Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #35 : Janvier 2019
Chasseur de Primes #1 Inscriptions
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

3eme anniversaire Les animations !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 Ain't no sunshine when he's gone || Logan

Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 934
Points : 2486
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Jeu 23 Aoû - 22:27
Joséphine n’était à Fort Hope que depuis la veille, suite à son arrivée intempestive, décidée sur un coup de tête. Elle s’était allongée quelques instants, Aaron veillant sur elle depuis un fauteuil dans la chambre, et pourtant, elle n’avait pas réussi à dormir plus de quelques heures, tant l’inquiétude la rongeait. Elle avait fui l’arène parce que son instinct de survie lui avait hurlé que ce n’était clairement pas l’endroit où elle devait rester si elle voulait pouvoir vivre quelques journées de plus. Sans Isha dans le coin, autant dire qu’elle ne comptait pas le nombre de fois où Joshua lui était tombé dessus au détour d’un couloir, par pur hasard bien sûr, pour lui faire comprendre, sans même prendre la peine de voiler ses menaces d’ailleurs, que ce serait très dommage pour elle qu’elle tombe par inadvertance sur un couteau, ou qu’une lame vienne caresser d’un peu trop près sa gorge en pleine nuit. Sans son fils dans l’arène, le sociopathe n’était plus obligé de jouer la comédie, il pouvait même faire tomber les masques pendant quelques instants, et Joey ne doutait pas que ça devait lui faire le plus grand bien de pouvoir être ce taré qu’il était sans craindre le moindre faux pas.

Voilà pourquoi elle avait quitté l’arène en prenant quelques affaires, sans attendre une heure de plus, et elle avait naturellement trouvé refuge chez son meilleur ami, qui vivait dans le camp depuis quelques mois. Aaron s’était montré compréhensif, et avait tout fait pour être présent pour la jeune femme depuis qu’elle avait envahi sa maison sans même le prévenir. Mais maintenant, avec le recul, elle regrettait de ne pas être allée directement chez Logan, pour l’informer de la situation. Elle se doutait bien qu’il ne pourrait rien faire, pas avec le peu d’informations qu’elle aurait à lui donner, et pourtant, elle avait l’impression que c’était la seule chose à faire, sans doute parce qu’il avait plus été un père pour Isha en quelques années que Joshua l’avait été en toute une vie.

Voilà comment la jeune femme s’était mise à arpenter les rues de Fort Hope à la recherche de son leader, un large pull d’Aaron sur le dos, les manches trop longues cachant ses mains. Elle alla tout d’abord à son bureau, où on lui avait indiqué qu’elle aurait de grandes chances de le trouver. Mais la pièce était vide, ou en tout cas, si le grand barbu se cachait derrière la porte close, il se garda bien d’autoriser la brune à entrer. Joey était d’autant plus dépitée, mais pas prête à lâcher l’affaire pour autant, et elle se força à faire un effort de mémoire pour retrouver la maison de Logan, dans laquelle elle était entrée une seule fois, quand Isha avait tant tenu à lui présenter celui qu’il considérait comme son père, et la petite Octavia. Elle se planta devant la porte d’entrée, et toqua trois petits coups à la porte, avant de faire un pas en arrière, pour prendre un peu de recul. L’intérieur de la maison semblait silencieux, et après quelques secondes de plus, elle ferma les yeux, et esquissa un nouveau pas en arrière, avant de se détourner. Elle réagissait sans réfléchir, c’était l’émotion qui guidait ses réactions, pas ses réflexions, et ça ne lui ressemblait clairement pas. Joséphine se trouva ridicule d’importuner Logan pour si peu, alors qu’il devait déjà avoir tant à faire avec le camp. Elle secoua la tête légèrement de droite à gauche, s’intimant mentalement à plus de contrôle, et serrant les poings, elle reprit sa marche, chaque pas l’éloignant davantage de la maison de Logan.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6742
Points : 7525
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Mar 28 Aoû - 10:33
Chaque nouvelle journée était juste un tout petit peu plus stressante que la précédente, au point que Logan se surprenait de plus en plus souvent à se demander comment il parvenait encore à maintenir une façade convenable. Il redoublait d’efforts, ces temps-ci, pour obliger Joy à rester au lit toute la journée sans donner l’impression que ce soit un ordre. Le bébé devait arriver d’un jour à l’autre, d’après Callie du moins et il n’avait aucune envie que son enfant naisse dans une rue de Fort Hope ou dans les couloirs de la réserve, où personne ne pourrait être là à temps pour aider. S’il devait se sacrifier en passant presque tout son temps à la maison lui-même, il le faisait généralement avec plaisir. Mais il ne pouvait pas toujours éviter ses responsabilités hors du camp. Les soldats récemment arrivés en ville exigeaient une rencontre chaque semaine pour “garder le contact”, peu importe ce que cela signifiait exactement et si Logan avait le malheur de ne pas se présenter et d’envoyer Alexandra toute seule… Il avait essayé une fois et ne recommencerait plus. Cette situation avec eux était presque aussi angoissante que l’idée d’un accouchement en pleine Apocalypse. Et puis, il y avait Isha auquel Logan s’efforçait de ne pas trop penser, de peur d’être soudainement pris de l’envie de rassembler tous les habitants de Fort Hope capables de se battre pour aller récupérer le jeune homme une bonne fois pour toute.

Cette journée était celle où il devait rencontrer les soldats et l’entretien l’avait mis de très mauvaise humeur. Déjà parce qu’il avait dû s’absenter de Fort Hope pendant plus de deux heures, mais aussi parce qu’il trouvait l’attitude des soldats de plus en plus étrange. Ils posaient les questions avec beaucoup moins de courtoisie qu’ils ne l’avaient fait jusque là, exigeant plus que demandant. Quelque chose n’allait pas et Logan n’avait réellement aucun temps à leur accorder, ni aucune envie de le faire d’ailleurs. Il était donc pressé et d’une humeur exécrable lorsqu’il passa les portes du camp dans le “bon sens” comme il l’avait dit à Alex quelques secondes plus tôt. La jeune femme avait levé les yeux au ciel et abandonné au milieu de la rue, reprenant le chemin des bureaux du camp pour aller remplir un rapport très précis de cette nouvelle rencontre - elle y tenait absolument et Logan ne comprenait vraiment pas quel intérêt cela avait de tout consigner dans des cahiers sans arrêt. Lui ne désirait qu’une chose, vraiment : rentrer chez lui et s’assurer que tout allait bien pour sa femme. Raison pour laquelle il entreprit de franchir les derniers mètres jusque chez lui de ses grandes enjambées nerveuses dans la ferme intention de ne pas se laisser détourner de son but.

Il ralentit pourtant considérablement lorsqu’il repéra une silhouette devant la porte d’entrée, qui ne s’attarda pas plus de quelques secondes avant de prendre précipitamment la fuite. Joey. On l’avait informé vaguement que la jeune femme s’était présentée au camp la veille et il devait admettre - sans grande fierté - qu’il n’avait fait aucun effort pour savoir ce qu’elle faisait ici. Il avait une légère tendance à s’imaginer qu’ignorer le “problème Isha” suffirait à le faire disparaître assez longtemps pour qu’il trouve une manière convenable de gérer cette situation. Ça n’était évidemment pas le cas et cette fois, à moins de faire brusquement demi-tour pour aller se cacher ailleurs, il aurait beaucoup de mal à échapper à la petite-amie de son fils dans l’espoir de s’enfoncer un peu plus la tête dans le sable. Un soupir lui échappa brièvement avant qu’il ne redresse les épaules dans le but de se donner l’air assuré et alla à la rencontre de la jeune femme. “Joey ?” l’interpella-t-il aussi doucement que possible. Ce fut un échec complet, sa voix sonnant presque comme un reproche qui lui fit fermer les yeux une seconde. “Je peux faire quelque chose pour toi ?” reprit-il en essayant de ne pas s’attarder sur ses propres fautes. “Tout va bien avec Isha ? J’ai entendu dire que tu étais arrivée hier soir. Vous vous êtes disputés ?” Il s’imaginait bêtement que si quelque chose était arrivé au jeune homme, Joey n’aurait pas attendu plusieurs heures pour venir lui en parler et il complétait tout seul les blancs en se disant qu’ils devaient simplement s’être disputés violemment, si violemment qu’elle était venue se cacher ici en attendant que ça passe. Ça lui semblait l’explication la plus cohérente, quand on connaissait Isha.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 934
Points : 2486
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Ven 7 Sep - 12:20
Joey venait tout juste d’arriver devant la porte d’entrée sur laquelle elle avait toqué doucement, quand elle se demanda subitement ce qu’elle faisait là, et que l’envie de prendre ses jambes à son cou se fit sentir. Si bien qu’elle était partie sans demander son reste, avant même de laisser à quiconque se trouvant derrière la porte l’occasion de pouvoir lui ouvrir. Joséphine regagna donc les rues de Fort Hope, chaque nouveau pas l’éloignant du domicile de Logan. Elle ne faisait pas vraiment attention où elle mettait les pieds, ni même qui elle croisait, entièrement perdue dans ses pensées, si bien qu’elle se crispa malgré elle quand elle entendit son prénom, prononcé par une voix masculine, à quelques mètres d’elle. Et quand la jeune femme releva la tête, son regard ne tarda pas à se poser sur le visage de Logan, qui semblait prendre la direction de sa maison.

Après avoir marqué un court arrêt, la brune reprit la marche, s’approchant du grand barbu, qui ne la quittait pas des yeux, avec son air sévère. S’il pouvait faire quelque chose pour elle ? Bonne question, Joey elle-même n’en était plus totalement certaine. Elle se gratta distraitement l’arrière de la tête, alors que son regard miel parcourait les rues aux alentours, qui étaient passablement désertes. Pourtant, le leader du camp parvint à capter une nouvelle fois son attention en lui demandant si la raison de sa présence à Fort Hope était due à une dispute entre Isha et elle. La jeune femme secoua la tête de droite à gauche, dans un signe de négation, avant de prononcer, à voix très basse :« -Non, tout va bien avec Isha… » Enfin…ce n’était pas vraiment exact, mais il était difficile que les choses aillent mal avec une personne absente, non ? Elle regarda Logan droit dans les yeux pendant quelques secondes, avant de détourner le regard malgré elle.

Joséphine garda le silence pendant quelques secondes supplémentaires, essayant de peser le pour et le contre dans ce qu’elle voulait, ou pouvait dire à Logan. Et puis, finalement, après quelques hésitations supplémentaires, elle rajouta d’une voix légèrement tremblante : « -En fait…cela fait quelques jours qu’Isha n’est pas rentré. » En temps normal, ça n’aurait pas été quelque chose de très rassurant, mais avec les circonstances actuelles, ça l’était encore moins. Joey avait fait maintes et maintes fois la liste de toutes les choses horribles qui avaient pu arriver au jeune gladiateur, malgré elle, et aucune n’avait vraiment réussi à la rassurer. « -Ils sont plusieurs à avoir disparu à l’arène, à vrai dire. Des recherches ont été organisées dès que leur disparition a été constatée… » Des recherches auxquelles participent Joshua, l’une des raisons pour lesquelles Joey ne pouvait prendre part à ces battues. Elle craignait trop qu’il la coince dans une allée, à l’abri des regards, et fasse en sorte qu’elle ne puisse jamais rentrer à l’arène. « -Je pouvais pas rester là-bas, pas avec Joshua dans le coin. Dire qu’il ne me porte pas dans son cœur serait un euphémisme. » C’était bien pire que ça, il la haïssait, et ne manquait jamais une occasion de lui faire tout un tas de menaces, qu’il mourrait clairement d’envie de mettre à exécution, comme il avait tenu à le lui rappeler en pleine nuit, en s’introduisant dans la chambre qu’elle partageait avec Isha, tandis qu’elle dormait. Rongée par l’inquiétude, épuisée par ces nuits sans sommeil, et craignant pour sa vie, Joséphine avait quitté l’arène sans demander son reste, trouvant refuge à Fort Hope pour éviter tout malheureux incident.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6742
Points : 7525
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Ven 7 Sep - 19:07
Logan dut prendre sur lui de manière spectaculaire lorsque Joey consentit enfin à lui expliquer ce qu’elle faisait ici pour ne pas exploser et se défouler sur elle au milieu de la rue. Il voulait bien croire que vivre avec Joshua soit un vrai problème au quotidien et que la jeune femme n’avait pas vraiment toute la liberté nécessaire pour informer Logan du moindre problème. Mais, sérieusement ? Son fils était porté disparu depuis plusieurs jours et au lieu de le tenir au courant, elle attendait gentiment que ça passe, puis venait se planquer ici pour traîner avec ses potes sans jamais venir l’informer de quelque chose. Il ferma les yeux et respira lentement pour calmer sa colère. Il comprenait rarement les choix amoureux d’Isha, ça n’était pas nouveau du tout. Mais il préférait cent fois Joey à Ava. Il fallait qu’il se souvienne de cela pour éviter de passer un savon à la jeune femme, vraiment. Quand ce fut chose faite, il rouvrit les yeux et reposa son attention sur elle. “Pourquoi tu n’es pas venu m’en parler tout de suite ?” demanda-t-il, un peu froidement, certes, mais beaucoup moins qu’il ne l’aurait craint en premier lieu. C’était une petite victoire en soi, il s’y accrocha pour continuer sur cette bonne voie.

“Cette situation ne peut pas continuer, Joey.” déclara-t-il finalement, avec plus de finalité que d’agressivité, cette fois. Il n’avait rien dit, il en voulait sérieusement à la jeune femme de lui avoir caché la vérité pendant des semaines, mais il n’avait rien dit. Seulement, c’en était trop. Il ne pouvait pas continuer à apprendre toutes ces choses selon le bon vouloir de madame, quand l’envie lui prenait de parler ou qu’elle n’avait plus le choix. “J’veux bien croire que Joshua te fasse flipper et que tu pouvais pas venir me voir avant, mais t’es ici maintenant, il peut plus t’approcher. C’est le moment de parler.” Il se retint de la menacer de la réexpédier à l’arène sur le champ si elle s’y refusait, mais l’envie était forte. Non pas qu’il l’aurait réellement fait, seulement, il était fatigué des mensonges constants et des silences, fatigué de cette situation intenable, de ne pas savoir où était son fils, s’il allait bien, de devoir le laisser aux mains de Joshua en priant pour que ce taré ne s’en prenne pas à lui. Fatigué de tout, vraiment. Il poussa un soupir avant de désigner sa maison d’un geste de la main. “Suis-moi, on sera mieux à l’intérieur.” Il ne lui laissait pas le choix, clairement et il n’attendit même pas vraiment qu’elle confirme son intention de le suivre pour prendre la direction de sa maison, appuyant dans le dos de Joey au passage pour l’inciter - ou l’obliger, difficile à dire, vraiment - à le suivre.

Tout était silencieux à l’intérieur de la maison, lui faisant froncer les sourcils un moment, mais il vit la veste de Joy accrochée dans l’entrée et décida qu’elle et Octavia devaient faire une sieste à l’étage. Tant mieux. Dans le même silence, il guida Joey jusque dans la cuisine et l’invita à prendre place sur l’un des tabourets entourant l'îlot central, s’installant lui-même sur l’un d’entre eux. “Qu’est-ce qui s’est passé ?” demanda-t-il enfin, quand ils furent tous deux installés. “J’veux tout savoir, cette fois, m’oblige pas à te tirer les vers du nez.” Il ne comprenait même pas vraiment pourquoi elle ne lui disait rien depuis le début. Il n’était peut-être pas le père idéal, mais il valait mieux que Joshua, non ? Pour tout dire, il commençait à en douter sérieusement, depuis quelques temps. Depuis leur petite réunion de famille à l’Arène, sans doute et les mots horribles, les vérités insupportables que Joshua l’avait forcé à voir. Peut-être bien que Joey, comme le père Cornwell, pensait qu’Isha s’en sortait mieux à l’Arène qu’avec Logan.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 934
Points : 2486
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Sam 8 Sep - 23:04
Voir la façon dont Logan fermait tout à coup les yeux, au beau milieu de cette rue de Fort Hope, ne disait rien qui valait à Joey. Allait-il se mettre à crier, à lui demander pourquoi elle n’était pas venue plus tôt pour le voir, pourquoi il n’était pas au courant de cette énième disparition ? Parce que clairement, la jeune femme ne se sentait pas en état de se faire engueuler comme la gamine qu’elle n’était plus, ou d’entendre qui que ce soit lui faire la morale. Quand le géant barbu lui demanda pourquoi elle n’était pas venue lui en parler plus tôt, Joséphine haussa simplement une épaule, avant de détourner le regard. Elle ne voulait pas qu’on la prenne pour cette fille qui hurlait au loup sans raison, et peut-être qu’à l’heure actuelle, Isha était même rentré à l’arène, et ne tarderait pas à faire son apparition à Fort Hope pour annoncer qu’il allait parfaitement bien.

La voix froide de Logan la tira une nouvelle fois de ces pensées qui fusaient un peu trop rapidement dans son esprit ces derniers temps, et lui donnait l’air d’être un peu tête en l’air, ou à défaut, incapable de se concentrer plus de quelques instants. La brune fronça doucement les sourcils quand elle s’entendit dire que la situation ne pouvait plus durer, sans trop savoir ce qu’il fallait mettre derrière ces mots. Parlait-il de la vie à l’arène ? Parce qu’en ce qui concernait ce sujet-là, Joséphine était tout à fait d’accord, ça ne pouvait plus durer, pas dans les conditions actuelles. Parlait-il du fait d’être éloigné d’Isha, de ne pas savoir ce qui lui arrivait, au moment où cela arrivait ? Ou bien Logan parlait-il tout simplement de ce manque évident de communication entre eux, dont il était plus souvent la victime qu’autre chose ? Joey n’en était pas certaine, et franchement, elle n’avait aucune envie de poser la moindre question, si bien qu’elle se contenta de le fixer, ne pouvant s’empêcher de hausser un sourcil dubitatif quand Logan annonça qu’étant à Fort Hope, Joshua ne pourrait pas lui faire de mal en ces lieux. En était-il bien sûr ? Car elle se souvenait parfaitement de l’inquiétude d’Isha à ce sujet, près d’un an plus tôt, lui qui vantait les capacités de son géniteur à s’infiltrer n’importe où, tant qu’il était question d’y accomplir un quelconque méfait. Néanmoins, une fois encore, elle ne releva pas, sans doute parce qu’une part d’elle avait besoin de croire qu’en ayant trouvé refuge au camp, elle restait effectivement hors de portée de Joshua, et de son épluche-légumes rouillé.

Quand elle sentit la main de Logan se poser au milieu de son dos, juste après qu’il lui eut montré sa maison d’un signe, Joey ne put s’empêcher de se raidir, refusant d’avancer pendant quelques secondes, jusqu’à ce que la poigne du leader du camp ne l’entraîne à sa suite, la forçant à aller jusqu’à sa maison. Sans un mot, aussi docile que possible, la jeune pompier le suivit jusqu’à ce tabouret qu’il lui désigna, et où elle s’installa, toujours sans parler. Ce fut à cet instant qu’il lui demanda de nouvelles explications, des informations complémentaires, peut-être quelque chose qui l’aiderait à y voir un peu plus clair dans cette situation. Joséphine haussa malgré elle un sourcil face aux derniers mots du mécanicien, dans lesquels elle voyait une sorte d’accusation silencieuse, à peine formulée. Avait-il compris qu’elle n’avait que très peu de marche de manœuvre jadis, quand elle n’était qu’esclave à l’arène ? Enfin, là n’était pas la question.

La jeune femme ramena l’une de ses jambes contre elle, l’entourant de ses bras, avant de laisser échapper un léger soupir, quasi inaudible. « -Il y avait un show ce soir-là. Comme d’habitude, j’étais à l’infirmerie après le spectacle, pour soigner ceux qui avaient besoin de l’être. Et…j’étais crevée, alors je suis allée me coucher. Isha devait de toutes façons me rejoindre dans notre chambre. » Elle fronça légèrement les sourcils, se forçant vraiment à se remémorer chaque instant, comme pour répondre au souhait de Logan de tout savoir. « -Sauf que je me suis endormie, et qu’en me réveillant, le lit était vide. J’ai été voir Dean, immédiatement, mais il semblait déjà au courant, Declan…euh, un ami d’Isha, et son coach, étaient absents eux aussi. Dean a rassemblé ses hommes, et ils sont partis à peine une heure plus tard faire le tour de l’arène, et des rues autour, mais sans rien trouver. » Elle baissa les yeux, passant distraitement son index sur un léger défaut dans la table. « -Mais y’avait rien. Pas la moindre trace d’eux, aucun indice indiquant où ils pourraient être. »

Joey se releva, et commença à marcher de long en large devant la table de la cuisine, incapable de rester en place plus de deux secondes quand elle était anxieuse. « -Quand je suis partie, ils n’avaient toujours rien trouvé…mais…je sais pas…il est peut-être rentré depuis. Jésus doit venir me chercher dès qu’Isha sera de retour à l’arène… » Elle haussa une épaule, avant de tourner son regard impuissant vers Logan, dont l’expression sévère ne la mettait pas particulièrement à l’aise, bien au contraire. Elle ne l’avait pas rencontré souvent, à vrai dire ces fois-là se comptaient sur les doigts des mains, et pourtant, à chaque fois, elle avait cette même impression persistante que le géant ne la portait pas vraiment dans son cœur. Certes, pas au point de menacer de lui trancher la gorge, mais quand bien même. Joséphine fit encore quelques pas, avant de s’arrêter une nouvelle fois pour faire face au barbu : « -Ecoute Logan, je suis désolée si tu as le sentiment que…je ne sais pas, que je te cache des choses, ou qu’on te dit pas tout. Ce n’est pas dans mes intentions. Mais je t’assure qu’on veut tous les deux ce qu’il y a de mieux pour Isha… » Elle le regarda droit dans les yeux pendant encore quelques secondes, avant de recommencer son manège, se remettant à faire les cent pas sans même s’en apercevoir.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6742
Points : 7525
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Mer 12 Sep - 5:12
Sans doute Logan se montrait-il un peu injuste avec la jeune femme qui devait subir bien des horreurs depuis qu’elle cohabitait avec les Cornwell à l’arène, mais il n’arrivait pas à se sentir coupable. La pression devenait de plus en plus difficile pour lui ici à Fort Hope, avec tout ce qui se passait dans sa vie et qu’il devait garder secret pour le bien de sa famille. Et d’être ainsi dans l’ombre concernant la vie de son propre fils qu’il savait sous l’emprise de son monstre de géniteur n’était qu’une frustration de plus avec laquelle il parvenait de moins en moins bien à vivre. Joey, qu’elle le veuille ou non, était la seule à tout savoir concernant Isha et la situation problématique qu’ils traversaient tous et la seule à en savoir plus que Logan lui-même. La seule, aussi, à qui il parvenait à faire confiance malgré son silence sur de trop nombreuses choses. Il n’avait pas le choix, de toute façon, elle était la seule qui acceptait de lui parler et la seule sur qui il pouvait expulser un peu de cette frustration. Et encore, il prenait vraiment sur lui pour ne pas être trop violent non plus.

Le soulagement qu’il ressentit à l’entendre enfin lui expliquer avec plus de détails ce qui était arrivé à Isha mourut dans l’oeuf un peu trop rapidement à son goût. Personne ne savait rien et si les hommes de l’arène n’avaient trouvé aucun indice, peu de chance que Logan y change quoique ce soit. Ça l’agaçait tellement d’être dans cette situation, parfaitement impuissant pour aider un gosse à qui il avait pourtant promis d’être toujours là pour lui. Et malgré tout, année après année, drame après drame, il n’avait de cesse de briser cette promesse. Les mots de Joshua lui revinrent de plein fouet, brisant un peu plus sa patience déjà mise à rude épreuve. Peut-être qu’il n’était pas un si bon tuteur, un si bon père, finalement. Peut-être qu’Isha s’en sortirait mieux sans lui dans sa vie. La voix de Joey le tira de ces pensées douloureuses, son ton plus assuré le prenant par surprise, assez pour qu’il se sente légèrement coupable. “C’est pas ça…” assura-t-il, détournant rapidement les yeux avant de se passer une main sur le visage. “Je sais que tu fais de ton mieux, c’est juste… frustrant de le savoir là-bas avec ce type et de rien pouvoir y faire.” admit-il, toujours pas plus radouci, mais au moins sincère.

“J’l’ai cherché pendant des heures après l’accident.” souffla-t-il plus bas, oscillant dangereusement entre désespoir, honte et frustration. Car il n’était pas en colère, pas contre quiconque d’autre que lui-même, en tout cas. Peut-être un peu Joshua, mais à peine plus qu’il ne l’était au quotidien. Mais il n’avait ni l’envie, ni le courage de continuer à s’exposer plus longtemps devant la jeune femme, quand bien même elle devait être la seule ici à comprendre réellement ce qu’il pouvait ressentir en ce moment. Il avait confié la vérité au sujet d’Isha à quelques personnes ici, sa soeur, Harvey et Alex. Et s’ils compatissaient ou souffraient aussi, ils ne vivaient pas avec le même poids sur les épaules. Respirant doucement, il se força finalement à reposer son regard sur Joey et à lui accorder une autre chance. Elle faisait de son mieux et il savait mieux que personne à quel point les petits jeux pervers de Joshua pouvait rendre n’importe quelle tâche plus ardue que jamais. “Tu comptes retourner là-bas ?” demanda-t-il plus doucement. “Quand Jésus se pointera à la porte pour annoncer la bonne nouvelle.” Si ça arrivait un jour, évidemment. Il aurait cent fois préféré être celui qui retrouverait Isha, mais même si c’était le cas, les chances que le gamin accepte de le suivre jusqu’ici ensuite et d’y rester étaient trop minces pour qu’il s’offre le luxe d’un tel espoir.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 934
Points : 2486
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Mer 19 Sep - 22:04
Frustrant, c’était bien le mot. Frustrant de ne pas savoir ce qui était arrivé au jeune homme, frustrant de ne pas réussir à lui ouvrir les yeux sur la véritable nature de Joshua, frustrant de le savoir dépouillé de ses souvenirs, et si vulnérable. Au final, tout se résumait à ces neuf petites lettres, et ni Logan ni elle ne pourraient y changer quoi que ce soit. La jeune femme acquiesça malgré tout aux paroles du barbu, qu’elle sentait étrangement perdu. Elle n’avait bien sûr aucune idée de ce que cela faisait de savoir son fils en danger, entre les mains d’un sociopathe, en proie à des démons incompréhensibles, et sans même s’en rendre compte, elle adressa une petite prière, à un dieu auquel elle ne croyait même pas, pour qu’elle n’ai jamais à connaître cette douleur-là.

Ce fut la voix brisée du géant qui la tira des ses pensées sombres, alors qu’elle s’arrêtait de faire les cent pas pour le fixer une nouvelle fois. Elle n’en avait pas douté, pas une seule seconde d’ailleurs. Joey ne connaissait pas vraiment Logan, elle ne savait de lui que ce que lui avait confié Isha, au fil de leurs rendez-vous secrets, et pourtant, même si elle avait cru deviner que leurs relations étaient parfois conflictuelles, elle ne doutait pas que le leader du camp avait dû faire tout ce qui était en son pouvoir à l’époque pour retrouver Isha. C’était en tout cas l’intuition de la jeune femme, qui avait été confirmée par une tierce personne : « -Je sais, oui…Maddie me l’a dit quand elle m’a annoncé que Isha était…enfin… » Elle haussa une épaule, incapable de finir sa phrase, pas dans les circonstances actuelles. Logan avait dû retourner tout Détroit pour retrouver son fils à l’époque, alors qu’elle-même n’avait pas mit un seul pied en dehors de l’arène depuis la disparition d’Isha, pour retrouver celui qu’elle déclarait aimer. Mais enfin…la situation était différente, n’est-ce pas ? Ou du moins, telle fut la remarque que Joséphine se fit à elle-même, alors qu’une nouvelle vague de culpabilité l’assaillait une nouvelle fois.

Alors, plutôt que de s’adonner à ce vil sentiment qui avait déjà hanté bien trop souvent la jeune femme ces dernières heures, elle reprit ses pas, continuant à marcher sans but dans la cuisine de Logan. Le silence entre eux ne dura pas bien longtemps, jusqu’à ce que le barbu ne reprenne la parole, pour lui adresser une question qu’elle s’était elle-même poser des tas et des tas de fois depuis son départ de l’arène…qui ne remontait qu’à la veille. Sans s’en apercevoir, elle se mit à se mordre l’intérieur de la joue, alors que son cœur se mettait à battre sensiblement plus vite dans sa poitrine, et que la liste de tous les arguments qu’elle énumérait silencieusement dans son esprit quant à un retour potentiel à l’arène lui revenait en mémoire. Et finalement, après un silence qui dura peut-être un peu trop longtemps, Joséphine lâcha finalement : « -Je ne sais pas… » La situation était compliquée, et à vrai dire, elle ne restait vivre à l’arène que parce qu’Isha s’y trouvait. Mais…les choses étaient différentes à présent, ou du moins, elles s’apprêtaient à changer radicalement pour eux. « -Je suis pas certaine que l’arène soit l’endroit idéal pour voir grandir un enfant. Encore moins avec Joshua dans le coin… » Sa voix était douce, et basse quand elle avait dit ça, et elle ne s’était pas arrêtée de marcher, n’avait d’ailleurs pas non plus relevé le regard vers Logan suite à cet aveu, parce qu’à cet instant précis, Joséphine se sentait incapable d’encaisser la réaction du barbu.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6742
Points : 7525
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Mar 25 Sep - 16:01
Elle ne savait pas. Ça aussi, c’était frustrant. Il aurait voulu qu’elle réponde oui, qu’elle n’hésite même pas une seconde et peut-être même qu’elle lui donne un petit air offusqué et quelques paroles bien senties pour lui exprimer tout le mépris qu’elle ressentait pour lui quand il osait douter de son amour pour Isha. Il aurait voulu qu’à défaut de pouvoir être là lui-même pour le jeune homme, Joey le soit. Mais elle ne savait pas. Et il voulait tellement le lui reprocher, mais comment ? Vivre là-bas, à regarder ce qui se passait à l’arène et en supportant Joshua sans arrêt, pour un homme qui ne se souvenait même pas vraiment d’elle, de ce qu’ils avaient partagé ensemble… Il l’aurait fait, lui, bien sûr qu’il l’aurait fait. Parce qu’il prenait toujours la bonne décision, n’est-ce pas ? Et pourtant, il n’essayait pas grand chose pour sauver son fils en ce moment, tellement plus heureux là-bas qu’il ne l’avait jamais été avec lui, avant ou après la fin du monde… Par miracle, pourtant, Logan parvint à ne pas exprimer sa frustration ravivée par le moindre mot, laissant tout juste échapper un autre soupir et il s’en félicita quand, quelques secondes plus tard, Joey reprit la parole et continua sur sa lancée. Un… Enfant ? Il ouvrit des yeux ronds qu’il posa sur elle. Ses lèvres se séparèrent elles aussi et avant qu’il ne réalise son regard glissa sur le ventre de la jeune femme.

“Il n’est pas au courant.” souffla-t-il après quelques secondes où il ne trouva rien à dire. Ça n’était pas une question. Bien sûr qu’Isha ne savait pas. Sinon, il ne serait pas sorti faire Dieu sait quoi en prenant le risque de laisser son enfant derrière lui. Pas le Isha qu’il connaissait, en tout cas. “Depuis quand est-ce que tu le sais ?” demanda-t-il. L’information prenait doucement place, mais il n’arrivait toujours pas à décider ce qu’il en pensait. Bien ou mal, ça ne changeait pas grande chose de toute façon. Il aurait seulement voulu que son fils en soit informé, mais quand il pensait à son fils, il n’était pas sûr de penser à la personne qu’était aujourd’hui ce jeune homme. Ce fut à son tour de se mettre à faire les cent pas, son regard revenant sans arrêt jusqu’à Joey, alors que des flashbacks d’une conversation qu’il avait eu avec Amalia des mois plus tôt lui revenaient en mémoire. Ce qu’il avait dit ce jour-là, quand la jolie blonde lui avait annoncé qu’elle portait l’enfant d’Isha, elle aussi. Il avait su prendre la bonne décision, ce jour-là, il avait su trouver les bons mots. Et puis, elle était sortie et il ne l’avait jamais revu, ni elle, ni son enfant. Il se tortura plusieurs minutes avant de revenir se planter devant la jeune femme.

Son air avait repris tout le sérieux qu’on lui connaissait, mais il n’y avait plus du tout de menace dans son regard, ni dans sa voix quand il reprit la parole. “On s’occupera de toi. On a une sage-femme, des médecins, tout ce qu’il faut.” lâcha-t-il, avec une certaine urgence dans la voix. “Mais Joshua ne doit jamais le savoir.” C’était, clairement, le plus important pour lui à cet instant. Si Joshua l’apprenait, il voudrait probablement récupérer le bébé. Quelque soit son plan malsain et ses intentions auprès de son fils actuellement, il voudrait forcément profiter de cette occasion pour leur faire du mal. “Il a quelqu’un dans Fort Hope. Je suis pas sûr de qui, j’ai même pas de preuve que ce soit vrai, mais j’suis sûr qu’il y a quelqu’un ici qui bosse pour lui ou lui file des infos et des trucs. Tu dois me promettre de ne rien dire à personne. S’il apprend que t’es enceinte d’Isha… Personne. S’il te plait.” Bien sûr, ça finirait par se voir et ils ne pourraient plus le cacher à Joshua. Mais d’ici là, peut-être que Logan aurait réussi à tout arranger. Ou qu’il aurait trouvé la taupe dont il était certain de l’existence. “Même pas à Isha.” se surprit-il à souffler après quelques secondes de plus, son regard planté droit dans celui de Joey. Elle devait se douter aussi bien que lui que le jeune homme ne verrait aucune raison de cacher ce détail à son pauvre vieux père ou qu’il finirait peut-être par le confier à la mauvaise personne. Ils ne pouvaient se permettre de faire confiance à personne.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 934
Points : 2486
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Lun 15 Oct - 22:14
Elle avait lâché l’information du bout des lèvres, craignant l’effet qu’aurait cette nouvelle, si bien qu’elle évita soigneusement le regard du barbu pendant de longues, longues secondes. C’était étrange de se dire qu’Isha ne serait pas le premier à savoir qu’il allait être père, elle espérait juste qu’elle aurait la chance d’être celle qui le lui apprendrait. Joséphine continua à faire les cent pas, laissant à Logan le temps pour encaisser la nouvelle, ou même faire d’éventuelles remarques. Pourtant, sa première réaction ne fut pas de l’assaillir de questions, mais de faire une simple constatation. A ses mots, la brune leva les yeux vers le barbu, alors qu’elle hochait légèrement la tête, confirmant silencieusement que le jeune gladiateur n’était pas encore au courant que leur vie était sur le point de changer.

De là à savoir depuis quand elle le savait exactement, Joey n’aurait su le dire. Mais chaque jour qui passait ne faisait que confirmer davantage les soupçons qu’avait la jeune femme. « -Disons qu’en l’absence de prise de sang, ou d’échographie, j’en serais réellement certaine que quand ça commencera à se voir… » D’ici quelques semaines, sans doute. Et bon sang, ce qu’elle espérait qu’Isha lui soit revenu d’ici là. Elle laissa un léger soupir s’échapper de ses lèvres entrouvertes, et s’arrêta de marcher quand elle remarqua que Logan se mettait lui aussi à faire les cent pas, manifestement en proie à des pensées qui lui échappaient. Elle le laissa tourner en rond comme elle l’avait fait elle-même un peu plus tôt, sans tenter d’interrompre le cours de ses réflexions.

Et quand il s’approcha d’un coup d’elle, après de longues minutes de silence, pour venir se planter à quelques pas d’elle, Joey fut tentée de faire un pas en arrière, un peu surprise. Pourtant, elle fut soulagée d’entendre qu’ici, elle pourrait avoir un meilleur suivi de grossesse qu’à l’arène, où on avait fait d’elle, modeste pompier, la responsable médicale des lieux, faute de mieux. Des médecins, et même une sage-femme, elle n’aurait pas pu rêver mieux, non ? Pourtant, la tension et l’angoisse restaient bien là malgré tout. Et Logan venait précisément de mettre le doigt sur le pourquoi de cette sensation oppressante : Joshua. « -Pourquoi est-ce que j’ai fui l’arène à ton avis ? » Bien sûr que Joshua ne devait jamais savoir qu’elle portait l’enfant d’Isha, même si bien sûr, ça ne risquait pas de passer inaperçu pour encore très longtemps.

En revanche, quand le géant barbu lui annonça qu’un espion du père Cornwell vivait ici à Fort Hope, et se mêlait aux autres survivants, Joséphine sentit une bouffée d’angoisse monter une nouvelle fois en elle. Pourtant, aussi vite qu’elle avait paniqué, elle retrouva son calme, et une certaine rationalité. Seules deux personnes étaient au courant : Aaron, qui jamais ne la trahirait, et qui ferait encore moins équipe avec le type qui lui avait coupé un doigt, et Logan, qui détestait sans doute autant Joshua qu’elle-même. Joey, et le petit pois dans son ventre, étaient donc parfaitement en sécurité ici. « -Je l’ai déjà dit à Aaron… » souffla-t-elle malgré tout, même si elle était certaine que Logan devait s’en douter. Aaron était son meilleur ami, la première personne vers qui elle avait couru quand elle en avait eu besoin, le premier à entendre ses confessions, à recueillir ses craintes, et à la rassurer du mieux qu’il le pouvait.

Joséphine ouvrit la bouche, prête à expliquer les raisons pour lesquelles Aaron ne pouvait pas être la taupe de Cornwell, et que donc sa révélation au jeune homme ne quitterait pas la maison de celui-ci, mais les mots ne franchirent jamais la barrière de ses lèvres, alors que la jeune femme était rendue muette par la demande de Logan, qu’elle n’avait pas vu venir. « -Tu…quoi ? » Elle sonda pendant quelques instants le regard de celui qui se trouvait juste en face d’elle, n’y lisant que sérieux, et gravité. Joey secoua lentement la tête de droite à gauche face à la demande du barbu, avant de fermer brièvement les yeux : « -Je peux pas lui cacher ça, Logan…c’est son bébé aussi… » Elle fronça les sourcils, en proie à des émotions contradictoires. Elle tâcha de se mettre à la place de Logan, d’essayer de comprendre pourquoi il lui faisait une telle demande, pourquoi il voulait qu’elle cache volontairement à son fils, celui qui lui parlait d’une famille à eux depuis une éternité, qu’il allait être père. Et elle ne voyait qu’une seule réponse à ça, la même qu’à tous leurs ennuis.

Joshua, encore et toujours Joshua. « -Tu sais qu’il nous en voudra, à tous les deux, si on lui cache ça… » Oh oui…il leur en voudrait de lui avoir caché ce qu’il allait voir comme une bonne nouvelle, et qui allait le rendre heureux, si on en croyait toutes ces fois où il avait parlé de mariage ou de bébé à la jeune femme. La brune serra la mâchoire, et détourna le regard pendant quelques secondes, détestant cette idée qui tournait en boucle dans sa tête, et qui commençait à devenir une idée fixe. « -Il doit mourir. Joshua doit disparaître de nos vies, avant que le bébé vienne au monde. Et c’est vrai, il ne doit jamais savoir. » Et Isha, lui, ne devait jamais savoir que Joséphine avait souhaité la mort de celui qu’il considérait comme son père, parce qu’il lui en voudrait pour ça également. Pourtant, vu comme les choses allaient, et vu la façon dont Joshua parvenait à manipuler son entourage, et surtout Isha, avec une étonnante facilité, il n’y avait pas d’autres alternatives. Le jeune mécanicien n’allait pas subitement se réveiller un matin, en ouvrant enfin les yeux sur la réalité, et en comprenant, en acceptant même, que Joshua n’était pas un gentil, et était loin, très loin même, d'un pauvre vieillard sans défense, mais une enflure de première qui guettait la moindre occasion de leur faire du mal.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6742
Points : 7525
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Jeu 25 Oct - 10:14
Une fois encore, ils ne parvenaient pas à se mettre d’accord. Logan avait envie de hurler, peut-être un peu de la secouer. Il ne comprenait pas qu’elle soit ainsi, sur la défensive, face à lui. Et qu’elle s’offusque comme ça qu’il ne veuille pas informer Isha du petit… “problème” dont ils discutaient en ce moment. Il se sentait un peu trop coupable qu’elle parle de la mort de Joshua. Il aurait dû se charger de cette affaire depuis des semaines déjà, mais l’homme trouvait toujours une bonne raison pour s’offrir encore un peu de temps. Une nouvelle menace, un nouvel allié… “Je sais bien, oui.” lâcha-t-il, un peu plus agacé, quand elle lui fit remarquer qu’Isha leur en voudrait d’avoir menti. Mais quelle solution avaient-ils ? Logan n’aurait pas pu jurer que le gamin n’irait pas tout raconter à son père ou qu’il ne se donnerait pas du mal pour la faire revenir à l’Arène. Et même s’il prenait la bonne décision et qu’il renonçait à l’Arène pour le bien de son enfant, combien de temps faudrait-il pour que Joshua découvre pourquoi ? “Mais si on lui dit… Si Joshua l’apprend, il trouvera un moyen de l’utiliser contre nous ou contre lui. Et pour l’instant, Isha et lui sont beaucoup trop proches.” Malheureusement, cacher la vérité à Isha ne les protégeait pas plus de son géniteur et, que ça plaise ou non à Logan, même lui savait qu’ils ne pourraient pas lui cacher éternellement. Tant que ça ne se voyait pas encore, peut-être, Joey pourrait toujours prétendre qu’elle ne savait pas. Mais un jour ou l’autre… Un nouveau soupir échappa à Logan. Il recula de quelques pas, jusqu’à pouvoir se laisser tomber sur l’un des tabourets encerclant l’îlot central de sa cuisine. Un moment, il resta sans rien dire, son visage caché dans ses mains tandis qu’il réfléchissait à la suite.

Il n’avait plus le choix. Plus de temps pour tergiverser et se trouver des excuses. Joshua devait mourir, le plus rapidement possible. Il devait aussi découvrir l’identité de la taupe. Gérer le reste du camp, les militaires et leurs demandes de plus en plus fermes. Ses enfants, sa femme. Tout ça lui donnait le tournis. Trop de problèmes en même temps et pas l’esquisse d’une solution à l’horizon. Il releva les yeux vers Joey et ouvrit la bouche, mais abandonna avant d’avoir prononcé le moindre mot. Ce petit manège se produisit deux fois avant qu’il ne parvienne à parler. “Je vais m’occuper de Joshua.” assura-t-il, son ton plus confiant qu’il ne l’était réellement. Il ne savait pas comment il ferait, mais il le ferait. Plus le choix, maintenant. “Toi, occupe-toi seulement d’être en bonne santé et de t’assurer que personne ne découvre que t’es enceinte aussi longtemps que possible.” Il réfléchit un instant, repassant rapidement la totalité des survivants de ce camp dans son crâne. L’un d’eux était en contact avec Joshua. Découvrir qui l’aiderait énormément. Il ne savait juste pas comment et pour sûr, Joey ne saurait pas l’aider pour ça. Si elle avait su qui se moquait de lui depuis des mois, elle l’aurait dit, n’est-ce pas ? Il la jaugea un instant, suspicieux, mais repoussa rapidement ce doute au plus loin.

“Demande à Aaron de ne rien dire, s’il te plait. Pas tant que je ne sais pas qui est la taupe.”
plaida-t-il, ayant pourtant dores et déjà abandonné l’idée que Joey soit prête à suivre ses conseils. Il savait qu’elle n’était pas stupide et pour preuve, elle était là et malgré ses réticences à mentir à Isha, elle n’avait pas encore assuré qu’elle filerait tout lui dire à la première occasion. Mais il ne la contrôlait pas, malheureusement. “Je vais te prendre un rendez-vous avec quelqu’un à l’infirmerie.” reprit-il. Sans arrêt, son regard tombait sur le ventre de la jeune femme et sur la possibilité qu’un enfant puisse s’y former doucement. “Pas que j’veux me mêler de ce qui me regarde pas, mais il faut qu’on soit prudents sur qui s’approche de toi jusqu’à ce que Joshua ne soit plus un problème.” Et bien sûr, il n’avait aucune confiance en Noah. Tout ça risquait bien vite de s’avérer compliqué, mais peu à peu, un plan commençait à se dessiner dans son esprit, ne serait-ce que pour trouver l’identité de cet espion. Il secoua la tête, reportant son attention sur la jeune femme. “Y a autre chose dont tu devrais me parler maintenant ?” demanda-t-il en essayant de ne pas sembler trop froid. “Sinon, j’crois que j’vais aller m’occuper de l’Arène maintenant.”

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 934
Points : 2486
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   Mar 30 Oct - 21:19
Joséphine ne se sentait pas tout à fait à l’aise avec l’idée de souhaiter la mort d’une tierce personne. Elle s’était engagée dans une carrière qui lui permettrait de venir au secours de son prochain, et son métier, pour les quelques années où elle l’avait exercé, l’avait passionné. La brune ne s’était jamais sentie aussi vivante, aussi entière que quand elle revêtait son uniforme, et sautait à bord du camion, toutes sirènes hurlantes, même si certaines journées étaient plus difficiles que d’autres. Cette époque semblait bien lointaine maintenant, et aucun doute que la Joey d’avant la fin du monde aurait du mal à reconnaître celle qu’elle était aujourd’hui, dans une relation plus ou moins stable, probablement enceinte, et qui souhaitait la mort d’un individu. Ce type avait beau être Joshua, la pire ordure que la Terre ai pu porter, la jeune femme n’était pourtant pas fière de ce qu’elle venait de dire à Logan. Et aucun doute que si Isha apprenait un jour que la jeune femme qui partageait sa vie avait demandé à son père adoptif de tuer son géniteur, il risquait de lui en vouloir. Et peut-être même à juste titre.

La brune releva son regard vers le barbu quand il reprit la parole, hochant lentement de la tête quand il pointa le fait que le jeune gladiateur était bien trop proche de Joshua, qui se servait de lui comme d’une marionnette, sans que le jeune homme n’en remarque rien. Elle soupira doucement, mais ne rajouta rien, parce que le géant avait sans doute tout dit, bien qu’elle eût encore un peu de mal à l’encaisser. Elle se mordit l’intérieur de la joue quand elle observa Logan s’affaler sur l’un des tabourets de sa cuisine, et plonger son visage dans ses mains. Une méchante pointe de culpabilité vint la cueillir à l’estomac, alors qu’elle s’en voulait d’accabler Logan avec ses problèmes, alors qu’il semblait déjà avoir tant à porter sur les épaules, quand ils s’étaient croisés dans la rue de Fort Hope, quelques instants plus tôt. Pourtant, quand il reprit la parole, c’était pour confirmer à la jeune femme qu’il ne se déroberait pas, et que Joshua ne serait bientôt rien d’autre qu’un très mauvais souvenir. Joséphine se contenta donc de hocher légèrement la tête, en guise d’acquiescement. Se contenter d’être en bonne santé, et passer inaperçue lui semblait être à sa portée. Et dès lors que la situation commencerait à se voir, elle resterait enfermée chez Aaron, où personne ne remarquerait le petit renflement sous son nombril. La partie du plan la concernant était d’une simplicité enfantine. Du moins, en théorie.

La brune joua nerveusement avec le rebord de la manche du pull d’Aaron pendant quelques instants, avant de froncer très légèrement les sourcils. S’il y avait bien une personne sur cette planète, mise à part Isha, à qui elle confierait sa vie sans la moindre crainte, c’était bien le dresseur, celui qui la connaissait déjà avant la fin du monde, et qui avait toujours été là pour elle, peut-être même lorsqu’elle ne le méritait pas. « -Aaron ne dira rien. J’ai confiance en lui, et tu peux aussi. » Il lui avait déjà prouvé, et notamment lorsqu’ils étaient tombés nez à nez avec Joshua, qu’il n’hésiterait jamais à tout faire pour la protéger, ce qui était tout à fait réciproque. Ce n’était pas pour rien si elle avait trouvé refuge chez lui lorsqu’elle s’était sentie le plus vulnérable et qu’elle avait eu besoin de ses paroles réconfortantes, et de sa main apaisante dans son dos.

Les regards que Logan posait sur son ventre ne lui échappaient pas, et instinctivement, sans même qu’elle ne remarque son geste, sa main vint se poser à hauteur de son nombril pendant quelques secondes. C’était ridicule, ce n’était pas comme si elle pouvait sentir la présence d’un quelconque bébé par ce geste, trop petit pour qu’elle puisse percevoir ses mouvements, et elle n’essayait pas non plus de protéger inconsciemment le petit pois dans son ventre de la présence de Logan. Il avait bien montré par ses réactions qu’il se sentait préoccupé par la situation, et prêt à la protéger. « -Je me montrerai prudente, ne t’en fais pas. Et je ne serais pas un problème. » Elle l’avait rapidement rajouté, poussée par ce ressenti qu’elle était désormais un poids de plus sur les épaules de Logan, ce qui ne plaisait pas vraiment à la jeune femme. Elle avait toujours eu l’habitude de se débrouiller seule, en partie à cause de sa mère, et il n’était pas dans ses projets de devenir le fardeau de qui que ce soit.

Cependant, elle fronça légèrement les sourcils quand il lui demanda un peu trop abruptement si elle avait encore quelque chose à lui dire, et elle eut l’impression soudaine d’être mise à la porte. Ce n’était sans doute pas le cas, même si elle ne connaissait rien du barbu, et qu’il s’était déjà plus ou moins comporté comme ça avec elle lors de leur première rencontre. Ce jour-là, elle n’était que la survivante d’un autre groupe que son fils avait ramené et soigné à Fort Hope, et avec qui il couchait occasionnellement, et même avec le recul, Joey avait du mal à comprendre comment ils en étaient arrivés à ce stade, avec un petit bébé en route. Elle détourna donc le regard, et après avoir secoué légèrement la tête de droite à gauche, esquissa quelques pas vers la sortie. Pourtant, Joséphine n’alla pas jusqu’à la porte d’entrée, et après quelques secondes d’hésitation, fit une nouvelle fois face au géant. « -Je suis désolée…de…de…enfin, j’aurai pas du suggérer, demander même que tu tues Joshua simplement parce que j’ai pas eu assez de courage pour me salir les mains toute seule. Et je m’excuse de te mettre dans cette position délicate vis-à-vis d’Isha… »

Joey se gratta maladroitement la nuque, se mordant la lèvre inférieure, avant de soupirer doucement. Elle détestait déjà la situation dans laquelle elle se trouvait à l’arène, mais désormais elle s’en voulait d’impliquer autant Logan dans cette histoire. « -Je ne lui dirai rien…à Isha. Ce sera difficile, très même, mais tu as ma parole. Et je sais que ce n’est plus le moment d’être imprudente ou de chercher les ennuis pour rien. Mais si tu as besoin d’aide pour traquer ta taupe, tu peux compter sur moi. » Après tout…ce n’était que justice, vu tout ce qu’il s’apprêtait à faire pour elle…comme tuer un homme, par exemple. Joséphine n’était pas vraiment une experte en relations amoureuses, elle débutait tout juste avec Isha, à vrai dire, et avec Logan, c’était la première fois qu’elle rencontrait le père de l’une des personnes qu’elle fréquentait. Pourtant, malgré son ignorance, elle ne pouvait pas nier que bâtir une relation avec son beau-père basée sur un meurtre n’était sans doute pas un très bon commencement.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ain't no sunshine when he's gone || Logan   
 
Ain't no sunshine when he's gone || Logan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération