Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]

Administrateur
Will Kaneki-BurbankAdministrateur
avatar
Messages : 2344
Points : 2531
Date d'inscription : 01/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 5 Sep - 17:12
[30 Avril 2017] Depuis le perron de sa maison, Will observait, bras croisés sur la poitrine, l’impressionnant défilé de gens organisé ce matin à Fort Hope. Entre les militaires dans leurs uniformes et les civils décontenancés, il n’y avait jamais eu autant de monde dans les rues depuis que l’ingénieur avait rejoint le camp de survivants. Il ne comprenait pas très bien, à vrai dire, pourquoi les choses changeaient si brusquement à Fort Hope. Et quoiqu’il n’ait jamais rien eu contre l’idée d’un changement radical et inattendu, au contraire, il n’était pas tout à fait sûr que celui-ci lui plaise réellement. Déjà parce que ça stressait Elias comme il l’avait rarement été et qu’un Elias sur les nerfs représentait toujours un problème de taille dans la vie de Will. Ensuite, parce que ces hommes se pavanaient ici comme si le monde leur appartenait et… Will n’était pas de cet avis. Raison pour laquelle, tandis que la plupart des habitants obéissaient aux ordres et s’alignaient actuellement devant une petite rangée de tables alignées près des murs du camp pour aller se faire recenser, lui se contentait d’observer de loin sans la moindre intention de se joindre à la fête.

Il n’eut droit, hélas, qu’à quelques minutes de tranquillité avant que deux soldats affublés d’armes relativement impressionnantes ne s’approchent de lui. Dès l’instant où l’un d’eux leva le menton dans sa direction en mâchant Dieu savait quoi sans le moindre respect des convenances, Will sut que les choses se passeraient mal. “Qu’est-ce que tu fais là à regarder ? T’es déjà recensé ?” Il n’eut besoin que de ces quelques mots pour être convaincu que ça se passerait très mal. “Non et je n’ai aucune intention de le faire.” lança-t-il en se redressant légèrement, histoire de surplomber un peu ses interlocuteurs. “T’as pas vraiment l’choix, en fait.” l’informa l’autre soldat. “À moins qu’tu veuilles qu’on t’envoie au trou jusqu’à ce que tu te décides à ouvrir la bouche. C’est toi qui vois, vieux.” La manière dont le soldat releva légèrement le canon de son fusil à ces quelques mots le tendirent un peu, certes, mais il se garda bien de le montrer d’une quelconque manière. “J’éviterais de faire ça, si j’étais toi.” souffla-t-il, un peu plus menaçant. “Tu veux connaitre mon nom ? C’est William Kaneki-Burbank. Tu connais peut-être mon mari, il fait partie du conseil et si tu poses ne serait-ce qu’un doigt sur moi, tu risques de le regretter très longtemps.”

Aucun des deux soldats ne sembla très impressionné par cette menace, mais au moins, ils finirent par laisser Will tranquille, non sans lâcher quelques rires et quelques mauvaises blagues au passage. Il était presque certain d’en avoir entendu un des deux exprimer son dégoût profond de ces “putains de folles” en s’éloignant. C’en était trop. Will ne faisait peut-être pas le poids face à tout un corps de l’armée, mais il était hors de question qu’il laisse ces types s’en sortir comme ça. Et comme il n’avait eu de cesse de le faire au cours de sa vie, quand il se trouvait incapable de régler le problème tout seul, il ne restait qu’une solution : faire jouer ses relations avec un type plus haut placé. Voilà comment il se retrouva, quelques secondes plus tard, à dévaler la rue en courant presque, le visage rougi par la colère, jusqu’à se retrouver face à la porte du bureau de Logan Carter. Si quelqu’un dans ce camp devait gérer cette merde, qui mieux que lui, après tout ? Il ne prit pas la peine de frapper avant d’ouvrir la porte en grand et d’entrer dans la pièce. “Carter !” grinça-t-il en allant se planter devant le bureau du barbu. Son regard passa vaguement sur la petite brune qui se tenait presque sans arrêt dans son ombre, mais ne s’y arrêta pas plus que ça. “Faut que tu nous débarrasses de ces parasites ! Qu’est-ce qui t’as pris de les laisser entrer ? Je sais que tu n’es pas vraiment le grand cerveau des opérations ici, mais même toi t’as dû te rendre compte que c’était une mauvaise idée, non ?” Il avait une façon très… Will de présenter les choses, mais il était temps que quelqu’un réagisse et si personne d’autre n’avait le cran de dire la vérité en face au géant, alors il se portait volontaire.

_________________
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Jeu 6 Sep - 15:47
    Alex observait, depuis la fenêtre du bureau de Logan, l'incessant passage des habitants de Fort Hope encadrés par les militaires. Ils remontaient la rue pour se faire recenser. Elle se mordait la lèvre, pensive, le regard noir, les bras croisés et le corps tendu. Tout cela ne lui plaisait pas. Elle avait l'impression que la situation leur échappait. ça commençait par un recensement, quelle était la prochaine étape ? Leur confisquer leurs armes ? Elle avait de gros doutes quant à la sincérité des militaires. Depuis l'épidémie, tout le monde ne pouvait compter que sur soi-même, les autorités avaient comme disparus. Ils avaient enfin réussi à amener un peu de paix, à offrir aux autres un lieu sûr et organisé à Fort Hope. Et là, les militaires s'imposaient dans leur lieu et c'était loin de lui plaire. Pour autant avaient-ils le choix ? Les militaires leur avaient clairement fait comprendre que non, ils n'avaient pas le choix, que les choses allaient changer et qu'il fallait mieux qu'ils soient de leur côté. Certes, pour le moment, les militaires n'avaient rien fait d'hostile, et faisaient même preuve de pacifisme mais pour combien de temps ? Et que se passeraient-ils s'ils voulaient s'opposer à tout cela ?

    La jeune femme ne s'était pas encore recensée. Alex savait qu'elle devrait le faire tôt ou tard mais elle se demandait tout de même si son ancien passé d'éco-terroriste n'allait pas lui jouer des tours. Avant l'épidémie, elle était activement recherchée, peut être les militaires avaient-ils conservés des données sur les personnes jugées dangereuses... A vrai dire, pour le moment, elle avait préféré mettre cette question en suspens. D'autres choses étaient primordiales. Alex se doutait que d'ici peu de temps, ils devraient répondre aux questions des habitants de Fort Hope. La plupart paraissait décontenancé de voir apparaître ainsi des militaires et beaucoup devaient se demander ce que Logan et le conseil faisaient en ce moment-même et pourquoi ils ne donnaient pas d'explications. Alex, malgré l'impression de calme qu'elle pouvait dégager, bouillait à l'intérieur. Elle ne supportait pas de rester ainsi passive mais elle restait du côté de Logan. S'il décidait que se rallier aux militaires étaient pour le moment la meilleure solution, alors elle se rangerait à son avis.

      "Tout ça ne me plait pas."

    Voilà, c'était dit. Alex avait lâché ça tout haut mais elle n'eut pas le temps d'en dire plus. La porte s'ouvrit violemment pour laisser passer un homme de Fort Hope, Will. Il se planta devant Logan et commença à lui faire des reproches sur les militaires. Aussitôt Alex se leva pour se placer à côté de Logan. Quand Will eut fini de parler, Alex jeta un regard déterminé à Logan. ça y est, ils y étaient. Le moment des questions était arrivé.

_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Ven 7 Sep - 19:01
Ça n’était pas la meilleure façon de gérer les événements qui commençaient à le dépasser légèrement, mais lorsque le Général avait informé Logan, la veille au soir, que l’armée organiserait un recensement complet des habitants de Fort Hope dès le lendemain matin, le géant s’était efforcé de trouver de quoi s’occuper toute la journée pour ne pas avoir à y penser. Et à Fort Hope, le travail ne manquait presque jamais. Surtout maintenant que cinquante hommes venaient de s’ajouter à la population. Ils avaient pris leurs quartiers dans des maisons vides, au moins quatre par foyer, mais tout cela était un bordel monstre, raison pour laquelle Logan était actuellement penché sur un plan du camp et qu’il s’efforçait de trouver un moyen de reléguer les soldats plus loin sous prétexte de confort. Alex était avec lui, il lui avait proposé de lui donner un coup de main, mais au lieu de l’aider la jeune femme regardait nerveusement par la fenêtre depuis dix minutes au moins. Il pouvait sentir son stress jusque dans ses entrailles et ça ne l’aidait vraiment pas à aborder la situation avec calme, mais au lieu de la supplier d’arrêter de grincer des dents, il se contentait de grimacer en lâchant des soupirs régulièrement. Ils auraient pu continuer comme ça toute la journée. Logan n’avait aucun mal à rester silencieux, même quand clairement, une discussion s’imposait de toute urgence. Mais Alex, elle… Elle avait beaucoup moins de scrupules que lui à dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas et quand elle se décida enfin à le faire, soufflant une évidence de son habituel ton ferme et définitif, Logan abandonna immédiatement son inspection de la carte pour lever les yeux sur elle. Il n’aimait pas ça non plus, mais avaient-ils réellement le choix ?

Il s’apprêtait à lui rappeler gentiment les termes de leurs négociations avec l’armée quand la porte de son bureau s’ouvrit brusquement, révélant un Will plus survolté que jamais qui entra sans y être invité pour l’engueuler. Génial, il ne manquait plus que ça pour que cette journée soit parfaite. Logan pivota pour faire face au jeune ingénieur et lâcha un soupir agacé, quoiqu’il ne fit rien du tout pour calmer Will. Il attendit seulement que le jeune homme en ait terminé avec ses insultes pour se redresser dans son fauteuil et lui répondre. “Ils sont là pour nous aider, Will.” déclara-t-il avec autant d’assurance qu’il puisse en réunir. L’air incrédule que le brun lui renvoya laissait peu de place au doute quant à ce qu’il pensait de cette déclaration. “Nous aider ? Sérieusement ? Ils nous parquent comme des animaux et y en a deux qui viennent de me traiter de folle en pleine rue, Carter ! Elias n’est pas sorti de la maison depuis qu’ils sont arrivés tellement il a peur qu’on découvre qu’il a été soldat et qu’on le force à reprendre l’uniforme. Tout le monde se demande ce que tu fous, il serait peut-être temps que tu nous expliques ce qui t’as pris !”

Brièvement, Logan lança un regard à Alex dans l’espoir qu’elle le sauve de cette situation, mais il abandonna vite cet espoir en réalisant que son amie devait être exactement du même avis que tous les autres sur cette situation. Un nouveau soupir, plus bruyant, lui échappa et il reporta son attention sur Will. “Elias n’a rien à craindre, je ne laisserais personne le forcer à faire quoique ce soit, je te le promets.” rassura-t-il d’abord. “Quant au reste… Je vais arranger ça. Laisse-moi juste un peu de temps.” Le visage de Will se para de cet insupportable petit air supérieur qu’il affichait constamment quelques mois plus tôt, celui que Logan détestait si profondément qu’il avait envie de lui arracher son petit rictus à mains nues, mais il eut la présence d’esprit de ne rien ajouter et se contenta de sortir du bureau avec la même fureur qu’il y était entré, claquant violemment la porte derrière lui. Après un autre soupir, Logan se laissa tomber en avant, cachant son visage contre le bureau. “Faut qu’on fasse quelque chose…” grogna-t-il, le son de sa voix étouffée par les bras qui cachaient son visage. Il resta comme ça encore quelques secondes avant de relever les yeux vers son amie. “Tu crois qu’on a eu tort de les laisser entrer ?” demanda-t-il, très sérieusement. Ils n’avaient pas eu tellement le choix, certes, mais peut-être qu’ils auraient pu prendre le risque de résister. Peut-être qu’il n’y avait que ces cinquante soldats là, finalement et personne d’autre n’attendant le moindre signal à Boston pour débarquer et les obliger à se rendre par la violence. Peut-être qu’il s’était vraiment planté, sur ce coup-là…

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Dim 9 Sep - 22:20
    Alex posa également son regard sur Logan. Que répondre à Will ? Ses questions et ses inquiétudes étaient legitimes même s'il ne les exprimait pas de la meilleure façon. Elle laissa Logan se charger de lui répondre, il était plus doué qu'elle dans ce domaine-là et puis Will semblait avoir à peine remarqué sa présence alors... Être dans l'ombre de Logan ne la gênait pas, bien au contraire. Elle soutenait Logan, était présente pour lui et pour le conseiller mais pour les relations plus humaines, elle laissait volontiers sa place. Elle n'aimait pas se mettre en avant et était beaucoup trop directe et franche. Elle manquait de tact et n'était pas forcément très habile dans ses relations.
    Alex laissa échapper un soupir agacé quand Will claqua la porte en sortant. Ce genre de comportement l'agaçait au plus haut point. Logan se prit alors la tête entre les mains. Alex reprit sa position vers la fenêtre et acquiesça de la tête quand il lui dit qu'il fallait faire quelque chose. Son regard se posa sur deux militaires en train de faire leur ronde. Ils agissaient comme s'ils etaient chez eux et ça aussi ça l'exaspérait. Oui beaucoup de choses agaçaient la jeune femme. Les deux militaires s'étaient arrêtés et regardaient dans sa direction. Alex soutint leur regard. Elle détourna les yeux uniquement quand Logan lui demanda s'ils avaient eu tort de les laisser rentrer. La jeune femme se rapprocha, prit une chaise, la retourna pour s'assoir à califourchon dessus et posa ses coudes sur le dossier.
    Alex resta pensive quelques instants et finit par lui répondre du bout des lèvres :

      "Nous n'avions pas le choix."


    Alex répondait en partie à sa question. En effet, elle pensait qu'ils avaient eu tort de les laisser rentrer mais ils n'avaient pas vraiment eu le choix. Elle n'hésita pas à continuer :

      "Je pense qu'il ne faudra pas tarder à parler aux habitants de Fort Hope. Si la situation venait à dégénérer il faut qu'ils soient de notre côté. Ils ne le seront que si nous leur disons la vérité. S'ils doutent de nous, ce n'est pas bon. Les habitants comptent sur toi, Logan. Mais..."

    Elle était sincère mais hésita sur sa dernière phrase.

      "...C'est vrai que j'ai des doutes sur leurs intentions. Je crains qu'ils montrent leur vrai visage uniquement lorsqu'ils se seront tellement imposés à Fort Hope que nous ne pourrons rien faire."

    C'était comme ça, Alex avait du mal avec l'autorité surtout lorsque ça lui imposait des choix dont elle n'était plus maître. En tout cas, que les militaires lui donnent des ordres ou lui demandent de leur donner son arme et ils verront de quel bois elle se chauffait...


_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 12 Sep - 5:17
Ils n’avaient pas eu le choix, en effet. Cette réponse visait sans doute à le rassurer, ou au moins à le délester un peu de sa culpabilité, mais elle échoua totalement à un tel miracle. L’homme se contenta seulement d’adresser un regard mort à son amie. La suite était guère mieux. Qu’ils parlent aux habitants du camp, c’était une chose, mais pour dire quoi ? Ni l’un ni l’autre n’était très doué avec les relations publiques. Logan faisait illusion parce qu’il s’imposait bien trop physiquement pour qu’on ose réellement le contredire. Alex, quant à elle, bénéficiait d’un fort caractère et de la confiance aveugle qu’il lui portait pour faire figure d’autorité à ses côtés. Mais si aucun des deux ne croyait réellement au bien fondé de la présence militaire à Fort Hope, comment pourraient-ils convaincre les autres ? Ils pourraient toujours imposer ce choix et sans doute qu’un certain temps, personne ne broncherait vraiment. Jusqu’à ce que, si Alex avait raison, l’occupation ne se retourne contre eux et alors… Mais le silence n’arrangeait rien non plus. Tout le monde dehors devait être du même avis que Will et se demander si Logan avait perdu la tête. Les autres membres du conseil ne s’étaient pas retenus de partager leur profond désaccord avec cette situation.

Un nouveau soupir échappa à l’homme et il passa une main dans ses cheveux, son habituel signe de nervosité. “Si on coopère, ils n’auront aucune raison de se retourner contre nous.” fit-il remarquer, pas très convaincu, pas très convaincant. L’armée n’avait jamais été très respectueuse des civils à Détroit. Le passage du Colonel Toledo restait un souvenir cuisant et douloureux et même ceux ne l’ayant pas connu ressentaient cette crainte. Comment leur en vouloir ? “Et peut-être qu’ils mentent à propos du bunker et de tout le reste, mais même s’il n’y a que ces cinquante hommes-là… J’suis pas prêt à jouer la vie de mes enfants pour le découvrir.” Ils tournaient en rond, clairement, car cette conversation, ils l’avaient déjà eu des dizaines de fois. Presque avant et après chaque rencontre organisée en secret avec l’armée depuis deux mois. Bien sûr que tous les arguments qu’ils trouvaient les poussaient à coopérer, sans quoi ils ne se retrouveraient pas dans cette situation actuellement. Son regard se posa vaguement sur la fenêtre, même si de là où il se trouvait, il ne voyait rien d’autre que le ciel grisâtre à l’extérieur. “Je crois que Maddie planque des trucs, des armes et de la nourriture, au cas où on aurait besoin de fuir rapidement.” avoua-t-il, plus nerveux que jamais. La jeune femme n’avait rien avoué clairement, mais elle s’était montrée assez peu subtile pour qu’il comprenne tout ça. Et, bien sûr, il avait refusé autant de se joindre à elle dans ce projet que de l’encourager à suivre cette voie. “On peut peut-être s’arranger pour que personne ne le découvre ? Truquer les inventaires, j’en sais rien, n’importe quoi pour que ces types ne se rendent pas compte qu’il manque des armes et de la bouffe dans nos placards…S’assurer qu’on ait un plan de secours au cas où ça tourne mal et d’ici là, se débrouiller pour convaincre tout le monde que coopérer est la seule solution et faire le tampon en priant pour que ça ne tourne jamais mal...”

Il réfléchissait davantage à voix haute qu’autre chose, mais peut-être tenaient-ils réellement quelque chose ? Tant qu’Alex et lui faisaient illusion auprès des soldats, tant que personne à Fort Hope ne se montrait trop récalcitrant et qu’aucun coup d’Etat trop peu subtile ne se préparait… Ils avaient une chance. La seule véritable faille dans ce plan, c’était qu’il faudrait dire quelque chose. Ils ne pourraient pas se passer d’une déclaration publique très longtemps. Et honnêtement, Logan n’avait aucune idée de quel genre de discours il pourrait prononcer pour calmer les ardeurs des autres survivants. “Qu’est-ce qu’on va leur dire ?” demanda-t-il, entretenant le vain espoir qu’Alex saurait mieux que lui comment rallier le peuple à leur décision.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 12 Sep - 16:11
    Alex ne prit même pas la peine de répondre à sa première phrase. Logan n'était pas du tout convaincant. Par contre, il n'avait pas tort : en plus de ses enfants, il y avait beaucoup de personnes innocentes à Fort Hope. En cas de rébellion, ils seraient les premiers atteints et ça, c'était hors de question. Les pertes humaines seraient trop importantes. Les gens comptaient sur eux et ils ne pouvaient pas prendre de risque. Et oui, on pouvait dire d'Alex qu'elle était froide, qu'elle avait peu d'amis mais elle n'était pas inconsciente.
    La jeune femme resta pensive. Cette situation semblait sans issue et la mettait hors d'elle. Ils avaient créé Fort Hope, et les militaires voulaient le leur enlever. Alex s'était réellement posée les questions des bonnes intentions ou non des militaires. Certes, elle ne supportait pas qu'on touche aux siens, qu'on lui impose des décisions et qu'on la prive de ses choix, mais elle pouvait passer outre si elle était persuadée de leurs bonnes intentions, mais là, il y avait trop de suspicions, trop de doutes. Elle n'arrivait pas à se dire qu'ils étaient là pour faire le  bien et pour sauver le monde comme ils le disaient si bien. Ses expériences passées lui avaient appris à ne compter que sur elle-même et ce n'est pas aujourd'hui, avec des militaires qu'elle ne connaissait pas, qu'elle changerait d'avis.

    Oui, ils parlaient de ça souvent, trop peut être et le résultat était le même : une impasse. Ils tournaient en rond en essayant de se persuader l'un-l'autre qu'ils avaient pris la bonne décision.
    Logan lui avoua alors que Maddie planquait des armes et de la nourriture au cas où ils devraient fuir. Alex lâcha juste un : "Futée..." La jeune femme regrettait presque de ne pas y avoir pensé elle-même. En effet, c'était une solution. Il fallait creuser de ce côté-là à défaut d'avoir une meilleure idée. "Après le recensement humains, ils ne tarderont pas à faire un inventaire de tout ce que nous possédons. Et ce n'est pas bête comme idée. Si nous réussissons à planquer quelques armes ou choses utiles avant qu'ils ne prennent connaissance de leur existence, alors nous n'aurons pas à leur mentir. Nous aurons une longueur d'avance au cas où les choses tourneraient mal.. On peut sortir des choses de Fort Hope, les mettre en sécurité loin des militaires. Ils ne fouillent pas encore les véhicules qui sortent. On peut prétendre une sortie de reconnaissance et en profiter pour sortir des armes, de la nourriture. Je peux m'en charger et je suis sûre que d'autres membres du conseil en ferait de même." Alex pensait à Elias, qui ne semblait pas enchanter de la venue des militaires aux dires de Will. Alex hésita quelques secondes avant de continuer : "Tu n'es pas obligé de t'y impliquer Logan. Tu as une famille à protéger toi. S'ils apprennent ce que l'on fait, tu ne dois surtout pas être impliqué et perdre la confiance des militaires." Alex était sincère. Elle ne risquait rien de son côté s'ils apprenaient sa trahison. Logan cependant, avait une famille à protéger, sa femme Joy, ses enfants et la communauté entière comptait sur lui. Il devait absolument garder la confiance des militaires de son côté. Alex avait un passé de criminelle, ils n'auraient aucun mal à les persuader que Logan était innocent à tout ça et qu'elle seule avait pris cette décision. Et puis, en tout honnêteté, Alex avait besoin de faire quelque chose. Elle ne pouvait pas rester assise ainsi à regarder les militaires prendre le contrôle de leur communauté, sans rien faire. Elle espérait bien sûre que tout ça serait inutile et que les militaires étaient honnêtes, mais si ce n'était pas le cas, avoir une solution de recours était vital. Logan continua en demandant ce qu'il devait dire aux habitants. La jeune femme réfléchit avant de lui répondre : "Il faut leur dire la vérité Logan. Les militaires sont là pour sauver le monde. Tous les habitants de Fort Hope doivent coopérer et se recenser. Il ne faut pas qu'il y ait d'émeutes ou de rébellion." Elle continua : "Mais on peut prévenir les personnes de confiance de se préparer au cas où." Tout ça lui donnait mal à la tête.

_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 19 Sep - 10:28
Ainsi, tout le monde sauf lui approuvait le plan de Maddie ? Dans le fond, ça n’avait rien de très étonnant et Logan ne parvenait pas totalement à leur en vouloir d’être prudents et perplexes face aux nouveautés se présentant à eux, mais… Il fut un peu déçu, juste un peu, d’entendre Alex approuver et même renchérir sur le plan de Maddie. Il l’observa un moment sans rien dire, alors qu’elle envisageait davantage de possibilités encore et tentait de le convaincre lui qu’il n’y avait aucun problème à ce qu’il reste à l’écart pour protéger les siens. Il n’avait même pas vraiment besoin d’y réfléchir plus que cela pour savoir qu’il n’y arriverait sans doute jamais. Il était trop sanguin, le genre à réagir avant de réfléchir, à soulever une armée pour une vengeance personnelle plutôt que de prendre en compte la sécurité du plus grand nombre. Il apprenait, avec le temps et avec l’aide du conseil, de ses amis autour de lui pour le calmer quand il n’avait pas assez de recul. Mais si tous tombaient un à un pour trahison, que ferait-il ? Il avait besoin de se rassurer en se disant que quelqu’un de confiance pourrait prendre sa place, aussi bien à la tête du camp qu’à celle de sa famille. Et il ne se sentait capable de confier l’un et l’autre qu’à deux personnes seulement. Dont l’une d’elles sur qui il releva enfin les yeux quand elle lui donna son opinion sur ce qu’ils devraient dire au reste du groupe pour apaiser les tensions.

Il hocha la tête après qu’Alex ait fini de parler, s’offrant encore quelques secondes de réflexion. “Ok, j’leur dirai ça.” confirma-t-il, un peu à contre-coeur bien qu’il sache pertinemment que c’était la seule solution s’offrant à eux. Il lâcha un soupir un peu plus bruyant qu’il ne l’aurait voulu, qui laissait entendre la frustration et la lassitude qu’il ressentait déjà rien qu’à imaginer les jours difficiles qui s’annonçaient, mais ne chercha pas à argumenter davantage. Le conseil décisionnel du camp se devait de faire une annonce officielle et lui plus que tout autre. Ils se devaient aussi d’assurer les arrières de tout le monde et d’avoir un plan de secours, quoiqu’il en coûte. “Je ne veux pas que Joy soit mise au courant concernant le plan de Maddie.” souffla-t-il pourtant après un petit moment de silence. Son ton n’était pas dur, mais définitif. Sa femme disposait peut-être d’un siège au conseil, mais il était hors de question qu’elle soit impliquée plus que ça dans des histoires qui pourraient lui coûter la vie. Elle lui en voudrait sans doute d’avoir été mise à l’écart si tout cela venait à être révélé un jour, mais il préférait assumer sa colère que sa mort. Il ne restait donc plus qu’Elias et là encore, la situation semblait compliquée à Logan. Après tout ce que le lieutenant venait de traverser, il se voyait mal lui mettre encore plus de poids sur les épaules…

“Demande à Maddie d’organiser une réunion avec tous les habitants dans la semaine. Je ferai ma déclaration officielle à ce moment-là.” décida-t-il sans trop de conviction, ne cherchant qu’à repousser le moment d’aborder l’autre sujet qui lui tenait soudainement à coeur. “Demande lui aussi de s’assurer que ton ancien boulot et celui d’Elias n’apparaissent plus dans nos registres. Quant à moi… Je vais aller parler avec Elias et le tenir au courant de nos intentions et après ça, vous n’aurez qu’à organiser des réunions du conseil sans Joy et moi, si ça l’intéresse de participer...” Un soupir plus tard, il n’avait plus tellement d’excuse pour repousser le moment et se força à lever les yeux vers la jeune femme, perdant encore quelques secondes à la regarder sans faillir.

“Alex…” souffla-t-il finalement, prenant son courage à deux mains. “Si quelque chose devait m’arriver, tu prendras soin des filles, pas vrai ?” demanda-t-il, la voix presque basse. Il ne doutait même pas vraiment de sa réponse et pourtant, ça l’angoissait de l’entendre dire à voix haute. “Même si ça veut dire abandonner tous ces plans contre l’armée et faire semblant de coopérer pour elles ? Octavia t’aime déjà et je… Elles auront besoin de toi.” Même s’il espérait de tout son coeur que rien de regrettable ne lui arriverait jamais, il voyait mal quelqu’un d’autre qu’elle pour le remplacer dans la vie de ses enfants. Chose qui ne plairait certainement pas à Joy, au demeurant, mais il espérait qu’elle ne lui laisserait pas le choix.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 19 Sep - 16:05
    Était-ce une bonne solution ? Alex n'en savait rien et ne voulait pas y réfléchir pour le moment. Ce qui était sûre c'est qu'ils n'avaient pas d'autre plan sous la main et qu'elle ne pouvait ni ne voulait laisser les militaire s'installer sans avoir un plan de secours. L'épidémie l'avait rendu encore plus méfiante, elle qui l'était déjà surement beaucoup trop. Alex était comme ça, elle avait du mal à accorder sa confiance aux autres. A vrai dire, hormis l'homme présent dans la salle avec elle, elle ne faisait confiance à personne. Logan avait su gagner sa confiance et elle lui confierait sa propre vie sans aucun soucis. Quant au plan de Maddie, c'était surement risqué mais c'était une solution à envisager. Mieux valait jouer la prudence, même si, pour le moment, ils n'avaient pas de raison de douter des militaires.

    Logan parla ensuite des vrais boulots d'Alex et d'Elias. La jeune femme hocha la tête. Elle se demanda tout de même combien de personnes à Fort Hope étaient au courant de son vrai métier, beaucoup malheureusement et davantage encore pour Elias. "Si les militaires viennent à questionner un peu les habitants de Fort Hope, je doute qu'ils mettent très longtemps à deviner nos vrais métiers mais bon.. On peut toujours tenter et espérons qu'ils n'aient pas à s'interroger là dessus...". Alex approuva par un hochement de tête ce qu'il dit par la suite, elle espérait pouvoir compter sur l'aide d'Elias, même si elle comprenait qu'il puisse refuser.

    Alex hocha la tête lorsque Logan évoqua sa femme. "Pas de soucis pour Joy, je veillerai à ce qu'elle ne soit pas au courant" Et... elle laisserait Logan se débrouiller avec elle si jamais elle venait à l'apprendre. x) S'il y avait bien un sujet sur lequel elle ne voulait pas du tout fourrer son nez, c'était bien la vie de couple de Logan  et donc s'il décidait que le mieux était que Joy ne soit pas au courant, alors elle ferait en sorte qu'elle ne sache rien et ne discuterait pas sa décision. Heureusement, avec un bébé en très bas âge à s'occuper, Alex doutait fortement que Joy ait le temps de s'impliquer dans ce genre de choses, alors le lui cacher serait assez facile. Et puis avouons-le clairement, Joy et elle n'étaient pas les meilleures amies du monde et ne se confiaient pas leurs soucis les plus intimes. Alex n'aurait donc aucun soucis à tenir sa promesse.

    Au son de sa voix, Alex releva la tête, surprise, se demandant ce qu'il allait soudainement lui annoncer. Lorsqu'elle entendit sa requête, un petit sourire qui se voulait rassurant, s'afficha sur son visage et sa voix s'adoucit. "Logan.. Tu sais très bien que tu peux compter sur moi en toutes circonstances, surtout pour les filles. S'il t'arrive quelque chose, je veillerai sur elles quoi qu'il m'en coûte.. même si je dois lécher les bottes des militaires pour ça. Je te le promets. " Elle ne put s'empêcher de continuer sur un ton un peu plus léger et moqueur : "Mais ne t'inquiète pas, je veillerai personnellement à ce que les militaires ne s'en prennent pas à toi..". Vu le gabarit de Logan et vu son propre gabarit, Alex était loin d'être le garde du corps idéal, mais elle pouvait tout de même assurer ses arrières non ? Et puis, que quelqu'un s'en prenne à Logan et il verrait de quel bois elle se chauffe. Il faisait un peu partie de sa famille, les filles aussi, un peu comme.. un grand frère. Euh, à la réflexion, non, Alex ne le voyait pas comme un grand frère, mais comme quelqu'un de très proche à qui elle confierait sa vie et ses pensées les plus obscures, en tout bien tout honneur bien sure.

    La jeune femme hésita avant de continuer à son tour, reprenant un ton plus sérieux : "Et si jamais il m'arrive quelque chose.. Tu continueras à chercher Peter pour moi ?". C'était le genre de questions dont elle connaissait d'avance la réponse mais en effet, c'était rassurant de se l'entendre dire à haute voix.
    Soudainement, elle se leva, tout ça la prenait aux tripes et elle n'aimait pas ça. C'était trop sérieux, et même si c'était avec Logan, elle n'aimait pas envisager ce côté dramatique des choses. "On en est pas là heureusement.". Alex sortit de son sac une bouteille de whisky qu'elle avait trouvé dans la réserve. "Un verre ?" Alex ne buvait pas souvent, mais là, elle ne dirait pas non à un tout petit verre.

_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mar 25 Sep - 15:57
Leur plan prenait forme petit à petit et il n’était sans doute pas parfait, mais ils se débrouillaient avec leurs moyens, dans l’intention d’offrir les meilleures chances aux survivants de leur groupe… Logan continuait de ne pas aimer agir dans le dos des soldats, sincèrement effrayé - pour la première fois de sa vie, peut-être - que le piège ne se retourne contre eux. Il n’aimait pas plus l’idée d’être passif dans cette histoire, de prendre le parti d’une autorité qui s’opposait à la sienne et de ne pas être, pour une fois, l’homme d’action. Mais s’il le fallait pour protéger ses enfants, quel choix avait-il ? Pour elles, il aurait fait n’importe quoi, y compris rester en retrait et regarder les autres agir à sa place. Elles comptaient trop, beaucoup trop et pour preuve, aussitôt qu’ils en eurent terminé avec leur mise en scène pour l’armée, elles furent aussi les deux seules dont il se préoccupa réellement, suppliant presque sa meilleure amie de lui promettre de prendre soin de ses filles s’il ne pouvait plus le faire. Il espérait ne jamais en arriver là, mais il se connaissait et il savait aussi combien il pouvait poser problème ne serait-ce que par la loyauté des autres envers lui, son image durement entretenue pendant deux ans pour faire de Fort Hope la place forte de la ville et lui, le visage de la Justice et de l’autorité dans les moindres recoins de Détroit. Le Fantôme effrayait, toujours. Les ennemis, les véritables criminels, mais aussi ceux désirant s’affirmer à une haute position. Il n’eut même pas besoin d’entendre la réponse d’Alex pour savoir ce qu’elle serait, mais cela ne l’empêcha pas de conserver son regard intensément fixé sur elle et presque de retenir son souffle jusqu’à ce qu’elle ne lui confirme qu’elle ferait ce qu’il demandait si le besoin s’en faisait sentir. Un léger sourire étira ses lèvres après les mots de la jeune femme, alors qu’elle lui retournait sa requête et qu’il réalisait enfin le ridicule de la chose. Comme s’ils avaient besoin, l’un ou l’autre, de se promettre quelque chose comme ça. “Bien sûr que je chercherai Peter. Je le trouverai aussi.” assura-t-il de ce ton ferme, pas violent, mais assuré qu’il avait appris à habiller au fil des mois. “Mais tu as raison. On va s’en sortir et on aura notre petite famille au complet autour de nous.” conclut-il.

Et quoiqu’il n’ait aucune véritable certitude, aucun droit de promettre quelque chose d’aussi fantasmagorique à l’heure actuelle, il ne tremblait même pas un peu. Tout n’allait pas dans son sens, certes, mais depuis le premier jour il n’avait jamais hésité à se donner les moyens d’obtenir ce qu’il voulait. Il avait réuni ses proches autour de lui, pris le contrôle d’un groupe, l’avait fait prospérer, s’était imposé au-delà des barrières du camp. Il arriverait où il voudrait aller, qu’importe le prix à payer pour cela et il le savait aussi bien que les autres. Ces quelques pensées, pas forcément les siennes d’ailleurs, parvinrent quand même à le revigorer un peu. Si bien qu’il souriait sincèrement quand Alex s’activa et lui présenta une bouteille de whisky encore assez pleine qui l’étonna un peu. Il arqua un sourcil dans sa direction. “On va avoir au moins besoin de ça pour supporter les plaintes du jour, avec cette connerie de recensement.” essaya-t-il de plaisanter, mais il réalisa rapidement à quel point cette déclaration serait sans doute vraie. Son regard passa sur la fenêtre, de laquelle il ne voyait toujours pas la rue en contrebas, mais il imaginait parfaitement ce qui s’y passait. “Comme si nos registres n’étaient pas assez bien pour eux.” grogna-t-il en attrapant la bouteille des mains de la jeune femme. Il avala une longue gorgée du liquide ambré qui réveilla la brûlure familière dans sa gorge. Il buvait moins, depuis quelques temps, depuis la mort d’Eulalie sans doute et la sombre période l’ayant suivie de près où il avait largement abusé dans l’espoir d'anesthésier son coeur brisé, mais cette saveur resterait probablement pour toujours celle des coups durs à ses yeux. Et il n’aimait pas l’idée de considérer cette nouvelle période de leur vie ainsi, quoique le choix ne lui appartienne pas tellement pour le coup.

Il lui rendit la bouteille après une seconde gorgée et s’appuya un peu plus confortablement sur sa chaise, le regard toujours perdu dans le ciel vaguement bleu au-delà de la fenêtre. Son esprit vagabonda un moment, s’éloignant peu à peu de Détroit et de leurs préoccupations actuelles, à défaut de trouver plus à faire aujourd’hui sur la situation actuelle. Après quelques secondes, son regard glissa sur Alex qu’il observa un moment sans rien dire et un sourire finit par s’installer tranquillement sur ses lèvres. “Tu te souviens de Miami ?” demanda-t-il. Ça ne remontait pas à assez loin pour qu’elle ait tout oublié de leur petit séjour en Floride et pourtant, à la regarder maintenant, il avait l’impression qu’une vie entière s’était écoulée depuis ces quelques semaines. “Pourquoi est-ce que t’es venue jusqu’à Détroit ?” demanda-t-il tout à coup, sur le même ton pensif que sa question précédente, pourtant. Ils s’étaient quittés en Floride, juste au moment où la situation devenait ingérable, où la fin du monde se précipitait. Et il avait été tellement heureux de la retrouver à Détroit deux années plus tôt, au point de ne même pas se demander ce qu’elle faisait là. Mais aujourd’hui alors que son monde était de nouveau bouleversé...

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 26 Sep - 16:17
    "Merci" répondit simplement Alex lorsque Logan lui promit de chercher Peter et de le retrouver s'il lui arrivait quelque chose. Elle hocha la tête en souriant lorsqu'il dit qu'ils s'en sortiraient avec leur famille au complet. "On a survécu à pire non ?". Ils avaient bravé pas mal d'obstacles depuis l'épidémie : les morts vivants, les punishers, l'incendie de la caserne, la construction de Fort Hope... "Ce ne sont pas quelques soldats qui vont nous faire peur..." Alex se voulait détendue en prononçant sa phrase mais elle savait que si les soldats tenaient parole, ce ne seraient pas quelques hommes à combattre mais toute une armée. Espérons que les choses se passent bien, qu'ils tiennent paroles et qu'ils soient tous en sécurité. Elle aimait bien ces lieux et n'appréciait pas l'idée qu'on puisse en troubler la tranquillité.

    Alex hocha la tête lorsque Logan lui dit qu'ils auraient besoin de l'alcool à cause du recensement et des plaintes qu'il engendrerait. Elle ne répondit rien lorsqu'il dit que les registres ne leur suffisaient pas. ça ne soulevait qu'une des nombreuses questions qu'elle se posait. Les militaires ne leur faisaient donc pas entièrement confiance ? La jeune femme regarda Logan boire et lui tendre la bouteille. Elle l'attrapa et but à son tour une gorgée. Alex sentit l'alcool descendre le long de sa gorge, lui laissant l'impression de brûler de l'intérieur. Elle ferma les yeux et but une seconde gorgée avant de lui retendre la bouteille. Alex buvait rarement, elle aimait conserver toutes ses capacités pour pouvoir réagir rapidement en cas de danger. Et puis, vu son gabarit, il suffisait d'un rien pour lui faire tourner la tête. Pourtant, parfois, ça faisait du bien de se laisser aller, de ne penser à rien et d'avoir l'esprit plus léger, surtout vu les tensions des derniers jours.

    Logan resta pensif et lui demanda si elle se souvenait de Miami. Bien sûre qu'elle s'en souvenait et elle en gardait de très bons souvenirs. Ils étaient alors tous les deux dans une bulle. Lui avait quitté sa vie sur un coup de tête, et elle, elle avait pu réellement être elle pendant 3 mois. Elle ne lui avait rien caché de son identité, de ses soucis avec la police, de son statut de maman foiré.. Bref, pendant trois mois, Alex avait été Alexandra Collins et non pas Cassandra, Eva ou une autre de ses nombreuses identités. Et puis, à Miami, il n'y avait pas encore eu l'épidémie, sa vie avait encore un semblant de logique et d'ordre. Oui, la jeune femme se souvenait donc bien de Miami et de ses moments passés avec Logan. Pourtant, Alex le regarda avec un air interrogateur, se demandant pourquoi il pensait soudainement au passé. "Oui, je m'en souviens très bien, c'était le bon vieux temps. On était tranquille. Pas de morts vivants, pas de communauté à gérer.." . Oui, même si Alex était recherchée par la police à l'époque, elle avait encore l'impression de maîtriser un peu sa vie. Aujourd'hui, ce n'était plus vraiment le cas, même s'ils avaient créé Fort Hope et avait un peu plus de stabilité dans leur vie, tout pouvait s'arrêter du jour au lendemain comme le montrait bien l'arrivée des militaires. Alex s'arrêta avant de continuer sur un ton taquin : "Quoique toi tout seul à gérer c'était déjà un sacré boulot. Et toi, tu t'en souviens ?" Logan lui demanda ensuite pourquoi elle était venue à Détroit. Alex réfléchit quelques secondes, se replongeant dans cette fameuse période qui avait suivie l'épidémie. "Je suis d'abord allée au Texas pour voir si mes parents et Peter étaient toujours là-bas. Comme ils n'y étaient plus, je suis allée vers le Nord et j'ai croisé un groupe qui allait s'installer à Détroit alors je les ai suivi. C'était une bonne idée apparemment." Oui, une bonne idée de les suivre mais une bonne idée aussi de les quitter lorsqu'elle avait découvert qu'ils étaient cannibales. Mais ça, c'était une autre histoire. Alex reprit sur un ton plus léger : "Non en vrai, j'ai senti ton odeur d'homme en détresse à 100km, tu ne pouvais pas te passer de moi..." Alex s'était souvent dit que Logan lui avait probablement sauvé la vie. Seule, elle n'aurait pas survécu longtemps. Logan lui avait redonné l'espoir d'une vie plus stable. La jeune femme releva la bouteille, buvant deux gorgées. Elle ne put s'empêcher de grimacer. L'alcool était vraiment fort et lui piquait les yeux. Elle s'appuya également sur sa chaise, plongeant son regard sur le plafond.

_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Ven 12 Oct - 17:44
Un léger rire échappa à l’homme tandis que des souvenirs étrangement précis et pourtant si lointains affluaient à son esprit. Il se souvenait encore parfaitement de sa vie d’avant, bien sûr. De Miami, de ces vacances offertes sur un coup de tête et de tout même bien avant cela. Et pourtant, il y avait toujours cette pellicule étrange sur chaque souvenir. Comme un filtre apposé sur la bande d’un film. C’était sa vie, mais ça ne l’était pas non plus, pas totalement. Il n’était plus le même homme, ne menait plus la même existence, pourtant les mêmes personnes faisaient parties de son quotidien et tout cela avait participé à former le leader qu’il était aujourd’hui. “Ouais, mais j’sais pas c’est comme si… C’était pas vraiment ma vie, tu sais ? Plus le temps passe, moins j’ai l’impression d’avoir connu autre chose que cette putain de merde apocalyptique.” souffla-t-il, toujours un peu rêveur, tandis qu’il avalait une autre gorgée d’alcool. “Quand j’t’ai laissé là-bas et que j’ai repris la route pour Burlington, j’ai un peu regretté d’être parti en premier lieu, tu sais ? C’était la merde tout le long de la route, des embouteillages partout, des flics, des soldats et des cadavres... J’me suis senti con d’avoir laissé Isha tout seul à la maison, de pas avoir vu ma fille pendant des semaines… Mais maintenant, je suis content de l’avoir fait. D’avoir eu un truc bien avant que ça ne tourne mal.” Même si ce souvenir heureux avait complètement détruit Isha et la relation entre eux, avec le recul Logan assumait mieux ce choix qu’il avait fait. Bien sûr, il aurait voulu que le gosse n’ait pas à souffrir en l’attendant, mais s’il fallait que ce soit son dernier souvenir avant la fin du monde, il était soulagé de ne pas l’avoir passé déprimé chez lui à Burlington, mais heureux sur une plage de Floride. Trop vite, ses pensées joyeuses quoique nostalgiques lui firent pourtant se demander une chose : pourquoi Alex était là ? Il ne s’était jamais posé la question, ne la lui avait jamais posé du moins, trop heureux de la retrouver au moment où tout allait de travers dans son existence. Au moment où il ne croyait plus au rêve fou de retrouver sa famille. Elle avait été là, elle, vision inattendue et main secourable tendue vers lui pour lui remettre les idées en place et le ramener sur le droit chemin, à un moment où il aurait pu abandonner sans trop hésiter.

Il fut un peu surpris d’apprendre que c’était un hasard complet qui avait guidé Alex jusqu’ici et pas tellement à la fois. Il ne croyait pas au destin, pas du tout, mais toutes leurs routes si différentes les avaient propulsé ici et il devait bien admettre que c’était l’une des rares bonnes choses de cette apocalypse. Une chose qu’il ne s’expliquait pas et qu’il ne voulait pas réellement comprendre. Un autre rire lui échappa à la plaisanterie de la jeune femme. Il lui rendit la bouteille après en avoir avalé deux autres gorgées et posa de nouveau son regard sur elle. “C’est tristement vrai.” admit-il avec un genre de dépit parfaitement feint. “J’t’avoue que si on avait assez d’essence pour ça et que j’étais sûr que ça me tuerait pas au bout d’une semaine, j’repartirais bien faire un petit road-trip, là. Histoire de pas voir le désastre qu’on vient de causer…” Cette idée, à vrai dire, l’habitait presque sans cesse depuis les premières heures de la caserne. À chaque désastre, à chaque difficulté, l’envie de se cacher derrière le volant de sa Aston Martin et de partir loin d’ici s’était faite pressante. Et pourtant, il avait lutté contre, trouvé toujours une raison de s’accrocher encore un peu. “Peut-être que j’vais enfin pouvoir prendre ma retraite en tant que leader maintenant qu’on a toute une ribambelle de candidats pour reprendre le job. Faudrait organiser une petite campagne de recrutement.” La blague laissait un goût amère dans sa bouche, cependant. Il ne le ferait pas, une fois encore, trouverait une autre raison de se battre pour rester celui qu’il était devenu.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Dim 14 Oct - 16:59
    Pour Alex, c'était un peu pareil. Elle se souvenait parfaitement de sa vie d'avant. Une vie où ses priorités lui paraissent aujourd'hui tellement futiles, une vie complètement différente, une vie où ses peurs, ses compagnons de route, ses envies et ses objectifs étaient différents. Alex avait changé. Chaque jour passait ici, à Fort Hope et dans ce monde apocalyptique l'éloignait de la femme qu'elle était avant. Elle devenait différente, meilleure surement, moins égoïste et centrée sur elle-même, plus ouverte et sûre d'elle aussi. Elle était plus forte physiquement aussi. Alex pouvait être réellement Alex et non une identité inventée pour se protéger ou fuir les autorités. Au final, elle se sentait utile ici, à Fort Hope mais sa vie d'avant lui semblait si loin, comme si c'était une autre vie. Seuls quelques petites choses la lui rappelaient : Logan ou Peter par exemple.
    Elle acquiesça aux paroles de Logan et lui répondit : "Oui, j'ai la même impression. C'est surement parce qu'on sait qu'on ne retournera jamais en arrière. Même s'ils trouvent un remède ou je ne sais quel miracle pour stopper tout ça, le monde ne sera jamais plus le même. Et puis, tout est tellement différent d'avant." Alex avala à son tour une gorgée d'alcool et continua aussi : "Je comprends. Je me suis souvent raccrochée à ces souvenirs pour tenir, tu sais ? A chaque coup dur, je me souvenais de ce qu'on avait vécu. Je m'étais souvent demandé ce que tu devenais, si tu avais retrouvé tes enfants, ton ex-femme ou juste si tu avais survécu à cette apocalypse.."

    Logan lui dit alors que s'il avait assez d'essence et était sur de ne pas mourir au bout d'une semaine, il repartirait bien. Alex esquissa un sourire et répondit : "Et bien écoutes, n'hésites pas, parles-en à Joy de l'idée de partir faire un road-trip avec ta colloc', accessoirement ex aussi. Tu m'en diras des nouvelles. Je suis sûre qu'elle sera enchantée de l'idée." Alex lui fit un petit clin d’œil en levant la bouteille dans sa direction, ne doutant nullement que Logan se garderait bien de parler de leur conversation à sa femme. Elle but deux longues gorgées et lui tendit à nouveau la bouteille. Alex se laissa glisser sur sa chaise, posant ses pieds sur le bureau et sa nuque sur le dossier. Elle ferma les yeux, laissant l'alcool s'insinuer dans son esprit tout en songeant que Logan avait raison. Elle se ferait bien un road-trip là, tout quitter quelques jours, ou même quelques heures, rien à gérer, pas de décision à prendre comme le faisait comprendre Logan. Elle rouvrit les yeux aux dernières paroles de Logan qui les ramenait tristement à la réalité et espéra qu'il ne soit pas sérieux. Pour Alex, il n'y avait pas meilleur chef que Logan et elle ne disait pas ça car il était son ami. Il avait un quelque chose de fort, un charisme qui en imposait. Il avait toujours pris les bonnes décisions et elle était fière de le seconder. "Il y aura peut être des dizaines et des dizaines de candidats, mais personne ne t'arrivera à la cheville Logan. Tu connais tout le monde ici et tout le monde te connait. Tu as toujours pris les bonnes décisions. ça ne changera pas. Puis, du peu que j'ai vu des soldats, je les vois mal prendre des décisions censées, celle du recensement sans explication en est la preuve. " Alex savait qu'il blaguait à moitié, mais elle voulait juste lui rappeler les choses. Même s'il doutait de son rôle, de ses décisions, il avait toujours été un bon chef, elle en était persuadée.

    Changeant soudain de sujet, Alex lui demanda alors : "Et Joy comment ça va ?". Elles avaient beau habiter la même maison, elles ne se croisaient pas souvent. Alex était souvent dehors et lorsqu'elle rentrait, souvent Joy était déjà couchée. L'accouchement l'avait fatiguée, normal. Alex n’imaginait pas une seule seconde accoucher dans ces conditions-là. Et puis, à dire vrai, Joy et Alex n'avaient jamais été vraiment proches. Par contre, Alex aimait bien donner un coup de main pour s'occuper des filles. Elles étaient attachantes, surtout Octavia. Elle n'aurait jamais cru pouvoir apprécier s'occuper d'un enfant, mais ces moments lui rappelaient aussi douloureusement tout ce qu'elle avait manqué avec Peter. Alors même si elle se plaisait à être un peu bougon quand Logan lui demandait de veiller sur elles, Alex acceptait toujours avec plaisir.

_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 17 Oct - 11:57
Ne plus pouvoir revenir en arrière. Oui, c’était bien cela, ce qui déposait ce filtre sépia sur les souvenirs et leur donnait l’air de venir d’ailleurs. De savoir que, qu’importe ce qu’ils avaient été, qu’importe ce dont ils avaient rêvé, rien ne pourrait jamais leur rendre tout ça. L’Apocalypse les avait tous changés, en profondeur. Et il n’y avait qu’à voir la réaction de tous, à la seule promesse d’un retour à la normale, d’une vie plus familière… Personne n’y croyait, on se méfiait ou on craignait cette possibilité. Mais on ne voulait certainement pas revenir en arrière. Logan n’avait tellement pas envie d’être là au moment où on lui demanderait d’oublier le Fantôme pour redevenir un petit mécano sans intérêt qu’il préférait encore rêver de partir. Mais cette idée fut rapidement balayée dans un rire à peine sincère, par une remarque plutôt à propos de la part d’Alex. Il y avait Joy, désormais, leurs enfants, leur famille. Même s’il avait pu partir, il ne l’aurait pas fait. “Je lui parlerai de ce projet tout à l’heure, compte sur moi !” affirma-t-il pourtant, préférant se concentrer sur quelque chose de positif, même si ça restait impossible, plutôt que sur la réalité. Juste pour maintenant, il avait bien droit de faire semblant, n’est-ce pas ? Ils avaient bien assez de problèmes au quotidien, de moments pour être sérieux et tristes.

Il n’avait pas l’intention de continuer sur cette voie, vraiment, mais une autre remarque lui échappa et malgré l’humour qu’il y mit, ça n’atteignit pas tellement Alex. Il eut presque envie de lever les yeux au ciel quand elle s’empressa de lui assurer qu’il faisait un meilleur leader que tous ces militaires, mais se retint de peu, touché de ce qu’elle disait. Elle n’était pas vraiment le genre à faire des compliments par bonté d’âme, il savait qu’elle le pensait et ça lui faisait un peu étrange. “J’comprends, pour le recensement.” admit-il pourtant, peu désireux de se laisser atteindre par la sentimentalité. “Même si ça m’emmerde qu’ils agissent comme ça… Ils font le décompte de ce qu’il reste de la population, c’est assez… logique, je suppose. C’est cohérent avec leur projet de ramener de la normalité dans nos tristes existences…” Il n’aimait pas l’admettre si aisément, mais certaines des choses promises par ces soldats savaient faire leur chemin dans son crâne. Lui ne se voyait peut-être pas mener le genre de vie dont ils parlaient, mais… Pour ses enfants, il ne voulait rien d’autre. Il resta silencieux après cet aveu, prenant quelques secondes pour réfléchir à tout ça, aux sacrifices qu’il était prêt à faire pour ses filles, se demandant s’il s’agissait vraiment d’une bonne idée ou non.

Et de nouveau, la jeune femme le tira de sa rêverie. Une grimace lui échappa par réflexe, bien avant qu’il ne réussisse à se contrôler, mais il retrouva son air indifférent assez vite et serra ses doigts sur le goulot de la bouteille. “Elle va…” Il lâcha un soupir et regarda ailleurs, dans le vide. Il n’était pas tout à fait sûr, honnêtement. Ses communications avec le médecin du camp n’étaient pas au beau fixe et… “C’est pas génial. Elle est fatiguée, pas très bien. À part dormir, en fait, je suis pas sûr qu’elle fasse grand chose, ces jours-ci.” Peut-être que c’était normal, après tout. Elle venait quand même d’accoucher et dans leur monde, ça n’était pas rien. Il s’inquiétait, mais essayait de rester positif malgré tout ou au moins de ne pas montrer ses doutes. “Mais j’suppose que c’est normal. Il y a eu quelques problèmes pendant l’accouchement et c’était déjà assez difficile sans les complications, donc… Un peu de repos et tout rentrera dans l’ordre.” conclut-il avec autant de fermeté qu’il pouvait en réunir. Malgré cette tentative, il ne pouvait s’empêcher d’avoir cette pensée un peu ridicule dans un coin de la tête. Qu’il était maudit ou quelque chose du genre. Après Eulalie, après Maxine… Cette inquiétude ne l’avait pas quitté une seule fois depuis le jour où Joy lui avait appris être enceinte. Ces temps-ci, elle devenait de plus en plus obsédante. Il voyait à peine Mila, peinait réellement à s’attacher à elle, à la regarder ou la prendre dans ses bras et encore moins à rester seul avec elle. Un peu comme s’il craignait de lui donner son coeur pour la perdre aussitôt. C’était perturbant d’autant plus pour lui. Être un père, c’était toute sa vie, après tout, tout ce dont il avait toujours manqué et rêvé. Et il n’arrivait pas à l’être pour sa fille à peine âgée de quelques semaines. “Cette conversation est en train de redevenir trop sérieuse !” lança-t-il en se redressant, forçant un sourire à ses lèvres. “Parlons plutôt de ta vie amoureuse !” Il lui rendit la bouteille sans y avoir touché, dans le seul but de se faire déjà pardonner cette petite pique.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Mer 17 Oct - 16:06
    "Mmh" La jeune femme ne répondit rien concernant le recensement, mais elle savait que Logan disait la vérité. En fait, ça lui arrachait la bouche d'admettre que les actions des militaires puissent avoir une quelconque logique. En débarquant à Fort Hope, ils étaient rentrés dans la petite zone de confort d'Alex et ça l'embêtait terriblement pour être polie. Elle donnerait chère pour retourner quelques semaines avant quand ils n'avaient pas encore ce soucis à gérer. Elle se contenta de répéter les dernières paroles de Logan d'un air pensif : "Ramener de la normalité dans nos tristes existences… Si tu le dis." La jeune femme se mordit la lèvre, pensive. L'alcool lui montait de plus en plus à la tête et ce n'était pas une mauvaise chose. Elle ferma les yeux. De temps en temps, se faire plaisir et s'évader, ce n'était pas un luxe que pour les autres.  

    Alex ne répondit rien concernant Joy. Elle ne connaissait pas son état mais malheureusement, elle savait que depuis l'apocalypse, niveau santé, on ne pouvait rien prévoir. Pour Alex, c'était déjà un miracle qu'elle ait survécu à l'accouchement. Quand elle avait accouché de Peter, elle avait halluciné devant le côté autant médical de l'acte pour quelque chose qui devrait se faire de manière naturelle. Elle était restée quelques jours à l'hôpital, quelques jours durant lesquels elle et son fils avaient été surveillé médicalement parlant. Alors accoucher de nos jours, avec quasiment aucun matériel médical ni surveillance, c'était risqué, tant pour le bébé que pour la maman. Si une femme survivait à l'accouchement, il fallait encore qu'elle ne fasse pas d'infection, qu'elle arrive à nourrir correctement son bébé... Bref, c'était beaucoup de risques. La jeune femme espérait vraiment que Joy s'en sorte, qu'elle arrive à surmonter tout ça sinon Logan risquait de ne pas s'en remettre. Elle se contenta d'hocher la tête, sachant que ce ne serait pas d'un grand réconfort pour Logan mais elle ne se voyait pas prononcer des paroles rassurantes alors qu'elle n'en savait pas plus. "Si toi, Joy ou les petites avez besoin de quoique ce soit, surtout, n'hésites pas." se contenta-t-elle donc de répondre. Logan savait qu'il pouvait compter sur elle. Elle n'hésiterait pas à leur donner un coup de main s'il le lui demandait, ou même à tenter une sortie à l'extérieur pour trouver des choses utiles pour le nouveau-né. Après tout, c'était la moindre des choses qu'elle pouvait faire pour aider son ami et sa famille.

    A sa dernière question, la jeune femme lui lança un regard mi-noir, mi-moqueur. Elle attrapa un pot à crayons en carton qui traînait sur le bureau et le lança sur son ami. Puis, Alex laissa échapper un gros soupir et lui répondit : "Ma... quoi ?" La jeune femme était seule, et c'était bien mieux comme ça. C'est vrai qu'elle avait toujours mis sa vie sentimentale de côté, surtout depuis l'apocalypse. Non pas qu'elle se jugeait incapable d'aimer ou d'être aimé, c'est juste que ce n'était pas une priorité. Alex était assez solitaire et avait du mal à confier sa vie à quelqu'un. Ce n'était pas un sujet tabou non, elle préférait l'éviter c'est tout. Et puis, cette question était bien ironique, habitant chez lui, Logan devait bien voir à quel point la vie sentimentale d'Alex était.. trépidante ! "Je suis bien seule, il y a moins de soucis comme cela." conclut-elle. Certes, elle ne disait pas non pour se faire plaisir physiquement avec un homme mais pour le moment à Fort Hope, personne ne lui avait réellement plu et quand elle rencontrait un homme à l'extérieur, sa première réaction était loin de le draguer. Non, d'abord il fallait savoir si cet homme était bien vivant et non un rôdeur, ensuite, s'il n'avait pas l'intention de la tuer.. Bref, non, trouver l'amour n'était pas dans les priorités d'Alex pour le moment. Peut être qu'un jour une rencontre ou une occasion changera les choses mais pour le moment, ce n'était pas dans ses impératifs. Survivre, vivre au jour le jour, veiller sur ceux qu'elle appréciait et retrouver son fils Peter, ça c'était le plus important pour elle. "Je te vois venir, laisse ma vie sentimentale tranquille." préféra-t-elle préciser en faisant de grands yeux au cas où Logan ne se mette en tête de la caser ou de lui chercher un prétendant. Allez savoir ce qui pouvait se passer dans la tête des hommes parfois (aa).

_________________
Hunt or be hunted..
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Jeu 25 Oct - 11:09
Quelques gorgées d’alcool et un sourire forcé suffirent à chasser au loin quelque pensée hautement déprimante et pessimiste que Logan entretenait au sujet de sa paternité. Il ne pourrait pas s’affranchir de ses doutes entièrement aujourd’hui, d’autant plus qu’il refusait de les partager à qui que ce soit, mais rien ne l’obligeait à y penser à chaque seconde de chaque jour. Et pour le moment, il n’en avait aucune envie et certainement pas la force. Changer de sujet restait la meilleure solution, mais il décida surtout de choisir un sujet qui enterrerait définitivement la moindre pensée concernant les enfants. La vie amoureuse d’Alex. Il savait ce qu’il faisait, clairement et ne fut donc pas vraiment surpris quand il eut à se pencher pour éviter le pot de crayons que la jeune femme lui balança en pleine face. Il leva les yeux au ciel en retrouvant sa place et son indifférence, obligé de se mordre les joues pour cacher le sourire amusé qui menaçait de lui échapper. Il leva les mains devant lui dans un geste de reddition presque convaincant. “Oh, ça va ! Je prends seulement des nouvelles de mon amie, j’ai bien le droit ! Aucune raison de devenir violente !” Une lueur plus sérieuse passa tout de même dans le regard qu’il posa ensuite sur elle. Il ne s’inquiétait pas tellement, comprenait même que ses priorités soient ailleurs. Dans ce monde, elle avait bien raison de ne pas prendre ce risque, mais… Depuis Joy, il comprenait aussi un peu mieux le besoin d’avoir un autre but dans cette vie que de survivre. Ils étaient bien, ici, en sécurité surtout. Jamais totalement épargnés, bien sûr, mais suffisamment en paix pour se permettre de vivre réellement. “Tu devrais quand même prendre un peu de temps pour toi.” souffla-t-il, plus doucement. “Surtout maintenant qu’on va avoir beaucoup plus de temps libre !”

Et pour la première fois, Logan se surprit à penser sincèrement que de faire confiance aux militaires était peut-être une bonne chose. Ils étaient armés, entraînés. Il suffisait qu’ils soient sérieux dans leur démarche, honnêtes, et leurs vies à tous changeraient réellement. Ce serait forcément long et compliqué de retrouver une vie totalement normale, voire même absolument impossible, mais ils avaient créé Fort Hope dans ce but, après tout. “T’es pas obligée de trouver l’homme de ta vie, mais va pas me dire que ça te manque pas un peu d’avoir quelqu’un pour te tenir chaud de temps en temps…” Il leva un sourcil, comme pour la mettre au défi de lui mentir en le regardant en face. “On a tous besoin d’un peu de chaleur humaine, même toi. Accompagne-moi à ma prochaine visite à l’Arène, tu trouveras peut-être un gladiateur en jupette motivé à te rendre service...” Il la bouscula doucement, juste pour l’embêter un peu, avant de reposer la bouteille sur le bureau et de lâcher un long soupir. “Enfin bref, j’arrête de te prendre la tête avec ça, me frappe pas !” Il se sentait un peu plus joyeux, finalement, sans trop savoir si ça venait de l’alcool ou du simple fait de s’être posé une minute pour penser à autre chose que tous les problèmes qui s’accumulaient à sa porte. Sans doute l’alcool, même s’il ne l’aurait pas admis aussi aisément.

Il se releva finalement, se penchant juste une seconde sur la jeune femme pour embrasser son front. “Je vais aller voir comment vont les filles.” lança-t-il en se redressant. “T’as encore des trucs à faire ici ou tu veux rentrer avec moi ?” Il contourna la chaise d’Alex et s’approcha enfin de la fenêtre pour s’offrir une vue imprenable sur la rue en contrebas, où le recensement suivait toujours son cours. Cette vision lui arracha un bref soupir, principalement car ça ressemblait quand même beaucoup à un problème. Tous ces hommes armés dans les rues, les mines dubitatives ou fermées des civils… “On devrait peut-être leur libérer une pièce au rez-de-chaussé. Que ça fasse un peu moins inquisition et un peu plus… administratif. Ça calmera les ardeurs de tout le monde.” C’était un peu comme de cacher la poussière sous le tapis, mais ça donnerait au moins l’illusion que Fort Hope tenait toujours debout et ne venait pas d’être livré aux mains d’un tyran.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 427
Points : 1437
Date d'inscription : 30/08/2018
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   Jeu 25 Oct - 16:06
Alex avait déjà connu l'amour par le passé, pour autant, y croire encore de nos jours lui paraissait réellement difficile. Elle refusait de s'attacher à quelqu'un parce qu'elle ne voulait pas souffrir ou faire souffrir. Le monde dans lequel ils vivaient été si instables et même si Fort Hope leur donnait l'illusion d'un havre de paix sécurisant et sécurisé, rien ni personne ne pouvait leur promettre que demain, ils seraient toujours là, en vie et dans ces lieux. Certes, Fort Hope aurait pu lui permettre d'avancer, de tourner la page, mais elle avait l'impression que le cauchemar était allé si loin qu'elle ne pouvait pas en revenir et espérer une vie meilleure. Elle se contentait de ce qu'elle avait et se réjouissait de cela. Alex avait un toit sur la tête, des gens sur qui compter, des repas chauds et un semblant de vie normale. C'était déjà bien inimaginable il y a quelques années lorsque l'apocalypse avait débuté. La jeune femme ne confia pas ses sombres pensées à Logan car elle ne souhaitait pas assombrir l'ambiance. Non, Alex ne se voyait pas dans le futur partager le quotidien d'un homme, se projeter, avoir des enfants. Son monde à elle était trop sombre, peuplé de morts vivants et de pensées noires. Elle tenta de sourire à son ami pour le rassurer. "J'y songerai, merci du conseil." Elle ignora volontairement le sujet du temps libre. Logan savait parfaitement ce qu'elle pensait à ce sujet-là.

Au sujet des militaires, Alex ne partageait pas du tout le point de vue et les espoirs de son ami. Pour elle, les militaires ne seraient à jamais qu'une source d'ennuis. Ils avaient construits Fort Hope, ils le géraient très bien et s'auto-suffisaient. L'armée ne leur apporterait rien de nouveau. Alex ne pensait pas cela car elle avait toujours eu un soucis avec l'autorité ou parce que dans le passé elle était recherchée par la police, non, elle était intimement persuadée que tout ça ne présageait rien de bon. On n'est jamais mieux servie que par soi-même non ? Elle fut tirée de ses pensées par Logan qui revint à la charge avec les hommes. Elle leva les yeux au ciel en grimaçant. Alex allait lui répondre quand il poursuivit en évoquant l'arène et les gladiateurs en jupette. La jeune femme se pencha pour prendre la bouteille sur la table et en profita pour mettre un petit coup dans les jambes de son ami. Elle but une grande gorgée et lui répondit en lui faisant un clin d'oeil : "T'inquiètes pas pour moi, le jour où je verrais un homme capable de me satisfaire, je ne le laisserai pas filer. Mais à Fort Hope, ça court pas les rues et les gladiateurs en jupette non merci... Je suis compliquée tu sais... " Alex leva alors les yeux au ciel d'un air faussement exaspéré. Logan lui dit qu'il arrêtait de l'embêter avec ça. Alex lui répondit d'un air ironique : "Tu ne m'embêtes pas, merci de te soucier de ma vie sexuelle et amoureuse, tu es vraiment un super ami Logan." La jeune femme lui fit un petit sourire moqueur en buvant une énième gorgée.

Logan lui dit qu'il allait s'occuper des filles en l'embrassant sur le front. Alex sentait les vapeurs d'alcool lui monter de plus en plus à la tête et n'était plus sûre d'avoir les idées très claires. Elle repoussa la bouteille. Vu son gabarit, quelques gorgées de whisky pures suffisaient à lui faire tourner la tête. "Je crois que je vais rentrer aussi." Logan se positionna vers la fenêtre, elle supposa qu'il était en train regarder le recensement, il proposa de laisser le rez de chaussée aux militaires. Elle se leva et se campa à côté de son ami. Son regard se posa sur les militaires. Alex haussa les épaules. "Je crois que je vais aller leur dire le fond de ma pensée." grommela-t-elle d'un ton mi-sérieux mi-boudeur. L'alcool n'était clairement pas en train d'améliorer ses sentiments pour l'armée et son occupation des lieux. La jeune femme se dirigea vers la porte d'un pas chancelant et non assuré. Elle n'avait clairement pas l'intention d'aller parler aux militaires mais juste de rentrer à la maison.

_________________
Hunt or be hunted..
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]   
 
More evil gets done in the name of righteousness than any other way. [Alex & Logan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération