Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Ce mois-ci, venez relever des défis et trouver la gloire dans un petit jeu plein de surprises. C'est par ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Event #5) Run or Die

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Détroit

 the news begins. [PV Søren & Dean]

avatar
Messages : 483
Points : 811
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: the news begins. [PV Søren & Dean]   Jeu 24 Mai - 21:13

Søren & Dean

The news begins


Depuis la chute du Laboratoire, nous avons passer pas mal de temps à vagabonder dans les rues de Detroit pour tenter de trouver un endroit où l’on pourra éventuellement se poser avec Søren et James. Nous survivons du mieux que l’on peut mais, le plus important pour moi c’est d’être en compagnie de Søren. Après l’avoir cru mort pendant plusieurs mois, il est tout simplement hors de question que je le laisse à nouveau filer. Puis, je me retrouve lorsque je suis à ses côtés. Après la perte de tout ceux en qui je tenais… Je me suis pas mal perdu. Nous avons passé quelques jours dans la tour de Dwight et sa faction. C’était un endroit plutôt sympa mais, nous ne sommes pas pour autant rester. Il y a quelques jours, nous avons entendu parler d’une fameuse arène. Piquer par la curiosité, on s’est diriger vers cet endroit. Nous avons fini par nous installer dans une petite maison pour nous reposer avant de reprendre notre route. Søren et James étaient à l’étage pour faire, je ne sais pas trop quoi. Quant à moi, j’étais installer dans le salon de cette maison lorsque je viens à entendre la porte d’entrée s’ouvrir. Chose qui n’est pas vraiment normal. Du moins, je ne pense pas que l’un des garçons s’apprête à sortir. Donc par déduction, il s’agit d’un autre vivant qui cherche surement un endroit où loger ou tout simplement à piller. D’instinct, j’attrape mon arc et je me déplace discrètement vers l’entrée. Nikki se lève à son tour pour me suivre. La bergère allemande commence à grogner lorsqu’elle entend de nouveau bruits dans la maison. Je finis par arriver face à un homme qui me dit étrangement quelques choses. Je l’ai déjà sans doute croisé ou je ne sais pas trop. En tout cas, les dernières rencontres que j’ai pu faire n’ont jamais été très sympathique. « Salut ! Je peux vous aider ? » Dis-je assez fort pour que les gars d’en haut puisse m’entendre. Je braque mon arc armé d’une flèche face à ce type, tandis que ma chienne continue à montrer les crocs. Nikki est vraiment très protectrice comme chienne. « Vous ne trouverez rien ici. » Rajoutai-je sur un ton assez froid. Peut-être que ce type n’a pas de mauvaise intention mais, c’est assez compliqué de ne pas envisager le contraire de nos jours.
AVENGEDINCHAINS

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 805
Points : 1501
Date d'inscription : 28/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the news begins. [PV Søren & Dean]   Dim 27 Mai - 8:36
Mère était pleine de principes et de dictons qui s’appliquaient toujours comme « Il n'y a qu'ensemble qu'on sera plusieurs. », « Femme épilée n'est jamais de mauvais poil. », « Pas besoin de couteau pour avoir un avis tranché ! », « L'amour c'est regarder ensemble dans la même direction, comme la levrette. », « Il est difficile de dire que l’on est muet sans mentir » ou encore « Si tu ne peux pas regarder la vérité en face, regarde la de profil. ». Bref c’était une sage assortie d’une sainte femme. Je regrette encore cet accident de Botox qui nous l’a enlevée si tot.  Toujours est il que dans sa grande expérience du monde et de ses principes, il y en avait un qu’elle ne manquait jamais de me rappeler avant d’aller a une cérémonie : « Si le Le hippie n'urine pas avant de partir, il peace. » N’imaginez pas qu’il est possible de se soulager durant une cérémonie et que le champagne s’évapore d’une vessie tout seul. Et comme il est mal vu dans le showbiz d’user des commodités propres au commun des mortels ou de son entre jambe pour autre chose que du sexe, je ne vous raconte pas le dandinage et le malaise en cas d’oubli.

De la même façon que je cache férocement ma petite difficulté a la lecture, je fais en sorte que personne ne sache que je puisse avoir une vie intestinale ou urinaire. Je suis presque un semi Dieu de perfection, autant ne pas tout gâcher en reconnaissant qu’il puisse sortir autre chose de mon organisme que des paillettes. Cela se révèle être un sport ardu au quotidien et un régime alimentaire strict doublé de capacités de ninja. Mais voila, depuis ce matin, je n’ai pas été seul une minute. Même pas dans la baignoire ou il peut être discret a défaut d’hygiénique de lâcher les vannes. Mais avec deux vestales trop affectueuses puis l’arrivée de Jésus pour me dire qu’il y avait potentiellement un cheval de disponible mais qu’il fallait faire vite, j’ai juste pas eu le temps.

Et voila comment le hippie que je suis qui n’urine pas avant de partir est tout sauf peace dans la voiture ou chaque roulis me fait craindre un débordement pendant que je me remue dans tous les sens. Jesus a mis l’autoradio en sentant ma tension. Ma compil Dinsey préférée. Sauf que « flic flac la pluie » de Bambie était la chanson de trop.

« Arrêtes cette voiture Jésus !!!
-Boss ?
-MAINTENANT !!!!! »


Jésus pile et sans demander mon reste je bondis presque hors du véhicule en lui intimant a de rester dedans pour foncer vers la première maison que je vois. Il est hors de question que je me soulage contre un mur comme un clébard, il me faut une toilette et vite. Je n’ai pas le temps de trouver le lieu d’aisance que je me retrouve né a né avec une charmante demoiselle se la jouant Catheniss Neverdeen dans Burger Game et me demandant si elle peut m’aider avant de m’assurer que je ne trouverais rien ici. C’est bien ma chance.

« Je suis désolé Mademoiselle de vous importuner, et croyez moi je saurais vous dédommager si vous aviez l’amabilité de me dire ou sous.. hum… heu… c’est délicat voyez vous. »

Je peux vous parler de beaucoup de sujet sans gène mais pour le coup, là on rentre dans une sphère plus intime que ma vie sexuelle et ca me rend mal a l’aise. Mais je n’ai pas le choix, c’est donc sous le ton de la confidence que je lui ajoute :

« … auriez vous une toilette dans votre maison et seriez vous disposer a me laisser l’utiliser. Il se trouve que c’est pour une urgence. »

J’espère qu’elle aura compris elle qu’elle me permettra de connaitre la délivrance avant de devoir échanger des politesses. Elle est fort jolie mais je ne me sens pas de badiner la vessie pleine. Au moins je sais rester poli et civilisé.

« Vous feriez de moi votre obligé si vous me dépanniez. »


Et vite…


HRP:
 

_________________
Dean Caulfied
   
❝Do you like movies about Gladiators?❞
  (c)Allison
 
the news begins. [PV Søren & Dean]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Détroit
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération