Vote au top-site, sauve un poney !
Aide

Vous trouverez ci-dessous une collection de liens qui vous seront utiles tout au long de votre expérience de jeu parmi nous !
  1. Boutique du forum
  2. Archiver un sujet
  3. Pimenter les RPs
  4. Lancer un dé [Règles]
  5. Demandes administratives [Général]


Vous êtes nouveau ? N'hésitez pas à consulter notre "Guide de Survie" dont vous retrouverez le lien sur l'index ou à contacter un admin en cas de problème !
Placer votre recherche sur la PA
Newsletter #33 : Novembre 2018
Animation trimestrielle #1 Once upon a time !
Recherche de RP Consultez les demandes de RP

Intrigue #5 Recensement !
De nombreux postes vacants de l'armée sont encore disponibles. N'hésitez pas à venir jeter un coup d’œil par ici !
Scénarios du mois (+60pts) | Groupes dans le besoin
(Intrigue #5) What lies ahead - Chapitre I : New rulers, new rules > A lire ici

In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope

 Dites moi si cette vie en vaut la peine...

avatar
Messages : 315
Points : 1023
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Mer 5 Sep - 21:44
J’inspire longuement, le visage totalement neutre, alors que j’aperçois la palissade à plusieurs centaines de mètres. J’aimerais dire que je suis content d’être là, que j’ai fait preuve d’entrain, d’enthousiasme ou de je sais pas quoi dans le même genre. Parce que c’est une bonne chose qu’on soit là. Je suppose. J’ai envie de brandir le fait qu’on a passé l’hiver bien au chaud dans notre école, qu’on s’en sort pas si mal, mais je sais bien que ça peut pas durer. Ca tient déjà du miracle si on a survécu aussi longtemps sans la moindre casse, sans qu’aucun de nous ne soit vraiment blessé. Et, avec tout ce qui se passe ces derniers temps, difficile de rester planqué dans son coin en serrant les fesses et en espérant que ça passe.

Du coup, on a discuté. Longtemps. On s’est un peu pris la tête. Bon, beaucoup en vrai. Pour finir par se dire que Fort Hope, c’était pas une si mauvais option. On pourrait peut-être enfin tous dormir sur nos deux oreilles, avoir l’impression de pouvoir vraiment construire des trucs. En vrai, je sais très bien qu’on aura toujours un sac à dos prêt pour se barrer si besoin. Et puis, si ça se trouve, ça va bien se passer, on va se sentir chez nous et on pourra… je sais pas moi, penser à l’avenir ? Un truc de dingues quoi.

Enfin, pour ça, faut être sûrs de bien être accueillis et que les choses se passent bien. J’ai un regard en direction de Sidney à cette pensée, essayant de ne pas me dire qu’il va tout faire foirer. Lui donner une nouvelle chance, c’est aussi ça que j’ai décidé. Pas tant pour lui que pour Kenny. Je me rends à peine compte que je serais capable de tout pour elle et quelque part, je pense que ça vaut mieux. J’en profite pour jeter un œil à tout le petit groupe et je souffle, d’un ton plus calme que je l’aurais cru possible. « Bon les gars, on arrive enfin. Va falloir qu’on soit présentables et qu’on essaie de pas avoir l’air trop cons donc. Ou un truc dans le genre. » Un regard vers Drew et Kenny alors que je reprends, avec une grimace. « Heureusement que vous avez préparé le terrain. » J’imagine en tout cas que ça doit nous filer des points bonus et qu’on sera bienvenus donc.

Sans vraiment attendre de réponse, je reprends la marche, jusqu’à me figer devant les cadavres de rôdeurs empalés devant l’entrée. « Ca c’est de l’accueil dis donc... » Je déglutis, incapable de détourner mon regard d’eux. « C’est toujours aussi dégueulasse... » Et je soupire avant de m’arrêter devant la porte. « Alors euh… on fait quoi exactement ? On toque à la porte ? On doit réciter un code ? Chanter une chanson ? » La question, ou les questions plutôt, s’adressent à nos deux petits camarades qui ont déjà visité les lieux. Je m’apprête à dire autre chose quand les portes s’ouvrent sur un type sacrément balèze. Là, je dois trouver un truc intelligent à dire. Je vous jure que je devrais en être capable. En théorie quoi. Je me gratte la tête alors que mon cerveau ressemble à peu près à une page internet aujourd’hui. Blanche, vide et sans aucun signe de vie intelligente. Parfait quoi. « … hem… salut. » Nickel. Sobre. Bien pensé. Je parlais de faire bonne impression c’est ça ? Mais pourquoi on m’a laissé parler en premier en même temps hein ? Ca, je saurais pas le dire.

_________________
I'm still breathing
Find your tribe, love them hard...©️ by anaëlle.
avatar
Messages : 132
Points : 795
Date d'inscription : 02/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Mer 5 Sep - 22:43
Si Peter avait eu peur quand on lui demanda de partir, il essaya de ne pas le montrer. Il faisait de gros effort pour ne pas être dans les pattes de Kennedy ou Luke et pour essayer d’être plus un petit homme que l’enfant qu’il était. Il voulait être utile et pas un poids pour ceux qui avaient bien voulu de lui autrement que pour lui faire du mal. Sauf que de quitter l’endroit qui lui avait paru le plus dur du monde depuis qu’il avait quitté la maison de son papy et sa mamie avait été éprouvant pour lui. Il s’était pourtant fait un devoir de ne pas se plaindre et d’en montrer aussi peu que possible. Hors de question que Luke ou Kennedy s’inquiètent pour lui. Ils avaient déjà assez de soucis. Et puis, il devait leur faire confiance dans leur choix.

Renardeaux était dans son sac, pas incommodé d’être trimbalé comme un pacha par son porteur personnel. Il avait grossi, mais cela restait une charge gérable. Peter avait pris le fusil de son grand père, plus grand que lui, a la main. La vie lui avait déjà appris la rude leçon de la prudence. Il avait tout le reste de ses affaires dans son sac a dos. Avec ses petites jambes il s’était efforcé de ne pas ralentir les autres. L’atmosphère dans les rues était étrange. Il y avait des affiches partout disant que les militaires allaient les sauver. C’était bien ça. Le cauchemar allait peut-être enfin s’arrêter.

Pourtant toutes ses bonnes résolutions semblèrent s’évanouir en voyant, à l’entrée du fameux camp, les piques avec des morts empalés dessus. Un moment de panique qui lui donnait envie de pleurer et de s’enfuir. Il se sentit pâlir en cherchant du regard un adulte qui pourrait le rassurer en même temps, qu’inconsciemment, il était déjà en train de reculer prêt a courir aussi loin qu’il le pouvait de ce lieu qui semblait être l’antre de cannibales. Seule la pensée de ne pas abandonner les autres le tenait. Il était mort de trouille et il ne comprenait pas que les autres ne le soit pas devant un tel spectacle.

_________________

This is my family. I found it, all on my own. It's little, and broken, but still good. Yeah, still good
avatar
Messages : 557
Points : 1355
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Mer 5 Sep - 23:31
Je leur jette un coup d’œil, m’attardant sur certains d’entre eux. Ceux qui étaient un peu plus réfractaires… Alors oui, je sais, on en a beaucoup beaucoup parlé et y a eu des prises de têtes, assez pour que ça me gonfle. Et je comprends les réticentes, je suis même tout à fait d’accord, il y a plein de bons arguments qui peuvent peser en faveur de l’école. Après tout, on y est bien installés, on a commencé à monter des trucs et à y faire notre nid. Ça a commencé à devenir notre chez-nous et je m’y sens plutôt bien j’avoue. Mais d’un autre côté, on a déjà croisés des militaires, enfin moi au moins deux fois, et si j’ai réussi à pipeauter et à pas être suivie, c’est autant de la chance que du talent on va pas se mentir. J’ai bien senti aussi qu’ils attendaient ou cherchaient un truc, peut-être que c’est vraiment ce qu’ils prétendent, tuer les morts, reprendre la ville… Peut-être que c’est pas juste ça… Et on est trop exposés, tous seuls, même si on installe des barricades ou autre, ça reste beaucoup trop précaire, trop incertain faut quand même se rendre à l’évidence…
Alors que Fort Hope… On pourrait s’y sentir bien. Y être vraiment en sécurité. Etre utile et avancer, construire quelque chose. Vivre plutôt que survivre ? Quelque chose dans ce goût-là… Honnêtement, moi, tant qu’ils sont là, je m’en fous, je me sentirais bien n’importe où… Je crois. On verra bien. Tant que je suis avec lui peut-être encore davantage….
Du coup, on se retrouve sur la route, en chemin pour l’Eldorado ou ce qu’on espère l’être. Je lance un regard à Luke et j’esquisse un sourire.

« En résumé, laissez-moi faire, je gère. » Je lui fais un clin d’œil en soufflant un rire, et j’attrape son bras que je serre brièvement. « Tout ira bien. Pas besoin de faire semblant, on est cool. »

Je grimace quand même malgré moi alors qu’on s’en approche. Ouais, c’est dégueu, je suis d’accord. J’aperçois Peter ralentir en voyant la scène et je me rapproche de lui. « Hey. Ça va ? » J’attrape sa main et le dévisage.  « Tout va bien. C’est juste… pour faire peur. Et ça marche oui. Je te promets qu’il nous arrivera rien, c’est pour effrayer ceux qui ne sont les bienvenues… Nous, on l’est. On laissera rien t’arriver, promis juré. » Je lui ébouriffe les cheveux en souriant, avant d’avancer un peu, sans le forcer à me suivre, et de rejoindre Luke juste devant la porte. « En général, un Ohé du chateau, ça marche ! » Mon sourire s’agrandit en voyant Logan apparaître… Et en voyant la tête de Luke okay… « Logan ! » Je le rejoins en sautillant et me hisse sur la pointe des pieds pour l’embrasser sur la joue. Heureusement qu’il se penche un peu par réflexe quand même…  « Je te ramène de nouvelles ouailles brave dictateur ! Sauf le petit là, je le garde avec moi… et le p’tit blondinet aussi, parait qu'ils sont liés et que je les aime bien… » Je me tourne vers les autres, toujours avec le sourire. « Je vous présente ? »

_________________

Ohana means family, family means nobody gets left behind or forgotten
Administrateur
Sidney LancasterAdministrateur
avatar
Messages : 189
Points : 1017
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Jeu 6 Sep - 14:53
Quitter un endroit ou je pouvais me défouler pour ici, pour eux, c'était un peu du suicide, mais c'était le mieux, ici au moins tout le monde serait protégé, je n'aurais pas à m'inquiété de quoi que ce soit et peut-être qu'un semblant de normalité suffirait à me faire revenir, un peu, je n'en savais rien en fait. J'étais simplement venu pour eux et pour le moment je ne faisais aucune confiance à l'endroit qui devait m’accueillir. Pas plus quand Luke parla, pas plus quand on arriva devant la porte et que l'angoisse générale monta d'un cran. Pourtant on nous ouvrit, laissant apparaître un homme qui pouvait éclater la tête du gosse à côté de nous et dont Luke et Kennedy s'étaient amouraché faute d'un chiot à l'élever sans doute. Ce mec ne m'inspirait pas confiance, rien ne le faisait, mais je jugeais Drew suffisamment réfléchit pour ne pas s'être fait avoir avec de la poudre aux yeux, là ou Kennedy aurait pu foncer tête baisser pour une simple licorne. Le fait qu'ils soient tous très armée était un gage de solidité, certes, mais pas forcément de sûreté. Je serais rassuré qu'une fois les premiers jours, voir les première semaines passés ici. D'ici là, ça ne resterait qu'un camps de survivant beaucoup trop organiser pour l'homme que j'étais.

Après, je n'avais de toute façon pas mon mot à dire, j'avais décidé seul de partir du groupe plusieurs jours par semaine pour manger, un douche et le droit de ramener quelques denrée. J'avais même perdu ma place dans cette famille, et je restais persuadé que j'avais fait le bon choix. Vivre ici, c'était étouffant, bien plus que ce que je ne pouvais supporter dans le fond, bien plus que je ne l'aurais cru. Je ne pouvais pas avancer efficacement tant que cette peur de les perdre me rongeait, et je ne pouvais pas supporter toutes ces mascarades. J'avais eu besoin de temps et j'étais toujours persuadé que ce soit le cas. Mais ne pas les accompagner, c'était les perdre et je ne pouvais pas prendre ce risque.

Kennedy ne me rassura pas vraiment lorsqu'elle sauta au cou de cet homme pour l'embrasser comme si c'était son pote. Ce mec était un mammouth, c'était pas un pote, ni un super ami avec qui on pouvait faire des blagues. Ce mec péter des culs et brisé des nuques. Alors forcément, lorsque j'étais face à un danger et qu'on me proposait d'en savoir plus, il était hors de question que je collabore, ce qui était sans doute risqué, je n'en doutais pas, mais énerver ce mec reviendrait à voir son visage assez rapidement et à nous tirer avant qu'il ne vienne nous découper pour nourrir son camps d'attardé. « Inutile, tout le monde à comprit que c'était Logan ! », déclarais-je en écartant légèrement les bras pour secouer mes mains à la façon d'un magicien saluant son tour trafiqué. Trop bien c'était Logan ! Youhou, notre sauveur à tous ! « L'arche de Noé était incomplète ? », continuais-je toujours méfiant, toujours sur la défensive. Il était l'heure de montrer son véritable visage mon chaton, histoire que je confirme encore combien j'avais raison et qu'on puisse rentrer chez nous en abandonnant le gosse pour les ralentir.

_________________
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Jeu 6 Sep - 21:20
De l’autre côté des murs et en haut des tours, la tension était palpable chez chaque garde de corvée aujourd’hui. Malgré tout, l’imposante voix de Logan se faisait encore entendre et obéir quand il ordonna qu’on lui ouvre la porte et personne n’osa lui donner sa façon de penser malgré les regards en coin qu’on lui jetait. Il dut bien admettre, lui aussi, qu’il n’était pas totalement en paix quand il se retrouva au milieu des deux portes ouvertes à faire face à un large groupe de survivants. On en avait rarement vu autant se présenter d’un seul coup à Fort Hope. Il resta un peu tendu quelques secondes, jusqu’à ce que la petite tête rose et désormais familière de Kennedy ne se détache du groupe pour sauter sur lui. Tellement vite qu’il n’eut pas le temps de réaliser ce qu’elle faisait et encore moins de se dégager quand elle embrassa sa joue. Il lui jeta un regard perplexe, trop vite gâché par le sourire joyeux qui lui échappa. “Ravi de te revoir, gamine.” souffla-t-il, ne s’intéressant plus à elle que pour une seconde avant de poser son regard sur les autres. Il eut tout juste le temps de tous les détailler qu’un mec eut la bonne idée de prendre la parole. Il avait visiblement un peu plus de vocabulaire que le premier à avoir parlé, mais à quel prix ? D’un rire, Logan ignora ses questions pour regarder vers Kennedy. “J’imagine que c’est le charmant frère dont tu m’as parlé ?” s’enquit-il en pointant le blondinet d’un signe du pouce.

Il n’attendit même pas sa réponse pour retourner à son inspection du reste de la bande. Ça faisait beaucoup de monde, certes, mais aucun ne semblait particulièrement dangereux à première vue. À part, peut-être, le plus petit d’entre eux. Il se figea aussitôt que son regard se posa sur Peter et la tension revint rapidement. Au moins, maintenant, il savait sans l’ombre d’un doute que le gosse n’était plus aux mains vicieuses de Cornwell. Ça l’arrangeait pas mal. Ça compliquerait aussi la soirée pour Alexandra. Doucement, Logan fit quelques pas pour venir s’agenouiller devant le petit garçon. “Hey, Peter. Tu te souviens de moi ?” demanda-t-il, sa voix plus douce que jamais. “Je t’ai cherché partout, tu sais ? Et j’ai pris soin de ton Stitch. Il va être content de te revoir.” Du moins s’il parvenait à l’arracher des griffes d’Octavia sans que ça ne crée un insurmontable incident de larmes chez les Carter… Ce serait un problème pour plus tard. Après avoir pressé gentiment l’épaule du garçon, Logan se releva et se tourna vers les autres. “Bienvenue à Fort Hope.” les salua-t-il tous.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 132
Points : 795
Date d'inscription : 02/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Jeu 6 Sep - 22:28
Kennedy réussi a rassurer le petit garçon, du moins, a faire en sorte qu’il ne fuit pas de toutes ses petites jambes et qu’il ne pleure pas comme l’enfant qu’il était toujours. Il ne sut, pourtant pas la suivre, figé par le décors morbide et malsain de cette entrée qui avait tout des portes de l’enfer. De ses yeux encore trop bercés par la religion, c’était mal de faire ça. Les morts devaient être entré ou brulés, ça avait été des vraies gens avant.

Il se rapprocha de Luke avec méfiance, non pas pour son papa d’adoption, mais juste parce que, même au milieu des grands, il était mort de trouille de rencontrer ceux qui vivait avec de telles méthodes. Il se figea en voyant Kennedy embrasser celui qui venait de sortir. Le géant de la boutique de jouets !!! Celui qui avait voulu prendre son meilleur ami (qui n’était autre que sa peluche de Stitch, je tiens à vous rassurer tout de suite, Logan c’est pas un kidnappeur d’enfant, enfin, je crois pas aux dernières nouvelles) avant de finalement le sauver et lui rendre. Peter n’aurait pas déjà été muet, on pourrait dire qu’il l’était de stupeur.  Il ne comprenait plus rien. Mais ses yeux pétillèrent quand il lui annonça que son doudou adoré était là. "Comment" était une question vite reléguée au 2e plan face a cette grande nouvelle de retrouvailles avec celui qui ne l’avait jamais quitté depuis sa naissance et qu’il pensait perdu a tout jamais.

Dans un élan aussi naïf que le jour il avait tendu la main pour essayer de faire passer le barbu massif par une toute petite lucarne déjà trop étroite pour le petit garçon, il posa son fusil et se mit à signer, à toute vitesse a son attention.

« S.T.I.T.C.H… pas … être… avec… Monsieur... vilain … ? »

Pour un néophyte cela devait plus ressembler a un mauvais mime croisé par une chasse à la mouche et un tripotage de doigts, mais c'etait le seul moyen de Peter de "parler". Néanmoins, dans ses gesticulations, il se souvint qu’a part Luke, il ne savait communiquer avec personne comme ça. C’est donc a l’attention du grand qui savait signé qu’il se lança. La précipitation et l’émotion il écorchait quelques signes plus qu’a son habitude.

« Il … sauver… moi….  Qui… être…  lui… ? Nous… chez… lui ? Famille… nous… rester … ici ?»

_________________

This is my family. I found it, all on my own. It's little, and broken, but still good. Yeah, still good
avatar
Messages : 1692
Points : 1886
Date d'inscription : 14/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Ven 7 Sep - 2:03
Elle avait pas haussé le ton, quand ils avaient discuté. Elle avait même plutôt gardé le silence, acquiesçant de la tête quand c’était nécessaire. Elle était mal à l’aise, rien qu’à l’idée de se rendre dans un lieu avec des tonnes d’inconnus – au moins des tonnes, oui. Dans son esprit, du moins. Elle avait beau être en présence d’un grand nombre d’inconnus lors des compétitions, ça n’avait strictement rien à voir. Elle y allait avec son club, en groupe, avec des gens qu’elle connaissait, et qui surveillait ses arrières. Là aussi, ils surveilleraient ses arrières, et elle surveillerait les leurs, mais ils seraient en grande infériorité. Et si quoi que ce soit se passait mal, et si… Et si on se retournait contre eux, si on s’en prenait à eux, ou quoi ? Elle les connaissait pas, ces gens. Elle faisait confiance à Kenny et à Drew, mais pas aux inconnus.

Elle se sentait franchement mal, alors qu’ils marchaient en direction de Fort Hope, son malaise s’accentuant alors qu’ils approchaient. Robin savait pourtant que ce n’était que question de temps qu’ils soient délogés de l’école par un groupe plus grand qui loucheraient sur leur installation, sur tout ce qu’ils avaient réussi à mettre en place, là-bas. Ou pire, jusqu’à ce que les militaires s’en prennent à eux. Elle ralentit l’allure elle aussi, en voyant les cadavres qui formaient le comité d’accueil. Elle savait, qu’elle les verrait. Ça n’en rendait pas moins horrible de les voir en réalité. Elle garda pour elle ses pensées comme quoi ils étaient tarés, pour autant. Mais savoir si elle arriverait à supporter de rester à l’intérieur d’un… truc fortifié, avec des cadavres à l’entrée, rien n’était moins sûr.

Si elle était derrière les autres, jusqu’à présent, elle attrapa le bras de Sid, le serrant peut-être un peu fort – pas de quoi lui faire bien mal, mais il sentirait son geste. Elle murmura, de façon à ce que lui seul l’entende. « T’es censé te faire pardonner, pas jouer au sale con. Ne gâche pas la nouvelle chance qu’ils t’ont donnée. Qu’on t’a tous donnée. » Elle ne savait pas vraiment si elle lui en donnait une nouvelle, ou si elle se contentait de faire le mouton. Si elle ne pouvait lui pardonner… Elle verrait bien.

Elle avait soigneusement évité de regarder plus que de raison l’homme qui les accueillait chez lui, impressionnée par sa carrure, et un peu effrayée. Elle fronça les sourcils en voyant le petit s’enthousiasmer, alors qu’il parlait de Stitch. C’était quoi, ça ? Hochant la tête, pour le saluer, elle murmura un « salut » discret, ayant plus envie de partir qu’autre chose.

_________________
avatar
Messages : 97
Points : 698
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Dim 9 Sep - 14:52
Ouais alors j'étais pas la plus enthousiaste du groupe. Pourtant j'étais le boute en train du coin mais là...je sais pas trop. On avait vachement discuté et autant le dire, je m'étais juste pliée a l'avis du groupe en entier. Plantée a coté de Drew, bras croisés sur la poitrine, j'avais tout de la sale gosse qu'on emmène dans une école où elle veut pas aller. Ouais je sais, ça fait gamine mais oh ! Ça faisait deux ans qu'on était les six ensemble....Juste tout les six quoi ! Je les connaissais par cœur, j'étais en sécurité, à l'aise et voilà qu'on nous parlait d'autres types inconnu au bataillon ! Sérieux...Je voulais pas de changement, je voulais pas voir d'autres visages, je voulais faire confiance ou faire semblant de faire confiance, à personne d'autre ! Alors ouais, la chinetoque, elle est pas safe et pas coopérative pour le coup...En plus ils avaient une barricade de cadavre en guise de palier de bienvenue ! Sérieux niveau déco, on repasse hein !

Surtout quand elle voit débouler un mammouth laineux. Merde, cette race avait pas disparue ? Sans déconner, c'était quoi cette montagne de muscles pleine de poil ? Alors que nous on était rachitique ?! Ouais bon en même temps, mon 1m60....Par instinct, je me rapprochais de Drew et pinçai les lèvres quand mon hurluberlu de frangine plaqua un bisous sur la joue du Bigfoot. Lequel nous jaugea tranquillement...ouais alors être jaugée par un bigfoot  s'pas ma tasse de thé voyez mais un coup de coude de Drew m'empêcha de faire part de ma pensée. Agacée, je levai un regard sur lui qui voulait dire « ok pour cette fois mais la prochaine, je pars a la chasse à la laine ! » après tout ça tiendra chaud l'hiver...je me raidis encore plus quand il s'approcha du gamin...Mouais alors même si j'avais pas eu le temps, l'occaz ou je ne sais quoi de discuter avec, je savais l'importance qu'il avait pour Luke donc dans ma tête c'était...touche pas au môme le Yéti !  Du coin de l'oeil, je remarquai Robin qui reprenait son frère et je retins de lui coller un taquet. On avait voté et la majorité avait dit, go la maison du Yéti donc on faisait avec mais son bienvenue... « Ouais ouais, bienvenue... blablabla» ronchonnais je en m'attirant un regard franchement désapprobateur de Kenny... « C'est pas parce que tu lui colle des bisous sur la barbe que j'vais faire pareil... » Ouais alors non déjà parce qu'il me faudrait un escabeau et que j'en avais pas.

Bon il était clair que je sautais pas de joie...Mais je suivrais mes frangins n'importe où alors tant pis, rentrons dans l'antre du Bigfoot...
avatar
Messages : 435
Points : 1288
Date d'inscription : 14/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Dim 9 Sep - 17:56
Fort Hope... Cela me renvoyait quelques mois en arrière. Avec juste Kenny. Qui s'était faite engueuler comme pas permis parce qu'elle avait risqué sa vie et avait discuté avec un inconnu qui lui avait vendu ce lieu. Parce qu'elle s'était suffisamment faite réprimandée, je n'avais pas insisté sur son imprudence, et avait décidé d'aller voir avec elle, de quoi il en retournait. Une visite qui nous avait laissé une bonne impression, comme le chef de ce groupe d'ailleurs. Malgré tout, nous n'étions pas revenus ensuite. Parce que les autres n'étaient pas prêts à faire confiance ainsi. Alors on avait laissé l'idée faire son bonhomme de chemin, jusqu'à ce que Luke la remette sur le tapis. Et que nous décidions finalement qu'il était temps de nous fondre avec d'autres survivants, de nous offrir une vie un peu plus stable. De l'offrir à Peter également. Incroyable comme ce gamin avait rendu Luke et Kenny plus responsables.

Je m'arrêtai avec les autres, m'étirant et me massant la nuque aux paroles de Luke, pensif. Kenny s'empressa de répondre, prenant les choses en mains. Je hochais la tête, répliquant simplement pour appuyer ses dires : "Ouais, elle a la côte avec Logan. Elle est notre meilleur atout." Je me remis en route, observant les alentours et les morts empalés... Il y avait ce qu'il fallait pour dissuader les intrus. Ce qui fit peur à Peter, tandis que Kenny le rassurait. Il n'y eut pas besoin de se signaler vraiment alors que les portes s'ouvraient sur Logan. La jeune fille était toute heureuse de le revoir, ne montrant aucune inquiétude, ce qui n'était pas le cas des autres, alors que Sid se fendait de commentaires désobligeants. "Sid, tais-toi." Je lui lançai un regard sévère, agacé par son petit jeu. "Il n'y a pas que ta petite personne qui est en jeu là." Pouvait-il agir pour le bien de tous au lieu de se montrer égoïste pour une fois ? Je n'écoutais plus vraiment ce que lui dit Robin, regardant Logan. Un coup de coude dans les côtes me fit baisser le regard vers Axel qui n'était clairement pas enchantée d'être là. Je me penchai vers elle pour murmurer : "Tu pourrais au moins faire semblant. On a assez de Sid pour jouer le relou."

Heureusement qu'il était du genre géant paisible alors qu'il faisait un commentaire ironique sur Sid, après avoir sincèrement souri au câlin de Kenny. Comment résister franchement ? Quand je disais que c'était notre meilleur atout. Mais le chef de Fort Hope se concentra davantage sur Peter, qu'il connaissait déjà, se montrant doux et gentil avec lui? Le gamin se mit à signer à toute vitesse, les regards se braquant forcément sur Luke pour déchiffrer. Axel ne faisait aucun effort pour se montrer sympa et je soupirai en secouant la tête. Pour ma part, je m'avançai vers Logan et lui tendis la main pour le saluer : "Salut Logan. On a pris notre temps, mais nous voilà. Je savais bien la dernière fois que nous aurions quelques réticents." Coups d’œil à Sidney et Axel. "Merci. Je ferai en sorte que tu ne regrettes pas cette décision et assume l'entière responsabilité en cas de problèmes." J'avais parlé solennellement. Et j'espérais aussi que cela encouragerait les plus réfractaires à se tenir à carreaux pour ne pas m'attirer d'ennuis.

_________________
Forget what hurt you - but never forget what it taught you
Sometimes being a brother is being a kind of superhero.
   ♛ by wiise
avatar
Messages : 315
Points : 1023
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Lun 10 Sep - 10:34
Tout ira bien ouais. On va essayer de s’en convaincre parce que oui, c’est carrément la meilleure des options qu’on avait devant nous. J’ai beau être de mauvaise foi, il faut bien que je le reconnaisse. Parce que ouais, d’accord, on a passé l’hiver dans de relativement bonnes conditions. Sauf que c’était le premier hiver ou tout allait aussi bien. Et qui dit que ça allait pas être le dernier ? On a eu de la chance jusque-là, une chance insolente. Alors autant anticiper les emmerdes. Et cet endroit a l’air parfait pour ça. Des barricades de cadavres, ça vend du rêve non ?

Je plisse des yeux quand ma tornade rose sautille vers ledit Logan, inspirant longuement avant de secouer la tête à ses propos, non sans pouvoir retenir un sourire. Et, aux propos du géant concernant Sidney, je ne peux pas m’empêcher de grimacer. « Charmant ouais, c’est son deuxième prénom. » Par contre, le fait qu’il reconnaisse Peter là, c’était pas prévu. J’avais potentiellement oublié qu’il le connaissait. Je me fige un peu, reportant mon attention sur le môme qui s’agite brusquement et signe encore plus mal que d’habitude. « Doucement gamin, on va rien comprendre. » Et je finis par hocher la tête à ses questions. « Ouais, on est chez lui. Et s’ils veulent bien de nous, on va rester. C’est un bon plan, tu trouves pas p’tit ? » Je pose une main sur son épaule, par réflexe, avant de lever les yeux vers Logan.

Et le sourire que j’ai cette fois est carrément plus franc. « Il se souvient de toi oui. Et il se demande comment la peluche a pas fini entre les pattes de… l’autre là. On pourra en parler plus tard si tu veux…» Je grimace au souvenir du vieux taré avant de reprendre, non sans continuer de fixer le géant barbu. « T’as donc déjà sauvé Kenny et Peter. Merci. Vraiment. Et comme a dit Drew, on fera ce qu’il faut pour que tu regrettes pas ta proposition. On est pas totalement incompétents, je pense qu’on pourra tous se rendre utiles rapidement. » Je me rends compte que je suis presque aussi sérieux que Drew. Merde, il s’est passé quoi dans ma vie pour que je me la joue adulte et responsable ? Bon le gamin est déjà un sérieux indice. Et les cadavres qui décorent le coin aussi. Mais quand même, même moi ça me surprend un peu mine de rien.  

_________________
I'm still breathing
Find your tribe, love them hard...©️ by anaëlle.
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Lun 10 Sep - 12:40
De toute évidence, la décision de venir à Fort Hope ne faisait pas l’unanimité dans la petite assemblée. Difficile de le leur reprocher, mais voir quelques visages amicaux au milieu des grimaces et des remarques désobligeantes aidait Logan à conserver un sourire de circonstance. Il serra la main de Drew et fut presque soulagé de se trouver un troisième allié en la personne de l’autre blond que Kennedy voulait garder. Trois sur sept, pas mal non ? Il retourna prendre sa place devant les portes du camp et balaya l’assemblée d’un regard sérieux avant d’oser dire quoique ce soit. “Ok, on va passer à la partie la moins plaisante pour vous.” informa-t-il en tâchant de conserver un ton léger. “Mon charmant ami ici présent,” reprit-il en désignant le garde le plus proche d’un signe du pouce, “ va prendre vos armes avant de vous laisser entrer. J’vais vous accompagner à la maison qu’on vous a attribué. J’me suis dit que vous voudriez rester tous ensemble, au moins au début, mais on pourra changer ça plus tard si vous voulez. Je répondrai à toutes vos questions et ensuite, faudra passer une petite visite médicale d’entrée et si tout se passe bien, je vous rendrais vos armes tout à l’heure.” Il força un sourire un peu moins convaincant que ceux qu’il avait affiché jusque là, bien conscient que de devoir se séparer de leurs armes risquait de ne pas plaire à tout le monde ici. Il ne leur reprocherait pas cela non plus. “Je sais que c’est beaucoup vous demander, mais si jamais quelque chose se produisait, on vous rendrait vos armes immédiatement. Le but c’est pas de vous empêcher de vous défendre, juste que l’accueil se passe sereinement pour tout le monde. Normalement, vous auriez dû passer un petit entretien avec un membre du conseil avant de récupérer vos armes, mais on va s’en passer pour cette fois.” conclut-il avec un peu plus d’optimisme. Il avait choisi de faire confiance à Kennedy en les accueillant tous ici, il ne croyait pas qu’il le regretterait et vu la méfiance généralisée, il préférait rendre très clair qu’il leur faisait une fleur en leur évitant quelques étapes un peu plus déplaisantes d’une intégration à Fort Hope. Histoire qu’ils se détendent autant qu’ils décident de ne pas créer de problèmes tout de suite. “On y va ?” invita-t-il en se tournant vers le camp.

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
avatar
Messages : 557
Points : 1355
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Mar 11 Sep - 21:38
Okay, je savais que ça allait pas être facile. Faut dire qu’aucun d’entre eux n’avait manifesté un enthousiasme débordant à cette idée… Mais en même temps, vu qu’aucun d’entre eux n’en avait proposé de meilleure, ou d’autre tout court, si ce n’est aller se mettre sur la gueule pour Sid, j’étais pas hyper open à la tolérance. Je sais très bien ce que je demande, je connais les risques, je les avais retourné un milliard de fois dans ma tête. Mais il y a bien plus d’avantages et de gains à y aller quand on y regarde bien. Avec objectivité je veux dire.
Mais je sais, je comprends, ils ne connaissent pas, ni le lieu ni Logan, donc c’est compliqué. Après, ils peuvent dire ce qu’ils veulent, je l’aime bien. Et du haut de mon grand âge, je me trompe rarement sur les gens. Voilà.

Je lance donc un regard noir à Sid, la mâchoire crispée, hochant vaguement la tête en entendant Logan, puis Luke. J’essaie de pas lui en vouloir, de passer outre tout ce qu’il a pu faire, récemment ou non, comme j’essaie pour Luke, mais contrairement à mon simplet, lui, il fait rien pour aider. Et je grimace quand Logan reconnaît Peter. Non, je lui ai pas dit que je le connaissais ni rien, à quoi bon tant qu’on ne venait pas ici ? Ça aurait été courir des risques pour rien… comme risquer de voir le gamin préférer partir… Hum.
J’attends que Luke traduise les gestes beaucoup trop rapides du gamin et je lui souris. Bon, un de plus qui va finir par être content donc. Parce qu’entre Sid et Axel qui s’y met… et que je menace du regard, avant de soupirer en secouant la tête.

Je donne une tape sur l’épaule de Drew en l’entendant, avant de menacer Luke du doigt.

« L’encourage pas toi ! Vous êtes pas responsables des conneries des autres. T’assumes que dalle, si certains... » Je ne jette même pas un coup d’œil à Sid.  « … se comportent comme des abrutis, sans penser aux autres, ils assumeront tout seul… » Oui, bon, là, je le regarde rapidement, le visage fermé. « Et vous êtes carrément trop solennels tous, on aurait presque l’impression de signer un bail, quelle horreur ! »

Je remercie malgré tout Luke du regard, même si je sais pertinemment qu’il est sincère. Et je grimace en entendant Logan se faire sérieux. Heureusement que je prends rien au sérieux moi, c’est flippant. Et ça ne va pas plaire, même si Drew et moi, on les a déjà avertis que ça risquait de se passer comme ça, vu la première visite.

« Une visite médicale genre avec des piqûres ? Ou on va juste nous regarder les dents et vérifier qu’on ait pas de puces ? Non, faut préciser, parce qu’on a des petites natures, faut les préparer psychologiquement… Et c’est genre une grande maison ? Que je pourrais repeindre ? Elle est près du lac ? Ce serait cool, on pourrait aller s’y baigner à poil ni vu ni connu… » Tout en parlant, je tends ma batte au garde, ainsi que le flingue que Luke m’avait donné. Donner l’exemple tout ça… Oui, venant de moi, c’est plus qu’hilarant je sais. Je me tourne vers Logan et hausse un sourcil. « On a un passe-droit ? C’est parce que je suis trop cool pas vrai ? Les cheveux roses, ça change tout, je l’ai toujours dit. Donc en gros, c’est pas eux les responsables, c’est moi ? Et si quelqu’un fout la merde de notre côté, je suis chargée de lui péter la gueule ?… ça me va. » Je les regarde à tour de rôle et frappe dans mes mains. « Allez les enfants ! On se dépêche ! Je veux choisir ma chambre et plus vite que ça ! »


_________________

Ohana means family, family means nobody gets left behind or forgotten
avatar
Messages : 132
Points : 795
Date d'inscription : 02/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Ven 14 Sep - 23:51
Peter n’était pas rassuré mais il sourit a Luke. Depuis qu’il était entré dans leur famille, ça vie était devenu bien meilleur et il n’avait jamais regretté de s’être mis entre l’arme du vilain monsieur et eux. Alors, leur faire confiance était presque aussi naturelle que de leur sourire.

Parce que c’était ca au fond une famille, il n’avait qu’a regardé le visage pincé de Sid, écouter les remarques d'Axel ou les voir se chamailler les uns les autres. C’était pas toujours simple, c’était pas forcement la même choses que dans les séries télé avec ces gens parfaits et toujours d’accord, mais tous faisaient attentions les uns aux autres. Et malgré son jeune âge, Peter avec bien compris que la décision prises par les grands pour venir ici s’inscrivait dans une logique : celle d’être en sécurité, tous ensemble.

Et puis, lui savait: le géant barbu faisait peut être peur, mais il n’était pas bien méchant. Pas seulement parce qu’il lui avait sauvé la vie, qu’il venait de la même ile que Stitch ou était un papa qui offrait des jouets a sa fille, mais surtout parce qu’il avait retrouvé son doudou ! Oui, a 10 ans, on a pas forcement le même sens des priorités que les autres.

Il resta prêt de Luke et offrir une tête déconfite quand ils parlèrent de visite médicale. Il n’avait jamais trop aimé ça, et il avait, innocemment, espéré qu’avec l’apocalypse il pourrait être libéré de ce genre de chose.

Personne ne semblait vraiment réagir avant que Kennedy ne lance le mouvement. Peter suivit gentiment. Il sortit tranquillement un couteau de son étui dans sa ceinture, puis le suivant qui était dans sa botte et enfin il tendit le tout avec le fusil, presque aussi grand que lui, au géant avant de signer vers Luke.

« Ca … être… a… papy… a … moi…. Moi… beaucoup… tenir … a … ca »

Le fusil de famille de papy Collins. Toute une histoire pleine de nostalgie. Peter avait très peur de ne jamais le revoir. Puis, après un dernier regard aux autres, en espérant qu’ils feraient pareil il s’avança vers leur nouveau chez eux, pas pressé d’aller voir un docteur. Il ne pu que s’étonner en apercevant l’intérieur du camp. On aurait cru… une ville comme avant ? C’était… c’était étrange mais du genre étrange bien. A croire qu’il venait de passer un mur magique pour sauter dans la passée. Il se tourna a nouveau vers Luke pour signer avec enthousiasme.

« Vite… venir… voir… pas… comme… dehors !! »

_________________

This is my family. I found it, all on my own. It's little, and broken, but still good. Yeah, still good
avatar
Messages : 315
Points : 1023
Date d'inscription : 13/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Mar 18 Sep - 10:41
Je suis Logan des yeux, sans trop savoir encore sur quel pied danser. Au moins, on est bien accueillis ce qui, au vu de l’attitude de certains que je ne citerais pas, est déjà un bon point. Pour le reste, on verra bien comment ça se passe de toute façon. Faire confiance à d’autres personnes que notre petit groupe, c’est un pas que je veux bien franchir, mais pas tout de suite. Il faudra du temps, comme pour tout.

Forcément, la suite est un peu moins marrante. Je retiens une grimace quand il parle de laisser nos armes, avant de hocher la tête. « Ouais, c’est normal en même temps. » Je dépose mon flingue et mon fusil, essayant de rester aussi cool que possible, invitant d’un regard les autres à faire de même. Je sais qu’ils le feront, avec plus ou moins de bonne volonté, mais ils le feront quand même. Par contre, je plisse les yeux aux propos de Kenny. « Ah non hein, pas de piqûre. » Je jette un regard à Peter qui doit faire à peu près la même tête que moi pour le coup. Alors, je lui ébouriffe gentiment les cheveux. « T’inquiète, après ça, tu pourras choisir ta chambre. Et croise les doigts pour qu’il y ait pas d’école, sinon on va se sentir obligés de t’y envoyer. » Je le regarde poser son fusil avant de souffler, en direction de Logan. « Il tient beaucoup à ce fusil, donc faut en prendre soin. J’aime bien mes jouets aussi soit dit en passant. Même que je sais presque m’en servir. »

J’arque quand même un sourcil alors que Logan continue et je jette un coup d’œil à Kenny avant de reporter mon attention sur l’armoire à glace. « Un passe-droit donc. C’est plutôt cool. Merci. Mais si t’as besoin de savoir ce qu’on sait faire ou pas, je peux te faire un résumé. A moins que la tornade rose l’ait déjà fait. » Je me contente de lever les yeux au ciel quand elle parle de se baigner à poil avant d’esquisser un sourire en voyant la tête de Peter une fois qu’on est à l’intérieur pour de bon. Bon, j’avoue, je laisse échapper un sifflement impressionné moi aussi, restant figé quelques secondes avant d’inspirer longuement. « Merde alors, on se croirait revenus en arrière. Comme si tout ne s’était pas effondré. » Y a pas à dire, c’est sacrément impressionnant. J’ajoute quand même, avec un sourire en coin. « Oublie ce que j’ai dit pour l’école. T’es dans la merde gamin. » Finalement, c’était peut-être une vraie bonne idée de venir ici. On va pouvoir… vivre. Pour de vrai. Et peut-être que Drew acceptera un peu de lâcher prise, que les autres sauront trouver leur place. Sans réfléchir, j’attrape la main de Kenny que je serre en esquissant un sourire. Pour une fois, je peux vraiment me laisser porter par cet espoir un peu fou que ça va s’arranger, sans même avoir à me forcer. Et ça, c’est cool.  

_________________
I'm still breathing
Find your tribe, love them hard...©️ by anaëlle.
Administrateur
Sidney LancasterAdministrateur
avatar
Messages : 189
Points : 1017
Date d'inscription : 12/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Ven 21 Sep - 11:56
Axel avait au moins le mérite de ne pas être aussi crédule qu'eux. Quoi que les regards et réflexions qu'elle put recevoir n'étaient sans doute pas à la hauteur de ce que j'eus à essuyer. Nous étions censé être repartit sur de bonne base, mais il était évident que pour beaucoup, j'avais toujours mes preuves à faire. Alors je me contenta de ne rien dire. De juste fermer ma gueule en évitant de souligner au combien c'était arrangeant de se retrouver sans arme aucune dans un bunker contrôlé par tout un tas de gentil petit soldat de fortune prêt à nous buter au moindre mouvement. Il fallait être très franchement con pour croire que tout ça était gratuit. Mais je ne dis rien. Me contentant de lever les yeux au ciel quand ce gamin à la con se mit à communiquer avec Luke, je me délestais de ma batte, de toute façon je n'avais rien d'autre et si je voulais buter quelqu'un, il me restait mes mains et un pied de chaise. Ils étaient franchement débile dans ce camps, c'était pas en prenant tout ce qui pouvait faire pan pan qu'on devenait inoffensif. Non c'était pas le cas, surtout moi en fait. Cette putain d'armoire à glace se retrouverait avec un bout de verre planté dans la nuque dès l'instant ou il ferait tomber le masque du gentil papa ourse pour celui du cannibale psychopathe qu'il était surement. Et qu'on aille pas me faire croire qu'élever trois poules et faire pousser six tomate suffisait à nourrir cette colonie, car clairement, ils avaient l'air tellement bien dans leurs petites vies de banlieusard tout tranquille que je refusais de croire qu'il n'y avait aucun os la dessous.

Regardant autour de moi, je soufflais acide alors que Luke s'extasier comme un gamin à noël, « C'est juste des maison avec des barrières autour, waouh, l'invention du siècle. », nous aussi on pouvait le faire et on avait commencé à le faire d'ailleurs, et à ce que je sache personne n'était venu s'extasier devant notre réussite. C'est bon, c'était juste quelques baraques tenant encore debout et un peu de sécurité, c'était pas non plus un paradis, quoi que si il y avait de la meuf à baiser, peut-être que l'endroit pourrait regagner en intérêt, mais bon d'ici là j'en doutais. Quand à cette visite médicale, clairement ils allaient nous dire quoi ? Attention vous êtes carencés en fer ? Bein oui connasse, on le sait, on crève pas de fin depuis des mois pour s'entendre dire quelque chose d'aussi cohérent. Mais je ne devais rien dire, car j'étais un gentil poney à paillette qui avait déjà du passer l'équivalent d'un cycle lunaire à prouver qu'il tenait vraiment à sa famille et avait juste fait des choix pour eux, en plus que pour lui, mais que ce n'était pas uniquement égoïste. Je voulais passer du temps avec eux, franchement je tenais à eux, mais là, ce camps, j'avais vraiment l'impression que c'était une mise à mort. Je n'avais pas confiance et ma méfiance ne pouvait pas être étouffé, quoi qu'ils en disent, quoi qu'ils en veuillent. J'allais donc suivre, suivre et leurs faire confiance, à ma soeur et à Drew. Comment je pouvais croire que ma soeur avait une bonne idée déjà ?

_________________
Papa Ours
Logan CarterPapa Ours
avatar
Messages : 6709
Points : 7929
Date d'inscription : 16/01/2016
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   Ven 12 Oct - 17:41
Malgré l’évidente absence de motivation, chacun se plia à la règle et déposa son arme à la tour de garde sous l’oeil scrutateur de Logan. Il ne dit pas grand chose tandis qu’il s’affairait à se souvenir précisément des visages de chaque personne un peu moins emballée à l’idée de s’installer ici, dans l’idée de se souvenir d’eux s’ils devaient poser problème à un moment ou à un autre. L’étape de la fouille fut relativement longue, avec sept personnes, mais la petite bande se retrouva bien assez tôt à remonter Grand Marais Street pour rejoindre la maison qu’il avait choisi pour eux. Ils donnaient un peu l’impression d’une parade, si nombreux à la fois dans les rues d’une ville si minuscule. La maison choisie par Logan se trouvait tout au bout de la rue, la plus grande du camp et placée juste face à la sienne. Il avait trouvé que ce serait une bonne idée sur le moment, mais désormais qu’il savait Peter avec eux… Il imaginait mal comment cela continuerait d’être un plan viable si Alex avait à se lever chaque matin pour voir son fils chez les voisins, l’ignorant complètement et menant sa vie heureuse si proche et si loin à la fois. “Voilà la maison !” souffla-t-il presque joyeusement quand ils arrivèrent devant. “Elle est vraiment très grande, vous devriez vous en sortir sans vous marcher dessus.” ajouta-t-il dans un sourire. Sa petite comédie de la bonne humeur commençait à devenir un peu plus difficile à jouer, son regard finissant trop souvent sa course sur Peter. D’un geste du bras, il invita tout le monde à le suivre et ouvrit la porte pour que tout le monde puisse entrer. “Pour la visite médicale, on va juste vous ausculter, vérifier qu’il n’y a pas de trace de morsure ou de griffure, ni d’une autre maladie qui pourrait nous causer quelques problèmes. Vous poser quelques questions pour créer un dossier : allergies, antécédents médicaux, ce genre de truc...Y aura pas de piqûres, pas de prises de sang, c’est promis !”

Il frappa dans ses mains, feignant une énergie qui lui manquait totalement et quoiqu’il ait promis de répondre à toutes leurs questions, qu’il soit obligé de s’y plier même, s’il y en avait, son seul désir pour l’instant était de sortir d’ici et courir retrouver sa meilleure amie pour lui annoncer la nouvelle. Serait-elle bonne ou non, il n’en savait encore rien. “Si vous avez des questions, je vous écoute ! Sinon… Je vous laisse vous installer tranquillement et quelqu’un viendra vous chercher d’ici une petite heure pour vous conduire à l’infirmerie.” proposa-t-il en essayant tant bien que mal de cacher son impatience. “Kennedy, est-ce qu’on pourrait se voir après ta visite médicale ? Pour parler de… Tu vois.” lâcha-t-il finalement, incapable de se retenir plus longtemps. Son regard passa brièvement sur le petit garçon. Elle avait vu la photo dans son salon, elle savait qu’il cherchait cet enfant et que la mère était ici, impossible donc, qu’elle ne comprenne pas vraiment où il voulait en venir. “Tu sais où j’habite, retrouve-moi là-bas dès que tu peux, ok ?”

_________________



A strong man is strongest alone. Ever heard that ?

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dites moi si cette vie en vaut la peine...   
 
Dites moi si cette vie en vaut la peine...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
In Your Flesh :: Michigan State :: Fort Hope
Page 1 sur 1
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération