Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs

 This is not a love song

avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: This is not a love song   Lun 9 Juil - 20:50
Une nouvelle journée qui commence dans l’effervescence de l’arène. Je sais que c’est couillon, que je me plains parce que je pense que je suis le style de mec a toujours me plaindre, mais je kiffe ma vie ici. Bon, ok, facile à dire quand on ne se souvient pas d’en avoir eu d’autres. Mais j’ai du mal a imaginer que cela puisse être mieux que la vie d’un champion.

Je me lève pas trop tot, c’est les gladiateurs qui ouvrent les entrainements, j’ai Miss Malou en coach particulier, ok, elle est pas facile, mais au final, entre elle et Dean, y’a pas photo. Faire du sport est visiblement plus à ma portée que faire des maths ou de la poésie, cogner sur les autres semble même être une seconde nature…. Alors être « payé » pour le faire. J’ai envie de dire : « que demander de plus ? »

En plus niveau confort, j’ai ma propre piaule, j’ai de l’eau chaude pour me laver, j’ai le ventre plein, je ne sais pas ce que c’est que de flipper la nuit de voir débarquer des moisis ou des mecs louches…. Et puis… j’ai Joséphine. Non seulement je crois que c’est facilement la plus belle femme de l’endroit, mais aussi la plus douée, elle est quand même responsable médicale, hey ouai, c’est pas seulement un corps, mais en prime… elle dort dans mon lit ! Enfin, quand je dis qu’elle dort, c’est pour éviter qu’un regard prude puisse être choqué. Je pense qu’elle ne peut pas lutter contre mon sex appeal.

Bon y’a aussi la famille qui est là, mais pour le coup, je suis plus modéré. Autant ma frangine d’adoption, Tobby, c’est le pied de l’avoir avec moi. Elle et Chester compte vraiment pour moi. Autant pour mon vieux, je suis plus mitigé. Depuis ma conversation avec Carter, j’envisage de plus en plus le pire et c’est pas la peine de dire que d’imaginer qu’il puisse avoir voulu ma mort me fait moins apprécier le moment. Surtout que je bite toujours pas pourquoi mais je sais que je garde toujours un œil dessus quand il s’approche de Joséphine.

Ce matin, je finis tranquillou mon entrainement, l’arène ne parle que d’un truc, Dean a ramené une meuf ici. Genre c’est un truc inhabituel. Il a quand même une armée de Vestales. Sauf que celle-ci ça serait sa meuf. Y’a un mec qui m’a dit l’avoir déjà vu dans des magazines et des films. Perso j’ai pas encore vue la tronche de Madame Dean mais de toute façon, sans mémoire, je doute de savoir la reconnaitre de près ou de loin.

Un autre privilège d’être champion, c’est d’avoir sa salle de bain privative, mais un désavantage d’etre un mec en couple, c’est de pas forcement vouloir déranger sa femme pour prendre sa douche. Quitte a la rejoindre, je préfère être propre. Je suis donc sous la douche a dire des conneries avec les autres mecs quand j’entends entre deux ricanements.

« Hey Robin, y’a une dame pour toi. »

Je souris en me disant que ma femme n’a pas du savoir attendre. Ça lui ressemble pas de s’afficher ainsi, mais ca ne me déplait pas. Je note que les autres sont en train de se barrer en se marrant. Pour une fois qu’ils respectent notre intimité !! Le temps de me rincer je lui chante cette chanson Française que j’adore en espérant que cela va lui plaire. J'ai toujours été un chanteur de douche :

« Je me suis soûlé en l'écoutant
L'alcool fait oublier le temps
Je me suis réveillé en sentant
Des baisers sur mon front brûlant
Des baisers sur mon front brûlant
On s'est connu, on s'est reconnu
On s'est perdu de vue, on s'est r'perdu de vue
On s'est retrouvé, on s'est séparé
Puis on s'est réchauffé… »


Je bondis presque, triomphant, dans mon plus simple appareil, prêt a l’usage ;

« Je suis tout a toi ma bell… heu… ? »


Je me retrouve comme un con tout nu devant… bah devant pas ma femme du coup. Merde… elle est ou ma serviette !!! le pire c’est que j’assume pas forcement mon corps couvert de cicatrices. Devant les mecs ou Joséphine, ca passe… mais pas les autres. Les Vestales m’ont bien traumatisé en se foutant de ma tronche quand j’étais encore personne ici. J’essaye de mettre mes mains la ou il faut pour cacher ce qu'il faut tout en essayant de réaliser que Joséphine est pas là.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: This is not a love song   Ven 13 Juil - 15:00


Don de clairvoyance
Phoebe

«Si l'amour n'existe pas, pourquoi continuer à vivre ? »

Je suis toujours à la recherche de ce soit-disant amour éternel, et fidèle à en être écœurant, ma première cible dans mon investigation pour prouver à Dean qu’il est totalement naïf mais aussi car avoir un tigre domestique j’y tiens, je le nourrirais de moutons enragés si son estomac est capable de supporter leur chair putride, après tout chacun ses goûts non ? Et puis avoir un bête aussi dangereuse à ses côtés sa procure une certaine crédibilité pour les négociations.

Ma cible se nomme Isha Cornwell, fils du Tribun. Paraît qu’il est un peu con sur les bords ou un peu bestial, c’est ce que m’ont dit les femmes qui se sont inclinés devant ma beauté quand j’ai repris l’affaire des Vestales, ou bien devant ma méchanceté. Être une actrice à un certain attrait et quelques avantages. Comme pouvoir changer de ton, d’humeur en un clin d’œil et donc pouvoir déstabiliser son public, sa cible. Je le laisse accomplir son entraînement. Cela à aussi un avantage pour moi, d’après mon expérience personnel quand quelqu’un fournit un important effort physique comme quand je courrais, il est un peu plus désorienté, moins sur ses gardes....

Je me suis dirigé vers les vestiaires des garçons, détournant pudiquement le regard ces brutes sont loin de m’intéresser, je cherche quelqu’un de raffiné pas une brute gonflé à la testostérone à la limite d’être une bête cherchant une femelle pour assurer sa succession.

-Je cherche un mec se nommant Isha. Criais-je aux gladiateurs, les douches faisant beaucoup trop de bruit, faudrait qu’il pense à installer des rideaux de douche aussi....

-Là-bas. M’indique un gars me souriant beaucoup trop, des étoiles dans les yeux.

-Merci. Répondis-je froidement plissant mes yeux. Et j'aimerais avoir une conversation priver avec lui.

Ou autrement dit «Cassez-vous et que ça saute». Le fait d’être une Vestale ça à aussi des avantages. Tout est une histoire de bonus et de malus. Ils sortent tout en rigolant comme un troupeau de cochon qui grognerais
Isha ou Robin, je ne sais pas comment il s’appelle au final est le seul à rester dans les vestiaires.

Alors que je détourne le regard, m’approchant de lui pour lui signifier ma présence. Il se met à chanter sans raison, dans une langue que je ne comprends pas. Du français ? Je le laisse finir sa chanson pour voir ce qu’il va faire et c’est là qu’il me bondit dessus comme s’il était en manque. Avec toute la prestance que j’ai, je me recule légèrement m’efforçant de le dévisager. Je ne peux m’empêcher de ricaner en le voyant se tortiller vainement pour cacher ses attributs, que je viens de voir il y a quelques secondes.

-Eh bien, tout ce qu’on m’a raconté sur toi était bien vrai. Mais je ne pensais pas que tu étais un Diva. Continuais-je en gloussant. Elle à bon goût au niveau des muscles sans aucun doute, mais sinon je vois pas ce qu'elle te trouve.
Terminais-je amusé
Je me moque délibérément de lui, mais qui ne réagirait pas comme moi dans une telle situation.

-Bref, pourrais-tu avoir la décence de porter au moins un simple tissu au endroit sensible je te prie. Dis-je en détournant le regard un grand sourire sur les lèvres.  
(c) DΛNDELION
avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is not a love song   Sam 14 Juil - 9:33
Merde merde merde merde.

C’est qui ?

Je reste comme un poisson rouge hors de l’eau a ouvrir et fermer la bouche en essayant, vainement de cacher popol qui est en train de prendre la fuite plus vite qu’une savonnette fonds dans une baignoire. Je pense que j’ai un gros gros gros gros bug et qu’il me faut au moins une bonne minute pour réussir a percuter que ouaaiiiii faut trouver des fringues. Sauf que la … je suis paumé. J’attrape une serviette et l’enroule maladroitement autour de ma taille.

« Heu… j’t'avais pris pour quelqu’un d’autre. »

Je m’excuse pas plus car j’ai quand même, maintenant que le cerveau commence à se relancer, l’intuition que cette bonne femme pourrait avoir éventuellement suggéré potentiellement un truc méchant a mon sujet. J’ai dû mal comprendre… ouai… c’est ca.

Je la détaille avec un peu plus d’assurance maintenant que le choc est passé. C’est une Vestale, pas besoin d’être un génie pour ca sauf que… y’a un truc de diffèrent chez elle. Les fringues ? Non… la façon de les porter peut être… ? un coté Cléopâtre un peu.. impériale et sure d’elle ?  Je me souviens trop d’avoir déjà vu sa gueule. Pour une nouvelle elle a pas froid aux yeux de venir ici. Je sais pas ce qu’on lui a raconter sur nous, enfin, visiblement sur moi puisque je suis le seul maintenant, mais ca devait etre de belles conneries.

Je me ressaisis vite. C’est que je suis Robin le champion de Miss Malou ! Dediou ! C’est pas une pucelle blondinette qui va me dicter sa loi. J’avance vers elle avec un sourire de winner en coin et l’assurance du gros lourd que j’ai toujours été. Je m’arrête a une petite distance de sécurité, j’imagine que dans mon ancienne vie j’ai déjà du me prendre des baffe sou pire. Du coup, d’instinct, je reste sur la défensive coté coucougnettes.

« Alors, M’dame, sans vouloir te faire de reproche, si tu voulais pas voir de choses qui pourraient choquer heu… ta prudeur… ca se dit ça ? Enfin, des trucs que vous ne vouliez pas voir quoi, ben fallait peut être pas trainer dans les douches après les entrainements. Parce que je suis pas sur de trop bien savoir qui t’es, mais y’a un truc que je peux t’assurer, c’est que les Vestales qui viennent ici c’est qu’elles sont en quête de sensation forte. Alors je sais pas qui vient de te bisuter en t’envoyant ici comme une… bah… une nana en manque, mais ca pu le bisutage.»

Je lui fais un petit clin d’œil entendu. Ouai on se fait harceler par des chaudasses … bon ok, pas vraiment, mais ca pourrait arriver Sait on jamais. J’attrape mes fringues et, sans m’inquiéter de sa pudeur je commence a m’habiller. Si elle veut pas voir, elle a qu’a tourner le dos.

« Mais désolé ma mignonne, je ne sais pas ce qu’on t’as dit sur moi, mais je suis marié et fidèle. Alors si c’est de sexe que tu as vraiment besoin, tu devrais aller voir du coté de Declan, ou de James. Je pense qu’ils sont plus disponibles que moi pour ça. »


De mon point de vue je suis hyper gentil, gentleman, bon ok, peut être un poil provocateur, mais je suis champion, j'ai potentiellement un peu le melon. En tout cas je ne mesure absolument pas qui j'ai en face de moi ni pourquoi la plus part des gens qui veulent survivre evite de lancer de l'essence sur le volcan Phoebe.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: This is not a love song   Lun 23 Juil - 21:59


T'es rien pour moi
Phoebe

«Si l'amour n'existe pas, pourquoi continuer à vivre ? »

J’explose de rire méchamment, le dévisageant avec moquerie.

"Tu penses vraiment être capable de faire les montagnes russes avec moi avec un si petit engin ? La blague. Je suis prude pour tout ce qui touche aux étrangeté de la nature et tu es en une mon petit Robin."

Pour qui se prend-il ? Il pense vraiment que toutes les femmes sur Terre sont attirer par lui ? Même, la plus en manque, ne se risquerait pas à aller dans ses bras. Ce que j’apprécie le plus dans une relation, c’est le moment où tu rencontre la personne. A ce moment là, tu ne la connais pas et elle non plus alors il n’y a pas de faux semblant juste....de l’honnêteté et un brin de naïveté ? C'est à ce moment qu'on commence à s'amuser.  Le problème avec les hommes, c’est qu’ils pensent souvent qu’on veut leur chatouiller les parties sensibles. Mais certaine fois , ils tombent sur des Furies, comme moi. Et à ce moment-là, il regrette de n’avoir pas pu faire d’enfant plus tôt.

"Excuse-moi, je ne payerais pas une brute comme toi pour m’envoyer au septième ciel. Dis-je narquoise. Et puis qui voudrait d’un champion qui n’a rien accomplit d’extraordinaire. Même la gosse que la Tribun Erikson à ramené pourrait te battre." Continuais-je avec une méchanceté non-feinte

Je me rapproche de lui avec un pas de félin, un sourire atroce sur mon visage. La pudeur, je m’en contre-fiche c’est juste une défense. Vu le nombre d’hommes que j’ai côtoyé dans leurs plus simples habits. Le corps humain ne choque guère plus.

Ce champion m’intéresse, il n’a pas compris encore l’équilibre des choses. Mais surtout la chaîne hiérarchique, irrespectueux et narcissique sur les bords. Je pense que j’vais m’amuser !

"Oh je vois, que tu es fidèle et marié. Que tu peux être naïf mon chou. Un mariage c’est fait pour ne pas tenir, à part pour les personnes bizarre."

Oui celui qui reste avec la même personne toute sa vie est tout simplement bizarre ! Comment peut-on supporter «l’être aimé» aussi longtemps ? A un moment on se connaît tellement que ce n’est même plus intéressant. Si un jour je suis vieille, et que tout les saloperies que j’ai consommé ne m’ont pas tué avant. Je chercherais encore un partenaire pour pas avoir à rester avec un pépé «Warner».

"Bref, n’oublie pas que c’est en partie grâce à l’élu de ton cœur. Que tu es devenu si populaire et que par conséquent la foule et César ta sacré Champion mais ta carrière est fondé sur un château de sable. Alors fait attention." Continuais-je d’un ton impérial et froid.

Ce n'est pas des menaces, juste de simple conseils d’une personne qui s’y connaît bien dans le domaine
(c) DΛNDELION
avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is not a love song   Mar 24 Juil - 13:43
Certes, j’avoue coincer un peu sur cette histoire de montagne en Russie. Je ne suis pas trop sûr de comprendre ce qu’elle veut me dire. Mais la suite est on ne peut plus claire… malheureusement. Pour le coup j’ai l’impression d’être un moineau devant une mitraillette.

Et bim, dans mes dents. Même si j’essaye d’encaisser avec un semblant de panache, je crois qu’il va me falloir de la colle pour tout remettre en place. Je me sens, malgré tout, blêmir. Je sais pas qui c’est cette nana, mais elle y va pas avec le dos de la cuillère et elle tape ou sa fait mal. Avant que Joséphine arrive on m’appelait Frankenstein ici. Une Vestale m’a fait croire qu’elle avait envie de moi, et quand je me suis retrouvé tout nu, elle a appelé ces copines pour bien se foutre de ma tronche, enfin, surtout de me corps qui est, je le sais, sacrement couturé.

Je suis resté des semaines pas a l’aise avec mon image, voir même dégouté de moi, et puis, il y a eu Joséphine. Visiblement elle s’en fout, pire, je crois qu’elle me trouve beau elle. Même si j’avoue que la blonde a touché un nerf et fait sacrement vaciller ma confiance, repenser au regard de ma femme me redonne un peu d’assurance. Après tout, peut être que je suis bel et bien un monstre balafré, peut être que je ne suis beau qu’aux yeux d’une seule femme, mais j’ai pas besoin de plus.

Je pouffe avec un air suffisant quand elle me dit que la gosse que Miss Malou se trimballe pourrait me battre. C’est une gamine. Sans déconner. Je lui éternue dessus elle s’envole. Et puis qu’est ce que j’irais foutre sur la gueule d’une gamine a peine pubère ? Perso j’ai été choqué de voir la naine sur la lice l’autre jour. Je sais pas, on peut pas lui trouver une place dans les cuisines ou a un endroit ou doit se trouver une petite nana de cet âge. A jouer a la dinette ou a la poupée… ou des trucs du genre. En fait elle a quel âge ?

Je pense que je lui fais mon œil noir quand elle me dit que seuls les gens bizarres peuvent rester ensembles ou que je crois qu’elle me menace sur mon titre de champion. Enfin je crois. Je ne suis pas très bon ni pour comprendre les gens, ni pour rester calme. En résumé, c’est pas faux quand on me traite de gros con. Et puis merde, c’est qui elle ?

Je me rapproche d’elle avec un regard pas aimable et un sourire froid.

« Écoutes petite, je ne sais pas qui tu es, ni pourquoi tu es là. Je sens bien que tu mords parce que tu es déçue du « non ». »

Non je ne suis pas convaincu de ce que je dis, genre pas du tout, mais je me comporte comme a l’arène. Quand un mec qui est plus fort que moi est en face, je charge comme si j’étais sur de ma victoire. 9 fois sur 10 ça les fait douter et ca me donne l’avantage.

« Certes, on est peut-être pas encore tout à fait mariés pour de bon Joséphine et moi et on est peut être des gens bizarres, MAIS, a priori, vu que ca doit être la seule femme au monde qui aime les étrangetés de la nature j’ai bien raison de tout miser sur elle non ? »

Le ton n’est pas délicat. Et oui… je fais un raccourci en disant ma femme pour parler de Joséphine. Certes pour moi elle l’est déjà, mais il est possible que j’ai un peu d’avance sur elle sur ce sujet. Mais a force de lui demander sa main, elle finira bien par dire oui.

« Maintenant je ne sais pas qui tu penses être petite Vestale perdue, mais dit toi que c’est pas demain la veille ou je ne serais plus champion, qui plus est le boss d’ici m’a a la bonne alors si tu as des idées tordues en te croyant importante, je te conseille d’oublier très vite. »

Ouai la aussi petit raccourcie. Je ne bite jamais rien de ce que me dit Dean, trop de mots pour dire un truc simple, il m’a refourgué a Miss Malou… mais, il aime bien ma femme alors ça compte non ? En tout cas je suis sur qu’il ne se débarrassera pas de moi pour le caprice d’une pauvre Vestale anonyme.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: This is not a love song   Sam 28 Juil - 22:02


Chute vertigineuse
Phoebe

«Si l'amour n'existe pas, pourquoi continuer à vivre ? »

Je crois vraiment être tombé sur un cas, soit il est extrêmement con et abruti par l’amour et donc je ne peux plus rien pour lui, soit il possède un ego dépassant tout entendement. Il est l’heure de sortir les crocs et d’essayer de le remettre rapidement à sa place avant qu’il se sente pousser des ailes.

"Alors écoute, monstruosité." Commençais-je reprenant ses propres mots. "Je doute qu’une femme soit déçue que tu ne veuilles pas faire crack crack avec elle. Dans mon cas, je suis même soulager que tu ne veuilles pas sortir ton dard, car que tu es soi-disant fidèle."


Je suppose que mon interrogatoire improvisé et un peu tombé à l’eau pour peu dire, et je n’ai maintenant pour seul mission maintenant de défendre mon honneur ainsi que ma notoriété devant un petit champion qui pense son nombril est le centre du monde alors que c’est le mien.

Pour une fois, je suis d’accord avec lui, c’est assez étonnant vu l’intelligence dont il a fait preuve depuis ces dernières minutes. Mais si j’étais moche au possible comme lui, je miserais que sur une personne, mais je resterais pas avec elle toute ma vie. Le célibat à ses avantages lui aussi, surtout quand on est vieux.

"Cette fois, tu as complètement raison. Je ne savais pas que tu étais marié avec elle. Dit donc vous ne chômer pas tout le deux, tu es sûr que pour elle aussi c’est pour la vie ?"

Oh, le pauvre n’est-il donc pas au courant ? J’ai repris l’affaire des Vestales et par-dessus le marché, j’ai le bras assez long car le Boss de ce lieu était mon mari. Comme c’est con, je pense que cette fois le petit Robin va tomber de bien haut et il n’arrivera pas à se rattraper à une branche malheureusement pour lui et heureusement pour moi.

"Moi, une petite Vestale ? Qu’elle blague, je SUIS la Chef des Vestales." Dis-je d’un air victorieux. "Et mon Patron est accessoirement mon ex, que je connais depuis plus de 10 ans. Alors mon petit Robin, je doute que tu saches ce qu’il pense vraiment de toi. Tu dois être une bête de foire comme les autres prêt à servir un public assoiffé de sang. Et dans le cas où il t’aimerait bien, plus en tant qu’humain que bête, il me suffirait juste de changer son opinion à ton égard. Tu serais étonné de savoir à qu’elle point mon ex est facile à manipuler." Terminais-je d’un sourire carnassier.

Et le faux roi tombe de son piédestal comme beaucoup d’hommes avant lui.

"Alors non, je ne me crois pas plus importante que je le suis contrairement à toi."
(c) DΛNDELION
avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is not a love song   Lun 30 Juil - 20:34
Monstruosité ? Je plisse les yeux en lui adressant un regard noir et moqueur. Je ne sais pas qui est cette gonzesse mais je sens que je vais me la faire. Pas dans un sens sexuel, non, mais je vais te la défoncer verbalement si elle continue de me chauffer. Le pire c’est qu’elle prend un air hautain suffisant a gerber.

« Mon dard il est très bien ou il est et crois moi, je sais pas a quel jeu tu joue mais question soulagement, faudrait que essayes de demander autrement et surtout a quelqu’un d’autre, sinon tente de te rabattre sur la récolte de courgettes du mois. Il te faudra au moins ça pour tenir avec tes airs de princesse a la noix. »

Je ferais bien une danse de la victoire mais avec ma poisse je me méfie, a poil avec juste une serviette a la taille sur un sol humide, c’est bien le bon plan pour ton gâché. Sauf que la blondasse là, elle me fait quand même douter.

Avec cette rumeur que le boss a son ex femme dans le coin. Ca serait quand même bien loche et pas de bol que ca soit elle… après, c’est vrai que le bol, c’est pas trop mon kiffe… Et puis, c’est vrai que Dean a pas l’air compliqué a manipuler… pour une nouvelle entre son assurance et cette information, je trouve que, malheureusement, cela pourrait être possible. Et c’est très fâcheux. Quoique, je ne l’ai pas encore traitée de pétasse non ? Enfin je ne crois pas… j’imagine que, pendant cette intense moment de réflexion, je lui offre, malgré moi, mon faciès de constipé. Réfléchir c’est pas trop mon truc.

« Bien, admettons que tu puisses être l’ex de Dean et la reine des chieu… heu… des Vestales. Bien que j’en doute, notes le et que je sais que c’est pas une nana qui fera changer d’avis Dean a mon sujet… »

Il a trop besoin de moi pour conclure avec la sœur de Carter. Ouai on ne dirait pas quand je cause aux dames en leur demandant si leur père est un voleur d’étoiles parce qu’il les a mis dans leurs yeux ou que je les appelle toutes princesses faute de retenir leur prénom, pourtant je suis coach love du big boss.  Bon après je me tape des crises de larmes avec mes techniques, avec les pères morts, ou les crises de je ne sais quoi parce que princesse c’est insultant il fallait dire reine… je suis content d’être avec Joséphine qui est vachement simple et m’en demande pas trop niveau com.

C’est avec ma superbe de retrouver et mon air de serial lover qui met mal a l’aise les filles d’ordre général que je lui balance, sur un ton de dragueur de fin de soirée et avec une œillade surjouée.

« Qu’est ce qu’une reine comme toi ferait dans un endroit pareil a chercher un mec comme moi ? »

Parce que, pour le coup, ca me parait pas bien clair cette histoire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
InvitéInvité
avatar

MessageSujet: Re: This is not a love song   Mer 1 Aoû - 22:58


Bestialité
Phoebe

«Si l'amour n'existe pas, pourquoi continuer à vivre ? »

'Oh, je n’ai plus besoin de me soulager avec des pratiques aussi bestiales tel une jeune femme en manque de courgette comme tu dis, voulant absolument copuler avec son partenaire. Nan, j’ai plus besoin de ça pour me sentir en vie, il y a des choses qui sont bien meilleures que ça. Mais ça doit-être trop compliqué à comprendre pour toi. Entre combat et sexe tu ne dois pas avoir le temps de réfléchir à des sujets aussi philosophiques’

Bon, niveau philosophie on va se calmer. Le sexe et le désir n’a rien à voir avec les sujets plus importants que traite la philo mais vu que je parle à un attardé. Je pense qu’il ne fera pas la différence. C’est triste quand même d’admettre qu’après une si grosse catastrophe la sélection naturelle n’a pas encore terminé son travail car croyez-moi j’ai l’impression que ce n'est que des cons, bourré de testostérone qui on survécu. Les esprits fin et artiste comme moi sont mort. Est-ce que la nature veut qu’on retourne à notre état primale ? Où chaque homme vit pour sa tribu ? Peut-être....

La seule qualité que je peux lui attribuer c’est une confiance en soi aveugle ou bien une tendance suicidaire. Beaucoup de personne à sa place se serait plié en deux devant moi essayant à tout prit de ce pardonner. Mais lui il pense qu’il est le protégé de Dean. L’homme intouchable. Mais n’importe qu’elle tête peut sauter ici aussi protégé soit-elle.

‘Qu’est ce qui te fais dire que tu es intouchable ? Personne n’est intouchable. Chaque homme à un point faible’

Chaque forteresse à une faille, chaque relation à un point faible. Exploiter cette faille est un talent inné chez moi. Cette capacité à briser des couples, à percer à jour les gens m’a beaucoup aider mais avec lui c’est comme si c’était le néant. Rien à exploiter tellement il est simplet...

Oh mon dieu...Je crois que là il a atteint un niveau de connerie inégalé. Mais il a vraiment cru que j’étais en chien. Avec son petit air à deux balles. Il pense vraiment que des filles peuvent tomber sur le charme. Et oh mon dieu quand il prend cette voix j’ai juste envie de le baffer.

‘J’aurais aimé que tu m’expliques ta relation avec Joséphine mais vu ta façon de faire et d’agir je crains que ça ne serve à rien’
(c) DΛNDELION


HRP:
 
avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: This is not a love song   Lun 6 Aoû - 10:33
Hum… a part les combat et le sexe… il peut y’avoir quoi d’autre de plaisant dans une vie ? Je veux dire, ok je suis pas un grand philosophe mais je suis quasiment sur qu’il y a pas besoin d’y penser 3 plombes pour savoir que la baise et la castagne sont les meilleurs plaisirs du monde… bon ok, manger aussi c’est cool. Je ne vois pas trop ou elle veut en venir et je me demande bien si elle bluff ou s’il y a une autre réponse a mettre dans l’équation.

Qu’est ce qui fait de moi un intouchable ? Facile. Déjà je lui fais un grand geste pour qu’elle puisse regarder la bête que je suis de la tête aux pieds avec un grand sourire de nana qui présente des jeux télévisés. Avec juste la serviette sur les reins elle ne peut pas louper de ma petite personne. Rien que ça c’est une réponse en soi. Quoique que, c’est vrai que je suis moins impression que des géants avec ma taille modeste et mes muscles secs, mais bon, en face d’elle, je ne doute pas qu’elle je reste un hercule en muscles et en os. C’est moi ou elle a pas l’air des masses impressionnées ?

Un point faible ? moi ? Genre… je veux dire je suis un Achille j’ai pas de point faible. Enfin, je crois. C’est vrai qu’il meurt quand même. Faudrait que je demande a Dean comment que cela se fait un de ces jours. J’ai peut être pas bien compris l’histoire du type immortelle.

Mais pourquoi qu’elle me parle de Joséphine… ? ah… et si… et si elle était comme Dean ? Je perds un peu de mon sourire bavard et c’est plus sérieusement, voir tristement que je lance :

« En fait toi aussi t’es jamais tombée amoureuse ? »

Mon cerveau qui turbine a la vitesse de la lumière, au moins, me rappelle, en cours de route, un petit détail : c’est l’ex ex ex ex ex ex et je sais plus combien, femme de Dean. Donc si lui ne sait pas etre amoureux, c’est un peu logique qu’elle non plus non ? Sinon ca aurait vachement été triste. Après, vu le caractère de la greluche, je me doute bien que c’est pas une romantique.

« En même temps y’a un truc que je ne cape pas, pourquoi le boss et toi vous vous êtes mariés, en plus plein de fois si j’ai bien bité le truc ? Je veux dire on n’épouse pas quelqu’un qu’on aime pas non ? »

J’espère que ce n’est pas pour ca que Joséphine me dit non… quoique non, elle est folle de moi, c’est certainement autre chose qui fait qu’elle repousse son « oui » a mes demande. De toute façon je ne compte rien lâcher, a force de lui demander tous les jours, elle finira bien par être d’accord tôt ou tard.

« Qu’est ce que tu veux savoir au juste ? »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: This is not a love song   
 
This is not a love song
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Last pub before the end of the world :: Archives :: RPs
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération