Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #29 : Juillet 2018
Recensement Recensement #5 en cours
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Cet été sur In Your Flesh, réalisez votre rêve d'enfant et devenez dresseur Pokémon ! Pour les attraper tous, ça se passe ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - préambule : Welcome to Detroit > A lire ici

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca

Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 468
Points : 483
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Lun 16 Avr - 21:42


- 15 Octobre 2016 -

L'automne commençait à doucement s'installer sur Détroit. Ezra avait fini par bien prendre ses marques à Fort Hope, quelques connaissances, un petit boulot utile à la communauté, tout allait pour le mieux. Mais ce que le tatoueur appréciait encore plus était son petit confort. Il avait tellement cru ne jamais retrouver ce semblant de vie normale, qu'il savourait cette tranquillité avec délectation. Il n'avait plus besoin de passer le plus clair de son temps a chercher de la nourriture, de l'eau ou des objets de première nécessité. Tout leur était mis à disposition, à condition de rester raisonnable, dans ce camp aux allures de petit paradis.

Comme tout les matins, le jeune homme allait prendre sa douche avec entrain. Et malgré l'eau froide qui devenait au fil des jours un peu plus dur à supporter, il ne dérogeait pas son habitude et allait se laver en sautillant gaiement. Les longs mois de privation qu'il avait endurés avant Fort Hope ne faisaient que l'encourager à profiter autant que possible de ces simples mais tellement importants petits conforts de tout les jours. Il n'y avait pas à dire, mais l'eau courant et propre c'était le pied !

Juste avant ça douche si désirée, il en profita pour laver ses vêtements. Ne s'en étant pas encore procuré d'autres, il devait faire avec ce qu'il avait et c'était parfois un peu compliqué de paraitre toujours propre. Il les étendit dans un coin de la salle de bain et fila sous l'eau. Il savait très bien qu'il ne les récupérerait jamais sec après sa douche, mais il patienterait jusqu'à ce qu'il puisse porter ces derniers.

Il ressortit assez rapidement, il n'avait pas non plus envie d'attraper une pneumonie à s'astiquer la peau sous le jet d'eau froide pour briller comme un sous-neuf. Il se sécha sommairement avec une petite serviette et s'attaqua à sécher sa tignasse qui ne ressemblait plus à grand chose depuis le temps. Puis, il sortit nu comme un ver déambuler dans la maison qu'il partageait avec Anja, sa serviette toujours sur la tête.

La vie à deux avait était un peu compliquée au début, mais maintenant qu'ils s'étaient habitués l'un à l'autre tout se passait pour le mieux. Ezra, hormis son don pour le désordre, était quelqu'un de facile à vivre. Toujours de bonnes humeur et toujours prêt à discuter le bout de gras.

Il prit la direction de la cuisine, sifflotant légèrement, dans l'idée d'attaquer la préparation de son petit déjeuné. Il mit à chauffer de l'eau pour préparer une tisane et sortie son petit pot de miel pour sucrer cette dernière. Ayant entendu du bruit à l'étage, il se doutait que sa colocataire devait être levée et hurla dans la maison.

" Anja ! Je fais chauffer de l'eau si tu veux que je te prépare une tisane tu as ... euh ... je dirais 5 minutes, après il sera trop tard ! "

Sans vraiment attendre de réponse, le tatoueur prépara deux tasses qu'il posa sur l'îlot centrale de la cuisine, ainsi que les plantes qui leur serviraient à aromatiser leur eau chaude. C'était somme toute mieux que rien. Il s'appuya nonchalamment sur le plan de travail et laissa son regard se perdre sur l'eau qui frémissait à peine.



Administrateur
Anja DelucaAdministrateur
avatar
Messages : 186
Points : 847
Date d'inscription : 16/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Dim 22 Avr - 21:16
Cela faisait quelques mois qu’Anja avait rejoint le camp de Fort Hope, et trouvé refuge derrière ses hautes barricades, quelques mois aussi qu’elle avait quitté la maison qu’elle partageait initialement avec sa jeune sœur pour vivre seule. Enfin, seule…elle avait désormais un colocataire, ce qu’elle n’avait peut-être pas très bien vu d’un bon œil quand on le lui avait annoncé. Anja n’était pas du genre à partager son espace de vie avec qui que ce soit, elle avait appris à vivre seule, avait ses habitudes, et ne doutait pas qu’elle aurait du mal à les partager avec qui que ce soit. Elle comprenait en revanche qu’avec les temps qui étaient les leurs, elle ne pouvait pas faire la fine bouche, et qu’elle ne pouvait pas priver un survivant d’un toit au-dessus de sa tête.

Et voilà comment Ezra était entré dans sa vie. Ce garçon désordonné, exhibitionniste, bavard…qui c’était finalement révélé, jour après jour, d’excellente compagnie. Tout d’abord méfiante, sans être pour autant ouvertement hostile, Anja avait finalement accepté de partager son quotidien avec le jeune tatoueur, et finalement, des petits bouts de sa vie, jusqu’à ce qu’elle apprenne à l’apprécier à sa juste valeur. Il était très facile à vivre, sans doute bien plus qu’elle, et la brune appréciait réellement les instants qu’elle passait avec lui, avec qui elle parvenait à parler de tout. Si elle commençait à se faire une place à Fort Hope, elle savait très bien que le survivant n’y était pas pour rien.

Et puis…il fallait dire qu’elle s’était investie dans le camp. Simplement pour meubler ses journées tout d’abord, et passer le moins de temps possible avec sa sœur, et puis parce qu’elle avait vraiment envie de se rendre utile par la suite. Elle était rentrée tard dans la nuit de sa garde sur les barricades, et était montée directement se coucher, exténuée comme jamais, ce qui lui arrivait rarement après l’une de ses gardes. Elle était donc allée se faufiler au lit, mais n’avait pas réussi à trouver le sommeil, sans trop savoir exactement pourquoi, d’ailleurs. Un long soupir s’échappa de ses lèvres quand elle entendit les pas d’Ezra dans le couloir, et l’eau de la douche se mettre à couler. Anja était restée coucher encore quelques longues minutes, comme si elle espérait encore pouvoir se rendormir, avant de rejeter les couvertures loin de son corps, frustrée comme jamais. Ses pieds se posèrent sur le parquet froid, et elle enfila finalement une paire de chaussettes, et par-dessus son débardeur, un large sweatshirt qu’elle avait trouvé dans l’un des placards.

Plantée devant le miroir, elle observa sans même le voir réellement son reflet pendant quelques longs instants, avant que la voix d’Ezra ne l’appelle depuis le rez de chaussée, l’arrachant à sa contemplation. Anja attrapa un élastique à la va-vite, se noua les cheveux en un chignon haut, puis quitta la chambre sans attendre davantage. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour atteindre la cuisine, alors qu’un long bâillement lui échappait, lui faisant monter les larmes aux yeux. Elle lâcha un bonjour pâteux, alors de se frotter les yeux, et de s’assoir sur leur table de cuisine. Elle n’eut pas besoin de couler un regard sur Ezra pour constater qu’il était nu, ce qui était une habitude chez lui, une habitude avec laquelle la jeune femme avait appris à vivre. « -Tu vas finir par choper la crève… » Les températures commençaient à chuter sérieusement, et sans chauffage, Anja craignait qu’il finisse par tomber malade. La brune eut un nouveau bâillement, et finalement, elle lui demanda comment il allait.

_________________
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 468
Points : 483
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Mer 25 Avr - 18:56


Quelques secondes après son appel, Anja fit son apparition, visible pas encore tout a fait réveillée ou pas encore tout à fait endormie. Il n'arrivait pas à savoir. Il lui sourit de manière sympathique et communicative, essayant de ne pas être non plus trop énergique de si bon matin.

« Salut ma belle. »

Le tatoueur sourit de plus belle à la remarque de sa colocataire. En effet, à se balader souvent en tenue d’Adam, il risquerait d’attraper mal. Et un simple rhum par les temps qui courent pouvait vite devenir problématique. Mais Ezra ne pouvait s’empêchait de se balader nu. Ce n’était pas tant pour exhiber sa virilité que pour simplement se sentir libéré de ses vêtements inconfortables, si le temps le lui permettait, il irait bien se balader au bord du lac ou encore bronzer devant la maison, dans son plus simple appareil. Mais la météo n’était pas de son côté et il hésitait encore à s’exposer aux rayons du soleil sur le pas de sa porte en plein milieu de Fort Hope.

« Mais non, j'ai une santé de fer ! Et il ne fait pas si froid que ça. Enfin pas encore … Et puis à côté du réchaud, ça va. Mais, je vais pas te mentir,  l’eau était un peu vivifiante … Enfin, j’ai survécu, même si mon petit bonhomme est un peu rentré se mettre au chaud. »

Ezra fit un clin d'oeil a la jeune femme et éclata de rire, toujours appuyé sur le plan de travail alors que l’eau se mettait à bouillir à grosse bulle. Il enleva la casserole du feu et l'éteignit. Puis il versa l'eau bouillante dans les deux tasses à côté d'Anja, lui désignant d'un geste de la main les plantes à infuser. Puis il lui adressa son plus beau sourire et continua.  

«  Et puis … Je suis pas nu pour mon plaisir, enfin pour une fois. C’est juste que j’ai lavé mes fringues et elles sèchent. Je sais j’aurais dû faire ça hier soir pour les avoir sèche ce matin … mais enfin si on m’appréciait pour mon intelligence et ma prévoyance ça se saurait. »

Il jeta quelques feuilles dans sa tasse et la prit dans ses mains pour profiter de la chaleur qui s'échappait de l'eau. Un long frisson lui remonta le long de l'échine et Ezra se dit qu'il devrait peut être aller se couvrir un peu. Il reposa sa tasse et quitta la jeune femme quelques secondes, le temps de sautiller vers le salon pour récupérer le plaid avec lequel il se couvrait quant il dessinait tard la nuit. Il revient vers elle, drapé dans la petite couverture et récupéra sa tasse avant de retourner contre le plan de travail.

« Mais sinon moi ça va. Et toi ? Tu étais de garde cette nuit pas trop fatiguée ? Pas d’incident non plus ? »

Il savait que la jeune femme travaillait à la surveillance, boulot qu'il respectait plus que tout car il était un des plus importants selon lui, avec le ravitaillement. Alors dès qu'il savait qu'elle travaillait de nuit, Ezra se faisait encore plus gentil que d'habitude et lui préparait le petit déjeuner et faisait tout pour qu'elle puisse profiter de ses moments de repos.

« Si tu veux un massage pour te détendre ... tu hésites pas. D'accord ? »



Administrateur
Anja DelucaAdministrateur
avatar
Messages : 186
Points : 847
Date d'inscription : 16/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Dim 13 Mai - 21:15
Assise sur la table de la cuisine, Anja lâcha à nouveau un long bâillement, alors qu’elle finissait par rentrer les mains dans son sweat shirt, comme pour se préserver du froid, ce qui était totalement ridicule, puisque ses jambes étaient nues, et que si elle avait froid, ce serait beaucoup plus simple de se rendre dans sa chambre et d’enfiler un pantalon. Au lieu de ça, elle resta assise où elle était, et riva son regard sur Ezra, alors que ce dernier lui répondait déjà. Une santé de fer ? Il avait bien de la chance, et la jeune brune espérait que ce serait le cas encore pour bien longtemps. Mais bon, elle était aussi d’avis qu’il ne valait mieux pas tenter le diable, surtout avec les températures qui diminuaient dehors. Elle haussa un sourcil quand son colocataire l’informa que son mini-moi faisait son timide à cause de la froideur de sa douche matinale, mais ne se risqua pas à jeter un coup d’œil pour autant. De toutes façons, vu le nombre de fois qu’elle avait vu Ezra nu, il n’y avait plus rien qui pouvait choquer, ou étonner, Anja concernant son anatomie. Le rire du jeune homme avait quelque chose de réconfortant, il parvenait même à réchauffer sensiblement la fraîcheur de leur cuisine, et il parvint même à arracher un semblant de sourire à la policière.

La brune l’observa sans un mot verser de l’eau dans leurs deux tasses, alors qu’un tas de feuilles sèches se trouvait juste à côté. Elle releva ses yeux ambrés vers lui, alors qu’il lui expliquait la raison de cette tenue d’Adam qui était la sienne à l’heure actuelle. « -Comme si toi tu avais besoin d’une excuse pour te trimballer à poil ! Ceci dit, je peux te ramener de nouvelles fringues la prochaine fois que je sors de Fort Hope, si tu veux ! » Elle se frotta le visage en espérant en chasser plus rapidement la fatigue, en vain. A son tour, Anja attrapa quelques plantes, et les déposa dans sa tasse, avant d’observer distraitement Ezra quitter la cuisine, et en revenir presque aussi vite, le dos couvert. Elle esquissa un fin sourire, avant de répondre à sa question par un long bâillement, qui était plus efficace que n’importe quel discours, puis elle secoua légèrement la tête de droite à gauche, jusqu’à ce qu’elle puisse parler de nouveau. « -Non, tout va bien. Rien de plus que quelques rôdeurs curieux à signaler. » Malgré elle, Anja haussa une épaule, comme pour signifier que ce n’était rien de plus que d’ordinaire, rien dont ils devaient s’angoisser.

Face à la proposition du jeune tatoueur, la brunette se figea soudainement, le sondant du regard, comme pour vérifier qu’il n’était pas sur le point de lui dire qu’il plaisantait, ou quelque chose comme ça. Depuis qu’elle avait retrouvé Cassie, et maintenant qu’elle avait trouvé une communauté dans laquelle s’installer, Anja ne pouvait pas réellement dire qu’elle avait souvent entendu de propositions aussi sympathiques, et désintéressées, même si elle acceptait volontiers l’idée que cela venait sans doute de son comportement, fermé et froid. Elle ne savait même plus de quand datait la dernière fois qu’elle avait laissé un autre humain poser les mains sur elle, et cette simple remarque avait un côté dérangeant. Presque…déprimant. A croire qu’à force de s’enfermer dans sa bulle de solitude, elle en devenait un peu sauvage. « -Je…tu devrais faire attention aux propositions que tu fais, je pourrais finir par accepter, un jour. » Elle tenta de sourire, comme pour accentuer le fait qu’elle plaisantait, mais ses lèvres eurent du mal à s’étirer. Elle attrapa la tasse entre ses mains, avant d’observer la vapeur qui s’en échappait, plongée dans ses réflexions. Ezra était le premier survivant avec qui elle s’était réellement liée, sans pour autant se l’expliquer. C’était sans doute dû au caractère facile du jeune homme, ou bien à cette façon qu’il avait eu de l’accepter, et de chercher à la connaître, malgré son air bougon et renfermé habituel. « -Tu as prévu quoi de beau pour aujourd’hui ? »

_________________
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 468
Points : 483
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Mar 15 Mai - 16:58


Ezra sirotait son infusion tranquillement, souriant à chaque bâillement de sa colocataire. Il fut d’ailleurs très surpris par la réaction de cette dernière concernant sa proposition de massage. Alors qu’il pensait que sa proposition serait prise légèrement, il remarqua qu’au comportement d’Anja, il avait peut-être été trop loin. Il est vrai que son caractère très extraverti pouvait parfois surprendre certain. Mais il lui semblait que depuis les quelques mois qu’il cohabitait avec la jeune femme, cette dernière c’était habitué à ses réflexions et à son comportement. Mais finalement ce n’était peut-être pas le cas. Il troqua rapidement son air surpris par son éternel sourire et repris :

« Ce que je dis, je l’assume ma belle. Je ne suis peut-être pas un masseur professionnel mais les gars sur qui j’ai pratiqué ne s’en plaignaient pas. Il parait que j’ai des doigts de fée pour détendre les muscles … et tendre autre chose … »

Le tatoueur éclata de rire, s’étouffant à moitié dans sa tasse. Il était peut-être un peu tôt pour attaquer les histoires de cul. Mais pour lui, il n’y avait rien de mieux pour détendre l’atmosphère ou au contraire choqué les bonnes mœurs. Mais il savait qu’Anja était autant habitué à le voir nu qu’à l’entendre parler aussi naturellement de cul.

Puis elle lui demanda ce qu’il comptait faire pour sa journée. C’était une vaste question.

« Oh je ne sais pas trop, il faut déjà que mes fringues sèchent. Puis j’aviserais après. J’suis pas un glandeur, mais je crois pas qu’on prépare des trucs au rationnement aujourd’hui. Enfin bref, je vais peut-être en profiter pour aller dessiner un peu. »

Il faisait distraitement tourner le liquide tiède dans sa tasse alors qu’il réfléchissait à ce qu’il pouvait faire d’autre de sa journée, mais le dessin lui semblait la meilleure option.

« Toi par contre, il faudrait vraiment que tu te reposes. Sinon tu vas finir par t’écrouler de fatigue. Tu viens à peine de rentrer non ? »

Il finit de vider sa tasse et la posa dans l’évier avant de s’approcher de sa colocataire. Il s’installa à côté d’elle et lui déposa un petit bisou affectueux sur la joue en la bousculant gentiment de l’épaule.

« Si tu n’arrives pas à dormir, va te balader pour t’oxygéner. Tu peux aller voir les animaux de la ferme. Y’en a qui aime bien les grattouille. Je sais que c’est débile comme conseil, mais ça te changera peut-être les idées ? »

Le tatoueur ne savait pas trop quoi faire pour ce genre de soucis. Il avait toujours eut des cycles de sommeil perturbé, mais n’avait jamais réellement été en vrai manque avant le début de la catastrophe. Par contre, alors qu’il était encore un vagabond, il lui arrivait parfois de ne pas dormir de plusieurs jours d’affilés quand il se trouvait dans une zone dangereuse ou inconnue. Mais depuis que tout reprenait un cours normal, il pouvait dormir à n’importe quel moment de la journée quand le sommeil l’attrapait, sans plus de retenue.

« Ou alors tu m’accompagnes quand je vais dessiner. La petite Lola l’a fait la dernière fois et elle a bien aimé. Et je te rassure j’étais habillé ! »

Ezra sauta de la table de la cuisine et s'étira, laissant la couverture s'ouvrir encore une fois sur son corps dénudé et son anatomie non dissimulée, avant de resserrer autour de lui cette couverture.

« Ou alors tu aimerais qu'on fasse un truc ensemble ? »



Administrateur
Anja DelucaAdministrateur
avatar
Messages : 186
Points : 847
Date d'inscription : 16/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Lun 21 Mai - 21:37
Une chose était certaine, Ezra avait le don de détendre n’importe quelle situation par son humour, certes un peu coquin pour le coup, mais qui parvint néanmoins à arracher un léger sourire à la jeune femme. Anja ne s’en rendait pas compte, mais elle n’avait plus souri autant depuis des années, même si elle ne redeviendrait plus jamais cette jeune femme pleine de vie et toujours joyeuse qu’elle était avant le décès de ses parents. En même temps, face à une telle dose de bonne humeur quotidienne, la lieutenant ne pouvait que plier, millimètre par millimètre, encouragée par le caractère de son colocataire.

La brune porta la tasse à ses lèvres, alors que le jeune homme finissait par lui expliquer ce qu’il avait prévu pour cette journée qui s’annonçait sèche, mais relativement fraîche. Effectivement, sans habit, nul doute qu’il ne pourrait pas aller bien loin, ou même sortir de leur maison. Elle hocha malgré tout distraitement la tête quand Ezra lui annonça qu’il allait sans doute dessiner un peu, ce qui convenait à Anja, qui appréciait de le voir faire. Elle qui était si peu douée de ses dix doigts trouvait cela vraiment intéressant de voir l’évolution des dessins du jeune tatoueur, du premier trait de crayon qu’il déposait sur son papier jusqu’au trait final, qui scellait son travail. C’était une activité reposante, et Ezra ne s’offusquait jamais d’être scruté par sa colocataire, qui l’observait le plus souvent sans un mot.

Elle n’avait toujours pas prononcé le moindre mot quand il reprit la parole, pour l’inviter à se reposer davantage, ce que la jeune femme avait toujours eu tendance à négliger. « -Je suis rentrée il y a quelques heures. Mais ça va, tu sais… » Elle parvint même à déposer un sourire sur les lèvres, comme pour rendre cet aveu plus crédible. Ce n’était pas sa première nuit d’insomnie, et assurément, pas la dernière. Elle observa sans un mot Ezra aller déposer sa tasse dans le lavabo, puis venir s’installer à côté d’elle. Une chose que la jeune femme n’avait pas vu venir, c’était le baiser léger qu’il déposa sur sa joue, et qui eu le don de la tendre immédiatement, vieille habitude qu’elle avait, sans même s’en rendre compte. Elle n’avait plus vraiment l’habitude que quelqu’un s’inquiète pour elle, ou se montre aussi prévenant et amical. Mais Ezra, par sa gentillesse, parvenait à fissurer chaque jour davantage l’épaisse carapace que revêtait en permanence Anja. Il parvenait à la rendre plus humaine, et elle ne pouvait même pas le remercier, puisqu’elle ne s’en apercevait pas.

Anja écouta ses conseils, esquissant malgré elle un sourire. Elle passait déjà un temps considérable à la ferme, à s’occuper des animaux, et même si c’était loin d’être une corvée pour celle qui avait été assistante vétérinaire pendant quelques années, elle ne pousserait sans doute pas le vice jusqu’à aller voir ses petites bêtes pour espérer trouver le sommeil. Elle avala une nouvelle rasade, avant de se tourner légèrement vers celui qui était en train de devenir son ami : « - En fait, j’envisageais de te demander de m’assommer la nuit prochaine. » A son tour, elle le bouscula gentiment d’un coup d’épaule, avant de finir sa boisson chaude, et de déposer la tasse à côté d’elle, tentant d’étouffer malgré elle un nouveau bâillement. Etait-il trop tôt pour tenter une sieste ?

Ezra quitta finalement la table après lui avoir proposé de l’accompagner pendant qu’il allait dessiner, et s’étira longuement, dévoilant une nouvelle fois à la jeune femme son corps nu, sans aucune retenue. Anja se leva à son tour, et entreprit de laver leurs deux tasses, avant de se tourner à moitié vers son colocataire quand il lui demanda si elle avait envie qu’ils fassent un truc ensemble. Elle le fixa pendant quelques secondes, avant de se détourner pour regarder le lavabo, et achever sa courte vaisselle. Puis elle attrapa un chiffon, et s’adossa au lavabo, tandis qu’elle relevait de nouveau son regard ambré vers lui. Il y avait bien une chose qu’elle avait envie de faire aujourd’hui… « -Je…j’aurai bien voulu aller dehors… » Elle n’était pas prévu au ravitaillement, et au fond, rien ne la poussait vraiment à quitter Fort Hope, et pourtant, cette idée démangeait Anja, qui n’était pas sortie depuis plusieurs jours, au point qu’elle revenait très souvent dans sa tête.

Ce n’était pas quelque chose qu’elle parvenait à expliquer facilement, mais elle avait besoin de quitter le camp de temps en temps, pour constater de ses yeux comment était la vie dehors, et les menaces qui y existaient encore. C’était la façon qu’elle avait trouvé, très bancale certes, de justifier son abandon de la vie de solitaire pour accepter de rejoindre une communauté. Ça, et la sécurité de sa jeune sœur. Et en même temps, Anja ne voulait prendre le risque d’entraîner une tierce personne dans ses idées farfelues, elle ne supporterait pas l’idée qu’il puisse arriver quelque chose à Ezra par sa faute. Elle détourna finalement le regard pendant quelques secondes, en tentant de se convaincre qu’elle avait eu une mauvaise idée. « -Oublie ça. Tu avais prévu d’aller où, pour tes dessins ? » C’était sans doute une solution plus sûre, pour chacun d’entre eux.

_________________
Nudiste professionnel
Ezra YoungNudiste professionnel
avatar
Messages : 468
Points : 483
Date d'inscription : 08/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Dim 27 Mai - 11:52


Le tatoueur éclata d'un rire joyeux quand elle le bouscula elle aussi d'un petit coup d'épaule. Ezra n'était vraiment pas quelqu'un de solitaire, il avait besoin d'avoir des relations sociales pour être heureux. Et quand il avait atterri dans la maison d'Anja, il ne s'était pas attendu à tomber sur quelqu'un d'aussi sympathique, même si elle avait parut plus que réservée au début, et qui l'accepte comme il est. Il se connaissait assez pour savoir qu'il tapait rapidement sur le système de beaucoup de monde à être si décomplexé et légèrement provocateur.

Il prit un air faussement offusqué et la regarda portant une main vers son torse de façon maniérée, quand elle lui proposa une solution pour qu'elle dorme enfin correctement.

" T'assommer ? Moi ? J'en serais incapable. Je suis un gentleman ma chère, je ne frappe pas les belles demoiselles. Par contre, avec mes paroles aucun souci, je suis sûr d'arriver au moins à te saouler. "

Il finit sa tirade par un petit clin d'oeil et se mit à l'observer laver leurs tasses. Apparemment, la jeune femme réfléchissait, puis, après quelques secondes, elle finit enfin par lui dire ce qu'elle souhaitait vraiment faire. Le tatoueur parut un peu étonner de sa demande, pourquoi tout le monde voulait aller dehors alors que la sécurité que leur offrait Fort Hope était incontestable. Bon, lui aussi avait parfois envie d'aller faire un tour dehors, alors son étonnement passa bien vite, mais la dualité de ses émotions perdura encore un peu. C'était en effet cool d'aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs, mais est-ce bien utile de se mettre en danger pour ça ?

" Je suppose que tu ne parles pas de sortir dans Fort Hope hein ? Sinon tu ne prendrais pas cet air aussi solennelle. "

Ezra se gratta sa barbe naissante, se demandant s'il avait envie ou non de sortir aujourd'hui. S'il s'écoutait, il resterait ici sans bouger, dessinant çà et là ce qui passerait à la portée de son coup de crayon, ou s'attaquant à une énième série de tatouages qu'il ne pourrait surement jamais proposer à personne. Il n'avait pas à aller travailler au rationnement aujourd'hui donc, le dessin resterait sa seule occupation constructive de la journée. Alors pourquoi pas une sortie à l'extérieur pour se rappeler qu'il était encore vivant ?

Mais avant qu'il n'ait pu accepter, la jeune femme retira se qu'elle venait de dire.

" Hey j'ai pas dit non ! Mais en temps que trouillard de métier, j'ai besoin d'un peu plus d'informations. Qui a vu un mec casanier se jeter dans de folles aventures sans ne serait-ce qu'un peu rechigner pour la forme ? "

Il éclata de rire et s'approcha d'elle.

" Bon alors tu veux juste aller te balader dehors ? Pas aller chercher la bagarre avec des Morts ou faire des choses trop dangereuses ? Si c'est juste aller rôder un peu ça me va. Que je dessine ici ou ailleurs ça m'est égal. Mais juste pour qu'on soit bien clair je ne suis pas un combattant. Dehors ma technique de survie c'était la fuite et l'esquive. Donc ... il faut pas qu'on ai des ennuies trop fort, car je te serais totalement inutile. "

Ezra lui sourit encore une fois et la prit délicatement dans ses bras pour lui faire un câlin amical. Il avait réussi à se convaincre lui-même qu'il avait envie d'aller dehors. Et puis il avait trop envie de faire plaisir à Anja pour refuser de l'accompagner. Après tout n'est-ce pas lui qui avait proposer une activité commune ?

" Donc ma réponse c'est oui, allons faire un petit tour dehors. "


Juste avant de rompre son étreinte, il murmura plus pour lui que pour elle, une simple question pour se rassurer. Il se doutait bien qu'Anja ne pouvait que l'entendre, mais sa naturelle inquiétude, d'habitude finement dissimulée par sa bonne humeur et son comportement provoquant, revenait bien vite.

" Tu me protégeras non ? "

HRP:
 



Administrateur
Anja DelucaAdministrateur
avatar
Messages : 186
Points : 847
Date d'inscription : 16/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   Aujourd'hui à 16:23
Anja se rendait bien compte d’à quel point sa proposition était totalement irrationnelle. Pourquoi aller chercher les ennuis en dehors de Fort Hope, alors qu’ils pouvaient se contenter de passer une journée calme et tranquille, bien au chaud dans leur maison ? La réponse était simple, du moins pour Anja. Quand elle restait à Fort Hope, elle avait l’impression de mourir doucement, à petit feu, instant après instant, sans rien pouvoir faire pour lutter contre ça. Elle comprenait bien que cet endroit était le refuge idéal pour tout survivant de nos jours, mais elle ne pouvait se résoudre à y rester trop longtemps. Ici, derrière ces barricades, elle se faisait l’effet d’être un oiseau en cage, qui se cognait aux barreaux à chaque fois qu’il essayait de prendre son envol. Elle étouffait, perdait de sa si précieuse liberté, oubliait même parfois pourquoi elle continuait à se battre. Alors c’est vrai, son job sur les barricades lui permettait de continuer à voir la menace des rôdeurs, à l’extérieur, de comprendre cette détermination muée par leur instinct, qui les poussaient à s’approcher de Fort Hope chaque jour, pour finir avec une balle dans la tête, ou la lame d’un couteau à la base de la nuque. Mais ce n’était pas pareil. Elle avait besoin de sentir le danger, réellement, aussi inexplicable cela était-il. Mais Ezra ne méritait pas qu’elle l’entraîne dans ses délires étranges, bien au contraire. Anja ne demandait rien de plus que de le savoir en sécurité. Si bien qu’elle revenait déjà sur sa proposition, ne voulant pas mettre le jeune tatoueur dans une position délicate. Ils trouveraient bien de quoi s’occuper à la maison, pas vrai ?

Pourtant, Ezra lui répondit presque aussitôt, de cet enthousiasme qui parvenait toujours à faire sourire Anja, même quand elle ne le voulait pas. Justement, là était toute la question, il se disait trouillard et casanier, et elle n’avait vraiment pas envie de l’entraîner dehors s’il se sentait plus à l’aise dans leur maison. D’ailleurs…n’était-ce sans doute pas le cas de toute personne normalement constituée ? Elle le regarda s’approcher sans un mot, alors qu’il commençait à lui dicter ce qui semblaient être ses conditions pour qu’il accepte de se joindre à elle pour une sortie. Pas de bagarre ? Comme si elle était du genre à chercher la bagarre avec qui que ce soit ? Décidemment, ce gamin commençait à bien la connaître. Si bien que la jeune policière se contenta de hocher doucement la tête pour confirmer qu’ils ne feraient rien de plus qu’une petite balade innocente. Le temps de s’oxygéner les poumons, et ils seraient rentrés avant qu’Ezra ai remarqué qu’ils étaient sortis.

Il s’avança encore de quelques pas, jusqu’à la prendre dans ses bras, une habitude du jeune homme à laquelle Anja avait eu beaucoup de mal à se faire, au début. Elle n’était pas une fervente fan des accolades, ou des contacts physiques, parce qu’avec le temps, le décès de ses parents, son éloignement progressif de sa famille, de ses amis, Anja avait fini par se couper du monde, et par limiter ses interactions sociales à son travail. Elle n’aurait su dire de quand datait son dernier câlin quand Ezra l’avait pris dans ses bras la toute première fois. La brune n’avait plus trop l’habitude qu’on lui témoigne de l’affection, plus trop l’habitude de montrer qu’elle savait en ressentir non plus. Quoiqu’il en soit, elle resserra ses bras au bas du dos du jeune dessinateur, tandis qu’il acceptait finalement d’aller faire un tour dehors, et qu’elle lui murmurait un simple « merci ». Et pour la millième fois depuis qu’il avait posé ses bagages ici, elle ne regrettait pas d’avoir accepté la présence de ce colocataire pour le moins différent d’elle.

En revanche, Anja ne s’attendait pas vraiment à sa dernière question. Elle se recula un peu vivement, pour plonger son regard dans le sien, et essayer d’y lire ce qu’il ressentait réellement à cet instant précis. Etait-il vraiment angoissé par l’idée d’aller dehors avec elle ? Parce que si c’était le cas, elle préférait encore qu’ils restent à la maison, sans qu’il se force à braver elle ne savait quelle peur, juste pour lui faire plaisir. La lieutenant fronça donc les sourcils, et répondit avec tout le sérieux dont elle était capable : « -Evidemment que je te protégerai ! » Il n’y avait d’ailleurs aucun doute à avoir sur le sujet. Elle le protégerait de tout, et de tout le monde. Et s’il arrivait quand même par malheur quelque chose à Ezra, ça n’aura pas été faute de la part d’Anja de faire tout ce qui était humainement en son pouvoir pour éviter que ça arrive. Elle se recula encore de quelques pas, avant de voir une certaine détermination dans le regard de celui qui était devenu son ami. « -Par contre, j’ai une mauvaise nouvelle. Tu vas pas pouvoir sortir tout nu. » Elle avait gardé son air sérieux, même s’il était évident de voir que la jeune femme essayait surtout de détendre l’atmosphère par une petite note d’humour sans doute un peu maladroite. Pas besoin de préciser au jeune homme qu’uniquement vêtu d’un plaid sur les épaules, il n’allait pas aller bien loin par les temps qui couraient. Et puis, au final, peut-être que cette sortie allait leur permettre de diversifier sa garde-robe. « -Rendez-vous devant la porte d’entrée dans vingt minutes. » Anja lui adressa un nouveau sourire, très léger, avant de quitter la cuisine pour rejoindre la salle de bain afin de s’y débarbouiller. Puis elle entra dans sa chambre, juste le temps qu’il lui fallait pour s’habiller en accord avec les températures extérieures, et s’équiper pour cette sortie, rangeant son arme dans la ceinture de son pantalon après s’être assurée que la sécurité était toujours en bonne place. Vingt minutes ne s’étaient pas encore écoulées qu’elle était déjà devant la porte d’entrée de leur maison, c’est dire à quel point il semblait évident que la jeune brune était impatiente de quitter Fort Hope pour quelques heures.

Spoiler:
 

_________________
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca   
 
Breakfast Can Wait - feet Anja Deluca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération