Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #31 : Septembre 2018
Animation trimestrielle #1 Changez de sexe !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
Venez mettre vos méninges à l'épreuve dans notre animation de Septembre
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community

 My girl, my girl, don't lie to me!

We have ashes, fire and hope
Lazare BowmanWe have ashes, fire and hope
avatar
Messages : 113
Points : 546
Date d'inscription : 27/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: My girl, my girl, don't lie to me!   Mar 4 Sep - 0:17




Je ne sais pas quelle mouche m’a piqué de vouloir promener Elfie à l’extérieur. Certes, mon chien avait besoin de se défouler, mais crier son nom a finit par attirer un elfe, un vrai ! Tout de vert vêtu, avec une capuche sur la tête et un arc dans les mains. Tout pareil que Legolas du seigneur des anneaux. Hormis que Legolas n’a pas de capuche. Ce bougre n’a même pas daigné se présenter à moi, et m’a dit qu’il cherchait Joey, qu’il avait une flèche avec un message à lui remettre, et que les gardes de Fort Hope ne voulaient pas le laisser rentrer. J’ai dû tomber sur un elfe racaille. Les capuches c’est so 90’s ! C’est d’un vulgaire et de mauvais goût ! Quand il m’a abordé, j’ai cru qu’il voulait me vendre du cannabis.

Autant dire que j’ai fais fissa pour rentrer dans l’enceinte de Fort Hope ! Et autant se débarrasser de cette mission au plus vite. Joey ? Bah… Je ne connais pas, mais un garde m’a dit qu’il y avait bien cette dame chez un certain Aaron Blynk. Oh je me suis marré. Ce nom de famille m’a fait penser au blinis. Manquerait qu’un peu de caviar et ça serai parfait.

Je me suis donc rendu chez ce Jar-Jar Blynk, et j’ai frappé à la porte patiemment jusqu’à ce qu’elle s’ouvre sur une charmante demoiselle. Un large sourire fend mes lèvres. « Bonjour ma chérie ! Tu dois êtes Joey, c’est ça ? Enchanté ! Je suis le facteur ! » C’est pas faux, j’apporte son courrier après tout. « Enfin, quand je dis le facteur, je rigole, bien sûr ! On sait tous que les services postaux ont fermés avec cet incident apocalyptique ! Ce n’est pas comme s’ils avaient pris la peine de me livrer ma crème anti-cerne haut de gamme que je fais venir de France… » Je savais bien qu’acheter sur internet était risqué. Je l’ai toujours en travers de la gorge.

Mais là n’est pas la question. « Quoiqu’il en soit, ma chérie, tu devrais veiller à tes fréquentations ! Y’a une racaille de banlieue qui demande à te voir ce soir, il a l’air plutôt louche. Si tu veux mon avis, tu ne devrais pas y aller ! Il a bougonné un truc à propos d’un certain Robin… Et il m’a demandé de te remettre ça ! » Oui, je me trompe peut-être de destinataire, mais je n’en ai rien à faire ! Je lui tends la flèche avec le message. Oh bien sûr que je l’ai lu. Celui-ci dit que ce certain Robin est dans la mouise à cause de cette jeune femme, et que le gars en capuche donne rendez-vous à cette même jeune femme à la tombée de la nuit devant le Zoo de Mackinac.

« Si tu permets, c’est pas tout, mais j’ai grand besoin de me faire un masque au concombre. Mais comme je n’ai pas de concombre, j’espère bien trouver une courgette ou une aubergine d’ici ce soir. J’ai les traits tout tirés ! C’est affreux ! Je te souhaite une agréable journée, voisine ! » Un nouveau large sourire et je disparais.
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 812
Points : 2037
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My girl, my girl, don't lie to me!   Ven 7 Sep - 12:19
Cela faisait quelques temps déjà que Joey avait rejoint Fort Hope, trouvant refuge chez son meilleur ami Aaron, qui l’avait accueilli à bras ouverts, pour toute la période où elle en aurait besoin. Dire que la vie à l’arène manquait à la jeune femme serait sans doute apparenté à un mensonge, la seule chose qui lui manquait réellement était une bourrique brune qui avait disparu du jour au lendemain, et dont elle n’avait plus aucune nouvelle depuis bien trop longtemps à son goût. Elle avait renvoyé Jésus à l’arène, avec pour mission de la prévenir dès qu’Isha serait de retour, pour qu’ils puissent se revoir. En attendant, les journées de Joséphine étaient assez mornes, malgré toutes les tentatives faites par Aaron pour lui remonter le moral et égayer les heures qu’ils passaient ensemble. Pourtant, l’humeur de la brune restait maussade, malgré ses efforts.

Elle était allongée sur le canapé, seule dans la maison, à essayer de se concentrer sur le livre qu’elle avait commencé quelques jours plus tôt, quand on toqua à la porte. Elle tourna brièvement la tête, mais refusa de bouger, en se disant que c’était sans doute quelqu’un pour Aaron, et qu’elle n’avait absolument pas envie de voir. Mais face à l’insistance de celui qui se trouvait derrière la porte, la jeune femme poussa un soupir, et à contre-cœur, se leva pour aller ouvrir, son regard tombant sur un jeune homme qu’elle avait déjà dû croiser, sans pour autant y faire vraiment attention. Elle hocha doucement de la tête quand il demanda si elle était bien Joey, avant de lever un sourcil face aux paroles qu’il déblatéra, et qui la laissèrent pour le moins…dubitative. Elle ouvrit la bouche, pour lui demander ce qu’il voulait, exactement, mais il enchaîna, sans laisser à la brune la moindre chance de prononcer ne serait-ce qu’un seul mot.

Les yeux de la jeune femme se plissèrent, alors qu’elle esquissait une mine légèrement dégoûtée, quand il l’appela une nouvelle fois « ma chérie », mais toute insurrection disparut du visage de Joey quand il prononça le prénom de Robin. Elle fit un pas vers lui, et attrapa le morceau de papier accompagné d’une flèche qu’elle reconnut rapidement. La racaille dont lui parlait ce type devait être Declan, et plutôt que de rassurer la survivante, cela l’inquiéta encore davantage. Pourquoi ce n’était pas Isha qui était venu, s’il était en mesure de le faire ? Elle ne put passer à côté de la boule d’angoisse qui serra son estomac, face à cette inquiétude qui grandissait en elle, tandis qu’elle déroulait le petit morceau de papier pour lire le message qu’il renfermait : un rendez-vous, ce soir. Elle relut une deuxième fois le court texte, et redressa la tête vers son visiteur pour lui poser quelques questions, mais il fut plus rapide qu’elle, et avant même qu’elle n’ai pu lui demander quoi que ce soit, il repartait aussi vite qu’il était venu, dans un nouveau blabla qui échappait totalement à la jeune femme. « -Euh…merci. » Et la porte d’entrée se referma, laissant Joey seule, la tête pleine de questions.

Le reste de la journée passa avec une lenteur affligeante, alors que Joséphine était incapable de tenir en place, et tournait en rond comme un lion dans sa cage, surveillant l’heure toutes les cinq minutes. Aaron venait tout juste d’entrer dans la maison qu’elle lui sauta dessus pour l’informer de la venue de ce mec bizarre, et du rendez-vous qui lui avait été donné à la tombée de la nuit. Elle n’eut pas à demander pour qu’il lui propose de l’accompagner, ce dont elle fut on ne peut plus reconnaissante, et ils attendirent ensemble que la journée passe, puis se dirigèrent vers le lieu du rendez-vous environ une heure avant le coucher du soleil. Lorsqu’ils arrivèrent devant le zoo, les lieux étaient déserts, et Joséphine ne pouvait se rassurer entièrement. Elle restait convaincue qu’à tout moment, c’était ce détraqué de Joshua qui pouvait surgir de la pénombre, après avoir volé une flèche à Declan, et produit un message contrefait. Le soleil déclinait toujours dans le ciel, quand la jeune femme s’installa sur le capot d’une vieille voiture qui se trouvait à quelques mètres de l’entrée du zoo, sa hache à portée de main, attendant dans l’inquiétude, de savoir qui allait se pointer à ce mystérieux rendez-vous.

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
avatar
Messages : 103
Points : 519
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My girl, my girl, don't lie to me!   Ven 14 Sep - 0:28


Je rejoins le Zoo comme convenu par mon message. Oh j’ai dû faire un petit détour pour éviter des morts. Et vu que je suis plutôt handicapé par mon état général, ça m’a pris un certain contre-temps. Mais je finis par arriver. Je vis Joséphine accoudée au capot d’une bagnole, et en compagnie d’un type, le genre beau gosse italien. Style quelconque. Bah… Encore de la chair à Z ! Je ne sais pas si je peux parler devant ce type ni trop quel lien les unis, mais je ne peux m’empêcher de ressentir un pic de jalousie pour mon bro. Je m’avance en me tenant les côtes et me place de sorte à faire face au binôme. « Je vois qu’on perds pas de temps pour oublier Robin ! T’es gentil le rital, tu laisses papa et maman causer. Va vérifier que les serpents ne se soient pas échappés du vivarium ! » dis-je en dévisageant le beau brun ténébreux. Chié. Même avec son style quelconque, il a l’air mieux gaulé que moi et mes tenues en cuir. Confirmé : je suis jaloux !

Je me tourne vers la jeune femme, n’attendant pas la réaction d’Umberto pour lui parler. « Tu t’es vite remise des viols à répétition que Robin t’as fait subir à ce que je vois. Quoi ? Ne me dit pas que t’es pas au courant ! Il suffit qu’on se fasse enlevé par un tueur psychopathe pour que tu disparaisse en laissant un joli message pour envoyer ton mec… » J’hésite un instant et reprends « Pardon. Pour envoyer ton ex dans une merde noire. Bravo ! T’as réussi là où un taré psychotique a échoué : tu vas envoyer Robin direct dans la tombe ! » Je n’avais pas laissé le plaisir à Joséphine de parler.

Et pendant une fraction de seconde, j’hésite encore à lui laisser ce privilège mais je me dis qu’on est plus à l’arène elle et moi. Je reprends donc, bloquant tout espoir pour elle de pouvoir se justifier. « Tu sais comment sont Dean et Sam, pas vrai ? Accuser Robin de viol, c’est le mettre face à la peine capitale ou la prison à vie, avec ces types. Donc tu vas gentiment me dire ce qu’il en est réellement et revenir avec moi l’innocenter. Sans déconner… Un viol. Tu t’emmerdais à ce point à l’arène pour justifier ton départ avec une telle excuse ? »


_________________
True Bromance
Administrateur
Joey DesrosiersAdministrateur
avatar
Messages : 812
Points : 2037
Date d'inscription : 18/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My girl, my girl, don't lie to me!   Mer 19 Sep - 22:08
Toute tournée vers ses pensées, Joséphine ne capta pas tout de suite qu’une silhouette s’était détachée de la pénombre, et avançait désormais dans leur direction. Ce fut le discret « pst » d’Aaron qui la tira de ses rêveries, alors que son regard noisette se posait vivement sur le nouveau venu. Et la brune ne put rien faire pour lutter contre le pincement au cœur de déception qu’elle ressentit à cet instant précis, ainsi que cette peur sans fin…si c’était Declan qui se présentait, et non Isha, c’était sans doute qu’il lui était arrivé quelque chose qui l’empêchait de venir jusqu’ici tout seul, non ? Parce que Joey n’imaginait pas que s’il était en parfaite santé et forme, Isha ne serait pas venu de lui-même pour la retrouver. De cet air observateur qu’elle avait souvent, elle remarqua Declan se tenir les côtes, ce qui ne fit que lui donner un indice supplémentaire sur le fait que quelque chose avait dû se passer, quelque chose de mauvais.

Elle sauta en bas du capot, et s’avança de quelques pas vers le nouveau venu, avant de froncer violemment les sourcils face à ses premiers mots. Oublier Isha ? Comme si c’était dans ses intentions ! Joey lui trouva un air froid quand il envoya son ami faire un tour, un ton vaguement accusateur, et elle tourna son regard vers Aaron, à quelques pas d’elle, pour lui murmurer que tout irait bien, et qu’il pouvait la laisser en tête à tête avec Declan. De toutes façons, connaissant son meilleur ami, elle savait parfaitement qu’il ne s’éloignerait pas d’elle de plus de quelques pas, même si Joséphine doutait réellement que le jeune homme se jette sur elle. Quoiqu’il en soit, Aaron s’était à peine éloigné que le gladiateur reprenait déjà, débitant tout un ensemble de mots qui eurent du mal à se frayer un sens dans l’esprit de la jeune femme. Des viols à répétition…mais…Elle ouvrit la bouche, mais aucun mot ne parvient à s’échapper de ses lèvres entrouvertes tant elle était abasourdie. Toute couleur ayant quitté son visage, Joey se laissa aller en arrière, retrouvant l’appui du capot pour ne pas s’effondrer en pleine rue. Au moins, maigre consolation si elle en croyait ce nouveau drame qui leur tombait dessus, Isha semblait être en vie. En très mauvaise posture au sein de l’arène, mais en vie.

Une partie des mots de Declan lui échappa, toute perdue qu’elle était face aux révélations du jeune homme, si bien qu’elle ne comprit pas tout de suite la question, sans doute on ne peut plus rhétorique, qu’il venait de lui poser. Elle le dévisagea ouvertement pendant de longues secondes, avant de secouer la tête. « -Sérieusement ? Comment tu peux croire que j’aurai pu lui faire ça ? Que j’aurais pu l’accuser de me faire du mal ? Comment n’importe qui a pu croire ça à l’arène ? Vous nous avez pas vu, ensemble ? Tu as vu comment je suis avec lui, tu crois que c’est l’attitude d’une nana qui se ferait violer tous les jours ? Même la meilleure actrice du monde ne parviendrait pas à feindre aussi bien ! » Elle parla fort, d’une voix animée par la colère, ses mots brisant pour la première fois le silence de la nuit. Elle se mordit la lèvre inférieure, fort, avant de quitter une nouvelle fois le capot, pour faire les cent pas, alors que sous son cuir chevelu, son cerveau fusait à toute vitesse pour essayer de combler les blancs, et comprendre ce qui c’était passé pendant son absence.

Au bout de quelques instants, Joey s’arrêta une nouvelle fois, pour faire face à Declan, sa voix résonnant une nouvelle fois d’un ton dur : « -J’ai fui l’arène parce que Joshua a menacé de me faire la peau. Il s’est pointé en pleine nuit dans notre chambre avec un putain de couteau. » Et soudain…tout fit sens dans l’esprit de la jeune pompier. Joshua…mais oui, ça ne pouvait qu’être lui ! Il n’y avait qu’un être aussi malsain et mauvais que lui pour inventer une histoire pareille, une histoire qui pourrait d’ailleurs, d’après les dires de Declan, faire tuer Isha, son propre fils. Mais quelle ordure ! Elle fit un nouveau pas en direction de Declan, plongeant ses yeux dans les siens. « -Je suis sûre que tout ça, ça vient de Joshua…y’a que lui pour inventer une histoire pareille. Ce type est un malade…Vous devez pas croire un seul des mots qu’il dit…il est mesquin, il…il est dangereux, Declan, vraiment dangereux. » Elle secoua plusieurs fois la tête de droite à gauche, alors que des bribes du passage de Joshua dans sa chambre, en pleine nuit, lui revenait, et faisait naître la chair de poule sur ses bras. Il lui fallut quelques secondes supplémentaires pour éloigner ces images perturbantes de son esprit, et laisser son regard aller une nouvelle fois à la rencontre de celui du jeune archer. « -J’aurai jamais rien fait qui puisse causer des problèmes à Robin, tu devrais le savoir… »

_________________
Heart sees what's invisible to the eye
She doesn't say "I love you" like a normal person. Instead, she'll laugh, shake her head, give you a little smile, and say, "you're an idiot." If she tells you you're an idiot, you're a lucky man. ♛ by endlesslove.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: My girl, my girl, don't lie to me!   
 
My girl, my girl, don't lie to me!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Walking on the Streets :: Fort Hope Community
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération