Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #32 : Octobre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Zones non-nettoyées :: Détroit [Sud-Ouest]

 First Detroit Comic con post apo
Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: First Detroit Comic con post apo   Jeu 20 Sep - 20:17
« Tu sais que le meilleur moyen de plus être entouré d’inconnus c’est de faire leur connaissance ? »

Ouai je sais, toujours mon humour de merde. En même temps, c’est pas que de ma faute !! Lui il est tendu alors forcément, par ricochet, je le suis un peu et quand je suis tendu, ça sort tout seul !! Non je ne parle pas de flatulences. Je parle du bozo le clown qui sommeille en moi.

Hum… une tête d’ampoule. En fait, je mon point de vu, ce n’est pas avec sa tête qu’on s’en sort de nos jours, enfin si, a force de coups de boules peut être. Mais bref, j’ai un peu de mal à saisir son concept de surdoué. J’ai dû mal à imaginer que l’on puisse survivre aussi longtemps sans savoir ce battre mais… honnêtement, vue le profil de garçon que j’ai en face de moi. Je me dis que c’est peut-être bien possible. Même si ça reste du domaine du miracle quand même. Certaines situations sont inextricables sans violence à mon sens.

On a beau être plus malin que des moisis, étrangement quand on est bloqué avec une horde en face de nous, ca sert pas a grand-chose d’essayer de les pipeauter. J’imagine que vous allez me dire que être intelligent c’est réussir a ne pas se retrouver dans ce genre de situation. Ok, un point pour vous. Sauf que le facteur chance est quand même devenu assez incontournable, enfin, je crois.

« Je suis pas trop sûr de bien comprendre le concept. »


Normal, moi je suis très loin d’être un géni et puis, même si je ne m’en souviens pas, j’étais déscolarisé avant le collège. Alors forcément, il risque d’y avoir un gap entre nous. Bon par contre y’a un truc que je bite, il n’aime pas trop les gens qu’il ne connait pas. J’espère que je suis plus sur cette liste. C’est vrai quoi, ca fait deux jours on est plus très loin du 3e rencard !!!

« Ici on a un boss, un ancien acteur, Dean Caulfield, je sais pas si tu te souviens, vu que moi je suis amnésique, je ne savais pas qui il était, mais tout le monde semble le connaitre ici… bref, bah lui il est spécial dans le genre il vaut des livres dans sa bibliothèques, des objets de musée et il nous fait tout le temps chier pour qu’on cause latin et des « c’était pas comme ca a l’époque ». Je sais pas si tu vois le genre. Peut être que tu saurais l’aider dans son trip culturel ? Sinon, si t’aimes les bestiaux et les plantes, visiblement, ils galèrent un peu ici… »

Je prends un petit temps de réflexion pas trop sur de ce que je suis en train de faire.

« Sinon je connais un peu le boss de Fort Hope, je peux te le présenter. Là-bas il parait que ca ressemble a une ville comme à l’époque. Mais la aussi, je me souviens pas d’avant donc je ne peux que croire les gens sur parole. T’es pas obligé de te décider ce soir, mais je voudrais que tu y réfléchisses quand même Kade. Pas que je doute de tes capacités mais… ca craint que tu repartes essayer de survivre tout seul dans cette merde alors que t’as des moyens d’avoir une vie plus cool. Certes, avec des gens, mais bon, t’es pas obligé de parler a tout le monde non plus. »

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
L'Arène
Kade OlsenL'Arène
avatar
Messages : 57
Points : 319
Date d'inscription : 26/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: First Detroit Comic con post apo   Sam 22 Sep - 14:28
First Detroit Comic Con post apo
Kade & Isha


2 et 3 février

Je m’avance dans la chambre pour la découvrir un peu, bien que je n’ai pas besoin de faire un énorme chemin pour la visiter. C’est assez petit mais ça me suffit bien, après tout je suis tout seul et me plaindre alors qu’on vient de m’offrir le confort sur un plateau en argent, ça serait vraiment pas cool de ma part. De nos jours, quand on trouve encore le moyen de râler, c’est vraiment qu’on est con. Le confort, ce n’est pas quelque chose qui court les rues, contrairement aux morts vivants. Cracher dessus, et je ne parle pas des morts mais bien du confort, c’est faire preuve de mauvaise foi. Même moi qui préfère largement être dehors pour ne pas avoir à discuter avec une flopée d’inconnus, je n’ai pas su dire non à une nuit bien au chaud.
Doucement, après avoir posé mon sac dans un coin de la pièce, je m’assois sur le lit. Le matelas a l’air confortable, c’est toujours mieux que de dormis à même le sol ou dans un arbre en tout cas. Sans bouger de ma place, je tourne mon visage en direction du Robin qui se trouve dans l’encadrement de la porte. Il me parle un peu de celui qui dirige les lieux ainsi que de l’autre communauté, Fort Hope. Donc, le patron de l’Arène serait l’acteur Dean Caulfield. J’avoue avoir déjà entendu son nom dans le passé mais je ne me souviens pas avoir vu l’un de ses films, peu importe. La seule chose que je pige assez vite, c’est que son petit discours a pour unique but de me convaincre de ne jamais retourner vivre dehors. C’est là que je décide de faire un peu d’humour, made in Kade, donc quelque chose d’absolument pas drôle.

« -Pourquoi tu veux absolument que je me trouve un abri ? T’es amoureux de moi ou quoi ? »

Ouais, à chier. J’entends déjà ma conscience me huer et me balancer des tomates pourries en plein visage. Mais trop tard, je l’ai dit. Moi qui ne fais pas souvent de l’humour parce que je connais mon talent dans ce domaine, c’est sans doute que je dois me sentir un minimum en confiance avec le type pour avoir osé dire une boutade dans le genre.

« -Bref, trêve de plaisanterie. Je vais passer la nuit ici et prendre le temps de réfléchis à tes sages paroles. Ça te va comme réponse ? »



(c) DΛNDELION
avatar
Messages : 5194
Points : 6382
Date d'inscription : 26/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: First Detroit Comic con post apo   Ven 12 Oct - 23:25
Je me marre bien quand il me demande si j’ai le béguin. Au moins, il a de l’humour, va juste falloir gratter un peu tout ca pour trouver ce qu’il sait faire d’autre de ses dix doigts pour trouver comment le faire rester ici en sécurité. Bon, ok, faudra p’être voir, aussi, pour qu’il est envie de le faire. Mais je suis sur qu’une vraie nuit de sommeil et un repas chaud lui fera voir d’une autre façon l’obligation de supporter la vie en communauté.
 
« Désolé, t’es pas trop mon type. Je crois que je préfère rester sur les jolies brunes aux yeux de braises. Quand tu rencontreras ma Joséphine tu comprendras pourquoi personne ne peut faire le poids a côté d’elle. »

 
Et je pése mes mots. C’est pas les petits culs qui manquent quand on est champion, mais j’ai même pas envie d’en regarder un autre que le sien. Ensuite, bien sûr que Kade déconne avec sa blague. Les mecs qui aiment les mecs c’est des conneries qui n’existe que dans les têtes des malades mentaux. C’est bien connu. Oui je sais, enfin, non je ne sais pas, mais si un jour mes souvenirs me reviennent, je risque d’avoir une grosse claque sur ce sujet-là, claque d’autant plus violente que mon propre fils ferait partie de ce que j’appelais, très poétiquement, les ramoneurs d’anus. Mais non, je n’étais pas homophobe, juste réaliste.
 
Heureusement, une fois de plus, l’amnésie me protège de ce genre de déconvenue et c’est pas plus mal. Parce que je suis presque sur que je le prendrais TRES mal le jour ou je l’apprendrais.
 
« Sans rire Kade, j’ai peut être des défaut, mais pas celui de laisser des gens dans la merde quand je peux les aider. »
 
J’hésite a dire la suite parce que si tout le monde sait plus ou moins, ici, que j’ai eu un putain d’accident et que c’est Tobby qui m’a sorti la tête du trottoir au sens propre du terme, ils ne savent pas un détail qui m’a pas mal marqué. Je m’appuie contre la porte avant de lui confier le pourquoi je fais ça pour lui.
 
« J’ai eu un accident, enfin, un mec a essayé de me rouler dessus et m’a laissé le crane ouvert sous une bene a ordure agoniser. Je ne me souviens de rien d’avant, et a part la douleur ca reste un peu flou aussi le "juste après". Mais pendant que j’essayais de survivre, y’a une nana qui est passée. Elle s’est contentée de me mater alors que pour moi, c’était un peu mon seul espoir. Puis elle s’est juste barrée, sans un mot, sans un geste. »
 
Je n’arriverais jamais a décrire le sentiment d’abandon, de solitude, d’incompréhension et de colère mélangées qui s’était abattu sur moi. Je souffrais tellement, je mourais de soif, de faim, j’étais perdu. Et elle s’en est juste foutue.
 
« Au final c’est Tobby qui m’a sauvé et pour ca je n’aurais pas trop d’une vie pour la remercier de m’avoir tendu la main a ce moment-là. Je sais bien que ta situation n’était pas aussi extrême, mais crois moi, jamais je ne fermerais les yeux si je vois quelqu’un dans la merde alors que je sais que je peux aider. »

 
C’est assez solennel, mais ca résume bien le pourquoi du comment qui m’a poussé a faire ce que j’ai fait.
 
« Je vais te laisser te reposer mais si tu as besoin de n’importe quoi, tu topes le premier type de passage et tu lui dis bien que c’est de la part de Robin. »
 
Je lui fais un grand sourire avant de le laisser tranquille. Je ne peux qu’espérer qu’il va aller mieux.

_________________
❝I'm a survivor ❞
    Isha Cornwell


Spoiler:
 
L'Arène
Kade OlsenL'Arène
avatar
Messages : 57
Points : 319
Date d'inscription : 26/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: First Detroit Comic con post apo   Dim 14 Oct - 22:36
First Detroit Comic Con post apo
Kade & Isha


2 et 3 février

Le cul vissé à mon lit pour une nuit, j’observe une petite séquence émotion se dérouler sous mon regard épuisé. Robin m’assure qu’il n’a pas le fond méchant et que s’il m’a proposé de me tirer du monde extérieur, c’est parce qu’il aurait aimé qu’on lui tende la main plus tôt. Laissé pour mort, il aurait pu y passer si une certaine jeune femme qu’il prénomme Tobby ne l’avait pas secouru et soigné de ses blessures. Je ne vais pas me mettre à pleurer comme une madeleine en apprenant ce qu’il lui est arrivé, c’est clair mais je reconnais que ça me touche malgré tout. Je ne suis pas insensible, j’ai seulement horreur de montrer mes faiblesses et puis, je n’ai jamais vraiment été attaché à qui que ce soit hormis mes parents adoptifs et cette fille qui allait en cours avec moi, Kelly qu’elle s’appelait ou s’appelle parce que mine de rien, je ne sais pas si elle vit toujours ou non. D’ailleurs, je préfère ne pas répondre à son histoire, supposant que ce ne doit pas être dans ses habitudes de raconter ce genre d’événements et qu’il n’a aucune envie de déblatérer à ce sujet pendant des heures. Alors je fais ce que je sais le mieux faire au monde : je ferme mon bec.

Evidemment, qui dit silence dit malaise. Enfin moi, c’est comme ça que je ressens l’ambiance jusqu’à ce que ce cher Robin reprenne la parole pour me dire qu’il se tire. Là, c’est la panique totale. Comment ça il se barre ? Puis je me souviens que j’ai les clés, que je vais pouvoir m’enfermer et être en paix avec moi-même durant toute une nuit. La panique s’estompe, je respire un bon coup et, sans trop réfléchir avant que Robin n’ait quitté la pièce pour de bon, je lâche d’une petite voix :

« -Merci, Robin, pour ton hospitalité et ta bienveillance. »

Je me lève ensuite et referme la porte, la verrouillant. Mes derniers mots ne sont sans doute audible que par moi-même et je m’étonne mais c’est pourtant vrai, je viens de prononcer dans un murmure :

« -Je vais rester ici, je crois. »


(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: First Detroit Comic con post apo   
 
First Detroit Comic con post apo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Zones non-nettoyées :: Détroit [Sud-Ouest]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération