Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #30 : Août 2018
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Signalez vos RPs ici !
Cet été sur In Your Flesh, réalisez votre rêve d'enfant et devenez dresseur Pokémon ! Pour les attraper tous, ça se passe ici
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - préambule : Welcome to Detroit > A lire ici

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Détroit

 the news begins. [PV Søren & Dean]

L'Arène
Lyana HansenL'Arène
avatar
Messages : 489
Points : 882
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: the news begins. [PV Søren & Dean]   Jeu 24 Mai - 21:13

Søren & Dean

The news begins


Depuis la chute du Laboratoire, nous avons passer pas mal de temps à vagabonder dans les rues de Detroit pour tenter de trouver un endroit où l’on pourra éventuellement se poser avec Søren et James. Nous survivons du mieux que l’on peut mais, le plus important pour moi c’est d’être en compagnie de Søren. Après l’avoir cru mort pendant plusieurs mois, il est tout simplement hors de question que je le laisse à nouveau filer. Puis, je me retrouve lorsque je suis à ses côtés. Après la perte de tout ceux en qui je tenais… Je me suis pas mal perdu. Nous avons passé quelques jours dans la tour de Dwight et sa faction. C’était un endroit plutôt sympa mais, nous ne sommes pas pour autant rester. Il y a quelques jours, nous avons entendu parler d’une fameuse arène. Piquer par la curiosité, on s’est diriger vers cet endroit. Nous avons fini par nous installer dans une petite maison pour nous reposer avant de reprendre notre route. Søren et James étaient à l’étage pour faire, je ne sais pas trop quoi. Quant à moi, j’étais installer dans le salon de cette maison lorsque je viens à entendre la porte d’entrée s’ouvrir. Chose qui n’est pas vraiment normal. Du moins, je ne pense pas que l’un des garçons s’apprête à sortir. Donc par déduction, il s’agit d’un autre vivant qui cherche surement un endroit où loger ou tout simplement à piller. D’instinct, j’attrape mon arc et je me déplace discrètement vers l’entrée. Nikki se lève à son tour pour me suivre. La bergère allemande commence à grogner lorsqu’elle entend de nouveau bruits dans la maison. Je finis par arriver face à un homme qui me dit étrangement quelques choses. Je l’ai déjà sans doute croisé ou je ne sais pas trop. En tout cas, les dernières rencontres que j’ai pu faire n’ont jamais été très sympathique. « Salut ! Je peux vous aider ? » Dis-je assez fort pour que les gars d’en haut puisse m’entendre. Je braque mon arc armé d’une flèche face à ce type, tandis que ma chienne continue à montrer les crocs. Nikki est vraiment très protectrice comme chienne. « Vous ne trouverez rien ici. » Rajoutai-je sur un ton assez froid. Peut-être que ce type n’a pas de mauvaise intention mais, c’est assez compliqué de ne pas envisager le contraire de nos jours.
AVENGEDINCHAINS

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

avatar
Messages : 921
Points : 1921
Date d'inscription : 28/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the news begins. [PV Søren & Dean]   Dim 27 Mai - 8:36
Mère était pleine de principes et de dictons qui s’appliquaient toujours comme « Il n'y a qu'ensemble qu'on sera plusieurs. », « Femme épilée n'est jamais de mauvais poil. », « Pas besoin de couteau pour avoir un avis tranché ! », « L'amour c'est regarder ensemble dans la même direction, comme la levrette. », « Il est difficile de dire que l’on est muet sans mentir » ou encore « Si tu ne peux pas regarder la vérité en face, regarde la de profil. ». Bref c’était une sage assortie d’une sainte femme. Je regrette encore cet accident de Botox qui nous l’a enlevée si tot.  Toujours est il que dans sa grande expérience du monde et de ses principes, il y en avait un qu’elle ne manquait jamais de me rappeler avant d’aller a une cérémonie : « Si le Le hippie n'urine pas avant de partir, il peace. » N’imaginez pas qu’il est possible de se soulager durant une cérémonie et que le champagne s’évapore d’une vessie tout seul. Et comme il est mal vu dans le showbiz d’user des commodités propres au commun des mortels ou de son entre jambe pour autre chose que du sexe, je ne vous raconte pas le dandinage et le malaise en cas d’oubli.

De la même façon que je cache férocement ma petite difficulté a la lecture, je fais en sorte que personne ne sache que je puisse avoir une vie intestinale ou urinaire. Je suis presque un semi Dieu de perfection, autant ne pas tout gâcher en reconnaissant qu’il puisse sortir autre chose de mon organisme que des paillettes. Cela se révèle être un sport ardu au quotidien et un régime alimentaire strict doublé de capacités de ninja. Mais voila, depuis ce matin, je n’ai pas été seul une minute. Même pas dans la baignoire ou il peut être discret a défaut d’hygiénique de lâcher les vannes. Mais avec deux vestales trop affectueuses puis l’arrivée de Jésus pour me dire qu’il y avait potentiellement un cheval de disponible mais qu’il fallait faire vite, j’ai juste pas eu le temps.

Et voila comment le hippie que je suis qui n’urine pas avant de partir est tout sauf peace dans la voiture ou chaque roulis me fait craindre un débordement pendant que je me remue dans tous les sens. Jesus a mis l’autoradio en sentant ma tension. Ma compil Dinsey préférée. Sauf que « flic flac la pluie » de Bambie était la chanson de trop.

« Arrêtes cette voiture Jésus !!!
-Boss ?
-MAINTENANT !!!!! »


Jésus pile et sans demander mon reste je bondis presque hors du véhicule en lui intimant a de rester dedans pour foncer vers la première maison que je vois. Il est hors de question que je me soulage contre un mur comme un clébard, il me faut une toilette et vite. Je n’ai pas le temps de trouver le lieu d’aisance que je me retrouve né a né avec une charmante demoiselle se la jouant Catheniss Neverdeen dans Burger Game et me demandant si elle peut m’aider avant de m’assurer que je ne trouverais rien ici. C’est bien ma chance.

« Je suis désolé Mademoiselle de vous importuner, et croyez moi je saurais vous dédommager si vous aviez l’amabilité de me dire ou sous.. hum… heu… c’est délicat voyez vous. »

Je peux vous parler de beaucoup de sujet sans gène mais pour le coup, là on rentre dans une sphère plus intime que ma vie sexuelle et ca me rend mal a l’aise. Mais je n’ai pas le choix, c’est donc sous le ton de la confidence que je lui ajoute :

« … auriez vous une toilette dans votre maison et seriez vous disposer a me laisser l’utiliser. Il se trouve que c’est pour une urgence. »

J’espère qu’elle aura compris elle qu’elle me permettra de connaitre la délivrance avant de devoir échanger des politesses. Elle est fort jolie mais je ne me sens pas de badiner la vessie pleine. Au moins je sais rester poli et civilisé.

« Vous feriez de moi votre obligé si vous me dépanniez. »


Et vite…


HRP:
 

_________________
Dean Caulfied
   
❝Do you like movies about Gladiators?❞
  (c)Allison
avatar
Messages : 147
Points : 394
Date d'inscription : 18/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the news begins. [PV Søren & Dean]   Mar 3 Juil - 4:53

the news begins
FT. LYANA & DEAN - 12 DÉCEMBRE
Les choses ont été un peu compliqué après la chute du labo, mais on a sut rebondir avec James et puis le fait d'avoir retrouver Lya à bien arranger les choses pour ma part. James quant à lui, il est plutôt maussade, me voir retrouver ma belle doit le faire déprimer ou je sais pas. On a passé quelques temps sur la route à trouver ce qu'on pouvait, mais le simple fait de l'avoir prés de moi me faisait oublier tout le reste. C'est compliqué à expliquer, mais sans Lyana je ne suis pas complet, c'était comme si il me manquait une partie de moi et maintenant je suis totalement moi, même si toute cette merde est encore là. Ça me la ferait presque oublier, enfin j'ai bien dis presque. On est passé chez un certain Dwight, un mec plutôt sympathique de ce que j'ai pu en tirer et aujourd'hui on se trouve dans une baraque complètement délabrée. On a pas grand chose à mangé, mais on continue à survivre comme on peut. On a entendue parlé d'une arène qui pourrait nous refiler tous ce qu'on aurait besoin en contrepartie de quelques faveurs. Why not. Pour l'heure je me trouve avec James à l'étage entrain de fouiller les placards pour nous dégoter de nouveaux vêtements. Je vous dis pas la crise de rire quand il est sortie avec une robe à fleur sur le dos. Lyana est resté en bas pour se reposer ou surveiller je n'ai pas bien compris, enfin bref on est entrain de déconner quand j'entend la voix de Lyana parler à quelqu'un d'autre, je tend l'oreille et à moins qu'elle ne parle à Nikki, il y a quelqu'un en bas. Sans plus attendre je dégaine mon flingue et avertit James du danger. Je descend les marches lentement et écoute ce qui se dit, le mec semble chercher des toilettes. J'arque un sourcil tout en continuant de descendre sans un bruit, arrivé devant l'homme en question je reste dubitatif. Dean Caulfield. Je lâche un petit rire en rangeant mon arme et en ouvrant une porte. Pars vite et reviens tard. Un chef d'oeuvre ! Le pipi room c'est par ici. Je lui montre la porte en souriant et regarde Lya qui le pointe de son arc, bon d'un côté elle a pas tord. On ne peut se fier à personne, mais c'est Dean Caulfield quand même ! Merde ! Un des grands du cinéma.

code by bat'phanie

_________________

NO HEROES
just survivors.
avatar
Messages : 921
Points : 1921
Date d'inscription : 28/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the news begins. [PV Søren & Dean]   Ven 6 Juil - 23:02
Je reste un peu estomaqué de découvrir un petit couple ici, couple de quoi, je n’ose plus rien dire, a priori il n’y a que chez les Lannister qu’on peut cumuler les mandats.  Je me contente de sourire en reconnaissant que ma maman avait raison quand elle disait que la célébrité m’ouvrirait des portes. Sauf que celle que l’homme m’ouvre est loin d’être appétissante… ils n’ont pas l’eau courante ici ? Et le lave main ? Dieu du ciel. L’eau de javel est devenue un luxe inestimable. Il faut bien que je suis au bord de l’implosion pour essayer de me concentrer sur l’urgence du moment en priant pour ne pas attraper je ne sais quelle affreuse maladie dans ce lieu qui n’a pas connu de femme de ménage depuis un bon bout de temps. Mon passage dans la série Docteur Mouse m’oblige a, immédiatement, penser au risque de Lupus puisque c’est la seule maladie qui était présente d’un bout a l’autre des 14 saisons, mais dans les fait je ne sais pas ce que c’est, puisqu’aucun des « patients » ne l’a jamais eu, ni comment on la contracte. C’est peut être la maladie du loup garou ? J’attends donc un peu d’intimité pour me livrer a la plus dégradante des leçons d’humilité données.

Je reviens auprès de mes hôtes un peu penauds, avec une sensation d’être quelque peu « sale » et regarde mine de rien leur intérieur qui est digne de leurs toilettes. J’essaye de ne pas le montrer mais ça me parait… compliqué de vivre dans un endroit comme celui-là. En fait les bonnes manières voudrait que je fasse un compliment sur le logement de mes hôtes, sauf que rien ne me vient alors je préfère éviter un « c’est très trivial chez vous ».

« Je… hum.. je tiens a vous remercier pour votre aide salvatrice. Je vous serrerais bien la main pour vous témoigner ma gratitude mais je crois que votre lavabo ne fonctionne pas mieux que votre chasse d’eau… »

Et que beaucoup de choses ici a vu d’œil Je n’ose même pas imaginer leur installation électrique… si tant est qu’elle existe. Au moins, ils ont l’air sympathiques et je me sens un peu leurs débiteurs.

« Je me sens votre obligé. Serais ce déplacé de ma part de voir avec vous ce que je pourrais faire pour m’acquitter de cette date ? Comme vous m’avez reconnu, je suis Dean Caulfield. Actuellement je suis le  co gérant de l’Arène de Detroit, je ne sais pas si vous connaissez. Un repas, une place Vip pour tous les deux… qu’est ce qui pourrait vous faire plaisir ? »

_________________
Dean Caulfied
   
❝Do you like movies about Gladiators?❞
  (c)Allison
L'Arène
Lyana HansenL'Arène
avatar
Messages : 489
Points : 882
Date d'inscription : 25/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: the news begins. [PV Søren & Dean]   Jeu 26 Juil - 23:00
Certes, je m’emballe peut-être un peu trop vite en pointant mon arc sur cet homme mais, dans le fond... On ne sait jamais sur qui nous pouvons tomber de nos jours. Volontairement, je parle d’une manière assez forte pour que Søren et James puissent entendre ma voix de l’étage. Compte à Nikkie, celle-ci reste à mes côté prête à sauter sur cet homme en face de moi. Il ne faut pas attendre pour que ce type m’adresse la parole. Il veut simplement utiliser la toilette de la maison. J’en ai entendu des choses, mais là... Je dois bien avouer que je suis surprise de l’entendre me le demander. Je n’eus pas le temps de répondre que j’entendis la voix de mon fiancé provenant des escaliers. Il s’adresse à cet homme comme s’il le connaissait. Minute ! Je connais le nom de se film… Et voilà que je fais le rapprochement. Je baisse alors mon arme, ce qui calme aussitôt ma chienne. Je pose mon regard sur Søren. « Tu est sûre que c’est lui ? » Sérieux, je ne comprends vraiment plus rien à ce moment. La dernière célébrité que j’ai croisée (et la seule) est morte peut de temps après notre rencontre. D’ailleurs, Aidan m’as attiré les foudres du chef de Fort Hope. Dean Caulfield finit par revenir dans le hall d’entrée. Il nous remercie de lui avoir laisser emprunter la toilette de la maison. Après nous ne sommes que de passage ici. J’eus un léger sourire lorsqu’il vient à nous parler de l’eau de cette maison. « Nous ne sommes que de passage dans cette maison. Donc ne vous en fait pas pour cela. » Dis-je tout simplement. Lorsqu’il vient à nous parler de l’arène, mon regard se pose sur mon fiancé. L’arène est l’endroit où nous voulions nous rendre avec James. Et l’offre de l’acteur est plutôt intéressante. Au moins, nous pourrions voir comment cela se passe là-haut avant de décider quoi que ce soit. « Absolument pas. L’arène ? C’est l’endroit où l’on compter se rendre. Cela étant, nous sommes trois… Nous avons un ami à l’étage. Il faut que l’on voit ensemble cette offre avant de l’accepter. » Répondis-je en posant à nouveau mon regard sur Søren.

_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: the news begins. [PV Søren & Dean]   
 
the news begins. [PV Søren & Dean]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Détroit
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération