Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong

Creepy uncle
Abel JonassonCreepy uncle
avatar
Messages : 808
Points : 18
Date d'inscription : 20/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Jeu 19 Avr - 13:45
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’ai besoin de m’éloigner, de partir de cette prison quelques jours. Même si je laisse Winter, je sais qu’elle est bien entourée et qu’elle va se méfier de Aby. Je lui ai appris à se défendre et elle ne se laissera pas faire, ça c’est clair. Contrairement à ce que me dit Clarice, je ne peux pas me fier à elle. C’est un pari risquer de laisser celle que j’aime seule avec celle que je déteste. Et si mes doutes sont fondés j’ai de quoi m’inquiéter. Mais Clarice m’assure le contraire. Je dois lui faire confiance. Je dois avoir foi en mon enfant. Au moins un de nous deux doit s’essayer au point de vue de l’autre si on veut apaiser la situation. Et cette petite est bien plus têtue que je ne l’ai jamais été. Elle tient davantage de sa mère que de son père.

Je finis de charger la voiture que l’on a récupéré au labo et place le fusil que l’on m’a prêté sur la banquette arrière pour aller chasser. La nourriture s’amenuise. Il faut que je ramène quoique ce soit, et cette chose-là me sera utile si je trouve un gibier. Je récupère la corde que j’avais trouvé il y a quelques temps. Elle me sera utile pour faire des pièges. J’en ai coupé un bout et séparé les brins pour en faire de la ficelle. Ce sera plus facile pour en faire des collets.

On va repiquer la route 96. Elle est dégagée jusque Plymouth. Là, on va avoir à faire à un barrage. Dans les premiers temps de cette fin du monde, ils ont fermé les routes pour rentrer dans Detroit. Résultat, il y a une bonne centaine de mètre de bouchon en décomposition. Traverser cette zone ne sera pas facile, et on va sans doute devoir dégager quelques voitures, mais je pense qu’on sera retardé une heure, deux tout au plus. On sera vite dans la forêt une fois Plymouth passé. J’estime à quatre heure le temps qu’il nous faut pour y aller. C’est pour cette raison que je suis réveillé aussi tôt.

Il n’est même pas cinq heure du matin, la nuit pèse encore sur les décombres de la ville. La voiture est prête. Je m’approche de la cellule de Clarice a pas feutrés, et la regarde un instant dormir. Un sourire en coin, j’en ai des remords de la réveiller, mais je tiens à partir avec elle. On a besoin de se retrouver tous les deux. Je lui en ai parlé la veille mais elle avait l’air dissipée. J’espère qu’elle faisait simplement semblant de ne pas m’écouter. Je m’agenouille prés de son lui et caresse sa joue, en murmurant « Clarice… Il est l’heure d’y aller. Réveille toi, ma chérie. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
creepy uncle
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Mer 2 Mai - 4:45
J’étais nulle à dormir, mais dormir c’était bien. En prime, dormir faisait oublier qu’on mourrait de faim et quand on dormait, on ne mangeait pas. Quand on dormait, on ne dépensait même pas d’énergie et donc, on était un peu plus sur la voie de la survie. Je ne m’étais jamais dit qu’un jour, on allait mourir de faim de la sorte. Avant qu’on trouve des gens, on s’en sortait plutôt bien. Ensuite, il y avait eu le labo et encore là, c’était pas trop mal, parce que bon, on s’entraidait, mais là. Là, le labo avait brûlé, nos réserves aussi et c’était déjà l’hiver. La nourriture encore saine ne courrait pas les rues, bah… techniquement oui, mais chasser les animaux sauvages n’étaient pas encore de coutume et puis bon, bref. Manger, c’était difficile et c’était l’hiver et il faisait froid et c’était nul.

Bref ! Dormir c’était nul, mourir de faim c’était nul, je préférais encore dormir à nourrir de faim. Donc, je m’étais endormi avec Simba et mon carnet de dessin, comme toujours. C’est Abel qui me réveilla, mais je m’y attendais un minimum. Il m’en avait parlé. Je ne savais plus trop comment réagir avec lui. Il me faisait de plus en plus de crise de bébé gâté quand il croisait Abby. Juste à me souvenir de la première fois qu’Abby avait passé le grillage, sa façon de vouloir lui casser le bras. Genre moi, si j’avais fait une clé de bras à Winter ou que j’avais menacé de la tuer, il m’en aurait voulu pour l’éternité. J’aurais été privée de sortie et de dessert. Oh Dieu, du dessert, j’en veux maintenant… Bref. Me réveiller.

J’avais tenté d’ouvrir difficilement un œil, puis deux, pour grogner et les refermer. Grogner était mes mots préférés, ça prouvait que j’avais une voix, sans réellement parler. Bref, grogner et passer ma couverture sur ma tête en mode « Je dodo pour toujours, mais c’est quoi cette idée de me réveiller a pas d’heure ». Bon d’accord, la vérité, c’était que je n’étais peut-être pas aussi réveillé que je tentais de le faire croire en ce moment. En fait, je n’étais pas réveillée du tout, j’avais toujours eux des tendances à parler durant mon sommeil et même à marcher, mais là, je grognais, tout simplement. Je ne le faisais pas exprès et Abel finirait bien par réussir à me réveiller, mais pour le moment, j’étais bien dans mon lit.
Creepy uncle
Abel JonassonCreepy uncle
avatar
Messages : 808
Points : 18
Date d'inscription : 20/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Dim 6 Mai - 2:12
Quel genre d’homme ferait ça ? Réveiller sa fille pour l’emmener chasser alors d’ordinaire qu’elle peine à dormir et que pour une fois, elle peine à se réveiller. Devrai-je la laisser dormir ? Mais en vérité, j’avais besoin d’elle. Certes, officiellement de ses compétences en tir, mais ça, j’aurai pu demander à quelqu’un du club des cinq. Non. J’avais besoin d’être avec elle. Avec ma fille. Ça avait sujet à controverse, avec Winter. Elle n’aimait pas l’idée de sortir seul avec une enfant, surtout pour chasser, mais je lui ai demandé de me faire confiance. Je connais Clarice. Ma Clarice. Même si je ne suis plus tout à fait sûr qu’elle soit la même, elle est l’enfant que j’ai vu grandir et qui a pris une telle place en mon cœur…

Même en la voyant grandir de jour en jour, je ne peux m’empêcher de voir en elle ce bébé que je tenais peu après sa naissance, alors que sa mère m’avait broyé la main en poussant. Indirectement, elle a toujours été mon enfant.

Elle replace la couverture sur sa tête et grogne. Je soupire et détourne le regard vers le bas. Elle m’en veut encore. C’était une idée stupide de lui proposer ça. J’espérais enterrer la hache de guerre et lui avouer que j’étais prêt à laisser Aby vivre avec nous, sans pour autant lui faire confiance. Mais je ne voulais pas le faire ici. Je voulais qu’on soit seuls pour ça, et qu’elle puisse lui annoncer elle-même.

J’aurai dû me douter qu’elle ne veuille pas venir. C’est à peine si elle m’a écouté lorsque je lui ai proposé. Je me relève et regarde une fois de plus la couverture. Je m’accroupis pour avoir le visage à hauteur du sien et je décale la couverture doucement pour déposer un baiser sur son front. « C’est pas grave… Dors bien, ma grande. » Je me relève, le cœur emplis d’une rancœur envers moi-même. Je me tourne. Je n’aime pas ces sentiments négatifs. Alors que je m’approche de la sortie de sa cellule, je m’arrête et lui jette un dernier regard. « Je t’aime. » Je franchis la porte, résigné a devoir aller chasser seul. Je doute clairement de ma capacité à tuer des animaux avec mon fusil. Heureusement que je compte essentiellement sur mes collets pour la réussite de cette mission.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
creepy uncle
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Dim 6 Mai - 4:44
Je dormais, on ne pouvait pas m’en vouloir pour ça non ? J’étais persuadée que non. C’est surement pour ça que j’avais simplement grogné en toute réponse. Je ne voulais pas me lever, j’étais crevée et ça, c’était totalement vrai. Je voulais mourir, dévoré par mon lit, parce que je n’en pouvais plus des millions de cauchemars qui me laissaient sans le souffle. J’en avais marre de me réveiller en sueur, réalisant bien après que j’étais en train de hurler. Et à chaque fois que ça m’arrivait, je croisais le regard rassurant de papa ou de Winter, ils étaient là pour moi, mais plus maintenant. Maintenant tout était différent, mais ça irait, si c’était trop difficile, j’irais voir Abby, elle serait là pour moi, mais papa me manquait, mais je ne savais pas comment lui expliquer. Il ne me croyait pas et je détestais cela. Sauf que là, il était fourbe, je dormais et il en profitait. J’avais entendu qu’il me dise de dormir. Pourquoi ? On ne devait pas se lever ? Il allait partir ? Il me disait qu’il m’aimait et moi aussi je l’aimais, personne ne pourrait dire le contraire. Juste qu’on avait une relation compliqué en ce moment.

Sauf qu’il partait, il me laissait encore derrière juste parce que je dormais. Il m’abandonnait, mais pas moi. Même s’il comptait encore m’abandonner, je ne comptais pas le laisser faire. Alors, je m’étais levée, j’avais balancé les couvertures en bas de mon lit, sachant qu’au pire, Winter viendrait le faire au réveil. J’avais ramassé mon sac pour courir vers lui et lui sauter dans le dos sans prévenir. Je m’étais accrochée à son dos comme le bébé koala que j’étais. Ce n’était plus aussi facile que quand j’étais petite, mais je passais ma vie à jouer le singe sur papa, je n’y pouvais rien. Encore moins quand on chancela un peu, mais ça m’avait permis de me redresser un peu, surtout qu’il m’attrapait les mains pour que je ne l’étrangle pas. J’avais donc réussi à me remonter jusqu’à mettre ma tête contre son omoplate et ses mains étaient passés derrière mes jambes pour que je ne tombe pas. J’étais peut-être vieille maintenant, mais on crevait tous de faim, alors j’étais minuscule au fond. Il pouvait en profiter pour me porter encore un peu. J’étais une petite princesse après tout. Bon d’accord, j’étais loin d’être une princesse, mais j’aimais bien y croire parfois. J’aurais aimé qu’on me traite comme une princesse au moins une fois. Juste… je sais pas, me sentir importante au moins une fois.

Creepy uncle
Abel JonassonCreepy uncle
avatar
Messages : 808
Points : 18
Date d'inscription : 20/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Dim 6 Mai - 15:30
La culpabilité me ronge un peu plus. C’est de ma faute si elle refuse de venir chasser avec moi et que l’on passe du temps ensemble. Et l’idée de la réveiller ne semble vraiment pas bonne. Je comprends bien assez vite qu’il faut abandonner l’idée. Je me relève et me détourne d’elle, lui disant d’un murmure que je l’aime. J’allais partir, vraiment. Et puis j’ai entendu du bruit. Elle doit se retourner dans son lit. Jusqu’à ce que des pas se rapproche rapidement de moi. Je n’ai pas le temps de me retourner qu’elle bondit sur mon dos, déstabilisant mon équilibre. Surpris et grimaçant sous la douleur, mon expression d’homme blessé s’efface vite, remplacé par un sourire. Cela fait trop longtemps que nous n’avons pas eu de contacts physiques elle et moi. Pas un câlin, et à part ce bisou volé, la dernière fois que nous nous touchions c’est lorsqu’elle me frappait pour faire entrer Aby à la prison. Je peine à retenir un rire tant ma joie est immense. Mon cœur se réchauffe. Je le maintien contre moi mais cesse d’avancer. « Tu ne peux pas sortir habillé en pyjama, mon cœur. Tu vas attraper froid. » Je la dépose au sol en m’agenouillant et me tourne vers elle, posant ma main sur son épaule. Je ne veux pas rompre cette proximité, mais c’est pour son bien.

« Va t’habiller… Ou mets au moins ton blouson. Il fait vraiment froid dehors. Je te promets de t’attendre. » Mais je ne lâche pas son épaule pour autant, la regardant droit dans les yeux. J’ai très envie de la serrer dans mes bras. Elle est ma fille, qu’elle le pense ou non. Je donnerai ma vie pour elle sans hésiter. Et si je parais pour le méchant, c’est pour son bien. Je veux la protéger de ce monde. Mais je veux l’y préparer aussi. Je la tire vers moi et l’entoure de mes bras. « J’ai vraiment eu peur que tu ne veuilles pas venir, Clarice. Je… On va beaucoup parler aujourd’hui. En tout cas je vais le faire. J’ai beaucoup de choses à te dire. Et il faut vraiment qu’on ramène de quoi manger. Mais va te préparer, je t’en prie. Je reste ici en t’attendant. File. » Dis-je en la relâchant, et reprenant ce regard avec toute la fierté du monde dans mes pupilles.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
creepy uncle
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Ven 11 Mai - 4:07
J’avais couru jusqu’à lui pour lui sauter dessus parce qu’il se sauvait et que je n’allais pas le laisser se sauver. Pas tout seul. Je ne pouvais pas prendre la chance, je lui avais parlé. Je lui avais parlé avec des mots, des vrais. Je l’avais même fait super fort, alors il allait mourir. Mon vrai père allait apparaitre dans un coin sombre de la ville et faire du mal à Abel. Je ne voulais pas qu’Abel fasse du mal à Abby, mais il ne méritait pas de mourir pour cela. Alors, fallait que je prenne soin de lui maintenant. J’étais fatiguée, mais pas assez pour le laisser courir à sa perte. En mode koala dans son dos, ça irait. On y arriverait. Sauf qu’il n’était pas d’accord. Je ne pouvais pas sortir en pyjama. Mais… mais… c’était pas l’école là, les cadavres n’allaient pas voir que j’étais en pyjama. Sauf que papa parla de froid et ça, c’était bien vrai. Il faisait un froid de canard à l’extérieur et je n’allais pas survivre comme ça. Je n’avais même pas de chaussette, donc bon… Je n’avais pas l’intention qu’il se sauve pour autant. C’était peut-être un subterfuge après tout, mais il avait peut-être suivit le fil de mes pensées, parce qu’il me disait d’aller m’habiller, qu’il allait m’attendre. Un blouson, c’est bien quand même. J’allais hocher la tête pour y aller quand papa rajouta, dans un câlin que je lui rendais avec plaisir, qu’on allait parler aujourd’hui tous les deux. Qu’on devait aussi ramener à manger pour tout le monde. On tenterait fort et j’avais réellement faim, alors c’était une bonne idée.

Alors, tout en hochant la tête, j’avais tourné les talons pour retourner à ma chambre rapidement et enfiler pantalon, chaussettes et blouson. J’avais même prit la peine de mettre un bonnet trop grand, un foulard et prit des gants. Ce n’était pas le truc le plus pratique, mais ça gardait au chaud. J’avais remis mon sac sur mes épaules pour la peine et j’étais retournée le voir, j’avais fait vite, comme toujours. J’avais les cheveux en bataille, des mèches sortant de mon bonnet, mais personne n’allait s’en plaindre, je n’étais pas là pour être jolie, j’étais là pour partir en expédition avec mon papa. J’avais glissé ma main dans la sienne en toute réponse. Je ne savais pas quoi dire d’autre, maintenant qu’Abby était en sécurité à la prison, je n’avais plus de raison d’en vouloir à papa. Il avait fait une erreur, c’était humain, mais maintenant, il fallait recoller un peu les morceaux. En plus, si je recollais les morceaux avec papa, peut-être qu’il serait plus gentil avec Abby et ça, j’aurais bien aimé. Parce qu’elle méritait qu’on soit gentil avec elle. Alors, donner la main à papa et le suivre vers je ne sais où. Parce que bon, je ne savais pas trop où était le meilleur coin de chasse des environs.



Creepy uncle
Abel JonassonCreepy uncle
avatar
Messages : 808
Points : 18
Date d'inscription : 20/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   Sam 19 Mai - 17:16
Bien avant tout ça, si l’on m’avait dit que l’une de nos activités à Clarice et moi allait être la chasse, j’aurai ri. J’aurai tout donné pour préserver son innocence, la protéger de ce monde tout en l’y préparant en douceur. Car avant même que l’apocalypse éclate, j’étais en quelque sorte sa seule figure paternelle au vu de ce que Ryan lui donnait : une éternelle absence. Mais maintenant, il fallait que l’on mange, et avec les réserves en tout genre qui s’amenuisent, il n’y a pas d’autres choix que de faire avec ce que l’on a dans la nature. Chasser, cueillir, récolter, … On se croirait revenus à l’âge de bronze. Heureusement qu’il nous reste des fusils pour ça. Encore faille-t-il savoir tirer… pour ça, je compte sur ma fille. J’aurai pu prendre un adulte, avec plus de poigne et plus d’aisance, mais c’est ma façon de croire en elle, de lui prouver que je lui fais confiance, et que je sais qu’elle en a les épaules. Je suis sans doute le pire père au monde. Mais ce n’est pas comme si les services sociaux allaient venir me l’arracher.

J’attends qu’elle soit prête, glissant mes mains dans mes poches le temps qu’elle s’habille et lui accordant l’intimité dont elle a besoin. Elle grandit, et je dois de plus en plus me tenir éloigné d’elle lorsqu’elle doit se dénuder. C’est naturellement que nous le faisons. Pour une fois, ce n’est pas dû à Abby, mais bel et bien à la nature. Lorsqu’elle sort enfin de sa cellule, elle s’approche de moi. Je ressors les mains des poches pour me redresser. Elle glisse ses petits doigts dans ma paume. Je regarde ce contact et sourit avant de m’attarder sur ses yeux. « Tu n’as rien oublié? Il se peut qu’on y reste quelques jours… Tu sais comment sont les sortis aujourd’hui… » Tout en disant ça, je m’étais animé pour marcher à ses côtés en direction de la sortie.

Lorsque j’arrive devant la porte, je peux déjà en sentir la poignée mordre ma main du froid. J’inspire une dernière bouffée d’air chaude. Je pousse la porte. J’expire à peine que la condensation se fait visible. Je me tourne vers elle et la porte contre moi pour que nous partagions nos chaleurs. Autant essayer de la conserver. Je m’approche du véhicule et ouvre la portière passagère pour la glisser sur la banquette. Je retire le fusil de mon épaule et avise l’arme un instant. Rappelé par une brise fraîche, je glisse l’arme prés de Clarice. « Prends en soin, il faudra qu’on la rende à Darren lorsque l’on reviendra… » Je referme la porte et m’empresse de démarrer le moteur et de mettre le chauffage. Heureusement que l’on a ça encore. J’allume l’auto-radio mais laisse un volume bas. Une vieille musique des années 80 résonne. C’est mieux que rien. Je n’ai plus écouté de musiques depuis des mois, et n’importe quoi me redonne le moral. « C’est parti… On ne va pas aller très loin. Les routes sont encombrées. Mais ça sera plus facile d’y placer nos trouvailles et de les ramener en une fois. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
creepy uncle
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong   
 
I can"t walk on the path of the right 'cause I'm wrong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération