Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 Be pride of you [Pv : Logan]

avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Be pride of you [Pv : Logan]   Ven 20 Juil - 9:29
Mes doigts pianotent distraitement sur la table du salon, tandis que mon regard lui, est perdu dans le vague depuis déjà bien longtemps. Le fort se porte bien et moi, je profite d’avoir un pseudo compagnon pour pouvoir sortir un peu de Fort Hope, changer d’air tout simplement. Mais il y en a bien un dans cette maison, pour qui échapper un peu d’air ne serait pas du luxe, mais qui ne pourra jamais sortir plus de quelques heures sans que le monde n'explose. Il s’agit de mon cher frère aîné, Logan, qui se défonce à la tâche pour maintenir le fort droit sur ses pieds et pour, une fois rentré à la maison, s’occuper de sa petite femme qui grossit de jour en jour. On peut dire que son quotidien n’a rien d’apaisant, ce n’est qu’obligations journalières. Je pense qu’il faudrait un jour que ce gros ours, apprenne à lever le pied et à donner certaines de ses tâches à ses suivants. Certains dans le fort sont des gens de confiance qui tueraient surement pour avoir plus de responsabilités en son sein, même pour certaines missions futiles qui pourraient être effectuées par autre que le leader et pourtant, c’est Logan qui s’en charge. Le fait d’approcher doucement, de devenir une nouvelle fois papa, n’aide surement à rien. La poule pondeuse est d’une fertilité incroyable, mais les deux loups joueurs n’ont jamais entendus parler de contraception ? J’ai comme l’impression que l'avènement heureux qui ne saurait plus tarder semble tous les deux les fatiguer sincèrement. Aussi, en tant que gentille sœur parfaite, je m’engage à faire décompresser l’ours grincheux qui me sert de frangin. J’ai trouvé une bouteille d’alcool pendant une excursion, un petit bijou, un bourbon délicieux. Je pense que picoler avec mon aîné ne serait pas mal vu et pourra nous faire un grand bien commun. J’attrape mon sac, dans lequel est caché la bouteille et j’attends que mon frère s’asseye dans la cuisine, signe que ça y est, il peut arrêter de courir partout. Je viens doucement lui tapoter la main, du bout de l’index.

- Le couché de soleil sur le lac, avec de l’alcool et ta petite sœur préférée. Ça te tente ?

Comment dire non à ça, surtout quand c’est demandé si gentiment. Je lui souris avec amusement, avant de me redresser et de quitter ma chaise, signifiant par ce geste que je ne lui laisse pas vraiment le choix au final et qu’il ne s’agissait que d’une simple question rhétorique. Je jette mon sac à dos sur mon épaule, puis je l’entraîne à l’extérieur. Je garde le silence, le laissant apprécier le calme des rues. Personnellement ma journée fût assez calme, j’ai travaillé ma musculature dans le jardin ce matin, au sac de sable et l’après-midi je l’ai passée à travailler dans le garage. Je ne suis pas spécialement fatiguée, ce rythme de vie étant clairement plus doux que celui que j’avais avant l’apocalypse, au final. Bosser au Dinner de 10h à 20h ou pour les grosses journées jusqu’à 22h, pour rentrer m’entraîner une ou deux heures pour les compétitions du dimanche, on peut dire que j’avais de quoi être parfaitement épuisée. Ma marche, s’arrête sur la berge, alors que je m’assois en tailleur avec tranquillité. Laissant à mon aîné le temps de s’installer, je sors la bouteille avec un petit sourire de victoire.

- L’idée t’emballe ?

Et même si ça ne l'emballe pas, mon cher frère est déjà piégé.

_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Sam 21 Juil - 19:23
Une autre journée s’était écoulée lentement à Fort Hope et pour Logan. L’hiver se faisait lentement oublier et les bonnes nouvelles s’enchaînaient. Ezra et Will étaient rentrés, une nouvelle menace avait été éradiquée, un mariage se préparait et une naissance aussi. Tout allait pour le mieux quand on y regardait pas de trop près et de nouveau, les survivants rassurés retrouvaient leurs petites habitudes. Logan aurait voulu être de ceux-là, mais il n’y arrivait pas vraiment. De l’extérieur, il donnait l’impression de se tuer à la tâche pour maintenir à flots la petite vie paisible du camp. La réalité était tout autre et il se cachait bien souvent derrière des prétextes ridicules pour camoufler la vérité aux autres survivants. Personne n’avait besoin de savoir ce qui n’allait pas, après tout, il veillait au grain et surtout à leur sécurité. Pour le reste… Il préférait ne pas y penser, alors que la journée touchait à sa fin et qu’il n’avait qu’une hâte : rentrer chez lui et couver Joy jusqu’à tomber de fatigue. Le bébé pouvait arriver d’une minute à l’autre maintenant et s’il n’était pas le genre à laisser paraître quoi que ce soit, cette idée l’angoissait plus que jamais.

À première vue, la maison semblait vide quand il passa la porte entre le garage et la cuisine et qu’il déposa ses affaires sur le comptoir pour se hisser sur un tabouret et souffler un peu. Il se demanda vaguement où étaient les filles et surtout sa femme qui, il l’espérait, n’était pas coincée Dieu savait où à donner naissance seule à son premier enfant. Mais il n’eut pas vraiment le courage de se lever tout de suite pour aller à leur recherche et resta plutôt planté là, s’autorisant à fermer les yeux une seconde pour inspirer lentement. Un sursaut le ramena à la réalité quand un léger tapotement effleura sa main. Il rouvrit les yeux et croisa le regard de sa soeur, toujours tellement énergique qu’il lui en voulait parfois. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser réellement ce qu’elle proposait et si son envie de rester assis là à attendre que la nuit tombe était forte, il ressentait toujours cette crainte qu’elle se sente rejetée. Et puis, honnêtement, il n’aurait pas dit non à un moment de calme où il aurait pu ne penser à rien. “Bien sûr, pourquoi pas.” souffla-t-il en se redressant pour chasser un peu de la fatigue dans ses muscles.

La jeune femme fila devant lui en lui donnant le vertige au passage et malgré tout, un sourire s’imprima sur ses lèvres à la voir faire. Il secoua la tête d’un air quelque peu désespéré avant de la suivre, traversant les quelques mètres jusqu’au lac en prenant bien soin de ne pas poser l’oeil sur le saule au pied duquel la croix de la tombe de sa fille continuait de perdre en éclat au fil des mois. Il s’installa à côté de sa soeur face à l’eau et posa ses bras sur ses genoux pour regarder devant lui, y compris lorsqu’elle insista encore pour savoir s’il appréciait l’idée. “Je suis là, non ? Tu me fais pas encore assez peur pour que j’te suive n’importe où si j’en ai pas envie.” lâcha-t-il en la bousculant légèrement de l’épaule. “Alors, comment ça se passe avec ton acteur ?” demanda-t-il ensuite, non sans parvenir à cacher complètement la grimace qui menaçait d'apparaître sur son visage.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Mar 24 Juil - 18:55
On ne peut rien y faire, les relations entre humains, c’est définitivement compliqué. Les débuts avec mon frère l’ont évidemment été, mais de plus en plus, j’aime à penser que ça va mieux, que mes efforts pour oublier mes stupides rancœurs gagnent un sacré terrain et que lui, ne voit pas ma présence comme une nuisance. Peut-être que ça serait mieux si on se voyait un peu moins mais de toute manière, nos horaires et nos objectifs sont si opposés, qu’on peut pas vraiment dire qu’on se marche dessus. Une fois posée face au lac, je me détends assez vite et j’espère qu’il en est de même pour mon aîné. Après tout, on est tranquille, seuls et dans le calme. Si on voulait ne pas parler pour simplement apprécier le silence et la nuit qui tombe, il n’y aurait aucun mal. Mais finalement, Logan préfère engager une discussion qui ne me dérange pas du tout, qui me semblait même prévisible. Il joue à merveille son rôle de frère protecteur et je suis évidemment heureuse qu’il se questionne. Ça me prouve qu’il s’intéresse à moi et ça me rassure grandement… Peu nombreux sont les gens avec qui je me confie, avec plus ou moins de retenu. En vérité, Logan est même je crois la personne à qui je fais le plus confiance sur cette terre. Je ne pense pas que ça soit réciproque pour lui, il a ici un tas de gens de confiance avec qui il a passé de nombreuses années et je suis même fière qu’il ait tant de gens pour l’entourer. Mais je l’ai toujours admiré et aussi, je sais qu’il sera d’un silence de mort sur ce que je peux lui confier.

- Dean. Il s’appelle Dean.

Mon sourire s’étire doucement, alors que je débouchonne la bouteille pour en boire une petite gorgée simple, que je laisse glisser jusqu’à mon estomac. Doucement, je tends la bouteille ouverte à mon cher frère. Espérant que ça le détendra et que ça lui chauffera un peu la voix.

- Et ouai, ça se passe bien. Il a une bonne influence sur moi. Je sais que t’es inquiet, mais si ça peut te rassurer un peu, il est le plus fréquentable des hommes avec qui je suis jamais sorti.

Clairement, celui qui m’a le mieux traité en fait. Même si le Biker était un gros nounours assez tendre, il avait continuellement la main à mes fesses et jurait autant que moi. Mais ça, Logan se garderait bien de le savoir je pense…

- Il est super curieux et attentif. Ça me fait drôle je l’admets, mais disons qu’il a une certaine douceur qui m’échappe un peu. Et il est franc. Il ment pas ou j’en ai pas l’impression. Difficile de savoir quand un acteur joue la comédie de toute manière.

Je me tourne vers lui avec un léger sourire, l’air en effet plus détendue et plus ouverte que par le passé. La “relation” que je commence à entretenir avec Dean me fait du bien. Un peu de douceur dans cet univers froid et morbide c’est finalement bon. Moi qui trouvais les couples fous, de se former pour risquer de se perdre, je commence à les comprendre un peu mieux.

- Et toi. Comment tu te sens en ce moment.

La question qui tue. Je sais que Logan est assez discret et s’il esquive ma question, j'essaierai de ne pas mal le prendre. Quand on est Logan Carter, le Fantôme, on se doit d’être toujours à la hauteur, c’est selon moi sa plus grande malédiction.

_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Ven 27 Juil - 9:05
Dean. Ouais. À cette information, Logan coula un regard en coin à la jeune femme et retint un sourire qui menaçait de s’afficher sur ses lèvres. Oh, il se souvenait parfaitement du prénom de ce crétin, aucun problème avec ça. Malheureusement, ça l’amusait de prétendre le contraire. Il conserva le silence et prétendit même que rien ne s’était passé, prenant simplement la bouteille que lui tendit Jade pour en avaler une gorgée à son tour. Et bien sûr, la jolie blonde n’ayant aucun scrupule à se confier le fit comme l’attendait son frère. Quoiqu’il soit, dans le fond, très content pour elle, cela ne l’empêcha pas de lever les yeux au ciel. Il n’aurait vraiment pas dit que ce type avait une bonne influence sur qui que ce soit. Il voyait même les choses complètement différemment, lui. “Mouais…” souffla-t-il doucement. Il n’aimait pas Dean pour tout un tas de raisons, à commencer par le fait qu’il considérait que sa petite soeur méritait cent fois mieux. Il n’aurait pas su juger exactement de ce qu’il considérait comme “mieux”, mais il savait que ça n’était pas Dean. Ni aucun des autres hommes qu’il connaissait, en fait… Ouais, bon. Peut-être qu’il avait réellement un problème, en fait.

Il se sentait parfaitement d’humeur pour présenter à sa sœur une liste bien fournie quoique non exhaustive de tous les défauts de l’ancien acteur, mais elle le prit de court en lui demandant comment il allait. Une fois encore, le regard du barbu glissa sur elle un instant, très bref, avant qu’il ne se réintéresse au lac. “J’vais avoir un bébé d’une seconde à l’autre.” souffla-t-il. “Ma femme est peut-être en train d’accoucher dans la réserve au moment où on parle…” Il lui lança un regard appuyé avant de détourner les yeux et sembla prendre le temps de réfléchir sérieusement à la question. “Ça va, c’est juste une période un peu stressante. Mais on a de quoi se réjouir. Tous.” Qu’on le croit ou non, il ne considérait même pas avoir menti, là. Il n’était pas l’homme le plus heureux de l’univers, ok. Mais il n’y avait rien qui mérite réellement de se lamenter, dans le fond. Il était tout le temps morose et stressé, de toute manière. Mais si l’on observait les faits, tout allait bien pour Fort Hope en ce moment et la seule et unique menace qui rôde dans le coin… Il ne pouvait certainement pas en parler à sa soeur. Non pas qu’il ne lui fasse pas confiance, seulement… Il s’agissait plus ou moins d’un secret d’Etat, à ce niveau-là. Et on ne confiait pas ce genre d’information classée aux membres de sa famille sans prendre le risque d’une fuite et ensuite… d’un soulèvement, sans doute. Si une petite révolution s’organisait derrière les murs de Fort Hope, ils seraient tous en danger.

L’homme noya ces pensées d’autant plus angoissante dans une rasade d’alcool qui le réchauffa considérablement. Un soupir lui échappa et tandis qu’il tendait la bouteille à sa soeur, il s’offrit le luxe de l’observer un instant avec plus d’attention. Elle lui semblait effectivement plus détendue, plus heureuse peut-être. Et même si ça l’agaçait que ce soit en partie grâce à ce crétin de Caulfield, il devait bien admettre qu’il était heureux pour elle. “Pourquoi tu refuse encore de te faire appeler Jade ?” demanda-t-il de but en blanc. Cette question lui brûlait les lèvres depuis des mois. Depuis l’instant où il avait appris pour la première fois que sa petite sœur utilisait un nouveau nom, quoiqu’elle ait conservé le nom de leur père malgré tout. Il n’avait jamais bien compris ce désir d’être une autre personne. Ou peut-être qu’au contraire, il comprenait, mais pas suffisamment.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Mar 7 Aoû - 11:56
Partager cet instant de calme avec mon frère, est toujours chose agréable pour moi. J’ignore si c’est pareil pour lui, mais moi, ça me fait du bien. Nombre de fantasmes et de rêves que j’avais eu à son sujet… Je priais toujours quand j’étais plus jeune qu’il revienne, que s’il revenait, j’aurais un grand frère souriant et aimant, comme dans mes souvenirs. Mais en grandissant, on se rend vite compte que nos souvenirs sont piratés par ce qu’on appelle nostalgie. Mon frère n’a jamais été un grand frère parfait et les souvenirs que j’ai de lui, même infimes, étaient effectivement peu joyeux. Il ne m’aimait pas quand j’étais enfant, à cause de notre père surtout et de la façon dont je suis venue au monde. Pourtant aujourd’hui, qui l’aurait cru, je vis avec lui et j’en suis heureuse. Même si j’avais clairement été étonnée de la rage sans nom que j’avais eu en moi, la première fois où je n’avais fait qu'apercevoir son visage changé par le temps.

Et aujourd’hui, il est celui à qui je me confie. Pour dire surement le seul. Aussi, même si monsieur n’est pas très loquace, je prends ce qu’il daigne m’offrir comme réponse et étonnement, ça me rassure un peu. Avec les récents événements, j’avais peur que l’arrivée de ce bébé ne soit appréhendée comme une mauvaise chose. Que Logan puisse flipper et avoir trop peur de le perdre. Quand deux de nos enfants sont morts, on ne peut qu’appréhender l'avènement d’un nouveau. Mais Logan, même si je suis sûr qu’il flippe, ose au moins dire à voix haute que la naissance du bambin est quelque chose de positif. Selon lui, nous avons tous de quoi nous réjouir.

- Oui, je suis bien d’accord…

Il boit encore un peu, avant de me tendre la bouteille. Je souris en coin, relativement fière qu’il partage une petite picolade avec moi. Soudain, résonne des mots, que je n’apprécie pas vraiment entendre. J'espérais qu’il ne se poserait pas la question, qu’elle ne me la poserait pas en tout cas. Jade… A chaque fois que j’entends ce prénom, je frissonne bizarrement.

- Disons, que Jade, est une fille un peu trop faible à mes yeux.

Je me doute qu’il ne se contentera jamais de cette réponse… Aussi, je suis obligée de développer.

- Jade, a quitté la maison en laissant son père et sa mère mourir, alors qu’elle était si fière de savoir se battre comme une championne. Elle a tremblé comme une feuille tout le long du trajet en voiture. Jade a eu besoin d’aide pour survivre et n’a même pas eu à cœur de tuer un renard à qui elle a coincée la queue et pour finir, elle était terrifiée par tout, même si elle affichait le contraire.

Bien malgré moi, on peut entendre que je déverse une certaine haine envers mes actes. Je me maudis de tous ces choix, et je pense que je peux l’avouer à Logan au moins.

- Alix, c’était le prénom d’une vieille femme qui m’a recueilli et qui m’a appris à tirer et à me servir d’un flingue. Une vieille, qui a réussis à crever de vieillesse en pleine apocalypse. Elle a tout mon respect et je la trouve sincèrement forte. Mais toi, si tu veux, tu peux m’appeler Jade. Disons que t’as une dérogation pour ça.


_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Lun 20 Aoû - 11:44
Il ne savait pas trop quel genre de réponse il attendait à une telle question, mais celle que lui donna Jade n’avait rien à voir avec ce qu’il croyait entendre. Au point qu’il releva brusquement les yeux vers elle et fronça les sourcils avant même de réaliser qu’il avait bougé. Jade, trop faible ? Il ne connaissait rien de la vie de sa soeur, mais il connaissait leur père et il avait grandi dans le même monde que sa cadette, fréquenté la même école, supporté le même quotidien de longues années avant qu’elle ne soit forcée de le faire à son tour. Il n’imaginait pas une seconde qu’une personne faible puisse avoir survécu en étant un Carter dans la petite ville d’Addison, Vermont. Mais il ne chercha pas à l’interrompre alors qu’elle lui expliquait un peu mieux ce qu’elle ressentait à l’idée de son passé et de ses actes, renforçant au passage les grimaces de son grand frère. Il attendit patiemment qu’elle ait terminé pour prononcer le moindre mot. “J’me gêne pas, comme t’as déjà pu le constater.” Il n’avait pas cessé d’appeler sa soeur par le nom qu’elle portait le jour où il l’avait vu pour la dernière fois, vingt ans plus tôt. Il n’avait jamais envisagé que quelqu’un puisse voir cela comme un manque de respect. Elle était simplement Jade pour lui et il n’arrivait pas vraiment à voir autre chose que la fillette qu’il avait laissé derrière lui le jour de sa remise de diplôme, avec ses couettes et son ours en peluche dans les bras, même quand il posait les yeux sur elle aujourd’hui.

“Je n’ai jamais beaucoup apprécié notre père, tu le sais.” souffla-t-il au bout d’un moment, détournant de nouveau les yeux alors qu’il se révélait incapable de la regarder de face pour dire ces choses-là.”Mais… quand je suis allé à la maison ce jour-là et que j’ai trouvé son cadavre dans la cuisine, quand…” Il ferma les yeux et inspira doucement pour calmer ses nerfs avant que la moindre émotion ne puisse passer dans sa voix ou sur ses traits. Il avait fait le deuil de sa famille depuis longtemps, depuis le jour où sa mère était morte dans ses bras, bien longtemps avant la naissance de Jade, bien longtemps avant que l’Apocalypse ne devienne leur réalité. Ça n’en restait pas moins étrange de repenser à cette scène. “...quand j’ai dû l’achever pour m’en sortir… Je savais pas trop ce qui se passait encore, à l’époque et j’ai cru que je l’avais tué pour de vrai expliqua-t-il plus bas. “J’ai passé la moitié de ma vie à croire que ça me serait complètement égal, mais quand j’ai eu à le faire pour de vrai… Disons que j’ai pas été très bien non plus, les jours qui ont suivi.” admit-il finalement. Car il ne lui parlait pas d’avoir tué leur père pour le simple plaisir de la faire souffrir, il y avait une raison à cela. “Tu dirais pas que j’suis faible, pas vrai ?” demanda-t-il plus léger, un peu moqueur même, alors qu’il la bousculait légèrement d’un geste de l’épaule. “Ca a été difficile pour tout le monde, de se faire à cette nouvelle vie. J’sais pas vraiment qui tu étais à cette époque, mais j’suis presque sûr que Jade Carter n’a jamais été faible, seulement humaine. Et j’suis fier de ma petite soeur, moi.” souffla-t-il, toute trace d’humour aussitôt disparu dans sa voix.

Il croisa les bras sur ses genoux et reporta toute son attention sur le lac. Il faisait de nombreux efforts pour la jeune femme, pour être davantage le frère dont elle avait rêvé toutes ces années, mais ça ne lui venait toujours pas trop naturellement et certainement pas sans une certaine gêne. D’autant qu’il devinait sans mal qu’il devait être encore tellement loin de ses espérances. Il laissa le silence s’installer assez longtemps pour retrouver son indifférence et faire passer la gêne. “J’ai deux choses à te demander.” reprit-il finalement, refusant toujours de regarder vers elle. “Premièrement, s’il s’avère que la petite chose qui va bientôt rejoindre notre famille est une fille… Est-ce que tu me permets de lui donner ton prénom, si tu n’en veux plus ?” Il avait longuement pensé à cela et à vrai dire, il n’imaginait pas que ce bébé serait autre chose qu’une petite fille. Joy et lui en avaient discuté un long moment et ils savaient déjà que si c’était le cas, elle porterait le prénom de sa défunte mère. Mais il lui faudrait bien un second prénom, n’est-ce pas ? “Et ensuite, est-ce que tu voudrais être sa marraine ?” Inutile de dire qu’il n’avait toujours pas osé relever les yeux vers sa soeur.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Lun 20 Aoû - 21:42
Je sais que ce n’est pas forcément évident à entendre pour Logan. Pour lui, je suis encore celle qu’il a quittée 20 ans plus tôt. Je suis toujours la petite Jade haute comme trois pommes, avec une petite voix, ses longs cheveux blonds et surtout son innocence de l’enfance. Je vois bien les petites grimaces qu’il accuse quand je lui raconte pourquoi. Pourquoi je me présente comme Alix à l’heure actuelle. Je ris légèrement en entendant sa réponse. Oui, il n’a en effet jamais eu besoin d’une dérogation pour m’appeler par le prénom de mon enfance. De toute façon, même si je ne me présente plus avec et que j’ai d’étranges sensations quand il m’appelle ainsi, je sais que je ne renie pas totalement cette part de moi non plus. C’est mon enfance après tout. De plus, si je devais remplir un formulaire aujourd’hui, je pense que j’écrirais tout simplement “Alix J. Carter”. Même s’il n’est qu’une petite partie de moi aujourd’hui, au moins il est encore là. Je bois une nouvelle gorgée de l’alcool chaud, alors que Logan me narre une autre histoire, intéressante à ouïr. Ouïr… On dirait que Dean finit par influencer mon langage.
Il me raconte son passé avec notre père. Oui, c’est sûr, rien n’a jamais été simple avec lui… Même si malheureusement concernant mon frère, je suis surtout sûr qu’il a plus souffert que moi de leur cohabitation. Sa confession me touche, c’est évident. Même si l’évocation de tout ça ramène en moi les questions du genre ‘’pourquoi t’as pas essayé de me trouver enfoiré’’ je me souviens surtout, que moi à sa place, j’aurais sûrement fait de même. En trouvant le cadavre de mon père, je n’aurais pas poussé mes recherches, par peur de découvrir le cadavre de ma mère ou, si les rôles avaient été inversés, celui de mon frère également. Il m’avoue qu’il est fier et moi et mon cœur se serre un peu… C’est agréable à entendre. Je me contente donc de hocher doucement la tête, avec calme. Ça n’a pas dû être évident pour lui.

- Non Logan… Je ne te trouve pas faible. T’es même mon héros, mon modèle. Mais si tu le répètes ou que tu me ressors un jour cet aveu, je te tue.

Sérieuse ou pas, au moins, il est prévenu ! Mais soudain, la discussion m’échappe. D’un sérieux presque surprenant, Logan m’explique. Qu’il a deux réclamations pour moi. Evidemment, il attire l’attention de tout mon être, en silence. “S’il s’avère que la petite chose qui va bientôt rejoindre notre famille est une fille… Est-ce que tu me permets de lui donner ton prénom ? Et ensuite, voudras tu être sa marraine ?” Un intense frisson me traverse le cœur, tandis que mon cœur s’emballe. Je reste un instant parfaitement immobile, à le fixer. Extérioriser mes émotions, ça n’est pas mon fort. Avec Logan je m’en sors bien. Quelques sourires, quelques étreintes, des regards noirs… Mais pour exprimer ma joie intense, je ne sais pas ce que je suis censée faire. Assez calmement, même si j’ignore où j’ai puisé ce calme, je viens doucement poser ma tête sur son épaule. Je remue un peu la bouteille, jouant à faire tourner le liquide qui est dedans. Marraine. C’est si doux à entendre… Logan doit se demander quelle est ma réponse. Et finalement, je relève mon visage vers lui, avec un très large sourire, le visage sincèrement heureux. Je crois que Logan ne m’a jamais vu ainsi, ni personne d’encore en vie d’ailleurs.

- Oui à tes deux demandes Logan. T’as pas idée quel honneur c’est et quelle preuve de confiance tu m’apportes…

On pourrait même dire amour. Mais ce mot est encore un peu fort pour le prononcer non ? Je suis pourtant mille fois heureuse d’avoir une telle proposition. J’ignore s’il a rencardé Joy sur tout ça. Mais en tout cas, s’il avait besoin de mon accord pour le faire, c’est chose acquise.

- Mais dis… à t’entendre, on dirait que t’en veux une, de fille. T’imagine un peu si elle me ressemble ? Ou à Joy ? T’es pas dans la merde tiens.

_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Ven 24 Aoû - 14:20
Logan eut enfin le courage de poser les yeux sur sa soeur quand il sentit la jeune femme poser la tête sur son épaule et aussitôt qu’il la vit installer là, un sourire s’imprima sur ses lèvres. Elle ne répondit pas tout de suite, pourtant et cela aurait certainement eu de quoi en angoisser plus d’un un, Logan le premier, mais il ne se sentait pas si mal pour le moment. Il se disait seulement qu’ils avaient tous deux fait d’immenses pas en avant dans leur relation et cela le laissait quelque peu stupéfait. À peine un an plus tôt, Jade n’était qu’un lointain souvenir qui l’emplissait toujours d’une intense culpabilité, mais rien d’autre. Aujourd’hui, pourtant… Tout était incroyablement différent et quand il en prenait pleine mesure comme à cet instant, Logan se sentait encore follement coupable à vrai dire. D’avoir perdu toutes ces années, d’avoir été un adolescent puis un homme si stupide et si hypocrite. Lui qui insistait tant sur l’importance de la famille, il avait rayé sa soeur de sa vie et pour quel crime ? Elle n’avait jamais rien demandé.

Finalement, avec un peu plus d’excitation que Logan l’aurait cru possible, la jeune femme accepta ses demandes. Il sourit un peu plus grandement et souffla un simple “Merci” qui s’évanouit aussitôt que Jade lui fit remarquer avec quelle certitude il s’attendait à avoir une fille. “C’est mon troisième enfant et jusque là, je n’ai eu que des filles.” lâcha-t-il en haussant vaguement les épaules. “J’ai du mal à imaginer que ce sera différent pour celui-là…” Il n’y avait même pas vraiment pensé, d’ailleurs. Depuis huit mois, les choses étaient parfaitement claires pour lui : il aurait une troisième fille et ça lui allait très bien comme ça. Il aimait ses deux filles de tout son coeur et elles étaient toute sa vie. Il n’avait encore jamais eu à gérer une adolescente, certes, mais il croyait savoir comment être le père d’une fille et ça l’inquiétait cent fois moins que d’avoir un garçon. Sa seule expérience dans ce domaine, avec Isha…. Il n’était pas fait pour être le modèle de quelqu’un, visiblement. Mais offrir amour et protection, il pensait s’en sortir assez bien. “Et rassure-toi, je ne me fais pas trop d’illusions. Je sais que cet enfant va grandir en étant entouré de toi, Joy et Alex… Elle me fera vivre un Enfer, tout comme Octavia, mais…” Il marqua une courte pause le temps de trouver comment tourner sa phrase correctement. “Si mes filles ressemblent à une seule de vous trois, je crois que je pourrais m’estimer heureux. Ce sera clairement douloureux quand elles commenceront à m’emmerder autant que vous le faites, mais je sais qu’elles auront toujours un modèle féminin dont elles pourront être fières.”

Depuis des mois, l’idée d’avoir un autre enfant et dans ce monde par dessus le marché, l’inquiétait sérieusement. Il paniquait même complètement à certains moments, mais de plus en plus alors que la date de l’accouchement approchait… Il avait hâte de rencontrer cette petite chose qui viendrait sans l’ombre d’un doute égayer encore un peu sa vie. “Je compte sur toi pour être la meilleure tante et la meilleure marraine dont on puisse rêver !” souffla-t-il un peu plus joyeux et léger, parvenant à masquer admirablement les angoisses qui continuaient tout de même de peser. “Et si jamais c’est un garçon, eh bien… Je n’ai plus qu’à espérer que je ne ferais pas les mêmes erreurs qu’avec Isha.” Il n’avait toujours pas dit à qui que ce soit d’autre qu’à Harvey que le jeune homme n’était finalement pas mort et, un instant, les mots lui brûlèrent les lèvres sans qu’il ne trouve la force de les prononcer. Malgré tout, il trouvait étrange que Jade ne soit pas au courant, avec tout le temps qu’elle passait avec ce Dean… “Tu n’as jamais vu l’un des spectacles de l’arène ?” demanda-t-il de but en blanc, cette question passant pour un incroyable changement de sujet. “Tu vas y retrouver Caulfield parfois, non ? Il ne t’a jamais fait visiter ou présenter les autres ?”

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Mer 5 Sep - 23:44
Cette proposition, tombe clairement de nulle part. J’aurais cru que ce genre de propositions aurait été fait à Alex, plus qu’à moi. Pourtant, Logan vient de mettre un coup de tête énorme dans mon mur de pessimisme conséquent que j’ai construit depuis longtemps, entre moi et le reste de ce monde bancal. Cette proposition, en plus d’être surprenante, me fait franchement plaisir. Tout n’est pas toujours rose dans la vie mais cette petite sortie privée, est plus qu’apaisante. Imaginer un enfant, son enfant, m’appeler marraine ou un truc du style, me fera surement chaud au cœur. On ne peut pas dire que ma famille soit très grande, aussi, je n’ai jamais vraiment eu d’enfants dans mon entourage… J’ignore encore l’effet que cette appellation pourrait produire mais après tout, rien n’est encore joué. Est-ce que la proposition tient si c’est finalement un garçon, est-ce que Joy est au courant, est-elle d’accord… Tout un tas de questions qui auront surement une réponse le jour de l’accouchement, mais d’ici là, évitons de nous projeter, ou d’imaginer des choses. De toute façon, qu’elle m’appelle Jade ou Marraine, on en saura rien avant qu’elle sache vraiment parler. Un nouveau compliment tombe, un pour Alex Joy et moi et ça me réchauffe évidemment le cœur. Qui aurait cru ça ? Pas moi. Quelques mois en arrière, c’était l’apocalypse entre nous.

- Je suis sûr qu’elle sera formidable. Tu vas lui donner plus d’amour qu’un père standard peut en donner. Je suis sûr que tu élèveras un trésor.

Mes mots sont sincères. Tout en fixant le lac, je bois une nouvelle gorgée. Logan doit être inquiet, comme tout jeune parent. Même si ce n’est pas son premier bébé, je ne peux qu’imaginer toutes les curiosités qui lui emboîtent le crâne en ce moment… Mon frère, oriente soudainement la discussion vers un sujet que je pensais clos pour ce soir. Pourtant, Logan aborde de nouveau le cas, Dean.

- Oui, j’ai déjà vu quelques représentations, depuis la loge assez haute pour les invités d’honneur. On voit bien les actions d’en haut.

Je réfléchis tranquillement. C’est vrai, qu’il essaye de me présenter un peu tout le monde quand on les croise. Mais évidemment, avec autant d’organisation à prévoir, je n’ai pas encore rencontré tout le monde.

- Oui, Dean me sert de guide. Il me présente les gens qu’on croise. Des quelques fois où j’y suis allée, j’ai rencontré pas mal de gladiateurs, mais certaines personnes n’ont pas encore été rencontrées. Genre son ex-femme, avec je sais pas combien de mot ‘’ex’’ devant, son grand frère qui est le gérant de l’arène. Il m’a fait rencontrer quelques combattants, pas mal de vestales enfin… Je fais le tour tranquillement en somme.

L’arène étant assez grande et les représentations organisées au millimètre par les grands soins du blondinet, je rencontre les personnes qui sont disponibles au moment où je passe, et c’est tout.

- Pourquoi, tu as quelqu’un là-bas à qui tu veux que je fasse passer un message ?

J’ignore si Logan connaît des gens là-bas, autre que Dean. Mais si c’est le cas, porter un message lors d’une prochaine visite ne serait pas un problème. Ça serait même logique… Logan ne m’avait-il pas parlé d’être l'ambassadrice auprès de ce groupe de survivants ?

_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Ven 7 Sep - 18:59
Aussitôt que Jade lui fit l’honneur d’une réponse, l’homme fronça les sourcils et posa son regard sur elle, incapable de lâcher le moindre mot. Comment était-ce possible ? Si elle avait mis les pieds dans cette arène en plein spectacle, alors elle savait pour Isha, non ? Sauf, bien sûr, si Joshua était préparé au point de savoir quand et comment empêcher son champion de monter sur scène… La jeune femme ne s’arrêta pas aux combattants qu’elle voyait en action et tout cela devenait de plus en plus incompréhensible pour Logan. Effrayant aussi. Mettons qu’elle n’ait pas eu l’occasion de rencontrer Isha jusque là, que se passerait-il le jour où ça arriverait enfin ? Il connaissait juste assez sa soeur pour l’imaginer revenir à Fort Hope avec un grand sourire aux lèvres pour lui annoncer toute excitée avoir retrouvé la trace de son fils. Et peu de chances qu’elle prenne bien l’indifférence avec laquelle Logan serait forcé de lui répondre. Pour la première fois de sa vie, Logan se surprit à espérer que Joshua ait prévu le coup. Impossible qu’il ne sache pas que Dean voyait sa soeur, si ce blondinet agissait là-bas comme il le faisait ici, nul doute qu’il devait s’en vanter à qui voulait bien l’entendre. Et Joshua ne laisserait certainement pas ses plans pervers, quels qu’ils soient, tomber à l’eau à cause d’un crétin dans le genre de Caulfield.

Le géant revint brusquement à la réalité au moment où il décida, à sa plus grande horreur, de faire confiance à Joshua Cornwell. Il cligna des yeux et tenta de retenir la grimace de dégoût qui menaçait de lui échapper, se forçant plutôt à étirer un sourire plus tranquille. “Non, t’en fais pas, j’suis seulement curieux.”souffla-t-il, la gorge nouée. Seulement curieux, oui. Curieux de savoir combien de temps encore ses mensonges et cette situation bancale tiendraient avant que tout cela ne lui explose au visage. Car s’il pouvait faire confiance à Joshua sur une chose, c’était bien d’attendre le moment idéal pour lui faire regretter de ne pas avoir tout dit à ses proches plus tôt. Peut-être qu’il prenait la mauvaise décision, après tout. Mais il n’était pas prêt à gérer les réactions en chaines plus ridicules les unes que les autres des habitants de Fort Hope s’ils découvraient la vérité. Ce serait une horreur, ils ne réalisaient pas comme lui à quel point tout cela était dangereux. “J’veux dire… Un spectacle de gladiateur de nos jours, c’est quelque chose… Faut vraiment pas être très net pour avoir une idée comme ça, non ?” plaisanta-t-il, pas très convaincu lui-même pas ses tentatives de rendre les choses moins importantes. Un jour ou l’autre, on finirait par se demander aussi pourquoi le grand Fantôme ne se penchait pas davantage sur le cas de l’Arène et personne ne croirait une seule seconde que le fait que sa petite soeur se soit énamourée de l’un des dirigeants des lieux soit une raison valable. Il avait bien assassiné le cousin de sa propre femme, après tout. Clairement, en matière de vengeance et de justice, le Fantôme ne s’encombrait pas de valeurs familiales.

“Jade.” souffla-t-il finalement, se haïssant d’avance de ce qu’il allait devoir lui dire. Faire confiance à Joshua, quelle idée stupide, vraiment. Si l’homme apprenait que Logan conservait ce secret depuis plusieurs mois, nul doute qu’il profiterait de la première occasion pour lui faire payer. Et vu l’incroyable facilité avec laquelle l’homme obtenait des informations sur ce qui se passait dans le camp, nul doute qu’il le savait probablement déjà. Retrouvant son air grave et sérieux, Logan pivota pour faire face à sa soeur. “Il faut que je te dise quelque chose, mais j’ai besoin que tu me jures de ne jamais en parler à qui que ce soit. Personne à Fort Hope et surtout pas Dean. C’est vraiment important que tu me le promettes et que tu t’y tiennes. Personne, quoiqu’il arrive, ne doit savoir, c’est une question de vie ou de mort, là. Je peux te faire confiance ?” demanda-t-il sans jamais perdre son ton grave. Il fallait qu’il lui dise, absolument, avant que Joshua ne trouve un moyen de retourner ce secret contre lui. Mais si d’autres l’apprenaient… Logan n’était peut-être pas le plus intelligent du camp, mais il n’était pas complètement stupide non plus. Quelqu’un à Fort Hope servait de taupe à Cornwell, malheureusement, il ne savait pas qui et tant qu’il ne l’aurait pas découvert, chaque information sensible devait être révélée soigneusement.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Lun 10 Sep - 16:42
La discussion tourne dangereusement autour de l’arène. Je redoute l’instant où Logan me demanderait de jouer les espionnes comme il l’avait plus ou moins fait par le passé. Pourtant, je suis bien certaine qu’il ne me demanderait plus de le faire. Dean et moi menons à bien une expérience qui ne saurait s’accomplir si je m’amusais à jouer l’éclaireuse pour mon ainé. Pourtant, aussi étonnant que cela puisse être, je sens une étrange ambiance s’étendre sur le lac. Je ne parle pas et laisse Logan s’enliser dans ses paroles. Les combats de l’arène sont certes stupides, mais en même temps, ça distrait les survivants et permet aux combattants d’avoir un genre de situation stable qu’on peut avoir durement ces derniers temps. Alors même si clairement, malgré le fait que j’aime me battre, je n’irais jamais le faire, je peux comprendre que certains s’en donnent à cœur joie. Surtout que si j’ai compris, l’arène a même ses champions, un fameux Robin que Dean n’a pas eu l’occasion de me présenter. Mais soudain, l’ambiance prend encore un ton sombre. Il dit mon nom d’origine, sur une intonation qui ne laisse aucun faux semblant. Ça, ça veut soit dire "j’ai un truc à te dire, j’ai fait une connerie” ou alors pire encore "j’ai un truc à te dire, je sais que t’as fait une connerie”. Dans les deux cas, l’idée ne me plait pas des masses. Je me redresse pour le coup, sur un sursaut un peu instinctif. Puis je l’observe. Vu ses airs solennelles, ce n’est pas moi le prochain sujet de palabres. Ses derniers mots résonnent dans ma tête. "Je peux te faire confiance ?"

- Logan, tu commencerais presque à m’inquiéter là. Quelqu’un a déjà répondu “non” à cette question de toute manière ?

Je bois une nouvelle gorgée et je relève doucement la bouteille. On a bien avancé dessus, mais je crois que là, j’ai déjà pas mal de gorgées d’avance sur lui. Je tiens assez bien l’alcool, mais je préfère faire attention malgré tout. Surtout si l’ambiance devient si sérieuse. Je lui tends la bouteille, qu’il puisse se donner un peu de courage pour une telle annonce qui semble si cruciale.

- J’en parlerai à personne. Pas de Dean, pas de qui que ce soit. Tu peux me faire confiance tu le sais et même si c’était pas le cas, là t’en as trop dit.

Je fronce doucement les sourcils, juste un peu et je pose mon menton sur ma main, le coude appuyé sur le genou. Je ne sais pas ce qui inquiète tant Logan, mais j’ai l’impression que peu de gens sont au courant. Et s’il ne veut pas que j’en parle à Dean, surtout lui, c’est que ça doit avoir rapport avec mes visites à l’arène. Ca va de soi, que ça m’inquiète et que je brûle d’impatience, laissant pourtant ma tête dans une légère appréhension. Le suspens ça n’a jamais vraiment été ma tasse de thé. Logan n’a pas intérêt à tarder sinon je vais devenir grognon. Heureusement, le peu d’alcool bu doit jouer à retarder ma mauvaise humeur.

_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Mer 12 Sep - 5:14
Très justement, la jeune femme décida de faire remarquer à son frère que l’on répondait rarement non quand un autre nous demandait s’il pouvait nous faire confiance. Il aurait vraiment rêvé qu’elle ne se donne pas cette peine, car il n’était pas rassuré le moins du monde par cette réponse. Bien sûr qu’elle n’allait pas répondre non, mais il aurait réellement voulu qu’elle le fasse si elle ne se sentait pas capable d’emporter ce secret dans sa tombe. Il espérait sérieusement ne pas avoir à en arriver là, trouver une solution quelconque pour sortir Isha de cet endroit avant que ça ne tourne mal pour de bon, mais dans le doute… Et pourtant, il n’avait pas vraiment le choix, n’est-ce pas ? S’il ne disait rien à sa soeur, si elle découvrait la vérité par elle-même, les choses tourneraient mal pour eux deux autant que pour Isha. Entre autres, car Joshua emporterait le plus de monde avec lui dans sa chute. Et plus Jade se rapprochait de Dean, plus elle risquait de tout découvrir. Il ne voulait pas qu’elle l’apprenne autrement que par lui.

Dans un soupir, il accepta la bouteille que lui tendit sa soeur sans se faire prier et avala une longue rasade du liquide qui ne lui offrit pas une once du courage dont il manquait. Il avait effectivement déjà trop parlé pour changer d’avis soudainement. Mais il s’agissait de sa soeur. Elle ne le trahirait pas, n’est-ce pas ? Même pas en voulant bien faire. “Ok.” souffla-t-il en reposant la bouteille sur ses genoux, conservant son poing bien fermé autour du goulot. Il inspira une dernière fois et lâcha dans un seul souffle : “Isha est en vie.” La petite croix blanche qu’il avait planté au pied du saule dans leur dos n’était plus là depuis quelques semaines déjà. Tout le monde devait le prendre pour un pauvre fou à Fort Hope, mais enfin Jade savait pourquoi son frère agissait comme un lunatique, ces derniers temps. Au prix d’un difficile effort, il posa son regard sur elle. “J’le sais depuis quelques semaines, maintenant.” précisa-t-il en lançant un regard appuyé à l’arbre près d’eux, histoire qu’elle soit en mesure de connecter les points toute seule. “Son père l’a retrouvé quelques jours après qu’il l’ait renversé et… Le gamin a totalement perdu la mémoire, il se souvient de rien. Ni de moi, ni de Fort Hope, ni même de sa vie avant que je l’adopte.” Tout cela était un fait bien clair dans son esprit et pourtant, de le dire à voix haute pour la première fois rendait tout cent fois plus réel. Cent fois plus douloureux aussi.

Il s’offrit une autre gorgée d’alcool pour s’aider à l’oublier un peu et continua. “Ils sont planqués à l’arène tous les deux, Joshua a dit au gosse qu’il s’appelait Robin et il le fait combattre là-bas. Il lui a aussi raconté que j’abusais de lui quand les services sociaux l’ont confié à moi et il se fait passer pour un pauvre vieux trop fatigué pour se battre, complètement apeuré par le grand méchant Carter et... Bref, Isha croit dur comme fer à toutes ces histoires.” Ce qui était le pire, sans doute. “J’peux rien faire et il faut surtout pas que tu t’en mêles non plus, tu m’entends ?” reprit-il, plus dur cette fois, usant à tort de sa voix de papa sur le point de gronder son gamin. “Joshua est vraiment dangereux. Non seulement il a accès à Fort Hope par je ne sais quel putain de miracle, mais en plus de ça, il cache le fils d’Alex quelque part. Si l’un de nous fait quoique ce soit pour le contrarier, il n’hésitera pas à s’en prendre au petit ou à venir ici et faire du mal à Octavia ou à Joy. Alors je t’en supplie, fais comme si tu ne savais rien. Si je t’en parle c’est juste parce qu’il y a des chances que tu le croises un de ces jours à l’arène et j’veux surtout pas que tu fasses une gaffe qui nous mettrait tous dans la merde. J’sais pas encore comment, mais j’vais régler cette situation moi-même.”

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 208
Points : 1262
Date d'inscription : 13/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Jeu 18 Oct - 8:07
Je sens mon frère stressé et ça ne me plait pas vraiment. En vérité, je suis complètement scotchée à ses lèvres et chaque seconde qui passe est une vraie torture pour mon imagination. Il prend le temps de boire un peu, de se préparer psychologiquement et de mon côté, je reste secrète, et j’attends. J’attends qu’il trouve les mots et dans ma tête, c’est le bordel. Que veut-il bien m’annoncer putain ! Son futur enfant n’est pas de lui ? Il a une maladie grave ? Il est en fait une femme et sa barbe ne serait qu’un subterfuge depuis le début ? Mes idées partent un peu dans tous les sens, je m’inquiète, je m’énerve toute seule à attendre avec la plus sincère des impatiences, sa fameuse révélation. Soudain, elle tombe et raisonne dans mon crâne comme un coup de massue. Isha est en vie ? Puis soudain, ça tombe sous le sens. Je comprends mieux les agissements de l’ours brun et le fait que la croix ait disparue du jardin. Au départ, je pensais que c’était parce qu’il n’arrivait pas à faire son deuil, qu’il préférait le croire en vie, mais simplement ailleurs, qu’il préférait ignorer ses peines, mais je comprends finalement beaucoup mieux. Les explications qui tombent en suivant, sont assez douloureuses. Amnésique, je comprends mieux qu’il ne soit pas encore revenu pour le coup. Mais je me demande si c’est bien là, les agissements normaux de Logan ? Si c’est moi qui errais dehors sans me souvenir de rien, j’espère bien que Logan m’aurait ramené ici en me traînant par les fringues. Mais le fait qu’il ait parlé de son père, m’évoque aussitôt le fameux nom Joshua, dont j’avais déjà avant, entendu quelques méfaits.

Les explications qui viennent, me confirment que Logan n’a pas vraiment le choix de laisser Isha là-bas, à l’arène, pour le moment. Car oui, j’ai bien entendu parlé de Robin, mais je ne l’ai jamais croisé. La première fois où j’ai eu un rencard là-bas avec Dean, on est allé voir les gladiateurs oui, mais Robin, n’était pas là. Et les fois suivantes, j’ai découvert de nouveaux lieux dans l’arène, et Dean ne m’a ainsi donc pas présenté le fameux Robin et finalement, j’ai le sentiment que c’est mieux ainsi, le hasard ayant bien fait les choses, j’aurais surement empiré la situation en le trouvant là-bas sans être au courant de la suite de l’histoire.

- T’en fais pas Logan. Je te promets, que je ne ferais rien. Mais je t’en veux, petite tête.

Je lui donne un petit coup sur l’épaule, poing fermé.

- J’y vais de plus en plus souvent là-bas, j’aurais pu le voir cent fois, t’aurais dû m’avertir plus tôt que ça. Non mieux, j’aurais dû être la première au courant. Déjà parce que c’est mon neveu, ensuite parce que je suis ta sœur préférée et finalement parce que tu vas devoir retenir que tu peux me dire tout ce que tu veux. Je suis une vraie tombe et j’ai peu d’amis, à qui tu veux que je raconte ce genre de révélations.

Mon reproche n’en est pas vraiment un, ma voix est calme et je comprends aisément pourquoi il n’a rien dit plus tôt. Quel foutoir !  

- Je suis sûr que tu trouveras une solution. Tu sais, j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi fort que toi. Et je suis certain que la mémoire lui reviendra un jour, parce que franchement, t’es dur à oublier. J’esquisse un sourire avant de le fixer. Et je sais de quoi je parle.

Je repose ma tête sur son épaule, pour fixer l’eau d’un air pensif. Je pourrais rester là, encore des heures à parler de tout ce qu’on rate l’un avec l’autre, rattraper le temps perdu et dessiner ce qui n’a jamais été tracé, mais je comprends d’autant plus que Logan soit fatigué et ronchon.

- Tu veux rentrer ?

_________________
Fuck-Dope
IN MY HEAD
TELL ME WHY YOU'RE STILL DRESSED

Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   Jeu 25 Oct - 11:57
Son secret révélé, Logan ne se sentait pas vraiment mieux. Il avait pourtant confiance en sa soeur, mais le reste du monde, c’était une autre histoire. Le moindre pas de travers pourrait mettre en danger la vie de tant de personnes et il n’avait plus assez de courage pour supporter cette responsabilité. Il aurait voulu pouvoir régler ça tout seul, prendre Joshua entre quatre yeux et mettre fin à cette petite guerre pour de bon, sans témoins, sans dommages collatéraux. La tension dans ses muscles s’apaisa à peine malgré la tentative de Jade de le calmer. Mais elle avait raison sur un point : il avait bien trop tardé à lui parler, compte tenu du temps qu’elle passait avec ce crétin de Caulfield. Elle se donnait du mal pour le rassurer, lui changer les idées, mais il n’arrivait pas totalement à se laisser aller pour l’instant. Même l’alcool parvenait difficilement à brouiller ses pensées et l’emplir de l’euphorie de l’ivresse. “J’espère toujours que je pourrais régler tout ça sans énerver Joshua entre temps et prendre le risque que des innocents en payent le prix.” admit-il, le regard résolument posé sur le sol pour ne pas avoir à affronter sa soeur en face. Se reposer sur les autres, c’était facile à faire en théorie, mais dans la pratique… Il craignait Joshua. Et ça ne le frappa qu’à cet instant, alors qu’il essayait de s’expliquer à lui-même pourquoi il tenait tant à arranger les choses tout seul. Physiquement, il surpassait l’homme sans problème. Mais Joshua ne jouait pas au même jeu que lui. Il était intelligent et perfide, contrairement à Logan le bourru, prêt à foncer dans le tas avant de réfléchir. Et même s’il n’oserait jamais vraiment l’admettre à voix haute, le géant avait peur et ne se sentait pas vraiment à la hauteur de cette bataille. Il perdait chaque fois qu’il essayait de se mesurer à son ennemi, après tout.

Un profond soupir traversa ses lèvres et pendant une seconde, ses épaules s’affaissèrent réellement. Malheureusement pas assez pour qu’on l’imagine réellement détendu. Il s’obligea à relever les yeux vers Jade quand elle lui proposa de rentrer et n’eut finalement pas à se forcer pour étirer un petit sourire en coin. L’alcool aidait un peu, mais il faisait encore tellement froid que la question ne se posait même pas vraiment. Malgré tout, il ne répondit pas tout de suite et détourna rapidement les yeux pour regarder devant lui, l’immense étendue du lac et les silhouettes cachées dans la brume des bâtiments sur les rives tout autour. Il n’avait jamais aimé Détroit ni ce côté là du pays. Le Vermont, ses montagnes et ses forêts, lui manquait plus que jamais. “Ouais, rentrons.” souffla-t-il en abandonnant son inspection du paysage. Il se releva rapidement et tendit une main à sa petite soeur pour l’aider à en faire de même. “Je crois que Joy a fait un gâteau, tout à l’heure. J’étais sur le point de fouiller la cuisine avant que tu ne viennes me corrompre avec ta bouteille.” Il n’avait pas vraiment faim, ni la force de tenir debout encore très longtemps, mais il avait envie de faire un effort de plus pour passer un peu de temps avec ses proches, à faire autre chose que de maugréer dans son coin. “Et si jamais je me suis trompé, j’vais avoir besoin de toi pour me préparer un truc à manger.” ajouta-t-il en étirant un sourire un peu plus large, alors qu’il reprenait tranquillement le chemin de la maison sans se presser.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Be pride of you [Pv : Logan]   
 
Be pride of you [Pv : Logan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération