passant une main sur mon visage, je recommençais à paniquer.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Dim 6 Mai - 20:07
On ne peut pas dire qu’Elias soit l’homme le plus convaincant du monde. Son discours ne me convainc pas. Et même me vexe un peu, alors que dieu sait que je ne suis pas spécialement susceptible et rabat joie. Mais là, j’admets que malgré son mélimélo de mots dans tous les sens, je n’ai retenu que deux choses, deux parmi toutes, deux qui ne me plaisent pas. La première étant l’interdiction qu’il me fait de le chercher, seule ou avec lui et la deuxième étant celle où il me compare à un chien, son chien préféré… Je fronce doucement les sourcils et le fixe, d’abord muette, j’analyse sa réponse et tente de répondre calmement et simplement.

- Ce n’est vraiment pas sympa de ta part tu sais… Will et toi vous êtes mes seules visites, mes seuls vrais amis. Tu me demande, ou plutôt m’ordonne de rester enfermée ici seule à attendre des nouvelles chaque jour sur le talkie ? Tu te rends compte de la cruauté de cette demande Elias ?

Il s’en rend compte, vu qu’il en a lui-même parlé. Il se rend également certainement compte que c’est un ordre, plus qu’une demande.

- Je comprends que je ne sois pas une guerrière. Je comprends que je ne sois pas une bonne soldate. Mais je suis une bonne survivante. Une bonne combattante au corps à corps aussi ! Je pourrais t’aider et me rendre utile. Je suis discrète, tu ne me remarquerais pas, je ne me mettrais pas en danger. Tu le sais aussi bien que moi, pourquoi tu éprouves l’envie de jouer les héros solitaires. C’est ton copain, mais c’est aussi mon meilleur ami. La logique veut qu’on travaille ensemble. Pas que tu m’ordonnes de rester ici, sagement assise sur mon couffin.

Je fais évidemment allusion au couffin, pour lui faire comprendre que l’allusion du chien m’a quand même déplu, même si c’était sa seule imagerie disponible. Ma voix est calme, posée, même si je lui fais quelques reproches et marque certaines intonations fortes sur les fins de phrases.

- Je ne m’énerve pas souvent. Tu dois comprendre que là, c’est important. Et surtout que tu fais un choix, qui peut te paraître logique sur le plan émotionnel, mais qui ne l’est pas sur le plan pratique. Depuis quand t’as pas vécu totalement dehors tout seul plusieurs jours voir semaines ? Les temps changent vite, la nature a pris le dessus, les décors extérieurs changent. Même si tu pars souvent en mission, t’as dû oublier des trucs ! Quoi que t’en dise, je te serais utile.

Je n’apprécie pas, de devoir me battre avec lui ou Will. Mais parfois, les deux bourriques ne me donnent pas le choix.

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Lun 14 Mai - 11:42
Je me doutais bien qu’Azia n’allait pas apprécier, mais je ne voulais pas la perdre elle. Elle voulait me faire culpabiliser sans doute, mais je m’en fichais pas mal, je ne perdrais pas une deuxième personne et j’étais parfaitement en mesure de retrouver seul Will. Elle me fit alors un listing de tout ce qu’elle n’était pas et de ce qu’elle était pour me prouver qu’elle méritait sa place dans la recherche de Will. Certes c’était son meilleur ami, mais je ne jouais pas au héros, j’étais logique, augmenter les pertes n’aiderait personne, à commencer par Will si je le retrouvais. « Pourtant je t’interdis de me suivre. Si Will c’est fait prendre, crois moi que tu feras pas long feu. Ma logique est de limiter les pertes dès maintenant et d’éviter un drame de plus. ». Rien ne changerait cela, pas même son discours. Elle était énervé, bien, mais je ne pouvais pas. C’était impossible. Ses arguments pouvaient tenir la route si il était question d’étrangers si elle était une étrangère, mais pas dans ces conditions.

« Je survivrais sans doute moins facilement que toi, ok, mais je suis un tireur d’élite doublé d’un pisteur Azia, tu ne pourra pas m’aider. », je commençais à m’énerver moi aussi. C’était stupide sans doute, mais le fait qu’elle pense que je puisse faire ça pour la mettre de côté sans raison me tuait réellement. Je ne supportais pas l’idée et j’allais sans doute devenir de plus en plus con si elle insistait. « Tu vois les choses avec des grands yeux Azia, mais la réalité pratique c’est que Will était aussi bon que toi et qu’il n’est plus là. Si tu te fais buter et qu’on retrouve Will, ça va être terriblement drôle à expliquer. », je m’étais redressé, clairement je pensais qu’elle serait en mesure de comprendre, mais ce n’était pas un soldat de toute évidence, et elle n’allait pas se plier à un ordre. Je n’avais pas besoin d’un électron libre avec moi. Pas si c’était pour ce suicidé. « Crois-moi, je ne m’énerve pas souvent non plus, alors je te conseil d’ouvrir les yeux avant que ça fasse mal. », avant que je lui claque la porte au nez et qu’elle soit une cible à l’avenir. Mettre feu à un camp pour protéger le contenu, c’était une technique militaire connu et si il fallait que je l’immobilise, je ne me ferais pas prier.


Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mar 29 Mai - 22:37
Je me tends un peu, agacée devant tout ça. Elias ne me considère pas, il est figé sur ses positions. Ca me vexe, à un point qu’il n’imagine même pas. Je me sens inutile, mise de côté, congédié dans ma chambre comme un enfant. Je me suis débrouillée tant d’années, je connais les lieux si bien, il n’y a aucune logique à me mettre de côté à part son égo et sa peur de me voir morte. Je m’allonge dans les coussins, tendue comme une dingue. J’ai envie de lui reprocher milles choses qui n’ont aucun sens, de lui balancer toutes mes rancoeurs inutiles dans la tronche, mais je suis obligée de le comprendre. Je suis obligée d’en pâtir, avec le fait que c’est son être aimé qui a disparu.

- Tu te rends même pas compte que ce que tu fais là, c’est de m’enfermer dans une maison seule jusqu’à ce que tu le retrouve. Je vais m’angoisser pour lui, pour toi. Et rester seule.

C’est égoïste, mais c’est entièrement vrai. Là, pour avoir voulu un petit coin tranquille et reculé avec mon meilleur ami, je vais me retrouver seule à ne penser qu’à ça pendant plusieurs temps. Qu’il le veuille ou non, je sortirais d’ici. Je resterais sage, je ne chercherais pas Will puisqu’il me l’ordonne, mais je ne m’amuserais pas à ne pas sortir, parce que soit-disant les alentours ne sont pas sûrs. Ils ne le sont plus depuis déjà bon nombre d’années et ça ne m’a jamais empêché de pouvoir vivre tranquille.

- T’en as peut-être pas grand chose à faire, Elias, mais là je suis énervée contre toi. Tu viens pas souvent et quand tu viens, c’est pour me donner des ordres. Oui, tu tiens à Will, mais c’est aussi mon cas. C’est pas parce que c’est ton compagnon que ça te donne le droit d’empêcher les autres de t’aider… Même si on est moins qualifiés, on peut t’aider. Et le pire, c’est que tu le sais. Et ça veut pas dire qu’on mourrait. Mais bon, on va dire que j’ai rien dit.

Je soupire profondément, avant de me redresser. Je me hisse jusqu’au bord des matelas, avant de me rendre dans la salle d’à côté. Je me saisi d’un paquet de biscuits avant de revenir vers Elias, un peu plus calme, mais toujours l’air agacée.

- J’ai compris que tu changeras pas d’avis. On en parle plus, ça sert à rien à part me blesser et t’énerver. Bon. Tu comptes quand même rester ici et te détendre un peu ou t’es remonté comme une pile et je pourrais pas t’arrêter même pour une nuit ?

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Jeu 31 Mai - 14:02
« JE NE T’ENFERME PAS AZIA ! », criais-je finalement alors qu’elle finissait de m’expliquer combien il serait plus intelligent de sortir. Je ne la mettais pas en cage, je lui demandais juste de ne pas se mettre en danger, de ne pas risquer sa vie. Oui c’était son amis, oui il était important, mais Will était mon mec, il était tout ce que j’avais de plus précieux, si elle mourrait elle… Si elle venait à se faire faucher, je ne m’en remettrais pas. Je ne saurais pas. Je ne pouvais plus ajouter le moindre nom à la liste de ceux que j’avais déjà perdu, je ne pouvais plus supporter ça. C’était trop, beaucoup trop. « Je te demande de ne pas le chercher, c’est tout ! », continuais-je toujours aussi désabusé, épuisé et mit à mal par l’épuisement et la peur. Il n’y avait peut-être rien, simplement des souvenirs trop compliqué à accepter, mais c’était déjà trop. Même si il avait du mal à revenir, même si il avait trouvé quelque chose, il n’aurait pas été assez fou, assez stupide pour ne donner aucune nouvelle. Il aurait dit quelque chose. Il aurait fait quelque chose. Il ne m’aurait pas laissé là. Il n’aurait pas menti, il n’aurait donné aucune raison à qui que ce soit de croire qu’il avait tord, qu’il pouvait se tromper.

Il y eut un silence avant qu’elle ne demande à plus en parler pour ne pas être blessé davantage. Je ne réagissais pas aussi égoïstement qu’elle pouvait le croire et je préférais nettement blesser son égo que de l’avoir morte sur les bras. Quand à rester, oui initialement j’avais prévu de rester, je n’allais pas faire la connerie d’avancer à l’aveugle, de nuit ici. Je n’étais pas fou. « J’avais prévu de rester ici pour la nuit. » , quand à la rassurer sur le reste, j’aurais sans doute pu si cela ne revenait pas à devoir lui expliquer pourquoi, même pour moi cela pourrait-être risqué. J’étais bien trop fatigué par ce comportement. Je comprenais, bien évidemment, mais je restais épuisé de devoir me battre contre elle. Elle était mon amie, celle de Will, nous servions les mêmes intérêt alors il était bien inutile de se tirer dans les pattes continuellement. On avait bien plus à gagner si on restait dans l’optique de l’aider lui. Et la perdre ne réglerait rien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Jeu 31 Mai - 21:54
Le ton descend doucement, selon moi à la même vitesse qu’il a su monter. J’observe Elias, davantage calme à présent. Je comprends mieux ses souhaits, même si je ne les accepte pas pour autant. Je me promets intérieurement d’être au moins raisonnable. Me mettre en danger, n’est de toute façon pas vraiment une passion chez moi. Mais au moins, il devrait être serein à ce niveau-là.

- Merci. Je sais qu’en vérité, t’as juste peur pour Will… Tu as faim ? Tu sais que tu es ici chez toi.

Doucement, je lui tends mon paquet de biscuits, je faisant doucement gigoter pour laisser entendre le frottement des goûters chocolatés qui s’y cachent. La nourriture est pour moi un sanctuaire. Dès que je commence à stresser, je me sens obligée de manger. Mastiquer, m’oblige à me poser, à respirer, à réfléchir posément et à m’occuper physiquement. Heureusement qu’on est en temps d’apocalypse et que je dois me rationner, sinon voilà longtemps que j’aurais repri mes poignets d’amour de la belle époque.

- Je tuerai pour des carottes… Malheureusement, ce n’est pas la saison.

Je donne un léger petit coup de tête pour indiquer le dehors. Pas le temps idéal pour en trouver faut bien l’avouer…

- Tu n’as pas dormi depuis combien de temps ? T’as des cernes si larges… Je peux te faire un massage ? N’importe quoi qui peut t’obliger à respirer un peu...

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mar 5 Juin - 10:54
Il était évident que j’avais peur pour Will, comme elle devait avoir peur. Une évidence qui aurait pu m’agacer, mais j’étais de nouveau épuisé par le combat, épuisé et incapable de manger quoi que ce soit tant mon estomac était noué. Je n’étais plus en état de faire quoi que ce soit. « Non merci. », soufflais-je simplement lorsqu’elle me tendit les gateau qu’elle avait en main. Je n’avais pas la tête à ça non plus. Et puis Azia redevient Azia, parlant de carottes, et du fait qu’il n’était pas la saison pour ça, je regardais par la fenêtre, comme elle l’avait désigné. Comment pouvait-elle penser à son estomac dans un moment pareil ? J’étais étonné. Incapable d’en faire de même, mais on ne gérait pas tous son stresse je suppose. « Avec une bâche pour faire une sorte de serre ça devrait être possible non ? », demandais-je finalement, pas bien sur de mon affirmation. Je savais déjà élever des lapins, il ne fallait pas m’en demander trop.

Et puis la question sur le sommeil, sur mes cernes, elle proposa un massage ou n’importe quoi pour m’aider à respirer, « Je m’occuperais de moi quand j’aurais retrouver Will. », pour l’instant j’avais d’autre préoccupation, j’étais incapable de me détendre, de dire ou faire quoi que ce soit. Je voulais simplement le retrouver lui, quoi qu’il m’en coute. « Vous avez passé un bon moment à deux ? », demandais-je conscient que peut-être cette soirée avec Azia avait pu être la dernière. Je ne savais pas en quoi cela devait me rassurer, mais c’était un fait. Il n’y avait sans doute rien eu d’autre après ce moment. Son appartement étant clairement un lieu avec beaucoup trop de souvenir pour son bien, du moins je le supposais.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Jeu 7 Juin - 22:29
Les tons sont retombés. Je préfère quand l’ambiance est ainsi, plus détendue… Elias est une personne à qui je tiens. Je n’aime profondément pas, lorsqu’il tente de me donner des ordres. Ca ne vient pas que de lui, c’est assez général. Je ne suis pas rebelle, je suis même assez obéissante, mais j’ai souvent du mal avec les ordres qui sont totalement opposées à mes convictions, mes objectifs... Mais maintenant que les choses sont dites, je me sens mieux. Je ne pourrais pas participer à la recherche de Will, quoique j’en dise, très bien. Je peux sortir mais je devrais faire attention… Aucun souci. Depuis mon attaque, je n’ai plus eu de problèmes. Être pacifique et bienveillante, sans pour autant être naïve, paye toujours. Ceux à qui j’ai proposé mon aide ne m’ont jamais donné de coup de bâton en retour. Comme quoi, le karma doit réellement exister, même après la fin du monde.

- Je t’avoue que je suis pas du tout bonne en jardinerie. Je préfère éviter d’investir tant de travail dans quelque chose qui risquerait d’être un total gâchis… Si j’apprends quelque chose d’ailleurs, je pense que ça sera le maniement d’une arme à feu. Et je sais déjà avec quel professeur je compte m’y prendre…

Déjà faudrait-il que je trouve une arme à feu. Après, étrangement, je ne m’inquiète pas. L’Amérique n’est pas un pays connu pour son absence d’arme après tout, mais plutôt pour l’omniprésence de ces derniers dans le continent.

- Oui, ça m’a fait du bien de passer une soirée avec lui, de préparer cette pièce incroyable... Elle n’est pas super confortable ? Dis… J’accepte de rester à l’écart… D’accord. Mais Elias, promets-moi de me prévenir à l’instant où tu l’auras retrouvé. Ne me fais pas attendre avant d’être mise au courant… Tu me le promets ?

Délicatement, je viens poser ma main sur son avant bras, le caressant du pouce avec affection.

- Je n'avais pas compris tes dires. Pardonne moi, j'ai pas l'habitude de m'énerver. Surtout contre ceux que j'aime et tu en fais partit.

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Jeu 14 Juin - 11:21
Elle ne voulait pas faire de jardinage, je ne pouvais pas lui en vouloir, il faisait froid, extrêmement froid même, à croire que le temps nous en voulait, à moins que ce soit le manque de graisse qui me fasse ressentir ça. Tournant les yeux lorsqu’il fut question d’apprendre à tirer, je voyais ou elle voulait en venir, mais j’avais peur. J’avais commencé à apprendre à Will et… Nous devions parler d’autres chose avant que la situation ne devienne désagréable. Et demander comment c’était passé cette dernière soirée n’était pas mieux je pense, mais elle répondit qu’ils avaient passé un bon moment, il avait préparé cette pièce ensemble. Au moins aurait-il eu des derniers bons souvenirs… Regardant de nouveau le sol, je ne relevais pas les yeux vers elle, même lorsqu’il fut question de lui promettre de ne pas la tenir à l’écart. « Je te préviendrais dès que je le retrouve… », quelque soit son état aussi…

Fermant les yeux en sentant sa main sur mon bras, elle s’excusa de s’être énervé, avouant ne pas avoir comprit mes mots. Je l’avais comprit, elle n’avait pas besoin de l’exprimer aussi dramatiquement. Les choses avaient été faites et dites, il n’y avait aucun crime à perdre patience quand un être proche, un être cher était en danger. Il était inutile de se déchirer pour ça. Pour ce qui n’avait plus d’importance. « J’aurais pas du m’énerver non plus… », déclarais-je simplement en posant ma tête contre le mur avant de lever les yeux vers le plafond. « C’est juste que je pensais pas possible d’avoir aussi mal à l’idée de ne pas savoir ce qu’il advient de quelqu’un. », mal à l’idée de le perdre, mal à l’idée de me retrouver de nouveau seul. J’avais besoin de lui, j’avais besoin de Will dans ma vie, sans lui… Je ne pouvais pas aller bien loin.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Lun 25 Juin - 13:18
Elias souffre de la perte de Will, j’en souffre aussi… Ce n’est pas le moment de se laisser abattre, ce n’est pas le moment de penser au pire. Perdre Will une seconde fois me déchire le cœur, mais je sens bien que je n’ai pas le droit de m’en plaindre ce soir. Elias a mal et ce n’est pas en lui partageant mes inquiétudes et mes peurs jumelles aux siennes que les choses vont avancer. En revanche, me voilà bien coincé. Parce que quoi que je puisse faire ou dire, Elias ne semble pas démordre de ce sujet. Mes contacts ne le rassurent pas, en fait, ma présence semble plus l’embêter ou le paniquer plus qu’autre chose. Je ne compte pas pour autant baisser les bras, même si les idées me manquent de plus en plus.

- Elias, je sais que tu n’as pas faim, mais moi j’aimerai bien que tu manges…

Certains combattent la tristesse en mangeant, mais vu la tête d’Elias, j’ai l’impression qu’il compte ne rien manger au contraire. Ses pensées sont focalisées sur Will, semblant en oublier les fonctions vitales de base. Je me lève et lui tire la main, l’obligeant à se lever, même s’il me grogne dessus ou me supplie de le lâcher, je ne risque pas d’obéir.

- Mamie Azia ne va pas te laisser avoir la peau sur les os.

Que dira-t-il si quand il revient, Elias n’a plus que la peau sur les os, nous impossible. Je l’emmène jusqu’à la pièce où on conserve nos récoltes et nos trouvailles nutritives.

- Bon… C’est moins garnis que votre garde-manger à Fort Hope. Mais tu peux prendre ce que tu veux. Ce ne serait-ce que pour me faire plaisir, s’il te plait… Je veux que tu manges un peu. Avant, quand j’étais seule dehors, c’est toi qui me nourrissais dès que tu me croisais. Maintenant, c’est à mon tour de t’entretenir. Même si ce n’est pas de la grande gastronomie...

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mar 26 Juin - 15:23
Manger, comme si cela allait changer quelque chose au final. Ce n’était pas un morceau de pain ou un vieux gâteau qui changerait quoi que ce soit, mais ça semble être son réflexe de défense. Son réflexe pour gérer le stresse. Encore une fois peut-être que je me fais des films pour rien, peut-être que j'ai peur pour rien et qu'il a juste cassé son talkie, qu'il a fait une mauvaise chute et qu'il met du temps à rentrer, mais ça reste long, trop long pour que je ne panique pas, que je ne m'inquiète pas. Alors oui, pour le moment, même si je n'avais absolument pas envie de manger, même si j'avais la gorge et l'estomac noué, je me forcerais. Je donnerais un peu de change dans cette histoire. Regardant autour de moi, je cherchais quelque chose qui pourrait passer et la seule chose qui sembla pas trop gros et qui ne mériterait pas de trop avoir à manger fut le paquet de gâteau qu’elle avait reprit avec elle. Tendant le bras vers ce dernier, je pris un gâteau que j’eus mal à avaler et qui nécessita que je boive une gorgée d’eau.

Au moins je n’allais pas m’étouffer, mais l’angoisse me reprit et la seule façon que j’eus de m’en défaire fut de la prendre dans mes bras, la serrant contre moi le temps que mon coeur cesse de me faire mal. Je ne sais pas combien de temps je restais comme ça, je sus simplement que quelques larmes m’échappèrent sans que je ne puisse y faire quelque chose. C’était sans doute trop m’en demander, trop en attendre de moi. Je n’étais pas habitué à souffrir comme ça. Je n’étais pas habitué à me retrouver ainsi, mais la situation ne permettait rien d’autre et je me voyais mal prendre Logan dans mes bras. Je finis par souffler quelques mots dans son cou. « T’es trop jeune pour radoter, et j’ai encore de la marge. », soufflais-je en me détachant d’elle pour retourner vers la salle qu’elle avait aménagé avec Will. J’avais mangé un gâteau, c’était déjà énorme non ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Dim 1 Juil - 23:05
Il essaya, pour me faire plaisir. Chaque mâche, semblait être douloureuse, comme s’il mâchait du verre. Un tel tableau ne me laisse pas sans émoi, mais je ne peux pas. Elias est effondré, je suis milles fois inquiète pour Will j’en envie de le trouver aussi, mais je dois me montrer calme, attentive. Mon stresse, ne détiendra pas sur lui. Il a déjà trop pour une seule personne… J’éloigne mes pensées d’un battement de cil un peu rapide, respirant doucement. Je ne dois penser à rien, ne rien n’imaginer, ne rien me souvenir. Elias a besoin d’autre chose que des larmes et de l’angoisse. Je le vois boire, pour avaler la nourriture et d’un côté ça m’inquiète, d’un autre ça me rassure. Même si ce n’est pas un repas, que ce n’est pas un verre d’eau, il a au moins réussis à faire entrer quelque chose dans son corps. Un gâteau, c’est du sucre. Espérons que ça lui offre un mini dose d’énergie, quelque chose du genre… Mais bien vite, la réalité nous rattrape. Elias m’enlace, me serrant contre lui avec force. Sans atteindre, sans ne rien dire ou ne rien penser, je m’empresse de répondre à l’étreinte, s'emboitant contre son corps dans une étreinte rassurante… Le temps s’arrête, seule sa respiration légèrement hoquetant et quelques larmes tombant sur mon épaule me permettent de voir qu’il est toujours en vie.

Finalement, il se détache et l’univers recommence à tourner. Je le suis, jusqu’à notre salle confortable. Au moins avec sa réplique, on peut dire qu’il n’a pas abandonné tout ce qu’il est. Ca semblait être un semblant d’humour… Je me rassois près de lui, et lui caresse doucement la main, cherchant son regard.

- Je sais, que dormir peut te sembler nul dans un moment pareil. Mais je vais aller éteindre la bougie, tu vas retirer juste ce qu’il faut pour être confortablement installé, tu vas prendre la couette que tu veux, tous les coussins que tu veux et on va s’allonger ensemble. Tu vas fermer les yeux et te concentrer sur ta respiration… Je crois qu’on n’obtiendra rien de mieux ce soir, que ça soit discutions ou réflexion. D’accord ?

Je lui donne beaucoup d’ordre ce soir. Mais d’habitude c’est lui qui m’en donne quand je passe le voir chez lui. Cette fois, il est sur mon territoire et je n’ai qu’une espérance : que le lieu soit assez confortable pour qu'il trouve au moins quelques heures de sommeil...

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mar 10 Juil - 16:24
Dormir… J’avais tellement l’impression que c’était loin de tout, pourtant, presque mécaniquement, j’avais fini par obéir, reculant pour poser sur le sol mon pull, mon t-shirt, mes chaussures et mon pantalon. Sans doute n’étais-je pas obligé de dormir en boxer, mais… Je ne dormais plus autrement depuis une éternité, je ne savais pas quoi faire d’autre d’autant qu’elle m’avait demandé de le faire. Et comme demandé, j’avais fini par m’allonger sur les matelas, faisant un nid avant de tirer une couette et de l’inviter à venir s’allonger à côté de moi. Je ne serais pas contre un chauffage d’appoint vu le froid, soyons honnête. J’avais donc attendu qu’elle me rejoigne, mais malgré la fatigue et l’épuisement, à cet instant, j’étais incapable de fermer les yeux. Je tenais simplement Azia contre moi, ne cherchant pas à me défaire de son contacte malgré l’évidence qui voulait que oui, j’étais moins à l’aise à l’idée de composer avec une poitrine qu’avec un corps. Celui que j’étais il y a encore quelques mois se serait retourné dans sa tombe, mais là… J’avais l’habitude de dormir avec une personne, une même personne qui à présent était dehors, sans réelle défense. Une personne que j’aimais bien plus que je n’avais jamais aimé. « J’arrive pas Azia. », soufflais-je dans le silence, je n’arrivais pas à dormir, ni même à essayer en soit.

C’était trop m’en demander. « J’arrête pas de me demander où il est, si il est à l’abris… », à l’abris du froid, des monstres peuplant notre monde. J’arrêtais pas d’avoir peur qu’il puisse mourir, que je ne retrouver qu’un cadavre, rien de plus. Je ne pouvais pas ignorer, je ne pouvais pas avancer comme ça. Et dormir… Dès que je fermerais les yeux je le verrais lui, dans un état qui m’arracherait plus de cauchemar que de songe. Je ne voulais pas qu’il meurt, je voulais le retrouver vivant.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Sam 14 Juil - 20:39
Voir Elias dans cet état, ne me plait guère. Si hier et les jours précédents je devais ramasser Will à la petite cuillère, je ne m’attendais pas à ce qu’un jour je doive le faire pour Elias. Disons surtout que je ne m’attendais pas à le trouver dans un tel état. Lui et moi sommes amis et nous avions déjà parlé de plusieurs perturbations survenues dans sa vie, la perte de Lucy notamment. Mais ce soir, il s’agit d’une autre douleur. Il s’agit d’une autre disparition, mais cette fois ci, plus que d’une amitié, il s’agit de l’être aimé. Pourtant et malgré mes suspicion, le militaire rend les armes. Il se dévêtit et vient s’allonger. Me faisant signe de le rejoindre, je ne me fais pas prier, consciente que le réconfort est de mise ce soir, surement plus que jamais. Je viens donc vite près de lui, contre lui, avant qu’il ne nous enterre sous la couette. Mais brisant le silence et l’obscurité apaisante du nid de confort, il s’annonce à nouveau. Trouver le sommeil lui sera compliqué. Je m’en doutais, bien entendu. Mais je pense que malheureusement parler pendant de longues heures encore d’où peut se trouver Will, serait pire. Je me doute que s’il n’arrive pas à dormir et que je lui propose de parler, il me parlera du brun. Tout ce que je peux espérer c’est que le manque de sommeil des jours passés, ne viennent à bout de ses inquiétudes maintenant que nous sommes plongés dans le noir.

- Alors ne dormons pas. Discutons encore un peu si tu le souhaites, du sujet qu’il te plaira…

Dans un geste tendre et désespéré, souhaitant le détendre, je commence à lui gratouiller le bras, priant pour que ça le distraie au moins un peu. Affichant un petit sourire qu’il ne peut évidemment que deviner d’après mon ton, dans cette obscurité quasi totale, je tente tout de même de changer de sujet.

- Si tu veux, demain ou après-demain je peux passer chez toi ? Je m’ennuie ici, j’aimerais t’aider avec ta maison ou encore mieux, je pourrais me mettre à l’ouvrage pour faire ton tatouage ?

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Lun 23 Juil - 15:22
Je voulais bien discuter mais quoi dire ? Je n'avais pas la moindre idée, ni le moindre sujet en tête qui pourrait ne pas tourner autour de cette vérité de ce monde en pleine chute depuis que Will ne répondait plus. Et puis elle ce mit à me gratter le bras, ce qui attira presque aussitôt mon attention.« Si tu veux un chat à grattouiller, tu as toujours Clary à la maison. », ce qui fut visiblement une bonne idée pour amener la suite, à savoir si je voulais qu'elle vienne demain ou après-demain pour m'aider à la maison ou commencer le tatouage. J'avouais volontiers que ce tatouage m'avait séduit à l'époque. L'idée d'accepter la mort et de faire un devoir de mémoire pour chacun avait été une bonne idée quand elle me l'avait proposer, mais là, alors que Will pouvait en faire partie, c'était beaucoup moins plaisant, « Chaque trait pour chaque mort... J'ai pas envie de devoir réfléchir à la place de Will dans tout cela. », je n'avais pas envie de tirer littéralement un trait sur l'homme que j'aimais, pas plus que je n'avais envie de rester avec ce doute, alors pour le moment, il était sans doute préférable que je ne joue pas davantage avec le feu. Il était préférable que je ne m'imagine pas le pire. Je ne voulais pas le perdre, vraiment pas.

La serrant dans mes bras, je repoussais donc gentiment sa proposition, « On fera ça quand on aura retrouvé Will... », quand à sa venu à la maison, j'avais un peu peur de ce que j'allais trouver aujourd'hui, un peu peur de l'état dans lequel elle me trouverait. Je ne voulais pas lui manquer de respect ni même passer ma journée à pleurer si il se passait quelque chose, alors autant ne rien dire. « Tu te rappelle la dernière fois qu'il y a eu de la neige dans un monde normal ? », demandais-je alors qu'ici, depuis que je devais survivre, les tempêtes s’enchaînaient sans que j'y trouve quoi que ce soit de beau. Sans qu'il y ait la moindre trace d'espoir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mar 24 Juil - 21:08
Qu’importe mes efforts, je ne semble pas réussir à apaiser Elias. A l’intérieure, je suis également inquiète. Mais bizarrement, je ne sais pas… Je n’arrive pas à prendre au sérieux le fait que Will ait disparu comme ça dans la nature, qu’il ne reviendra pas… Non, Will va revenir. C’est vrai, je suis mille fois inquiète de ne pas le savoir en sûreté, mais comme à chaque fois que la tristesse pointe le bout de son nez, je n’arrive pas à s'extérioriser sur le coup. Je sais que je ne pleurais pas sa disparition. Mais s’il reste trop longtemps introuvable, la panique finira par m’envahir et je sais que là, je serais dans un état de tristesse et de questions, proche de celui d’Elias en cet instant. Mais finalement, heureusement que je suis ainsi faite, puisque ça me permet d’être pour ce soir, la personne de la pièce avec le meilleur sang-froid. Elias, se dégage de mes gratouilles, avec une réplique qui m’aurait normalement surement faite rire. Puis il m’explique que pour le tatouage, il préfère attendre et enfin, nous entraîne sur un sujet plus apaisant et pour le moins surprenant. Will m’avait déjà reproché d’être un peu hors sujet lors de certaines discussion, comme quand d’un coup j’avais pu lui demander comment il voyait son futur. Mais je crois bien que la question d’Elias, me surprend, autant qu’elle m’intéresse en réalité ! La neige… dans notre monde sans apocalypse ?

- Oui… Enfin, je ne me souviens pas de la dernière, dernière fois. Mais je me souviens de la dernière fois où elle m’a marqué. Avec son beau manteau blanc… J’avais aperçu les flocons tombé par la fenêtre de mon salon de tatouage. Ils étaient gros et aussi étrangement réguliers que sur les dessins qu’on en fait.

Je ris doucement, me lovant un peu plus contre lui et contre les coussins, sous se souvenir apaisant.

- Et toi, c’était quoi la dernière fois marquante où tu as vu de la neige dans le vrai monde ?


_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Administrateur
Elias Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 3767
Points : 4293
Date d'inscription : 01/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Mar 21 Aoû - 12:32
Penser à autre chose, penser à quelque chose de moins dramatique n’était pas sans risque, pas sans danger au final, car l’entendre parler de ce manteau blanc serra un peu plus mon coeur. Je voulais revenir en arrière, même si au final, cela voudrait dire ne plus avoir Will à mes côtés et ça, ce n’était pas possible en fait. Posant ma tête sur la sienne, je ferme les yeux en pensant à cette question qui m’avait été naturellement renvoyé. Quand ? J’avais vécu tellement loin d’ici, et l’Afghanistan n’était pas vraiment un endroit ou il était courant de voir de la neige, du moins pas ou j’étais. Et les seuls souvenir que j’avais de la neige remontaient tellement loin que je n’étais pas bien sur de pouvoir encore en faire usage. Cela n’aurait aucun intérêt dans le fond, si ce n’est peut-être rappeler que je n’avais plus vraiment de souvenir récent, « Je sais plus vraiment… », soufflais-je en réalisant que le mieux serait bel et bien de dormir, du moins de faire semblant de le faire. D’oublier pour de bon.

Soupirant à nouveau, je passais mon bras autour de son épaule avant de dire, finalement, « Je pense que je suis épuisé… On peut dormir ? », ce n’était même pas vraiment une question au final. J’avais bougé pour trouver une position confortable. Je voulais que le silence revienne, que tout s’arrête jusqu’au lendemain. La serrant un peu plus dans mes bras, je ne dis rien de plus, je ne sus toutefois pas fermer les yeux, car les scènes qui s’y jouaient une fois cela fait n’avaient rien de plaisant. Je voulais être au lendemain, le retrouver et ne plus penser à rien. On pourrait le faire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
i love you
It's the best thing that I'll ever do, I get to love you. It's a promise I'm making to you : whatever may come your heart I will choose, forever I'm yours, forever i do.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Spoiler:
 
avatar
Messages : 150
Points : 895
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   Sam 25 Aoû - 0:21
Pas besoin de le voir pour comprendre. Même dans la nuit noire je perçois ses angoisses. Il est en cet instant, le plus transparent des êtres. Je ne dois rien laisser paraître, car ce soir je suis l’épaule qui doit le soutenir. Mais mon coeur bat fort. Où est Will et dans quoi il s’est encore fourré… Elias ne me laisse évidemment pas grand choix d’être la tête froide de notre duo, mais d’un autre côté, cela ne me dérange pas. Elias n’a jamais perdu de vu Will, ne l’a encore jamais cru mort. Moi, c’est déjà arrivé une fois et grâce à ça, je sais maintenant qu’il ne faut jamais au grand jamais le sous-estimer. Je suis sur que le brun se fera désiré jusqu’au dernier moment avant de réapparaître avec une excuse assez ridicule pour qu’Elias et moi on puisse lui donner une petite tape derrière la tête, comme pour gronder un enfant qui s’est trop éloigné dans un magasin…
Elias soudain, m’indique qu’il est fatigué. Qu’il veut dormir. Evidemment, je ne peux que sauter sur l’occasion. Avec un peu de chance, le soldat va pouvoir se reposer un peu. Quand à moi, mes pensées volent vers Will, dans une prière silencieuse. Il nous reviendra j’en suis certaine… Will et moi on a la faculté de s’attirer des ennuis. Comme ce fameux jour où Elias m’a trouvé, en état de choc à errer je ne sais où.

- Oui évidemment Elias… Ferme les yeux et repose toi. Je veille sur toi.

Il serre sa prise sur mon corps et je fais de même. Me calant contre son corps, je prends à coeur d’être ni plus ni moins qu’une peluche pleine de tendresse réconfortante. La nuit porte conseille et je l’espère, lui apportera également le sommeil dont il manque tant jusqu’ici.

_________________
Happyness
IN MY HEART

WITH ME, THERE IS NO MORE HURT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: "i can't hear a word you say" azia   
 
"i can't hear a word you say" azia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: When you're done killing zombies :: RPs Minute
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération